Fiche révision :
Les espaces maritimes
Les espaces maritimes constituent 70% de la surface de la Terre. Ces espaces mariti...
– espaces maritimes font l'objet d'une appropriation militaire
– pour protéger leurs ressources et défendre le territoire ...
Romain Gabrielli TS2
Fiche révision
Les espaces maritimes : approche géostratégique
Problématique: en quoi le contrôle et ...
usines à proximité du port
Port = grand atout pour les métropoles
C) Des territoire hiérarchisés
Néanmoins, la maritimisat...
Les ressources en hydrocarbures off-shore :
Technique en place depuis un demi siècle
Amélioration des techniques de forage...
3) Les espaces maritimes, des territoires sous tensions qu'il faut mieux gérer
A) Des territoires conflictogènes, à apaise...
également des ressources nécessaires aux Etats et aux FTN ainsi que des
possibilités de projection rapide de la puissance ...
Les espaces maritimes : approche géostratégique
Introduction :
« Quiconque contrôle la mer contrôle le commerce ; quiconqu...
I° Les espaces maritimes, des espaces au service de la mondialisation
La mondialisation transforme les espaces maritimes e...
Cette appropriation multiforme des espaces maritimes en fait de véritable territoires . Mais
cette territorialisme est enc...
Les espaces maritimes : approche géostratégique
Introduction :
• Les espaces maritimes constituent 70% de la surface de la...
II) Les espaces maritimes, des espaces convoités et appropriés
A) Une appropriation économique : des réservoirs de ressour...
C) Des territoires dégradés, à mieux préserver
Certains territoires maritimes sont l’objet de dégradations de la biosphère...
Fiche de révision
Thème : Les espaces maritimes : approche géostratégique
Introduction :
-accroche
-définition d’espace ma...
B- Une apparition juridique: des espaces de souveraineté national
le droit à disposer d'un territoire national est une for...
C- Des territoires dégradés, à mieux préserver
Enfin, certains territoires maritimes sont l'objet de dégradations de la bi...
LES ESPACES MARITIMES : APPROCHE GEOSTRATEGIQUE
INTRO
-Les espaces maritimes : -70% de la surface de la planète, subdivisé...
-ports chinois dynamiques : 13 des 20 premiers
ports mondiaux sont chinois.
-des usines installées à proximité du port (ZI...
-principaux gisements d'hydrocarbures : golfe de guinée, mer du nord, mer Caspienne, golfe du
Mexique, large du Brésil et ...
A) DES TERRITOIRES CONFLICTOGENES, A APAISER
Conflits armés et non-armés, on lutte contre les ennemis : les pirates.
- Pir...
Géographie 4
Géographie 4
Géographie 4
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Géographie 4

974 vues

Publié le

Géographie 4

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
974
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
429
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Géographie 4

  1. 1. Fiche révision : Les espaces maritimes Les espaces maritimes constituent 70% de la surface de la Terre. Ces espaces maritimes sont liés au phénomène de la mondialisation. - problématique : Comment la mondialisation accroît-elle l'importance géostratégique des mers et océans ? I- Les espaces maritimes, des espaces au service de la mondialisation *Des surfaces de transports majeures : – il peut s'agir de flux matériels a laide de porte conteneurs, ferrys, pétroliers... – des flux humains via des paquebots ou bateaux de fortune – ou des flux immatériels comme les données internet ou téléphoniques *Des littoraux attractifs : – plus de la moitié de la population mondiale vit a moins de 100km des cotes – littoralisation du a la juxtaposition des ports ou des ZIPS des grandes métropoles comme en Asie par exemple *Des territoires hiérarchisés : – la maritimisation des échanges et la littoralisation des activités induit des logiques de hiérarchisation – centre de gravité du commerce maritime mondial de l'Atlantique vers le Pacifique – plus grandes façade maritime sont au pole de la Triade alors que pour les pays du Sud ils sont mal équipés et mal reliés à leur arrière pays II- Les espaces maritimes, des espaces convoités et appropriés *Une appropriation économique : des réservoirs de ressources : – espaces maritimes sont de grands réservoirs de ressources car ils sont l'objet d'une appropriation économique – ressources halieutiques (pêche) ou issues du sous-sol *Une appropriation juridique : des espaces de souveraineté nationale : – le droit à disposer d'un territoire national maritime est une forme d'appropriation juridique des espaces maritimes *Une appropriation militaire : des théâtres de la puissance
