HAUT POTENTIEL ET
SCOLARITÉ : UN MÉLANGE
PARFOIS… DÉTONANT !
Yves Demoulin,
Psychopédagogue - Psychothérapeute / Formateur...
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
2
Plan de l’exposé
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
3
Introduction
1. Les compor...
Introduction
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
4
Pour faire face à l’hétérogénéité des élèves,
il faut différencier sa pédagogie
5
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarit...
Enfant à Haut Potentiel (EHP)
Qui est concerné dans la classe ?
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange par...
Différentes étiquettes selon les
auteurs…
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
7
D...
Comment repérer un enfant intellectuellement
précoce ?
1. Les comportements en classe
qui doivent attirer votre attention
...
L’identification par les enseignants
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
9
Selon ...
« Les enfants précoces ne sont pas tout à fait des enfants
comme les autres, mais comme les autres, ce sont des
enfants. »...
Les signes de la précocité (Louis,
2014)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
11
D...
Que faut-il observer en classe ? (1/2)
(Louis, 2014)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... dét...
Que faut-il observer en classe ? (2/2)
(Louis, 2014)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... dét...
Pose des questions qui ne sont pas de
son âge.
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ...
« Il y a nécessité d’avoir confirmation de la
précocité d’un élève par un spécialiste
(psychologue) et la passation de tes...
QUESTION :
Quel est votre NIVEAU
d’intelligence ?
Evaluez VOTRE intelligence sur une
échelle de 1 à 10.
16
Yves Demoulin
H...
Des résultats plus que
probables…
« Il existerait un
moyen rigoureux
d’évaluer
l’intelligence de
chacun, que l’on
peut réd...
A quel âge passer les tests ?
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
18
 Dans l’ens...
Les tests d’intelligence (versant
quantitatif)19
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonan...
La mesure de l’intelligence : d’Alfred
Binet (1911) à David Weschsler
(1930)
 Le WPPSI-III, ou Weschsler Preschool and Pr...
Dans les échelles d’intelligence de Wechsler, le
score composite du QIT est constitué comme
présenté ci-dessous :
Yves Dem...
Exemple : item de la matrice de Raven
(WAIS)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
...
Une distribution gaussienne
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
23
Le nombre d’or ?
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
24
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
25
 « Avoir un QI élevé, ce n'est pas
tellem...
Deux profils relatifs au HP (1/2)
 Des écarts supérieurs à 15
points sont constatés.
 Correspond à un profil
« complexe ...
Deux profils relatifs au HP (2/2)
 L'enfant présente des scores
élevés sur chacun des 4 indices.
 Correspond à un profil...
Mieux contrôler ses réactions et mieux
planifier son travail (Sappey-Marinier & al.,
2015)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et...
Les limites du QI (Louis, 2014)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
29
« L’unanim...
30
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
« L’intelligence, ce
n’est pas seulement
c...
 Les tests de QI évaluent
seulement la maîtrise du
langage et de la logique
mathématiques.
 Or l’école met surtout en
av...
Essai de définition
32
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
« Enfant qui manifeste...
QUESTION :
Quelle est votre FORME
d’intelligence ?
« Cette seconde
question suggère une
vérité que nous ne
reconnaissons p...
Les Intelligences Multiples de
Gardner
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
34
Les intelligences multiples de
Gardner
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
35
Les intelligences multiples de
Gardner
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
36
Les intelligences multiples de
Gardner
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
37
Les intelligences multiples de
Gardner
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
38
Les intelligences multiples de
Gardner
 Capacité à se
questionner sur le sens
et l’origine des choses :
 penser nos orig...
Cette théorie est-elle aujourd’hui validée ?
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
...
Les tests d’intelligence (versant
qualitatif)41
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant...
Les tests d’intelligence (versant
qualitatif)42
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant...
Les tests d’intelligence (versant
qualitatif)43
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant...
Catégoriser les personnes ?
44
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
Des tests ont ...
Complémentairement…
45
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
Découverte de l’autono...
Complémentairement…
46
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
Grille d’identificatio...
Tests cognitifs complémentaires
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
47
 Les épre...
Bilan de personnalité (épreuves
projectives)
(obligatoire et incontournable si QI hétérogène)
Yves Demoulin
Haut Potentiel...
Pour faire bref : les trois caractéristiques
principales de l’intelligence humaine (Robinson,
2013)
Yves Demoulin
Haut Pot...
Une fois décelés (et testés, donc confirmés),
les enfants précoces présentent toute une série
de caractéristiques qu’il es...
Les « points forts » (Autain-Pléros, 2013)
 Recherche du sens
 Capacité de
concentration
 Curiosité,
enthousiasme
 Tra...
Spécificités hémisphériques (1/2)
(Siaud-Facchin, 2012)
 Traitement séquentiel :
élément par élément
 Traitement auditif...
Spécificités hémisphériques (2/2)
(Siaud-Facchin, 2012)
 Traitement simultané :
traitement global
 Traitement visuel, en...
Quand tout le monde a raison…
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
54
Une vision du monde…
différente
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
55
La plupart...
La pensée en arborescence, un
fonctionnement typique du Haut Potentiel
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un méla...
Le fonctionnement cognitif
(Autain-Pléros, 2013)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonan...
Les recherches en neurosciences
58
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
 Les info...
Les « points faibles » (Autain-Pléros,
2013)
 Anxiété, angoisses
 Mode de fonctionnement
conditionné par l’affectif
 Hy...
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
60
Le syndrome de DYSsynchronie
(décalage)
(Terrassier, 1999, 2014)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange pa...
Une hypersensibilité à fleur de
peau
« Je suis doué d’une
sensibilité absurde,
ce qui érafle les
autres me déchire. »
(Fla...
Hyperesthésie
Une capacité
sensorielle exacerbée
:
Visuel
Auditif
Kinesthésique
Olfactif
Gustatif
63
Yves Demoulin
Haut Po...
De possibles troubles du
comportement
(Revol, 2003, 2006)64
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois...
De possibles troubles du sommeil
(Louis & al., 2004 ; Revol, 2004).
65
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un méla...
De possibles souffrances durant la
scolarité (GARSEP, 2000)
66
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parf...
De possibles troubles de
l’apprentissage (TDA-DYS)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... déton...
De possibles troubles de
l’apprentissage (TDA-Hyperactivité)
 Déficit d’attention
(limitée dans le temps)
 Hyperactivité...
« Contrairement aux idées reçues, le parcours
scolaire d’un enfant précoce n’est
malheureusement pas toujours rose. »
(Kie...
Différences entre un élève aux performances
scolaires élevées et un élève précoce (Autain-Pléros,
2013)
Yves Demoulin
Haut...
Des chiffres alarmants !
(Siaud-Facchin, 2012 ; Lalande, 2015)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parf...
Différents profils EHP (Kieboom, 2011 ; Lalande,
2015)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... d...
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
73
Le « Syndrome de Kirikou »
 L'enfant est très malin,
mais il veut tout faire
tout seul et
n'accepte pas les
consignes, le...
Les dangers de la sous-performance
(Kieboom, 2011)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... déton...
Quels sont leurs besoins ? (1/3) (ASEP,
2009)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !...
Quels sont leurs besoins ? (2/3) (ASEP,
2009)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !...
Quels sont leurs besoins ? (2/3) (ASEP,
2009)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !...
