Santé et bien étre au travail

1 231 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 231
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Santé et bien étre au travail

  1. 1. Présenté par : Adebayo Juliana Bennani Yasmina Chakir Houria
  2. 2. Plan 1 2 • Présentation de l’entreprise . • Les nouveaux risques professionnels 3 • Quel est le problème rencontré par France Telecom et quelle est son origine ? 4 • Les enjeux de la santé au travail pour l’entreprise 5 • Pourquoi la situation de France Telecom s’est-elle dégradée ? 6 • Comment diagnostiquer l’état de santé physique et moral des salariés de l’entreprise ?
  3. 3. 7 8 9 10 11 • Comment investir dans le bien être des salariés au travail ? • Quels sont les acteurs impliqués chez France Telecom ? • Approche ergonomique du travail • Bien être et santé au travail VS Performance • Où en est France Télécom aujourd’hui ?
  4. 4. A propos de France TELECOM  En 1996 : France Télécom passe du statut d'exploitant public à celui de société anonyme dont l'État français est le seul actionnaire  En 1997: l’entreprise ouvre son capital et est cotée sur les marchés boursiers de Paris et New York.  En 2000: elle fait l’acquisition de l'opérateur mobile britannique Orange  En 2004: l'Etat français cède une partie de ses actions et France Télécom devient une entreprise privée.  En 2006, la plupart des activités du groupe passent sous la marque et le logo Orange.
  5. 5. Les nouveaux risques professionnels  Suite à la mondialisation et au rythme rapide des changements sur le lieu de travail, de nouveaux risques professionnels apparaissent . o De nos jours on parle de plus en plus de RPS.
  6. 6. parle de stress au travail lorsqu’il existe un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement professionnel et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.  On
  7. 7.  le stress peut s'avérer bénéfique et/ou néfaste.  Les causes du stress :  Les situations nouvelles;   Le temps; Les conflits;
  8. 8.  Mauvaise santé économique de l’entreprise ou incertitude sur son avenir.  Déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle.  Facteurs liés à l'environnement physique et technique.
  9. 9. 1. 1. L’épuisement professionnel par le « Burn out » : L’épuisement professionnel par le « Bore out »
  10. 10. Le harcèlement moral et le harcèlement sexuel sont les formes les plus connues des violences exercées au sein de l'entreprise . Iles peuvent se manifester par des agressions verbales, des insultes, des brimades, des intimidations, un abus de pouvoir….
  11. 11. La répétition de ces agissements hostiles peut avoir comme pour but ou conséquence une dégradation des conditions de travail susceptible d’affecter la dignité, la santé et le devenir professionnel de la personne.
  12. 12. Il peut être lié à :  L’absence  La de reconnaissance au travail. relation entre les idéaux du métier et sa réalité concrète.
  13. 13.  Les TMS regroupent un ensemble de pathologies des tissus mous (muscles, tendons, nerfs..).  Les Symptômes peuvent être : une fatigue musculaire localisée et persistante qui se traduit par des courbatures , la difficulté de réaliser des efforts réalisables auparavant, doigt repliés..
  14. 14. 1. Nouvelle stratégie 2. L’application du plan Next 3. Le pouvoir des mots : du deuil au suicide
  15. 15. Privatisation en 2004:  FT perd son monopole sur la télécommunication Elle veut :  se donner un second souffle  être plus compétitive  récupérer ses parts de marchés => Lancement du programme « NExT » le directeur actuel : Didier Lombard
  16. 16. « Nouvelle Expérience des Télécommunications » Objectifs :  de réduire les coûts –principalement salariaux – de la société : Réduction de 10% (soit 22 000 employés)  de mener une politique de produits et de services convergents  et de regrouper toutes les enseignes du groupe sous une marque unique « Orange »,
  17. 17. Nouvelles méthodes de management: Management « violent »:  4000 managers formés en 10 jours pour dégraisser FT   Sacrifices humains Comparaison à l’état de siège « FT assiégée » Ceci est une GUERRE !
