SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  21
17 octobre 2015
Dr pascal Mélin
Prise en charge du VHC dans les populations
particulières
Qui sont les populations
particulières
 Les médecins ?
 Les prostituées?
 Les co-infectés? les hémophiles? Les dialysés?
 Les usagers de drogues? Les greffés ?
 Les hépatants aux cheveux blancs?
 Les malades de l’alcool?
 Les prisonniers?
 Les migrants?
 Les hépatites aiguës?
Comment définir une population
particulière?
 Sur des critères de race ?
 Par rapport au temps de la maladie (aiguë/F4)
 Par rapport aux nombres de virus
 Statut par rapport au traitement antérieur inf/riba
 L’ âge ,le sexe.
 Les addicts définis par leur comportement?
Et s’il n’y avait que trois types de
population particulière
 Ceux qui ne se savent pas porteur du VHC et sont hors
dépistage
 Ceux qui se savent porteur du virus mais qui n’ont pas
voulu se traiter ou qui sont en échec de traitement
antérieur
 Ceux qui ont éradiqué le virus soit spontanément ou
après traitement
N’oublions pas le quatrième
type de population
Ceux à qui l’on refuse
l’accès au traitement!
1/Ceux qui ne se savent pas
porteur du VHC et sont hors
dépistage
 On dépiste comment et pourquoi ?
 La fibrose la sérologie le virus le comportement ?
 Les TROD sont un réel progrès ,unité de lieu , d’action
et de résultats ….
 Créer un nouveau métier : trodeur, savoir garder
l’espace de refus
 Travailler sur la résistance au dépistage
2A/Ceux qui se savent porteur du
virus mais qui n’ont pas voulu se
traiter ou qui sont en échec de
traitement antérieur
 Il faut faire connaitre, informer, rassurer quitter la
stigmatisation et l’isolement.
 Proposer de découpler l’état des lieux, du bilan et du
traitement
 Maintenir dans une filière de suivis
 Eviter la transmission de l’infection (RDR)
2B/Ceux qui sont en échec de
traitement antérieur
 Véritable gueule cassée , parfois perdu de vue
 Prendre le temps d’exorciser les anciens traitements
 Rassurer sans banaliser mais évoquer les complications
 Refaire un diagnostic éducatif, redéfinir la guérison
LA ou LES SANTE?
Population particulière
 Les prisonniers , plus de biopsie plus de levée d’écrous,
accés aux soins identiques reste le dépistage
 Hémophile plus de PBH, sont connus il faut les traiter
 Co-infectés bien repérés dans le cadre du suivi VIH
doivent être traités avant fin 2016.
 Femme jeune dépister et traiter pour éviter les
contaminations mère /enfant
 Alcool. Plus d’intéraction ni de baisse d’efficacité. Il
faut redéfinir le soins dans une prise en charge globale
Population particulière
 Les dialysés études en cours sur la toxicité
 Les greffés résultats identiques
 Les cheveux blancs .Il y a toujours un bénéfice en
terme de qualités de vie et de survie.
 Les hépatites aiguës . Doivent être traitées par AAD
avec RDR associé
 Traiter les médecins /chirurgiens et prostitués pour
éviter toute diffusion .
 Les cirrhotiques restent délicats dans leur PEC
Les usagers de drogues
 L’étude Avance a montré l’équivalence de réponse
virologique
 La question du coût est violente
 Le problème de la poursuite de comportement a risque
 La perpétuation d’une épidémie
 La question de la recontamination
Ceux qui ont éradiqués…
 Peuvent se recontaminer
 ne doivent être suivi que par PCR
 Qui définit la guérison ?
 Le syndrome de Lazarre
14
Observance à la bithérapie IFN-
Pégylé α-2b + RBV
76,5 75,8
78,9
74,2 73,1
69,7 71
77,7
75 77,2 79,3
71,2
50
55
60
65
70
75
80
85
90
95
100
M3 M6 M9 M12
%depatients
NUD
EUD
UDA
p = .292p =.598 p = .070p =.424
15
Réponse virologique
(> 12 semaines après la fin du traitement)
13,9
13,1
37,6
49,3
13,7
35,4
50,9
28,3
57,8
0
10
20
30
40
50
60
70
Réponse
virologique
Non réponse Rechute
%depatients
NUD
EUD
UDA
P = 0.133
P=.920
P = 0.075
16
-7,1 -7,1
-6
1,5
-6,3 -6,2
-4,8
3,3
-4,9
-4,4
-2,7
4,4
-8
-6
-4
-2
0
2
4
6
M3 M6 M12 post M6
EvolutionparrapportàJ0
NUD
EUD
UDA
Qualité de vie (SF-36)
-5,9
-6,5
-6
-6,5
-7,4
-6,3
2,1
-4,4
-3
-2,1
2,1
6,6
-10
-8
-6
-4
-2
0
2
4
6
8
M3 M6 M12 post M6
EvolutionparrapportàJ0
NUD
EUD
UDA
Score résumé
psychique
P=.061P=.013 P=.019 P=.416
P=.025P=.070 P=.229 P=.124
Score résumé physique
Ceux qui ont éradiqués…
 Peuvent se recontaminer
 ne doivent être suivi que par PCR
 Qui définit la guérison ?
 Le syndrome de Lazarre
Nous faisons une nouvelle route
chaque jour avec chaque malade…
 Les échecs d’hier seront les succès de demain…Un
traitement pour tous ,une guérison pour chacun
et une protection universelle…
 MERCI