Quels sont leurs besoins ? (1/3) (ASEP,
2009)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !...
La gestion de l’implicite
80
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
Reformuler les q...
Des pistes et outils existent, sont développés
afin de permettre à ces enfants de connaître un
développement harmonieux.
«...
La prise en charge est très
différente selon les pays
 L’assemblée parlementaire du conseil de l’Europe
a émis des recomm...
« (…) l’Assemblée recommande que le Comité des ministres demande
aux autorités compétentes des États signataires de la Con...
L’application de ces recommandations
est diverse :
 2005 : « Des aménagements appropriés sont prévus pour les élèves
inte...
L’application de ces recommandations
est diverse :
 2013 : « Enfin, une attention particulière devra être accordée aux
él...
L’application de ces recommandations
est diverse :
 Il existe un réseau interuniversitaire d’écoute et d’accompagnement
d...
L’application de ces recommandations
est diverse :
 Une association très active (National Association for
the Gifted Chil...
L’application de ces recommandations
est diverse :
 Débat dans les années 60 et sa conclusion est la
certitude que les en...
L’application de ces recommandations
est diverse :
 Tous les enfants passent un test de QI à l’âge de 8 ans.
 Résultats ...
A l’école : intégration ou classes
spécifiques ?
« (…) l’importance de
laisser ces élèves dans
l’environnement « naturel »...
A l’école : l’accélération (ASEP, 2009)
L'accélération consiste à respecter le rythme de
développement intellectuel de l'e...
A l’école : l’enrichissement (ASEP,
2009)
 Permet de donner à un
enfant un accès plus
large à l'information, de
manière à...
A l’école : l’approfondissement (ASEP,
2009)
 Etude plus complète
des sujets abordés
dans le programme «
officiel ».
 Il...
La classe à la maison
Témoignage :
« L’école à la maison
est un très bon moyen
pour éviter les
problèmes de scolarité.
Cha...
La mise en place d’une pédagogie
adaptée
(Lalande, 2015)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois......
Le sens et l’objectif de l’apprentissage est
très important pour les EHP (Siaud-Facchin,
2012)
Yves Demoulin
Haut Potentie...
Des pédagogies qui tentent de s’adapter
aux rythmes d’apprentissage de chaque
enfant…97
Yves Demoulin
Haut Potentiel et sc...
Les personnages de la trousse
Multibrios (A. Mercier et P. Dea -
Septembre Editeur)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolar...
Les Octofun (F. Roemers-Poumay)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
99
L’intégration des intelligences
multiples repose sur trois principes:
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélan...
Pour la gestion des émotions :
méditation de la pleine conscience
 Histoires, témoignages,
multiples exercices,
« trucs »...
Mind Mapping
Les cartes conceptuelles pour organiser sa pensée.
102
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange...
Les personnes à haut potentiel ont un cerveau qui
fonctionne à plein régime, une sensibilité
exacerbée, et une impression ...
Prendre le temps de se hâter
lentement…
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
104
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
105
 Le Haut Potentiel ne se résume pas simp...
Bibliographie (1/2)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
106
 Adda, A. (2003). L’...
Bibliographie (2/2)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
107
 Morin, E. (2014). L...
Sitographie (1/2)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
108
 Lorenzi, D. (2014). V...
Sitographie (2/2)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
109
 Jalinière, H. (2015)....
Illustrations (1/2)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
110
 http://images.pears...
Illustrations (2/2)
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
111
 http://www.toutelat...
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
112
Restons en contact !
Yves Demoulin
Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
113
Mon Pinterest
Page F...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois… détonant !

9 137 vues

Publié le

“La précocité intellectuelle n’est pas une maladie et n’empêche pas d’être épanoui.” Cependant, une minorité d’enfants en souffre et leur vie est compliquée par cette intelligence différente. “Les enfants surdoués existent, que nous les ayons identifiés ou non. (...) et ils doivent s’intégrer dans un système qui n’a pas été prévu pour eux.” Même si le nombre d’enfants dits HPI atteint au maximum 2% de la population scolaire, il est très important pour les enseignant/e/s de comprendre leur fonctionnement afin d’y être sensibilisés, de pouvoir repérer des signaux de douance chez ces jeunes et d’adapter l’enseignement dispensé à leur encontre.

Publié dans : Formation
3 commentaires
13 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Pour découvrir la seconde partie de l'article lié à cette conférence, cliquez sur le lien suivant pour découvrir la version .pdf pouvant même éventuellement être téléchargée (pp. 37-45) : http://www.sne.lu/iecolevie/ebul/ebul1601/pdf/bul1601.pdf
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Pour découvrir la première partie de l'article lié à cette conférence, cliquez sur le lien suivant pour découvrir la version .pdf pouvant même éventuellement être téléchargée (pp. 25-37) : http://www.sne.lu/iecolevie/ebul/ebul1506/pdf/bul15063.pdf
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Thank you sooooooo much ! Quel boulot magnifique ! J'ai adoré la présentation power point en slides, les mind map, les bande dessinées... J'ai rigolé pas mal (de me reconnaître !), mais surtout, plus important : je me suis (enfin) reconnue et donc je comprends enfin beaucoup de choses et de ressentis que j'ai depuis l'enfance. La sensation d'être un rond dans un monde de carrés, comme dit la femme sur la vidéo sur addictions et HP ! Au-delà des éclairages psychanalytiques sur papa/maman qui m'ont déjà permis un certain cheminement, l'explication du mode de fonctionnement des HP éclaire ma personnalité, les difficultés que j'ai rencontrées, et enfin : quelqu'un m'explique comment je fonctionne, et que c'est normal ! C'est juste une autre façon de penser, d'appréhender le monde, les relations, les idées... De plus, j'ai la très nette sensation que mon fils qui a 5 ans est aussi dans cette logique de pensée. Il a eu du mal à s'adapter au système (dès la 1ère année de maternelle), et après avoir vu tous les psy et les pédo-psy, éclairer les mécanismes de notre fonctionnement parental à son père et à moi, après m'être remise pas mal en question, de voir les points forts (et les points faibles !!) des HP me fait enfin COMPRENDRE et entrevoir une issue... MERCI, du fond du coeur. Bien à vous, Florence Vasseur
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9 137
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 696
Actions
Partages
0
Téléchargements
51
Commentaires
3
J’aime
13
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois… détonant !

  1. 1. HAUT POTENTIEL ET SCOLARITÉ : UN MÉLANGE PARFOIS… DÉTONANT ! Yves Demoulin, Psychopédagogue - Psychothérapeute / Formateur / Conseiller (techno)pédagogique Arborescence Lux Didac 2015
  2. 2. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 2
  3. 3. Plan de l’exposé Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 3 Introduction 1. Les comportements en classe qui doivent attirer votre attention 2. Le bilan psychologique 3. Caractéristiques des enfants précoces 4. L’EHP et l’école… 5. Quelles solutions ? Pistes et initiatives. Conclusion
  4. 4. Introduction Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 4
  5. 5. Pour faire face à l’hétérogénéité des élèves, il faut différencier sa pédagogie 5 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Pourquoi proposer les mêmes apprentissages, les mêmes évaluations à tous nos élèves ?
