SlideShare une entreprise Scribd logo
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance,Inc 1	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Scrum	
  
Description
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Traduit	
  en	
  langue	
  française	
  par	
  Bruno	
  Sbille	
  et	
  Fabrice	
  Aimetti	
  -­‐	
  Avril	
  2014	
  -­‐	
  Trad	
  FR	
  v1.1
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 2
	
  
Les principes de Scrum
	
  
Les Valeurs du Manifeste Agile
	
  
Scrum est le cadre de travail (framework) Agile le plus connu. Scrum est à l'origine d'une
grande partie de la réflexion inhérente aux valeurs et principes du Manifeste Agile, qui
représente une base commune pour toutes les approches Agile. Pour plus d'informations,
référez-vous au Manifeste pour le développement Agile de logiciels.
	
  
Les valeurs du Manifeste Agile s'appliquent directement à Scrum :
	
  
• Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils. Scrum,
comme les autres cadres de travail et méthodes Agile, repose directement sur le fait de
faire confiance aux équipes, de faire confiance aux personnes au sein de l'équipe et
sur la manière dont elles interagissent. Les équipes déterminent ce qui doit être fait,
comment le faire, et ensuite le font. Les équipes identifient leurs obstacles, ce qui les
ralentissent et prennent la responsabilité de résoudre les difficultés liées au périmètre
de leur projet. Les équipes travaillent avec les autres services de l'organisation pour
régler des problèmes sur lesquels elles n'ont pas le contrôle. C'est essentiel. Essayer
Scrum sans mettre d'abord l'accent sur la responsabilité d'équipe mène généralement
à des problèmes d'adoption de la méthode.
• Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive. A la fin de
chaque Sprint, Scrum exige un incrément produit qui soit fonctionnel et complètement
terminé. Bien entendu différentes activités devront être réalisées : analyse, conception,
tests et documentation. Mais c'est le logiciel opérationnel qui doit permettre à
l'organisation de faire du projet un succès. C'est absolument critique. Les équipes
Scrum doivent produire un incrément produit à chaque sprint.
• La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle. Le Product
Owner est le principal point de contact pour l'équipe Scrum en ce qui concerne les
contacts avec les éventuels utilisateurs finaux du produit, et avec les différents services
de l'organisation qui ont besoin d'utiliser le produit qui va être créé. Le Product Owner
est un membre de l'équipe à part entière, et travaille en collaboration avec les
différents membres afin de déterminer ce qui doit être fait. Lors de ce travail
collaboratif, le Product Owner sélectionne les choses sur lesquelles l'équipe va
travailler prochainement. Pour cette sélection il s'assure de prendre uniquement en
compte les choses qui vont amener la plus grande valeur ajoutée au produit et ce, à
n'importe quel moment du projet. Une fois encore, ce point est critique, le Product
Owner se doit de créer une collaboration fructueuse avec les équipes dont il fait partie.
• L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan. Tout dans Scrum a
été conçu afin de s'assurer que chacun a le niveau d'information nécessaire pour
prendre les bonnes décisions concernant le projet. Le progrès du projet est représenté
par un incrément produit qui existe et qui fonctionne. Le backlog des choses à réaliser
est disponible et visible par tous. L'avancement global du projet ainsi que la
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 3
	
  
progression sprint par sprint est clairement visible. Les problèmes ou les risques sont
discutés en toute transparence et traités immédiatement. Une fois de plus, ceci est
critique, Scrum fonctionne bien pour les équipes qui vérifient en toute transparence ce
qui se passe réellement sur le projet et adaptent leurs actions à la réalité. Scrum
fonctionne mal pour ceux qui n'appliquent pas ce principe.
Les Valeurs de Scrum
L'ensemble du travail à réaliser dans le cadre de Scrum nécessite un ensemble de valeurs
acceptées par tous et qui vont servir de fondamentaux pour l'équipe, que ce soit dans ses
principes ou dans sa manière de travailler. A travers l'esprit d'équipe et l'amélioration
continue, Scrum fait non seulement émerger ces valeurs mais repose sur elles. Ces valeurs
sont : focus, courage, ouverture, engagement et respect.
	
  
• Focus. Parce que nous sommes concentrés et focalisés, nous travaillons
uniquement sur peu de choses à la fois, nous travaillons effectivement tous
ensemble et nous produisons un résultat de qualité. Par conséquent nous livrons de
la valeur plus tôt.
• Courage. Nous ne sommes pas seuls et nous sentons que nous avons le support
nécessaire, ce qui nous donne plus de ressources à notre disposition. Cela nous
donne le courage de relever de plus grands défis.
• Ouverture. Lors de notre travail d'équipe, nous nous renvoyons du feedback. Non
seulement sur comment on se sent, mais également sur ce qui gêne notre travail.
Nous apprenons ainsi, par la pratique, qu'il est bon d'exprimer nos préoccupations,
ainsi elles peuvent être traitées.
• Engagement. Vu que nous avons un grand contrôle sur notre destin, nous
devenons plus déterminés à réussir.
• Respect. Travaillant ensemble, partageant les succès et les échecs, nous en
venons à nous respecter les uns les autres et à devenir nous-mêmes dignes de
respect.
Si les membres d'une organisation laissent Scrum agir, ils découvriront les avantages de
Scrum et commenceront à comprendre pourquoi ces valeurs sont à la fois requises par
Scrum, et engendrées par Scrum.
	
  
	
  
	
  
Cadre de travail Scrum
	
  
Scrum est un cadre de travail (framework) utilisé pour mettre au point un produit. Scrum
commence lorsque différentes parties prenantes (stakeholders) ont besoin d'un certain
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 4
	
  
produit.
Scrum est un processus d’équipe. L’équipe Scrum comprend trois rôles : le Product Owner,
le ScrumMaster et les membres de l’Equipe de Développement. Le Product Owner a la
responsabilité de décider du travail à réaliser. Le ScrumMaster agit en tant que leader au
service de l’équipe (servant leader) en aidant l’équipe et l’organisation à faire le meilleur
usage de Scrum. Le Product Owner a la responsabilité de décider quel est le travail à
réaliser. Le ScrumMaster agit en tant que leader au service de l’équipe en aidant l’équipe et
l’organisation à faire le meilleur usage de Scrum. L’Equipe de Développement fabrique le
produit de manière incrémentale avec une série de courtes périodes de temps appelées
Sprints. Un Sprint est une période de temps fixe, de une à quatre semaines, avec une
préférence pour les intervalles les plus courts. A chaque Sprint, l’Equipe Scrum fabrique et
livre un Incrément Produit (Product Increment). Chaque incrément est identifiable, démontre
une amélioration, exécute un sous-ensemble du produit, satisfait des critères d’acceptation
partagés et respecte un niveau de qualité appelé Définition du Fini (Definition of Done).
Scrum comprend trois artefacts essentiels, le Backlog Produit (Product Backlog), le Backlog
du Sprint (Sprint Backlog), et l’Incrément Produit. Le Backlog Produit est une liste ordonnée
d’idées pour le produit, que l’on maintient dans l’ordre de fabrication attendu. Le Backlog du
Sprint constitue le plan détaillé du développement au sein du prochain Sprint. L’Incrément
Produit est le résultat attendu à l’issue de chaque Sprint. Il s’agit d’une version intégrée du
produit, avec un niveau de qualité qui lui permet d’être déployable à la demande par le
Product Owner. En plus de ces artefacts, Scrum exige de la transparence au sein de
l’équipe et avec les parties prenantes (stakeholders). Ainsi, l’Equipe Scrum visualise les
plans et l’état d’avancement.
Scrum comprend cinq activités ou réunions. Le Raffinement du Backlog Produit (Product
Backlog Refinement), la Planification du Sprint (Sprint Planning), la Mêlée Quotidienne
(Daily Scrum), la Revue de Sprint (Sprint Review) et la Rétrospective de Sprint (Sprint
Retrospective).
Nous décrirons ci-dessous les rôles, les artefacts et les activités, ainsi que le flux du cycle
Scrum.
	
