Fractures de la clavicule

4 857 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 857
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
52
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fractures de la clavicule

  1. 1. Dr S.Nouri E.H.S. Ben Aknoun
  2. 2. Définition  Solidement ancrée à l’omoplate par les ligaments acromio- et coraco-claviculaires et au sternum par les ligaments sterno- et costo-claviculaires, la clavicule, véritable arc-boutant, protège les organes nobles sous-jacents.  Plus fréquentes chez l’enfant (30%) des fractures, les suites sont souvent bénignes et la complication la plus fréquente est le cal vicieux.
  3. 3. Rappel anatomique  La clavicule est un os allongé en forme de « S » italique, elle s’articule en dedans avec le sternum et en dehors avec l’omoplate. Dans sa ½ interne :  Bord ant convexe donne insertion au grand pectoral  Bord post concave donne insertion au SCM Dans sa ½ externe :  Bord Ant concave : donne insertion au deltoïde  Bord post convexe : donne insertion au trapèze  La clavicule entretien des rapports dangereux avec les vaisseaux sous claviers et le plexus brachial.
  4. 4. Epidémiologie  La plupart des traumatismes de la clavicule se font au cours d'une chute sur la main. Il peut aussi s'agir de chocs directs sur le moignon de l'épaule ou même de chocs directs sur la clavicule.  La fracture siège le plus souvent au 1/3 moyen (75 %) ou encore plus distalement (20 %) mais beaucoup plus rarement en dedans.
  5. 5. Anatomopathologie  Fractures du 1/3 externe: La classification la plus utilisée est celle de NEER; établie selon le siège du trait ou l’intégrité ou pas des ligaments coraco-claviculaires.
  6. 6.  Fractures diaphysaires: - Fragment interne soulevé (SCM) - L’épaule s’affaisse (poids, pectoral) - Le fragment distal bascule et chevauche
  7. 7. Clinique  Le diagnostic est basé sur l’interrogatoire.  La palpation qui localise la douleur.  Déformation caractéristique des fractures déplacées.  On palpe les fragments et leur mobilité.  Attitude de Dessault.  Parfois fractures non déplacées, la Rx fera le Dc.
  8. 8. Examen radiologique  La radiographie de la clavicule se fait avec une incidence oblique pour dégager la clavicule.  Permet de voir la nature du trait de fracture (transversale, oblique, avec plusieurs fragments) et son siège par rapport aux insertions musculaires et ligamentaires .
  9. 9. Complications:  Immédiates: - Ouverture cutanée (embrochage par le Frgt proximal). - Atteinte vasculo nerveuse (Vx s/claviers et plexus). - Embrochage du dôme pleural (pneumothorax). - Epaule ballante si atteinte concomitante de la scapula. - Luxation acromio-claviculaire.
  10. 10.  Tardives: - Le cal vicieux***: fréquent, préjudice esthétique, douleur et compression vasculo-nerveuse (écart interfragmentaire). - La pseudarthrose (rare), mobilité douloureuse de l’épaule. - Fracture itérative.
  11. 11. Traitement  Orthopédique: Apporte la consolidation en 3 à 5 semaines. Fractures non déplacées: Simple écharpe pour soutenir le membre supérieur Chez l’enfant : idem Fractures déplacées: Bandage en huit réglable Fréquence des cals vicieux
  12. 12.  Traitement chirurgical:  Retard de consolidation  Infection possible Avantages Anatomie rétablie Mobilisation douce précoce Inconvénients Dépériostage - PSD Dévascularisation - Infection possible.
  13. 13.  Fractures distales : hauban (broches et fil en 8)
  14. 14.  Pour les fractures ouvertes: Mini fixateur externe.

×