Les réseaux sociaux comme pierre angulaire de l’environnement personnel d’apprentissage
Prochain SlideShare
Loading in...5
×

Vous aimez ? Partagez donc ce contenu avec votre réseau

Partager

Les réseaux sociaux comme pierre angulaire de l’environnement personnel d’apprentissage

  • 8,986 vues
Uploaded on

Vidéo de la présentation : http://www.youtube.com/watch?v=ecu4Pq8Sawc ...

Vidéo de la présentation : http://www.youtube.com/watch?v=ecu4Pq8Sawc

Article (.pdf) : http://podcast.ulb.ac.be/site/PDF_DOC/ColloquePole_NR.pdf

Roland, N. (2013). Les réseaux sociaux comme pierre angulaire de l’environnement personnel d’apprentissage. Actes du Colloque Colloque Génération Y, réseaux (anti) sociaux et enseignement ? Entre fascination et rejet. Bruxelles : Académie Wallonie-Bruxelles.

Plus dans : Éducation
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Be the first to comment
No Downloads

Vues

Total des vues
8,986
Sur Slideshare
1,563
From Embeds
7,423
Nombre d'ajouts
7

Actions

Partages
Téléchargements
21
Commentaires
0
J'aime
8

Ajouts 7,423

http://www.scoop.it 7,396
http://www.apprendre2point0.org 10
http://translate.googleusercontent.com 6
http://webcache.googleusercontent.com 6
https://www.rebelmouse.com 3
http://hootsuite.scoop.it 1
https://plus.google.com 1

Signaler un contenu

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Les médias socio-numériques commepierre angulaire de l’environnementpersonnel d’apprentissage NICOLAS ROLAND C H E R C H E U R E N S C I E N C E S D E L ’ É D U C AT I O N UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES
  • 2. 01 I N T R O D U C T I O N02 FACEBOOK03 TWITTER04 L E S L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F05 DISCUSSION06 CONCLUSION 02
  • 3. 01Introduction
  • 4. INTRODUCTION // ENVIRONNEMENT PERSONNEL D’APPRENTISSAGE 04
  • 5. A QUOI RESSEMBLE-T-IL AUJOURD’HUI ?
  • 6. 02Facebook
  • 7. FACEBOOK // TROIS TYPES D’ACTIVITÉS 1 Partager de l’information 07
  • 8. F A C E B O O K / / P A R TA G E R D E L ’ I N F O R M AT I O N ‘‘ Facebook, on y est toute la journée ou… Du moins… On y va tous les jours. Si une information tombe, on la voit directement car il y a une notification sur Facebook. Moi, en plus, quand des nouveaux messages sont postés sur la page du groupe, ça envoie un email sur ma boîte personnelle. Bref, ça permet ‘‘ d’être sûr d’être au courant. ? centraliser l’information ! oRGANISATION AUTONOME 08
  • 9. FACEBOOK // TROIS TYPES D’ACTIVITÉS 1 Partager de l’information 2 L’entraide sur le contenu 09
  • 10. F A C E B O O K / / L’ E N T R A I D E S U R L E C O N T E N U ‘‘ Généralement, ça aide car on a une réponse rapide. Je préfère Facebook par rapport au sms car c’est plus pratique de taper à l’ordinateur. Et puis, tout le monde voit la réponse, certains peuvent la compléter ou démentir. On est plus sûr d’avoir une ‘‘ bonne réponse. Aussi, on peut mettre plus d’informations, on peut mettre des liens Internet ou même des vidéos.  ? réPONSE RAPIDE ? réponse «complète» ! Manière de se préparer à l’examen 10
  • 11. FACEBOOK // TROIS TYPES D’ACTIVITÉS 1 Partager de l’information 2 L’entraide sur le contenu 3 La veille/curation scientifique 11
  • 12. F A C E B O O K / / L A C U R AT I O N / V E I L L E ‘‘ Dans notre groupe de biologie, on partage des documents de recherche, les nouvelles découvertes ou l’actualité scientifique. ‘‘ On ne poste pas des vidéos débiles, on parle de biologie, etc ? «déPASSER» LE CONTENU DU COURS ? Aide à la préparation des examens 12
  • 13. 03Tw i t t e r
  • 14. TWITTER // ‘‘ Pour la première fois de ma vie, je suis prête pour ‘‘ u n e x a m e n # F i e r t é # E x a m e n s # D r o i t  (@MarieJ0801) ‘‘ Partir confiant(e) à l’examen,arriver devant la copie d examen et perdre soudainement tte sa ‘‘ confiance en voyant les questions (@TishyLee) ? Sorte «d’exutoire» 14
  • 15. 04Logiciels detravail collaboratif
  • 16. L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F / / T R O I S T Y P E S D ’ A C T I V I T É S 1 Partager des notes 16
  • 17. L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F / / P A R TA G E R D E S N O T E S ‘‘ Dropbox c’est encore plus utile que Facebook. C’est pas juste partager ses notes. On classe ça dans des dossiers, tout est bien propre, on collabore à la création de ses dossiers. En plus, parfois on a des fichiers assez importants, notamment pour les démonstrations et il faut prendre des photos d’assez bonne qualité pour tout voir. Dropbox permet d’héberger des gros fichiers.  ‘‘ ? Centraliser les notes ? Partager des fichiers volumineux ! Organisation autonome 17
  • 18. L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F / / T R O I S T Y P E S D ’ A C T I V I T É S 1 Partager des notes 2 Rédiger des notes 18
  • 19. L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F / / R É D I G E R D E S N O T E S ‘‘ Dans notre section, on sest mis daccord… Chacun prend une séance de cours, on la réécoute, on la retranscrit et comme ça on a un document complet. Il y a une personne par séance. On utilise Google Document, chacun rajoute sa partie, on complète, ‘‘ on corrige celle des autres, on retravaille, etc.  ? créer un support de cours ! Différent du support d’étude 19
  • 20. L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F / / T R O I S T Y P E S D ’ A C T I V I T É S 1 Partager des notes 2 Rédiger des notes 3 Effectuer des travaux collaboratifs 20
  • 21. L O G I C I E L S D E T R AVA I L C O L L A B O R AT I F / / E F F E C T U E R D E S T R A VA U X C O L L A B O R AT I F S ‘‘ On utilise Skype et Google Doc pour la rédaction des rapports. Ca nous permet de travailler tous sur notre ordinateur, à une ‘‘ même tâche, et de faire comme si on était l’un à côté de l’autre. C’est vraiment simple ? Gestion du temps / de l’organisation ? Travail asynchrone 21
  • 22. 05Discussion
  • 23. DISCUSSION // 05
  • 24. DISCUSSION // ! L’utilisation individuelle ! la notion de partage ! La pertinence du savoir produit ? l’intégration dans l’EPA ? qUELLE(S) RéPONSE(S) DES INSTITUTIONS ? 24
  • 25. 06Conclusion
  • 26. Merci pour votre attention niroland@ulb.ac.be http://podcast.ulb.ac.be http://www.niroland.be @nicolasroland