SlideShare une entreprise Scribd logo
P77 Atrésie choanales : Diagnostic et prise en charge
thérapeutique à propos de 19 cas
Meherzi A, Sifaoui A, Bellakhdhar M, Chouchene L, Kermani W, Ghammem M, Abdelkafi M
Service d’ORL, CHU Farhat Hached Sousse
Introduction : L’atrésie des choanes est une malformation congénitale rare mais non exceptionnelle. Elle peut être uni ou
bilatérale. Dans ce dernier cas, elle peut s’exprimer précocement et engager le pronostic vital. La TDM et l’endoscopie nasale
permettent de poser son diagnostic et d’étudier ses caractéristiques.
Le but de notre travail est d’étudier ses modalités diagnostiques et thérapeutiques.
Il s’agit d’une étude rétrospective qui porte sur une série de 19 patients présentant une atrésie choanale colligée dans notre
service sur une période de 9 ans (2008-2016).
Conclusion : L’atrésie des choanes est une malformation congénitale suspectée par l’examen clinique et confirmée par TDM du
massif facial. L’attitude thérapeutique est dictée par ses caractéristiques cliniques. La voie endoscopique s’est considérablement
développée, permettant d’obtenir de bons résultats avec un minimum de morbidité. La présence d’un syndrome poly malformatif
représente un facteur de comorbidité, d’où la nécessité d’une prise en charge multidisciplinaire.
Observations et Résultats :
-L’âge moyen des patients est de 7 ans (J2 de vie – 38 ans).
-14 patients de sexe féminin et 5 de sexe masculin (sex-ratio: 0,35).
-Signes fonctionnels: -L’atrésie bilatérale (9 patients): révélée par une dyspnée ou une détresse respiratoire néonatale.
-L’atrésie unilatérale (10 patients): révélée par une obstruction nasale et une rhinorrhée chronique.
- Syndrome poly malformatif associé (syndrome Pierre Robin, cardiopathie, malformation du système nerveux
central): un seul cas.
-Imagerie: TDM du massif facial: Atrésie osseuse (8 patients), membraneuse (4 patients) et mixte (7 patients) (fig n°1).
-Prise en charge: Chirurgicale: -Dans les formes bilatérales: 8 patients opérés en période néonatale, un seul patient opéré à l’âge de
21 ans (imperforation bilatérale incomplète de type membraneux).
-Dans les formes unilatérales: 7 patients opérés avant l’âge de 10 ans, et 3 opérés à l’âge adulte.
-14 patients opérés par voie endonasale (10 d’ente eux ont bénéficiés d’une sonde de calibrage).
-4 patients opérés par voie transpalatine (ayant tous bénéficiés d’une sonde de calibrage).
-Evolution: -Résultats similaires avec ou sans sonde de calibrage gardée 3 mois en moyennes en post-opératoires.
-On a noté 5 cas de resténose (4 de type osseuse et une de type mixte) dans un délai moyen de 2 ans, dont 3 ont
nécessité une reprise chirurgicale, avec de bons résultats post-opératoires.
Fig1: TDM du massif facial en coupe axiale:
Atrésie choanale bilatérale ostéomembraneuse
Fig2-3: TDM du massif facial en coupe axiale et coronale:
Atrésie membraneuse de la choane droite (récidive post-opératoire)
Discussion:
-Malformation congénitale rare ( 1 cas pour 5000 à 8000 naissances).
-Prédominance féminine.
-Les formes mixtes ostéo-membraneuses sont les plus fréquentes.
-Peut être marginale antérieure, marginale postérieure, ou souvent intrachoanale.
-Il faut systématiquement recherher et prendre en charge ses répercussions anatomique et fonctionnelle maxillo-faciales.
-Rechercher d’autres malformations associées.
-Sur le plan clinique, les formes bilatérales se manifestent dès la naissance par un tableau de détresse respiratoire, alors que les
formes unilatérales peuvent se révéler tardivement par une obstruction nasale et une rhinorrhée unilatérale.
- La TDM du massif facial confirme le diagnostic, identifie la nature de l’atrésie et permet le bilan préopératoire.
-Le couple (endoscopie et TDM du massif facial) permettent de poser le diagnostic et d’étudier les caractéristiques de l’atrésie.
-La prise en charge est essentiellement chirurgicale: la voie endoscopique est actuellement la voie d’abord de choix.
-le laser garde sa place essentiellement en cas de récidive des atrésies de type membraneuses.

