Sca bis

6 037 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 037
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
270
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sca bis

  1. 1. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Dr Riyadh ESSEFI Dr Haytham ELASKRI
  2. 2. INTRODUCTION <ul><li>Le Syndrome Coronaire Aigu (SCA) constitue une </li></ul><ul><li>des principales urgences diagnostiques et thérapeutiques de la maladie athéromateuse . </li></ul><ul><li>Le risque vital immédiat ainsi que l’importance des séquelles et le risque précoce et différé de récidive que présente cette entité pathologique, exige une prise en charge efficace dans les brefs délais dès la phase pré-hospitalière . </li></ul><ul><li>Le gain de survie est d'autant plus important que la reperfusion du myocarde est précoce , complète et durable . L'idéal est de pouvoir intervenir dans les deux heures suivant le début de la douleur . </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  3. 3. INTRODUCTION Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) PTCA, percutaneous transluminal coronary angioplasty. Pre-CCU Era CCU Era Reperfusion Era Évolution de la mortalité 5.0% - 6.5% Aspirine PTCA Fibrinolyse Défibrillation Monitorage hémodynamique β bloquants 13% - 15% Bed rest 30%
  4. 4. DÉFINITION- PHYSIOPATHOLOGIE <ul><li>Le SCA se définit comme toute douleur d’allure angineus e survenant de novo, de manière prolongée ou d’aggravation récente chez un patient avec ou sans antécédents d’ insuffisance coronaire . </li></ul><ul><li>D’une manière schématique tout SCA est lié à une réduction brutale du flux sanguin coronarien survenant le plus souvent sur des lésions d’ athéroscléroses , secondairement à une rupture (fissuration) d’une plaque athéromateuse le plus souvent jeune. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  5. 5. <ul><li>Cette rupture met en contact le centre lipidique de la plaque avec la circulation sanguine, ce qui va déclencher une activation de la cascade de la coagulation et la constitution d’un thrombus . Un certain degré de vaso-constriction réflexe peut être associé (Sérotonine, THX A2). </li></ul><ul><li>Tant que le thrombus n’est pas complètement occlusif , on se trouve en présence d’un SCA sans sus-décalage du segment ST à l’ECG( SCA ST- ). </li></ul><ul><li>L’occlusion complète de l’artère par le thrombus définit le SCA avec sus-décalage de ST persistant </li></ul><ul><li>( SCA ST+ ) ou l’infarctus du myocarde( IDM ). </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) DÉFINITION- PHYSIOPATHOLOGIE
  6. 6. SCA avec élévation du segment ST Troponine élevée SCA sans élévation du segment ST Troponine élevée ou normale Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) DÉFINITION- PHYSIOPATHOLOGIE
  7. 7. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  8. 8. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  9. 9. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  10. 10. <ul><li>SIGNES CLINIQUES </li></ul><ul><li>La douleur : </li></ul><ul><li>Il s’agit typiquement d’une douleur d’allure angineuse retro-sternale décrite comme un coup de poing , un agrippement ou une sensation d’une chappe de plomb sur le thorax. </li></ul>DÉMARCHE DIAGNOSTIQUE Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  11. 11. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) <ul><li>Cette douleur irradie typiquement au cou , à la mandibule et au membre supérieur gauche . </li></ul>DOULEUR <ul><li>Elle est prolongée (plus que 20 min) persistante au repos . </li></ul><ul><li>Il peut s’agir d’un angor sévère de novo (classe 3CCS), un angor accéléré ou d’une récidive angineuse post-infarctus. </li></ul><ul><li>Il peut aussi se manifester par des douleurs droites , d’allure épigastrique , une indigestion ou une dyspnée croissante . </li></ul><ul><li>Les formes atypiques sont fréquentes notamment chez les patients jeunes (moins de 40 ans), assez âgés </li></ul><ul><li>(plus que 75ans), diabétiques et chez les femmes . </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Devant ces signes cliniques évocateurs d’un SCA, il faut en urgence : </li></ul><ul><li>1- réaliser un ECG </li></ul><ul><li>2- réaliser une radiographie du thorax </li></ul><ul><li>3- faire un dosage des enzymes cardiaques : myoglobine, troponines Tc et Ic ,CPK-MB et LDH </li></ul><ul><li>4- faire un bilan sanguin standard : glycémie, NFS, ionogramme, fonction rénale, un bilan d’hémostase…. </li></ul>DÉMARCHE DIAGNOSTIQUE Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  13. 