SlideShare une entreprise Scribd logo
Connectons ceux qui inventent demain
Mobilité
et nouveaux
usages
Édito
D
irigeants, comptables, consultants, entrepreneurs,
commerciaux… personne n’échappe à l’adaptation des
nouveaux usages de la mobilité que l’on travaille sur le
terrain ou sur site.
A tous moments de la journée, la connexion à titre personnel,
à titre professionnel ou aux deux, est établie à partir de
supports qui facilitent le mouvement. En France, en 2016,
on dénombre très peu de personnes (11 %) qui ne possèdent
pas les trois équipements que sont l’ordinateur (portable ou
non), la tablette numérique et le smartphone.
Plus qu’un constat, la mobilité rebat les cartes du « travailler
pour et ensemble » sur la base d’une interconnection
performante.
Rapidité, convivialité, flexibilité, productivité, rentabilité…
les retombées sont nombreuses et la relation client, plus
collaborative et réactive, en est la bénéficiaire principale.
Le cloud participe à la transformation de ces différents
usages en permettant l’apport d’une quantité d’informations
actualisées, prêtes à être exploitées. Tous ces bénéfices
s’intègrent dans des solutions accessibles 100 % en ligne,
nouvelles clés de la performance de l’entreprise.
La mobilité doit cependant être encadrée par des solutions
souples et intelligentes qui empêchent les silos de se former.
Des systèmes qui sont des partenaires business et non des
contraintes. Le tout dans un univers sécurisé et qui évolue
en fonction de l’expérience utilisateur et client.
Mobilité et usages numériques vont de pair.
Chiffres clés
de la population a un mobile
dont deux tiers sont
des smartphones (65 %)
Source : Baromètre du numérique
2016 - ARCEP
93 %
des chefs d’entreprises
de TPE/PME possèdent
un smartphone comme outil
de travail quotidien.
Source : Étude Linkeo 2015
4e
édition
67 %
de croissance lors des
3 derniers mois de 2015 pour
les tablettes « hybrides »
(avec clavier détachable).
Source : IDC via ZDNet.fr
163 %
de croissance des parts
de tablettes d’entreprises d’ici
2018 dans le monde.
Source : Étude Forrester 2015
20 %
des plus de 40 ans naviguent
quotidiennement
ou occasionnellement sur
internet, et 100 % des 12-29 ans.
Source : Baromètre numérique
2016 - ARCEP
78 %
3
Pour le dirigeant, le commercial, le comptable,
l’autoentrepreneur, ou encore le consultant,
la mobilité numérique est un enjeu
économique. Le brassage des données
et la facilité de leur exploitation dépend
pour beaucoup du choix des solutions
informatiques. Aujourd’hui, tout est
quasiment possible selon votre profil.
La mobilité :
un accélérateur
de business
Partie 1
Partie 1
La mobilité : un accélérateur de business
2 « Portrait du
patron de TPE
française »,
Observatoire des
TPE et PME, CNP
Assurances et
CGPME, juin 2015
POSITIONNEZ LE CLIENT AU
CENTRE DE VOTRE ACTIVITÉ
58
% des dirigeants de TPE2
considèrent
que la satisfaction clients représente
l’élément le plus important de leur
activité. Une exigence qui peut être
perturbée par une organisation défaillante, un
manque de temps ou de moyens, ou des déplacements
fréquents… Or une mobilité bien pensée, avec des
applications et des interfaces performantes, joue un
rôle moteur dans la conquête et la qualité de la relation
client.
La gestion des devis en temps réel en est un bon
exemple. Des plateformes ergonomiques perme ent
de concevoir, vérifier, partager et envoyer les offres
commerciales directement pendant la négociation
avec son client, ou bien quelques instants après avoir
terminé le rendez-vous.
Les multiples possibilités de paramétrage donnent
une grande liberté de présentation. Mieux, certaines
solutions perme ant d’établir facilement des devis, des
factures, des bons de livraison, sont connectées 24h/24,
7j/7 aux références et aux tarifs des prestataires et
fournisseurs fréquemment interrogés.
Autre avantage de poids: les devis qui nécessitent des
ajouts d’informations ou des validations par des tiers
sont à disposition sur des espaces de travail partagés.
Comme d’autres solutions connectées, le mode
collaboratif apporte une réelle valeur ajoutée.
« Avec l’accélération de la
digitalisation de l’économie,
l’avènement du m-Commerce
et la pression de la concurrence,
l’attention des entrepreneurs
se recentre sur le consommateur…
La question de la transformation
numérique ne se pose plus pour
les entreprises, elle est devenue
un enjeu crucial… »
Serge Masliah
Directeur Général de Sage Europe du Sud.
5
3 Communiqué de presse SAGE
14 décembre 2015 : « L’ERP change
de registre face aux nouveaux enjeux
des entreprises : 7 tendances clés en
2016 »
ACCÉDEZ À
DES DONNÉES ACTUALISÉES,
OÙ QUE VOUS SOYEZ
S
elon les différents niveaux d’accès accordés,
le cloud ouvre les portes d’une ressource
documentaire infinie. L’intérêt est déjà clair pour
87,6% des entreprises qui utilisent une solution de
cloud privé ou ont l’intention de le faire. Et le cloud,
n’est pas la seule option possible: certaines applications
mobiles ou web, 100% en ligne, maintiennent une
interopérabilité entre les différents domaines de
gestion de l’entreprise. En quelques clics, on consulte
et on partage des documents sous toutes leurs formes
(écrits, audiovisuels…), perme ant au professionnel
d’avoir une visibilité sur ses indicateurs clés.
Rien de plus efficace, lors d’un rendez-vous client,
que de montrer une réalisation sur sa table e,
son téléphone ou encore de consulter une donnée
comptable clé pour une prise de décision objectivée,
concernant, par exemple, des impayés.
LA FLUIDITÉ DES DATAS
POUR UN PILOTAGE OPTIMAL
N
’importe où, n’importe quand, la mutualisation
des documents, appelée aussi workflows, facilite
les prises de décisions.
Des demandes d’achats sont soumises et des factures
approuvées d’un simple clic. Consulter les stocks en
temps réel, définir des délais de livraison… sont autant
de connaissances « en live » pour un pilotage au plus
juste.
Ce e data décisionnelle (Business Intelligence) enrichit
les potentiels des solutions de mobilité. Les données
extraites d’outils stratégiques comme des tableaux
de bord, de reporting, d’analyses prévisionnelles
apparemment non structurées vont produire, selon
la requête, de la valeur en termes d’informations
(connaître sa rentabilité immédiate par exemple). Des
solutions e-services entièrement personnalisables sont
connectées aux logiciels et répondent aux besoins:
étude de coûts en instant T pour les financiers,
envoi des déclarations sociales nominatives pour les
fonctions RH, consultation et réponses de principe
pour des appels d’offres…
Partie 1
La mobilité : un accélérateur de business
« La mobilité révolutionne l’expérience utilisateur. Avec l’évolution des
usages professionnels (nomadisme, télétravail, BYOD - Bring Your Own
Device), le besoin d’ouverture et de simplicité d’accès aux ressources
partagées dans l’entreprise s’est accentué. »
Isabelle Saint Martin, Chef de marché Business Management Solutions chez Sage.
6
La mobilité :
un booster de
productivité
Quand les synergies internes et externes
sont orchestrées instantanément, elles
aboutissent à un gain d’efficacité. Outils
managériaux, outils de visibilité, outils
de planification… les solutions pour une
plus grande mobilité numérique offrent
la possibilité à chaque fonction (finance,
production, ressources humaines) de mieux
faire comprendre ses enjeux et de les intégrer
à la stratégie globale de l’entreprise.
Partie 2
UN « SMART WORKING »
QUI REDESSINE LES FRONTIÈRES
DU COLLABORATIF
A
ujourd’hui, plus rien n’empêche d’établir et
de maintenir facilement le contact avec ses
équipes et ses parties prenantes. Si la proximité
numérique favorise la performance, elle contribue
pour beaucoup à stimuler l’intelligence collective
et à renforcer la performance individuelle des
collaborateurs. Un commercial en rendez-vous client a
un doute sur une cotation ou sur un conseil
à apporter sur son équipement actuel?
Il suffit d’une photo avec un smartphone relié à
l’application du portail pour solliciter immédiatement
l’expertise d’un collègue.
Les échanges resteront inscrits dans le dossier client.
Des portails d’échanges donnent accès aux dossiers
et aux missions des collaborateurs, à des messageries
internes et à d’autres fonctionnalités destinées à mieux
communiquer avec ses clients et avec ses partenaires.
Grâce à la gestion électronique des documents,
diffuser et partager l’information avec son écosystème,
en temps réel et sans risque d’erreur n’a jamais été
aussi facile et instructif. Le knowledge management
(partage des connaissances dans l’entreprise) est
ainsi rendu performant par des systèmes intelligents
de mobilité qui capitalise le savoir, le traite et le
redistribue (chat, réseau social d’entreprise…).
Partie 2
La mobilité : un booster de productivité
8
4 Baromètre
télétravail
