SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Introduction:Le carcinome ex-adénome pléomorphe (CA ex AP) est une tumeur
maligne développée à partir d’un adénome pléomorphe
primaire ou récidivant .
le but de ce travail est de présenter les caractéristiques
épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques d’un
adénome pléomorphe dégénéré.
Observations:
Discussion:Epidémiologie:
Le Ca ex AP constitue 11.6% des tumeurs malignes des glandes salivaires.
La dégénérescence survient dans 6.2% des AP.
Il survient souvent entre la sixième et la huitième décade avec une légère
prédominance féminine.
Clinique:
Touche souvent la glande parotide. La glande submandibulaire ainsi que les glandes
salivaires accessoires peuvent être touchées.
La présentation clinique la plus fréquente est une masse parotidienne ferme dans 96%
des cas évoluant depuis plusieurs années augmentant rapidement de taille
durant les 3-6 derniers mois.
Une paralysie faciale et la douleur, peuvent être associés.
Anatomo-pathologie:
Il s’agit souvent d’une association de foyers d’AP et de foyers carcinomateux.
Le Ca ex AP peut être divisé en non-invasif ou in-situ et invasif.
la composante carcinomateuse peut être épithéliale ou myoepithéliale. Celle de
différenciation myoepithéliale peut être divisée en deux type: les tumeurs qui
présentent une double composante épithéliale et myo-epithéliale et celle qui
présente une différenciation myoépithéliale exclusive, ce dernier type est
exceptionnel.
La composante carcinomateuse peut être un adénocarcinome le plus souvent, plus
rarement un carcinome adenoide kystique, mucoépidermoide, canalaire… ou
une association de plusieurs sous-types.
Examens complémentaires:
L’IRM parotidienne: meilleur examen complémentaire. Cependant, les images
retrouvées ne sont pas spécifiques à cause de la coexistence de différents
tissus. Les séquences diffusion et le coefficient ADC permettent d’améliorer
cette spécificité
Traitement:
-parotidectomie exofaciale : les Ca ex AP non ou peu invasifs.
-parotidectomie totale :Ca ex AP invasif
-parotidectomie totale avec sacrifice du facial :nerf facial infiltré
-curage ganglionnaire: N+ clinique
-radiothérapie post-opératoire : exérèse incomplète, haut grade histologique, N+,
invasion perineurale
-chimiothérapie: rôle incertain?
Pronostic:
Il est globalement plus mauvais que les autres tumeurs malignes des glandes salivaires
Dépend de:
-Exérèse complète ou non
-Extension loco-régionale
-Présence de métastases à distance
Patient 1 Patient 2
age 51 ans 64 ans
sexe F H
Présentation clinique Tumeur parotidienne de 7 cm dure avec perméation
cutanée
tumeur parotidienne de 3.5 cm très ferme fixée par
rapport au plan profond
adénopathie jugulo-carotidienne haute gauche
Durée d’évolution Plusieurs années
Augmentant de taille au cours des 2 derniers mois
20 ans
IRM parotidienne masse parotidienne de 7 cm polylobée au dépends
des lobes superficiels et profonds qui atteint l’espace
parapharyngé antérieur et l’espace carotidien, elle
présente un signal hétérogène enT1 avec
rehaussement des composantes charnues après
injection de Gadolinium, un hypersignal enT2
incomplet en inférieur (Fig 2)
masse du pole superficiel de la parotide mal limitée
à sa partie supérieure en hyposignal finement
hétérogène enT1 ainsi qu’enT2, un rehaussement
hétérogène après injection de Gadolinium et un
coefficientADC bas
traitement une parotidectomie totale en emportant la peau
infiltrée avec curage ganglionnaire triangulaire
homolatéral
Radiothérapie externe
parotidectomie totale avec sacrifice du tronc du
nerf facial qui était macroscopiquement infiltré et
un curage fonctionnel homolatéral (Fig.1)
Radio chimiothérapie concomittante
Type histologique Ca ex AP type myoepithélial Ca ex AP type epithélial
suivi 1 an 3 ans
Fig.1 (a,b): vues per-opératoires d’un Carcinome ex AP type
épithélial, le nerf facial est macroscopiquement infiltré
a b
Fig.2: (a,b,c): IRM parotidienne (a: coupe axialeT1, b: coupe coronaleT1 injecté, c: coupe
axiale enT2):
masse parotidienne de 7 cm polylobée au dépends des lobes superficiels et profonds qui
atteint l’espace parapharyngé antérieur et l’espace carotidien, elle présente un signal
hétérogène enT1 avec rehaussement des composantes charnues après injection de
Gadolinium, un hypersignal enT2 incomplet en inférieur
a b c
Bibliographie:
1 J Antony,V.Gopalan . R A. Smith, A. K.Y. Lam Carcinoma ex PleomorphicAdenoma: A Comprehensive Review of Clinical, Pathological and Molecular Data. Head and
Neck Pathol (2012) 6:1–9
2 Katori H, Nozawa A,Tsukuda M. Increased expression of cyclooxygenase-2 and Ki-67 are associated with malignant transformation of pleomorphic adenoma. Auris
Nasus Larynx.2007;34:79–84
3 Luers JC,Wittekindt C, Streppel M, et al. Carcinoma ex pleomorphic adenoma of the parotid gland. Study and implications for diagnostics and therapy. Acta Oncol.
2009;48:1326.