Contenu connexe

Tendances

Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015soshepatites
 
Cas clinique epu sablé
Cas clinique  epu sablé Cas clinique  epu sablé
Cas clinique epu sablé raymondteyrouz
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference LJ Communication
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16raymondteyrouz
 
Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012odeckmyn
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire NaturellePeron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelleodeckmyn
 
Degos Vaccination
Degos VaccinationDegos Vaccination
Degos Vaccinationodeckmyn
 
Guerir de l'hepatite c 2016
Guerir de l'hepatite c 2016Guerir de l'hepatite c 2016
Guerir de l'hepatite c 2016soshepatites
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist NatPeron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Natodeckmyn
 
Debray d hépatite virale b et c 2014
Debray d  hépatite virale b et c 2014Debray d  hépatite virale b et c 2014
Debray d hépatite virale b et c 2014odeckmyn
 
Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07soshepatites
 
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernéLes hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernésoshepatites
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b françaissoshepatites
 
Vivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique BVivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique Bsoshepatites
 
La cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.org
La cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.orgLa cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.org
La cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.orgVih.org
 
Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...
Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...
Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...AVIE
 

Tendances (18)

Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015Etre hepatant 09 Edition 2015
Etre hepatant 09 Edition 2015
 
Cas clinique epu sablé
Cas clinique  epu sablé Cas clinique  epu sablé
Cas clinique epu sablé
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16
 
Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012Peron vhavhe du 2012
Peron vhavhe du 2012
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire NaturellePeron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Histoire Naturelle
 
Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Par...
Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Par...Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Par...
Dépistage des patients pour le VHC par buvards : une approche infirmière (Par...
 
Multidisciplinarité dépistage rapide du VHC en hépatologie
Multidisciplinarité dépistage rapide du VHC en hépatologieMultidisciplinarité dépistage rapide du VHC en hépatologie
Multidisciplinarité dépistage rapide du VHC en hépatologie
 
Degos Vaccination
Degos VaccinationDegos Vaccination
Degos Vaccination
 
Guerir de l'hepatite c 2016
Guerir de l'hepatite c 2016Guerir de l'hepatite c 2016
Guerir de l'hepatite c 2016
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist NatPeron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
 
Debray d hépatite virale b et c 2014
Debray d  hépatite virale b et c 2014Debray d  hépatite virale b et c 2014
Debray d hépatite virale b et c 2014
 
Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07
 
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concernéLes hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
Les hépatites B et C… et nous, tout le monde peut être concerné
 
Hépatite b français
Hépatite b françaisHépatite b français
Hépatite b français
 
Vivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique BVivre avec une hépatite chronique B
Vivre avec une hépatite chronique B
 
La cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.org
La cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.orgLa cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.org
La cohorte ANRS Primo - Laurence Meyer - Rencontre du Crips/Vih.org
 
Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...
Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...
Covid-19 : à compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est m...
 