2015 Zevillage-
Inférences
5 Emploi et
revenus des
indépendants,
Insee Références,
Edition 2015
6 CP sage 29 nov 16
« Les nouvelles solutions sont à l’image
des entrepreneurs aujourd’hui : connectées,
mobiles et intelligentes. Elles viennent
enrichir notre offre afin que chaque
entrepreneur trouve ce dont il a besoin,
quels que soient sa taille, son secteur
d’activité, et son parcours dans son projet
de transformation numérique. »
Claude Cordier,
Directeur Marketing et Produits de Sage.
LA GÉOLOCALISATION POUR
OPTIMISER ET NON CONTRÔLER
L
a géolocalisation est un outil de mobilité de plus en
plus utilisé. Dans le respect des règles de droit de
la protection de la vie privée, la géolocalisation est
un allié qui participe à la sécurité de ses employés dans
certains secteurs sensibles ou encore à la gestion de
l’allocation des moyens sur le terrain. Les commerciaux
savent très bien l’utiliser pour optimiser leurs rendez-
vous. En disposant d’une carte à jour de tous leurs
clients, les commerciaux gèrent leurs déplacements et
renforcent les relations, parfois éloignées: une visite
planifiée chez un client, peut être l’occasion d’une
visite de courtoisie à un client voisin ou à un prospect
à quelques mètres de là. Une très bonne manière
également de visualiser des secteurs géographiques
intéressants pour son marché.
La géolocalisation via les mobiles est également un
excellent outil pour des échanges personnalisés: par
exemple, un prospect proche d’un point de vente peut
recevoir un SMS l’informant d’une offre commerciale
immédiate.
L’INTEROPÉRABILITÉ SOURCE
DE CRÉATION DE VALEUR
P
lus l’entreprise interagit avec son écosystème, plus
elle est compétitive. Les processus et les échanges
ne sont pas des handicaps « temps » mais des
synergies facilitées par des solutions qui organisent
des fonctionnalités. On peut, par exemple, solliciter sa
banque pour une avance de trésorerie afin de redonner
du souffle à son activité. La demande est entièrement
gérée en ligne: du premier contact en passant par
l’envoi du dossier complet jusqu’au premier versement
sur le compte bancaire. Autre cas concernant la
relation fournisseur: à partir d’une application web
ou mobile, on est averti de l’émission d’une nouvelle
facture fournisseurs à valider. Une fois acceptée,
le document est partagé avec le « payeur » pour
règlement. Selon le cabinet Arthur D. Li le, l’usage
numérique des factures réduirait de près de 60% leurs
coûts de traitement (émission et réception).
Partie 2
La mobilité : un booster de productivité
9
UNE MOBILITÉ ASSUMÉE, SIGNE
D’ATTRACTIVITÉ INTERNE ET
EXTERNE
Q
u’ils soient issus de la génération dite Y ou Z, les
moins de 35 ans ont pour leitmotiv le partage et
la collaboration. Les digital natives (génération
Y) se veulent partout présents avec un accès sans
aucune contrainte pour a eindre l’information.
Certains parlent même de mobiquité: «Any time,
anywhere,
any device».
Pour ces générations, la capacité qu’a une entreprise de
s’adapter et s’approprier ces solutions technologiques
et ces nouveaux usages est a ractive. Qu’ils soient
ses clients, ses prestataires mais aussi ses (futurs)
collaborateurs, une entreprise ayant fait le choix de la
mobilité arrivera plus facilement
à capter leur a ention.
Et il n’y a pas qu’en interne, que la mobilité est source
d’intérêt. Certains de ses usages perme ent ainsi
d’identifier et de faire appel à des compétences,
n’importe où en France ou à l’étranger. Un spécialiste
peut intervenir ponctuellement sur un dossier partagé
et un réseau de partenaires constitué dans une région
pour remporter un appel d’offres qui y est lancé.
Un collaborateur temporaire ou à distance accède,
avec simple login et un mot de passe, à toutes les
informations métiers dont il a besoin.
TÉLÉTRAVAIL :
70,9 % DES FRANÇAIS ONT
UN AVIS POSITIF
C
onnectés et nomades, beaucoup peuvent
prétendre au télétravail. Signe de flexibilité
et de vision collaborative du travail en
écosystème, le télétravail continue à faire des adeptes.
En version 100%, occasionnel ou hybride (temps
répartis hors et dans l’entreprise), il concerne une
large pale e de métiers: comptables, graphistes,
rédacteurs, commerciaux, chef d’entreprise… Ses
retombées sont nombreuses et reconnues: meilleure
productivité, possibilité d’employer des personnes à
profils spécifiques (handicaps) ou rentabilisation des
espaces de travail… Une seule chose est nécessaire:
une simple connexion internet. S’offrent alors des
solutions numériques de mobilité qui effacent toutes
les contraintes géographiques comme l’accès à tous ses
dossiers de travail ou à une base de données ouvertes
qui s’interface avec les autres applications exploitées
par l’entreprise. Aucune synchronisation de données
n’est à réaliser, les échanges se faisant en temps réel.
Les travailleurs nomades
et indépendants
Les usages numériques accompagnent une vague
de fond : l’augmentation de la part des travailleurs
« nomades », à grande majorité indépendants,
travaillant à domicile, dans espaces de coworking,
ou encore dans bureaux éphémères. Selon Eurostat,
le nombre d’indépendants aurait augmenté de 85 %
au cours de ces dix dernières années. En France,
on compte plus de 2,8 millions de personnes qui
exercent une activité non salariée à titre principal ou
en complément d’une activité salariée.
Partie 2
La mobilité : un booster de productivité
10
Une mise en
application très
personnalisée
Des solutions souples, parfois hybrides
ouvrent de multiples perspectives.
Pour maximiser leurs impacts, il est nécessaire
de déployer des solutions numériques
à sa portée, presque sur-mesure,
en fonction de ses moyens, de ses besoins
et de ses priorités.
Partie 3
Partie 3
Une mise en application très personnalisée
HYBRIDATION DES SYSTÈMES :
TOUT EST POSSIBLE
E
n 2019, selon certaines prévisions, les trois
quarts des investissements IT concerneront des
technologies qui favorisent l’interdépendance
(mobile, cloud, big data ou IoT -internet des objets).
En a endant, des scenarii mixtes offrent l’opportunité
d’utiliser des informations contenues dans le cloud ou
non. Il est aussi envisageable d’adapter ses outils au
cloud et de revenir un jour au système traditionnel.
Les systèmes hybrides ont l’avantage de se déployer
rapidement et à moindre coût. En effet, il n’est pas
impératif de se doter d’une nouvelle infrastructure
informatique.
Pour les professionnels de la comptabilité,
l’hybridation facilite la gestion simple et automatisée
de la comptabilité générale auxiliaire, analytique et
budgétaire.
De leur côté, les commerciaux peuvent compter sur
des solutions de CRM intégrées dans les logiciels
de gestion, leur perme ant de travailler avec un
référentiel unique et à jour. Ils gagnent ainsi en
réactivité et flexibilité, et peuvent se concentrer
davantage sur des tâches à valeur ajoutée. De plus,
l’intégration de réseaux sociaux dans les logiciels de
gestion offre à ces derniers la possibilité d’interagir
avec leurs clients, partenaires et prospects, et de
tirer parti des informations recueillies au sein des
différentes communautés.
Mieux encore, des solutions 100% mobile proposent
une centralisation numérique des données de
l’entreprise qui sont partagées avec l’écosystème
(banques, administration…). Ce e nouvelle génération
de produit couvre l’ensemble des besoins métiers
(comptabilité-finance, gestion commerciale, CRM
etc.) et autres activités verticales (négoce, production,
services etc.).
12
7 The Internet of
Things: A New
Path to European
Prosperity,
ATKearney, 2016
« Sage aime le on-premise
[logiciel installé localement
sur son ordinateur] !
Sage aime l’hybride !
Sage aime le cloud ! »,
Stephen Kelly, PDG de Sage
LE FORMIDABLE GISEMENT
D’OBJETS CONNECTÉS
C
onsidéré comme la troisième évolution de
l’internet, après la création du web et le web
social, l’internet des objets désigne la connexion
d’appareils physiques à un réseau internet.
Il représente, au sein de l’Union européenne, un
potentiel économique de près de 1000 milliards d’euros
d’ici à 2025. 26 milliards d’objets connectés seront alors
en service dans l’UE.
Et la voiture est au cœur de ce développement.
Selon une étude du Cabinet Gartner, 250 millions de
véhicules, soit une voiture sur cinq dans le monde,
seront connectés d’ici 2020. Le véhicule deviendra un
vrai bureau roulant et non plus un espace à défaut.
L’entreprise devra se préparer à y installer toutes les
applications et les solutions favorisant la mobilité
professionnelle.
Outre le bénéfice temps et flexibilité, les objets
connectés en entreprise sont aussi au service de la
qualité de vie. A l’instar des montres, certains outils
de bureautique (souris d’ordinateur, fauteuils…)
deviennent intelligents et offrent une lisibilité en
termes de bonne santé au travail.
UN ÉQUIPEMENT PENSÉ SELON