  2. 2. – espaces maritimes font l'objet d'une appropriation militaire – pour protéger leurs ressources et défendre le territoire national il faut des forces militaires – puissance navale élément du hard power : sur la mer et à partir de la mer – état puissant maîtrise également l'espace aérien et terrestre III- Les espaces maritimes, des territoires sous tensions à mieux gérer *Des territoires conflictogènes,à apaiser : – existe des conflits armés et non-armés – lutte contre la piraterie qui touche les paquebots surtout au large de la Somalie – ce sont des conflits entre différents acteurs *Des territoires illicites, à mieux contrôler : – trafics illicites comme la drogue, migrants sans papier ou marchandises de contrebande – mers et océans offrent aux trafiquants un espace de circulation – souvent la différence entre le licite et l'illicite est difficile a faire – mer des Caraïbes exposée aux trafiques de drogues ou encore au larde de la cote d'ivoire des déchets toxiques ont été déversés dans la mer *Des territoires dégradés, à mieux préserver : – certains territoires dégradent la bioshpère – pollution et réchauffement climatique mettent en danger la végétation sous-marine et les animaux – au Canada mise en danger de la disparition de la morue du au surplus de pêche – des déchets se forment au milieu des différents océans qui menacent la faune et la flore Conclusion Les espaces maritimes ont une importance géostratégique majeure pour les états. Ils permettent a la mondialisation les flux des marchandises. Néanmoins cela suscite des tensions et des conflits et un problème d'environnement.
  3. 3. Romain Gabrielli TS2 Fiche révision Les espaces maritimes : approche géostratégique Problématique: en quoi le contrôle et l'appropriation des mers et océans du monde est-il un enjeu pour les puissances mondiales actuelles? Introduction: Quiconque contrôle la mer contrôle le commerce ; quiconque contrôle le commerce mondial contrôle les richesses du monde, et conséquemment le monde en soi. Cette phrase de Sir Walter Raleigh qui était un navigateur anglais soulignait déjà l'importance de la domination maritime pour asseoir sa puissance. Définition espaces maritimes Définition de géostratégie 1) Les espaces maritimes, des espaces au service de la mondialisation A) Des surfaces de transport majeurs - L'essentiel des échanges mondiaux passent par la mer, flux matériels ( conteneurs ), flux humain ( croisières ), ou immatériel ( câbles sous marins qui transmettent les données Internet). - Grande diversité des moyens de transports pour une diversité de flux ; - 80% des échanges mondiaux de marchandises transitent par la mer ; - 90% des flux d'informations passent par des câbles sous marins. B) Des littoraux attractifs La maritimisation des échanges a rendu les littoraux plus attractifs. Plus de la moitié de population mondiale vit a moins de 100 km des côtes. Attractivité à travers un exemple : - la littoralisation des activités en Asie orientale a créé une puissante façade maritime. Elle se définit comme un espace maritime d'échanges entre un avant pays maritimes s'étendant de Tokyo a Singapour et un arrière pays terrestre qui constitue le plus grand marché mondial de consommation Ces façades maritimes sont des interfaces = zone de contact où se concentrent les lieux d'échanges internationaux. Concentration de ports de dimension mondiale Plate-forme multimodale facilitant le transbordement de la marchandise d'un moyen de transport à un autre.