  
	
  
	
  
	
  
Rôles Scrum
	
  
	
  
Rôle : Product Owner
	
  
Le Product Owner est la seule personne responsable pour que l'on puisse extraire un
maximum de valeur du produit avant une échéance donnée. Ceci est réalisé en suivant le
travail de l'équipe, en sélectionnant et en précisant des éléments du Backlog Produit. Le
Product Owner maintient le Backlog Produit et s'assure que chacun sait ce qu'il y a dedans et
quelles sont les priorités. Le Product Owner peut être assisté par d'autres personnes, mais le
rôle de Product Owner n’est porté que par une seule personne.
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 5
	
  
Evidemment, le Product Owner n'est pas l'unique responsable pour tout. Toute l’Equipe
Scrum porte la responsabilité d’être aussi productive que possible, d’améliorer ses
pratiques, de poser les bonnes questions et d’aider le Product Owner, ... L’Equipe de
Développement est responsable de déterminer la quantité de travail qu’elle peut réaliser lors
d'un Sprint et de produire un Incrément utilisable lors de chaque Sprint.
Cependant, le Product Owner, dans Scrum, est dans une position unique. Le Product
Owner est typiquement l'individu le plus proche du côté métier dans le projet. Le Product
Owner est typiquement chargé, par l'organisation, de "sortir ce produit". C'est également
typiquement la personne chargée de faire le meilleur travail possible pour satisfaire toutes
les parties prenantes. Le Product Owner fait cela en gérant le Backlog Produit, et en
s'assurant que le Backlog Produit et son évolution restent bien visibles.
Le Product Owner, en choisissant ce que l’Equipe de Développement devrait ensuite faire
et ce qui peut être reporté à plus tard, gère le périmètre en fonction du calendrier pour sortir
le meilleur produit possible.
Rôle : M e m b r e d e l ’ E q u i p e d e Développement
L'Equipe de Développement est composée de professionnels qui travaillent pour fournir
l'Incrément Produit. Ses membres s'auto-organisent pour accomplir le travail. Les membres
de l'Equipe de Développement doivent être disponibles à plein temps sur le projet.
Scrum exige que l'Equipe de Développement soit un groupe pluridisciplinaire de personnes
qui dispose en son sein de toutes les compétences nécessaires pour livrer chaque
Incrément Produit.
Les membres de l'Equipe de Développement ont la responsabilité de s'auto-organiser pour
atteindre l'objectif du Sprint, en produisant chaque nouvel Incrément Produit en fonction de
chaque Plan de Sprint.
Le Product Owner produit une liste ordonnée de ce qui doit être réalisé. Les membres de
l'Equipe de Développement prévoient ce qu’ils peuvent réaliser dans un Sprint, et ils
décident comment ils vont le faire.
	
  
	
  
	
  
Rôle : ScrumMaster
	
  
Le ScrumMaster est un « leader au service de l’équipe » (servant leader), qui aide le reste
de l’Equipe Scrum à suivre le processus. Le ScrumMaster doit avoir une bonne
compréhension du cadre de travail Scrum et la capacité de former les autres personnes à
ses subtilités.
Le ScrumMaster travaille avec le Product Owner pour l’aider à comprendre comment créer
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 6
	
  
et maintenir le Backlog Produit. Il travaille avec l’Equipe de Développement pour découvrir
et mettre en œuvre les pratiques d’ingénierie nécessaires pour réussir à finir chaque Sprint.
Il travaille avec l’Equipe Scrum entière pour faire évoluer la Définition du Fini (Definition of
Done).
	
  
Une autre responsabilité du ScrumMaster est de s’assurer que les obstacles à la
progression de l’équipe sont supprimés. Ces obstacles peuvent être externes à l’équipe, par
exemple le manque de soutien d’une autre équipe, ou internes, par exemple le Product
Owner ne sait pas comment correctement préparer le Backlog Produit.
	
  
Le ScrumMaster favorise l’auto-organisation. Les problèmes doivent être résolus par
l’équipe autant que possible.
Le ScrumMaster agit comme un coach pour l’Equipe Scrum, en l’aidant à dérouler le
processus Scrum. Il aide ses membres à travailler ensemble et à apprendre le cadre de
travail Scrum, et il les protège des perturbations internes et externes. Il peut faciliter les
réunions, et aider l’Equipe Scrum à rester sur la bonne voie, productive et apprenante.
	
  
Le ScrumMaster est responsable du fait que Scrum soit compris et en place, à l’intérieur et
à l’extérieur de l’équipe. Il aide les personnes en dehors de l’équipe à comprendre le
processus, et identifie les interactions qui aident ou non l’équipe. Le ScrumMaster aide
chaque personne à s’améliorer pour que l’Equipe Scrum devienne plus productive et
produise de plus en plus de valeur (valuable).
	
  
	
  
Artefact : Backlog Produit
	
  
Le Backlog Produit (Product Backlog) est un artefact essentiel de Scrum. Le Backlog
Produit est une liste ordonnée d’idées pour le produit, maintenue dans l’ordre attendu de
réalisation. C’est l’unique source dont découlent toutes les exigences. Cela signifie que tout
le travail que l’Equipe de Développement réalise provient du Backlog Produit. Chaque idée
de fonctionnalité, amélioration, correction d’anomalie, exigence de documentation, toute
partie du travail réalisée, dérive d’un item du Backlog Produit. Chaque item du Backlog
Produit porte une description et une estimation.
Le Backlog Produit peut commencer sous la forme d’une grande liste ou d’une petite. Il peut
être flou ou plutôt détaillé. Typiquement, il commence sous la forme d’une petite liste pas
très détaillée et devient de plus en plus grand et de plus en plus précis au fil du temps. Les
items du Backlog Produit dont la réalisation est prévue à court terme, devront être
« raffinés » (refined) : clarifiés, mieux définis, découpés en petits morceaux, dans le cadre
de l’activité de Raffinement du Backlog Produit.
Le Product Owner est responsable et redevable de maintenir le Backlog Produit, même si le
Product Owner pourrait, et devrait même, être aidé pour le produire et le maintenir à jour.
Les items du Backlog produit peuvent être générés par le Product Owner, les membres de
l’équipe, ou d’autres parties prenantes.
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 7
	
  
Activité : Raffinement du Backlog Produit
	
  
Etant donné que les Items du Backlog Produit sont très souvent gros et étendus par nature,
et puisque les idées vont et viennent et que les priorités changent, le Raffinement du
Backlog Produit (Product Backlog Refinement) est une activité récurrente du projet Scrum.
Cette activité inclut notamment :
• Maintenir le Backlog Produit ordonné,
• Supprimer ou déprioriser les items qui ne semblent plus importants,
• Ajouter ou reprioriser les items émergents ou qui deviennent plus importants,
• Découper les items en plus petits items,
• Fusionner les items en plus gros items,
• Estimer l’effort de réalisation des items.
L’un des bénéfices essentiels de l’activité de Raffinement du Backlog Produit est de
préparer les Sprints à venir. Pour cela, l’activité de raffinement porte une attention
particulière à la préparation des items qui devront être prochainement réalisés. Il y a
beaucoup de choses à prendre en compte, notamment :
• Chaque item qui entre dans le Sprint doit idéalement représenter un incrément de
« valeur métier » (business value),
• L’Equipe de Développement doit être capable de fabriquer chaque item en un seul
Sprint,
• Tout le monde doit être au clair sur ce qui est prévu.
En fonction de la nature du produit, d’autres entrées et compétences seront peut-être
nécessaires. Dans tous les cas, il vaut mieux considérer que le Raffinement du Backlog
Produit est une activité qui incombe à tous les membres de l’équipe, pas juste le Product
Owner.
	
  
	
  
	
  
Activité : Planification du Sprint
	
  
Chaque Sprint démarre avec une réunion timeboxée qui s’appelle la Planification du Sprint
(Sprint Planning). Au cours de cette réunion, l’Equipe Scrum collabore pour sélectionner et
comprendre le travail à réaliser dans le Sprint à venir.
L’équipe entière participe à la réunion de Planification du Sprint. A partir du Backlog Produit
ordonné, le Product Owner et les membres de l’Equipe de Développement discutent de
chaque item pour en partager une compréhension commune et déterminer ce qui est
nécessaire pour le réaliser en respectant l’actuelle Définition du Fini (Definition of Done).
Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée recommandée pour la Planification
du Sprint est de deux heures (ou moins) par semaine de Sprint. Etant donné que cette
réunion est timeboxée, le succès de cette réunion de Planification du Sprint repose en
grande partie sur la qualité du Backlog Produit en entrée. C’est pourquoi le Raffinement du
Backlog Produit (Product Backlog Refinement) est une activité importante.
	
