SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
Le Factoring
L’affacturage est défini par la Banque de France comme:
« le transfert des créances commerciales de leur
titulaire (l’adhérent) à un factor qui se charge d’en
opérer le recouvrement, d’en garantir la bonne fin,
même en cas de défaillance momentanée ou
permanente du débiteur, de régler par anticipation,
tout ou partie du montant des créances transférées ».
Le factor :
 Finance les créances commerciales.
 Couvre les risques d'insolvabilité.
 Effectue un screening des nouveaux clients.
 Gère les comptes débiteurs.
 Talonne les débiteurs, afin d'en accélérer le paiement.
Le cadre juridique de l’affacturage
 Un contrat d’affacturage national suppose une relation
triangulaire.
La nature du contrat d’affacturage est:
 Innomé
 A caractère intuitu personae
 Synallagmatique
 A exécution successive
 A titre onéreux
 Un contrat d’adhésion
La base juridique du contrat d’affacturage est le plus
souvent la subrogationla subrogation conventionnelleconventionnelle.
Les avantages du factoring
Différence entre un financement par
la banque et par le factoring
L’impacte de l’affacturage sur le bilan
 Si le Factor finance des créances de 1.000.000.
Le client garde une créance de 300.000 sur le Factor.
Influence du factoring sur les ratios
du bilan
ENTREPRISES CONCERNÉES
 Entreprises de fabrication, de distribution de produits et biens
d'équipement
 Entreprises prestataires de services, d'intérim, de formation.
 Entreprise sous-traitantes, de fabrication de sous-ensemble
mécanique ou électronique.
 Entreprises à activité saisonnière, textile, climatisation, jouet.
 Entreprises filiales de sociétés étrangères (window-dressing)
 Entreprises gérant une multitude de comptes-clients.
 Toute entreprise en développement.
AffacturageAffacturage internationalinternational
A la différence de l’affacturage domestique, cette technique
fait intervenir deux factors dans la mesure où l’adhérent et son
client ne résident pas dans le même pays.
Pour compenser l’hétérogénéité des situations internationales
sur le plan juridique et financier et assurer les sûretés de
l’affacturage à l’export, les factors ont procédé à la création
d’associations ou de « chaînes » qui imposent aux participants
des différents pays un mode de collaboration uniforme.

Contenu connexe

Tendances

Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA Taoufik IGRI
 
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...YanisAHMEDALI
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditZouhair Aitelhaj
 
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc Mohamed Amine
 
Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales bouchra elabbadi
 
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesRapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesWadiaa Piczo
 
Audit par cycle
Audit par cycleAudit par cycle
Audit par cyclenouritta
 
Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4
Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4
Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4simoh-salhi
 
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjaneAppréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjaneKHALID ESSBAI
 
compta des assurances.pdf
compta des assurances.pdfcompta des assurances.pdf
compta des assurances.pdfAymenAbbes1
 
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...slimabassi1
 
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceCours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceAllaeddine Makhlouk
 
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: FiduciairePrésentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: FiduciaireJadroun Sofiane
 

Tendances (20)

Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA
 
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
 
Comptes consolidés en normes ifrs
Comptes consolidés en normes ifrsComptes consolidés en normes ifrs
Comptes consolidés en normes ifrs
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque credit
 
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
 
Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales Principes comptables et normes internationales
Principes comptables et normes internationales
 
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesRapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
 
Techniques bancaires
Techniques bancairesTechniques bancaires
Techniques bancaires
 
Rapport de stage Bmce
Rapport de stage Bmce Rapport de stage Bmce
Rapport de stage Bmce
 
Audit par cycle
Audit par cycleAudit par cycle
Audit par cycle
 
Rapport de stage rma
Rapport de stage rma  Rapport de stage rma
Rapport de stage rma
 
La CNSS - Maroc
La CNSS - MarocLa CNSS - Maroc
La CNSS - Maroc
 
Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4
Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4
Corrigé examen-comptabilité-des-societes-s4
 