13. <ul><li>D’autres explorations peuvent être réalisées ultérieurement afin de pousser le diagnostic et avoir des confirmations et cela est en fonction : </li></ul><ul><li>des ATCD. </li></ul><ul><li>du tableau clinique ( typique ou atypique). </li></ul><ul><li> des diagnostics différentiels suspectés . </li></ul><ul><li> et surtout du degré d’ urgence de la symptomatologie et de la décision thérapeutique prise. </li></ul>DÉMARCHE DIAGNOSTIQUE
  14. 14. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) <ul><li>ECG </li></ul>DÉMARCHE DIAGNOSTIQUE
  15. 15. <ul><li>ECG </li></ul>
  16. 16. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  17. 17. <ul><li>Un dosage des troponines Tc et Ic est réalisé dès l’admission du patient et refait à 6 h et à 12 h. </li></ul><ul><li>La myoglobine est le premier marqueur à augmenter en cas de nécrose myocardique dans les 6 premières heures. </li></ul><ul><li>La CPK-MB est plus intéressante à distance J1-J2, une fois que la troponine est redevenue normale. </li></ul><ul><li>MARQUEURS BIOLOGIQUES </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) DÉMARCHE DIAGNOSTIQUE
  18. 18. MARQUEURS BIOLOGIQUES Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Myoglobine CPK MB TROPONINE Avantages Haute « Sensibilité » Détection précoce IDM Utile pour éliminer le dg précoce d’ IDM Rapidité résultat Fiable pour le re IDM Stratification du risque Meilleur « Sensibilité » et « Spécificité » que CK MB Détection d’IDM jusqu’à 15 jours Désavantages Très faible « Spécificité » Retour rapide à la normale Manque de « Sensibilité »  si <6h ou > 36h Faible Spécificité Faible Sensibilité si < 6h Mauvais pour dg re - IDM
  19. 19. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  20. 20. Les Autres Causes d’Élévation de la Troponine <ul><li>Myocardites </li></ul><ul><li>Embolie pulmonaire </li></ul><ul><li>Les insuffisances rénales chroniques </li></ul><ul><li>Les états de choc </li></ul><ul><li>OAP </li></ul><ul><li>Les crises aigues hypertensives </li></ul><ul><li>Les anémies+++ </li></ul><ul><li>La prise de toxiques: anthracyclines……. </li></ul><ul><li>Les hypoxies sévères </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  21. 21. LES DIAGNOSTICS DIFFÉRENTIELS DES SCA <ul><li>Une hypertrophie ventriculaire gauche </li></ul><ul><li>Un anévrysme du ventricule gauche </li></ul><ul><li>Une péricardite </li></ul><ul><li>Une dissection de l’aorte </li></ul><ul><li>Un bloc de branche gauche </li></ul><ul><li>Une hyperkaliémie </li></ul><ul><li>Un AVC </li></ul><ul><li>Une embolie pulmonaire </li></ul><ul><li>Une myocardite </li></ul><ul><li>Un OAP </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  22. 22. <ul><li>DÉFINITION : </li></ul><ul><li>  Douleur angineuse continue et récente (moins de 6h). </li></ul><ul><li>  Sus décalage de ST dans 2 dérivations adjacentes. </li></ul><ul><li>> 0.1mV dans les standards </li></ul><ul><li>> 0.2mV dans les précordiales </li></ul><ul><li>  douleur trinitro-résistante. </li></ul><ul><li>  images en miroir. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  23. 23. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST+ : DEFINITION
  24. 24. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  25. 25. <ul><li> Il faut noter l’importance des images dites en MIROIR du sous décalage ST de même amplitude aux territoires opposés au territoire de la lésion. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  26. 26. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  27. 27. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  28. 28. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)                                                                                                                                    t