  
Dans Scrum, la réunion de Planification du Sprint est décrite comme ayant deux parties :
1. Déterminer quel travail devra être réalisé dans le Sprint.
2. Déterminer comment le travail sera accompli.
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 8
	
  
Partie 1 : Quel travail devra être réalisé ?
	
  
Lors de la première partie de la réunion, le Product Owner présente les items du Backlog
Produit ordonné à l’Equipe de Développement, et l’Equipe Scrum entière collabore pour
comprendre le travail à réaliser.
Le nombre d’items du Backlog Produit à prendre dans le Sprint est de la seule
responsabilité de l’Equipe de Développement. Pour décider du nombre d’items à prendre,
l’Equipe de Développement prend en compte l’état actuel de l’Incrément Produit, la
performance passée de l’équipe, la capacité courante de l’équipe, et le Backlog Produit
ordonné. Seule l’Equipe de Développement décide de la quantité de travail à prendre en
compte. Ni le Product Owner, ni toute autre forme de pouvoir, ne peut pousser du travail
supplémentaire à l’Equipe de Développement.
Souvent, mais pas toujours, on donne un objectif au Sprint, appelé l’Objectif du Sprint
(Sprint Goal). C’est une pratique puissante qui permet à toute personne de se concentrer
sur l’essence de ce qui doit être réalisé, et moins sur les petits détails d’une importance
toute relative par rapport à ce qui doit être réellement accompli.
	
  
	
  
Partie 2: Comment le travail sera t’il accompli ?
	
  
Dans la seconde partie de la réunion, l’Equipe de Développement collabore pour décider
comment produire le prochain Incrément Produit, en accord avec l’actuelle Définition du Fini
(Definition of Done). Les membres de l’équipe réalisent le travail de conception et de
planification nécessaires et suffisants pour avoir confiance dans le fait de terminer le travail
pendant le Sprint. Le travail à réaliser assez tôt est découpé en petites unités de moins
d’une journée. Le travail à réaliser plus tard peut être laissé sous forme de grosses unités à
décomposer ultérieurement.
La décision de comment faire le travail est de la responsabilité de l’Equipe de
Développement, de même que la décision de quel travail doit être fait est de la
responsabilité du Product Owner.
	
  
Le Product Owner peut rester pendant cette partie de la réunion, pour répondre aux
questions et lever les incompréhensions. Dans tous les cas, il doit rester disponible.
	
  
	
  
Résultat de la Planification du Sprint
	
  
La Planification du Sprint permet à l’Equipe Scrum de partager une compréhension
commune de la quantité et de la complexité de ce qui devra être accompli pendant le Sprint,
et compte tenu des circonstances, on s’attend à ce qu’elle finisse tout. L’Equipe de
Développement prévoit la quantité de travail qu’elle pourra terminer et ses membres
s’engagent mutuellement à le réaliser.
Pour résumer :
Lors de la Planification du Sprint, les membres de l’Equipe de Développement :
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 9
	
  
• Examinent et discutent des items du Backlog Produit avec le Product Owner,
• S’assurent qu’ils les comprennent,
• Sélectionnent un certain nombre d’items qu’ils prévoient d’accomplir,
• Et créent un plan suffisamment détaillé pour garantir la réalisation des items.
Le résultat de cette liste de points est appelé le Backlog du Sprint (Sprint Backlog).
	
  
	
  
Artefact : Backlog de Sprint
	
  
Le Backlog de Sprint (Sprint Backlog) est la liste raffinée des items du Backlog Produit
choisis pour être développés dans le Sprint à lancer, ainsi que le plan de l’équipe pour
accomplir le travail. Il reflète le degré de prévision de l’équipe sur le travail qui devra être
réalisé.
Une fois le Backlog du Sprint en place, le Sprint démarre et l’Equipe de Développement
développe le nouvel Incrément Produit défini par le Backlog du Sprint.
	
  
	
  
	
  
Développement
	
  
Pendant le Sprint, l’Equipe de Développement s’auto-organise pour produire un Incrément
Produit en fonction du Backlog de Sprint, déterminé lors de la Planification du Sprint. L’auto-
organisation signifie que l’équipe se responsabilise pour produire l’Incrément Produit en
accord avec les standards de l’organisation, avec la Définition du Fini (Definition of Done),
et aussi qu’elle choisit elle-même comment travailler avec ces éléments.
Artefact : Incrément Produit
	
  
L’artefact le plus important dans Scrum est l’Incrément Produit. Chaque Sprint produit un
Incrément Produit. L’Incrément Produit doit être de qualité suffisante pour être livré aux
utilisateurs. L’Incrément produit doit satisfaire la Définition du Fini (Definition of Done)
actuelle dans l’Equipe Scrum, et chacun de ses composants a été accepté par le Product
Owner.
	
  
Indicateurs supplémentaires pour rendre Visible la
Progression
	
  
Scrum requiert de la transparence au sein de l’équipe et à l’extérieur de l’équipe. Même si
l’Incrément produit est le moyen le plus important pour créer de la transparence, l’Equipe
Scrum créera tout autre artefact nécessaire pour s’assurer que le statut du projet est connu.
Généralement, ces artefacts supplémentaires se composent de burn charts et de tableaux
de tâches (tasks boards).
	
  
	
  
	
  
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 10
	
  
Accord : Définition du Fini
	
  
Lorsque l’Incrément Produit est livré, il est déclaré dans un état « fini » qui renvoie à une
compréhension partagée de ce que le terme « fini » signifie. Cette définition diffère d’une
Equipe Scrum à une autre, et au fur et à mesure que l’équipe monte en maturité, la
Définition du Fini (Definition of Done) évolue pour gagner en précision et pertinence.
La Définition du Fini embarque toujours la notion que l’Incrément Produit a vocation à être
d’un niveau de qualité suffisant pour être déployable (shippable) : le Product Owner peut
décider de le déployer immédiatement. L’Incrément Produit inclut les fonctionnalités de tous
les Incréments Produits précédents, il a subi des tests complets qui garantissent que tous
les items du Backlog Produit continuent de fonctionner ensemble.
Activité : Mêlée Quotidienne
	
  
L’Equipe de Développement est auto-organisée. L’Equipe de Développement utilise la
Mêlée Quotidienne (Daily Scrum) pour s’assurer qu’elle est bien en situation d’atteindre
l’Objectif du Sprint (Sprint Goal). La réunion a lieu au même endroit et à la même heure
tous les jours. Chaque membre de l’Equipe de Développement communique trois éléments
d’information :
• Qu’est-ce que j’ai terminé depuis notre dernière Mêlée Quotidienne ?
• Qu’est-ce que je prévois de terminer entre maintenant et notre prochaine Mêlée
Quotidienne ?
• Qu’est-ce qui m’empêche de progresser ?
Cela peut donner lieu à de rapides questions / réponses pour clarifier les choses, mais on
ne discute pas des sujets lors de la Mêlée Quotidienne. Même si certaines équipes se
revoient juste après la Mêlée Quotidienne pour travailler sur les problématiques qui ont
émergé.
La Mêlée Quotidienne n’est pas un reporting, ni pour le management, ni pour le Product
Owner, ni pour le ScrumMaster. Il s’agit d’une réunion d’information au sein de l’Equipe de
Développement, pour s’assurer que ses membres sont alignés. Seuls les membres de
l’Equipe Scrum, qui inclut le ScrumMaster et le Product Owner, peuvent parler lors de cette
réunion. Les autres parties intéressées peuvent venir écouter. Sur la base de ce qui émerge
lors de cette réunion, l’Equipe de Développement peut réorganiser sont travail comme elle
le souhaite pour atteindre l’Objectif du Sprint.
	
  
La Mêlée Quotidienne est un élément essentiel de Scrum, qui améliore la transparence, la
confiance et la performance. Elle permet d’identifier rapidement les problèmes, de soutenir
l’auto-organisation de l’équipe et sa confiance en elle-même. Toutes les réunions Scrum
sont timeboxées. La durée (timebox) recommandée pour une Mêlée Quotidienne n’excède
pas 15 minutes.
	