SES OBJECTIFS ET SES MOYENS
L
a souplesse, la personnalisation et le recours à des
dispositifs informatiques légers sont les grands
points forts des nouveaux usages liés à la mobilité.
Un avantage très appréciable, notamment pour les
entreprises de 0 à 9 salariés, dont les outils numériques
sont gérés à près de 72% par le dirigeant.
Choisir de s’équiper pour favoriser la mobilité se
prévoit stratégiquement en fonction de ses sources
de rentabilité.
Dans certains cas, les fonctions commerciales peuvent
être les premières à adopter les nouveaux usages
pour accélérer le développement de l’activité. Pour
d’autres professionnels, c’est la fonction comptable
qui aura intérêt à être davantage connectée à ses
différentes parties prenantes (administration fiscale,
banque, cabinet d’expert-comptable) pour fluidifier les
échanges et les process, là où pour certains ce sont les
ressources humaines qui devront se digitaliser pour
simplifier les outils de gestion des congés…
Des solutions de financement via les régions
françaises et l’Europe existent pour aider les petites et
moyennes entreprises à s’équiper, à l’instar des chèques
Transformation numérique (fonds Feder-FSE).
Partie 3
Une mise en application très personnalisée
13
Bring your own device… pas pour tout le monde
On constate une hausse régulière du niveau d’équipements des français.
Pour la première fois, les détenteurs du trio ordinateur, tablette et
téléphone sont plus nombreux que ceux ayant le duo ordinateur
et téléphone. Le Bring your own device (apportez votre appareil
personnel (au travail)) suit la même tendance. Le salarié tout comme
le professionnel indépendant utilise son matériel personnel à des fins
professionnelles. De son côté, l’employeur est responsable de la sécurité
des données de son entreprise, y compris lorsqu’elles sont stockées sur
des terminaux dont il n’a pas la maîtrise physique ou juridique, mais dont
il a autorisé l’utilisation pour accéder aux ressources informatiques de
l’entreprise. Se pose donc la question de la confidentialité des données
pour certaines fonctions, un DAF ou un commercial devra éviter cette
pratique par exemple.
Chiffres clés
des PME de 10 à 49 salariés confient
à un prestataire extérieur la gestion de
leurs solutions numériques.
Source : Études des pratiques et usages
des TPE/PME – CCI de Lyon
55 %
des TPE estiment que des investissements
en faveur de nouveaux usages numériques
vont être nécessaires pour adapter leurs
équipements et outils de travail dans les trois
prochaines années (et dans une moindre
mesure ses produits et services (62%) ainsi
que ses compétences et celles de ses salariés
(60%)).
Source : 61ème
baromètre des TPE – IFOP/Fiducial
70 %
14
5 règles de base
pour faire rimer
mobilité et sécurité
LOCALISER
LE NUAGE
Si vous avez opté pour le cloud,
posez-vous la question du lieu
géographique où sont centralisés
vos données et vos applications.
Il faut absolument identifier les
datacenters et s’assurer qu’ils
respectent les prescriptions des
autorités ad hoc.
METTRE À JOUR
LES SOLUTIONS
Votre éditeur doit, à travers le
cloud, vous assurer de la mise à
jour régulière de vos logiciels. Si
vous ne passez pas par le cloud,
veillez à effectuer cette mise
à jour sur le site identifié de votre
éditeur.
SENSIBILISER
AUX BONNES PRATIQUES
Souvent le risque de faille de
sécurité est là où on ne l’attend
pas et ce n’est ni la solution, ni
l’application qui sont en cause.
C’est la manière de les utiliser. Une
étude réalisée par Kaspersky Lab
en 2016 révèle que huit sondés
sur dix (82 %) se connectent ainsi
à des réseaux Wi-Fi gratuits non
sécurisés dans des terminaux
d’aéroports, des hôtels, des cafés
ou des restaurants.
RÉACTUALISER LES
NIVEAUX D’ACCÈS
Les droits d’accès à certaines
données sont très facilement
configurables (horaires,
géographiques, par profil…).
Mais pour davantage de sécurité,
il faut aussi qu’ils soient très
régulièrement actualisés. Une
attention particulière sera portée
à ceux qui ont une visibilité
maximale sur des informations
stratégiques.
GÉRER LES MOTS
DE PASSE
Idéalement, les mots de passe
doivent être changés tous les trois
mois et pour les smartphones
comme les tablettes, un
verrouillage automatique actif au
bout de 5 minutes maximum est
préférable. Autre option sérieuse :
l’authentification multi-facteurs
et équipements (procédures
d’indentification par mots de
passe via différentes applications,
comme les SMS, mail, etc.)
15
1
5
2 3
4
Les nouveaux usages liés à la mobilité modifient en profon-
deur les relations sociales et économiques. Le fonctionne-
ment en écosystème vient définitivement rompre des situa-
tions d’isolements professionnels où l’échange des données
et leurs interactions étaient défaillants.
La stratégie de mobilité numérique des dirigeants, des
consultants, des indépendants, et autres entreprises, porte
une résonance en terme de source de croissance.
Sur le marché, des solutions rendent possible une
hyperproximité et une réactivité génératrices de valeur
ajoutéeetdevaleurpartagée,auservicedel’expérienceclient
et de la rentabilité globale de l’activité. Des outils favorisant
l’usage multicanal sont alors privilégiés pour numériser les
échanges et les transactions.
Dans tous les cas, l’objectif est de construire une mobilité
numérique intelligente et accessible, ayant cette incroyable
capacité d’adaptation aux enjeux de chacun.
Et l’avenir de ces nouveaux usages semble radieux. Selon
le Cabinet ATKearney, l’impact potentiel des technologies
numériques disruptives (cloud computing, internet des
objets, Big Data…) s’élèvera à près de 1 000 milliards d’euros
en France d’ici à 2025 incluant la création de valeur ajoutée
et le surplus de valeur dont bénéficient les consommateurs.
Conclusion
16
Sage Clic&Cash est le fruit d’un partenariat entre Sage et le Groupe Finexkap, en pratique, les créances sont acquises par les organismes de refinancement
gérés par Finexkap AM ou par des partenaires sociétés de gestion pour lesquels Finexkap AM agit en qualité d’originateur. Finexkap AM est une société de
gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-1400044 (consulter le site de l’AMF : www.amf-france.org)
Sage, SAS au capital de 6 750 000 euros, inscrite au registre du commerce et des sociétés de Paris, sous le numéro B 313 966 129, numéro de TVA
intracommunautaire FR 75 313 966 129, dont le siège social est situé : Le Colisée II, 10 rue Fructidor - 75834 Paris cedex 17. Crédits photos : Sage
10, rue Fructidor
75834 Paris Cedex 17
Plus d’informations sur nos produits et services :
En France :
À l’export : +33 (0)5 56 136 988
https://clicandcash.sage.fr/
À PROPOS DE SAGE CLIC&CASH
Sage Clic&Cash vous permet d’obtenir une avance de trésorerie en 48 h, à rembourser sous 90 jours
en contrepartie de factures clients, directement depuis votre logiciel de comptabilité Sage ou Ciel
et sans passer par une banque.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.sageclicandcash.com.
À PROPOS DE SAGE
Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité et de paie, soutient les ambitions des
entrepreneurs à travers le monde. Sage a été créé il y a 30 ans ; aujourd’hui plus de 13 000 collaborateurs
présents dans 23 pays accompagnent les millions d’entrepreneurs qui dynamisent l’économie mondiale.
Nous réinventons et simplifions la gestion d’entreprise avec des technologies de pointe et en collaborant
avec une communauté dynamique d’entrepreneurs, de dirigeants de start-up, de TPE et de PME,
de commerçants, de comptables, de partenaires et de développeurs. En tant qu’entreprise cotée
au London Stock Exchange (FTSE 100), Sage a fait du soutien aux communautés locales sa priorité,
grâce à l’activité caritative de la Fondation Sage.
Sage 2016 – Tout droit réservé.
Société par Actions Simplifiée au capital de 6 750 000 € Siège social : 10, rue Fructidor – 75834 Paris Cedex 17 – 313 966 129 RCS Paris – Crédit Photo : Getty Images
À PROPOS DE SAGE
Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité et de paie, soutient les ambitions des
entrepreneurs à travers le monde. Sage a été créé il y a 30 ans ; aujourd’hui plus de 13 000 collaborateurs
présents dans 23 pays accompagnent les millions d’entrepreneurs qui dynamisent l’économie mondiale.
Nous réinventons et simplifions la gestion d’entreprise avec des technologies de pointe et en collaborant
avec une communauté dynamique d’entrepreneurs, de dirigeants de start-up, de TPE et de PME,
de commerçants, de comptables, de partenaires et de développeurs. En tant qu’entreprise cotée
au London Stock Exchange (FTSE 100), Sage a fait du soutien aux communautés locales sa priorité,
grâce à l’activité caritative de la Fondation Sage.
10, rue Fructidor
75834 Paris Cedex 17
Plus d’informations sur nos produits et services :
En France :