  6. 6. Enfant à Haut Potentiel (EHP) Qui est concerné dans la classe ? Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 6  +/- 2% de la population  < 1 élève par classe  Touche tous les milieux socio-culturels  1 sur 4 serait porteur d’un TDA  Autant de garçons que de filles précoces… mais :  Plus de garçons en difficulté.  Seulement 30% d’EIP identifiés sont des filles : souvent détectées « par hasard » car plus « scolaires et appliquées » (souffrances cachées, (sur)adaptation…).
  7. 7. Différentes étiquettes selon les auteurs… Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 7 Doué HPI (haut potentiel intellectuel) Surdoué HQI (haut quotient intellectuel) Haut Potentiel APIE (atypique personne dans l’intelligence et l’émotion) Génie THQI (très haut quotient intellectuel) Prodige Sentinelle Précoce HN (hors norme) Intellectuellement précoce Zèbre EIP (enfant intellectuellement précoce) Surefficient intellectuel ou surefficient mental Extra-terrestre Mutant
  8. 8. Comment repérer un enfant intellectuellement précoce ? 1. Les comportements en classe qui doivent attirer votre attention 8 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  9. 9. L’identification par les enseignants Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 9 Selon Terrassier (1981), l’ensemble des études (*) montre que :  dans le meilleur des cas, les enseignants n’ont pas réussi à identifier la moitié des surdoués présents dans leurs classes.  quand ils désignent 3 élèves comme étant surdoués, 2 ne le sont pas ! (*) Stern (1911), Whipple (1919), Hollingworth (1927), Witty (1951), Walton (1961), Baldwin (1962), Jacobs (1971), Pohl (1970), Cornish (1968), Pegnato & Birch (1959).
  10. 10. « Les enfants précoces ne sont pas tout à fait des enfants comme les autres, mais comme les autres, ce sont des enfants. » (Olivier Revol) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 10
  11. 11. Les signes de la précocité (Louis, 2014) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 11 Des explorateurs de leur environnement L’habilité linguistique L’inadaptation scolaire Le manque de confiance en soi et la démotivation
  12. 12. Que faut-il observer en classe ? (1/2) (Louis, 2014) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 12  Ne finit jamais les travaux car se montre lent dans la mise en route et l’exécution ;  N’est pas soigneux dans la présentation de son travail, l’écriture ;  N’a aucune méthode de travail ;  N’écoute pas le cours ;  Se précipite sur la tâche sans tenir compte des consignes ;  Fait preuve d’une attention changeante et semble s’ennuyer ;
  13. 13. Que faut-il observer en classe ? (2/2) (Louis, 2014) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 13  Travaille plus vite que les autres ;  Veut aller au fond des sujets qui l’intéressent ;  Se montre original dans ses réponses ;  Ne fréquente guère les enfants de son âge ;  Ou encore…
  14. 14. Pose des questions qui ne sont pas de son âge. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 14
  15. 15. « Il y a nécessité d’avoir confirmation de la précocité d’un élève par un spécialiste (psychologue) et la passation de tests complets. » (Autain-Pléros, 2003) 2. Le bilan psychologique15 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  16. 16. QUESTION : Quel est votre NIVEAU d’intelligence ? Evaluez VOTRE intelligence sur une échelle de 1 à 10. 16 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  17. 17. Des résultats plus que probables… « Il existerait un moyen rigoureux d’évaluer l’intelligence de chacun, que l’on peut réduire à un chiffre ou un quotient. » (Robinson, 2013). 17 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  18. 18. A quel âge passer les tests ? Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 18  Dans l’enseignement fondamental [cycle 1], quand les parents se demandent si leur enfant doit entrer tout de suite au cycle 1 (deuxième année) voir le cycle 2 (première année) ou s’il doit passer par le cycle 1 (première année).  Dans l’enseignement fondamental [cycles 2, 3 & 4], parce que l’enfant s’ennuie. Il a un problème de comportement, bouge beaucoup, n’écoute pas, chambarde…  Dans l’enseignement secondaire, le problème n’est souvent plus trop l’ennui, mais le manque de motivation. L’élève est en échec parce qu’il n’a jamais dû travailler à l’école primaire, et jusque parfois dans les premières années de secondaire. Il n’a aucune méthode de travail, il
  19. 19. Les tests d’intelligence (versant quantitatif)19 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  20. 20. La mesure de l’intelligence : d’Alfred Binet (1911) à David Weschsler (1930)  Le WPPSI-III, ou Weschsler Preschool and Primary Scale of Intelligence, s’adresse aux enfants en deux versions : de 2 ans et 6 mois à 3 ans et 11 mois, et de 4 ans à 7 ans et 3 mois.  Le WISC-IV, ou Wechsler Intelligence Scale for Children, est un test pour les enfants de 6 ans à 16 ans et 11 mois.  Le WAIS-IV, ou Wechsler Adult Intelligence Scale, est le test de QI pour adulte le plus utilisé. 20 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  21. 21. Dans les échelles d’intelligence de Wechsler, le score composite du QIT est constitué comme présenté ci-dessous : Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 21 Similitudes  Indice de Compréhension Verbale (ICV)  QI Total Vocabulaire Compréhension Cubes  Indice de Raisonnement Perceptif (IRP) Identification de concepts Matrices Mémoire des chiffres  Indice de Mémoire de Travail (IMT) Séquence Lettres-Chiffres Code  Indice de Vitesse de traitement (IVT)Symboles
  22. 22. Exemple : item de la matrice de Raven (WAIS) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 22
  23. 23. Une distribution gaussienne Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 23
  24. 24. Le nombre d’or ? Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 24
  25. 25. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 25  « Avoir un QI élevé, ce n'est pas tellement être quantitativement plus intelligent que les autres, mais surtout avoir un fonctionnement qualitativement très différent au niveau intellectuel. »  (Siaud-Facchin, 2008)
  26. 26. Deux profils relatifs au HP (1/2)  Des écarts supérieurs à 15 points sont constatés.  Correspond à un profil « complexe » (Nusbaum, 2011).  Réponses aux tests plus intuitives (Revol & al.)  Pensée version cerveau droit  très divergente (Nusbaum, 2011).  Une trop forte hétérogénéité rend caduque le QIT (troubles DYS…) ! 26 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! QI hétérogène
  27. 27. Deux profils relatifs au HP (2/2)  L'enfant présente des scores élevés sur chacun des 4 indices.  Correspond à un profil « laminaire » (Nusbaum, 2011).  Le fonctionnement cognitif est à prédominance analytique (Nusbaum, 2011).  Pensée linéaire, raisonnement déductif (Revol & al.)  Témoigne d’un équilibre global de la personnalité et de facilités d’adaptation (Siaud-Facchin, 2012). 27 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! QI homogène
  28. 28. Mieux contrôler ses réactions et mieux planifier son travail (Sappey-Marinier & al., 2015) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 28
  29. 29. Les limites du QI (Louis, 2014) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 29 « L’unanimité s’établit pour reconnaître que le QI ne peut être à lui seul facteur de décision dans le domaine de l’intelligence en général et de la précocité en particulier. »  Il n’est pas stable  Il est influençable par le contexte éducatif  Il ne reflète pas l’ensemble des capacités intellectuelles  Il ne rend pas compte d’habiletés spécifiques
  30. 30. 30 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! « L’intelligence, ce n’est pas seulement ce que mesurent les tests, c’est aussi ce qui leur échappe. » (Edgard Morin)
  31. 31.  Les tests de QI évaluent seulement la maîtrise du langage et de la logique mathématiques.  Or l’école met surtout en avant ces deux facultés mentales  c’est en ce sens que les tests de QI ont une valeur « prédictive » de la réussite scolaire.  L’intelligence est devenue dans l’esprit commun synonyme de la capacité à répondre à un test verbal et logico-mathématiques. Pourtant, le QI ne mesure pas les différentes formes d’intelligence. 31 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  32. 32. Essai de définition 32 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! « Enfant qui manifeste la capacité de réaliser, dans un certain nombre d’activités, des performances que ne parviennent pas à accomplir la plupart des enfants de son â g e » . (Jean-Pierre Delaubier)