  
	
  
Activité : Revue de Sprint
	
  
A la fin de chaque Sprint, l’Equipe Scrum et les parties prenantes examinent le résultat du
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 11
	
  
Sprint. Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée (timebox) recommandée pour
une Revue de Sprint est de 1 heure par semaine de Sprint.
L’élément au centre de la discussion est l’Incrément Produit terminé lors du Sprint. Etant
donné que les parties prenantes (stakeholders) sont celles qui ont des enjeux (stake) par
rapport aux résultats, il est généralement logique et utile pour elles d’assister à la réunion. Il
s’agit dune réunion informelle qui permet de savoir où nous en sommes et de collaborer
pour savoir où nous pourrions aller. Chaque participant peut faire des propositions lors de la
Revue de Sprint. Naturellement, le Product Owner prend au final les décisions nécessaires
pour l’avenir, et met à jour le Backlog Produit en fonction de ses décisions.
Les équipes trouvent elles-mêmes la manière de réaliser une Revue de Sprint. Une
démonstration de l’Incrément Produit est habituellement réalisée. Les participants discutent
souvent de ce qu’ils ont observé durant le Sprint, des idées qui leur sont venues à l’esprit.
Ils discutent de l’état du Backlog Produit, des éventuels prochains jalons, et de ce qui
pourrait être réalisé d’ici là.
La Revue de Sprint donne à chaque participant une vue globale de l’Incrément Produit
actuel. Sous cet angle, il est habituel de mettre à jour le Backlog Produit pendant la Revue
de Sprint.
	
  
Activité : Rétrospective de Sprint
	
  
A la fin de chaque Sprint, l’Equipe Scrum se réunit pour une Rétrospective de Sprint (Sprint
Retrospective). L’objectif est d’examiner la façon dont les choses se sont déroulées vis-à-
vis du processus, des relations entre les personnes et des outils. L’équipe identifie ce qui a
bien fonctionné (what went well) et ce qui a moins bien fonctionné, et identifie d’éventuelles
améliorations. Les participants en sortent avec un plan d’actions pour améliorer les choses
dans l’avenir. Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée (timebox)
recommandée pour une Rétrospective de Sprint est de 1h par semaine de Sprint.
L’Equipe Scrum améliore son propre processus, tout en restant dans le cadre de travail
Scrum.
	
  
	
  
Et on recommence…
Le cycle Scrum se répète ainsi pour chaque Sprint.
Pour résumer, les membres de l'Equipe Scrum (le Product Owner, l'Equipe de
Développement et le ScrumMaster) collaborent pour créer une série d’Incréments Produit,
sur des intervalles de temps fixes de courte durée, appelés des Sprints. Chaque
Incrément répond aux critères d'acceptation du Product Owner et l’équipe partage la
« Définition du Fini ». Ils travaillent à partir d'un Backlog Produit. Au sein de chaque
Sprint, l’équipe commence par la Planification du Sprint pour produire le Backlog du
V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 12
	
  
Sprint, un Plan pour le Sprint. Les membres de l’équipe s’auto-organisent pour mener le
développement, en utilisant les Mêlées Quotidiennes pour se coordonner et veiller à ce
qu'ils produisent le meilleur Incrément Produit possible. Ils effectuent un Raffinement du
Backlog Produit pour préparer les prochaines Réunions de Planification de Sprints. Ils
terminent le Sprint avec la Revue de Sprint et la Rétrospective de Sprint, en examinant le
produit et leur processus.
--- Scrum Alliance Core Scrum V2012.12.13 	
  

Contenu connexe

Tendances

Scrum
ScrumScrum
Scrum Guide
Scrum GuideScrum Guide
Scrum Guide
Denis Voituron
 
Scrum 2020 : concepts et principes
Scrum 2020 : concepts et principesScrum 2020 : concepts et principes
Scrum 2020 : concepts et principes
MICHRAFY MUSTAFA
 
Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...
Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...
Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...
Jean-Luc MAZE
 
20mn scrum
20mn scrum20mn scrum
20mn scrum
Olivier Patou
 
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XPMethodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Nicolas Perriault
 
Méthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: ScrumMéthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: Scrum
ChaymaMghazli
 
Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet
Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet
Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet
AT Internet
 
Du Manifeste Agile à Scrum
Du Manifeste Agile à ScrumDu Manifeste Agile à Scrum
Du Manifeste Agile à ScrumXavier Warzee
 
Présentation scrum pour cours leeaarn
Présentation scrum pour cours leeaarnPrésentation scrum pour cours leeaarn
Présentation scrum pour cours leeaarn
Gautier Pialat
 
Introduction à Scrum Par La Pratique
Introduction à Scrum Par La PratiqueIntroduction à Scrum Par La Pratique
Introduction à Scrum Par La Pratique
Fou Cha
 
Le scrum master, metamorphe du bonheur
Le scrum master, metamorphe du bonheurLe scrum master, metamorphe du bonheur
Le scrum master, metamorphe du bonheur
sebastien_fournel
 
Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?
Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?
Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?
Lol Hanot
 
Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)
Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)
Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)
Blackbird
 
Impacts de l'adoption de Scrum
Impacts de l'adoption de ScrumImpacts de l'adoption de Scrum
Impacts de l'adoption de Scrum
Pyxis Technologies
 
Mesurer scrum avec Roboscrum
Mesurer scrum avec RoboscrumMesurer scrum avec Roboscrum
Mesurer scrum avec Roboscrum
Pierre E. NEIS
 
Scrum - Une méthode agile sous la loupe ...
Scrum  - Une méthode agile sous la loupe ...Scrum  - Une méthode agile sous la loupe ...
Scrum - Une méthode agile sous la loupe ...
Bilel McSam
 
Scrum les principes de base
Scrum les principes de base Scrum les principes de base
Scrum les principes de base Sirine Barguaoui
 

Tendances (19)

Scrum
ScrumScrum
Scrum
 
Scrum Guide
Scrum GuideScrum Guide
Scrum Guide
 
Démarrer en Kanban
Démarrer en KanbanDémarrer en Kanban
Démarrer en Kanban
 
Scrum 2020 : concepts et principes
Scrum 2020 : concepts et principesScrum 2020 : concepts et principes
Scrum 2020 : concepts et principes
 
Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...
Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...
Ainsi pense la scrum.org (Pense pas Bête pour comprendre les assement de nive...
 
20mn scrum
20mn scrum20mn scrum
20mn scrum
 
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XPMethodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
 
Méthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: ScrumMéthode d'Agile: Scrum
Méthode d'Agile: Scrum
 
Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet
Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet
Guide des bonnes pratiques de la méthode Scrum – AT Internet
 
Du Manifeste Agile à Scrum
Du Manifeste Agile à ScrumDu Manifeste Agile à Scrum
Du Manifeste Agile à Scrum
 
Présentation scrum pour cours leeaarn
Présentation scrum pour cours leeaarnPrésentation scrum pour cours leeaarn
Présentation scrum pour cours leeaarn
 
Introduction à Scrum Par La Pratique
Introduction à Scrum Par La PratiqueIntroduction à Scrum Par La Pratique
Introduction à Scrum Par La Pratique
 
Le scrum master, metamorphe du bonheur
Le scrum master, metamorphe du bonheurLe scrum master, metamorphe du bonheur
Le scrum master, metamorphe du bonheur
 
Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?
Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?
Scrum Master, qui es-tu ? Que fais-tu ?
 
Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)
Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)
Introduction à Scrum et aux méthodes agiles (v1.0)
 
Impacts de l'adoption de Scrum
Impacts de l'adoption de ScrumImpacts de l'adoption de Scrum
Impacts de l'adoption de Scrum
 
Mesurer scrum avec Roboscrum
Mesurer scrum avec RoboscrumMesurer scrum avec Roboscrum
Mesurer scrum avec Roboscrum
 
Scrum - Une méthode agile sous la loupe ...
Scrum  - Une méthode agile sous la loupe ...Scrum  - Une méthode agile sous la loupe ...
Scrum - Une méthode agile sous la loupe ...
 