Contenu connexe

Tendances

DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1
DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1
DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1
Hubert Van Cappel de Prémont
 
Voici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon Gartner
Voici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon GartnerVoici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon Gartner
Voici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon Gartner
Thibaut Watrigant
 
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Claude Super
 
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceDigitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
GCX Conseil
 

Tendances (20)

7 outils pour réussir sa transformation digitale agroalimentaire [infographie]
7 outils pour réussir sa transformation digitale agroalimentaire [infographie]7 outils pour réussir sa transformation digitale agroalimentaire [infographie]
7 outils pour réussir sa transformation digitale agroalimentaire [infographie]
 
Dff smac me
Dff smac meDff smac me
Dff smac me
 
Information management : quand l\'information devient un capital d\'entreprise
Information management : quand l\'information devient un capital d\'entrepriseInformation management : quand l\'information devient un capital d\'entreprise
Information management : quand l\'information devient un capital d\'entreprise
 
DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1
DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1
DIA-Digital-RH-_-de-lobservation-à-laction-V-Web-1
 
Transformation digitale
Transformation digitaleTransformation digitale
Transformation digitale
 
Transformation digitale de la fonction rh
Transformation digitale de la fonction rhTransformation digitale de la fonction rh
Transformation digitale de la fonction rh
 
La digitalisation de l'entreprise métamorphoses des disciplines du manageme...
La digitalisation de l'entreprise  métamorphoses des disciplines du manageme...La digitalisation de l'entreprise  métamorphoses des disciplines du manageme...
La digitalisation de l'entreprise métamorphoses des disciplines du manageme...
 
La transformation face à l'innovation - webassoc 29 janvier 2015
La transformation face à l'innovation - webassoc 29 janvier 2015La transformation face à l'innovation - webassoc 29 janvier 2015
La transformation face à l'innovation - webassoc 29 janvier 2015
 
Collaboration et gestion des données et contenus dans la transformation digit...
Collaboration et gestion des données et contenus dans la transformation digit...Collaboration et gestion des données et contenus dans la transformation digit...
Collaboration et gestion des données et contenus dans la transformation digit...
 
041114 présentation digital transformation - e. duguay- sciences po
041114   présentation digital transformation - e. duguay- sciences po041114   présentation digital transformation - e. duguay- sciences po
041114 présentation digital transformation - e. duguay- sciences po
 
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETIRéussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
 
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
 
Business Analyst & Transformation Digital : Retour d'expérience Groupe SEB
Business Analyst & Transformation Digital : Retour d'expérience Groupe SEBBusiness Analyst & Transformation Digital : Retour d'expérience Groupe SEB
Business Analyst & Transformation Digital : Retour d'expérience Groupe SEB
 
Voici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon Gartner
Voici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon GartnerVoici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon Gartner
Voici les 34 technologies de 2016 à forts enjeux stratégiques selon Gartner
 
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
 
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceDigitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
 
Présentation aldais - atelier transition numérique - cci bordeaux gironde 270...
Présentation aldais - atelier transition numérique - cci bordeaux gironde 270...Présentation aldais - atelier transition numérique - cci bordeaux gironde 270...
Présentation aldais - atelier transition numérique - cci bordeaux gironde 270...
 
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovationTransformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
 
Accompagner votre Transformation Digitale
Accompagner votre Transformation DigitaleAccompagner votre Transformation Digitale
Accompagner votre Transformation Digitale
 
Baromètre de la transformation digitale - Les secrets des Super Héros du Digi...
Baromètre de la transformation digitale - Les secrets des Super Héros du Digi...Baromètre de la transformation digitale - Les secrets des Super Héros du Digi...
Baromètre de la transformation digitale - Les secrets des Super Héros du Digi...
 

Similaire à Livre blanc Mobilité et nouveaux usages - Sage

1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...
1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...
1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...
Market Engel SAS
 

Similaire à Livre blanc Mobilité et nouveaux usages - Sage (20)

PME-TPE réussissez votre transformation digitale
PME-TPE réussissez votre transformation digitalePME-TPE réussissez votre transformation digitale
PME-TPE réussissez votre transformation digitale
 
Travaillez plus efficacement avec Microsoft Office 365
Travaillez plus efficacement avec Microsoft Office 365Travaillez plus efficacement avec Microsoft Office 365
Travaillez plus efficacement avec Microsoft Office 365
 
Visiativ Corporate 2014
Visiativ Corporate 2014Visiativ Corporate 2014
Visiativ Corporate 2014
 
Editique & Mobilité - Livre blanc Naelan
Editique & Mobilité - Livre blanc NaelanEditique & Mobilité - Livre blanc Naelan
Editique & Mobilité - Livre blanc Naelan
 
Editique & Mobilité - Livre blanc Naelan
Editique & Mobilité - Livre blanc NaelanEditique & Mobilité - Livre blanc Naelan
Editique & Mobilité - Livre blanc Naelan
 