Contenu connexe

Tendances (20)

P2
P2P2
P2
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
 
P79
P79P79
P79
 
P109
P109P109
P109
 
P6
P6P6
P6
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
 
Cas cliniques tumeurs du rein
Cas cliniques   tumeurs du reinCas cliniques   tumeurs du rein
Cas cliniques tumeurs du rein
 
P83
P83P83
P83
 
P12
P12P12
P12
 
P13
P13P13
P13
 
P8
P8P8
P8
 
P60
P60P60
P60
 
P14
P14P14
P14
 
P24
P24P24
P24
 
P88
P88P88
P88
 
Pathologies non athéro mateuses
Pathologies non athéro mateusesPathologies non athéro mateuses
Pathologies non athéro mateuses
 
P10
P10P10
P10
 
P42
P42P42
P42
 
Dr gilles Russ et Pr laurence Leenhardt
Dr gilles Russ et  Pr laurence LeenhardtDr gilles Russ et  Pr laurence Leenhardt
Dr gilles Russ et Pr laurence Leenhardt
 
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médianeTumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
Tumeurs cranioencéphaliques de la ligne médiane
 

Similaire à P110

Impact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarien
Impact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarienImpact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarien
Impact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarienIoana Andreea Stoian
 
Cas cliniques imagerie par résonance magnétique génito-uri
Cas cliniques   imagerie par résonance magnétique génito-uriCas cliniques   imagerie par résonance magnétique génito-uri
Cas cliniques imagerie par résonance magnétique génito-uriimma-dr
 
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdfOnLine68
 
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-facialeGanglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale83SCOTCH
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minimamadiassakonate1
 
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasCarcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasHugo Lebrun
 
document 2 cours nephro Phnom Penh.ppt
document 2 cours  nephro Phnom Penh.pptdocument 2 cours  nephro Phnom Penh.ppt
document 2 cours nephro Phnom Penh.pptHanKethyaneth
 

Similaire à P110 (20)

P15
P15P15
P15
 
P21
P21P21
P21
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
 
Impact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarien
Impact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarienImpact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarien
Impact du PET/CT dans la prise en charge et le suivi du cancer ovarien
 
Cas cliniques imagerie par résonance magnétique génito-uri
Cas cliniques   imagerie par résonance magnétique génito-uriCas cliniques   imagerie par résonance magnétique génito-uri
Cas cliniques imagerie par résonance magnétique génito-uri
 
présentation parotide IA.pptx
présentation  parotide IA.pptxprésentation  parotide IA.pptx
présentation parotide IA.pptx
 
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
 
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-facialeGanglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
 
P34
P34P34
P34
 
Quelleplacedelatepdanschcmacastilla
QuelleplacedelatepdanschcmacastillaQuelleplacedelatepdanschcmacastilla
Quelleplacedelatepdanschcmacastilla
 
P73
P73P73
P73
 
P62
P62P62
P62
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
 
P40
P40P40
P40
 
P64
P64P64
P64
 
Cancer larynx
Cancer larynxCancer larynx
Cancer larynx
 
Tep et cancer pulmonaire
Tep et cancer pulmonaire Tep et cancer pulmonaire
Tep et cancer pulmonaire
 
Radiofréquence combinée à la résection - Dr Gabriella pittau - Pr Antoni...
Radiofréquence combinée à la résection -  Dr Gabriella pittau - Pr Antoni...Radiofréquence combinée à la résection -  Dr Gabriella pittau - Pr Antoni...
Radiofréquence combinée à la résection - Dr Gabriella pittau - Pr Antoni...
 
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasCarcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
 
document 2 cours nephro Phnom Penh.ppt
document 2 cours  nephro Phnom Penh.pptdocument 2 cours  nephro Phnom Penh.ppt
document 2 cours nephro Phnom Penh.ppt
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P63
P63P63
P63
 
P61
P61P61
P61
 
P57
P57P57
P57
 
P54
P54P54
P54
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P98
P98P98
P98
 