  4. 4. usines à proximité du port Port = grand atout pour les métropoles C) Des territoire hiérarchisés Néanmoins, la maritimisation des échanges et lalittoralisation des activités induit des logiques de hiérarchisation. Hiérarchisation à travers un exemple : - A l'échelle mondiale, on constate le déplacement du centre de gravité du commerce maritime mondial de l'Atlantique vers le Pacifique. Echanges trans Pacifique plus important que les échanges trans Atlantique depuis 1980. Cela témoigne du rôle croissant de l'Asie orientale. Atlantique bien que relégué au second plan peut connaître un second souffle car il relie deux grand pôles de la triade, c'est à dire l'Europe occidentale et l'Amérique du Nord. LOcéan Indien est le 3eme grand ensemble maritime mondial, il est la plaque tournante du transport d'hydrocarbure mais il est aussi touché par la piraterie. Transition : La mondialisation transforme donc les espaces maritimes en surface de circulation de flux mondiaux. Mais les espaces maritimes sont aussi convoités pour eux-mêmes et pour leurs ressources. Ils sont l'objet d'une appropriation. 2) Les espaces maritimes, des espaces convoites et appropriés A) Une appropriation économique : des réservoirs de ressources Les espaces maritimes sont l'objet d'une appropriation économique car ils sont de grands réservoirs de ressources. Ces ressources sont essentiellement halieutiques ou issues du sous-sol. Les ressources halieutiques sont sous pression car la demande en produis de la mer augmente. Depuis 1950, la demande a quintuplé Nourrir les hommes mais aussi le poissons des exploitations L'amélioration des techniques de pèche a accru la productivité la surpêhe et la pollution menace la ressource
  5. 5. Les ressources en hydrocarbures off-shore : Technique en place depuis un demi siècle Amélioration des techniques de forage qui permettent aujourd'hui d'atteindre des réserves très profondes. Principaux gisements off-shore bien distribués à la surface du globe. L'exploitation n'est pas sans risque, possibilité de marées noires lors des naufrage des plates-formes comme Erika en 1999 en France. B) Une appropriation juridique : des espaces de souveraineté nationale Le droit de disposer d'un territoire national maritime est une forme d'appropriation juridique des espaces maritimes. Depuis la convention des Nations Unies sur le droit de la mer a Montego Bay en 1982, des espaces maritimes différents sont reconnus: - Des eaux territoriales jusqu'à 22 km ou l'Etat y exerce sa pleine souveraineté. Interdiction pour les avions, les navires et sous-marins étrangers de traverser sans autorisation. L'Etat peut y exercer des contrôles - Des zones économiques exclusives (ZEE) jusqu'à 370 km : les Etats peuvent explorer et exploiter librement leur sous-sol. Ils sont libres de gérer leur ressources. Les avions et navires peuvent y circuler librement. Si continuité du plateau continental possibilité d'aller jusqu'à 648km. - Haute mer : aucune souveraineté nationale ne s'exerce. Liberté de survol, de pêche. Exploitation des fonds marins avec autorisation de l'ONU C) Une appropriation militaire : des théâtres de la puissance Les espaces maritimes font l'objet d'une appropriation militaire. Celle-ci est liée à l'appropriation économique et juridique : pour protéger les ressources et défendre le territoire national, il faut déployer des forces militaires. La puissance navale, élément du hard power, se fait de deux points de vues : sur la mer et à partir de la mer car l'Etat maîtrise la mer mais également les espaces aérien et terrestre a partir de la mer. exemple: Les Etats-Unis possèdent la première flotte mondiale car elles possèdent notamment des bases sur les cinq continents. Transition : Cette appropriation multiforme des espaces maritimes en fait de véritables territoires, c'est à dire des espaces appropriés par une population ayant conscience de cette appropriation. Mais cette territorialisation est encore mal gérée et conduit a créer des tensions.
  6. 6. 3) Les espaces maritimes, des territoires sous tensions qu'il faut mieux gérer A) Des territoires conflictogènes, à apaiser Les espaces maritimes sont des territoires conflictogènes. Il existe des conflits armés et non armés. Les conflits armés entre flottes étatiques et batailles navales ont disparu. Mais il existe aujourd'hui une lutte contre des ennemis asymétriques : les pirates. Nous allons découvrir cette piraterie à travers un exemple : au large de la somalie, la piraterie est active. Les somaliens sont pauvres et certains se réfugient dans la piraterie. Attaques au large des côtes somaliennes, ils pillent le bateau ou bien prennent en otage l'équipage. B) Des territoires illicites, à mieux contrôler Les mers et les océans offrent aux trafiquants un espace de circulation. Il peut s'agir de trafics de marchandises de contrebande, de drogue, de déchets ou de migrants sans papiers. Exemple : en 2010, un navire a réussi a déverser a Abidjan 530 tonnes de déchets toxiques pétroliers. La mer des Caraïbes est très exposée aux trafics de drogue. C) Des territoires dégradés, à mieux préserver Enfin, certains territoires maritimes sont l'objet de dégradations de la biosphère. La pollution des eaux, la surexploitation ou encore le réchauffement climatique peuvent mettre en danger des écosystèmes, et donc les espèces animales ou végétales qui y vivent. Exemple: au Canada les bateaux de pêche toujours plus puissants et les filets de pêches toujours plus longs ont conduit a la mise en danger de la morue du Nord et d'autres espèces dans l'un des plus grands écosystèmes de poissons du monde. Dans le Pacifique des vortex de déchets se son formés et menacent la faune. Conclusion: Les espaces maritimes ont une importance géostratégique majeure pour les Etats et la communauté internationale. Ils permettent en effet à la mondialisation de fonctionner en supportant l'essentiel des flux de marchandises et en renforçant la hiérarchisation des territoires. Ils offrent
  7. 7. également des ressources nécessaires aux Etats et aux FTN ainsi que des possibilités de projection rapide de la puissance militaire. Néanmoins, l'intérêt des ces espaces suscite des tensions et des conflits qui posent la question de leur gestion durable. Les mers et les océans ont toujours exercé une fascination sur l'homme qui a voulu les maîtriser. La question est donc aujourd'hui de savoir quelle forme cette fascination va prendre?