  33. 33. QUESTION : Quelle est votre FORME d’intelligence ? « Cette seconde question suggère une vérité que nous ne reconnaissons pas à sa juste valeur :  il y a diverses manières de faire preuve d’intelligence ;  aucune échelle ne pourra jamais le mesurer. » (Robinson, 2013) 33 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  34. 34. Les Intelligences Multiples de Gardner Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 34
  35. 35. Les intelligences multiples de Gardner Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 35
  36. 36. Les intelligences multiples de Gardner Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 36
  37. 37. Les intelligences multiples de Gardner Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 37
  38. 38. Les intelligences multiples de Gardner Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 38
  39. 39. Les intelligences multiples de Gardner  Capacité à se questionner sur le sens et l’origine des choses :  penser nos origines et notre destinée.  se situer par rapport aux limites cosmiques (l'infiniment grand et l'infiniment petit).  édicter des règles ou des comportements en rapport aux domaines de la vie. 39 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Intelligence existentielle (spirituelle ou morale)
  40. 40. Cette théorie est-elle aujourd’hui validée ? Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 40  Howard Gardner débute ses recherches avant que l’imagerie cérébrale n’existe. A l’époque, il base ses observations sur un faisceau d’indices convergents.  A la sortie de son livre en 1983, de nombreuses critiques s’élèvent et soulignent le manque de preuves scientifiques étayant cette théorie.  Aujourd’hui, les neurosciences valident, en gros, la théorie d’Howard Gardner. L’image cérébrale montre que la résolution de certaines tâches liées à différentes intelligences faisaient appel à des zones distinctes dans notre cerveau.
  41. 41. Les tests d’intelligence (versant qualitatif)41 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Collaboration : échanges entre les parents, l’enseignant, le psychologue, l’enfant.
  42. 42. Les tests d’intelligence (versant qualitatif)42 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Classification des Intelligences Multiples par ordre de préférence (Gardner) Birmingham Grid for Learning (2002-2015)
  43. 43. Les tests d’intelligence (versant qualitatif)43 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Multiple Intelligences Self- Assessment Edutopia
  44. 44. Catégoriser les personnes ? 44 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Des tests ont vu le jour assez rapidement. Longtemps Howard Gardner a réfuté leur efficacité et a plutôt prôné l’observation pour déterminer quelles seraient les intelligences dominantes d’un individu. Cependant, sur son site officiel , il mentionne depuis le test MIDAS, développé par Branton Shaerer.
  45. 45. Complémentairement… 45 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Découverte de l’autonomie et des besoins de l’enfant (Laporte & Sévigny) Exemples d’items A l’école A la maison J’écris/je fais mes devoirs. Oui Pas toujours Je range mes travaux/mes effets scolaires au bon endroit. Pas toujours Pas toujours Je trouve une solution quand il me manque un outil de travail. Oui Oui Je participe aux responsabilités de la classe/maison. Oui Parfois Je pense à rendre service. Non Oui J’aime apprendre de nouvelles choses. Oui Oui Je me sens important aux yeux de mes proches. Pas toujours Oui
  46. 46. Complémentairement… 46 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Grille d’identification de Terrassier (1981) Exemples d’items (21 au total) – parents et/ou enseignants Comptez (pts) L’enfant lit beaucoup et rapidement des livres (les illustrés ne sont pas pris en compte) 2 L’enfant pose beaucoup de questions variées et originales 2 L’enfant veut toujours savoir le « pourquoi » de tout 2 L’enfant juge volontiers les gens 1 L’enfant préfère travailler seul 1 « A partir d’un score de 13 à 14 points, l’hypothèse de la précocité a plus d’une chance sur deux de s’avérer exacte. » (Terrassier, 1981)
  47. 47. Tests cognitifs complémentaires Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 47  Les épreuves cognitivo-intellectuelles  Autres tests d’efficience intellectuelle que le classique Wechsler comme, par exemple, le KABC-II  Les échelles de raisonnement et les tests logiques comme le PMS, le PM 47, le PMC de Raven, le D 48 ou D 70 d’Anstey et les tests de raisonnement de Bonnardel  Les tests instrumentaux et d’aptitude comme la Figure de Rey, les tests d’imitation de gestes de Bergès, le test de barrage de Zazo  Les tests de mémoire comme la BEM 84 (Batterie d’Eploration Mnésique) de Signoret et l’Echelle de Mémoire de Wechsler  Les épreuves cliniques d’exploration des structures cognitives comme l’UDN 80 de Meljac & Lemel et l’EPL (Echelle de Pensée Logique) de Longeot
  48. 48. Bilan de personnalité (épreuves projectives) (obligatoire et incontournable si QI hétérogène) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 48  Les épreuves (dites projectives) globales de personnalité  Le Rorschach (méthode du Système Intégré de J. Exner)  Le test Z (version raccourcie du Rorschach par H. Zulliger)  Le TAT (Thematic Aperception Test de Murray) ou le Patte Noire pour les enfants plus jeunes  Les questionnaires (QCM) : l’inventaire de l’estime de soi de Coopersmith  …
  49. 49. Pour faire bref : les trois caractéristiques principales de l’intelligence humaine (Robinson, 2013) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 49 Diversité Dynamisme Spécificité
  50. 50. Une fois décelés (et testés, donc confirmés), les enfants précoces présentent toute une série de caractéristiques qu’il est bon d’appréhender. 3. Caractéristiques des enfants précoces 50 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  51. 51. Les « points forts » (Autain-Pléros, 2013)  Recherche du sens  Capacité de concentration  Curiosité, enthousiasme  Traitement de l’information plus rapide  Mémoire  Recherche de  Empathie  Hypersensibilité  Tonicité  Sens de l’humour  Créativité  Goût pour la complexité  Sens de la justice  Lucidité et courage 51 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  52. 52. Spécificités hémisphériques (1/2) (Siaud-Facchin, 2012)  Traitement séquentiel : élément par élément  Traitement auditif (mots)  Fonctionnement analytique  Raisonnement, justification  Rationalisation, pensée argumentée 52 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Le CERVEAU GAUCHE CERVEAU LOGIQUE, RATIONNEL
  53. 53. Spécificités hémisphériques (2/2) (Siaud-Facchin, 2012)  Traitement simultané : traitement global  Traitement visuel, en images  Fonctionnement analogique  Intuition  Créativité, pensée divergente 53 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Le CERVEAU DROIT* CERVEAU EMOTIONNEL
  54. 54. Quand tout le monde a raison… Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 54
  55. 55. Une vision du monde… différente Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 55 La plupart des gens Enfants HP (QI > 130) Enfants THQI (QI > 145) Loupe Microscope Microscope électronique  ils voient les choses de manière différente  ils voient parfois des choses que les autres ne voient pas
  56. 56. La pensée en arborescence, un fonctionnement typique du Haut Potentiel Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 56
  57. 57. Le fonctionnement cognitif (Autain-Pléros, 2013) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 57
  58. 58. Les recherches en neurosciences 58 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !  Les informations circulent dans les neurones, en moyenne, à 2 mètres/seconde (variable selon les gens et les zones du cerveau concernées).  Chez un surdoué, la vitesse est plus élevée, en général de l’ordre de 0,05 mètre de plus par seconde pour chaque point de QI supplémentaire (Siaud-Facchin, 2008).  Cela peut représenter entre un QI de 100 et un QI de 130, une augmentation de 1,5 mètres/seconde de la vitesse. Elle est presque doublée.