En vedette

Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011soshepatites
 
Sos hépatites atelier2-HD_aths2015
Sos hépatites atelier2-HD_aths2015Sos hépatites atelier2-HD_aths2015
Sos hépatites atelier2-HD_aths2015soshepatites
 
Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015
Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015
Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015soshepatites
 
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011soshepatites
 
Les complications de l'Hémochromatose génétiques
Les complications de l'Hémochromatose génétiquesLes complications de l'Hémochromatose génétiques
Les complications de l'Hémochromatose génétiquesDidier Mennecier
 
Sos hépatites pascal melin-aths
Sos hépatites pascal melin-athsSos hépatites pascal melin-aths
Sos hépatites pascal melin-athssoshepatites
 
Presentation co infection p melin v2
Presentation co infection p melin v2Presentation co infection p melin v2
Presentation co infection p melin v2soshepatites
 

En vedette (9)

Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
 
Etre hepatant 02
Etre hepatant 02Etre hepatant 02
Etre hepatant 02
 
Sos hépatites atelier2-HD_aths2015
Sos hépatites atelier2-HD_aths2015Sos hépatites atelier2-HD_aths2015
Sos hépatites atelier2-HD_aths2015
 
Maladies génétiques du foie
Maladies génétiques du foieMaladies génétiques du foie
Maladies génétiques du foie
 
Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015
Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015
Sos hépatites yoz-atelier2_NK_aths2015
 
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
 
Les complications de l'Hémochromatose génétiques
Les complications de l'Hémochromatose génétiquesLes complications de l'Hémochromatose génétiques
Les complications de l'Hémochromatose génétiques
 
Sos hépatites pascal melin-aths
Sos hépatites pascal melin-athsSos hépatites pascal melin-aths
Sos hépatites pascal melin-aths
 
Presentation co infection p melin v2
Presentation co infection p melin v2Presentation co infection p melin v2
Presentation co infection p melin v2
 

Similaire à Agfhge présentation

Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)
Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)
Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)soshepatites
 
Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012odeckmyn
 
Soshepatites présentation du 2015
Soshepatites  présentation du 2015Soshepatites  présentation du 2015
Soshepatites présentation du 2015odeckmyn
 
Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014odeckmyn
 
Hépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptHépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptodeckmyn
 
495711.ppt
495711.ppt495711.ppt
495711.pptMedAnes1
 
Les virus des hépatites
Les virus des hépatitesLes virus des hépatites
Les virus des hépatitesimlen gan
 
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdfDrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdfJBHColombo
 
Peron vhavhe du16
Peron vhavhe du16Peron vhavhe du16
Peron vhavhe du16odeckmyn
 
Les maladies rares situation au maroc
Les maladies rares  situation au marocLes maladies rares  situation au maroc
Les maladies rares situation au marocKhadija Moussayer
 
Hepatite Conseil 04
Hepatite Conseil 04Hepatite Conseil 04
Hepatite Conseil 04soshepatites
 
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Khadija Moussayer
 
Melin csapa et sos (partie 2)
Melin   csapa et sos (partie 2)Melin   csapa et sos (partie 2)
Melin csapa et sos (partie 2)odeckmyn
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014CAPITAL IMAGE
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayGroupe Welcoop
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLClaude EUGENE
 
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxPrésentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxthierryeloi11
 

Similaire à Agfhge présentation (20)

Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)
Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)
Présentation microsoft power point dgc 02062015(3)
 
Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012Peron vhavhedu2012
Peron vhavhedu2012
 
Soshepatites présentation du 2015
Soshepatites  présentation du 2015Soshepatites  présentation du 2015
Soshepatites présentation du 2015
 
Revue afh n 210
Revue afh n 210Revue afh n 210
Revue afh n 210
 
Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014Peron jm vha 2014
Peron jm vha 2014
 
Hépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptHépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.ppt
 
495711.ppt
495711.ppt495711.ppt
495711.ppt
 
Les virus des hépatites
Les virus des hépatitesLes virus des hépatites
Les virus des hépatites
 