  29. 29. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) 3- PRISE EN CHARGE :
  30. 30. EN PRE HOSPITALIER <ul><li>le premier maillon : </li></ul><ul><li>Le médecin en préhospitalier (SMUR,UHCD, hôpital périphérique, associations de médecins) </li></ul><ul><li>Renforcer les maillons de la chaîne de prise en charge en urgence de ces malades et le premier d'entre eux se trouve justement le plus souvent en dehors de l'hôpital. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  31. 31. EN PRE HOSPITALIER <ul><li>Calmer et rassurer le patient. </li></ul><ul><li>Prise d’une voie d’abord, s’abstenir à toute injection intramusculaire. </li></ul><ul><li>Transport médicalisé par SMUR, patient scopé, saturométre, tensiomètre. </li></ul><ul><li>Oxygénothérapie en fonction du saturométre. </li></ul><ul><li>Traitement médicamenteux débuté dès que possible. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  32. 32. <ul><li>1- Aspirine : </li></ul><ul><li>250 à 500 mg en IVD puis posologie plus faible au long cours : 75 à 250 mg/jour et per os. </li></ul><ul><li>2- Clopidogrel (PLAVIX®) : </li></ul><ul><li>Une dose de charge de 300 à 600 mg puis une dose d’entretien de 75 mg par jour. </li></ul> Les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie prennent l'utilisation d'une dose de charge de 600 mg dans les situations d'urgence ou il est nécessaire d'obtenir un effet antiagrégant plaquettaire plus rapide et plus efficace . EN PRE HOSPITALIER
  33. 33. <ul><li>3- Antagonistes des récepteurs GPIIb/IIIa </li></ul><ul><li>Ni seuls ni en association avec une fibrinolyse du fait de la majoration du risque hémorragique . </li></ul><ul><li>Ne doivent être envisagés qu’avant une angioplastie primaire: </li></ul><ul><li>Abciximab (REOPRO®) 250 μg/kg IVD puis perfusion IVL de 0,125 μg/kg/min jusqu’à un maximum de 10 μg/min (Étude MISTRAL). </li></ul>EN PRE HOSPITALIER Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  34. 34. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) lnstitut de cardiologie, groupe hospitalier Pitié-Séalpetrière,
  35. 35. <ul><li>4- Anticoagulants </li></ul><ul><li>En cas de fibrinolyse :HBPM: l’Enoxaparine(lovenox ® ) > héparine non fractionnée (HNF) chez les patients < 75 ans à fonction rénale normale(  j30, saignements -) </li></ul><ul><li>Bolus initial de 30 mg IV puis injections SC de 1 mg/kg /12h.(études ASSENT 3, Extract -TIMI25) </li></ul><ul><li>En cas d’angioplastie : l’ HNF reste le traitement de référence. </li></ul><ul><li>Chez le sujet > 75 ans et l’insuffisant rénal, l’HNF est recommandée. </li></ul><ul><li>Bolus initial 60 UI/kg IVD (0.6 mg/kg)(max. 4000 UI), entretien 12 UI/kg/h (max. 1000 UI/h) </li></ul>EN PRE HOSPITALIER Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  36. 36. <ul><li>5- Dérivés nitrés </li></ul><ul><li>A visée diagnostique (CI en cas d’IDM du VD et de PAS < 90 mm Hg) </li></ul><ul><li>En cas d’OAP et éventuellement en cas de poussée hypertensive en seconde intention après les β-bloquants. </li></ul><ul><li>Non systématique à la phase aiguë de l’IDM. </li></ul><ul><li>6- β-bloquants </li></ul><ul><li>Non systématique, en particulier en pré hospitalier </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) EN PRE HOSPITALIER
  37. 37. <ul><li>7-IEC / Antagonistes calciques </li></ul><ul><li>Non recommandés à la phase aiguë </li></ul><ul><li>8-Insuline </li></ul><ul><li>Recommandée pour corriger une élévation de la glycémie à la phase aiguë d’un IDM. </li></ul><ul><li>L’hyperglycémie est un facteur de mauvais pronostic en terme de reperfusion . </li></ul><ul><li>9-Antalgiques </li></ul><ul><li>Morphine IV en titration (si besoin). </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) EN PRE HOSPITALIER