  59. 59. Les « points faibles » (Autain-Pléros, 2013)  Anxiété, angoisses  Mode de fonctionnement conditionné par l’affectif  Hypersensibilité, hyperesthésie  DYSsynchronies  Difficultés d’adaptation au système scolaire  Difficultés dans le groupe  Problèmes de méthodes de travail  Somatisations : maux de ventre, eczéma, migraine, asthme…  Pathologies associées : anorexie, boulimie, dépendance aux substances toxiques, dépression…  Troubles du sommeil et de l’humeur  Difficultés à supporter les contraintes et les frustrations  Complexité  Opposition, esprit de 59 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  60. 60. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 60
  61. 61. Le syndrome de DYSsynchronie (décalage) (Terrassier, 1999, 2014) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 61  Interne :  Entre Intelligence et Affectivité : #immaturité  Entre Intelligence et Psychomotricité  Entre « âge réel et âge mental »  Sociale :  Par rapport à l’école (si on leur interdit d’aller à leur vitesse ou si on ne respecte pas leur mode de fonctionnement).  Par rapport aux parents, aux autres enfants.
  62. 62. Une hypersensibilité à fleur de peau « Je suis doué d’une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire. » (Flaubert) 62 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !  Souvent à l’origine de leur sentiment de rejet.  Fragiles, ils se sentent incompris et se mettent d’eux-mêmes à l’écart.
  63. 63. Hyperesthésie Une capacité sensorielle exacerbée : Visuel Auditif Kinesthésique Olfactif Gustatif 63 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  64. 64. De possibles troubles du comportement (Revol, 2003, 2006)64 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Comparaison des scores obtenus au questionnaire d’Achenbach par 196 enfants HP (en orange) et 226 enfants d’un groupe contrôle (en bleu).
  65. 65. De possibles troubles du sommeil (Louis & al., 2004 ; Revol, 2004). 65 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Comparaison du pourcentage d’enfants ayant des troubles du sommeil entre 196 enfants à HP (en rose) et 226 enfants d’un groupe contrôle (en bleu).
  66. 66. De possibles souffrances durant la scolarité (GARSEP, 2000) 66 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Les 7 items les plus fréquemment cités de manière spontanée, sur 100 témoignages spontanés et non directifs de parents d’enfants HP. Un enfant HP sur 4 (26%) était signalé comme ayant souffert d’angoisse, de somatisation, de dépression au cours de sa scolarité
  67. 67. De possibles troubles de l’apprentissage (TDA-DYS) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 67
  68. 68. De possibles troubles de l’apprentissage (TDA-Hyperactivité)  Déficit d’attention (limitée dans le temps)  Hyperactivité (agitation motrice permanente)  Impulsivité (aux niveaux langage et moteur) 68 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  69. 69. « Contrairement aux idées reçues, le parcours scolaire d’un enfant précoce n’est malheureusement pas toujours rose. » (Kieboom, 2011) 4. L’enfant à Haut Potentiel et l’école… 69 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  70. 70. Différences entre un élève aux performances scolaires élevées et un élève précoce (Autain-Pléros, 2013) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 70
  71. 71. Des chiffres alarmants ! (Siaud-Facchin, 2012 ; Lalande, 2015) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 71  Près de deux tiers des élèves surdoués ont des difficultés scolaires (échec scolaire voire échec scolaire grave).  Presque un sur deux redouble.  Plus de 30 % d’entre eux n’arrivent pas aux études supérieures.
  72. 72. Différents profils EHP (Kieboom, 2011 ; Lalande, 2015) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 72 1. L’élève brillant, « intello » 2. L’élève discipliné, autonome, raisonnable 3. L’élève discret, invisible 4. L’élève perturbateur 5. L’élève rebelle 6. L’élève à double étiquette
  73. 73. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 73
  74. 74. Le « Syndrome de Kirikou »  L'enfant est très malin, mais il veut tout faire tout seul et n'accepte pas les consignes, les règles.  Le principal obstacle c'est qu'il s'ennuie, ça ne va pas assez vite pour lui et il risque de s'agiter. 74 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  75. 75. Les dangers de la sous-performance (Kieboom, 2011) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 75
  76. 76. Quels sont leurs besoins ? (1/3) (ASEP, 2009) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 76  Un besoin de reconnaissance (dû à une mauvaise estime de soi)  le reconnaitre et l’accepter pour ce qu’il est (après détection) ;  ses compétences ne vont pas de soi du fait de son haut potentiel  complimenter, valoriser comme les autres élèves si bons résultats ;  soutien et encouragements… comme tous les autres enfants.
  77. 77. Quels sont leurs besoins ? (2/3) (ASEP, 2009) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 77  Un besoin de complexité (1/2)  Les méthodes standard d'enseignement décomposent les sujets standards en petites unités simples qui sont présentées une par une.  L'esprit d'un HP peut gérer de grandes quantités d'informations, et la complexité leur profite.  « Donner à ces enfants des unités d’informations simples est l'équivalent de nourrir un éléphant brindille d'herbe par brindille d’herbe - il va mourir de faim avant même de remarquer que quelqu'un essaie de le nourrir ».
  78. 78. Quels sont leurs besoins ? (2/3) (ASEP, 2009) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 78  Un besoin de complexité (2/2)  « S’il leur arrive de décrocher en classe, leur traitement de l’information devient désespérant et ils n’apprennent plus rien. Un enseignement inadapté, parce que trop facile, élimine toute motivation. La seule façon de les faire fonctionner est de leur donner de cinq à dix fois plus d’informations qu’aux autres enfants. » (J.-P. Tassin, neurobiologiste au Collège de France).
  79. 79. Quels sont leurs besoins ? (1/3) (ASEP, 2009) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 79  Un besoin de motivation  « défis » intellectuels, problèmes ou énigmes difficiles à résoudre ;  soutien et encouragements ;  favoriser la variété ;  autoriser l’enfant à choisir ses sujets d’études (exposés) ;  proposer une activité liée au cours mais qui est un défi pour lui (faire des recherches, constituer un dossier propre…) ;  ajouter de la pensée créative au sein des leçons quotidiennes (ex. : « Qu’arriverait-il si ? »).