Scrum les principes de base
Scrum les principes de base Scrum les principes de base
Scrum les principes de base
 

Similaire à Corescrum fr-v1.1

Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010Dominic Danis
 
SCRUM AGL.pptx
SCRUM AGL.pptxSCRUM AGL.pptx
SCRUM AGL.pptx
khairyhattour
 
Formation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master IFormation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master I
Guillaume LAURIE
 
MÃthode-agile-SCRUM.pptx
MÃthode-agile-SCRUM.pptxMÃthode-agile-SCRUM.pptx
MÃthode-agile-SCRUM.pptx
JaweherBN
 
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptxModule 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
testuser715939
 
Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)
Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)
Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)
Taoufik Fekhar
 
Matinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilité
Matinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilitéMatinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilité
Matinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilité
Zenika
 
Alphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide Complet
Alphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide CompletAlphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide Complet
Alphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide Complet
Alphorm
 
Scrum@epitech
Scrum@epitechScrum@epitech
Scrum@epitech
Pierre E. NEIS
 
Project Management 8 scrum
Project Management 8 scrumProject Management 8 scrum
Project Management 8 scrum
ElodieDescharmes
 
Agilite Scrum
Agilite Scrum Agilite Scrum
Agilite Scrum
Skander Hamza
 
Agile - Que le choc commence !
Agile - Que le choc commence !Agile - Que le choc commence !
Agile - Que le choc commence !
Martin Lapointe, M.T.I.
 
Scrum - presentation du role de scrum master
Scrum -  presentation du role de scrum masterScrum -  presentation du role de scrum master
Scrum - presentation du role de scrum master
François-Xavier BRAVO
 
Présentation de l’agilité
Présentation de l’agilitéPrésentation de l’agilité
Présentation de l’agilité
Jean Yves Klein
 
Gestion de projet agile avec Scrum
Gestion de projet agile avec ScrumGestion de projet agile avec Scrum
Gestion de projet agile avec Scrum
Daniel Rene FOUOMENE PEWO
 
AGILE SCRUM BI NODYA
AGILE SCRUM BI NODYAAGILE SCRUM BI NODYA
AGILE SCRUM BI NODYA
Stéphane Bocuze
 
Méthodes agile
Méthodes agileMéthodes agile
Méthodes agile
ISSAE Cnam Liban
 
Agile presentation
Agile presentationAgile presentation
Agile presentation
Benjamin ACHAB
 
Agile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben LindersAgile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben Linders
Fabrice Aimetti
 

Similaire à Corescrum fr-v1.1 (20)

Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010
 
SCRUM AGL.pptx
SCRUM AGL.pptxSCRUM AGL.pptx
SCRUM AGL.pptx
 
Formation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master IFormation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master I
 
MÃthode-agile-SCRUM.pptx
MÃthode-agile-SCRUM.pptxMÃthode-agile-SCRUM.pptx
MÃthode-agile-SCRUM.pptx
 
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptxModule 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
 
Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)
Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)
Agile/Scrum Workshop @ ESI (Breaking Science Day 2018)
 
Matinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilité
Matinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilitéMatinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilité
Matinale Agile Wake Up #4 : les tests et l'agilité
 
Alphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide Complet
Alphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide CompletAlphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide Complet
Alphorm.com Formation Scrum et Agilité : Le Guide Complet
 
Scrum@epitech
Scrum@epitechScrum@epitech
Scrum@epitech
 
Project Management 8 scrum
Project Management 8 scrumProject Management 8 scrum
Project Management 8 scrum
 
At nancy10 scrumv2.0
At nancy10 scrumv2.0At nancy10 scrumv2.0
At nancy10 scrumv2.0
 
Agilite Scrum
Agilite Scrum Agilite Scrum
Agilite Scrum
 
Agile - Que le choc commence !
Agile - Que le choc commence !Agile - Que le choc commence !
Agile - Que le choc commence !
 
Scrum - presentation du role de scrum master
Scrum -  presentation du role de scrum masterScrum -  presentation du role de scrum master
Scrum - presentation du role de scrum master
 
Présentation de l’agilité
Présentation de l’agilitéPrésentation de l’agilité
Présentation de l’agilité
 
Gestion de projet agile avec Scrum
Gestion de projet agile avec ScrumGestion de projet agile avec Scrum
Gestion de projet agile avec Scrum
 
AGILE SCRUM BI NODYA
AGILE SCRUM BI NODYAAGILE SCRUM BI NODYA
AGILE SCRUM BI NODYA
 
Méthodes agile
Méthodes agileMéthodes agile
Méthodes agile
 
Agile presentation
Agile presentationAgile presentation
Agile presentation
 
Agile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben LindersAgile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben Linders
 

Plus de Fabrice Aimetti

Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?
Fabrice Aimetti
 
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
Fabrice Aimetti
 
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervisionDu 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Fabrice Aimetti
 
Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !
Fabrice Aimetti
 
Contrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de MentoratContrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de Mentorat
Fabrice Aimetti
 
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_SheetsL'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
Fabrice Aimetti
 
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat SheetL'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
Fabrice Aimetti
 
Groupe de Balint
Groupe de BalintGroupe de Balint
Groupe de Balint
Fabrice Aimetti
 
La fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polancoLa fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polanco
Fabrice Aimetti
 
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Fabrice Aimetti
 
Bibliographie narrative
Bibliographie narrativeBibliographie narrative
Bibliographie narrative
Fabrice Aimetti
 
Arrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miraclesArrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miracles
Fabrice Aimetti
 
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
Fabrice Aimetti
 
20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare
Fabrice Aimetti
 
Les 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNVLes 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNV
Fabrice Aimetti
 
Le jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâcheLe jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâche
Fabrice Aimetti
 
Xplane fr
Xplane frXplane fr
Xplane fr
Fabrice Aimetti
 
Twenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_frTwenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_fr
Fabrice Aimetti
 
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_frSchlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Fabrice Aimetti
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Fabrice Aimetti
 

Plus de Fabrice Aimetti (20)

Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?
 
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
 
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervisionDu 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
 
Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !
 
Contrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de MentoratContrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de Mentorat
 
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_SheetsL'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
 
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat SheetL'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
 
Groupe de Balint
Groupe de BalintGroupe de Balint
Groupe de Balint
 
La fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polancoLa fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polanco
 
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)
 
Bibliographie narrative
Bibliographie narrativeBibliographie narrative
Bibliographie narrative
 
Arrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miraclesArrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miracles
 
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
 
20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare
 
Les 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNVLes 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNV
 
Le jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâcheLe jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâche
 
Xplane fr
Xplane frXplane fr
Xplane fr
 
Twenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_frTwenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_fr
 
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_frSchlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_fr
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 

Dernier (12)

Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 

Corescrum fr-v1.1

  • 1. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance,Inc 1                                   Scrum   Description                                               Traduit  en  langue  française  par  Bruno  Sbille  et  Fabrice  Aimetti  -­‐  Avril  2014  -­‐  Trad  FR  v1.1
  • 2. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 2   Les principes de Scrum   Les Valeurs du Manifeste Agile   Scrum est le cadre de travail (framework) Agile le plus connu. Scrum est à l'origine d'une grande partie de la réflexion inhérente aux valeurs et principes du Manifeste Agile, qui représente une base commune pour toutes les approches Agile. Pour plus d'informations, référez-vous au Manifeste pour le développement Agile de logiciels.   Les valeurs du Manifeste Agile s'appliquent directement à Scrum :   • Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils. Scrum, comme les autres cadres de travail et méthodes Agile, repose directement sur le fait de faire confiance aux équipes, de faire confiance aux personnes au sein de l'équipe et sur la manière dont elles interagissent. Les équipes déterminent ce qui doit être fait, comment le faire, et ensuite le font. Les équipes identifient leurs obstacles, ce qui les ralentissent et prennent la responsabilité de résoudre les difficultés liées au périmètre de leur projet. Les équipes travaillent avec les autres services de l'organisation pour régler des problèmes sur lesquels elles n'ont pas le contrôle. C'est essentiel. Essayer Scrum sans mettre d'abord l'accent sur la responsabilité d'équipe mène généralement à des problèmes d'adoption de la méthode. • Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive. A la fin de chaque Sprint, Scrum exige un incrément produit qui soit fonctionnel et complètement terminé. Bien entendu différentes activités devront être réalisées : analyse, conception, tests et documentation. Mais c'est le logiciel opérationnel qui doit permettre à l'organisation de faire du projet un succès. C'est absolument critique. Les équipes Scrum doivent produire un incrément produit à chaque sprint. • La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle. Le Product Owner est le principal point de contact pour l'équipe Scrum en ce qui concerne les contacts avec les éventuels utilisateurs finaux du produit, et avec les différents services de l'organisation qui ont besoin d'utiliser le produit qui va être créé. Le Product Owner est un membre de l'équipe à part entière, et travaille en collaboration avec les différents membres afin de déterminer ce qui doit être fait. Lors de ce travail collaboratif, le Product Owner sélectionne les choses sur lesquelles l'équipe va travailler prochainement. Pour cette sélection il s'assure de prendre uniquement en compte les choses qui vont amener la plus grande valeur ajoutée au produit et ce, à n'importe quel moment du projet. Une fois encore, ce point est critique, le Product Owner se doit de créer une collaboration fructueuse avec les équipes dont il fait partie. • L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan. Tout dans Scrum a été conçu afin de s'assurer que chacun a le niveau d'information nécessaire pour prendre les bonnes décisions concernant le projet. Le progrès du projet est représenté par un incrément produit qui existe et qui fonctionne. Le backlog des choses à réaliser est disponible et visible par tous. L'avancement global du projet ainsi que la
  • 3. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 3   progression sprint par sprint est clairement visible. Les problèmes ou les risques sont discutés en toute transparence et traités immédiatement. Une fois de plus, ceci est critique, Scrum fonctionne bien pour les équipes qui vérifient en toute transparence ce qui se passe réellement sur le projet et adaptent leurs actions à la réalité. Scrum fonctionne mal pour ceux qui n'appliquent pas ce principe. Les Valeurs de Scrum L'ensemble du travail à réaliser dans le cadre de Scrum nécessite un ensemble de valeurs acceptées par tous et qui vont servir de fondamentaux pour l'équipe, que ce soit dans ses principes ou dans sa manière de travailler. A travers l'esprit d'équipe et l'amélioration continue, Scrum fait non seulement émerger ces valeurs mais repose sur elles. Ces valeurs sont : focus, courage, ouverture, engagement et respect.   • Focus. Parce que nous sommes concentrés et focalisés, nous travaillons uniquement sur peu de choses à la fois, nous travaillons effectivement tous ensemble et nous produisons un résultat de qualité. Par conséquent nous livrons de la valeur plus tôt. • Courage. Nous ne sommes pas seuls et nous sentons que nous avons le support nécessaire, ce qui nous donne plus de ressources à notre disposition. Cela nous donne le courage de relever de plus grands défis. • Ouverture. Lors de notre travail d'équipe, nous nous renvoyons du feedback. Non seulement sur comment on se sent, mais également sur ce qui gêne notre travail. Nous apprenons ainsi, par la pratique, qu'il est bon d'exprimer nos préoccupations, ainsi elles peuvent être traitées. • Engagement. Vu que nous avons un grand contrôle sur notre destin, nous devenons plus déterminés à réussir. • Respect. Travaillant ensemble, partageant les succès et les échecs, nous en venons à nous respecter les uns les autres et à devenir nous-mêmes dignes de respect. Si les membres d'une organisation laissent Scrum agir, ils découvriront les avantages de Scrum et commenceront à comprendre pourquoi ces valeurs sont à la fois requises par Scrum, et engendrées par Scrum.       Cadre de travail Scrum   Scrum est un cadre de travail (framework) utilisé pour mettre au point un produit. Scrum commence lorsque différentes parties prenantes (stakeholders) ont besoin d'un certain
  • 4. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 4   produit. Scrum est un processus d’équipe. L’équipe Scrum comprend trois rôles : le Product Owner, le ScrumMaster et les membres de l’Equipe de Développement. Le Product Owner a la responsabilité de décider du travail à réaliser. Le ScrumMaster agit en tant que leader au service de l’équipe (servant leader) en aidant l’équipe et l’organisation à faire le meilleur usage de Scrum. Le Product Owner a la responsabilité de décider quel est le travail à réaliser. Le ScrumMaster agit en tant que leader au service de l’équipe en aidant l’équipe et l’organisation à faire le meilleur usage de Scrum. L’Equipe de Développement fabrique le produit de manière incrémentale avec une série de courtes périodes de temps appelées Sprints. Un Sprint est une période de temps fixe, de une à quatre semaines, avec une préférence pour les intervalles les plus courts. A chaque Sprint, l’Equipe Scrum fabrique et livre un Incrément Produit (Product Increment). Chaque incrément est identifiable, démontre une amélioration, exécute un sous-ensemble du produit, satisfait des critères d’acceptation partagés et respecte un niveau de qualité appelé Définition du Fini (Definition of Done). Scrum comprend trois artefacts essentiels, le Backlog Produit (Product Backlog), le Backlog du Sprint (Sprint Backlog), et l’Incrément Produit. Le Backlog Produit est une liste ordonnée d’idées pour le produit, que l’on maintient dans l’ordre de fabrication attendu. Le Backlog du Sprint constitue le plan détaillé du développement au sein du prochain Sprint. L’Incrément Produit est le résultat attendu à l’issue de chaque Sprint. Il s’agit d’une version intégrée du produit, avec un niveau de qualité qui lui permet d’être déployable à la demande par le Product Owner. En plus de ces artefacts, Scrum exige de la transparence au sein de l’équipe et avec les parties prenantes (stakeholders). Ainsi, l’Equipe Scrum visualise les plans et l’état d’avancement. Scrum comprend cinq activités ou réunions. Le Raffinement du Backlog Produit (Product Backlog Refinement), la Planification du Sprint (Sprint Planning), la Mêlée Quotidienne (Daily Scrum), la Revue de Sprint (Sprint Review) et la Rétrospective de Sprint (Sprint Retrospective). Nous décrirons ci-dessous les rôles, les artefacts et les activités, ainsi que le flux du cycle Scrum.         Rôles Scrum     Rôle : Product Owner   Le Product Owner est la seule personne responsable pour que l'on puisse extraire un maximum de valeur du produit avant une échéance donnée. Ceci est réalisé en suivant le travail de l'équipe, en sélectionnant et en précisant des éléments du Backlog Produit. Le Product Owner maintient le Backlog Produit et s'assure que chacun sait ce qu'il y a dedans et quelles sont les priorités. Le Product Owner peut être assisté par d'autres personnes, mais le rôle de Product Owner n’est porté que par une seule personne.
