CHARISME & IMPACT

LE CHARISME ORATOIRE
Retrouver le pouvoir de la parole
et du geste juste pour convaincre et séduire

DA...
LE CHARISME ORATOIRE
1. Les impératifs de l'art oratoire
2. La qualité de la voix
3. La respiration
4. Le trac
5. L'expres...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 lois archaïques de l'orateur
L’obligation scénique
Il n'y a pas d'un côté le t...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 présences physiques
Le regard porte global.
Jamais un joli geste n'a sauvé. Le...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 présences physiques
Le vouloir vocal
Le vouloir vocal : le pouvoir se prend pa...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 présences physiques
Les 5 appuis
Les appuis c'est de la technique, les mouveme...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 présences physiques
Les supports
1. A l'entrée et à la sortie de votre interve...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 présences physiques
Connaitre son rythme
EXERCICE : dire le plus de vers sur u...
01

LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE

Les 3 présences physiques
La voix
Son volume
Prendre conscience du volume réel de la...
LE CHARISME ORATOIRE
1. Les impératifs de l'art oratoire
2. La qualité de la voix
3. La respiration
4. Le trac
5. L'expres...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Les principales valeurs d’une voix efficace

L’intensité
La puissance de la voix doit être
adap...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Les principales valeurs d’une voix efficace

La respiration
Dominer ses propos calmement, pour ...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Les principales valeurs d’une voix efficace

La modulation
Phénomène naturel qui rend la dictio...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

L’intonation
La voix et les voies

L’aigu

La question

La réponse

Le grave

DANTHROS ‐ www.da...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Exercices d’articulation
1 - Pauvre petit paquet postal perdu pas parti pour Papeete.
2 - Petit...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Exercices d’articulation
8 - Le Fisc a fixé exprès à AD une taxe fixe excessive.
9 - Ce chasseu...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Exercices de diction
« J'ai vu des enfants qui couraient. L'un d'eux s'arrêta. Je l'ai attrapé....
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Articulation
Labiales (B, P, M)
Le bon père de mon pays passe et se presse en pensant au passag...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Articulation
Sifflantes (S et Z) – Faire les liaisons, exagérer Z
A la saison des amours, les z...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Articulation
BE BI BO BU
CAGE CI CO CU*
DA DE DI DO DU
FA FE FI F0 FU
GA GE GI GO GU*
JA JE JI ...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Articulation
L’ évadé du Névada
C'est l'évadé du Névada qui s'évada dans la vallée
Dans la vall...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Articulation
Jonathan Livingston le goéland

- Jonathan Livingston le Goéland, dit l'Ancien, ti...
02

DANTHROS ‐ www.danthros.fr 

LA QUALITE DE LA VOIX

Applications pratiques
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Dire un discours écrit
La conférence du président Matsushita Konosuke
donné à Tokyo est restée ...
02

LA QUALITE DE LA VOIX

Dire un discours écrit
Seule l'intelligence de tous ses membres peut permettre à une entreprise...
LE CHARISME ORATOIRE
1. Les impératifs de l'art oratoire
2. La qualité de la voix
3. La respiration
4. Le trac
5. L'expres...
03

LA RESPIRATION

La respiration : rééducation
Avertissement
Si l'on souffre d'une maladie respiratoire, c'est-à-dire d'...
03

LA RESPIRATION

La respiration : entrainements
Consignes à respecter pour les deux exercices
Asseyez-vous confortablem...
03

LA RESPIRATION

La respiration : entrainements
EXERCICE N°1 : inspiration et expiration par le nez
Respirez librement ...
03

LA RESPIRATION

La respiration : entrainements
EXERCICE N°2 : inspiration et expiration par le nez
Effectuez les trois...
03

LA RESPIRATION

La respiration : entrainements
Oceano Nox (Victor Hugo)
Oh ! Combien de marins, combien de capitaines
...
LE CHARISME ORATOIRE
1. Les impératifs de l'art oratoire
2. La qualité de la voix
3. La respiration
4. Le trac
5. L'expres...
04

LE TRAC

Le trac
La peur est une préparation à l'action.
Les complexes naissent d'associations négatives. Bâtissez-vou...
04

LE TRAC

Le trac
Toutes nos réactions corporelles sont préparatoires à l'action.
Il y a une concentration de l'énergie...
04

LE TRAC

Le trac
Comment peut se faire la DEPENSE ?
Si l'accumulation d'énergie se fait sans qu'il y ait pratiquement ...
04

LE TRAC

Le trac
L'équilibre ne se fait pas toujours immédiatement, mais à terme et, de toute manière,
toute attitude ...
04

LE TRAC

Le trac
Cette attitude va s'exprimer par :
- LE REGARD
- LES POSTURES
DEPENSE « psychique » : l'orateur n'a p...
LE CHARISME ORATOIRE
1. Les impératifs de l'art oratoire
2. La qualité de la voix
3. La respiration
4. Le trac
5. L'expres...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Votre choix peut se perfectionner
• placez vo...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Eviter une gestuelle trop fermée
C'est-à-dire...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Eviter une gestuelle trop pointée
C'est-à-dir...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Eviter une gestuelle trop cachée
C'est-à-dire...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Eviter une gestuelle trop pressée
C'est-à-dir...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Les gestes barrières
Pour se défendre :
• La ...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
Les gestes d’appui du langage
•
•
•
•
•
•
•
•...
05

