SlideShare une entreprise Scribd logo
CHOLESTEATOME BILATERAL DU CONDUIT AUDITIF EXTERNE :
A PROPOS D’UNE OBSERVATION
Bouatay R, Jabnoun R, EL Korbi A, Jellali S, Ferjaoui M, Kolsi N, Harrathi K, Koubaa J
Service d’ORL et de CCF, CHU Fattouma Bourguiba de Monastir
 Le cholestéatome du méat acoustique externe (MAE) se définit comme une accumulation de kératine en regard d'une érosion osseuse de nature
ostéitique.
 C'est une entité otologique rare.
 Le diagnostic de cette affection principalement clinique, a bénéficié des progrès de l'imagerie, permettant de les différencier des autres pathologies
inflammatoires et tumorales du méat acoustique externe
BUT : Illustrer un cas rare de cholestéatome bilatéral du MAE, de rappeler les particularités cliniques de cette entité ainsi que la prise en
charge thérapeutique.
 Patiente, âgée de 31 ans, sans antécédents pathologiques notables, a consulté pour
otalgie gauche intermittente évoluant depuis quelques mois sans otorrhée ni
hypoacousie associées.
L’examen clinique a révélé un MAE gauche élargi avec érosion de ses parois qui étaient
recouvertes de squames d’épiderme. Le tympan était complet normal. L’examen de
l’oreille controlatérale était sans anomalies.
La TDM des rochers a confirmé l’élargissement et le comblement tissulaire du MAE
associés à une érosion osseuse postérieure et inférieure. La caisse du tympan était libre
avec intégrité de la chaîne ossiculaire et une pneumatisation normale de la mastoïde
(figure 1).
L’audiométrie a révélé une audition normale de deux côtés.
Le diagnostic retenu était celui d’un cholestéatome du MAE gauche. La patiente a été
opérée par voie rétro auriculaire.
En per opératoire, Il y avait un cholestéatome du MAE gauche avec large érosion de
ses parois postérieure et inférieure. La caisse était propre avec une chaîne complète. Un
nettoyage satisfaisant des lésions était réalisé, avec reconstruction du MAE gauche par
du cartilage.
Un an plus tard, la patiente rapporte une otalgie droite associée à des otorrhées
résistantes au traitement médical avec notion d’hypoacousie droite d’aggravation
progressive.
L’examen otologique a révélé un comblement polypoïde du MAE droit.
La TDM des rochers a confirmé le diagnostic d’un cholestéatome du CAE droit (figure
2).
L’audiométrie a objectivé une surdité de transmission droite de 40 dB et une audition
normale du côté gauche (figure 3) .
 La patiente a été opérée par voie rétro auriculaire. En per-opératoire, Il y avait un
cholestéatome du MAE droite. La caisse était propre avec une chaîne complète. Un
nettoyage satisfaisant des lésions était pratiqué, avec reconstruction du MAE droit par
du cartilage.
L’évolution était favorable avec un bon résultat anatomique et fonctionnel des deux
côtés.
 Le cholestéatome du MAE est très rare avec une incidence de 0,1 à 0,5 % de la pathologie otologique.
 Il est le plus souvent iatrogène. Le cholestéatome primitif est défini par une accumulation kératinique en regard d'une érosion osseuse de nature
ostéitique du conduit.
 Son étiopathogénie est encore mal élucidée. Plusieurs hypothèses étaient avancées: une périostite localisée, une inflammation chronique du
méat acoustique externe, un défaut d'élimination spontanée de l'épithélium desquamé et une déhiscence des sutures tympano-squameuses.
La symptomatologie clinique n'est pas spécifique, faite d'otalgie, d'otorrhée, parfois d'hypoacousie et de paralysie faciale, et parfois de découverte
fortuite.
 L'examen clinique trouve un conduit érodé le plus souvent dans sa paroi inférieure ou postérieure, cette érosion est occupée par des squames et
des séquestres. Le tympan peut être normal ou envahi, fonction de l'extension du cholestéatome.
 L'audiométrie peut être normale ou montrer une légère surdité de transmission.
 Le scanner est d´un grand apport pour le diagnostic positif montrant un cratère osseux du méat acoustique externe avec intégrité de l´oreille
moyenne. Elle permet aussi d'établir un bilan d'extension des lésions à l'oreille moyenne, à la mastoïde, à l'articulation temporo-mandibulaire, à
l'oreille interne et au nerf facial
 Le cholestéatome du méat acoustique externe doit être différencié des autres pathologies du méat qui peuvent avoir une présentation clinique
similaire. Il faut tout d'abord différencier le cholestéatome spontané du cholestéatome secondaire post-traumatique ou iatrogène, un bouchon de
cérumen, une ostéite circonscrite du méat, un kyste épidermique, ou encore une lésion néoplasique.
 Le traitement dépend de l'extension des lésions. Quand la lésion est limitée, des soins locaux et un débridement suffit. Si la lésion est
volumineuse, le recours à une tympanoplastie avec ou sans plastie du conduit devient obligatoire.
 Le suivi à long terme est nécessaire comportant une surveillance clinique et radiologique.
 Le cholestéatome du MAE est une affection rare, pouvant revêtir plusieurs aspects, et prêter confusion avec d'autres pathologies du méat
acoustique externe.
 Son diagnostic est clinique, et son bilan d'extension se base sur le scanner.
 Le traitement est chirurgical, il dépend du site et de l'étendue des lésions.
Figure 3 : Audiométrie faite 1 an postopératoire objectivant une surdité de transmission à droite et
une audition normale à gauche .
Figure 2 : TDM des rochers en coupes axiale et coronale montrant un comblement
polypodie du méat acoustique droit
Figure 1 : TDM des rochers en coupe axiale
montrant un élargissement et un
comblement tissulaire du méat acoustique
gauche associé à une érosion osseuse