PME-TPE COMMENT RÉUSSIR LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DE VOTRE ENTREPRISE
PME-TPE COMMENT RÉUSSIR LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DE VOTRE ENTREPRISEPME-TPE COMMENT RÉUSSIR LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DE VOTRE ENTREPRISE
PME-TPE COMMENT RÉUSSIR LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DE VOTRE ENTREPRISE
 
Editique & Mobilité - Livre blanc NAELAN
Editique & Mobilité - Livre blanc NAELANEditique & Mobilité - Livre blanc NAELAN
Editique & Mobilité - Livre blanc NAELAN
 
Editique & Mobilité - Livre blanc NAELAN
Editique & Mobilité - Livre blanc NAELANEditique & Mobilité - Livre blanc NAELAN
Editique & Mobilité - Livre blanc NAELAN
 
Ces entreprises qui grandissent avec le numérique
Ces entreprises qui grandissent avec le numériqueCes entreprises qui grandissent avec le numérique
Ces entreprises qui grandissent avec le numérique
 
LE CLOUD ET SAGE AVEC PROJECT SI
LE CLOUD ET SAGE AVEC PROJECT SILE CLOUD ET SAGE AVEC PROJECT SI
LE CLOUD ET SAGE AVEC PROJECT SI
 
Visiativ - Rapport d'acitivité 2016
Visiativ - Rapport d'acitivité 2016Visiativ - Rapport d'acitivité 2016
Visiativ - Rapport d'acitivité 2016
 
Rapport d'activité 2016
Rapport d'activité 2016Rapport d'activité 2016
Rapport d'activité 2016
 
Orange applications for business
Orange applications for businessOrange applications for business
Orange applications for business
 
Point de vue n°29
Point de vue n°29 Point de vue n°29
Point de vue n°29
 
La fusion Digital - Lean : un alliage précieux créateur de valeur
La fusion Digital - Lean : un alliage précieux créateur de valeurLa fusion Digital - Lean : un alliage précieux créateur de valeur
La fusion Digital - Lean : un alliage précieux créateur de valeur
 
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - LiteMagazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
 
1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...
1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...
1er Baromètre de la_transformation_digitale_CSC_2015_Les secrets des super he...
 
Baromètre de la transformation digitale
Baromètre de la transformation digitaleBaromètre de la transformation digitale
Baromètre de la transformation digitale
 
La Gouvernance des Données
La Gouvernance des DonnéesLa Gouvernance des Données
La Gouvernance des Données
 
Etude PwC Club des Connected CFO (2014)
Etude PwC Club des Connected CFO (2014)Etude PwC Club des Connected CFO (2014)
Etude PwC Club des Connected CFO (2014)
 

Plus de NRC

Plus de NRC (20)

Démystifier la gestion des vulnérabilités
Démystifier la gestion des vulnérabilitésDémystifier la gestion des vulnérabilités
Démystifier la gestion des vulnérabilités
 
Guide oxatis - Les recettes pour réussir dans le e-commerce
Guide oxatis - Les recettes pour réussir dans le e-commerceGuide oxatis - Les recettes pour réussir dans le e-commerce
Guide oxatis - Les recettes pour réussir dans le e-commerce
 
Le guide pratique pour optimiser votre ligne de production
Le guide pratique pour optimiser votre ligne de productionLe guide pratique pour optimiser votre ligne de production
Le guide pratique pour optimiser votre ligne de production
 
La business intelligence au service de la production
La business intelligence au service de la productionLa business intelligence au service de la production
La business intelligence au service de la production
 
Livre blanc F-Secure Ransomware - le chantage qui fait déchanter
Livre blanc F-Secure Ransomware - le chantage qui fait déchanterLivre blanc F-Secure Ransomware - le chantage qui fait déchanter
Livre blanc F-Secure Ransomware - le chantage qui fait déchanter
 
Rapport F-Secure sur la cybersécurité 2017
Rapport F-Secure sur la cybersécurité 2017Rapport F-Secure sur la cybersécurité 2017
Rapport F-Secure sur la cybersécurité 2017
 
Windows Server 2016, le système d'exploitation orienté cloud indispensable
Windows Server 2016, le système d'exploitation orienté cloud indispensableWindows Server 2016, le système d'exploitation orienté cloud indispensable
Windows Server 2016, le système d'exploitation orienté cloud indispensable
 
Recruter pour préparer l'avenir
Recruter pour préparer l'avenirRecruter pour préparer l'avenir
Recruter pour préparer l'avenir
 
Stormshield Visibility Center
Stormshield Visibility CenterStormshield Visibility Center
Stormshield Visibility Center
 
F-Secure Business Suite
F-Secure Business SuiteF-Secure Business Suite
F-Secure Business Suite
 
Cyber security-report-2017
Cyber security-report-2017Cyber security-report-2017
Cyber security-report-2017
 
Tout comprendre sur la dématérialisation
Tout comprendre sur la dématérialisationTout comprendre sur la dématérialisation
Tout comprendre sur la dématérialisation
 
F-Secure Protection Services for Business
F-Secure Protection Services for BusinessF-Secure Protection Services for Business
F-Secure Protection Services for Business
 
RADAR - Le nouveau scanner de vulnérabilité par F-Secure
RADAR - Le nouveau scanner de vulnérabilité par F-SecureRADAR - Le nouveau scanner de vulnérabilité par F-Secure
RADAR - Le nouveau scanner de vulnérabilité par F-Secure
 
La sécurité informatique expliquée aux salariés
La sécurité informatique expliquée aux salariésLa sécurité informatique expliquée aux salariés
La sécurité informatique expliquée aux salariés
 
Rapport des menaces en 2015 par F-Secure
Rapport des menaces en 2015 par F-SecureRapport des menaces en 2015 par F-Secure
Rapport des menaces en 2015 par F-Secure
 
Le guide pour gérer sa trésorie
Le guide pour gérer sa trésorieLe guide pour gérer sa trésorie
Le guide pour gérer sa trésorie
 
L'antispam n'est pas un figurant !
L'antispam n'est pas un figurant !L'antispam n'est pas un figurant !
L'antispam n'est pas un figurant !
 
Les avantages et bénéfices du CRM
Les avantages et bénéfices du CRMLes avantages et bénéfices du CRM
Les avantages et bénéfices du CRM
 
Réussir facilement sa migration antivirus
Réussir facilement sa migration antivirusRéussir facilement sa migration antivirus
Réussir facilement sa migration antivirus
 

