Coiffe Pédodontique Préformée.

15 470 vues

Publié le

a_thebest84@hotmail.fr

Publié dans : Santé & Médecine, Business
1 commentaire
11 j’aime
Statistiques
Remarques
  • kahouu1993@gmail.com
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
15 470
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 461
Actions
Partages
0
Téléchargements
280
Commentaires
1
J’aime
11
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Coiffe Pédodontique Préformée.

  1. 1. Coiffe pédodontique préformée Réalisé par: BOUGUEZZI ADEL [email_address]
  2. 2. <ul><li>Introduction : </li></ul><ul><li>Les coiffes pédodontiques préformées sont des artifices prothétiques unitaires fixées qui reconstituent la forme et les fonctions des dents temporaires et dents permanentes jeunes. </li></ul>
  3. 3. PLAN <ul><li>CPP en acier inoxydable. </li></ul><ul><li>Autres variétés de coiffe: </li></ul><ul><li>Coiffes en acier avec facettes vestibulaires. Coiffes en polycarbonate. </li></ul><ul><li>Coiffes périphériques en composite. </li></ul>
  4. 4. 1-CPP en acier inoxydable: <ul><li>Utilisées dés 1950 par HUMPHREY,elles sont en acier inoxydable et conçues pour les restaurations définitives quand elles intéressent les dents temporaires et transitoires quand elles sont posées sur des dents permanentes. </li></ul><ul><li>La facilité d’emploi,la rapidité d’exécution,le confort qu’elles procurent au jeune patient en font une thérapeutique de plus en plus courante. </li></ul>
  5. 5. Indications <ul><li>Lésions carieuses responsables d’un délabrement coronaire très important: </li></ul><ul><li>En effet la restauration par un matériau foulé ou coulé ne peut pas toujours rendre à la dent temporaire ou permanente son intégrité anatomique. La destruction carieuse importante qui affecte plusieurs faces et les traitements pulpaires affaiblissent les parois vestibulaires et linguale </li></ul>
  6. 6. 85 délabrée chez un enfant âgée de 4 ans
  7. 7. Vue clinique de la CPP Rétro alvéolaire montrant la coiffe
  8. 8. <ul><li>Polycaries et risque carieux élevé: </li></ul><ul><li>Chez les enfants atteints de polycaries,il a été noté des récidives de caries importantes lors des reconstitutions à l’amalgame ou au composite. Les coiffes pédodontiques évitent ces caries secondaires en recouvrant totalement la dent temporaire protégeant ainsi l’émail et la dentine. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Anomalies de structure coronaire: </li></ul><ul><li>Les coiffes pédodontiques permettent de protéger ces dents en rétablissant une anatomie occlusale satisfaisante. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Fracture coronaire : </li></ul><ul><li>La mise en place d’une coiffe pédodontique est indiquée dans le cas de fracture d’une cuspide ou d’un pan complet de la dent. Le recouvrement total de la dent permet une protection des structures et la conservation de la dent sur l’arcade. </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Bruxisme: </li></ul><ul><li>On utilise les coiffes  pédodontiques pour protéger les molaires de la destruction tissulaire due au Bruxisme. </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Comme support de mainteneur d’espace </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Après pulpotomie ou pulpectomie au niveau des dents temporaires </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  12. 12. Contre indications <ul><li>Proche de sa date de chute </li></ul><ul><li>Dont la présence sur l’arcade gêne l’évolution du germe sous jacent </li></ul><ul><li>Douloureuse,impossible à soigner </li></ul><ul><li>Lorsqu’il existe des modifications péri apicales </li></ul><ul><li>Quand la lésion carieuse détruit l’espace inter radiculaire </li></ul><ul><li>Allergie à l’alliage nickel chrome. </li></ul>