Contenu connexe

Tendances

Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
madjoudj ahcene
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
imma-dr
 
Genou & Tumeur
Genou & TumeurGenou & Tumeur
Genou & Tumeuraatrillat
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseusesApproche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
imma-dr
 
MANZO Norbert. Protheses cervicales
MANZO Norbert. Protheses cervicalesMANZO Norbert. Protheses cervicales
MANZO Norbert. Protheses cervicales
neurochirurgie
 
Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle
Abdeldjalil Gadra
 
Osteosarcome
OsteosarcomeOsteosarcome
Osteosarcome
Nasser Hassane
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
imma-dr
 
Sarcome leiomyosarcome vasculaire veineux
Sarcome leiomyosarcome vasculaire veineuxSarcome leiomyosarcome vasculaire veineux
Sarcome leiomyosarcome vasculaire veineux
YACINE RABAH
 
Place des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO NorbertPlace des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO Norbert
neurochirurgie
 

Tendances (20)

Oce5
Oce5Oce5
Oce5
 
P50
P50P50
P50
 
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
 
Genou & Tumeur
Genou & TumeurGenou & Tumeur
Genou & Tumeur
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseusesApproche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
 
P95
P95P95
P95
 
Sommaire angeiologie 4
Sommaire angeiologie 4Sommaire angeiologie 4
Sommaire angeiologie 4
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
P89
P89P89
P89
 
MANZO Norbert. Protheses cervicales
MANZO Norbert. Protheses cervicalesMANZO Norbert. Protheses cervicales
MANZO Norbert. Protheses cervicales
 
Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle
 
Osteosarcome
OsteosarcomeOsteosarcome
Osteosarcome
 
Kyphoplastie 11 01 11
Kyphoplastie 11 01 11Kyphoplastie 11 01 11
Kyphoplastie 11 01 11
 
P35
P35P35
P35
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
 
Sarcome leiomyosarcome vasculaire veineux
Sarcome leiomyosarcome vasculaire veineuxSarcome leiomyosarcome vasculaire veineux
Sarcome leiomyosarcome vasculaire veineux
 
P23
P23P23
P23
 
Place des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO NorbertPlace des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO Norbert
 
P79
P79P79
P79
 

Similaire à P93

Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
imma-dr
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
musten88
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
StellaDiMare3
 
Stenoseileale des
Stenoseileale desStenoseileale des
Stenoseileale des
Vincent Di Martino
 
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireTumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
ZertaMerfa
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
imma-dr
 
poic 2013
poic 2013poic 2013
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
Sargata SIN
 
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médianeTumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
imma-dr
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
imma-dr
 
CompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDieCompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDie
Mede Space
 

Similaire à P93 (20)

P94
P94P94
P94
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
 
P83
P83P83
P83
 
P88
P88P88
P88
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
 
P68
P68P68
P68
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
 
Stenoseileale des
Stenoseileale desStenoseileale des
Stenoseileale des
 
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireTumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
 
poic 2013
poic 2013poic 2013
poic 2013
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
 
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médianeTumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
 
P80
P80P80
P80
 
Tv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituelTv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituel
 
P2
P2P2
P2
 
CompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDieCompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDie
 
P32
P32P32
P32
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P109
P109P109
P109
 
P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P73
P73P73
P73
 
P63
P63P63
P63
 
P61
P61P61
P61
 
P60
P60P60
P60
 
P59
P59P59
P59
 
P57
P57P57
P57
 
P54
P54P54
P54
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P98
P98P98
P98
 