  8. 8. Les espaces maritimes : approche géostratégique Introduction : « Quiconque contrôle la mer contrôle le commerce ; quiconque contrôle le commerce mondial contrôle les richesses du monde, et conséquemment le monde en soi » de Sir Walter Raleigh XVIe On retrouve déjà l'importance de la domination des espaces maritimes pour asseoir sa puissance. Espaces maritimes : les espaces maritimes constituent 70% de la surface de la planète. → 5 continents Les espaces maritimes sont liés a la mondialisation. Importance géostratégique : stratégie des états pour s'assurer une position dominante sur un territoire dans l’éventualité d'un affrontement avec un autre état Économique Écologique Géostratégie multiforme Militaire Politique Géographique Comment la mondialisation accroît elle l'importance géostratégique des mers et des océans ? Plan : • Les espaces maritimes sont au service de la mondialisation • Les différentes formes d'appropriation de ces espaces transformés en territoires convoités • Une territorialisme source de tensions auxquelles il convient de réfléchir a des réponses durables
  9. 9. I° Les espaces maritimes, des espaces au service de la mondialisation La mondialisation transforme les espaces maritimes en surface de circulation de flux mondiaux. Mais les espaces maritimes sont aussi convoités pour eux même et pour leurs ressources : ils font l'objet d'une appropriation II°Les espaces maritimes des espaces convoités et appropriés Surface de transports majeurs L’essentiel des échanges mondiaux passe par les mers et les océans. Flux matériel : porte conteneurs et bateaux de commerce Flux humains : Bateaux touristiques + migrants Flux immatériels : câbles sous marins 90% des flux d'information internet et téléphones transitent par 280 câbles sous marins Littoraux attractifs La majorité de la population vit a moins de 100 m des côtes. Territoires hiérarchisés Maritimisation des échanges + littoralisation Hiérarchisation Façades maritimes, ports, ZIP, plate- formes logistiques, grandes métropoles Des usines installées a proximité des ports pour les échanges de marchandises : ZIP Plus grandes façades maritimes : Triade, + périphérie ( côte Nord-Est de l'Amérique du Nord ) Façades secondaires au Sud : façade du golf de Guinée Appropriation économique Grâce aux grands réservoirs de ressources qu'ils constituent : ressources halieutiques (pêche) ou issues du sous sol ( hydrocarbures, minerais) Ressources halieutiques : beaucoup de demande depuis 1950 x5 Sous pression Appropriation juridique Convention de Montego Bay 1982 Différents espaces maritimes reconnus : Eaux territoriales :<12 milles . Pleine souveraineté de l'Etat. Demande d'autorisation ZEE<200milles : libre circulation (avions navires et sous marins étrangers Haute mer>200milles : aucune souveraineté nationale, fonds marins et leurs exploitation soumis a l'autorisation de l'ONU Programme Extraplac, 2002, France pour prouver l'extension de son plateau continental au dela de 200 miles de sa ZEE Appropriation militaire Lié a l'appropriation économique et juridique: protéger les ressources + le territoire national. Hard Power sur la mer et a partir de la mer (espaces aériens et terrestres) US Navy, flotte mondiale des USA : 14 SNLE, 59 SNA et 10 porte-avions. Le total des six autres plus grandes flottes + reseau de base navale
  10. 10. Cette appropriation multiforme des espaces maritimes en fait de véritable territoires . Mais cette territorialisme est encore mal gérée et crée des tensions. III° Les espaces maritimes des territoires sous tension a mieux gérer Ces tensions peuvent être des conflits entre divers acteurs, des trafiques illicites ou des dégradations environnementales Piraterie active au large de la Somalie dû à la faillite (l’État ne peux plus payer les anciens gardes côte Ouest Sur les côtes, blocage des bateaux pénétrant dans les détroits Intervention de l'ONU pour sécuriser la zone Les espaces maritimes Conclusion: les espaces maritimes ont une importance géostratégique majeure. Ils permettent l’essentiel des flux de marchandises et renforcent la hiérarchisation des territoires. Ils