  80. 80. La gestion de l’implicite 80 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Reformuler les questions…
  81. 81. Des pistes et outils existent, sont développés afin de permettre à ces enfants de connaître un développement harmonieux. « Il n’y a donc pas de solution standard et il est toujours indispensable d’analyser la situation particulière de chaque enfant. » (ASEP, 2009) 5. Quelles solutions ?81 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  82. 82. La prise en charge est très différente selon les pays  L’assemblée parlementaire du conseil de l’Europe a émis des recommandations relatives à « l’éducation des surdoués » en 1994.  Elle conseille de repérer les enfants HP et de leur apporter une éducation spécifique, adaptée à leurs besoins. 82 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En EUROPE
  83. 83. « (…) l’Assemblée recommande que le Comité des ministres demande aux autorités compétentes des États signataires de la Convention culturelle européenne de tenir compte des considérations suivantes dans leur politique d’éducation : I. (…) Les enfants surdoués, comme les autres enfants, ont besoin de conditions d’enseignement adaptées qui leur permettent de développer pleinement leurs possibilités ; II. La recherche fondamentale sur les notions de « don » et de « talent » et la recherche appliquée, par exemple pour améliorer les procédures d’identification, devraient être développées parallèlement. La recherche sur les « mécanismes du succès » pourrait aider à combattre l’échec scolaire ; III. En attendant, les programmes de formation continue des enseignants doivent prévoir des processus d’identification des enfants ayant de grandes capacités ou un talent spécial. Tous ceux qui ont affaire à des enfants (enseignants, parents, médecins, travailleurs sociaux, ministère de l’Éducation, etc.) devraient disposer d’informations sur les enfants surdoués » 83 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Recommandation 1248, 5ème proposition :
  84. 84. L’application de ces recommandations est diverse :  2005 : « Des aménagements appropriés sont prévus pour les élèves intellectuellement précoces (…), afin de leur permettre de développer pleinement leurs potentialités. La scolarité peut être accélérée en fonction du rythme d’apprentissage de l’élève. » (Loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23/06/05)  2012 : « Les élèves intellectuellement précoces (EIP) doivent bénéficier de réponses individualisées. (…) Pour assurer le suivi et la prie en charge de ces élèves dans les meilleures conditions, il convient de privilégier trois orientations : la formation, la lisibilité des structures et leur développement dans l’enseignement public. » (Circulaire n°2012-056 du 27/03/2012) 84 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En FRANCE
  85. 85. L’application de ces recommandations est diverse :  2013 : « Enfin, une attention particulière devra être accordée aux élèves intellectuellement précoces (EIP), pour qu’ils puissent également être scolarisés en milieu ordinaire. A cet effet, dès la rentrée 2013, chaque enseignant accueillant dans sa classe un élève intellectuellement précoce aura à sa disposition sur Eduscol un module de formation à cette problématique. » (Circulaire n°2013-060 du 20/06/2013). 85 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En FRANCE
  86. 86. L’application de ces recommandations est diverse :  Il existe un réseau interuniversitaire d’écoute et d’accompagnement des jeunes HP, composé de psychologues et de psychopédagogues des 5 universités en communauté française de Belgique  accueillir, accompagner, orienter, prendre en charge ces jeunes (Vanmeerbeek, 2006).  Recherche-action sur les hauts potentiels menée par une équipe de recherche interuniversitaire financée par la Fédération Wallonie- Bruxelles jusqu’en décembre 2012.  Publication d’une brochure sur la thématique.  Quelques initiatives privées (et donc payantes) en dehors des activités scolaires. 86 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En BELGIQUE
  87. 87. L’application de ces recommandations est diverse :  Une association très active (National Association for the Gifted Children in the United Kingdom, NAGC), prend en charge environ 7000 enfants et leur famille par an.  Elle aide les familles qui rencontrent des problèmes de tout ordre, mais aussi informe médecins, enseignants, psychologues, inspecteurs de la santé…  Le Ministère de la santé subventionne chaque année l’association pour une permanence gratuite qui reçoit les familles en situation de crise (et elles seraient nombreuses !). 87 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En GRANDE BRETAGNE
  88. 88. L’application de ces recommandations est diverse :  Débat dans les années 60 et sa conclusion est la certitude que les enfants à HP doivent avoir une éducation spécialisée.  Dans les années 70, il est alors question des modalités de cette éducation.  A partir de 1974, des classes spécialisées sont créées pour les enfants HP, où des enseignants formés dispensent des enseignements spécifiques à un rassemblement de ces enfants. Cette formule est rapidement généralisée. 88 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En ISRAEL
  89. 89. L’application de ces recommandations est diverse :  Tous les enfants passent un test de QI à l’âge de 8 ans.  Résultats communiqués aux parents et si le QI est supérieur à 130, il leur est proposé :  soit d’entrer dans une classe spécialisée  soit de recevoir un cours d’enrichissement, une journée par semaine  soit de recevoir un enseignement par groupe  La décision finale appartient aux parents, qui peuvent refuser toute éducation spécifique. 89 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! En ISRAEL
  90. 90. A l’école : intégration ou classes spécifiques ? « (…) l’importance de laisser ces élèves dans l’environnement « naturel » des enfants de leur âge, afin de leur permettre de participer à une communauté respectueuse des différences, et d’y apprendre comme d’autres à vivre ensemble. » (recherche-action interuniversitaire belge sur les hauts potentiels, 2012) « Les EIP qui vont mal dans leur école et rentrent dans les classes spéciales n'ont pas autant de problèmes [psychopathologiques] que ceux qui restent dans les écoles où ils s'ennuient ou se trouvent socialement isolés. » (Ziv, 1989) 90 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Des classes mixtes Des classes spécifiques
  91. 91. A l’école : l’accélération (ASEP, 2009) L'accélération consiste à respecter le rythme de développement intellectuel de l'enfant et se concrétise par le saut de classe d’une année, voire deux pour les enfants avec un QI supérieur à 145. 91 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  92. 92. A l’école : l’enrichissement (ASEP, 2009)  Permet de donner à un enfant un accès plus large à l'information, de manière à ce qu'il soit en mesure de réaliser une synthèse plus élaborée.  « Nourrir » la curiosité intellectuelle de l'enfant (multiplier les matières).  Enrichissement pratiqué par l'enfant lui-même, au moyen d'outils qui lui sont remis. 92 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  93. 93. A l’école : l’approfondissement (ASEP, 2009)  Etude plus complète des sujets abordés dans le programme « officiel ».  Il est question ici d'aller au fond des choses dans un domaine précis. 93 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  94. 94. La classe à la maison Témoignage : « L’école à la maison est un très bon moyen pour éviter les problèmes de scolarité. Chacun va à son rythme, suivant ses moyens, apprend l’essentiel scolaire et peut regarder ailleurs. Il se fera alors une personne entière, originale, éclatée parce qu’elle fera ce qu’elle aime ! » 94 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  95. 95. La mise en place d’une pédagogie adaptée (Lalande, 2015) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 95  Etablir des liens entre les différentes matières  S’adapter au fonctionnement cognitif spécifique  Respecter son foisonnement d’idées  Etre à l’écoute de ses particularités  « On ne peut exiger d'un aveugle qu'il voit, comme on ne peut exiger d'un enfant intellectuellement précoce qu'il adapte son mécanisme cognitif à celui des autres.  Sa manière de penser, c'est sa richesse, la lui retirer, c'est l'handicaper et lui barrer le chemin de la réussite scolaire. »
  96. 96. Le sens et l’objectif de l’apprentissage est très important pour les EHP (Siaud-Facchin, 2012) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 96 Pour quoi faire ?  A quoi ça sert ?  A quoi ça va me servir ?