  38. 38. les Critères Décisionnels pour la Prescription d’une Désobstruction Coronaire Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  39. 39. STRATÉGIES DE REPERFUSION <ul><li>Le choix d’une stratégie par rapport à l’autre repose sur l’évaluation respective du rapport bénéfices/risques relatif dans une situation clinique donnée. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  40. 40. <ul><li>La fibrinolyse : </li></ul><ul><li>sa réalisation a pour elle, l’avantage de sa simplicité. </li></ul><ul><li>Elle est réalisable en tous lieux du territoire. </li></ul><ul><li>Son efficacité est optimale au cours des 3 premières heures qui suivent le début des symptômes. </li></ul><ul><li>Le risque hémorragique intracérébral (entre 0,5et 1 %) est incontournable malgré le respect strict des contre-indications. </li></ul>Stratégies de reperfusion Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  41. 41. <ul><li>L’angioplastie primaire </li></ul><ul><li>Est la technique la plus sûre et la plus efficace, puisqu’elle permet de réouvrir l’artère occluse dans près de 90 % des cas contre seulement 60 % pour la fibrinolyse. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Stratégies de reperfusion
  42. 42. Méta-analyse angioplastie versus thrombolyse : mortalité par tranches d’âge O’Neil WW et al J Invest Cardiol 1998 ; 10 : 4A-10A. Stratégies de reperfusion Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  43. 43. <ul><li>Pour le choix de la stratégie, il est recommandé la stratégie initiale suivante: </li></ul><ul><li>1- connaître le délai porte à porte cardio et le délai porte cardio-ballon ; </li></ul><ul><li>2- si le délai porte à porte (cardio) est supérieur à 45 minutes, la probabilité que le délai global premier contact médical expansion du ballonnet soit supérieur à 90 minutes est trop élevée, et cela justifie la fibrinolyse pour tout patient dont le début des symptômes est inférieur à 12 heures. La stratégie est identique entre moins et plus de 3 heures ; </li></ul>Stratégies de reperfusion
  44. 44. <ul><li>3. Si le délai porte à porte cardio est inférieur à 45 minutes et si la somme de ce délai avec le délai porte cardio-ballon est inférieure à 90 minutes, la stratégie devient fonction de l’heure du début des symptômes : </li></ul><ul><li>- si ce délai est inférieur à 3 heures, le médecin auprès du patient peut proposer ou la fibrinolyse ou l’angioplastie primaire en fonction de procédures écrites et évaluées, </li></ul><ul><li>- si le délai depuis le début des symptômes est compris entre 3 et 12 heures, l’angioplastie primaire est privilégiée </li></ul><ul><li>4. l’évaluation de l’efficacité de la fibrinolyse sera réalisée dès son administration afin de dépister précocement une non-réponse justifiant une angioplastie de sauvetage. </li></ul>Stratégies de reperfusion
  45. 45. Stratégie de Reperfusion SCA ST + Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  46. 46. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  47. 47. <ul><li>Le thrombus, très riche en plaquettes, va libérer des substances vasoconstrictrices comme le </li></ul><ul><li>« thromboxane A2 » et « la sérotonine » qui vont induire une vasoconstriction coronaire accentuant l’ischémie myocardique . </li></ul><ul><li>L’évolution naturelle de ce phénomène se fait vers l’occlusion totale de l’artère coronaire .on se trouvera alors devant un SCA ST+. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  48. 48. 1- LA CLINIQUE <ul><li>Elle est pareille à celle des SCA-ST+ </li></ul><ul><li>Fréquence importante des formes atypiques et trompeuses . </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST-
  49. 49. 2- SIGNES ÉLECTRIQUES <ul><li>L’ECG peut être </li></ul><ul><li>Normal </li></ul><ul><li>ou </li></ul><ul><li>Anormal en per et post-critique : </li></ul><ul><li>un sous décalage de ST </li></ul><ul><li> >1 mm dans au moins 2 dérivations standards contigües ou </li></ul><ul><li>> 2mm dans au moins 2 dérivations précordiales contigües ou des ondes T négatives </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST-
  50. 50. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  51. 51. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)  Un ECG entièrement normal enregistré pendant une période de douleur thoracique doit faire évoquer d’autres causes de la douleur SCA ST-
