SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  50
Télécharger pour lire hors ligne
CONTEXTE
1
Retard et perte
d'attractivité
des métiers
de la filière
équine
Transformations
profondes
du monde de
l'emploi
Turnover important
dans les écuries
& augmentation
des niveaux de tension
11 OCTOBRE 2021
Lancement de la campagne #lechevalrecrute
Objectifs :
•Attirer de nouveaux candidats
vers les métiers du cheval en
sensibilisant le grand public.
•Promouvoir la diversité des
métiers et la pluralité des
carrières.
•Faire connaître équi-ressources
et donner de la visibilité aux
actions menées au sein de cette
campagne.
NOVEMBRE 2021
Publication de l’étude Attractivité des métiers de
l’OMEFFE
Objectifs :
•Quantifier et expliquer les flux
d’apprenants, de salariés et de
reconvertis.
•Partager et hiérarchiser les
freins à la formation et à l’emploi.
•Identifier des leviers prioritaires
de revalorisation de ces métiers.
CONTEXTE
1
Les conclusions de l’étude sur l’attractivité des métiers de l’OMEFFE en 3 points :
●Un management inadapté aux différentes étapes du travail
Manque de disponibilité du tuteur, intégration difficile (20% de nouveaux entrants par an - 37% des
salariés jugent leur première expérience moyenne à très mauvaise),
●Des conditions d’emploi peu attractives
Non respect de l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle, rémunérations faibles (21% des
insatisfactions chez les salariés), peu de perspectives d’évolution et peu de considération de la santé
et la sécurité du travail
●Des ambiances au travail souvent critiquées
Peu de soutien et d’écoute des managers
CONTEXTE
1
23 FÉVRIER 2022
Forum de l’emploi au centre d’entraînement de Grosbois organisé par l’AFASEC
Objectifs :
•Connecter les acteurs de la formation aux métiers
du cheval.
•Faire partager les constats et les enjeux identifiés
par les études de l’OMEFFE.
•Définir les changements à apporter pour s’adapter
constamment aux évolutions tant des emplois que des
attentes des candidats et des employeurs.
CONTEXTE
1
15 MARS 2022
Forum de l’emploi à l’hippodrome Paris Longchamp organisé par l’AFASEC
Objectifs :
•Identifier des solutions pour
attirer et retenir les salariés
en rassemblant les acteurs
de la filière :
entraîneurs, propriétaires,
salariés, institutionnels,
journalistes, associations…
3 plans d’actions votés :
CONTEXTE
1
Création d’un
réseau de
ressources
humaines
Mise en
place d’un
label « bien-
être social »
Valorisation
des métiers
via une série
de
vidéos
OCTOBRE 2022
Le Conseil des Chevaux sollicité par les socio-professionnels
propose les premiers éléments du label à partir du travail
effectué dans le cadre du projet Equi’Up et du label
EquuRES
CONTEXTE
1
CONTEXTE
1
PARTENAIRES DU PROJET
PARTENAIRES DU PROJET
UNE ORGANISATION TRIPARTITE
Le label EquuRES Bien-être au Travail est géré de manière tripartite,
avec le label EquuRES, l’AFASEC, et Equi-Ressources.
Chacun de ces trois partenaires joue un rôle complémentaire dans la
mise en œuvre du label BET ainsi que dans sa gestion
(communication, évaluations, gestion des candidatures, etc).
Audite et
prospecte
Accompagne les
candidats
Gère le système de
contrôle et la com
• Répondre aux enjeux contemporains du monde de l'emploi
en guidant les entreprises de la filière à rattraper leur retard
• Favoriser les conditions d’emploi pour attirer de nouveaux
talents
• Garantir aux candidats un lieu de travail répondant à leurs
aspirations favorable à l’engagement à long terme
Le Label EquuRES Bien-être au Travail, pour qui et pourquoi ?
POURQUOI CE LABEL ?
2
Je m’assure que mon
entreprise est en conformité
avec le droit du travail, et je
m’assure du bien-être au travail
de l’ensemble de mes salariés
Je contribue à la fidélisation de
mes salariés et à attirer de
nouveaux talents. Je contribue
à améliorer ma « marque
employeur »
J’œuvre pour que
l’environnement de travail soit
propice à l’esprit d’équipe, aux
échanges constructifs et à la
bonne unité
J’instaure une ambiance de
travail positive basée sur
l’écoute et le respect, j'aide
mes équipes à monter en
compétences
COMMENT ?
2
UN OUTIL AU SERVICE
DES PROFESSIONNELS
2
Visibilité
des
labellisés
Développement
de la marque Employeur
Accompagnement
POUR QUI ?
2
Toutes les entreprises de la filière
équines !