  97. 97. Des pédagogies qui tentent de s’adapter aux rythmes d’apprentissage de chaque enfant…97 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! Célestin FREINET Maria MONTESSORI
  98. 98. Les personnages de la trousse Multibrios (A. Mercier et P. Dea - Septembre Editeur) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 98
  99. 99. Les Octofun (F. Roemers-Poumay) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 99
  100. 100. L’intégration des intelligences multiples repose sur trois principes: Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 100 1) La connaissance des profils d’intelligence des enfants, le plus souvent en se basant sur l’observation (coins intelligences). 2) Cette observation permet alors de savoir à qui proposer quelles sortes d’activités pour apprendre un point précis. C’est ce qu’on appelle l’individualisation de l’enseignement. 3) Comme l’observation n’est pas une science exacte, que les intelligences évoluent au fil du temps et que le but est d’utiliser les intelligences dominantes pour en développer d’autres, le principe de pluralisation vient compléter les deux premiers aspects.
  101. 101. Pour la gestion des émotions : méditation de la pleine conscience  Histoires, témoignages, multiples exercices, « trucs », recommandations… 101 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! « Les effets sont visibles : les enfants se sentent plus en confiance, dorment mieux, sont plus aimables les uns envers les autres. Les enseignants, qui disent aussi mieux se sentir, constatent davantage de calme en classe, une meilleure concentration et plus d'ouverture d'esprit. » (Le Monde)
  102. 102. Mind Mapping Les cartes conceptuelles pour organiser sa pensée. 102 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  103. 103. Les personnes à haut potentiel ont un cerveau qui fonctionne à plein régime, une sensibilité exacerbée, et une impression de vivre perpétuellement en marge. Et si cette différence nourrissait la société de demain ? Conclusion103 Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant !
  104. 104. Prendre le temps de se hâter lentement… Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 104
  105. 105. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 105  Le Haut Potentiel ne se résume pas simplement au luxe d’une intelligence supérieure.  Différents facteurs jouent un rôle primordial dans l’évolution des enfants surdoués (famille, école, pairs…) « C’est seulement grâce à une interaction positive entre les enfants surdoués et leur proche entourage que ces véritables « perles » peuvent être découvertes et que la chance peut leur être offerte, comme à tout un chacun, de briller tout au long de leur vie. » (Kieboom, 2011)
  106. 106. Bibliographie (1/2) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 106  Adda, A. (2003). L’enfant doué : l’intelligence réconciliée. Paris : Odile Jacob.  ASEP (n.d.). Feuille de route pour enfants HPI. Suisse : ASEP.  ASEP (2009). Les enfants à Haut Potentiel Intellectuel. Suisse : ASEP.  Autain-Pléros, E. (2013). Je suis précoce – mes profs vont bien. Paris : Chronique Sociale.  Bidaut Garnier, M. (2008). Personnes à Haut Potentiel : les aider à utiliser leur potentiel et à ne pas en souffrir. Reims : UFR Médecine.  Chardon, N. et Gié, C. (2015). Elèves précoces : agir et apprendre autrement. Paris : Chronique Sociale.  Collis, H., L’Association Nationale britannique pour les enfants surdoués, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 1979, 27 (10-11), 451-455.  Grégoire, J. (2009). L’examen clinique de l’intelligence de l’enfant ; fondements et pratique du WISC- IV. Bruxelles : Mardaga.  Kieboom, T. (2011). Accompagner l’enfant surdoué. Bruxelles : De Boeck.  Lalande, L. 2015). Réconcilier l’enfant surdoué avec l’école : stop à l’échec scolaire ! Paris : Eyrolles.  Louis, J.-M. & Ramond, F. (2007). Scolariser l’élève intellectuellement précoce. Paris : Dunod.  Louis, J.-M. (2014). Mon enfant est-il précoce ? Paris : InterEditions.  Louis, J. & al., Le sommeil de l’enfant précoce, ANAE 2004 (sous presse)
  107. 107. Bibliographie (2/2) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 107  Morin, E. (2014). La méthode – 3. La connaissance de la connaissance. Paris : Points.  Pereira Da Costa, M. et Zenasni, F. (s.d.), L’identification des enfants à haut potentiel, Guide pratique et questionnaire de mesure des potentiels multiples, Université Paris Descartes, LATI.  Préambule-Recommandation 1248 de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe - Relative à l’éducation des enfants surdoués (7 octobre 1994).  Revol, O. (2007). Même pas grave ! L’échec scolaire, ça se soigne. Paris : J’ai lu.  Revol, O. & al. (2015). 100 idées pour accompagner les enfants à Haut Potentiel. Paris : Tom Pousse.  Revol, O., & al. Les troubles du comportement de l’enfant précoce. Actualité de l’enfant précoce (ANAE) 2003 ; 73 : 159-63.  Revol, O., & al., Les troubles du comportement de l’enfant précoce, La Revue du Praticien, 2006 ; 56 : 402-403.  Revol, O., & al., L’enfant précoce : signes particuliers, Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence 52 (2004) 148-153.  Robinson, K. (2013). L’élément. Quand trouver sa voie peut tout changer ! Paris : Play Bac.  Siaud-Facchin, J. (2008). Trop intelligent pour être heureux. Paris : Odile Jacob.  Siaud-Facchin, J. (2012). L’enfant surdoué. L’aider à grandir, l’aider à réussir. Paris : Odile Jacob.  Terrassier, J.-C. (1999; 2014). Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante. Paris : ESF.  Winner, E. (1997). Surdoués : mythes et réalités. Mayenne : Aubier.