  13. 13. Principes de réalisation : <ul><li>Une seule séance est nécessaire pour réaliser et sceller une coiffe pédodontique préformée. </li></ul><ul><li>Avant la réalisation de la coiffe le traitement de la carie doit être effectué et tout traitement pulpaire ou endodontique terminé. La dent est reconstituée avec un matériau stable définitif,type amalgame ou verre-ionomére,surtout si les limites de la cavité se situent prés,voir sous la gencive. </li></ul>
  14. 14. Choix de la coiffe <ul><li>Les coiffes pédodontique existent en 6 tailles différentes dans le coffret. </li></ul>
  15. 15. La coiffe est choisie en fonction de l’espace mésio-distal à rétablir. le diamètre est donc mesuré à l’aide d’un pied à coulisse ou d’un compas à pointes sèches entre la face distale de la dent antérieure et la face mésiale de la dent postérieure. il convient de choisir la plus petite coiffe pouvant s’adapter et elle doit présenter une certaine résistance au retrait. Si la dent voisine est absente on doit mesurer du coté opposé c.a.d la dent homologue.
  16. 16. Préparation de la dent : <ul><li>Réduction occlusale : </li></ul><ul><li>La face occlusale est réduite d’une épaisseur environ de 1à 1.5mm en respectant les différents pans occlusaux de la dent. Elle se fait à l’aide d’une fraise tonneau diamantée ou bien une fraise flamme ou encore une fraise cylindrique. </li></ul>
  17. 17. <ul><li>La préparation de la face occlusale doit être vérifiée : </li></ul><ul><li>en PIM  Désocclusion </li></ul><ul><li>par rapport aux dents adjacentes. </li></ul>
  18. 18. Réduction des faces proximales: <ul><li>Il s’agit d’une mise de dépouille de la dent sans réalisation d’une limite cervicale vraie,un simple slice qui permet également d’éliminer les points de contact. Les FM et les FD doivent converger légèrement en direction occlusale. </li></ul>
  19. 19. <ul><li>Les faces vestibulaire et linguale ne sont pas préparées et conservent leur bombé pour permettre la rétention de la coiffe. cependant les angles vestibulo et linguo-occlusaux doivent être biseautés. </li></ul>
  20. 20. Essayage <ul><li>La coiffe doit être positionnée sur la dent du coté lingual,basculée en vestibulaire et insérée jusqu’à la gencive marginale afin de trouver sa rétention sous le bombé vestibulaire de la dent. </li></ul>
  21. 21. Adaptation de la coiffe <ul><li>Dans la plupart des cas,la gencive blanchit du fait de la trop grande pression exercée par les bord de la coiffe. Il faut donc l’adapter au relief gingival jusqu’à disparition de cette compression. Pour cela on assure: </li></ul><ul><li>Dégagement des embrasures </li></ul><ul><li>Ajustement de la hauteur </li></ul><ul><li>Polissage des limites cervicales </li></ul><ul><li>Regalbage </li></ul><ul><li>bouterollage </li></ul>
  22. 22. Dégagement des embrasures <ul><li>Dans un premier temps, il est important de dégager systématiquement les embrasures proximales en accentuant l’échancrure de la coiffe avec une meulette. </li></ul>
  23. 23. Ajustement de la hauteur <ul><li>La coiffe est bien souvent trop haute et le blanchiment de la gencive trop marqué lors de l’insertion signe une souffrance du parodonte marginal. Elle est donc retaillée avec des ciseaux courbes à coiffe sur 1 mm, de façon homothétique au rebord initial. </li></ul>
  24. 24. Polissage des limites cervicales <ul><li>Les limites sont polies avec une meulette afin d’éliminer toutes ébarbures de métal avant un nouvel essayage </li></ul>Regalbage La coiffe est regalbée car elle a été déformée lors de l’ajustage. Une pince de REYNOLDS est utilisée