Affacturage
AffacturageAffacturage
Affacturage
 
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjaneAppréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
 
compta des assurances.pdf
compta des assurances.pdfcompta des assurances.pdf
compta des assurances.pdf
 
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
 
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceCours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
 
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: FiduciairePrésentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
 
Rapport de stage BMCI
Rapport de stage BMCIRapport de stage BMCI
Rapport de stage BMCI
 

En vedette

Affaire enron-finale
Affaire enron-finaleAffaire enron-finale
Affaire enron-finaleissam ramich
 
Le pavillon Paul livret accueil
Le pavillon Paul livret accueilLe pavillon Paul livret accueil
Le pavillon Paul livret accueiltipsmarketing
 
Vivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la Loire
Vivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la LoireVivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la Loire
Vivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la LoireJulie Province
 
Giec WG3
Giec WG3Giec WG3
Giec WG3RAC-F
 
Fiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation sociale
Fiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation socialeFiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation sociale
Fiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation socialeAMZ Software
 
Commerce interentreprises en 2015
Commerce interentreprises en 2015Commerce interentreprises en 2015
Commerce interentreprises en 2015szarzynski
 
Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20RAC-F
 
Règlement sakifo2012 france_final
Règlement sakifo2012 france_finalRèglement sakifo2012 france_final
Règlement sakifo2012 france_finalpartenariatsdeezer
 
Elle & Image prez
Elle & Image prezElle & Image prez
Elle & Image prezElleetimage
 
Fête des lumières lyon
Fête des lumières   lyon Fête des lumières   lyon
Fête des lumières lyon jgrjgkgkth
 
Réglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPL
Réglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPLRéglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPL
Réglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPLWalter Dubois
 
3 conseils pour bien valoriser votre startup !
3 conseils pour bien valoriser votre startup !3 conseils pour bien valoriser votre startup !
3 conseils pour bien valoriser votre startup !Myexperteam
 
Pleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FR
Pleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FRPleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FR
Pleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FRRichard Pietro
 
EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...
EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...
EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...Charlotte Desrosiers
 

En vedette (20)

Affaire enron-finale
Affaire enron-finaleAffaire enron-finale
Affaire enron-finale
 
Croquis hall farq 09 04-2013
Croquis hall farq 09 04-2013Croquis hall farq 09 04-2013
Croquis hall farq 09 04-2013
 
Le pavillon Paul livret accueil
Le pavillon Paul livret accueilLe pavillon Paul livret accueil
Le pavillon Paul livret accueil
 
Prueba I
Prueba IPrueba I
Prueba I
 
Vivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la Loire
Vivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la LoireVivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la Loire
Vivre dans les Pays de la Loire - L'attractivité de la région Pays de la Loire
 
Giec WG3
Giec WG3Giec WG3
Giec WG3
 
Fiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation sociale
Fiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation socialeFiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation sociale
Fiche pratique d'animation du labo de réflexion et d'innovation sociale
 
Commerce interentreprises en 2015
Commerce interentreprises en 2015Commerce interentreprises en 2015
Commerce interentreprises en 2015
 
Brochure Kerensen Retail & Luxe
Brochure Kerensen Retail & LuxeBrochure Kerensen Retail & Luxe
Brochure Kerensen Retail & Luxe
 
Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20
 
Règlement sakifo2012 france_final
Règlement sakifo2012 france_finalRèglement sakifo2012 france_final
Règlement sakifo2012 france_final
 
Corporate games olness
Corporate games olnessCorporate games olness
Corporate games olness
 
Elle & Image prez
Elle & Image prezElle & Image prez
Elle & Image prez
 
Fête des lumières lyon
Fête des lumières   lyon Fête des lumières   lyon
Fête des lumières lyon
 
Réglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPL
Réglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPLRéglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPL
Réglementation du trafic aérien - Formation théorique LAPL-PPL
 
3 conseils pour bien valoriser votre startup !
3 conseils pour bien valoriser votre startup !3 conseils pour bien valoriser votre startup !
3 conseils pour bien valoriser votre startup !
 
Pleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FR
Pleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FRPleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FR
Pleins feux sur Objectif 2020 - No. 1 - FR
 
EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...
EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...
EXTRAIT - LIVRE BLANC De Michel et Augustin à Meetic... regards croisés de 9 ...
 
LaboVTÉ Webinaire portfolio numérique en éducation
LaboVTÉ Webinaire portfolio numérique en éducationLaboVTÉ Webinaire portfolio numérique en éducation
LaboVTÉ Webinaire portfolio numérique en éducation
 
Plaquette acou s propa
Plaquette acou s propaPlaquette acou s propa
Plaquette acou s propa
 

Similaire à L'affacturage, les principes de base !!!

l'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprisesl'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprisesJérôme Havet
 
Csp pour vip business
Csp pour vip businessCsp pour vip business
Csp pour vip businessmcperthuis
 
Le financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELe financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELa French Team
 
Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16NetPME
 
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...CCI Entreprendre
 
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfMini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfcyrilmarsaud2
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Alban Jarry (Bibliothèque de Documents)
 
Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...
Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...
Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...Pénélope Cardera
 
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Gaetan du Halgouet
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financementMohammed Ayedi
 
83984531 lexique-bancaire-lcl
83984531 lexique-bancaire-lcl83984531 lexique-bancaire-lcl
83984531 lexique-bancaire-lclFati Hajjami
 
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?Frédéric Apollonio
 
Affucturage GE Finance Factobail Cofacredit
Affucturage GE Finance Factobail CofacreditAffucturage GE Finance Factobail Cofacredit
Affucturage GE Finance Factobail CofacreditTristan de Viaris
 
Apports en nature de biens immobilier, Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14
Apports en nature de biens immobilier,  Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14Apports en nature de biens immobilier,  Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14
Apports en nature de biens immobilier, Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14Jérôme Chevallerau
 
Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur
Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur
Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur mariusmez
 
ACPR communiqué pertes d'exploitation
ACPR communiqué pertes d'exploitationACPR communiqué pertes d'exploitation
ACPR communiqué pertes d'exploitationLéo Guittet
 
Assurance-vie: pensez luxembourgeois
Assurance-vie: pensez luxembourgeoisAssurance-vie: pensez luxembourgeois
Assurance-vie: pensez luxembourgeoisFabrice Haehl
 
S39 revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014
S39   revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014S39   revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014
S39 revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014KYLIA France
 

Similaire à L'affacturage, les principes de base !!! (20)

l'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprisesl'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprises
 
Csp pour vip business
Csp pour vip businessCsp pour vip business
Csp pour vip business
 
Le financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELe financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPE
 
Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16
 
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...
TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Les dispositifs et organismes de ...
 
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfMini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
 
Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...
Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...
Extrait Livre Blanc : Comment mesurer le retour sur investissement de l'assur...
 
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement
 
83984531 lexique-bancaire-lcl
83984531 lexique-bancaire-lcl83984531 lexique-bancaire-lcl
83984531 lexique-bancaire-lcl
 
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
 
Affucturage GE Finance Factobail Cofacredit
Affucturage GE Finance Factobail CofacreditAffucturage GE Finance Factobail Cofacredit
Affucturage GE Finance Factobail Cofacredit
 
Apports en nature de biens immobilier, Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14
Apports en nature de biens immobilier,  Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14Apports en nature de biens immobilier,  Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14
Apports en nature de biens immobilier, Le Temps, Jérôme Chevallerau 17.09.14
 
Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur
Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur
Étude sur la qualité de la relation client-fournisseur
 
Gestion De Tresorerie
Gestion De TresorerieGestion De Tresorerie
Gestion De Tresorerie
 
ACPR communiqué pertes d'exploitation
ACPR communiqué pertes d'exploitationACPR communiqué pertes d'exploitation
ACPR communiqué pertes d'exploitation
 
Assurance-vie: pensez luxembourgeois
Assurance-vie: pensez luxembourgeoisAssurance-vie: pensez luxembourgeois
Assurance-vie: pensez luxembourgeois
 