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdfDrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
DrGuillemard_8déc2016SanteSexuelle_0.pdf
 
Peron vhavhe du16
Peron vhavhe du16Peron vhavhe du16
Peron vhavhe du16
 
Les maladies rares situation au maroc
Les maladies rares  situation au marocLes maladies rares  situation au maroc
Les maladies rares situation au maroc
 
Hepatite Conseil 04
Hepatite Conseil 04Hepatite Conseil 04
Hepatite Conseil 04
 
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
 
Melin csapa et sos (partie 2)
Melin   csapa et sos (partie 2)Melin   csapa et sos (partie 2)
Melin csapa et sos (partie 2)
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
 
Ebola
EbolaEbola
Ebola
 
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxPrésentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
 

Plus de soshepatites

L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREsoshepatites
 
JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !
JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !
JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !soshepatites
 
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUEJ'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUEsoshepatites
 
PLAQUETTE SOS HÉPATITES
PLAQUETTE SOS HÉPATITESPLAQUETTE SOS HÉPATITES
PLAQUETTE SOS HÉPATITESsoshepatites
 
Flyer VHB Guadeloupe.pdf
Flyer VHB Guadeloupe.pdfFlyer VHB Guadeloupe.pdf
Flyer VHB Guadeloupe.pdfsoshepatites
 
Éliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite BÉliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite Bsoshepatites
 
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...soshepatites
 
Brochure "La NASH"
Brochure "La NASH"Brochure "La NASH"
Brochure "La NASH"soshepatites
 
SOS Hépatites Rapport d'activité 2018
SOS Hépatites Rapport d'activité 2018SOS Hépatites Rapport d'activité 2018
SOS Hépatites Rapport d'activité 2018soshepatites
 
SOS Hépatites Rapport d'activité 2017
SOS Hépatites Rapport d'activité 2017SOS Hépatites Rapport d'activité 2017
SOS Hépatites Rapport d'activité 2017soshepatites
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...soshepatites
 
C mon-traitement v3 2018
C mon-traitement v3 2018C mon-traitement v3 2018
C mon-traitement v3 2018soshepatites
 
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018soshepatites
 
Sos hépatites rapport d'activité 2016
Sos hépatites rapport d'activité 2016Sos hépatites rapport d'activité 2016
Sos hépatites rapport d'activité 2016soshepatites
 
Etre hepatant 01_2016
Etre hepatant 01_2016Etre hepatant 01_2016
Etre hepatant 01_2016soshepatites
 
Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016soshepatites
 
Etre hepatant 03_2016
Etre hepatant 03_2016Etre hepatant 03_2016
Etre hepatant 03_2016soshepatites
 
Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016soshepatites
 
Etre hepatant 05_2016
Etre hepatant 05_2016Etre hepatant 05_2016
Etre hepatant 05_2016soshepatites
 

Plus de soshepatites (20)

L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
 
JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !
JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !
JE VIS AVEC L’HÉPATITE B, UNE MALADIE POTENTIELLEMENT GRAVE : MON MÉMO !
 
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUEJ'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
 
PLAQUETTE SOS HÉPATITES
PLAQUETTE SOS HÉPATITESPLAQUETTE SOS HÉPATITES
PLAQUETTE SOS HÉPATITES
 
Flyer VHB Guadeloupe.pdf
Flyer VHB Guadeloupe.pdfFlyer VHB Guadeloupe.pdf
Flyer VHB Guadeloupe.pdf
 
Éliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite BÉliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite B
 
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
 
Brochure "La NASH"
Brochure "La NASH"Brochure "La NASH"
Brochure "La NASH"
 
SOS Hépatites Rapport d'activité 2018
SOS Hépatites Rapport d'activité 2018SOS Hépatites Rapport d'activité 2018
SOS Hépatites Rapport d'activité 2018
 
SOS Hépatites Rapport d'activité 2017
SOS Hépatites Rapport d'activité 2017SOS Hépatites Rapport d'activité 2017
SOS Hépatites Rapport d'activité 2017
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
INVITATION PRESSE
INVITATION PRESSEINVITATION PRESSE
INVITATION PRESSE
 