L’EXPRESSION NON VERBALE

65% de vos messages sont exprimés par le corps
La proxémique d’Edward Hall
La zone intime : ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

M01 - Le charisme oratoire

2 138 vues

Publié le

http://www.formation-charisme.fr/

La mise en scène de soi
• Le charisme physique du leader
• Des techniques pour construire son charisme d’expression
• L’impact du discours
• Improviser avec grâce en toutes circonstances

Le charisme d’influence
• Les stratégies non verbales
• Les stratégies d’influence rapide
• Avoir du style
• Débattre avec grâce

Publié dans : Formation
0 commentaire
12 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 138
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
91
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
12
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

M01 - Le charisme oratoire

  1. 1. CHARISME & IMPACT LE CHARISME ORATOIRE Retrouver le pouvoir de la parole et du geste juste pour convaincre et séduire DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  2. 2. LE CHARISME ORATOIRE 1. Les impératifs de l'art oratoire 2. La qualité de la voix 3. La respiration 4. Le trac 5. L'expression non verbale SOMMAIRE DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  3. 3. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 lois archaïques de l'orateur L’obligation scénique Il n'y a pas d'un côté le théâtre qui ne serait que fiction et de l'autre la société qui ne serait que réalité. C'est pour cela que l'orateur a le devoir sacré de soutenir son personnage. Le public espère le personnage : ce qu'il y a derrière il ne souhaite pas le savoir. Le respect du masque L'orateur doit être distant de sa fonction comme le comédien apprend à l'être de son personnage. Jouvet disait que pour bien jouer Harpagon il valait mieux ne pas être avare soi-même. Construisez-vous un personnage si possible plus grand que vous-même ! Vos états d'âme personnels n'intéressent pas le public ; gardez-les pour vous et ce pour mieux tenir votre rôle. Le contrat de la rampe exige que l'orateur prenne à sa charge tous les devoirs et qu'il n'exige rien du public pour tenir son rôle jusqu'au bout. A l'orateur tous les devoirs vis-à-vis du public. Le devoir de la rampe Avant de démarrer, faites coulisse, c'est-à-dire prenez conscience du rôle que vous jouez et qui vous sépare du public et de vos collaborateurs. Et tenez-le, tout en jouant de la proximité quand il le faut, mais pas au démarrage. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  4. 4. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 présences physiques Le regard porte global. Jamais un joli geste n'a sauvé. Le regard placé c'est la répartie. Maîtriser la pensée dans l'action. Le regard placé engendre le flux du regard : nos deux cerveaux discutent de façon subliminale. On ne sait pas de quoi. L'œil est l'instrument du social. Le dos, la verticalité, est l'instrument de l'autonomie. Le regard est porté par le dos à vis-à-vis du public, il est responsable de tout, au public tous les droits. Le regard aléatoire permanent préserve la sociabilité : - Pratiquer le regard qui prend : « qui es-tu ? » - Réfléchir dans le regard de l'autre - Mais ne pas fixer quelqu'un trop longtemps - Commencer sa phrase, le regard sur Pierre et la finir le regard sur Paul La verticale La verticale l'emporte sur l'horizontale : celui qui est dressé sur celui qui « s'allonge », le cavalier sur le fantassin. Le geste n'est qu'un effet de la posture du corps : c'est elle qui est importante. Il ne peut y avoir de branches s'il n'y a pas d'abord un tronc. N'utilisez pas la face avant de votre corps pour tenir la verticale : L'autorité n'est pas l'autoritarisme. L'autorité ne fait pas peur ! La verticalité, c'est l'autonomie démontrée au public. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  5. 5. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 présences physiques Le vouloir vocal Le vouloir vocal : le pouvoir se prend par la voix qui montre la voie et non par les gestes. Un orateur doit vouloir une belle voix. 250 muscles striés rentrent en compte. Travaillant sur ordre, ils sont différents des muscles lisses. Sans la reconnaissance de la mission théâtrale, l'orateur amateur ne peut longtemps s'attacher à travailler sa voix. Certaines phrases sont longues coupées de silences tendus qui retiennent l'attention et se terminent par une voix bien soutenue dans les graves. - Parler plus fort tout en modulant - Tenir la fin de ses phrases L'entrée en scène L'entrée en scène est un moment symbolique. L Jouvet : « C'est dans l'entrée en scène qu'on construit la scène » je prends d'abord, je donne ensuite. Mon regard est interrogatif. Ne pas parler. Faites une coulisse dans le coin, le dos tourné au public : je veux voir sortir une personne et rentrer un personnage. Entrée de scène : je regarde d'abord puis une fois posé je parle, enfin je souligne par les gestes. Sortie de scène : les gestes s'arrêtent d'abord ; puis la parole et enfin le regard. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  6. 6. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 présences physiques Les 5 appuis Les appuis c'est de la technique, les mouvements c'est le style (donc pas de consignes). - Les 2 pieds plats. S'appuyer légèrement sur les talons. L'intérieur des pieds = l'intérieur des hanches. Pas assez ou trop écarté = mauvaise base d'appui. - Les épaules basses et en arrière : dégager le cou sans peur des coups - La tête à laquelle on essaye de faire toucher le ciel - La plaque avant ou ventrale Yin (molle) et la plaque arrière dorsale Yang (dure) - C'est la verticalité du corps qui permet l'horizontalité du regard Les mouvements - La respiration - La pensée - L'expression du visage - La gestuelle - La marche le regard DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  7. 7. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 présences physiques Les supports 1. A l'entrée et à la sortie de votre intervention, évitez les supports visuels. A n'utiliser que sur le développement. Au théâtre on peut avoir un acteur sans décor, mais pas l'inverse. Ne pas dire « est-ce que la lumière va bien ? » Mouillez-vous. 2. Pas de texte écrit sur les supports : ne pas y mettre ce qui peut être dit mais des images. 3. Occupez le centre de la salle : le chemin naturel d'attention du public (de gauche vers la droite). 4. Ne pas faire : visuel/vie/visuel mais : vie/inerte/vie. Même en vous tournant le dos puisque la voix maîtrise l'espace. Mais donner plus de voix alors. 5. Evitez les intermédiaires. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  8. 8. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 présences physiques Connaitre son rythme EXERCICE : dire le plus de vers sur une seule respiration. Il est ainsi possible de dire en un seul souffle jusqu'à 10 vers d'Océano Nox de Victor Hugo. La diction L’articulation Prendre appui sur les consonnes, les voyelles suivront . Ouvrir grande la bouche et détacher les syllabes. EXERCICE : lire un texte avec un crayon serré dans les dents (parallèlement). La prononciation Eviter, sauf exception, de corriger son accent. Supprimer, à chaque fois que possible, les « e » muets à la fin ou à l'intérieur des mots. « On contredit souvent une opinion alors que ce qui est désagréable est, en réalité, le ton sur lequel on l'a exprimé. » Nietzsche DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  9. 9. 01 LES IMPÉRATIFS DE L'ART ORATOIRE Les 3 présences physiques La voix Son volume Prendre conscience du volume réel de la voix : on parle beaucoup plus fort qu'on ne le pense. Parler plus fort sans pour autant parler plus haut. Sa hauteur A la fin de chaque ensemble de mots, reprendre son souffle en redescendant sa voix vers le grave (imaginer de descendre une marche d'escalier). Son timbre S'écouter sur un magnétophone. Démarrer et terminer ses phrases dans le médium. Pour trouver sa note médium, s'imaginer que l'on répond à une question du type : « Comment ça va ? » Dans le corps de ses phrases faire graviter sa voix autour de cette note médium . Varier ses effets en accentuant soit la montée dans l'aigu de la première partie des phrases, pour intriguer, soit la redescende dans le grave de la deuxième partie, pour rassurer. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  10. 10. LE CHARISME ORATOIRE 1. Les impératifs de l'art oratoire 2. La qualité de la voix 3. La respiration 4. Le trac 5. L'expression non verbale SOMMAIRE DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  11. 11. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Les principales valeurs d’une voix efficace L’intensité La puissance de la voix doit être adaptée aux circonstances. L'excès est aussi gênant que l'insuffisance est pénible. Message audible On reçoit L’articulation Là, le mot doit se faire "chair" La prononciation Une diction sans liaison exaspère beaucoup d'interlocuteurs. DANTHROS ‐ www.danthros.fr  Message perceptible
  12. 12. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Les principales valeurs d’une voix efficace La respiration Dominer ses propos calmement, pour dominer l'auditeur. Message dominé Intelligible : On comprend L’accentuation Appuyer de la voix sur les mots importants (comme ils nous ennuient vite les gens qui parlent sans vigueur, on dirait presque sans conviction). DANTHROS ‐ www.danthros.fr  Message nuancé
  13. 13. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Les principales valeurs d’une voix efficace La modulation Phénomène naturel qui rend la diction plus agréable et plus nuancée (une diction non modulée est monotone. A l'inverse, la modulation excessive est ridicule). La variation Variation du style, de la vitesse (débits et pauses) DANTHROS ‐ www.danthros.fr  Message personnel qui livre Intelligible : On ressent et on mémorise Fixation de l'attention et de l'intérêt
  14. 14. 02 LA QUALITE DE LA VOIX L’intonation La voix et les voies L’aigu La question La réponse Le grave DANTHROS ‐ www.danthros.fr  Copyright DANTHROS
