LA CRÉATION DE VALEUR
Société des traversiers du Québec
Projet d’intégration
présenté au professeur Roger Zaoré
UQAR
campu...
Objectif du projet
Illustrer les liens existants entre trois
composantes stratégiques de l’organisation
dont la finalité e...
LA QUESTION
La question générale
«Quels sont les moyens utilisés par l’organisation
pour la création de valeur dans l’orga...
LA QUESTION (SUITE)
La question spécifique
Comment….
Le domaine
La structure
Le processus de prise de la décision
..ont...
LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
LA CRÉATION DE VALEUR
Évolution des structures
Le «One Best Way»
Structure et commandemen...
LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
LA CRÉATION DE VALEUR
Évolution des structures (suite)
 Le «It’s all depend»
La structure...
LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
LA CRÉATION DE VALEUR
Évolution des structures (suite)
 Les 4 dimensions fondamentales
La...
LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
LA CRÉATION DE VALEUR
Les structures externes
L’Intensification de l’interconnexion entre ...
LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
LA CRÉATION DE VALEUR
Les Structures externes (suite)
Éléments intrinsèques aux structures...
LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
LA CRÉATION DE VALEUR
En résumé
Structure
organisationnelle
interne
Structure
organisationn...
LA PRISE DE DÉCISION
LA CRÉATION DE VALEUR
MODALITÉS DE
FORMATION DES
CHOIX
EFFICACITÉ DE LA
PRISE DE DÉCISION
DÉFINITION ...
LA PRISE DE LA DÉCISION
LA CRÉATION DE VALEUR
Attribut de sens
RATIONNALITÉ NON-
CONNAISSANCE
LA NÉCESSAIRE
DÉCISION
COLLE...
LA PRISE DE LA DÉCISION
LA CRÉATION DE VALEUR
Comment en arriver à la prise de décision collective?
1. La
réalisation
2. L...
LA PRISE DE DÉCISION
LA CRÉATION DE VALEUR
L’organisation apprenante
Prise de décision et planification stratégique
Appren...
LES PARTIES PRENANTES
LA CRÉATION DE VALEUR
kk
LES PARTIES PRENANTES
LA CRÉATION DE VALEUR
Les parties prenantes primaires
Généralement liées par contrat
Actionnaires ...
LES PARTIES PRENANTES
LA CRÉATION DE VALEUR
Menaces et opportunités associées aux parties
prenantes
Pouvoir et influence ...
LA CRÉATION DE VALEUR
LA CRÉATION DE VALEUR
Un concept difficile à mesurer
La forme traditionnelle:
Leviers stratégiques...
LA CRÉATION DE VALEUR
LA CRÉATION DE VALEUR
Un concept difficile à mesure (suite)
Mais que nous pouvons illustré ainsi:
LE MODÈLE D’AFFAIRES DE LA STQ
LA CRÉATION DE VALEUR
Opportunités du
modèle Pestel
Parties prenantes
Prise de décision
app...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

LA CRÉATION DE VALEUR. partiel pour Linkedin. 28 juin 2015

382 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
382
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Ce projet est plutôt de l’ordre de l’essai. Nous y examinons la création de valeur dans une organisation publique qui assure un service public dans une réalité de marché concurrentiel.
  • La question spécifique 
    Comment….
    Le domaine: Management stratégique, Systèmes d’information organisationnelle, marketing, la gestion des opérations et la logistique, des ressources humaines…
    La structure :Structure organisationnelle, Structure relationnelle, Structure financière…

    Le processus de prise de la décision: Caractéristiques, les acteurs du processus de décision, les parties prenantes, la collaboration entre les acteurs, la rationalité mise en œuvre dans le processus de décisions…
    Le processus de prise de la décision: Caractéristiques, les acteurs du processus de décision, les parties prenantes, la collaboration entre les acteurs, la rationalité mise en œuvre dans le processus de décisions…

  • Henry Fayol,
    Les 5 éléments de l’administration
    La prévoyance _ L’organisation _ Le commandement _ La coordination _ Le contrôle
    Galbraith: organisation en sous-tâches
    Fayol: fait référence à l’organisme, animal ou social, où les sensations convergent vers le cerveau…ici voir la direction
    Massie: la ligne ininterrompue entre le sommet et la base de l’organisation
    Taylor: le line et le staff
  • Forte corrélation entre la performance d’une entreprise et l’adéquation entre sa structure et son système technique
    Galbraith
    Conclue qu’un une structure mécanique s’applique facilement dans un environnement stable tandis que la structure organique est plus approprié dans un environnement changeant ou dynamique.
  • Les techo: ordinateur, internet, mondialisation, etc.
  • Approprié pour l’organisation
    Une prise de conscience de cette élément stratégique chez les gestionnaires
  • THÈMES
     
    CONTENUS
    Modalités de formation des choix
    Le choix est considéré comme un élément central de la prise de décision
     