C mon-traitement v3 2018
C mon-traitement v3 2018C mon-traitement v3 2018
C mon-traitement v3 2018
 
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
 
Sos hépatites rapport d'activité 2016
Sos hépatites rapport d'activité 2016Sos hépatites rapport d'activité 2016
Sos hépatites rapport d'activité 2016
 
Etre hepatant 01_2016
Etre hepatant 01_2016Etre hepatant 01_2016
Etre hepatant 01_2016
 
Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016Etre hepatant 02_2016
Etre hepatant 02_2016
 
Etre hepatant 03_2016
Etre hepatant 03_2016Etre hepatant 03_2016
Etre hepatant 03_2016
 
Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016
 
Etre hepatant 05_2016
Etre hepatant 05_2016Etre hepatant 05_2016
Etre hepatant 05_2016
 

Agfhge présentation

  • 1. 17 octobre 2015 Dr pascal Mélin Prise en charge du VHC dans les populations particulières
  • 2. Qui sont les populations particulières  Les médecins ?  Les prostituées?  Les co-infectés? les hémophiles? Les dialysés?  Les usagers de drogues? Les greffés ?  Les hépatants aux cheveux blancs?  Les malades de l’alcool?  Les prisonniers?  Les migrants?  Les hépatites aiguës?
  • 3. Comment définir une population particulière?  Sur des critères de race ?  Par rapport au temps de la maladie (aiguë/F4)  Par rapport aux nombres de virus  Statut par rapport au traitement antérieur inf/riba  L’ âge ,le sexe.  Les addicts définis par leur comportement?
  • 4. Et s’il n’y avait que trois types de population particulière  Ceux qui ne se savent pas porteur du VHC et sont hors dépistage  Ceux qui se savent porteur du virus mais qui n’ont pas voulu se traiter ou qui sont en échec de traitement antérieur  Ceux qui ont éradiqué le virus soit spontanément ou après traitement
  • 5. N’oublions pas le quatrième type de population Ceux à qui l’on refuse l’accès au traitement!
  • 6. 1/Ceux qui ne se savent pas porteur du VHC et sont hors dépistage  On dépiste comment et pourquoi ?  La fibrose la sérologie le virus le comportement ?  Les TROD sont un réel progrès ,unité de lieu , d’action et de résultats ….  Créer un nouveau métier : trodeur, savoir garder l’espace de refus  Travailler sur la résistance au dépistage
  • 7. 2A/Ceux qui se savent porteur du virus mais qui n’ont pas voulu se traiter ou qui sont en échec de traitement antérieur  Il faut faire connaitre, informer, rassurer quitter la stigmatisation et l’isolement.  Proposer de découpler l’état des lieux, du bilan et du traitement  Maintenir dans une filière de suivis  Eviter la transmission de l’infection (RDR)
  • 8. 2B/Ceux qui sont en échec de traitement antérieur  Véritable gueule cassée , parfois perdu de vue  Prendre le temps d’exorciser les anciens traitements  Rassurer sans banaliser mais évoquer les complications  Refaire un diagnostic éducatif, redéfinir la guérison
  • 9. LA ou LES SANTE?
  • 10. Population particulière  Les prisonniers , plus de biopsie plus de levée d’écrous, accés aux soins identiques reste le dépistage  Hémophile plus de PBH, sont connus il faut les traiter  Co-infectés bien repérés dans le cadre du suivi VIH doivent être traités avant fin 2016.  Femme jeune dépister et traiter pour éviter les contaminations mère /enfant  Alcool. Plus d’intéraction ni de baisse d’efficacité. Il faut redéfinir le soins dans une prise en charge globale
  • 11. Population particulière  Les dialysés études en cours sur la toxicité  Les greffés résultats identiques  Les cheveux blancs .Il y a toujours un bénéfice en terme de qualités de vie et de survie.  Les hépatites aiguës . Doivent être traitées par AAD avec RDR associé  Traiter les médecins /chirurgiens et prostitués pour éviter toute diffusion .  Les cirrhotiques restent délicats dans leur PEC
  • 12. Les usagers de drogues  L’étude Avance a montré l’équivalence de réponse virologique  La question du coût est violente  Le problème de la poursuite de comportement a risque  La perpétuation d’une épidémie  La question de la recontamination
  • 13. Ceux qui ont éradiqués…  Peuvent se recontaminer  ne doivent être suivi que par PCR  Qui définit la guérison ?  Le syndrome de Lazarre
  • 14. 14 Observance à la bithérapie IFN- Pégylé α-2b + RBV 76,5 75,8 78,9 74,2 73,1 69,7 71 77,7 75 77,2 79,3 71,2 50 55 60 65 70 75 80 85 90 95 100 M3 M6 M9 M12 %depatients NUD EUD UDA p = .292p =.598 p = .070p =.424
  • 15. 15 Réponse virologique (> 12 semaines après la fin du traitement) 13,9 13,1 37,6 49,3 13,7 35,4 50,9 28,3 57,8 0 10 20 30 40 50 60 70 Réponse virologique Non réponse Rechute %depatients NUD EUD UDA P = 0.133 P=.920 P = 0.075
  • 16. 16 -7,1 -7,1 -6 1,5 -6,3 -6,2 -4,8 3,3 -4,9 -4,4 -2,7 4,4 -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 M3 M6 M12 post M6 EvolutionparrapportàJ0 NUD EUD UDA Qualité de vie (SF-36) -5,9 -6,5 -6 -6,5 -7,4 -6,3 2,1 -4,4 -3 -2,1 2,1 6,6 -10 -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 8 M3 M6 M12 post M6 EvolutionparrapportàJ0 NUD EUD UDA Score résumé psychique P=.061P=.013 P=.019 P=.416 P=.025P=.070 P=.229 P=.124 Score résumé physique
  • 17.
  • 18. Ceux qui ont éradiqués…  Peuvent se recontaminer  ne doivent être suivi que par PCR  Qui définit la guérison ?  Le syndrome de Lazarre
  • 19.
  • 20. Nous faisons une nouvelle route chaque jour avec chaque malade…
  • 21.  Les échecs d’hier seront les succès de demain…Un traitement pour tous ,une guérison pour chacun et une protection universelle…  MERCI