  18. 18. Comment? •Détecter les salariés les plus fragiles • Harcèlement : interrogatoire quotidien • Les pousser psychologiquement : à la faute / à quitter l’entreprise d’eux – même = > Pour réduire les indemnités à payer => Pour embaucher du sang neuf
  19. 19. EN SOINS PALLIATIFS Elisabeth Kübler-Ross EN ENTREPRISE France Telecom
  20. 20. Sentiment de trahison et d’abandon Harcèlement quotidien Influences négatives: Deuil « Beaucoup de gens abîmés, beaucoup d’absentéisme, profonde dépression… » « Ces gens travaillaient tous les jours avec la peur au ventre,… » Suicide
  21. 21. Les enjeux de la santé au travail pour l’entreprise On distingue :  Les enjeux économiques  Les enjeux juridiques  Les enjeux politiques  Les enjeux sociaux
  22. 22. En effet, qui dit stress dit motivation en berne, productivité en baisse, absentéisme et turn-over en hausse. De plus le mal être au travail augmente les fréquences d’AT et maladie professionnelle , l’entreprise est amenée donc à financer :  Des coûts directs Indemnités journalières, rente…  Frais médicaux et hospitaliers  Le coût du remplacement de l’accidenté durant son arrêt de travail. 
  23. 23. Ces coûts sont souvent plus abstraits et il est difficile de les quantifier.  Les coûts administratifs  Les pertes de production  Les coûts matériels  Les coûts commerciaux
  24. 24.  Le refus du changement et de l’évolution  Le désinvestissement professionnel  L’augmentation du nombre de conflits interpersonnels et des cas de dépression, stress…
  25. 25. L’image de l’entreprise est influencé par les conditions de travail. Investir dans la santé et le bien être de ses salariés permet à l’entreprise d’avoir une bonne réputation ( bon employeur) et d’attirer par la suite les bons profils. « Les deux choses les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise: sa réputation et ses hommes », Henry Ford
  26. 26. Le décret du 5 novembre 2001 du code du travail oblige l'entreprise de mettre en œuvre de moyens de protection à l'obligation de résultats en termes de santé et de sécurité des salariés. C’est à dire :  Evaluer les risques existants dans l’entreprise,   Produire un document unique , Mettre en place des actions de prévention adaptées et durables afin de préserver la santé et la sécurité des salariés.
  27. 27. Et pour le salarié, "il incombe à chaque travailleur de prendre soin en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que celles des autres personnes concernées par ses actes ou omissions au travail" (L.4122-1 Code du travail). La santé au travail un paradoxe ?  La santé au travail est aujourd'hui productrice de santé publique  La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.(préambule de 1946 à la Constitution de l'Organisation Mondiale de la Santé OMS).
  28. 28. Comment diagnostiquer l’état de santé physique et moral des salariés de l’entreprise ? L’amélioration de la santé psychologique au travail ne doit pas se limiter à la gestion du stress . Le vrai enjeu est le bien-être des salariés et leur valorisation comme principale ressource de l’entreprise.
  29. 29.  Le sondage d’opinion permet d’évaluer et de suivre le climat et la situation de travail au niveau de l’entreprise à partir des perceptions des individus.
  30. 30.  Il est préférable que l’opération soit menée par un prestataire externe précisément qui permet de préserver la neutralité de l’opération à un cabinet de conseil. Conduite par la DRH, les collaborateurs verront dans une enquête un moyen de les épier pour mieux les contrôler. De plus, eu égard à la proximité, rares seront ceux qui accepteront d’évoquer les problèmes ou de critiquer le management.  Avant de procéder à l’enquête de climat interne l’entreprise doit respecter trois étapes :
  31. 31. Etape 1 - Déterminer le besoin / l'objectif de l'enquête de climat social. Mener ce type d'enquête d'opinion doit répondre à un besoin clairement identifié, par exemple :       Connaître l'image interne de l'entreprise pour mieux la valoriser Améliorer le climat social ; Améliorer les outils et les modes de management ; Mesurer l'engagement et l'adhésion des salariés ; Réduire le turn-over en renforçant le sentiment d'appartenance Comprendre les sources de motivation du personnel ; Ce besoin doit être clairement exprimé, car il va conditionner : la nature des questions posées dans le questionnaire de l'enquête .
  32. 32.  Etape 2 - Prévoir une communication spécifique  Etape 3 - Prévoir la fréquence et les période des études A éviter :    Les période de conflits Les période chargées(haute saison selon les activités) Les fins d’année synonymes de période des bilans ou encore les périodes d’augmentation de salaire ou de distribution des primes .
  33. 33. Situation tout à fait satisfaisante Situation moyenne, à améliorer si possible Situation insatisfaisante susceptible d’être dangereuse et à améliore nécessairement
  34. 34. Solutions apportées par France Télécom
  35. 35.  De façon générale :  Ce qu'il faut, c'est une démarche d'ensemble, où tous les acteurs agissent de façon coordonnée.  Des mesures pour lutter contre le stress au travail doivent être mises en place en amont dans le cadre d’une large concertation.  La société Technologia, spécialisée dans la prévention des risques en entreprises, a été choisie pour réaliser un audit.