  52. 52. 3- MARQUEURS BIOLOGIQUES <ul><li>Un dosage des troponines Tc et Ic est réalisé dès l’admission du patient et refait à 6 h et à 12 h. </li></ul><ul><li>La myoglobine est le premier marqueur à augmenter en cas de nécrose myocardique dans les 6 premières heures. </li></ul><ul><li>La CPK-MB est plus intéressante à distance J1-J2, une fois que la troponine est redevenue normale. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST-
  53. 53. <ul><li>Les SCA-ST- avec élévation des marqueurs biologiques réalisent de véritables infarctus sans onde Q autrefois nommés « infarctus rudimentaire », « sous endocardiques », </li></ul><ul><li>« incomplets », « non transmuraux »…etc mais ils peuvent être tout à fait « transmuraux » ou même « sous épicardiques ». </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST-
  54. 54. SCA : Évaluation clinique initiale Probablement pas un SCA Douleur Thoracique Admission Suspicion de SCA ST- Diagnostic Risque élevé / Faible risque Stratification du risque Traitement Pas de sus-décalage persistant du segment ST ECG normal ou indéterminé ECG Troponine Si troponine deux fois négative Biochimie D’après ME Bertrand et al. Eur Heart J.2002;23:1809-40 Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  55. 55. D’après ME Bertrand et al. Eur Heart J.2002;23:1809-40 Stratification du risque dans les SCA ST- Patients considérés à risque élevé de progression vers l’IDM ou le décès Patients <ul><li>ischémie récidivante : douleur thoracique récidivante ou changements dynamiques de ST , en particulier </li></ul><ul><ul><li>sous-décalage de ST </li></ul></ul><ul><ul><li>sus-décalage transitoire de ST </li></ul></ul>angor instable précoce en post-IDM taux élevés de troponines arythmie sévère (tachycardie ventriculaire soutenue, fibrillation ventriculaire) instabilité hémodynamique pendant la période d’observation diabète profil ECG excluant une interprétation des modifications de ST Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  56. 56. D’après ME Bertrand et al. Eur Heart J.2002;23:1809-40 Stratification du risque dans les SCA ST- Patients considérés à faible risque de progression vers l’IDM ou le décès Patients Pas d’augmentation des taux de troponine ni d’autre marqueur biochimique de nécrose myocardique, initialement et à distance (entre 6 et 12 heures) Pas de sous-, ni sus-décalage de ST , mais ondes T négatives ou plates ou un ECG normal Pas de récidive de douleur thoracique pendant la période d’observation Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  57. 57. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  58. 58. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) 3- PRISE EN CHARGE :
  59. 59. <ul><li>1-Aspirine </li></ul><ul><li>Dose initiale intraveineuse (160 à 325mg) </li></ul><ul><li>puis 75 à 100mg </li></ul><ul><li>2- le clopidogrel (PLAVIX ®) ticlopidine (TICLID®) </li></ul><ul><li>Dose de charge 300 mg (4cp) puis 75mg / jour </li></ul><ul><li>12 mois </li></ul><ul><li>3-Inhibiteurs des récepteurs GP II b III a </li></ul><ul><li>4-HBPM : </li></ul><ul><ul><li>Enoxaparine (LOVENOX ® ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Protocole simple </li></ul></ul><ul><ul><li>Moins de thrombopénie </li></ul></ul><ul><li>Ou HNF </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST- : PEC
  60. 60. <ul><li>5-Bêta bloquants </li></ul><ul><ul><li>Recommandé en traitement initial (admission) </li></ul></ul><ul><ul><li>Si pas de contre indication </li></ul></ul><ul><ul><li>6-Dérivés nitrés intra veineux </li></ul></ul><ul><ul><li>Recommandés en traitement initial </li></ul></ul><ul><li>7-O2 si Sp O2 < 95% </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST- : PEC
  61. 61. SCA ST - : Haut Risque et/ou Troponine + <ul><li>Coronarographie +/- angioplastie coronaire recommandée < 48 à 72h poursuite du traitement initial </li></ul><ul><li>Anti – GP II b / III a (abciximab ,tirofiban ou eptifibatide) </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST- : PEC
