E Tourisme pour les débutants

2 612 vues

Publié le

Panaorama du e-tourisme et premières clés pour se lancer.

Publié dans : Business, Technologie
0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 612
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
43
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

E Tourisme pour les débutants

  1. 1. Par Christophe Dournaux, consultant
  2. 2. A propos du « e »
  3. 3. Tous les ingrédients classiques du tourisme
  4. 4. Version électronique
  5. 5. 100101001001001001100110011110101010001010110100100100100010001001001001001000101001001001001011100100100111010110111001001100100100101111001001000010101110010010011101011011101 <!DOCTYPE html PUBLIC &quot;-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN&quot; &quot;http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd&quot;> <html xmlns=&quot;http://www.w3.org/1999/xhtml&quot;> <head> <meta http-equiv=&quot;Content-Type&quot; content=&quot;text/html; charset=ISO-8859-1&quot; /> <title>Vive les vacances !</title></head> <?xml version=&quot;1.0&quot; encoding=&quot;ISO-8859-1&quot;?> <annuaire> <site> <nom>Le nom du site</nom> <commune>Quelque part</commune> <telephone>0243655478</telephone> <email>webmaster@quelquechose.net</email> </site> </annuaire> e =
  6. 6. Infos Infos Infos 0101010101010101010101010010000 Avis Collecte Numérisation Diffusion Tarifs
  7. 13. DEMATERIALISATION
  8. 15. MODIFICATION DE L’INTERMEDIATION
  9. 16. Schémas de distribution classiques Compagnie aérienne Hébergement TO Enseigne distribution Agence Client Hébergement Camping Restaurant Activité Office du tourisme Enseigne Client Guide papier
  10. 17. Vous pouvez vous adresser directement au client final !
  11. 18. Nouveaux schémas de distribution Compagnie aérienne Hébergement TO Enseigne distribution Agence Client Hébergement Camping Restaurant Activité Office du tourisme Enseigne Client Guide papier
  12. 19. Plus de leviers pour communiquer et proposer son offre
  13. 20. Nouveaux schémas de distribution Hébergement Camping Restaurant Activité Client Office du tourisme Enseigne Guide papier Guides en ligne Plateformes d’agrégation Plateformes communautaires Centrales
  14. 21. Plus de mutualisation et de collaboration Tout est démultiplié !
  15. 22. MODIFICATION DE LA PRESCRIPTION
  16. 23. Sources de prescription classiques Agent de voyage Guide touristique Office du tourisme Réputation
  17. 24. Tout le monde donne son avis partout, sur tout et à tout le monde
  18. 25. Ça marche ?
  19. 26. <ul><li>75 % des vacanciers français ont utilisé internet pour préparer leur séjour cet été </li></ul><ul><li>91 % des voyageurs s'informent sur Internet avant d'aller en agence </li></ul><ul><li>59,5 % des internautes français ont utilisé exclusivement le Web pour préparer et acheter leurs prestations de voyage </li></ul><ul><li>Recherche d’informations </li></ul>
  20. 27. <ul><li>Augmentation de la vente de prestations sèches </li></ul><ul><li>Sur 22 millions d’e-acheteurs en France en 2009 (+13 %), es trois quarts, soit près de 17 millions d'internautes, ont déjà réservé une prestation tourisme en ligne . </li></ul><ul><li>Ventes et réservations </li></ul>7 milliards de CA en 2008
  21. 28. Pourquoi ?
  22. 29. Une somme colossale d’informations Des millions de pages Sur des milliers de sites
  23. 30. <ul><li>Un support pluri-médias particulièrement adapté pour valoriser l’offre tourisme </li></ul><ul><li>Textes </li></ul><ul><li>Photos </li></ul><ul><li>Panoramiques 360° </li></ul><ul><li>Vidéos </li></ul><ul><li>Webcams </li></ul><ul><li>Animations </li></ul><ul><li>Podcast </li></ul><ul><li>Cartes </li></ul>