Livre blanc Mobilité et nouveaux usages - Sage

  • 1. Connectons ceux qui inventent demain Mobilité et nouveaux usages
  • 2. Édito D irigeants, comptables, consultants, entrepreneurs, commerciaux… personne n’échappe à l’adaptation des nouveaux usages de la mobilité que l’on travaille sur le terrain ou sur site. A tous moments de la journée, la connexion à titre personnel, à titre professionnel ou aux deux, est établie à partir de supports qui facilitent le mouvement. En France, en 2016, on dénombre très peu de personnes (11 %) qui ne possèdent pas les trois équipements que sont l’ordinateur (portable ou non), la tablette numérique et le smartphone. Plus qu’un constat, la mobilité rebat les cartes du « travailler pour et ensemble » sur la base d’une interconnection performante. Rapidité, convivialité, flexibilité, productivité, rentabilité… les retombées sont nombreuses et la relation client, plus collaborative et réactive, en est la bénéficiaire principale. Le cloud participe à la transformation de ces différents usages en permettant l’apport d’une quantité d’informations actualisées, prêtes à être exploitées. Tous ces bénéfices s’intègrent dans des solutions accessibles 100 % en ligne, nouvelles clés de la performance de l’entreprise. La mobilité doit cependant être encadrée par des solutions souples et intelligentes qui empêchent les silos de se former. Des systèmes qui sont des partenaires business et non des contraintes. Le tout dans un univers sécurisé et qui évolue en fonction de l’expérience utilisateur et client. Mobilité et usages numériques vont de pair.
  • 3. Chiffres clés de la population a un mobile dont deux tiers sont des smartphones (65 %) Source : Baromètre du numérique 2016 - ARCEP 93 % des chefs d’entreprises de TPE/PME possèdent un smartphone comme outil de travail quotidien. Source : Étude Linkeo 2015 4e édition 67 % de croissance lors des 3 derniers mois de 2015 pour les tablettes « hybrides » (avec clavier détachable). Source : IDC via ZDNet.fr 163 % de croissance des parts de tablettes d’entreprises d’ici 2018 dans le monde. Source : Étude Forrester 2015 20 % des plus de 40 ans naviguent quotidiennement ou occasionnellement sur internet, et 100 % des 12-29 ans. Source : Baromètre numérique 2016 - ARCEP 78 % 3
  • 4. Pour le dirigeant, le commercial, le comptable, l’autoentrepreneur, ou encore le consultant, la mobilité numérique est un enjeu économique. Le brassage des données et la facilité de leur exploitation dépend pour beaucoup du choix des solutions informatiques. Aujourd’hui, tout est quasiment possible selon votre profil. La mobilité : un accélérateur de business Partie 1
  • 5. Partie 1 La mobilité : un accélérateur de business 2 « Portrait du patron de TPE française », Observatoire des TPE et PME, CNP Assurances et CGPME, juin 2015 POSITIONNEZ LE CLIENT AU CENTRE DE VOTRE ACTIVITÉ 58 % des dirigeants de TPE2 considèrent que la satisfaction clients représente l’élément le plus important de leur activité. Une exigence qui peut être perturbée par une organisation défaillante, un manque de temps ou de moyens, ou des déplacements fréquents… Or une mobilité bien pensée, avec des applications et des interfaces performantes, joue un rôle moteur dans la conquête et la qualité de la relation client. La gestion des devis en temps réel en est un bon exemple. Des plateformes ergonomiques perme ent de concevoir, vérifier, partager et envoyer les offres commerciales directement pendant la négociation avec son client, ou bien quelques instants après avoir terminé le rendez-vous. Les multiples possibilités de paramétrage donnent une grande liberté de présentation. Mieux, certaines solutions perme ant d’établir facilement des devis, des factures, des bons de livraison, sont connectées 24h/24, 7j/7 aux références et aux tarifs des prestataires et fournisseurs fréquemment interrogés. Autre avantage de poids: les devis qui nécessitent des ajouts d’informations ou des validations par des tiers sont à disposition sur des espaces de travail partagés. Comme d’autres solutions connectées, le mode collaboratif apporte une réelle valeur ajoutée. « Avec l’accélération de la digitalisation de l’économie, l’avènement du m-Commerce et la pression de la concurrence, l’attention des entrepreneurs se recentre sur le consommateur… La question de la transformation numérique ne se pose plus pour les entreprises, elle est devenue un enjeu crucial… » Serge Masliah Directeur Général de Sage Europe du Sud. 5
  • 6. 3 Communiqué de presse SAGE 14 décembre 2015 : « L’ERP change de registre face aux nouveaux enjeux des entreprises : 7 tendances clés en 2016 » ACCÉDEZ À DES DONNÉES ACTUALISÉES, OÙ QUE VOUS SOYEZ S elon les différents niveaux d’accès accordés, le cloud ouvre les portes d’une ressource documentaire infinie. L’intérêt est déjà clair pour 87,6% des entreprises qui utilisent une solution de cloud privé ou ont l’intention de le faire. Et le cloud, n’est pas la seule option possible: certaines applications mobiles ou web, 100% en ligne, maintiennent une interopérabilité entre les différents domaines de gestion de l’entreprise. En quelques clics, on consulte et on partage des documents sous toutes leurs formes (écrits, audiovisuels…), perme ant au professionnel d’avoir une visibilité sur ses indicateurs clés. Rien de plus efficace, lors d’un rendez-vous client, que de montrer une réalisation sur sa table e, son téléphone ou encore de consulter une donnée comptable clé pour une prise de décision objectivée, concernant, par exemple, des impayés. LA FLUIDITÉ DES DATAS POUR UN PILOTAGE OPTIMAL N ’importe où, n’importe quand, la mutualisation des documents, appelée aussi workflows, facilite les prises de décisions. Des demandes d’achats sont soumises et des factures approuvées d’un simple clic. Consulter les stocks en temps réel, définir des délais de livraison… sont autant de connaissances « en live » pour un pilotage au plus juste. Ce e data décisionnelle (Business Intelligence) enrichit les potentiels des solutions de mobilité. Les données extraites d’outils stratégiques comme des tableaux de bord, de reporting, d’analyses prévisionnelles apparemment non structurées vont produire, selon la requête, de la valeur en termes d’informations (connaître sa rentabilité immédiate par exemple). Des solutions e-services entièrement personnalisables sont connectées aux logiciels et répondent aux besoins: étude de coûts en instant T pour les financiers, envoi des déclarations sociales nominatives pour les fonctions RH, consultation et réponses de principe pour des appels d’offres… Partie 1 La mobilité : un accélérateur de business « La mobilité révolutionne l’expérience utilisateur. Avec l’évolution des usages professionnels (nomadisme, télétravail, BYOD - Bring Your Own Device), le besoin d’ouverture et de simplicité d’accès aux ressources partagées dans l’entreprise s’est accentué. » Isabelle Saint Martin, Chef de marché Business Management Solutions chez Sage. 6
  • 7. La mobilité : un booster de productivité Quand les synergies internes et externes sont orchestrées instantanément, elles aboutissent à un gain d’efficacité. Outils managériaux, outils de visibilité, outils de planification… les solutions pour une plus grande mobilité numérique offrent la possibilité à chaque fonction (finance, production, ressources humaines) de mieux faire comprendre ses enjeux et de les intégrer à la stratégie globale de l’entreprise. Partie 2
  • 8. UN « SMART WORKING » QUI REDESSINE LES FRONTIÈRES DU COLLABORATIF A ujourd’hui, plus rien n’empêche d’établir et de maintenir facilement le contact avec ses équipes et ses parties prenantes. Si la proximité numérique favorise la performance, elle contribue pour beaucoup à stimuler l’intelligence collective et à renforcer la performance individuelle des collaborateurs. Un commercial en rendez-vous client a un doute sur une cotation ou sur un conseil à apporter sur son équipement actuel? Il suffit d’une photo avec un smartphone relié à l’application du portail pour solliciter immédiatement l’expertise d’un collègue. Les échanges resteront inscrits dans le dossier client. Des portails d’échanges donnent accès aux dossiers et aux missions des collaborateurs, à des messageries internes et à d’autres fonctionnalités destinées à mieux communiquer avec ses clients et avec ses partenaires. Grâce à la gestion électronique des documents, diffuser et partager l’information avec son écosystème, en temps réel et sans risque d’erreur n’a jamais été aussi facile et instructif. Le knowledge management (partage des connaissances dans l’entreprise) est ainsi rendu performant par des systèmes intelligents de mobilité qui capitalise le savoir, le traite et le redistribue (chat, réseau social d’entreprise…). Partie 2 La mobilité : un booster de productivité 8