Notes de l'éditeur

  1. Le risque de re-contamination par le VHC peut constituer un problème d’indication au traitement chez les usagers de drogue par voie intraveineuse (UDIV). Les auteurs de cette étude ont évalué le risque de re-contamination parmi les UDIV écossais ayant présenté une réponse virologique soutenue (RVS) après un premier traitement. Les informations cliniques et biologiques des bases de données écossaises ont été utilisées pour évaluer les tests PCR VHC chez les patients UDIV ayant obtenu une RVS entre 2000 et 2009. Les données étaient liées aux recueils de morbidité et de mortalité. Le suivi débutait 1 an après la fin du traitement pour se terminer le 31 décembre 2012. L’incidence d’une re-contamination par le VHC a été estimée en personnes-années (P/A). Une analyse en régression logistique selon le modèle de Cox a été utilisée pour évaluer les facteurs associés à une re-contamination. Parmi les 448 patients avec une RVS, 277 (62 %) ont bénéficié d’une PCR VHC pendant le suivi, d’une durée médiane de 4,5 ans ; 191 (69 %) ont été testés une fois et 86 (31 %) ont été testés deux fois. Sept re-contaminations pour 410 P/A sont survenues, soit un taux de réinfection de 1,7 P/A (IC95 : 0,8-3,6). Pour les UDIV hospitalisés en raison d’une prise d’opiacés ou une injection, le risque de réinfection était plus élevé (HR 14,3 ; IC95 : 2,6-77,5, p = 0,002) et atteignait 5,4/100 P/A (IC95 : 2,2-12,9). En écosse, le risque de re-contamination paraît peu élevé chez les UDIV traités. Le suivi post thérapeutique est néanmoins faible et non conforme aux recommandations de l’EASL qui préconisent un suivi annuel de l’ARN VHC chez les UDIV ayant des pratiques à risque.