  24. 31. <ul><li>Venant de nombreuses sources variées </li></ul><ul><li>Professionnels </li></ul><ul><li>Institutionnels </li></ul><ul><li>Internautes </li></ul><ul><li>Médias </li></ul><ul><li>Agrégateurs </li></ul><ul><li>Réseaux sociaux </li></ul>
  25. 32. Pléthore d’offres La possibilité de les comparer Demander des avis et en consulter Réserver directement … parfois en temps réel = autonomie = bonnes affaires = gain de temps = nouvelles opportunités
  26. 33. Qui ?
  27. 34. Tout le monde ! Et chaque jour d’avantage, dans différentes situations (mobilité) et différentes raisons (modification des comportements) Parmi les 22 millions d’acheteurs en ligne, 17 millions achètent des prestations voyages /loisirs en ligne
  28. 35. Les TRES nombreuses facettes du tourisme en ligne par l’exemple Les exemples présentés ci-après n’augurent pas de la représentativité réelles des sites. Ils sont présentés à titre d’illustration sans aucune intention d’exhaustivité.
  29. 37. Les « pure players » <ul><li>Historiquement, parmi les premiers a investir la toile, conscients de la pertinence du média dans le contexte de l’offre touristique. </li></ul><ul><li>Comme les agences, mais strictement sur Internet, ils revendent les produits des Tour Operateurs, font de la billetterie et des prestations annexes ou de loisirs. </li></ul><ul><li>Ils ont développé ou acquis des technologies spécifiques pour augmenter leur offre et démultiplier leur capacité à satisfaire les diverses demandes : </li></ul><ul><ul><li>moteurs de recherche aérien </li></ul></ul><ul><ul><li>dernières minutes </li></ul></ul><ul><li>Ils maîtrisent le média, ses contraintes et possibilités, actionnent toutes les ficelles du e-marketing et trustent d’importants volumes. </li></ul><ul><li>Leurs atouts: </li></ul><ul><li>les nombreuses offres </li></ul><ul><li>les prix (pouvoir de négociation et volumes) </li></ul><ul><li>la confiance qu’ils inspirent par leur notoriété </li></ul>
  30. 39. Les Tour Operators <ul><li>Producteurs à l’origine, ils disposent aussi souvent d’un réseau d’agences pour commercialiser leur production. </li></ul><ul><li>Ils ont vite compris qu’Internet était un nouveau point de vente et investi sur le média pour proposer leur production. </li></ul><ul><li>Ils ont développé ou acquis des technologies spécifiques pour valoriser leur offre : </li></ul><ul><ul><li>temps réel </li></ul></ul><ul><ul><li>package dynamique </li></ul></ul><ul><li>Ils maîtrisent le média, ses contraintes et possibilités, actionnent toutes les ficelles du e-marketing et se trouvent en première ligne avec les pure-players. </li></ul><ul><li>Leurs atouts: </li></ul><ul><li>leur notoriété </li></ul><ul><li>la spécificité de leurs produits (beaucoup de spécialistes) </li></ul><ul><li>les garanties </li></ul>
  31. 40. Les Réseaux d’agences et enseignes nationales
  32. 41. Tous les acteurs privés du tourisme <ul><li>Compagnies aériennes </li></ul><ul><li>Groupes hôteliers </li></ul><ul><li>Petite et moyenne hôtellerie </li></ul><ul><li>Les hébergements (gîtes, maisons d’hôtes, B&B, campings,…) </li></ul><ul><li>Les regroupements et franchises (Gîtes de France, franceguide.com, Abritel, …) </li></ul><ul><li>Les acteurs du loisir </li></ul><ul><li>Les restaurateurs </li></ul><ul><li>Les loueurs auto </li></ul>
  33. 42. Les institutionnels
  34. 44. Les « agrégateurs » Les « agrégateurs » sont dotés d’une technologie leur permettant de collecter d’importants volumes d’informations, de les agréger et de les présenter de manière à satisfaire les différentes recherches et demandes de leur public. Ils sont très nombreux. Certains sont spécialisés dans certaines activités : hôtels, loisirs, voyages, avion, … Les agrégateurs permettent souvent de comparer les prestations rapportées et de sélectionner (parfois avec des filtres) selon les critères choisis, souvent le prix… Certains agrégateurs ne proposent que les offres de leurs clients (ex: voyagermoinscher.com) ou de leurs affiliés (Hotels.com)