    Inventaire des processus selon lesquels le choix peut être arrêté et de leurs combinaisons possibles
    Efficacité de la prise de décision
    Cette question pose le problème de la définition des critères pertinents d’appréciation de l’efficacité d’une décision
    Définition du problème décisionnel
    Analyse des facteurs qui déterminent la perception de la nécessité de décider et la catégorisation des situations décisionnelles par les acteurs (opportunités, menaces, catégorisation des problèmes par nature : technologiques, organisationnels, relatifs aux activités, etc.)
    Élaboration des solutions
    Construction des solutions selon un mode calcul ou un mode « inspiration »; rôle de l’intuition; prédétermination des solutions par les positions et modalités d’Intégration des informations nouvelles en cours de traitement des problèmes
    Participation à la décision
    Question générale des phénomènes de pouvoir et des formes d’influence que les acteurs peuvent exercer sur la prise de décision; vertus respectives des décisions individuelles et de groupe, des démarches centralisées ou décentralisées; rôles et formes du leadership
    Aspects temporels
    Durée du processus de décision, vertus et limites de la vitesse de la prise de décision; traitement et perception du temps selon différentes cultures sociétales; logique intemporelle des décisions.
    Mise n’œuvre de la décision
    Analyse des tactiques de mise en œuvre (planifiées et incrémentales) des phénomènes d’escalade; emprunts à la littérature en management de projets
    Rôle des facteurs environnementaux et institutionnels
    Effets des caractéristiques de l’environnement de tâche (notamment ses degrés de complexité, d’incertitude, d’instabilité) sur les caractéristiques des processus décisionnels. Analyse de l’organisation comme système institutionnalisé soumis à un ensemble de normes déterminant les critères de performance sur la base desquels les actions de l’Organisation seront évaluées et contraignant la façon même dont les décisions seront prises.
  • Caractéristiques du processus de prise de décision
    De fortes interrelations entre les différents acteurs du système
    Une importante dépendance temporelle
    Une structure interne causale complexe soumise à des rétroactions
    Des comportements difficiles prévisibles et pouvant être contre-intuitif
    Des réactions comportementales pouvant être sujets à de très longs délais
    La complexification des organisations
    par leur objet
    par leur fonctionnement, est source de confusion.
    La problématique de la prise de décision est passée d’un enjeu de « rationalité » à celui de la « non-connaissance » et induit la nécessité de prendre des décisions collectives,
    cune seule personne ne peut maîtriser tous les concepts dont la connaissance est essentielle à la décision.
    L’OBLIGATION DE TROUVER DES FAÇONS DE PRENDRE COLLECTIVEMENT LES DÉCISIONS…
  • La réalisation : voir ce qui arrive
    La triangulation : appliquer différentes mesures
    L’affiliation : comparer ce que les uns et les autres voient
    La délibération : raisonner lentement et soigneusement
    La consolidation : mettre en contexte
  • Traditionnellement l’apprentissage associé à la prise de décision correspond à l’expression « apprendre du passé ».
    les membres d’une organisation doivent pouvoir apprendre à apprendre,
    On parle donc ici de l’organisation apprenante qui permet :
    L’organisation apprenante
    L’amélioration de la qualité du raisonnement
    La réflexion des individus
    L’apprentissage en équipe
    La compréhension de problèmes complexes et dynamiques
    L’obtention de visions partagées au sein de l’organisation
    Mais il faut:
    une réelle intégration culturelle (la diversité qui sert de balises)

    une forte propension au partage d’information

    on doit considérer le risque de l’ambigüité de l’information, c’est-à-dire lorsque les individus tirent des conclusions différentes d’une même information et
    celui de la disjonction de l’information, qui se produit lorsque les informations sont partagées, mais que le contexte de système complexe, fait en sorte qu’elles demeurent dissociées, ne permettant pas le consensus attendu.

    Prise de décision et planification stratégique
    Maximiser les relations entre les membres de l’organisation et les agents externes
    Stimuler les relations entre les différentes parties prenantes
    Maximiser les flux informationnels
    Promouvoir la participation hétérogène dans la conception de la décision



  • La prise en compte des parties prenantes dans les organisations s’inscrit dans le phénomène de la complexification de la gestion des organisations comme nous l’avons précisé dans la section portant sur la prise de décision.
  • LA CRÉATION DE VALEUR. partiel pour Linkedin. 28 juin 2015