  108. 108. Sitographie (1/2) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 108  Lorenzi, D. (2014). Vous me pensez surdoué, je me considère incapable : dans la tête d’un enfant zèbre. Consulté en ligne le 07/09/2015 sur le site http://8e-etage.fr/2014/04/23/vous-pensez-surdoue-je-considere- incapable-dans-la-tete-dun-enfant-zebre/  Stylo rouge et crayon gris $$$$ Consulté le 12/09/2015 sur le site http://www.stylo-rouge-et-crayon- gris.fr/dysf%C3%A9rence/de-la-dysf%C3%A9rence/  Les Multibrios, les multiples visages de l’intelligence. Consulté le 12/09/2015 à l’adresse http://multibrios.com/  Roemers-Poumay, F. (2014). Octofun : 8 boules d’énergie pour le plaisir d’apprendre. Consulté le 12/09/2015 sur le site https://octofundotorg.wordpress.com/  Caroline (2014). UNE définition de l’intelligence ? Consulté le 12/09/2015 sur le site http://apprendreaeduquer.fr/definition-lintelligence/  Francetv info (2015). Surdoués : pourquoi certains s'adaptent-ils moins bien à la société ? Consulté en ligne le 25/09/2015 sur le site http://www.francetvinfo.fr/sante/surdoues-pourquoi-certains-s-adaptent-ils-moins-bien-a-la- societe_901653.html  AlloDocteurs.fr (2010). Surdoués et pourtant en échec scolaire ? Consulté le 12/09/2015 sur le site http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-surdoues-et-pourtant-en-echec-scolaire-_2947.html  Stiftung für Hochbegabte Kinder (n.d.). Courbe de Weschler. Consulté le 14/09/2015 sur le site http://www.hochbegabt.ch/surdouance-de-a-a-z/  Fiocret, A. (2011). Caractéristiques du cerveau du surdoué. Consulté le 20/09/2015 sur le site http://www.observation-et-imagerie.fr/douance/caracteristiques_cerveau_surdoue.html  GARSEP ou Groupe Académique de Recherche sur la Scolarité des Enfants Précoces (Académie Toulouse - jeunesse éducation recherche, et IUFM Midi Pyrénées), La scolarité des enfants précoces, synthèse du rapport final, Recherche formation 2000-2003. Consulté le 28/09/2015 sur le site http://pedagogie.ac- toulouse.fr/innovalo/garsep_bis.pdf
  109. 109. Sitographie (2/2) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 109  Jalinière, H. (2015). Cerveau : pourquoi certains surdoués réussissent à l’école, et d’autres non ? Consulté le 22/09/2015 sur le site http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150413.OBS7053/cerveau-pourquoi-certains- surdoues-reussissent-et-d-autres-non.html  Nusbaum, F. (2011). Haut potentiel « intellectuel » chez l’enfant. Consulté le 25/09/2015 sur le site http://centre-psyrene.fr/les-deux-formes-d%E2%80%99expression-du-haut-potentiel-intellectuel-chez- l%E2%80%99enfant/  Témoignage d’un jeune sur le site de l’association « Les enfants d’abord », http://www.lesenfantsdabord.org/mieux-connaitre-ief/temoignages/que-font-ils  Théorie des intelligences multiples, consulté le 30/09/2015 sur le site https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_intelligences_multiples#L.E2.80.99intelligence_existentie lle
  110. 110. Illustrations (1/2) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 110  http://images.pearsonclinical.com/images/catalog/WNV_Clip.gif  http://doxacours.com/images/troubles-dys-mindmap.jpg  https://www.google.com/search?q=enfant+explorateur&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0CAcQ_AUoAWoVChMI98rCgLSKyAIVA7IUCh2MxQTU#imgrc=f_QsNXMGCmcroM%3A  https://i1.wp.com/pediatrictherapies.com/wp-content/uploads/2013/11/Child-talking.jpg  http://www.guyrobert08.ca/uploads/1/9/8/4/19840369/8270224_orig.jpg  http://www.kasmedia.ca/wp-content/uploads/2014/04/qi.gif  http://s.plurielles.fr/mmdia/i/57/8/enfant-test-intellectuel-3894578ohavi_2041.jpg?v=1  http://www.odivelasparque.pt/wp-content/uploads/2015/01/Intelligence.jpg  http://boulesteix.blog.lemonde.fr/files/2008/07/empreinte-digitale.1215269899.jpg  http://2.bp.blogspot.com/-m9hJs8Ef61M/UNyffB8v26I/AAAAAAAACqM/agQOMh-uwQo/s1600/brain.png  http://lesdefinitions.fr/wp-content/uploads/2011/02/diversite.jpg  http://www.lesconfettis.com/wp-content/uploads/2012/10/Luchini6-c-BecauseMusic.jpg  https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6f/Einstein-formal_portrait-35.jpg  http://artanthologyinc.com/blog/wp-content/uploads/2015/01/untitled-2.bmp  http://cdn1-public.ladmedia.fr/var/public/storage/images/news/michael-jackson-le-lit-ou-il-est-mort-est-a-vendre-146617/1153921-1-fre-FR/Michael-Jackson-le-lit-ou-il-est-mort-est-a-vendre_portrait_w674.jpg  http://carnets2psycho.net/images/matrice-raven.jpg  Watterson, B. (2005). Calvin et Hobbes n°24 : Cette fois, c’est fini ! Tours : Hors Collection.  Cidère, C. (2014). Les intelligences multiples. Consulté le 12/09/2015 à l’adresse http://celinecidere.eklablog.fr/les-intelligences-multiples-a106188684  Henry, C. (2007). Verbiage végétal. Consulté le 12/09/2015 à l’adresse http://www.chnry.net/ch/?002-Verbiage-Vegetal&lang=fr  http://img.thesun.co.uk/multimedia/archive/01222/zebra_180_1222446a.jpg  https://pbs.twimg.com/profile_images/1413242034/et.png  http://www.enfantsprecoces.info/wp-content/uploads/2015/06/les-enfants-hypersensibles.png  http://img.scoop.it/4YoQaH97F37l3NwO03hJhIXXXL4j3HpexhjNOf_P3YmryPKwJ94QGRtDb3Sbc6KY  http://www.montessoriacademyofcanton.com/images/maria-montessori.jpg  http://www.oumzaza.fr/wp-content/uploads/2015/09/intelligences-multiples-Howard-Gardner.jpg  http://i.ytimg.com/vi/VY0dC7ZKIv8/maxresdefault.jpg
  111. 111. Illustrations (2/2) Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 111  http://www.toutelatele.com/IMG/jpg/t-omsawyer.jpg  http://www.alalettre.com/pics/petitprince1.jpg  http://s1014.photobucket.com/user/Mistimages/media/IQ_zps5455c07e.png.html  http://www.clevescene.com/images/blogimages/2010/08/31/1283275654-calvin-and-hobbes-bill-watterson.jpg  http://www.vogue.com/wp-content/uploads/2014/04/best-bobs-01_16402757601.jpg  http://i19.servimg.com/u/f19/18/24/40/23/person10.jpg  https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/a2/02/5a/a2025af3d40532a89ad63da2a1de81a4.jpg  http://www.wall-art.de/out/pictures/generated/product/2/547_380_80/Wandtattoo_Yoda_3D_einzel.jpg  http://www.hubertreeves.info/images/hr-accueil.jpg  http://mflelille3.free.fr/M1-webquest08/Castro-Laporte/cabrel.jpg  http://trolltennis.com/wp-content/uploads/2015/09/Nadal1.jpg  http://www.zepresenters.com/wp-content/uploads/2014/08/cerveau-gauche-cerveau-droit-fin-d-un-mythe.jpg  http://raccordementelec.perso.sfr.fr/ing/bonhomme-loupe.jpg  http://activitesbebes.com/wp-content/uploads/2014/04/microscope.jpg  http://www.eid-paris.com/endodontie/style/images/microscope.jpg  http://ekladata.com/r5HdmtXJAl5lfxvwODuxS71vSZI.jpg  http://img.radio.cz/pictures/r/lidi/i/dite_kniha.jpg  http://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/2015/08/L%C3%A9cole-autrefois-La-F%C3%A9e-des-F%C3%AAtes.jpg  http://corigif.free.fr/noelsapin/img/noelsapin_008.gif  http://moncahierdecolier.com/wp-content/uploads/2015/06/Screen-Shot-2015-06-11-at-3.08.45-PM.png  http://carrefour-education.qc.ca/files/images/parents_collabo3.png  https://developers.google.com/youtube/images/YouTube-icon-full_color.png  http://www.cahiers-pedagogiques.com/IMG/jpg/freinet.jpg
  112. 112. Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 112
  113. 113. Restons en contact ! Yves Demoulin Haut Potentiel et scolarité : un mélange parfois... détonant ! 113 Mon Pinterest Page Facebook Arborescence Arborescence Channel Mon SlideShare Ma carte d’identité électronique

×