P97
P97P97
P97
 
P96
P96P96
P96
 
P95
P95P95
P95
 
P94
P94P94
P94
 
P93
P93P93
P93
 
P92
P92P92
P92
 

P110

  • 1. Introduction:Le carcinome ex-adénome pléomorphe (CA ex AP) est une tumeur maligne développée à partir d’un adénome pléomorphe primaire ou récidivant . le but de ce travail est de présenter les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques d’un adénome pléomorphe dégénéré. Observations: Discussion:Epidémiologie: Le Ca ex AP constitue 11.6% des tumeurs malignes des glandes salivaires. La dégénérescence survient dans 6.2% des AP. Il survient souvent entre la sixième et la huitième décade avec une légère prédominance féminine. Clinique: Touche souvent la glande parotide. La glande submandibulaire ainsi que les glandes salivaires accessoires peuvent être touchées. La présentation clinique la plus fréquente est une masse parotidienne ferme dans 96% des cas évoluant depuis plusieurs années augmentant rapidement de taille durant les 3-6 derniers mois. Une paralysie faciale et la douleur, peuvent être associés. Anatomo-pathologie: Il s’agit souvent d’une association de foyers d’AP et de foyers carcinomateux. Le Ca ex AP peut être divisé en non-invasif ou in-situ et invasif. la composante carcinomateuse peut être épithéliale ou myoepithéliale. Celle de différenciation myoepithéliale peut être divisée en deux type: les tumeurs qui présentent une double composante épithéliale et myo-epithéliale et celle qui présente une différenciation myoépithéliale exclusive, ce dernier type est exceptionnel. La composante carcinomateuse peut être un adénocarcinome le plus souvent, plus rarement un carcinome adenoide kystique, mucoépidermoide, canalaire… ou une association de plusieurs sous-types. Examens complémentaires: L’IRM parotidienne: meilleur examen complémentaire. Cependant, les images retrouvées ne sont pas spécifiques à cause de la coexistence de différents tissus. Les séquences diffusion et le coefficient ADC permettent d’améliorer cette spécificité Traitement: -parotidectomie exofaciale : les Ca ex AP non ou peu invasifs. -parotidectomie totale :Ca ex AP invasif -parotidectomie totale avec sacrifice du facial :nerf facial infiltré -curage ganglionnaire: N+ clinique -radiothérapie post-opératoire : exérèse incomplète, haut grade histologique, N+, invasion perineurale -chimiothérapie: rôle incertain? Pronostic: Il est globalement plus mauvais que les autres tumeurs malignes des glandes salivaires Dépend de: -Exérèse complète ou non -Extension loco-régionale -Présence de métastases à distance Patient 1 Patient 2 age 51 ans 64 ans sexe F H Présentation clinique Tumeur parotidienne de 7 cm dure avec perméation cutanée tumeur parotidienne de 3.5 cm très ferme fixée par rapport au plan profond adénopathie jugulo-carotidienne haute gauche Durée d’évolution Plusieurs années Augmentant de taille au cours des 2 derniers mois 20 ans IRM parotidienne masse parotidienne de 7 cm polylobée au dépends des lobes superficiels et profonds qui atteint l’espace parapharyngé antérieur et l’espace carotidien, elle présente un signal hétérogène enT1 avec rehaussement des composantes charnues après injection de Gadolinium, un hypersignal enT2 incomplet en inférieur (Fig 2) masse du pole superficiel de la parotide mal limitée à sa partie supérieure en hyposignal finement hétérogène enT1 ainsi qu’enT2, un rehaussement hétérogène après injection de Gadolinium et un coefficientADC bas traitement une parotidectomie totale en emportant la peau infiltrée avec curage ganglionnaire triangulaire homolatéral Radiothérapie externe parotidectomie totale avec sacrifice du tronc du nerf facial qui était macroscopiquement infiltré et un curage fonctionnel homolatéral (Fig.1) Radio chimiothérapie concomittante Type histologique Ca ex AP type myoepithélial Ca ex AP type epithélial suivi 1 an 3 ans Fig.1 (a,b): vues per-opératoires d’un Carcinome ex AP type épithélial, le nerf facial est macroscopiquement infiltré a b Fig.2: (a,b,c): IRM parotidienne (a: coupe axialeT1, b: coupe coronaleT1 injecté, c: coupe axiale enT2): masse parotidienne de 7 cm polylobée au dépends des lobes superficiels et profonds qui atteint l’espace parapharyngé antérieur et l’espace carotidien, elle présente un signal hétérogène enT1 avec rehaussement des composantes charnues après injection de Gadolinium, un hypersignal enT2 incomplet en inférieur a b c Bibliographie: 1 J Antony,V.Gopalan . R A. Smith, A. K.Y. Lam Carcinoma ex PleomorphicAdenoma: A Comprehensive Review of Clinical, Pathological and Molecular Data. Head and Neck Pathol (2012) 6:1–9 2 Katori H, Nozawa A,Tsukuda M. Increased expression of cyclooxygenase-2 and Ki-67 are associated with malignant transformation of pleomorphic adenoma. Auris Nasus Larynx.2007;34:79–84 3 Luers JC,Wittekindt C, Streppel M, et al. Carcinoma ex pleomorphic adenoma of the parotid gland. Study and implications for diagnostics and therapy. Acta Oncol. 2009;48:1326.