offrent également des ressources, et des possibilités de projection rapide de l'armée. Néanmoins, on observe des conflits qui posent la question de leurs gestion durable. Une fascination sur l'homme depuis toujours et demain ? Allons nous les exploités de façon irraisonnée ou réfléchir sur une gestion raisonnable et durable ? Des territoires conflicotgènes, à apaiser Conflits armés : lutte contre les ennemis asymétriques (pirates) et non armés : revendication des Etats pour la souveraineté juridique des espaces maritimes Disparition des conflits armés entre flottes étatiques et batailles navales Des territoires illicites, à mieux contrôler La différence entre le licite et l'illicite est difficile à établir. Certains affréteurs déjouent les regles. Trafique de marchandise ou de drogue ? Le Probo Koala, un navire déverse en 2010 530 tonnes de déchets toxiques pétroliers : Empoisonnement de milliers d'habitants 16 morts Refus de traiter les produits par des installations spécialisés a cause des tarifs Des territoires dégradés, à mieux préserver Certains territoires maritimes dégradent la biosphère et mettent en danger les écosystèmes : animaux + végétaux Pollution des eaux Surexploitation Réchauffement climatique Mise en danger de la morue du Nord au Canada. Interdiction de pêche 1992 Autorisation de pêche 1999 Interdiction de pêche 2003 Aucune prise de conscience de la part de la communauté Les espaces maritimes Au service de la mondialisation Convoités et appropriés Sous tension
  11. 11. Les espaces maritimes : approche géostratégique Introduction : • Les espaces maritimes constituent 70% de la surface de la planète d’où l’importance de la domination des espaces maritimes pour asseoir sa puissance. Ils se subdivisent en 5 sous- ensemble dont le plus grand est l’ocean Pacifique. • Les espace maritimes sont liés à la mondialisation. Ils ont donc une importance géostratégique pour les Etats qui veulent les contrôles. La géostratégie est la stratégie des Etats pour s’assurer une position dominante sur un territoire dans l’éventualité d’un affrontement avec un autre État. • Cette géostratégie est multiforme : économique, écologique, militaire, politiques et géographiques. Comment la mondialisation accroît-t-elle l’importance géostratégique des mers et des océans ? I) Les espaces maritimes, des espaces au service de la mondialisation A) Des surfaces de transports majeures L’essentiel des échanges mondiaux passent par les mers et les océans : - Flux matériels : portes conteneurs… - Humains : croisières… - Immatériels : données internet et téléphonique via câble • 80% des échanges mondiaux de marchandises transitent par les espaces maritimes, notamment par le biais de la conteneurisation • 90% des flux d’informations internet ou téléphoniques par les 280 câbles sous-marins, la géographie de ces câbles ressemble à celle des routes de marchandises : grands axes est- ouest entre les pôles de l’économie mondiale, liaisons Nord-Sud plus secondaires, liaisons Sud-sud très faibles. B) Des littoraux attractifs : La maritinisation (processus conduisant les littoraux d'un grand nombre de pays à prendre une part de plus en plus importante dans l’économie) des échanges a rendu les littoraux attractifs. Plus de la moitié de la population mondiale vit à moins de 100km des côtes. Cette concentration d’habitants et des activités sur les littoraux (câd littoralisation) est à l’origine de façades maritimes où se juxtaposent des ports, des ZIP des plates-formes logistiques et de grandes métropoles. Par exemple, la littoralisation des activités en Asie orientale a créé une puissance façade maritime, de même pour la Nothern Range. C) Des territoires hiérarchisés : Néanmoins, la maritinisation des échanges et la littoralisation des activités induit des logiques de hiérarchisation. On peut constater à l’échelle mondiale, le déplacement du centre de gravité du commerce maritime mondial de l’Atlantique vers le Pacifique, de plus, les plus grandes façades maritimes se situent dans la Triade ou leur périphérie alors que la majorité des ports du Sud sont mal reliés à leur arrière-pays.