  35. 45. Les annuaires (adresses, sites)
  36. 46. Les éditoriaux
  37. 47. Les communautaires
  38. 48. Les forums
  39. 49. Les wikis
  40. 50. Les podcasters
  41. 51. Les géolocalisateurs
  42. 52. Les assistants voyages (Trip planner)
  43. 53. Les sociaux
  44. 54. Les sociaux
  45. 55. Les persos : blogs, carnets de voyages, …
  46. 56. Les mobiles et appli mobiles
  47. 58. Google
  48. 59. Google
  49. 60. Google
  50. 61. Google
  51. 62. Google
  52. 63. Google
  53. 64. Google
  54. 65. Un grand nombre de sites = un grand nombre d’opportunités d’être vu !
  55. 66. Se lancer en ligne
  56. 67. Tout est une question de temps et d’argent Mais combien en faut-il pour en arriver là ? Et pour quel retour sur investissement ?
  57. 68. Commencer simple
  58. 69. OBJECTIFS TEMPS COMPETENCES BUDGET Se confronter à la réalité
  59. 70. <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Profiter du média au moindre coût -> Se faire connaître via les outils et opportunités classiques et sociales </li></ul><ul><ul><li>Page Facebook, </li></ul></ul><ul><ul><li>Inscriptions Wiki (wikitravel) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dépôt de photos (Picassa, Flickr,…) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dépôt de vidéos (YouTube, Dailymotion) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dépôt de Podcast </li></ul></ul><ul><ul><li>Participation active aux opportunités Google </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google Map </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google Photos sur les Maps </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Référencement auprès des sites «géolocalisateurs » </li></ul></ul><ul><ul><li>Référencement auprès de tous les institutionnels </li></ul></ul>Temps Compétences Budget
  60. 71. <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Etre présent </li></ul><ul><li>-> Plaquette ou vitrine </li></ul><ul><li>Le site plaquette a vocation à présenter l’offre sous son meilleur jour, avec des informations pratiques, des visuels et des notions de tarifs. </li></ul>Temps Compétences Budget <ul><li>Le site plaquette dispose de sa propre adresse (nom de domaine) : </li></ul><ul><ul><li>www.monhotel.fr (ou .com) </li></ul></ul><ul><ul><li>Le nom de domaine est payant (12€ par an pour un .fr). Il se réserve auprès d’un professionnel comme www.gandi.net par exemple ou d’un hébergeur. </li></ul></ul><ul><li>Il est « hébergé » auprès d’un hébergeur. Il peut s’agir de votre fournisseur d’accès ou d’un hébergeur pro (à partir de 25€ par an en mutualisé. </li></ul><ul><li>Un professionnel, selon ses compétences et références, prendra entre 500 et 3000€ pour quelques pages et un formulaire de contact, à vos couleurs. </li></ul><ul><li>Vous pouvez aussi le faire vous même très simplement avec Google Sites . </li></ul>
  61. 72. <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Vendre </li></ul><ul><li>1° -> Site de vente </li></ul>Temps Compétences Budget <ul><li>Il s’agit alors de proposer des produits que le visiteur ajoute à son « panier » et qu’il règle ensuite. </li></ul><ul><li>Cela suppose que les disponibilités soient proposées en temps réel, c’est à dire un système de base de données pour gérer le stock. Cela requière aussi un process de commande en ligne complet, puis une interface sécurisée pour régler en ligne par carte de crédit. </li></ul><ul><li>Avantages : </li></ul><ul><li>Autonomie </li></ul><ul><li>Valeur ajoutée </li></ul><ul><li>Accès direct au client final </li></ul><ul><li>Inconvénients : </li></ul><ul><li>Nécessite de passer par un professionnel </li></ul><ul><li>Impacte la gestion au quotidien de l’établissement </li></ul><ul><li>Augmente le coût et donc le temps d’amortissement </li></ul><ul><li>Requière des mises à jour </li></ul><ul><li>Gros investissement en temps pour s’affirmer </li></ul>