  62. 62. <ul><li>Traitement médical initial mais arrêt de l’héparine si troponine n°2 négative. </li></ul><ul><li>Adresser au service de cardiologie (épreuve d’effort précoce +/- coro, échocardiogramme de stress ou scintigraphie myocardique si EE non concluante) </li></ul>SCA ST - : Bas Risque et 2 Dosages de Troponine - Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) SCA ST- : PEC
  63. 63. SCA : LES COMPLICATIONS : <ul><li>1- à la phase aigue et sub aigue : </li></ul><ul><li>la mort subite </li></ul><ul><li>les troubles de rythme ventriculaires : ESV, TV,FV, </li></ul><ul><li>RIVA. </li></ul><ul><li>Troubles de rythme auriculaires. </li></ul><ul><li>Troubles de conduction (BAV). </li></ul><ul><li>Les complications mécaniques : le choc cardiogénique ,IVD ,IM ,la rupture septale, la rupture de la paroi libre du ventricule gauche ,anévrysme ventriculaire. </li></ul><ul><li>La péricardite(précoce et tardive). </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  64. 64. <ul><li>2 - les complications tardives : </li></ul><ul><li>l’ insuffisance cardiaque chronique. </li></ul><ul><li>les troubles de rythme ventriculaires. </li></ul><ul><li>le syndrome épaule main. </li></ul>SCA : LES COMPLICATIONS Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  65. 65. <ul><li>Toujours à évoquer ,surtout chez le sujet jeune +++++ </li></ul><ul><li>Correspond à un spasme sur une artère coronaire (assez souvent la coronaire droite ) saine ou le plus souvent sur une sténose artérielle significative ou non . </li></ul><ul><li>Il existe parfois des facteurs déclenchants : tabac, hyperventilation, post-effort violant ,douche froide……. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA)
  66. 66. 1- LA CLINIQUE <ul><li>Douleur angineuse , prolongée mais restant inférieur à 15 min survenant au repos, souvent nocturne ( 2 ème partie de la nuit ) volontiers syncopale . </li></ul><ul><li>L’angor de prinzmetal est une cause de mort subite car il s’accompagne fréquemment de troubles de rythme ventriculaires graves (ESV, TV , FV) </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Angor de Prinzmetal
  67. 67. 2- ECG <ul><li>L’ECG per-critique est typique d’un sus décalage de ST, fréquemment associé à des troubles du rythme ventriculaires. </li></ul><ul><li>Le sus décalage de ST régresse après des bouffées de NATRISPRAY </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Angor de Prinzmetal
  68. 68. <ul><li>3- LA CORONAROGRAPHIE: </li></ul><ul><li>Élimine une occlusion coronarienne par un thrombus </li></ul><ul><li>4- TEST AU MÉTHERGIN : </li></ul><ul><li>Pratiqué uniquement après avoir éliminé par la coronarographie une sténose significative qui le contre indique formellement. </li></ul><ul><li>ce test doit être effectué au cours de la coronarographie </li></ul><ul><li>5- HOLTER DU SEGMENT ST: à la recherche d’un sus décalage transitoire de ST. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Angor de Prinzmetal
  69. 69. <ul><li>6-TRAITEMENT : </li></ul><ul><li>Les inhibiteurs calciques à dose élevée et en association si nécessaire. </li></ul><ul><li>Des dérivés nitrés pendant la crise. </li></ul><ul><li>Les β -bloquants sont contre indiqués car ils favorisent le spasme. </li></ul>Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) Angor de Prinzmetal
  70. 70. Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) CONCLUSION
  71. 71. Les SCA sont un problème sanitaire majeur et représentent annuellement un grand nombre d’hospitalisations à travers le monde entier. En dépits d’un traitement moderne, les taux de mortalités et de réadmission avec un SCA à 6 mois de suivi, demeure très élevé. Une prise en charge rapide et efficace est nécessaire pour juguler le phénomène pathologique; mais la meilleure thérapeutique reste la prévention avec suppression des facteurs de risques acquis (tabac, régime alimentaire déséquilibré, manque de sport…) et traitement et suivi médicale des autres facteurs de risques (Diabète, HTA, Hyperlipidémie…etc) Prise en Charge en Urgence du Syndrome Coronaire Aigu (SCA) conclusion
  72. 72. Merci de votre attention !

×