  • 9. 4 Baromètre télétravail 2015 Zevillage- Inférences 5 Emploi et revenus des indépendants, Insee Références, Edition 2015 6 CP sage 29 nov 16 « Les nouvelles solutions sont à l’image des entrepreneurs aujourd’hui : connectées, mobiles et intelligentes. Elles viennent enrichir notre offre afin que chaque entrepreneur trouve ce dont il a besoin, quels que soient sa taille, son secteur d’activité, et son parcours dans son projet de transformation numérique. » Claude Cordier, Directeur Marketing et Produits de Sage. LA GÉOLOCALISATION POUR OPTIMISER ET NON CONTRÔLER L a géolocalisation est un outil de mobilité de plus en plus utilisé. Dans le respect des règles de droit de la protection de la vie privée, la géolocalisation est un allié qui participe à la sécurité de ses employés dans certains secteurs sensibles ou encore à la gestion de l’allocation des moyens sur le terrain. Les commerciaux savent très bien l’utiliser pour optimiser leurs rendez- vous. En disposant d’une carte à jour de tous leurs clients, les commerciaux gèrent leurs déplacements et renforcent les relations, parfois éloignées: une visite planifiée chez un client, peut être l’occasion d’une visite de courtoisie à un client voisin ou à un prospect à quelques mètres de là. Une très bonne manière également de visualiser des secteurs géographiques intéressants pour son marché. La géolocalisation via les mobiles est également un excellent outil pour des échanges personnalisés: par exemple, un prospect proche d’un point de vente peut recevoir un SMS l’informant d’une offre commerciale immédiate. L’INTEROPÉRABILITÉ SOURCE DE CRÉATION DE VALEUR P lus l’entreprise interagit avec son écosystème, plus elle est compétitive. Les processus et les échanges ne sont pas des handicaps « temps » mais des synergies facilitées par des solutions qui organisent des fonctionnalités. On peut, par exemple, solliciter sa banque pour une avance de trésorerie afin de redonner du souffle à son activité. La demande est entièrement gérée en ligne: du premier contact en passant par l’envoi du dossier complet jusqu’au premier versement sur le compte bancaire. Autre cas concernant la relation fournisseur: à partir d’une application web ou mobile, on est averti de l’émission d’une nouvelle facture fournisseurs à valider. Une fois acceptée, le document est partagé avec le « payeur » pour règlement. Selon le cabinet Arthur D. Li le, l’usage numérique des factures réduirait de près de 60% leurs coûts de traitement (émission et réception). Partie 2 La mobilité : un booster de productivité 9
  • 10. UNE MOBILITÉ ASSUMÉE, SIGNE D’ATTRACTIVITÉ INTERNE ET EXTERNE Q u’ils soient issus de la génération dite Y ou Z, les moins de 35 ans ont pour leitmotiv le partage et la collaboration. Les digital natives (génération Y) se veulent partout présents avec un accès sans aucune contrainte pour a eindre l’information. Certains parlent même de mobiquité: «Any time, anywhere, any device». Pour ces générations, la capacité qu’a une entreprise de s’adapter et s’approprier ces solutions technologiques et ces nouveaux usages est a ractive. Qu’ils soient ses clients, ses prestataires mais aussi ses (futurs) collaborateurs, une entreprise ayant fait le choix de la mobilité arrivera plus facilement à capter leur a ention. Et il n’y a pas qu’en interne, que la mobilité est source d’intérêt. Certains de ses usages perme ent ainsi d’identifier et de faire appel à des compétences, n’importe où en France ou à l’étranger. Un spécialiste peut intervenir ponctuellement sur un dossier partagé et un réseau de partenaires constitué dans une région pour remporter un appel d’offres qui y est lancé. Un collaborateur temporaire ou à distance accède, avec simple login et un mot de passe, à toutes les informations métiers dont il a besoin. TÉLÉTRAVAIL : 70,9 % DES FRANÇAIS ONT UN AVIS POSITIF C onnectés et nomades, beaucoup peuvent prétendre au télétravail. Signe de flexibilité et de vision collaborative du travail en écosystème, le télétravail continue à faire des adeptes. En version 100%, occasionnel ou hybride (temps répartis hors et dans l’entreprise), il concerne une large pale e de métiers: comptables, graphistes, rédacteurs, commerciaux, chef d’entreprise… Ses retombées sont nombreuses et reconnues: meilleure productivité, possibilité d’employer des personnes à profils spécifiques (handicaps) ou rentabilisation des espaces de travail… Une seule chose est nécessaire: une simple connexion internet. S’offrent alors des solutions numériques de mobilité qui effacent toutes les contraintes géographiques comme l’accès à tous ses dossiers de travail ou à une base de données ouvertes qui s’interface avec les autres applications exploitées par l’entreprise. Aucune synchronisation de données n’est à réaliser, les échanges se faisant en temps réel. Les travailleurs nomades et indépendants Les usages numériques accompagnent une vague de fond : l’augmentation de la part des travailleurs « nomades », à grande majorité indépendants, travaillant à domicile, dans espaces de coworking, ou encore dans bureaux éphémères. Selon Eurostat, le nombre d’indépendants aurait augmenté de 85 % au cours de ces dix dernières années. En France, on compte plus de 2,8 millions de personnes qui exercent une activité non salariée à titre principal ou en complément d’une activité salariée. Partie 2 La mobilité : un booster de productivité 10
  • 11. Une mise en application très personnalisée Des solutions souples, parfois hybrides ouvrent de multiples perspectives. Pour maximiser leurs impacts, il est nécessaire de déployer des solutions numériques à sa portée, presque sur-mesure, en fonction de ses moyens, de ses besoins et de ses priorités. Partie 3
  • 12. Partie 3 Une mise en application très personnalisée HYBRIDATION DES SYSTÈMES : TOUT EST POSSIBLE E n 2019, selon certaines prévisions, les trois quarts des investissements IT concerneront des technologies qui favorisent l’interdépendance (mobile, cloud, big data ou IoT -internet des objets). En a endant, des scenarii mixtes offrent l’opportunité d’utiliser des informations contenues dans le cloud ou non. Il est aussi envisageable d’adapter ses outils au cloud et de revenir un jour au système traditionnel. Les systèmes hybrides ont l’avantage de se déployer rapidement et à moindre coût. En effet, il n’est pas impératif de se doter d’une nouvelle infrastructure informatique. Pour les professionnels de la comptabilité, l’hybridation facilite la gestion simple et automatisée de la comptabilité générale auxiliaire, analytique et budgétaire. De leur côté, les commerciaux peuvent compter sur des solutions de CRM intégrées dans les logiciels de gestion, leur perme ant de travailler avec un référentiel unique et à jour. Ils gagnent ainsi en réactivité et flexibilité, et peuvent se concentrer davantage sur des tâches à valeur ajoutée. De plus, l’intégration de réseaux sociaux dans les logiciels de gestion offre à ces derniers la possibilité d’interagir avec leurs clients, partenaires et prospects, et de tirer parti des informations recueillies au sein des différentes communautés. Mieux encore, des solutions 100% mobile proposent une centralisation numérique des données de l’entreprise qui sont partagées avec l’écosystème (banques, administration…). Ce e nouvelle génération de produit couvre l’ensemble des besoins métiers (comptabilité-finance, gestion commerciale, CRM etc.) et autres activités verticales (négoce, production, services etc.). 12
  • 13. 7 The Internet of Things: A New Path to European Prosperity, ATKearney, 2016 « Sage aime le on-premise [logiciel installé localement sur son ordinateur] ! Sage aime l’hybride ! Sage aime le cloud ! », Stephen Kelly, PDG de Sage LE FORMIDABLE GISEMENT D’OBJETS CONNECTÉS C onsidéré comme la troisième évolution de l’internet, après la création du web et le web social, l’internet des objets désigne la connexion d’appareils physiques à un réseau internet. Il représente, au sein de l’Union européenne, un potentiel économique de près de 1000 milliards d’euros d’ici à 2025. 26 milliards d’objets connectés seront alors en service dans l’UE. Et la voiture est au cœur de ce développement. Selon une étude du Cabinet Gartner, 250 millions de véhicules, soit une voiture sur cinq dans le monde, seront connectés d’ici 2020. Le véhicule deviendra un vrai bureau roulant et non plus un espace à défaut. L’entreprise devra se préparer à y installer toutes les applications et les solutions favorisant la mobilité professionnelle. Outre le bénéfice temps et flexibilité, les objets connectés en entreprise sont aussi au service de la qualité de vie. A l’instar des montres, certains outils de bureautique (souris d’ordinateur, fauteuils…) deviennent intelligents et offrent une lisibilité en termes de bonne santé au travail. UN ÉQUIPEMENT PENSÉ SELON SES OBJECTIFS ET SES MOYENS L a souplesse, la personnalisation et le recours à des dispositifs informatiques légers sont les grands points forts des nouveaux usages liés à la mobilité. Un avantage très appréciable, notamment pour les entreprises de 0 à 9 salariés, dont les outils numériques sont gérés à près de 72% par le dirigeant. Choisir de s’équiper pour favoriser la mobilité se prévoit stratégiquement en fonction de ses sources de rentabilité. Dans certains cas, les fonctions commerciales peuvent être les premières à adopter les nouveaux usages pour accélérer le développement de l’activité. Pour d’autres professionnels, c’est la fonction comptable qui aura intérêt à être davantage connectée à ses différentes parties prenantes (administration fiscale, banque, cabinet d’expert-comptable) pour fluidifier les échanges et les process, là où pour certains ce sont les ressources humaines qui devront se digitaliser pour simplifier les outils de gestion des congés… Des solutions de financement via les régions françaises et l’Europe existent pour aider les petites et moyennes entreprises à s’équiper, à l’instar des chèques Transformation numérique (fonds Feder-FSE). Partie 3 Une mise en application très personnalisée 13