  • 5. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 5   Evidemment, le Product Owner n'est pas l'unique responsable pour tout. Toute l’Equipe Scrum porte la responsabilité d’être aussi productive que possible, d’améliorer ses pratiques, de poser les bonnes questions et d’aider le Product Owner, ... L’Equipe de Développement est responsable de déterminer la quantité de travail qu’elle peut réaliser lors d'un Sprint et de produire un Incrément utilisable lors de chaque Sprint. Cependant, le Product Owner, dans Scrum, est dans une position unique. Le Product Owner est typiquement l'individu le plus proche du côté métier dans le projet. Le Product Owner est typiquement chargé, par l'organisation, de "sortir ce produit". C'est également typiquement la personne chargée de faire le meilleur travail possible pour satisfaire toutes les parties prenantes. Le Product Owner fait cela en gérant le Backlog Produit, et en s'assurant que le Backlog Produit et son évolution restent bien visibles. Le Product Owner, en choisissant ce que l’Equipe de Développement devrait ensuite faire et ce qui peut être reporté à plus tard, gère le périmètre en fonction du calendrier pour sortir le meilleur produit possible. Rôle : M e m b r e d e l ’ E q u i p e d e Développement L'Equipe de Développement est composée de professionnels qui travaillent pour fournir l'Incrément Produit. Ses membres s'auto-organisent pour accomplir le travail. Les membres de l'Equipe de Développement doivent être disponibles à plein temps sur le projet. Scrum exige que l'Equipe de Développement soit un groupe pluridisciplinaire de personnes qui dispose en son sein de toutes les compétences nécessaires pour livrer chaque Incrément Produit. Les membres de l'Equipe de Développement ont la responsabilité de s'auto-organiser pour atteindre l'objectif du Sprint, en produisant chaque nouvel Incrément Produit en fonction de chaque Plan de Sprint. Le Product Owner produit une liste ordonnée de ce qui doit être réalisé. Les membres de l'Equipe de Développement prévoient ce qu’ils peuvent réaliser dans un Sprint, et ils décident comment ils vont le faire.       Rôle : ScrumMaster   Le ScrumMaster est un « leader au service de l’équipe » (servant leader), qui aide le reste de l’Equipe Scrum à suivre le processus. Le ScrumMaster doit avoir une bonne compréhension du cadre de travail Scrum et la capacité de former les autres personnes à ses subtilités. Le ScrumMaster travaille avec le Product Owner pour l’aider à comprendre comment créer
  • 6. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 6   et maintenir le Backlog Produit. Il travaille avec l’Equipe de Développement pour découvrir et mettre en œuvre les pratiques d’ingénierie nécessaires pour réussir à finir chaque Sprint. Il travaille avec l’Equipe Scrum entière pour faire évoluer la Définition du Fini (Definition of Done).   Une autre responsabilité du ScrumMaster est de s’assurer que les obstacles à la progression de l’équipe sont supprimés. Ces obstacles peuvent être externes à l’équipe, par exemple le manque de soutien d’une autre équipe, ou internes, par exemple le Product Owner ne sait pas comment correctement préparer le Backlog Produit.   Le ScrumMaster favorise l’auto-organisation. Les problèmes doivent être résolus par l’équipe autant que possible. Le ScrumMaster agit comme un coach pour l’Equipe Scrum, en l’aidant à dérouler le processus Scrum. Il aide ses membres à travailler ensemble et à apprendre le cadre de travail Scrum, et il les protège des perturbations internes et externes. Il peut faciliter les réunions, et aider l’Equipe Scrum à rester sur la bonne voie, productive et apprenante.   Le ScrumMaster est responsable du fait que Scrum soit compris et en place, à l’intérieur et à l’extérieur de l’équipe. Il aide les personnes en dehors de l’équipe à comprendre le processus, et identifie les interactions qui aident ou non l’équipe. Le ScrumMaster aide chaque personne à s’améliorer pour que l’Equipe Scrum devienne plus productive et produise de plus en plus de valeur (valuable).     Artefact : Backlog Produit   Le Backlog Produit (Product Backlog) est un artefact essentiel de Scrum. Le Backlog Produit est une liste ordonnée d’idées pour le produit, maintenue dans l’ordre attendu de réalisation. C’est l’unique source dont découlent toutes les exigences. Cela signifie que tout le travail que l’Equipe de Développement réalise provient du Backlog Produit. Chaque idée de fonctionnalité, amélioration, correction d’anomalie, exigence de documentation, toute partie du travail réalisée, dérive d’un item du Backlog Produit. Chaque item du Backlog Produit porte une description et une estimation. Le Backlog Produit peut commencer sous la forme d’une grande liste ou d’une petite. Il peut être flou ou plutôt détaillé. Typiquement, il commence sous la forme d’une petite liste pas très détaillée et devient de plus en plus grand et de plus en plus précis au fil du temps. Les items du Backlog Produit dont la réalisation est prévue à court terme, devront être « raffinés » (refined) : clarifiés, mieux définis, découpés en petits morceaux, dans le cadre de l’activité de Raffinement du Backlog Produit. Le Product Owner est responsable et redevable de maintenir le Backlog Produit, même si le Product Owner pourrait, et devrait même, être aidé pour le produire et le maintenir à jour. Les items du Backlog produit peuvent être générés par le Product Owner, les membres de l’équipe, ou d’autres parties prenantes.              
  • 7. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 7   Activité : Raffinement du Backlog Produit   Etant donné que les Items du Backlog Produit sont très souvent gros et étendus par nature, et puisque les idées vont et viennent et que les priorités changent, le Raffinement du Backlog Produit (Product Backlog Refinement) est une activité récurrente du projet Scrum. Cette activité inclut notamment : • Maintenir le Backlog Produit ordonné, • Supprimer ou déprioriser les items qui ne semblent plus importants, • Ajouter ou reprioriser les items émergents ou qui deviennent plus importants, • Découper les items en plus petits items, • Fusionner les items en plus gros items, • Estimer l’effort de réalisation des items. L’un des bénéfices essentiels de l’activité de Raffinement du Backlog Produit est de préparer les Sprints à venir. Pour cela, l’activité de raffinement porte une attention particulière à la préparation des items qui devront être prochainement réalisés. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte, notamment : • Chaque item qui entre dans le Sprint doit idéalement représenter un incrément de « valeur métier » (business value), • L’Equipe de Développement doit être capable de fabriquer chaque item en un seul Sprint, • Tout le monde doit être au clair sur ce qui est prévu. En fonction de la nature du produit, d’autres entrées et compétences seront peut-être nécessaires. Dans tous les cas, il vaut mieux considérer que le Raffinement du Backlog Produit est une activité qui incombe à tous les membres de l’équipe, pas juste le Product Owner.       Activité : Planification du Sprint   Chaque Sprint démarre avec une réunion timeboxée qui s’appelle la Planification du Sprint (Sprint Planning). Au cours de cette réunion, l’Equipe Scrum collabore pour sélectionner et comprendre le travail à réaliser dans le Sprint à venir. L’équipe entière participe à la réunion de Planification du Sprint. A partir du Backlog Produit ordonné, le Product Owner et les membres de l’Equipe de Développement discutent de chaque item pour en partager une compréhension commune et déterminer ce qui est nécessaire pour le réaliser en respectant l’actuelle Définition du Fini (Definition of Done). Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée recommandée pour la Planification du Sprint est de deux heures (ou moins) par semaine de Sprint. Etant donné que cette réunion est timeboxée, le succès de cette réunion de Planification du Sprint repose en grande partie sur la qualité du Backlog Produit en entrée. C’est pourquoi le Raffinement du Backlog Produit (Product Backlog Refinement) est une activité importante.   Dans Scrum, la réunion de Planification du Sprint est décrite comme ayant deux parties : 1. Déterminer quel travail devra être réalisé dans le Sprint. 2. Déterminer comment le travail sera accompli.
  • 8. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 8   Partie 1 : Quel travail devra être réalisé ?   Lors de la première partie de la réunion, le Product Owner présente les items du Backlog Produit ordonné à l’Equipe de Développement, et l’Equipe Scrum entière collabore pour comprendre le travail à réaliser. Le nombre d’items du Backlog Produit à prendre dans le Sprint est de la seule responsabilité de l’Equipe de Développement. Pour décider du nombre d’items à prendre, l’Equipe de Développement prend en compte l’état actuel de l’Incrément Produit, la performance passée de l’équipe, la capacité courante de l’équipe, et le Backlog Produit ordonné. Seule l’Equipe de Développement décide de la quantité de travail à prendre en compte. Ni le Product Owner, ni toute autre forme de pouvoir, ne peut pousser du travail supplémentaire à l’Equipe de Développement. Souvent, mais pas toujours, on donne un objectif au Sprint, appelé l’Objectif du Sprint (Sprint Goal). C’est une pratique puissante qui permet à toute personne de se concentrer sur l’essence de ce qui doit être réalisé, et moins sur les petits détails d’une importance toute relative par rapport à ce qui doit être réellement accompli.     Partie 2: Comment le travail sera t’il accompli ?   Dans la seconde partie de la réunion, l’Equipe de Développement collabore pour décider comment produire le prochain Incrément Produit, en accord avec l’actuelle Définition du Fini (Definition of Done). Les membres de l’équipe réalisent le travail de conception et de planification nécessaires et suffisants pour avoir confiance dans le fait de terminer le travail pendant le Sprint. Le travail à réaliser assez tôt est découpé en petites unités de moins d’une journée. Le travail à réaliser plus tard peut être laissé sous forme de grosses unités à décomposer ultérieurement. La décision de comment faire le travail est de la responsabilité de l’Equipe de Développement, de même que la décision de quel travail doit être fait est de la responsabilité du Product Owner.   Le Product Owner peut rester pendant cette partie de la réunion, pour répondre aux questions et lever les incompréhensions. Dans tous les cas, il doit rester disponible.     Résultat de la Planification du Sprint   La Planification du Sprint permet à l’Equipe Scrum de partager une compréhension commune de la quantité et de la complexité de ce qui devra être accompli pendant le Sprint, et compte tenu des circonstances, on s’attend à ce qu’elle finisse tout. L’Equipe de Développement prévoit la quantité de travail qu’elle pourra terminer et ses membres s’engagent mutuellement à le réaliser. Pour résumer : Lors de la Planification du Sprint, les membres de l’Equipe de Développement :