Usine nouvelle
Usine nouvelleUsine nouvelle
Usine nouvelle
 
S39 revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014
S39   revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014S39   revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014
S39 revue de presse kylia - semaine du 22 au 28 septembre 2014
 

Plus de Sami Driss

Acronyms gas and oil industry
Acronyms gas and oil industryAcronyms gas and oil industry
Acronyms gas and oil industrySami Driss
 
Acronyms International Trade
Acronyms International TradeAcronyms International Trade
Acronyms International TradeSami Driss
 
Exports and imports in North Africa
Exports and imports in North AfricaExports and imports in North Africa
Exports and imports in North AfricaSami Driss
 
Gabon ressources
Gabon ressourcesGabon ressources
Gabon ressourcesSami Driss
 
Cenosphere trend
Cenosphere trendCenosphere trend
Cenosphere trendSami Driss
 
Why to invest in tunisia?
Why to invest in tunisia?Why to invest in tunisia?
Why to invest in tunisia?Sami Driss
 

Plus de Sami Driss (6)

Acronyms gas and oil industry
Acronyms gas and oil industryAcronyms gas and oil industry
Acronyms gas and oil industry
 
Acronyms International Trade
Acronyms International TradeAcronyms International Trade
Acronyms International Trade
 
Exports and imports in North Africa
Exports and imports in North AfricaExports and imports in North Africa
Exports and imports in North Africa
 
Gabon ressources
Gabon ressourcesGabon ressources
Gabon ressources
 
Cenosphere trend
Cenosphere trendCenosphere trend
Cenosphere trend
 
Why to invest in tunisia?
Why to invest in tunisia?Why to invest in tunisia?
Why to invest in tunisia?
 

L'affacturage, les principes de base !!!

  • 1. Le Factoring L’affacturage est défini par la Banque de France comme: « le transfert des créances commerciales de leur titulaire (l’adhérent) à un factor qui se charge d’en opérer le recouvrement, d’en garantir la bonne fin, même en cas de défaillance momentanée ou permanente du débiteur, de régler par anticipation, tout ou partie du montant des créances transférées ».
  • 2. Le factor :  Finance les créances commerciales.  Couvre les risques d'insolvabilité.  Effectue un screening des nouveaux clients.  Gère les comptes débiteurs.  Talonne les débiteurs, afin d'en accélérer le paiement.
  • 3. Le cadre juridique de l’affacturage  Un contrat d’affacturage national suppose une relation triangulaire.
  • 4. La nature du contrat d’affacturage est:  Innomé  A caractère intuitu personae  Synallagmatique  A exécution successive  A titre onéreux  Un contrat d’adhésion La base juridique du contrat d’affacturage est le plus souvent la subrogationla subrogation conventionnelleconventionnelle.
  • 5. Les avantages du factoring
  • 6. Différence entre un financement par la banque et par le factoring
  • 7. L’impacte de l’affacturage sur le bilan  Si le Factor finance des créances de 1.000.000. Le client garde une créance de 300.000 sur le Factor.
  • 8. Influence du factoring sur les ratios du bilan
  • 9. ENTREPRISES CONCERNÉES  Entreprises de fabrication, de distribution de produits et biens d'équipement  Entreprises prestataires de services, d'intérim, de formation.  Entreprise sous-traitantes, de fabrication de sous-ensemble mécanique ou électronique.  Entreprises à activité saisonnière, textile, climatisation, jouet.  Entreprises filiales de sociétés étrangères (window-dressing)  Entreprises gérant une multitude de comptes-clients.  Toute entreprise en développement.
  • 10. AffacturageAffacturage internationalinternational A la différence de l’affacturage domestique, cette technique fait intervenir deux factors dans la mesure où l’adhérent et son client ne résident pas dans le même pays. Pour compenser l’hétérogénéité des situations internationales sur le plan juridique et financier et assurer les sûretés de l’affacturage à l’export, les factors ont procédé à la création d’associations ou de « chaînes » qui imposent aux participants des différents pays un mode de collaboration uniforme.