  62. 73. <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Vendre </li></ul><ul><li>1° -> S’affilier à un site de vente </li></ul><ul><li>Le site de vente national vous permet de bénéficier de ses compétences spécifiques du média internet. C’est une offre « mutualisée » : il présente votre activité sur sa plateforme, parmi vos concurrents. </li></ul><ul><li>Une fois accepté, il suffit de fournir les matériaux : photos, argumentaires, grilles tarifaires au prestataire, en échange d’une commission sur le vente (+ parfois des frais fixes). </li></ul><ul><li>Avantages : </li></ul><ul><li>Simple et rapide </li></ul><ul><li>Forte visibilité </li></ul><ul><li>Sans souci </li></ul><ul><li>Inconvénients : </li></ul><ul><li>Dépendance </li></ul><ul><li>Confrontation directe à la concurrence </li></ul>Temps Compétences Budget
  63. 74. <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Etre présent ET VISIBLE -> Plaquette + Blog + référencement + emailing + outils sociaux </li></ul><ul><li>Le site plaquette est une carte de visite. </li></ul><ul><li>Maintenant, il s’agit de la distribuer le plus largement possible ! Il faut REFERENCER votre site et c’est un travail long, récurent et incontournable. </li></ul><ul><li>Vous disposez maintenant de votre « base numérique », il s’agit de communiquer dessus: </li></ul><ul><li>animer le site </li></ul><ul><li>promouvoir vos offres avec des animations commerciales </li></ul><ul><li>les diffuser auprès de vos clients pour les fidéliser </li></ul><ul><li>via votre blog, l’emailing, et les outils sociaux. </li></ul>Temps Compétences Budget
  64. 75. Le problème sur internet : se faire voir…
  65. 76. Ma structure touristique Présentation, accès, tarifs, infos pratiques de ma structure. www.mon-entreprise.fr
  66. 77. 3 2 1
  67. 78. <ul><li>Le réferencement </li></ul><ul><li>Le réferencement consiste à se promouvoir sur le net via les moteurs de recherche, principalement auprès de Google (91% de part de voix en France). </li></ul><ul><li>Soigner la technique (voir avec un professionnel) </li></ul><ul><li>Proposer du contenu frais (renouvelé fréquemment) et abondant. </li></ul><ul><li>Avoir beaucoup de liens entrants </li></ul><ul><li>En savoir plus sur le référencement : </li></ul><ul><li>www.webrankinfo.com </li></ul><ul><li>www.alexiaetcompagnie.fr/referencement-naturel.html </li></ul>
  68. 79. Achats de mots clés dans les moteurs de recherche pour apparaître en tête des résultats.
  69. 81. L’emailing L’emailing est un levier efficace pour communiquer en direct avec le client ou pour prospecter, à un coût maîtrisé et avec un ROI généralement assez important au point d’en faire un des outils parmi les plus privilégiés de la panoplie e-tourisme. Taux d’ouverture : entre 19 % et 32% Taux de clic : entre 3,5% et 10,47% Cabestan : un taux d'ouverture à 32,65 % et un taux de clic de 10,47% (étude 2007) Experian : un taux &quot;d'ouvreurs&quot; à 19,67 % et un taux de &quot;cliqueurs&quot; de 3,5% (étude 2008) ATTENTION : l’emailing n’est pas une promenade de santé ! Il vaut mieux s’en remettre à un prestataire spécialisé et à une plateforme dédiée performante. Ma reco :
  70. 82. Exemple pratique
  71. 92. Que faire de plus ?
  72. 97. + homelidays (si non exclusif d’Abritel) + annonces (topannonces, vivastreet, …) + Facebook + Vinivi + Mon Nuage + Suivi des forums et autres via la veille Google + vérification des concurrents pour s’inspirer
  73. 98. Merci de votre attention ! www.alexiaetcompagnie.fr Conseils et accompagnement pour vos projets e-tourisme

×