  12. 12. II) Les espaces maritimes, des espaces convoités et appropriés A) Une appropriation économique : des réservoirs de ressources : Les espaces maritimes sont l’objet d’une appropriation économique car ils sont de grands réservoirs de ressources, telles que halieutiques (pêche) qui sont sous pression par la demande en hausse, ou issues du sous-sol (hydrocarbure, minerais) dont les gisements sont bien distribués mais cela risqué à causes des accident qui surviennent (plateforme pétrolière ou naufrage pétrolier). B) Une approbation juridique : des espaces de souveraineté nationale Le droit à disposer d’un territoire national maritime est une forme d’approbation juridique des espaces maritimes, depuis la convention des Nation Unies sur le droit de la mer à Montego Bay en 1982. Des espaces maritimes différents sont reconnus : - Eaux territoriales (22km de rayon) : l’Etat y exerce sa souveraineté. - Zone économique exclusive (370km de rayon) : les États peuvent explorer et exploiter librement leur sous-sol. - Haute mer (plus de 370km) : aucune souveraineté nationale ne s’exerce. C) Une appropriation militaire : des théâtres de la puissance L’appropriation militaire des espaces maritimes sont liée à l’appropriation économique et juridique : pour défendre le territoire, il faut déployer des forces militaires. La puissance navale (hard power) peut se faire sur la mer mais également l’espace aérien et terrestre à partir de la mer. Les États Unis possèdent la première flotte mondiale : l’US Navy. III) Les espaces maritimes, des territoires sous tensions à mieux gérer : A) Des territoires conflictogènes, à apaiser Il existe sur les espaces maritimes des conflits armés, telle que la lutte contre les pirates, mais il existe aussi des conflits non-armés, telles que les revendications des États pour leur souveraineté sur leur espaces maritimes. La piraterie est active au large de la Somalie dû à leur faillite. Par ailleurs, malgré la convention de Montego Bay, les conflits de territoires maritimes persistent toujours particulièrement au niveau des archipels (ex : les îles de Senkaku qui sont revendiqué par le Japon, la Chine et Taïwan. B) Des territoires illicites, à mieux contrôler Les mers et les océans offrent aux trafiquants un espace de circulation. Cela peut-être des trafics de marchandises de contrebande, de drogue (ex : la mer des Caraïbes qui y est particulièrement exposées), de déchets (Ex : en 2010, un navire a déverser en Côte d’Ivoire 530 tonnes de déchets toxiques pétroliers) ou de migrants sans papier, cela est d’autant plus compliqué que la distinction entre illicite et licite est difficile à établir.
  13. 13. C) Des territoires dégradés, à mieux préserver Certains territoires maritimes sont l’objet de dégradations de la biosphère. La pollution des eaux (Ex : Dans le Pacifique et dans l’Atlantique Nord, des vortes de déchets menacent la faune) , la surexploitation ou encore le réchauffement climatique peuvent mettre en danger des écosystèmes (Ex : Au Canada, les bateaux de pêches ont conduit à la mise en danger de la morue du Nord et d’autres espèces), et donc les espèces animales ou végétales qui y vivent. Conclusion : En conclusion les espaces maritimes ont une importance géostratégique majeure pour les Etats et la communauté internationale. Ils permettent en effet de fonctionner en supportant l'essentiel des flux de marchandises et renforcant la hiérarchisation des territoires. Ils offrent également des ressources nécessaires des aux Etats et aux FTN ainsi que possibilité de projection rapide de la puissance militaire. Néanmoins, l'intéret de ces espaces suscite des tensions et des conflits posent la question de leur gestion durable. Les mers et océans ont exercé une fascination sur l'homme qui a voulu les maitriser. La question est donc de savoir quelle forme cette fascination va prendre : exploitation irraisonnée pour satisfaire les besoins et les désirs de puissance immédiats de l'homme et des Etats collective de l'humanité et de la communauté internationale sur une gestion raisonnable durable ?
  14. 14. Fiche de révision Thème : Les espaces maritimes : approche géostratégique Introduction : -accroche -définition d’espace maritimes -lien avec la géostratégie -une géostratégie multiforme -problématique -annonce du plan I-les espaces maritimes, des espaces au service de la mondialisation A- Des surfaces de transport majeurs L'essentiel des échanges mondiaux passent par les mers et les océans. Il peut s'agir de flux matériel, humains ou immatériels. (voir schéma « les routes maritimes » fait en classe) B-Des littoraux attractifs La maritimisation des échanges a rendu les littoraux plus attractifs. Plus de la moitié de la population mondial vit à moins de 100km des cotes. Cette littoralisation est à l'origine de facades maritimes ou se juxtaposent des ports, des ZIP, des plate-formes logistiques et de grandes metropoles. C-Des territoires hiérarchisés Néanmoins, la maritimisation des échanges et la littoralisation des activités induit des logiques de hiérarchisation. II-Les espaces maritimes, des espaces convoités et appropriés A- une appropriation économique : des réservoirs de ressources Les espaces maritimes sont l'objet d'une appropriation économique car ils sont de grands réservoirs de ressources. Ces ressources sont essentiellement halieutiques (ressources de la pêche ) ou issues du sous-sol ( hydrocarbures, minerais).