  36. 36.  Si la quantité de travail est importante mais que la personne concernée ne dispose que d'une marge de manœuvre décisionnelle limitée, elle est en situation de "job strain".
  37. 37.  Le rapport du cabinet Technologica :  Le cabinet Technologica, a rendu un rapport d'étape au directeur général du groupe.  Il avance 107 préconisations pour endiguer la série de suicides.
  38. 38. D’après le rapport du cabinet : L'étude sur la prévention du stress pointe un malaise persistant dans l'entreprise.    Souligne le manque de confiance des salariés de France télécom dans les ressources humaines et la médecine du travail.  Le cabinet conseille de renforcer le sentiment d'appartenance des collaborateurs à France Télécom. 39% des salariés se disent fiers de travailler pour le groupe.
  39. 39.  D’après le rapport du cabinet :  La mobilité interne a été dénoncée a la fois par les syndicats mais aussi remise en cause par le rapport.  Afficher systématiquement tous les postes offerts par le biais de l'intranet sera un Must .  La mobilité des managers devrait aussi être réduite, pour créer un esprit d'équipe.
  40. 40.  Le gouvernement :  Un numéro vert pour pouvoir parler a des psychologues extérieurs.  Embauche de 380 personnes en CDI durant l’année 2009 dont 100 personnes supplémentaires aux ressources humaines.  Renforcement du nombre de médecins du travail de 10%.  Mise en place d’un temps partiel senior pour les salariés éligibles à la retraite
  41. 41.  Le gouvernement :  Mise en place de rencontres avec tous les gestionnaires de l’entreprise à tous les niveaux .  En plus de l’étude menée par le cabinet Technologica .
  42. 42. 4- Comment investir dans le bien être des salariés au travail ?  Donner aux salariés les moyens de se réaliser dans le travail.  Restaurer des espaces de discussion et d’autonomie dans le travail.  Préparer  La les managers a leur rôle de demain. mesure induit les comportements.
  43. 43.  Mettre en œuvre une démarche de prévention durable en santé et sécurité au travail.  Piloter une politique de prévention en intégrant toutes les composantes de l'entreprise.  LE DOCUMENT D'ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ou le document unique .
  44. 44. Approche ergonomique du travail QUELQUES DEFINITIONS.... ETYMOLOGIE ( du Grec ): Ergon: Travail Nomos: Loi naturelle A. WISNER: L’ergonomie est l’ensemble des connaissances scientifiques relatives à l’homme et nécessaires pour concevoir des outils , des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité. F. DANIELLOU: L’ ergonomie étudie l’activité de travail afin de mieux contribuer à la conception des moyens de travail adaptés aux caractéristiques physiologiques et psychologiques de l’être humain, avec des critères de santé et d’efficacité économique.
  45. 45. La démarche a pour objectif de diminuer les contraintes physiques et mentales des opérateurs au travail. o -Ambiances physiques (ex: éclairage, chaleur …) o - Capacités de l’opérateur (variabilité intra-individuelle) o - Nombre d’opérateurs (variabilité inter-individuelle) o - Encombrement de l’espace. o - Dysfonctionnements o -Organisation du travail o - Exigences excessives
  46. 46. 1- DÉTERMINATION DE L’ OPERATEUR : -Ce qui caractérise l’opérateur, 2- PROPOSER DES MESURES D’AMELIORATION - Lister des propositions. - Hiérarchiser ces propositions niveaux de prévention, critères de choix) - Faire le suivi des mesures. •Ce qui influence ou conditionne son travail,
  47. 47. Bien être et santé au travail VS Performance  Des salariés en bonne santé, c'est une entreprise en bonne santé  Les deux éléments les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise: sa réputation et ses hommes  Investir dans le bien- être au travail favorise la réussite de l'entreprise.
  48. 48.  Des salariés en bonne santé, c'est une entreprise en bonne santé  Les deux éléments les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise: sa réputation et ses hommes  Investir dans le bien- être au travail favorise la réussite de l'entreprise.
  49. 49. celle des autres entreprises. Le pourcentage de salariés jugeant leur situation plus mauvaise ou par deux depuis 8%.
  50. 50.  6,9.  900 millions d’euros sur trois ans comporte engagés en faveur des embauches, de la gestion des fins de carrière, des locaux, l’informatique ou encore la formation.

×