  15. 15. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Exercices d’articulation 1 - Pauvre petit paquet postal perdu pas parti pour Papeete. 2 - Petit pot de beurre, quand te dépetit pot de beurreriseras-tu ? Je me dépetitpot de beurreriserai quand tous les petits pots de beurre se dépetitpot de beurreriseront. 3 - Roi Paragarafaramus, quand vous désoriginaliserez-vous ? Je me désoriginaliserai quand le plus original des originaux se sera désoriginalisé. Or, comme le plus original des originaux ne se désoriginalisera jamais, Paragarafaramus ne se désoriginalisera jamais ! 4 - Constantinopolitain, quand te déconstantinopolitaniseras-tu ? Je me déconstantinopolitaniserai, quand tous les constantinopolitains se seront déconstantinopolitanisés. 5 - Dis-moi, gros gras grand grain d'orge, quand te dégros gras grand grain d'orgerastu ? Je me dégros gras grand grain d'orgerai quand tous les gros grands grains d'orge se seront dégros gras grand grains d'orgés. 6 - Didon dina, dit-on, du dos dodu d'un dodu dindon. 7 - Un chasseur sachant chasser sans chien, sait chasser. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  16. 16. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Exercices d’articulation 8 - Le Fisc a fixé exprès à AD une taxe fixe excessive. 9 - Ce chasseur si cher se sèche ce soir à son séchoir mais son cher chien sage se sèche et chasse seul. 10 - Je veux et j'exige ceci aussi. 11 - Qui crut croquer une crevette crue croqua une croquette croquante. 12 - Josette sans souci chaussa ses chaussures sur son sofa soyeux. 13 - Tonton tu t'enrhumes trop tout le temps, tu tousses tout le temps, pourquoi tu tousses tant ? DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  17. 17. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Exercices de diction « J'ai vu des enfants qui couraient. L'un d'eux s'arrêta. Je l'ai attrapé. J'avisai, non loin de là, sa mère qui marchait à pas lents. Elle paraissait bien lasse. » « Comme l'aube approchait, au bord du lac de Côme, l'eau devenait jaune. » « A la fin de la nuit, il importe de sentir les parfums exaltés par la rosée. » « Survint un importun. » « Je l'ai vu le film de la semaine. » « J'ai une bonne chambre. » « L'arc de Triomphe est comme un arbre victorieusement placé au centre de la place de l'Etoile. » «Je me demande pourquoi, l'autre jour, au café, tu as fait exprès de renverser mon expresso. Je me suis fâché. Je ne te le demanderai plus de m'offrir un expresso. » « Dans Athènes, autrefois, peuple vain et léger, un orateur voyant sa patrie en danger... » (La fontaine. Le Pouvoir des Fables) « Et ce bras du royaume est le plus ferme appui » (Le Cid) DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  18. 18. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Articulation Labiales (B, P, M) Le bon père de mon pays passe et se presse en pensant au passage imprévu qu'il peut prendre, sa pipe busquée au bout du bec, Dépêches-toi de porter ton butin à bout de bras, tandis que t'accaparent tes brebis blêmes, blotties en paix au pied du peuplier pointu, près du pont blanc sous le point bleu. Gutturales (C, G, K) Le sol calcaire qu'attaque et creuse le soc clair est coloré mais sec et c'est la neige à gros flocons quand c'est la crise â grand fracas. Dentales (D, T, N) Sors, Satan, de ta tanière ! Sens le soufre qu'entasse en toussant et qu'assemble à tâtons sous ton trône, le traître attentif à t'encenser sur ton tertre, sans taire ton titre ni toucher ton trésor. Dentales et labiales combinés (M et D, T et N) M'as-tu vu, ô matois matinal, moite et menteur ? M’entends-tu Mathurin? Me tais-tu ton talent ? Mets ton talon où ma tête maligne percuta ce matin ! DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  19. 19. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Articulation Sifflantes (S et Z) – Faire les liaisons, exagérer Z A la saison des amours, les zèbres de Zoé sont au Zambèse, et leurs yeux soyeux rêvent d'arche de Noé. Les arbres de Jessé sèchent au soleil et des éclairs cinglent en zig-zag l’azur sombre des cieux. Les V et F Voiles en vrac, et foc au vent, la flotte fend les flaques. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  20. 20. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Articulation BE BI BO BU CAGE CI CO CU* DA DE DI DO DU FA FE FI F0 FU GA GE GI GO GU* JA JE JI JO JU LA LE LI LO LU MA ME MI MOMU NA NE NI NO NU PA PE PI PO PU RA RE RI RO RU SA SE SI SO SU TA TE TI TO TU VA VE VI VO X_A ZA ZE ZI ZO ZU Prononcer : *KA KE KI KO KU **GUA GUE GUI GUO GUU DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  21. 21. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Articulation L’ évadé du Névada C'est l'évadé du Névada qui s'évada dans la vallée Dans la vallée du Névada, qu'il dévala pour s'évader Sur un vilain vélo volé qui fut volé dans une villa Et le valet qui fut volé vit l'évadé qui s‘envola. Si l'évadé du Névada s'est évadé dans la vallée C'est qu'il pensait au lit d'Eva et le voulait pour s'y lover Sur le divan de la diva on vit l'évadé s'affaler Mais quand Eva le revit là, elle le vida pour l'éviter. Et l'évadé du Névada fut délavé dans la vallée Par toute l'eau qui tombait là, et l'on vit l'évadé vanné S'avouer que la vie d'évadé ne valait pas la vie d'avant Car en vélo, quand y a du vent, on est vidé c’est évident. Et l'évadé du Névada a pédalé dans la vallée Dans la tôle il dit « Me voilà » Je vois que là vous m'en voulez Car toute l'eau qui m'a lavé et toute l'eau qu'ai avalée M'a dégouté de m'évader dans la vallée du Névada. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  22. 22. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Articulation Jonathan Livingston le goéland - Jonathan Livingston le Goéland, dit l'Ancien, tiens-toi debout en signe de honte au centre de l'Assemblée, bien en vue de tous les goélands tes semblables ! Ce fut comme si on l'eût frappé d'un coup de massue. Ses pattes flageolèrent, ses plumes retombèrent, un grand bruit lui emplit les oreilles. Placé au centre en signe de honte ? Impossible ! Et le grand exploit ? Ils ne comprennent rien! Ils commettent une erreur, une terrible erreur! - ... Pour sa totale absence de sens des responsabilités, continuait la voix pompeuse, ... l'amenant à bafouer la traditionnelle dignité de la famille des goélands... Etre placé au centre en signe de honte, cela voulait dire qu'il allait être mis au ban de la société des goélands, exilé, condamné à mener une vie solitaire sur les Falaises lointaines. - ... un jour, Jonathan Livingston le Goéland, tu apprendras que l'irresponsabilité ne paie pas. La vie, c'est peut-être pour toi l'inconnu et l'insondable, mais nous, nous sommes mis au monde pour manger et demeurer vivants aussi longtemps que possible ! Un goéland jamais ne réplique au Grand Conseil ; pourtant la voix de Jonathan s'éleva : - Irresponsabilité? Mes frères ! s'écria-t-il, qui est donc plus responsable que le goéland qui découvre un sens plus noble à la vie et poursuit un plus haut dessein que ceux qui I’ont précédé ? Mille années durant, nous avons joué des ailes et du bec pour ramasser des têtes de poisson, mais désormais nous avons une raison de vivre : apprendre, découvrir, être libres ! Offrez-moi seulement une chance de vous convaincre, laissez-moi vous montrer ce que j'ai découvert... Ce fut comme si Jonathan eut parlé à des pierres. - La fraternité est rompue, entonnèrent en chœur les goéland, et unanimement, faisant solennellement la sourde oreille, ils tournèrent le dos à Jonathan. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  23. 23. 02 DANTHROS ‐ www.danthros.fr  LA QUALITE DE LA VOIX Applications pratiques
  24. 24. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Dire un discours écrit La conférence du président Matsushita Konosuke donné à Tokyo est restée célèbre Nous allons gagner et l'Occident industriel va perdre : vous n'y pouvez plus grand-chose, parce que c'est en vous-mêmes que vous portez votre défaite. Vos organisations sont tayloriennes ; mais le pire, c'est que vos têtes le sont aussi. Vous êtes totalement persuadés de faire bien fonctionner vos entreprises en distinguant d'un côté les chefs, de l'autre les exécutants, d'un côté ceux qui pensent, de l'autre ceux qui vissent. Pour vous le management, c'est l'art de faire passer convenablement les idées des patrons dans les mains des manœuvres. Nous, nous sommes post-tayloriens : nous savons que le business est devenu si compliqué, si difficile et la survie d'une firme si problématique, dans un environnement de plus en plus dangereux, inattendu et compétitif, qu'une entreprise doit chaque jour mobiliser toute l'intelligence de tous pour avoir une chance de s'en tirer. Pour nous, le management, c'est précisément l'art de mobiliser et « d'engerber » toute cette intelligence de tous, au service du projet de l'entreprise. Parce que nous avons pris, mieux que vous, la mesure des nouveaux défis technologiques et économiques, nous savons que l'intelligence de quelques technocrates — si brillants soient-ils — est dorénavant totalement insuffisante pour les relever. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  25. 25. 02 LA QUALITE DE LA VOIX Dire un discours écrit Seule l'intelligence de tous ses membres peut permettre à une entreprise d'affronter les turbulences et les exigences de son nouvel environnement. C'est pour cela que nos grandes sociétés donnent trois ou quatre fois plus de formation à tout leur personnel que ne le font les vôtres ; c'est pour cela qu'elles entretiennent en leur sein un dialogue et une communication si denses, qu'elles sollicitent sans cesse les suggestions de tous et surtout qu'elles demandent — en amont — au système éducatif national de leur préparer toujours plus de bacheliers, de généralistes éclairés et cultivés, terreau indispensable à une industrie qui doit se nourrir d'intelligence permanente. Vous, « patrons sociaux », souvent gens de bonne volonté, croyez qu'il faut défendre l'homme dans l'entreprise. Réalistes, nous pensons à l'inverse qu'il faut faire défendre l'entreprise par les hommes et que celle-ci leur rendra au centuple ce qu'ils lui auront donné. Ce faisant, nous finissons par être plus « sociaux » que vous. M. Konosuke Matsushita Executive Advisor Matsushita Industrial Co. Ltd. Japan DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  26. 26. LE CHARISME ORATOIRE 1. Les impératifs de l'art oratoire 2. La qualité de la voix 3. La respiration 4. Le trac 5. L'expression non verbale SOMMAIRE DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  27. 27. 03 LA RESPIRATION La respiration : rééducation Avertissement Si l'on souffre d'une maladie respiratoire, c'est-à-dire d'une maladie des poumons ou d'une maladie du cœur, il est recommandé d'éviter la respiration profonde. Cependant, toute personne capable de faire un exercice normal trouvera cette expérience très bénéfique. Principe de base L'inspiration et l'expiration doivent se faire par le nez. Le rythme respiratoire doit être lent. La respiration doit se faire aux trois niveaux : - abdominal (ventilation de la base des poumons) - thoracique (ventilation du milieu des poumons) - claviculaire (ventilation du sommet des poumons) On doit observer un temps d'arrêt poumons pleins, et un temps d'arrêt poumons vides (voir exercices) - fin d'inspiration fixation de l'oxygène - fin d'expiration repos du diaphragme Le corps doit être en parfait équilibre autour d'une colonne vertébrale droite, les épaules basses. L'esprit doit se concentrer sur chaque phase respiratoire et en accompagner les effets. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  28. 28. 03 LA RESPIRATION La respiration : entrainements Consignes à respecter pour les deux exercices Asseyez-vous confortablement de façon à ne sentir aucune gêne. Adopter une attitude de repos et de parfaite relaxation. Laissez reposer les mains sur les genoux, les jambes légèrement écartées. Maintenez la colonne vertébrale le plus droit possible, et la colonne cervicale dans le prolongement de la colonne vertébrale. Prenez connaissance de l'avertissement. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  29. 29. 03 LA RESPIRATION La respiration : entrainements EXERCICE N°1 : inspiration et expiration par le nez Respirez librement : le temps de trois respirations lentes. Puis, prolongez la dernière expiration en poussant avec le diaphragme, pour vider les poumons au maximum. Prenez ensuite une profonde inspiration, sur trois temps, suivie d'une lente expiration, également sur trois temps et toujours en poussant avec le diaphragme. Effectuez cette respiration trois de suite. Reprenez progressivement la respiration normale. EXERCEZ-VOUS REGULIEREMENT PENDANT UNE SEMAINE (2 fois par jour, au lever et au coucher) AVANT DE PROCEDER AU SECOND EXERCICE. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  30. 30. 03 LA RESPIRATION La respiration : entrainements EXERCICE N°2 : inspiration et expiration par le nez Effectuez les trois premières étapes de l'exercice n°1 (respiration libre / expiration forcée / inspiration profonde). Après la dernière expiration forcée, reprenez une profonde inspiration, toujours sur trois temps, et marquez un arrêt poumons pleins, sur deux temps. Exhaler ensuite l'air des poumons, lentement, sur six temps, en poussant sur le diaphragme et marquez un arrêt poumons vides sur deux temps. Effectuez cette respiration profonde (avec temps d'arrêt poumons pleins et temps d'arrêt poumons vides) six fois. VOUS NE DEVEZ PAS EFFECTUER CES EXERCICES (inspiration profonde, temps d'arrêt poumons pleins ... ) AU POINT D'EN ETRE INCOMMODE. Vous pourrez, par contre, selon votre aisance dans ces exercices de respiration, augmenter progressivement le temps d'arrêt poumons pleins. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  31. 31. 03 LA RESPIRATION La respiration : entrainements Oceano Nox (Victor Hugo) Oh ! Combien de marins, combien de capitaines Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, Dans ce morne horizon, se sont évanouis ! Combien ont disparu, dure et triste fortune ! Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune, Sous l’aveugle océan à jamais enfouis ! Combien de patrons morts avec leurs équipages ! L’ouragan de leur vie a pris toutes les pages Et d’un souffle il a tout dispersé sous les flots ! Nul ne saura leur fin dans l’abîme plongée. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  32. 32. LE CHARISME ORATOIRE 1. Les impératifs de l'art oratoire 2. La qualité de la voix 3. La respiration 4. Le trac 5. L'expression non verbale SOMMAIRE DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  33. 33. 04 LE TRAC Le trac La peur est une préparation à l'action. Les complexes naissent d'associations négatives. Bâtissez-vous des associations positives « anti-complexe », qu'il faut réactiver régulièrement. Le trac n'est pas indispensable. On peut désactiver les scènes négatives et investir l'énergie gagnée pour être meilleur communicateur. Il faut tirer des événements ce qu'ils ont de positif. Nos perceptions sont altérées par des filtres, et se bloquent sur un nombre limité de façon de voir les choses et les êtres. C'est en voyant aussi les choses du point de vue de l'autre que l'on communique mieux. Ne prenez pas les réactions des autres pour des attaques personnelles. A l'origine de toute émotion, il y a une pensée. C'est en changeant cette pensée que l'on peut modifier ses émotions... et sa vie. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  34. 34. 04 LE TRAC Le trac Toutes nos réactions corporelles sont préparatoires à l'action. Il y a une concentration de l'énergie, avec toutes les gênes que cela provoque, mais l'important est celle mise à disposition de l'énergie. Tout le problème maintenant sera d'utiliser cette énergie, de la DEPENSER. Car en effet, notre organisme est fait de façon telle que toute action qui en modifie l'économie provoque une réaction en sens inverse visant à retrouver un équilibre (conservation du milieu intérieur et adaptation au milieu extérieur). Ce qui veut dire que toute accumulation d'énergie doit être "compensée" par une dépense, sinon l'organisme est en hyper fonctionnement et risque de se détériorer. Si, par exemple, la tension musculaire augmente, il doit y avoir production de mouvements qui seront « libératoires » de la tension. L'accroissement du taux de glucose dans le sang doit entraîner une dépense qui évitera les méfaits d'une concentration trop élevée et surtout durable. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  35. 35. 