Contenu connexe

Tendances

Approche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseusesApproche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
imma-dr
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
imma-dr
 
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulteTumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
imma-dr
 
Genou & Tumeur
Genou & TumeurGenou & Tumeur
Genou & Tumeur
aatrillat
 
Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!
Manzon
 
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médianeTumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
imma-dr
 
Fetal dysmorphology
Fetal dysmorphologyFetal dysmorphology
Fetal dysmorphology
fetalsono
 
Poster prothèse cervicale discocerv
Poster prothèse cervicale discocervPoster prothèse cervicale discocerv
Poster prothèse cervicale discocerv
Norbert Manzo
 
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
madjoudj ahcene
 
Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011
Norbert Manzo
 
Tumeurs osseuses et des parties molles réseaux de prise en charge des sarcomes
Tumeurs osseuses et des parties molles   réseaux de prise en charge des sarcomesTumeurs osseuses et des parties molles   réseaux de prise en charge des sarcomes
Tumeurs osseuses et des parties molles réseaux de prise en charge des sarcomes
Réseau Pro Santé
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
killua zoldyck
 
Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)
anassbassam
 

Tendances (19)

P60
P60P60
P60
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseusesApproche diagnostique des tumeurs osseuses
Approche diagnostique des tumeurs osseuses
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
 
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulteTumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
 
Genou & Tumeur
Genou & TumeurGenou & Tumeur
Genou & Tumeur
 
Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!
 
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médianeTumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
 
P96
P96P96
P96
 
Séance 9 bis
Séance 9 bisSéance 9 bis
Séance 9 bis
 
P42
P42P42
P42
 
P14
P14P14
P14
 
Fetal dysmorphology
Fetal dysmorphologyFetal dysmorphology
Fetal dysmorphology
 
Poster prothèse cervicale discocerv
Poster prothèse cervicale discocervPoster prothèse cervicale discocerv
Poster prothèse cervicale discocerv
 
P93
P93P93
P93
 
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne Chirurgie des Pertes de substances du crâne
Chirurgie des Pertes de substances du crâne
 
Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011
 
Tumeurs osseuses et des parties molles réseaux de prise en charge des sarcomes
Tumeurs osseuses et des parties molles   réseaux de prise en charge des sarcomesTumeurs osseuses et des parties molles   réseaux de prise en charge des sarcomes
Tumeurs osseuses et des parties molles réseaux de prise en charge des sarcomes
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)
 

Similaire à P77

Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique
Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique
Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique
sarra nabti
 
cancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptxcancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptx
cyliabenali1
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprung
Hana Hanouna
 
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfantTumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
imma-dr
 
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactifdiu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
Souleymane5
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
Dr Oufroukhi.Yacir
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
imma-dr
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
KHETTABDJOUHER
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
Sargata SIN
 

Similaire à P77 (20)

Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique
Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique
Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique
 
cancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptxcancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptx
 
P64
P64P64
P64
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprung
 
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfantTumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
 
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactifdiu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
 
P53
P53P53
P53
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
 
P80
P80P80
P80
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
 
P79
P79P79
P79
 
P73
P73P73
P73
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
P83
P83P83
P83
 
P55
P55P55
P55
 
P13
P13P13
P13
 
P16
P16P16
P16
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
 
P21
P21P21
P21
 
P45
P45P45
P45
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P109
P109P109
P109
 
P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P63
P63P63
P63
 
P61
P61P61
P61
 
P59
P59P59
P59
 
P57
P57P57
P57
 
P54
P54P54
P54
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P98
P98P98
P98
 