  15. 15. B- Une apparition juridique: des espaces de souveraineté national le droit à disposer d'un territoire national est une forme d'appropriation juridique des espaces maritimes. Depuis la convention des Nations Unies sur le droit de la mer à Montego Bay en 1982 des espaces maritimes différents sont reconnues : - Eaux territoriales (jusqu'à 12 milles marins, 22km) - Zone économiques exclusive (ZEE) ( jusqu'à 200 milles marins, 370km) - Haute mer ( au-delà de 200 milles marins, ou plus si le plateau continental est reconnu) (voir schémas « les délimitations des zones maritimes ») C- Une appropriations militaires : des théâtres de la puissances Les espaces maritimes font enfin l'objet d'une appropriations militaire. Celle-ci est liée à l'appropriation économique et juridique : pour protéger les ressources et défendre le territoire national, il faut déployer des forces militaires. La puissance navale, élément du hard power, se fait de deux points de vue : sur la mer et a partir de la mer car l'Etat puissant maîtrise la mer mais maîtrise également l'espace aérien et terrestre à partir de la mer. III- Les Espaces maritimes, des territoires sous tensions à mieux gérer A- Des territoires conflictogènes, à apaiser Les espaces maritimes sont des territoires conflictogènes. Il existe des conflits armés et non-armés. Les conflits armés entre les flottes étatiques et les batailles navales ont disparu. Mais il existe aujourd'hui une lutte contre des ennemies asymétriques : les pirates. Il existe aussi des conflits non-armés : les revendications des Etats pour la souveraineté juridique sur des espaces maritimes. B- Des territoires illicites, à mieux contrôler Les mers et les océans offrent aux trafiquants un espace de circulation ; il peut s'agir de trafics de marchandises de contrebande, de drogues de déchets ou de migrants sans papier. Souvent la différences entre le licite ou l'illicite est difficile a établir.
  16. 16. C- Des territoires dégradés, à mieux préserver Enfin, certains territoires maritimes sont l'objet de dégradations de la biosphère. La pollution des eaux, surexploitation ou encore le réchauffement climatique peuvent mettre en danger des écosystèmes, et donc les espèces animales ou végétales qui y vivent. Conclusion – Récapitulatif du développement – ouverture
  17. 17. LES ESPACES MARITIMES : APPROCHE GEOSTRATEGIQUE INTRO -Les espaces maritimes : -70% de la surface de la planète, subdivisés en 5 sous-ensembles(Océan Pacifique 1/3 de la planète) - liés à la mondialisation, importance géostratégique (= stratégie des Etats pour s'assurer une position dominante sur un territoire dans l'éventualité d'un affrontement avec un autre Etat) -une géostratégie multiforme : la mondalisation -> conséquences économiques, écologiques, militaires, politques et géopol. I) LES ESPACES MARITIMES, DES ESPACES AU SERVICE DE LA MONDIALISATION A) DES SURFACES DE TRANSPORTS MAJEURES L'essentiel des échanges mondiaux passent par mer et oceans. Flux matériels(véhicules, produits manufacturés, minerais,céréales, pétrole, gaz liqude)par porte-conteneurs Flux humains (croisiéristes /migrants) par paquebots / bateaux de fortune Flux immatériels (internet, téléphonie) par des cables sous-marins Exemples: - 80% des échanges mondiaux de marchandises -> transitent par espaces maritimes. -une géographie des routes simple -> grands axes est-ouest, liaisons Nord-Sud secondaires, laisons Sud-Sud très faibles. - routes du pétrole relient pays prod(golde Arabo-Persique ou Afrique de l'Ouest) -> pays conso (Asie, Europe, Amérique du Nord) B) DES LITTORAUX ATTRACTIFS + de la moitié de la pop mondiale vit à moins de 100km des cotes -> phénomène de littoralisation -> à l'origine des facades maritimes avec ports, ZIP (zones industrialo portuaires), plat-formes logistiques et grandes métropoles. Exemples: - Asie orientales : -puissante facade maritime ou se trouvent 50% des conteneurs dans le monde. -constituée d'un alignement de ports de dimension mondalie. Hubs mondiaux : ports de Buscan (Corée du Sud), Kaoshiung (Taiwan), Hong Kong et Singapour.