  25. 25. Bouterollage <ul><li>Il est impératif de recréer le retrait cervical de la coiffe, facteur primordial dans la rétention. A l’aide de la pince de REYNOLDS, la coiffe est pincée vers l’intérieur sur tout le pourtour de région cervicale, le périmètre au collet se trouvant alors plus réduit. </li></ul><ul><li>La coiffe restitue la dent </li></ul><ul><li>dans son intégrité anatomique, </li></ul><ul><li>elle doit donc s’inscrire dans </li></ul><ul><li>le schéma occlusal du patient </li></ul><ul><li>dans les trois sens de l’espace. </li></ul>
  26. 26. Scellement <ul><li>La dernière étape est le scellement qui s’effectue avec un ciment verre ionomére ou bien orthophosphate de zinc pour les dents traitées endodontiquement. </li></ul><ul><li>La préparation est nettoyée,séchée et isolée lors du scellement. </li></ul>
  27. 27. <ul><li>La coiffe est dégraissée avec de l’alcool ou du chloroforme et séchée soigneusement,comme pour une prothèse classique. </li></ul><ul><li>Elle est remplie au moins aux 2/3 de ciment et toujours insérée de lingual au vestibulaire pour permettre l’échappement du ciment. Le patient est alors invité à serrer les dents pour vérifier si la coiffe est bien en place puis à mordre sur un rouleau de coton pendant la prise du ciment de scellement. </li></ul><ul><li>Enfin, les excès de ciment sont éliminés à l’aide d’une spatule à bouche ou d’une sonde et de fil dentaire, et des contrôles réguliers doivent être faites. </li></ul>
  28. 28. Caries occlusales sur 54 et 55 Pose de CPP
  29. 29. Cas clinique 84 dévitalisée Reconstitution à l’aide d’un cvi chargé Réduction de la hauteur de la couronne
  30. 30. Bouterollage CPP en place
  31. 31. Autres variétés de CPP
  32. 32. Coiffes en acier avec facettes vestibulaires Indications: Dents temporaires antérieurs
  33. 33. La préparation des dents Les 4 coiffes préformées sont prêtes pour l’essai
  34. 34. Les coiffes sont insérées et scellées Un an après
  35. 35. Coiffes en polycarbonate Indications: Dents permanentes antérieurs
  36. 36. Coiffes périphériques en composites (strip crowns) Indications : Dents temporaires antérieurs
  37. 37. 1.Dents a préparer 2.Choisir la taille de la couronne en celluloïd 3.Eliminer tout tissu carieux 4.Préparation des dents
  38. 38. 5.Diagramme illustrant les parois préparées 6.Choisir la teinte de la résine composite 7.Couper l’excès en hauteur des couronnes En celluloïd avec des ciseaux courbées 8.Essayage de ces couronnes sur les dents préparées
  39. 39. 9.Trouer les couronnes au niveau des angles mésial et distal pour permettre à l’air et à la résine composite de s’échapper 10.Une pâte à l’hydroxyde de calcium ou ciment verre ionomére est appliquée au niveau des parois pulpaires des surfaces dentinaires exposées
  40. 40. 11.La résine composite est insérée dans la couronne puis évidée au centre afin de réduire l’excès de résine 12.Les dents sont mordancées, rincées puis séchées
  41. 41. 13.On applique le liant puis on photopolymérise pendant 15 secondes 14.Les coiffes sont placées sur les dents 15.Élimination des excès de résine
  42. 42. 16.Photopolymérisation de la résine, du coté vestibulaire et palatin 17.Avec un excavateur ou une sonde,éliminer la coiffe en celluloïd 18.La dernière étape est le polissage de la couronne en résine composite.
  43. 43. Les coiffes en bouche
  44. 44. bibliographie <ul><li>Justin j.j </li></ul><ul><li>la prothèse chez l’enfant. </li></ul><ul><li>Davit-beal T </li></ul><ul><li>Les coiffes pédodontiques préformées </li></ul><ul><li>Croll Th;Helpin M. </li></ul><ul><li>Couronnes préformées en acier à facettes vestibulaires pour DT. </li></ul><ul><li>Duggal M.S </li></ul><ul><li>Restorative technique in pediatric dentistry. </li></ul>

×