04 LE TRAC Le trac Comment peut se faire la DEPENSE ? Si l'accumulation d'énergie se fait sans qu'il y ait pratiquement d’intervention de la conscience et par le jeu de processus biochimiques (essentiellement au niveau cortical) la DEPENSE devra se faire, pour être efficace, non nocive et rapidement libératoire, par l'intervention de la volonté consciente du sujet. C'est la première condition. Il faut encore que cette dépense se fasse en direction de la cause déclenchante, c'est-à-dire vers la situation d'origine : L'AUDITOIRE. C'est là que va jouer la loi de RECIPROCITE. Dans le domaine de la COMMUNICATION, l'expérience montre qu'il y a, dans le temps, égalité quantitative et qualitative entre ce qu'émet l'émetteur et ce qu'il reçoit en retour du récepteur. L'orateur est émetteur, l'auditoire est récepteur. Si l'orateur émet de l'intérêt, de la passion, de la curiosité, du calme, de l'agressivité, de la tension, etc., l'auditoire renverra de l'intérêt, de la passion, de la curiosité, du calme, de l'agressivité, de la tension, etc. Cette loi de réciprocité est fondamentale, car elle montre l'action possible de l'émetteur sur le récepteur. Si l'orateur veut calmer son auditoire, il sait que seule sa propre attitude de calme entraînera une réponse en retour de même nature. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  36. 36. 04 LE TRAC Le trac L'équilibre ne se fait pas toujours immédiatement, mais à terme et, de toute manière, toute attitude inverse joue à contre-sens de l'objectif voulu et, cette fois-ci, de façon immédiate et durable. On peut bien sûr donner des contre-exemples et obtenir le calme par un "contre" agressif, mais l'effet en est de courte durée, la technique s'use très rapidement et use aussi l'orateur qui est alors perçu comme technicien efficace, certes, mais manipulatoire. Les contre-manipulations d'un groupe sont presque toujours plus efficaces que les manipulations d'une personne seule. Autant alors rechercher les modes de fonctionnement relationnels de la communication tels que nous les connaissons par l'expérience, qu'aller à contre-courant pour obtenir une influence illusoire et passagère. DEPENSER vers l'auditoire... Il y a deux types de dépenses qui libèrent du trac ou, tout du moins, qui diminuent et même suppriment les sensations désagréables qu'il provoque : DEPENSE « Psychique »: c'est elle qui est utilisée pour déclencher et maintenir le CONTACT avec l'auditoire. Il s'agit donc là de mobiliser une ATTITUDE, de la faire volontairement, donc de GERER son comportement. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  37. 37. 04 LE TRAC Le trac Cette attitude va s'exprimer par : - LE REGARD - LES POSTURES DEPENSE « psychique » : l'orateur n'a pas de dépense physique gestuelle qui puisse le libérer des tensions musculaires qu'il ressent. Cependant, chacun sait que prendre la parole devant un auditoire est fatiguant physiquement. Il y a donc une dépense qui se fait et qui passe surtout par la RESPIRATION. L'orateur doit volontairement amplifier sa ventilation pulmonaire qui est le support de la VOIX. En résumé : - si l'orateur REGARDE vraiment l'auditoire, - si les POSTURES sont ouvertes vers l'auditoire, - si sa VOIX est « poussée » vers l'auditoire par une respiration accentuée, il aura dépensé les énergies qui ont été accumulées par les actions des différents systèmes régulateurs de notre organisme. Cette dépenses est alors « libératoire ». Le trac a donc une fonction positive, pour autant que soit gérée la dépense ; cela dépend de notre volonté, c'est là qu'intervient le système nerveux « cérébro-spinal » et en particulier l'encéphale, domaine de l'action consciente, volontaire et contrôlable. Nous sommes maintenant dans une période d'ENTRAINEMENT, de FORMATION. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  38. 38. LE CHARISME ORATOIRE 1. Les impératifs de l'art oratoire 2. La qualité de la voix 3. La respiration 4. Le trac 5. L'expression non verbale SOMMAIRE DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  39. 39. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Votre choix peut se perfectionner • placez votre choix • articulez correctement • rythmez votre voix en variant son intensité, ses intonations, et la vitesse de son débit Exprimez-vous par votre regard • jouez des pupilles • apprenez la signification des mouvements oculaires • contrôlez vos auditeurs par votre regard Exprimez-vous par votre corps « les pieds dans la terre et la tête au ciel » • soyez bien ancré dans le sol • libérez vos bras et vos mains • entraînez-vous à la relaxation dynamique Préservez votre bulle • affirmez la possession de votre territoire Ayez une tenue vestimentaire adaptée DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  40. 40. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Eviter une gestuelle trop fermée C'est-à-dire défensive et ressentie comme une difficulté de communiquer, un écran interpersonnel, et un trop grand filtrage de l'information. • trois niveaux d'intensité de fermeture : - pieds, mains, bras croisés - mains verrouillées - mains verrouillées et cachant la bouche • plusieurs type de gestes barrières : - la main en tranchoir, les capteurs d'information obturés (je me méfie de mes cinq sens) - le doigt sur la bouche (je me méfie de ce que j'entends ou des retombées de ce que je vais dire) - les poings sur les oreilles (je n’ai plus envie d'entendre) DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  41. 41. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Eviter une gestuelle trop pointée C'est-à-dire accusatrice : • Le doigt tendu : - à l’horizontale (agression personnelle) - à 45° (professoral, moralisateur : « c'est la société qui te sanctionnera ») - Perpendiculaire (« c'est le ciel qui te punira ») • Le poing : - ce peut être le signe de fermeté (= fermeture), à condition de le garder le plus près de soi possible de le compenser avec un geste d'accueil de l'autre main ou tout autre signe plus ouvert « Je suis décidé à « (avec le poing d'une main)... « que me proposez-vous ? » (avec la paume ouverte de l'autre main) • La paume : - en repoussoir (du style « je vous arrête tout de suite ») que l'on utilise souvent pour reprendre inconsciemment ou mettre des limites à quelque chose que l'on vient d'accepter ou de proposer : « et tu viens quand tu veux, mais pas trop souvent quand même » DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  42. 42. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Eviter une gestuelle trop cachée C'est-à-dire manipulatrice ou en légère fuite : • Le regard dirigé ailleurs que vers son interlocuteur ou légèrement « barré »par un objet (ex : regarder par dessus ses lunettes). • Les mains dans les poches, sous la table...je dissimule...mes intentions précises • Mettre ses pieds derrière les pieds du tableau de papier, • Parler derrière sa table ou se placer derrière une chaise dès que l'on pose une question, • Tenir systématiquement une feuille de papier quand on parle ou la relever quand on parle, • Prendre son stylo et le tenir à deux mains quand on dit « je vous écoute » ! • Se reculer ou lever le menton (ou croiser les bras) quand on dit : « vous n'avez pas de question ? » ou « quelles sont vos questions ? » DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  43. 43. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Eviter une gestuelle trop pressée C'est-à-dire stressée : • Les gestes moulinets, signifiant le « etc... » ou « épargnez moi les détails » qui banalisent • Les gestes rapides arrêtés dans leurs courses (du type coup de crayon) qui tranchent et ordonnent Eviter une gestuelle trop répétitive ou symétrique C'est-à-dire non maîtrisée et/ou artificielle : • Etriquée (c'est-à-dire en soumission) les bras collés au corps (avec souvent les épaules trop hautes, le corps collé aux objets) La gestuelle de séduction « Joindre les mains, c'est bien ; mais les ouvrir, c'est mieux. » Louis Ratisbonne DANTHROS ‐ www.danthros.fr  Est : • Accessible et disponible (le sujet prime l'objet devant lui) • Présente et engagée • Lente c'est-à-dire rassurante : La « tranquillité d'esprit » • Ample c'est-à-dire qu'elle « embrasse les situations » • Des gestes terminés dans leur course et qui tendent la main à l'autre • Faisant face des épaules (mais aussi du bassin et de la tête...) à son interlocuteur • Variée et souvent dissymétrique (avec des gestes de compensation) c'est-à-dire vivante • Illustrative : elle dessine dans l'espace les formes de ce que l'on dit C’est donc une gestuelle d’accueil, ouverte et tolérante
  44. 44. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Les gestes barrières Pour se défendre : • La fermeture des capteurs d’information - Mains sur les oreilles : je ne veux plus entendre - Mains ou doigts sur les yeux ou cillement : je ne vois pas la situation - Mains ou doigts sur le nez : je ne sens plus la situation - Mains sur la bouche : mes paroles risquent de ne plus être authentiques ou deviennent dangereuses - Les bras croisés - Le frottement de mains (Ponce Pilate) - Le réajustement - La poussière imaginaire, le raclement de gorge, le repositionnement sur le siège, la mèche de cheveu, le nœud de cravate, la montre, le doigt dans le col de chemise, le pantalon etc. - La contraction des pupilles - La rétention du souffle jusqu’après la réponse DANTHROS ‐ www.danthros.fr 
  45. 45. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps Les gestes d’appui du langage • • • • • • • • • • • • • DANTHROS ‐ www.danthros.fr  La main étendue ou pliée : souci d'étendre le message au plus grand nombre Le poing : conviction, foi dans le succès, fermeture = fermeté L'index tendu : intention d'attaque contre l'interlocuteur (plus que contre ce qu'il dit) La pince pouce-index : recherche de plus de précision pour convaincre l'interlocuteur La main enveloppe : forte détermination La main serre : (tournée vers le haut) forte détermination La main tranchoir : imposer un point de vue Les paumes en l'air : sollicité l'approbation et la conciliation Les paumes vers le sol : appel au calme Les paumes vers l'extérieur : (en pare-choc) protection de soi, rejet de l'autre Les paumes vers l'intérieur : convaincre affectivement Les paumes en face à face : protège un message que l'on sent fragile Les mains jointes ou croisées : protection, décor de concentration
  46. 46. 05 L’EXPRESSION NON VERBALE 65% de vos messages sont exprimés par le corps La proxémique d’Edward Hall La zone intime : l’avant bras replié • Dilatation de la pupille, respiration et souffle, abandon et sécurité : J’aime ou je me soumets dans cette zone La zone personnelle : bras tendu • La limite de notre emprise physique sur le monde : Je travaille dans cette zone La zone sociale : • la somme des 2 zones personnelles : Je communique dans cette zone La zone publique : • Au-delà de la distance sociale : J’informe dans cette zone ou je parle ex-cathédra comme un personnage. DANTHROS ‐ www.danthros.fr 

×