    1. 1. LA CRÉATION DE VALEUR Société des traversiers du Québec Projet d’intégration présenté au professeur Roger Zaoré UQAR campus de Lévis Dans le cadre du programme de Maîtrise en administration des affaires Présenté par Lyne Drapeau Décembre 2014
    2. 2. Objectif du projet Illustrer les liens existants entre trois composantes stratégiques de l’organisation dont la finalité est la création de valeur  la structure organisationnelle  le processus de prise de décision  la nature et le rôle des parties prenantes de l’organisation LA CRÉATION DE VALEUR
    3. 3. LA QUESTION La question générale «Quels sont les moyens utilisés par l’organisation pour la création de valeur dans l’organisation dans un contexte où un service public doit œuvrer dans un environnement concurrentiel?» LA CRÉATION DE VALEUR
    4. 4. LA QUESTION (SUITE) La question spécifique Comment…. Le domaine La structure Le processus de prise de la décision ..ont un effet sur la création de valeur à la Société des traversiers du Québec? LA CRÉATION DE VALEUR
    5. 5. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE LA CRÉATION DE VALEUR Évolution des structures Le «One Best Way» Structure et commandement •Productivité accrue •Rôle managérial accru «Comme les organisations militaires ou l’Église, l’autorité trouve sa légitimité dans la position hiérarchique»
    6. 6. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE LA CRÉATION DE VALEUR Évolution des structures (suite)  Le «It’s all depend» La structure est un système ouvert qui est influencée par: •Culture •Environnement •Technologie •Taille •Etc.
    7. 7. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE LA CRÉATION DE VALEUR Évolution des structures (suite)  Les 4 dimensions fondamentales La complexité La formalisation La centralisation L’intégration
    8. 8. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE LA CRÉATION DE VALEUR Les structures externes L’Intensification de l’interconnexion entre les organisations Relations inter organisationnelles (RIO) •Relations clients-fournisseurs •Relations vendeurs-acheteurs •Relations interentreprises •Relations d’affaires…
    9. 9. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE LA CRÉATION DE VALEUR Les Structures externes (suite) Éléments intrinsèques aux structures externes: Réduire les coûts et/ou  augmenter la valeur reçu et bénéfice mutuel Retombés Compétitivité performance Efficacité Efficience…..
    10. 10. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE LA CRÉATION DE VALEUR En résumé Structure organisationnelle interne Structure organisationnelle externe Premier jalon de la création de valeur pour l’organisation
    11. 11. LA PRISE DE DÉCISION LA CRÉATION DE VALEUR MODALITÉS DE FORMATION DES CHOIX EFFICACITÉ DE LA PRISE DE DÉCISION DÉFINITION DU PROBLÈME DÉCISIONNEL ÉLABORATION DES SOLUTIONS PARTICIPATION À LA DÉCISION ASPECTS TEMPORELS MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCISION RÔLE DES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX ET INSTITUTIONNELS
    12. 12. LA PRISE DE LA DÉCISION LA CRÉATION DE VALEUR Attribut de sens RATIONNALITÉ NON- CONNAISSANCE LA NÉCESSAIRE DÉCISION COLLECTIVE
    13. 13. LA PRISE DE LA DÉCISION LA CRÉATION DE VALEUR Comment en arriver à la prise de décision collective? 1. La réalisation 2. La triangulation 3. L’affiliation 4. La délibération 5. La consolidation
    14. 14. LA PRISE DE DÉCISION LA CRÉATION DE VALEUR L’organisation apprenante Prise de décision et planification stratégique Apprendre du passé Organisation apprenante Réelle intégration culturelle Maximiser les relations entre les agents internes et externes Maximiser les flux informationnels Promouvoir la participation hétérogène dans la conception de la décision
    15. 15. LES PARTIES PRENANTES LA CRÉATION DE VALEUR kk
    16. 16. LES PARTIES PRENANTES LA CRÉATION DE VALEUR Les parties prenantes primaires Généralement liées par contrat Actionnaires - Employés _ Fournisseurs _ etc. Les parties prenantes secondaires Liées volontairement ou non à un enjeu et qui est affecté ou se sent affecté par cet enjeu Groupes de protection de l’environnement _ les mouvements politiques _ etc.
    17. 17. LES PARTIES PRENANTES LA CRÉATION DE VALEUR Menaces et opportunités associées aux parties prenantes Pouvoir et influence considérable Pouvoir et influence restreinte Faibles ou fortes retombées Les coalitions possibles Assurer une vigie Processus dynamique Le bien commun est un paramètre pour lequel les parties prenantes sont particulièrement sensibles
    18. 18. LA CRÉATION DE VALEUR LA CRÉATION DE VALEUR Un concept difficile à mesurer La forme traditionnelle: Leviers stratégiques Leviers financiers Leviers de gouvernance d’entreprise Selon la théorie néoclassique La valeur réfère à la demande La valeur doit être perçue  elle est donc subjective et contingente
    19. 19. LA CRÉATION DE VALEUR LA CRÉATION DE VALEUR Un concept difficile à mesure (suite) Mais que nous pouvons illustré ainsi:
    20. 20. LE MODÈLE D’AFFAIRES DE LA STQ LA CRÉATION DE VALEUR Opportunités du modèle Pestel Parties prenantes Prise de décision appuyée sur une intégration culturelle forte Structure matricielle Structure mécanique Modèle de création de valeur

    ×