  • 14. Bring your own device… pas pour tout le monde On constate une hausse régulière du niveau d’équipements des français. Pour la première fois, les détenteurs du trio ordinateur, tablette et téléphone sont plus nombreux que ceux ayant le duo ordinateur et téléphone. Le Bring your own device (apportez votre appareil personnel (au travail)) suit la même tendance. Le salarié tout comme le professionnel indépendant utilise son matériel personnel à des fins professionnelles. De son côté, l’employeur est responsable de la sécurité des données de son entreprise, y compris lorsqu’elles sont stockées sur des terminaux dont il n’a pas la maîtrise physique ou juridique, mais dont il a autorisé l’utilisation pour accéder aux ressources informatiques de l’entreprise. Se pose donc la question de la confidentialité des données pour certaines fonctions, un DAF ou un commercial devra éviter cette pratique par exemple. Chiffres clés des PME de 10 à 49 salariés confient à un prestataire extérieur la gestion de leurs solutions numériques. Source : Études des pratiques et usages des TPE/PME – CCI de Lyon 55 % des TPE estiment que des investissements en faveur de nouveaux usages numériques vont être nécessaires pour adapter leurs équipements et outils de travail dans les trois prochaines années (et dans une moindre mesure ses produits et services (62%) ainsi que ses compétences et celles de ses salariés (60%)). Source : 61ème baromètre des TPE – IFOP/Fiducial 70 % 14
  • 15. 5 règles de base pour faire rimer mobilité et sécurité LOCALISER LE NUAGE Si vous avez opté pour le cloud, posez-vous la question du lieu géographique où sont centralisés vos données et vos applications. Il faut absolument identifier les datacenters et s’assurer qu’ils respectent les prescriptions des autorités ad hoc. METTRE À JOUR LES SOLUTIONS Votre éditeur doit, à travers le cloud, vous assurer de la mise à jour régulière de vos logiciels. Si vous ne passez pas par le cloud, veillez à effectuer cette mise à jour sur le site identifié de votre éditeur. SENSIBILISER AUX BONNES PRATIQUES Souvent le risque de faille de sécurité est là où on ne l’attend pas et ce n’est ni la solution, ni l’application qui sont en cause. C’est la manière de les utiliser. Une étude réalisée par Kaspersky Lab en 2016 révèle que huit sondés sur dix (82 %) se connectent ainsi à des réseaux Wi-Fi gratuits non sécurisés dans des terminaux d’aéroports, des hôtels, des cafés ou des restaurants. RÉACTUALISER LES NIVEAUX D’ACCÈS Les droits d’accès à certaines données sont très facilement configurables (horaires, géographiques, par profil…). Mais pour davantage de sécurité, il faut aussi qu’ils soient très régulièrement actualisés. Une attention particulière sera portée à ceux qui ont une visibilité maximale sur des informations stratégiques. GÉRER LES MOTS DE PASSE Idéalement, les mots de passe doivent être changés tous les trois mois et pour les smartphones comme les tablettes, un verrouillage automatique actif au bout de 5 minutes maximum est préférable. Autre option sérieuse : l’authentification multi-facteurs et équipements (procédures d’indentification par mots de passe via différentes applications, comme les SMS, mail, etc.) 15 1 5 2 3 4
  • 16. Les nouveaux usages liés à la mobilité modifient en profon- deur les relations sociales et économiques. Le fonctionne- ment en écosystème vient définitivement rompre des situa- tions d’isolements professionnels où l’échange des données et leurs interactions étaient défaillants. La stratégie de mobilité numérique des dirigeants, des consultants, des indépendants, et autres entreprises, porte une résonance en terme de source de croissance. Sur le marché, des solutions rendent possible une hyperproximité et une réactivité génératrices de valeur ajoutéeetdevaleurpartagée,auservicedel’expérienceclient et de la rentabilité globale de l’activité. Des outils favorisant l’usage multicanal sont alors privilégiés pour numériser les échanges et les transactions. Dans tous les cas, l’objectif est de construire une mobilité numérique intelligente et accessible, ayant cette incroyable capacité d’adaptation aux enjeux de chacun. Et l’avenir de ces nouveaux usages semble radieux. Selon le Cabinet ATKearney, l’impact potentiel des technologies numériques disruptives (cloud computing, internet des objets, Big Data…) s’élèvera à près de 1 000 milliards d’euros en France d’ici à 2025 incluant la création de valeur ajoutée et le surplus de valeur dont bénéficient les consommateurs. Conclusion 16
  • 17. Sage Clic&Cash est le fruit d’un partenariat entre Sage et le Groupe Finexkap, en pratique, les créances sont acquises par les organismes de refinancement gérés par Finexkap AM ou par des partenaires sociétés de gestion pour lesquels Finexkap AM agit en qualité d’originateur. Finexkap AM est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-1400044 (consulter le site de l’AMF : www.amf-france.org) Sage, SAS au capital de 6 750 000 euros, inscrite au registre du commerce et des sociétés de Paris, sous le numéro B 313 966 129, numéro de TVA intracommunautaire FR 75 313 966 129, dont le siège social est situé : Le Colisée II, 10 rue Fructidor - 75834 Paris cedex 17. Crédits photos : Sage 10, rue Fructidor 75834 Paris Cedex 17 Plus d’informations sur nos produits et services : En France : À l’export : +33 (0)5 56 136 988 https://clicandcash.sage.fr/ À PROPOS DE SAGE CLIC&CASH Sage Clic&Cash vous permet d’obtenir une avance de trésorerie en 48 h, à rembourser sous 90 jours en contrepartie de factures clients, directement depuis votre logiciel de comptabilité Sage ou Ciel et sans passer par une banque. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.sageclicandcash.com. À PROPOS DE SAGE Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité et de paie, soutient les ambitions des entrepreneurs à travers le monde. Sage a été créé il y a 30 ans ; aujourd’hui plus de 13 000 collaborateurs présents dans 23 pays accompagnent les millions d’entrepreneurs qui dynamisent l’économie mondiale. Nous réinventons et simplifions la gestion d’entreprise avec des technologies de pointe et en collaborant avec une communauté dynamique d’entrepreneurs, de dirigeants de start-up, de TPE et de PME, de commerçants, de comptables, de partenaires et de développeurs. En tant qu’entreprise cotée au London Stock Exchange (FTSE 100), Sage a fait du soutien aux communautés locales sa priorité, grâce à l’activité caritative de la Fondation Sage. Sage 2016 – Tout droit réservé. Société par Actions Simplifiée au capital de 6 750 000 € Siège social : 10, rue Fructidor – 75834 Paris Cedex 17 – 313 966 129 RCS Paris – Crédit Photo : Getty Images À PROPOS DE SAGE Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité et de paie, soutient les ambitions des entrepreneurs à travers le monde. Sage a été créé il y a 30 ans ; aujourd’hui plus de 13 000 collaborateurs présents dans 23 pays accompagnent les millions d’entrepreneurs qui dynamisent l’économie mondiale. Nous réinventons et simplifions la gestion d’entreprise avec des technologies de pointe et en collaborant avec une communauté dynamique d’entrepreneurs, de dirigeants de start-up, de TPE et de PME, de commerçants, de comptables, de partenaires et de développeurs. En tant qu’entreprise cotée au London Stock Exchange (FTSE 100), Sage a fait du soutien aux communautés locales sa priorité, grâce à l’activité caritative de la Fondation Sage. 10, rue Fructidor 75834 Paris Cedex 17 Plus d’informations sur nos produits et services : En France :