  18. 18. -ports chinois dynamiques : 13 des 20 premiers ports mondiaux sont chinois. -des usines installées à proximité du port (ZIP) - Northern Range : -s'étend le long de la Manche et de la Mer du Nord, entre le Havre et Hambourg. -2eme facade maritime mondiale -Rotterdam port le + actif, 3ème port de la planète. -principale interface entre le monde et l'UE (arrère pays : constitue un marché puissant) C) DES TERRITOIRES HIERARCHISES Maritimisation induit la hiérarchisation Exemples : Depuis 1980 : -échanges transpacifiques > échanges transatlantiques (c'est les USA qui dominent le Pacifique) -L'Antlantique : relie deux grands poles de la Triade : Europe Occidentale et Amérique du Nord + émergence du Brésil et Afrique de l'Ouest. - Océan Indien: 3ème grand ensemble maritime mondial, plaque tournante du trafic des hydrocarbures, touché par la piraterie (détroits d'Ormuz et Bab-el-Mandeb) Les + grandes facades maritimes se situent dans la Triade : - les 3+ grandes Asie orientale>Northern Range> cote Nord-Est Amérique du Nord - facades maritimes secondaires : situés au Sud : facade du Golfe de Guinée, facade brésilienne II) LES ESPACES MARITIMES DES ESPACES CONVOITES ET APPROPRIES A) UNE APPROPRIATION ECONOMIQUE : DES RESERVOIRS DE RESSOURCES -Ressources halieutiques sous pression - ressources en hydrocarbues off-shore (=haute mer) : amélioration des techniques de forage, 1/3 des hydrocarbures sont issus des champs sous-marins.
  19. 19. -principaux gisements d'hydrocarbures : golfe de guinée, mer du nord, mer Caspienne, golfe du Mexique, large du Brésil et du golfe arabo persique. - exploitation comporte des risques : accidents sur plates-formes pétrolières/marées noires. B) UNE APPROPRIATION JURIDIQUE: DES ESPACES DE SOUVERAINTE NATIONALE Droit à disposer d'un territoire national maritime : Montego Bay 1982 : -Eux territoriales(-> 12milles marins, 22km): Etat pleine souverainté -Zone économique exclusive (ZEE) (->200milles marins, 370km) : Etat exploite librement le sous-sol. -Haute mer (au délà de 200milles) :plus de souverainté nationale, liberté de navigation et survol. Exemples : Océan Arctique : objet de revendications d'extensions du plateau continental -> la Russie et le Canada récalement chacun le pole Nord, gisements d'hydrocarbures sont en jeux. C) UNE APPROPRIATION MILITAIRE : DES THEATRES DE LA PUISSANCE Puissance navale : soft-power. Etat puissant maitrise la mer mais aussi l'espace aérien et terrestre à partir de la mer. Exemples : - flotte USA: - premère flotte mondiale (US Navy depuis 1ère GM) - composée de 14 sous marins nucléaires lanceurs d'engins, 59 sous marins nucléaires lanceurs d'attaque, 10 portes avions. -son tonnage représente le total de 6 autres + grandes flottes (Russie,Chine, Japon, RU, France, Inde) -Chine : 3ème marine mondiale (1 porte avion, 3SNLE, 6SNA, 57 sous marins classiques) III) LES ESPACES MARITIMES, DES TERRITOIRES SOUS TERNSIONS A MIEUX GERER
  20. 20. A) DES TERRITOIRES CONFLICTOGENES, A APAISER Conflits armés et non-armés, on lutte contre les ennemis : les pirates. - Piraterie active : -au large de la Somalie (à cause de faillite de l'Etat somalien), détroit de Guinée, détroit de Malacca -les pirates bloquent les batteaux qui veulent pénétrer le détroit de Bab-el-Mandeb, ils pillent ou tiennent en otage les équipages contre rancon. B) DES TERRITOIRES ILLICITES, A MIEUX CONTROLER Mers et océans : espace de circulation pour trafiquants. Trafics de marchandises de contrebande, drogue, déchets, migrants sans papier. Exemples : -2010 -> le navire Probo Koala déverse a Abidjan (Cote d'Ivoire) des tonnes de déchets toxiques pétroliers -> entraine l'empoisonnement de milliers d'hab. -Mer des Caraibes : très exposée aux traficq de drogue C) DES TERRITOIRES DEGRADES, A MIEUX PRESERVER Pollution des eaux, surexploitation, réchauffement climatique : mettent en danger les ecosystèmes , donc les espèces. Exemples : - Canada : danger pour la morue du Nord et d'autres especes dans l'un des + grands ecosystèmes de poissons du monde. - Océan Pacifique et Atlantique Nord : vortex de déchets sont formés , atteignent des supérficies = à plusieurs fois celle de la France , menacent la faune. Ce vortex -> appelé "6ème continent". Danger pour l'homme.

×