  • 9. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 9   • Examinent et discutent des items du Backlog Produit avec le Product Owner, • S’assurent qu’ils les comprennent, • Sélectionnent un certain nombre d’items qu’ils prévoient d’accomplir, • Et créent un plan suffisamment détaillé pour garantir la réalisation des items. Le résultat de cette liste de points est appelé le Backlog du Sprint (Sprint Backlog).     Artefact : Backlog de Sprint   Le Backlog de Sprint (Sprint Backlog) est la liste raffinée des items du Backlog Produit choisis pour être développés dans le Sprint à lancer, ainsi que le plan de l’équipe pour accomplir le travail. Il reflète le degré de prévision de l’équipe sur le travail qui devra être réalisé. Une fois le Backlog du Sprint en place, le Sprint démarre et l’Equipe de Développement développe le nouvel Incrément Produit défini par le Backlog du Sprint.       Développement   Pendant le Sprint, l’Equipe de Développement s’auto-organise pour produire un Incrément Produit en fonction du Backlog de Sprint, déterminé lors de la Planification du Sprint. L’auto- organisation signifie que l’équipe se responsabilise pour produire l’Incrément Produit en accord avec les standards de l’organisation, avec la Définition du Fini (Definition of Done), et aussi qu’elle choisit elle-même comment travailler avec ces éléments. Artefact : Incrément Produit   L’artefact le plus important dans Scrum est l’Incrément Produit. Chaque Sprint produit un Incrément Produit. L’Incrément Produit doit être de qualité suffisante pour être livré aux utilisateurs. L’Incrément produit doit satisfaire la Définition du Fini (Definition of Done) actuelle dans l’Equipe Scrum, et chacun de ses composants a été accepté par le Product Owner.   Indicateurs supplémentaires pour rendre Visible la Progression   Scrum requiert de la transparence au sein de l’équipe et à l’extérieur de l’équipe. Même si l’Incrément produit est le moyen le plus important pour créer de la transparence, l’Equipe Scrum créera tout autre artefact nécessaire pour s’assurer que le statut du projet est connu. Généralement, ces artefacts supplémentaires se composent de burn charts et de tableaux de tâches (tasks boards).      
  • 10. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 10   Accord : Définition du Fini   Lorsque l’Incrément Produit est livré, il est déclaré dans un état « fini » qui renvoie à une compréhension partagée de ce que le terme « fini » signifie. Cette définition diffère d’une Equipe Scrum à une autre, et au fur et à mesure que l’équipe monte en maturité, la Définition du Fini (Definition of Done) évolue pour gagner en précision et pertinence. La Définition du Fini embarque toujours la notion que l’Incrément Produit a vocation à être d’un niveau de qualité suffisant pour être déployable (shippable) : le Product Owner peut décider de le déployer immédiatement. L’Incrément Produit inclut les fonctionnalités de tous les Incréments Produits précédents, il a subi des tests complets qui garantissent que tous les items du Backlog Produit continuent de fonctionner ensemble. Activité : Mêlée Quotidienne   L’Equipe de Développement est auto-organisée. L’Equipe de Développement utilise la Mêlée Quotidienne (Daily Scrum) pour s’assurer qu’elle est bien en situation d’atteindre l’Objectif du Sprint (Sprint Goal). La réunion a lieu au même endroit et à la même heure tous les jours. Chaque membre de l’Equipe de Développement communique trois éléments d’information : • Qu’est-ce que j’ai terminé depuis notre dernière Mêlée Quotidienne ? • Qu’est-ce que je prévois de terminer entre maintenant et notre prochaine Mêlée Quotidienne ? • Qu’est-ce qui m’empêche de progresser ? Cela peut donner lieu à de rapides questions / réponses pour clarifier les choses, mais on ne discute pas des sujets lors de la Mêlée Quotidienne. Même si certaines équipes se revoient juste après la Mêlée Quotidienne pour travailler sur les problématiques qui ont émergé. La Mêlée Quotidienne n’est pas un reporting, ni pour le management, ni pour le Product Owner, ni pour le ScrumMaster. Il s’agit d’une réunion d’information au sein de l’Equipe de Développement, pour s’assurer que ses membres sont alignés. Seuls les membres de l’Equipe Scrum, qui inclut le ScrumMaster et le Product Owner, peuvent parler lors de cette réunion. Les autres parties intéressées peuvent venir écouter. Sur la base de ce qui émerge lors de cette réunion, l’Equipe de Développement peut réorganiser sont travail comme elle le souhaite pour atteindre l’Objectif du Sprint.   La Mêlée Quotidienne est un élément essentiel de Scrum, qui améliore la transparence, la confiance et la performance. Elle permet d’identifier rapidement les problèmes, de soutenir l’auto-organisation de l’équipe et sa confiance en elle-même. Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée (timebox) recommandée pour une Mêlée Quotidienne n’excède pas 15 minutes.     Activité : Revue de Sprint   A la fin de chaque Sprint, l’Equipe Scrum et les parties prenantes examinent le résultat du
  • 11. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 11   Sprint. Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée (timebox) recommandée pour une Revue de Sprint est de 1 heure par semaine de Sprint. L’élément au centre de la discussion est l’Incrément Produit terminé lors du Sprint. Etant donné que les parties prenantes (stakeholders) sont celles qui ont des enjeux (stake) par rapport aux résultats, il est généralement logique et utile pour elles d’assister à la réunion. Il s’agit dune réunion informelle qui permet de savoir où nous en sommes et de collaborer pour savoir où nous pourrions aller. Chaque participant peut faire des propositions lors de la Revue de Sprint. Naturellement, le Product Owner prend au final les décisions nécessaires pour l’avenir, et met à jour le Backlog Produit en fonction de ses décisions. Les équipes trouvent elles-mêmes la manière de réaliser une Revue de Sprint. Une démonstration de l’Incrément Produit est habituellement réalisée. Les participants discutent souvent de ce qu’ils ont observé durant le Sprint, des idées qui leur sont venues à l’esprit. Ils discutent de l’état du Backlog Produit, des éventuels prochains jalons, et de ce qui pourrait être réalisé d’ici là. La Revue de Sprint donne à chaque participant une vue globale de l’Incrément Produit actuel. Sous cet angle, il est habituel de mettre à jour le Backlog Produit pendant la Revue de Sprint.   Activité : Rétrospective de Sprint   A la fin de chaque Sprint, l’Equipe Scrum se réunit pour une Rétrospective de Sprint (Sprint Retrospective). L’objectif est d’examiner la façon dont les choses se sont déroulées vis-à- vis du processus, des relations entre les personnes et des outils. L’équipe identifie ce qui a bien fonctionné (what went well) et ce qui a moins bien fonctionné, et identifie d’éventuelles améliorations. Les participants en sortent avec un plan d’actions pour améliorer les choses dans l’avenir. Toutes les réunions Scrum sont timeboxées. La durée (timebox) recommandée pour une Rétrospective de Sprint est de 1h par semaine de Sprint. L’Equipe Scrum améliore son propre processus, tout en restant dans le cadre de travail Scrum.     Et on recommence… Le cycle Scrum se répète ainsi pour chaque Sprint. Pour résumer, les membres de l'Equipe Scrum (le Product Owner, l'Equipe de Développement et le ScrumMaster) collaborent pour créer une série d’Incréments Produit, sur des intervalles de temps fixes de courte durée, appelés des Sprints. Chaque Incrément répond aux critères d'acceptation du Product Owner et l’équipe partage la « Définition du Fini ». Ils travaillent à partir d'un Backlog Produit. Au sein de chaque Sprint, l’équipe commence par la Planification du Sprint pour produire le Backlog du
  • 12. V 2012.12.13 ©2014 Scrum Alliance, Inc 12   Sprint, un Plan pour le Sprint. Les membres de l’équipe s’auto-organisent pour mener le développement, en utilisant les Mêlées Quotidiennes pour se coordonner et veiller à ce qu'ils produisent le meilleur Incrément Produit possible. Ils effectuent un Raffinement du Backlog Produit pour préparer les prochaines Réunions de Planification de Sprints. Ils terminent le Sprint avec la Revue de Sprint et la Rétrospective de Sprint, en examinant le produit et leur processus. --- Scrum Alliance Core Scrum V2012.12.13