P97
P97P97
P97
 
P91
P91P91
P91
 

P93

  • 1. CHOLESTEATOME BILATERAL DU CONDUIT AUDITIF EXTERNE : A PROPOS D’UNE OBSERVATION Bouatay R, Jabnoun R, EL Korbi A, Jellali S, Ferjaoui M, Kolsi N, Harrathi K, Koubaa J Service d’ORL et de CCF, CHU Fattouma Bourguiba de Monastir  Le cholestéatome du méat acoustique externe (MAE) se définit comme une accumulation de kératine en regard d'une érosion osseuse de nature ostéitique.  C'est une entité otologique rare.  Le diagnostic de cette affection principalement clinique, a bénéficié des progrès de l'imagerie, permettant de les différencier des autres pathologies inflammatoires et tumorales du méat acoustique externe BUT : Illustrer un cas rare de cholestéatome bilatéral du MAE, de rappeler les particularités cliniques de cette entité ainsi que la prise en charge thérapeutique.  Patiente, âgée de 31 ans, sans antécédents pathologiques notables, a consulté pour otalgie gauche intermittente évoluant depuis quelques mois sans otorrhée ni hypoacousie associées. L’examen clinique a révélé un MAE gauche élargi avec érosion de ses parois qui étaient recouvertes de squames d’épiderme. Le tympan était complet normal. L’examen de l’oreille controlatérale était sans anomalies. La TDM des rochers a confirmé l’élargissement et le comblement tissulaire du MAE associés à une érosion osseuse postérieure et inférieure. La caisse du tympan était libre avec intégrité de la chaîne ossiculaire et une pneumatisation normale de la mastoïde (figure 1). L’audiométrie a révélé une audition normale de deux côtés. Le diagnostic retenu était celui d’un cholestéatome du MAE gauche. La patiente a été opérée par voie rétro auriculaire. En per opératoire, Il y avait un cholestéatome du MAE gauche avec large érosion de ses parois postérieure et inférieure. La caisse était propre avec une chaîne complète. Un nettoyage satisfaisant des lésions était réalisé, avec reconstruction du MAE gauche par du cartilage. Un an plus tard, la patiente rapporte une otalgie droite associée à des otorrhées résistantes au traitement médical avec notion d’hypoacousie droite d’aggravation progressive. L’examen otologique a révélé un comblement polypoïde du MAE droit. La TDM des rochers a confirmé le diagnostic d’un cholestéatome du CAE droit (figure 2). L’audiométrie a objectivé une surdité de transmission droite de 40 dB et une audition normale du côté gauche (figure 3) .  La patiente a été opérée par voie rétro auriculaire. En per-opératoire, Il y avait un cholestéatome du MAE droite. La caisse était propre avec une chaîne complète. Un nettoyage satisfaisant des lésions était pratiqué, avec reconstruction du MAE droit par du cartilage. L’évolution était favorable avec un bon résultat anatomique et fonctionnel des deux côtés.  Le cholestéatome du MAE est très rare avec une incidence de 0,1 à 0,5 % de la pathologie otologique.  Il est le plus souvent iatrogène. Le cholestéatome primitif est défini par une accumulation kératinique en regard d'une érosion osseuse de nature ostéitique du conduit.  Son étiopathogénie est encore mal élucidée. Plusieurs hypothèses étaient avancées: une périostite localisée, une inflammation chronique du méat acoustique externe, un défaut d'élimination spontanée de l'épithélium desquamé et une déhiscence des sutures tympano-squameuses. La symptomatologie clinique n'est pas spécifique, faite d'otalgie, d'otorrhée, parfois d'hypoacousie et de paralysie faciale, et parfois de découverte fortuite.  L'examen clinique trouve un conduit érodé le plus souvent dans sa paroi inférieure ou postérieure, cette érosion est occupée par des squames et des séquestres. Le tympan peut être normal ou envahi, fonction de l'extension du cholestéatome.  L'audiométrie peut être normale ou montrer une légère surdité de transmission.  Le scanner est d´un grand apport pour le diagnostic positif montrant un cratère osseux du méat acoustique externe avec intégrité de l´oreille moyenne. Elle permet aussi d'établir un bilan d'extension des lésions à l'oreille moyenne, à la mastoïde, à l'articulation temporo-mandibulaire, à l'oreille interne et au nerf facial  Le cholestéatome du méat acoustique externe doit être différencié des autres pathologies du méat qui peuvent avoir une présentation clinique similaire. Il faut tout d'abord différencier le cholestéatome spontané du cholestéatome secondaire post-traumatique ou iatrogène, un bouchon de cérumen, une ostéite circonscrite du méat, un kyste épidermique, ou encore une lésion néoplasique.  Le traitement dépend de l'extension des lésions. Quand la lésion est limitée, des soins locaux et un débridement suffit. Si la lésion est volumineuse, le recours à une tympanoplastie avec ou sans plastie du conduit devient obligatoire.  Le suivi à long terme est nécessaire comportant une surveillance clinique et radiologique.  Le cholestéatome du MAE est une affection rare, pouvant revêtir plusieurs aspects, et prêter confusion avec d'autres pathologies du méat acoustique externe.  Son diagnostic est clinique, et son bilan d'extension se base sur le scanner.  Le traitement est chirurgical, il dépend du site et de l'étendue des lésions. Figure 3 : Audiométrie faite 1 an postopératoire objectivant une surdité de transmission à droite et une audition normale à gauche . Figure 2 : TDM des rochers en coupes axiale et coronale montrant un comblement polypodie du méat acoustique droit Figure 1 : TDM des rochers en coupe axiale montrant un élargissement et un comblement tissulaire du méat acoustique gauche associé à une érosion osseuse