P97
P97P97
P97
 
P95
P95P95
P95
 
P94
P94P94
P94
 
P92
P92P92
P92
 
P91
P91P91
P91
 

P77

  • 1. P77 Atrésie choanales : Diagnostic et prise en charge thérapeutique à propos de 19 cas Meherzi A, Sifaoui A, Bellakhdhar M, Chouchene L, Kermani W, Ghammem M, Abdelkafi M Service d’ORL, CHU Farhat Hached Sousse Introduction : L’atrésie des choanes est une malformation congénitale rare mais non exceptionnelle. Elle peut être uni ou bilatérale. Dans ce dernier cas, elle peut s’exprimer précocement et engager le pronostic vital. La TDM et l’endoscopie nasale permettent de poser son diagnostic et d’étudier ses caractéristiques. Le but de notre travail est d’étudier ses modalités diagnostiques et thérapeutiques. Il s’agit d’une étude rétrospective qui porte sur une série de 19 patients présentant une atrésie choanale colligée dans notre service sur une période de 9 ans (2008-2016). Conclusion : L’atrésie des choanes est une malformation congénitale suspectée par l’examen clinique et confirmée par TDM du massif facial. L’attitude thérapeutique est dictée par ses caractéristiques cliniques. La voie endoscopique s’est considérablement développée, permettant d’obtenir de bons résultats avec un minimum de morbidité. La présence d’un syndrome poly malformatif représente un facteur de comorbidité, d’où la nécessité d’une prise en charge multidisciplinaire. Observations et Résultats : -L’âge moyen des patients est de 7 ans (J2 de vie – 38 ans). -14 patients de sexe féminin et 5 de sexe masculin (sex-ratio: 0,35). -Signes fonctionnels: -L’atrésie bilatérale (9 patients): révélée par une dyspnée ou une détresse respiratoire néonatale. -L’atrésie unilatérale (10 patients): révélée par une obstruction nasale et une rhinorrhée chronique. - Syndrome poly malformatif associé (syndrome Pierre Robin, cardiopathie, malformation du système nerveux central): un seul cas. -Imagerie: TDM du massif facial: Atrésie osseuse (8 patients), membraneuse (4 patients) et mixte (7 patients) (fig n°1). -Prise en charge: Chirurgicale: -Dans les formes bilatérales: 8 patients opérés en période néonatale, un seul patient opéré à l’âge de 21 ans (imperforation bilatérale incomplète de type membraneux). -Dans les formes unilatérales: 7 patients opérés avant l’âge de 10 ans, et 3 opérés à l’âge adulte. -14 patients opérés par voie endonasale (10 d’ente eux ont bénéficiés d’une sonde de calibrage). -4 patients opérés par voie transpalatine (ayant tous bénéficiés d’une sonde de calibrage). -Evolution: -Résultats similaires avec ou sans sonde de calibrage gardée 3 mois en moyennes en post-opératoires. -On a noté 5 cas de resténose (4 de type osseuse et une de type mixte) dans un délai moyen de 2 ans, dont 3 ont nécessité une reprise chirurgicale, avec de bons résultats post-opératoires. Fig1: TDM du massif facial en coupe axiale: Atrésie choanale bilatérale ostéomembraneuse Fig2-3: TDM du massif facial en coupe axiale et coronale: Atrésie membraneuse de la choane droite (récidive post-opératoire) Discussion: -Malformation congénitale rare ( 1 cas pour 5000 à 8000 naissances). -Prédominance féminine. -Les formes mixtes ostéo-membraneuses sont les plus fréquentes. -Peut être marginale antérieure, marginale postérieure, ou souvent intrachoanale. -Il faut systématiquement recherher et prendre en charge ses répercussions anatomique et fonctionnelle maxillo-faciales. -Rechercher d’autres malformations associées. -Sur le plan clinique, les formes bilatérales se manifestent dès la naissance par un tableau de détresse respiratoire, alors que les formes unilatérales peuvent se révéler tardivement par une obstruction nasale et une rhinorrhée unilatérale. - La TDM du massif facial confirme le diagnostic, identifie la nature de l’atrésie et permet le bilan préopératoire. -Le couple (endoscopie et TDM du massif facial) permettent de poser le diagnostic et d’étudier les caractéristiques de l’atrésie. -La prise en charge est essentiellement chirurgicale: la voie endoscopique est actuellement la voie d’abord de choix. -le laser garde sa place essentiellement en cas de récidive des atrésies de type membraneuses.