• Les entreprises « terrain »,
(entraineurs, éleveurs, hippodromes, centres équestres,
écuries de propriétaires, …)
• Les entreprises industrielles et de
service,
• Les institutions et associations
DIANE LYBECK
Pré-entraînement de galop
TÉMOIGNAGE
• Modèle de gouvernance : prise en compte des attentes de
toutes les parties intéressées
• Système de contrôle collectif : fonctionnement au coût
maîtrisé, simple, avec des interlocuteurs formés et une forte
crédibilité. Association d'évaluateurs internes et d'un
organisme tiers de certification accrédité par le COFRAC
• Grille d’évaluation détaillée et outils d’accompagnement
développés
Une démarche de qualité
3
PROCESSUS DE LABELLISATION
• Une partie dédiée à
l’employeur et à sa
structure (sur site)
• Une partie dédiée aux
salariés avec un guide
d’entretien
Autodiagnostic
en ligne
Evaluation
Labellisation
sur 3 ans
1 2 3
À
NOTER
• Évaluation initiale et au bout de 3 ans
• Évaluations de suivi par échantillon
• Adhésion annuelle entre 100€ et 500€
PROCESSUS DE LABELLISATION
Candidature
Evaluateurs
internes
Evaluent
Gestion des adhésions
& Système de suivi et d'évaluation
Label EquuRES
Labellisation
Structure candidate
• auto-diagnostic
• pré-requis
• contrat d’adhésion
Comité de
labellisation
Donne les orientations
stratégiques
Organisme certificateur
•audite les modalités des
évaluations internes
•audite un échantillon
d'entités labellisées
Auto-diagnostic en ligne et candidature
Auto-diagnostic en ligne et candidature
4 THÉMATIQUES
ORGANISATION
AU TRAVAIL
SANTE
AU TRAVAIL
GESTION HUMAINE
ET PROCESSUS
D'INTEGRATION
AMBIANCE
ET QUALITE DE VIE
AU TRAVAIL
Auto-diagnostic en ligne et candidature
Auto-diagnostic en ligne et candidature
AMELIORATION CONTINUE
Le label comporte trois niveaux, pour permettre aux
entreprises de monter progressivement les échelons,
dans une démarche d’amélioration continue.
AVANTAGES POUR LES LABELLISES
Avantages validés :
• Mise en avant des annonces des employeurs labellisés sur Equi-
ressources et sur Pôle Emploi
• Réduction des frais d’adhésion EquuRES BEA & Environnement
• Mise à l’honneur, tournage vidéo, …
• Evènements spécifiques pour les labellisés (accompagnements,
formations…)
En projet :
• Réduction auprès de partenaires, de la MSA, France Travail
• Réductions sur des produits et services en lien avec les critères du
label
• Facilités pour la mise en place de comité d’entreprise
• …
AVANTAGES POUR LES LABELLISES
ESPACE PRIVE SUR LE SITE INTERNET
• Conseils techniques sur l’ensemble des thématiques
• Outils de communication à imprimer si besoin
(affichages obligatoires, charte, …)
• Réductions chez des partenaires
• Fiches règlementaires / Fiches Techniques
• …
Le détail des critères du label
EquuRES Bien-être au Travail
Les pré-requis à la candidature
• Disposer de son DUERP
(répond à la préoccupation de la sécurité)
• Pratiquer des entretiens professionnels
(le minimum du dialogue social)
• Accès à la formation professionnelle continue (2j tous les 2 ans)
(le minimum pour le maintien de l’employabilité et les
perspectives d’évolution)
• Obligation de formation du gérant tous les 5 ans
Pré-requis
Les thématiques
• 4 thématiques
• 17 critères Employeur
• 19 critères Employés
Thématiques
Nombre de
critères
Employeur
Nombre de
questions
Employés
Total
Organisation
au travail
6 3 9
Santé au travail 4 4 8
Gestion humaine et
processus d’intégration
2 5 7
Ambiance et qualité de vie
au travail
5 7 12
Non labellisable Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3
Planning donné moins de
3 mois à l'avance
3 mois à l'avance 6 mois à l'avance 10 mois à l’avance ou plus
OT 1 : Le planning général de l’entreprise est connu
(temps forts au cours de l’année : stages en vacances scolaires, meetings, …)
Organisation au travail
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Non labellisable Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3
Planning donné moins de
2 semaines à l'avance
2 semaines à l'avance 1 mois à l'avance
6 mois à l’avance
(sauf exceptions)
OT 2 : Le planning de travail individuel est connu
(horaires, déplacements, jours de travail, jours de repos, …)
NL N1 N2 N3
Heures supplémentaires
effectuées sans aucune
majoration, ni de repos
compensateur.
Respect de la convention
collective de référence
Niveau 1 +
communication des
heures supplémentaires
7 jours ouvrés avant la
modification horaire
Sauf exception (ex:
poulinage, colique,…)
Niveau 2 +
en tenant compte des
contraintes
organisationnelles de
l’entreprise, le dirigeant
aménage les horaires
dans le respect des
attentes du salarié
OT 3 : Heures supplémentaires
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Organisation au travail
OT 4 : Jours de repos
NL N1 N2 N3
Ne respecte pas la
convention collective
Pas de repos de 35h par
semaine civile et/ou pas de
période de 11h de repos
consécutif entre chaque jour
de travail
Jour(s) de repos obligatoires
selon la convention collective.
35h de repos obligatoire par
semaine civile et période de
11h de repos consécutif entre
chaque jour de travail
Niveau 1 +
possibilité de prendre
son jour de repos le
dimanche au moins 1
fois par mois
Niveau 1 +
possibilité de prendre
son jour de repos le
dimanche au moins 2
fois par mois
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Organisation au travail
OT 5 : Congés payés
NL N1 N2 N3
Non-respect des jours de
congés minimum fixés par le
code du travail (2,5 jours
ouvrables par mois de travail
effectif chez le même
employeur), et impossibilité
de poser des congés entre le
1er mai et le 31 octobre.
Minimum de 2,5 jours
ouvrables par mois de
travail effectif chez le
même employeur.
Correspond donc à 30
jours ouvrables (5
semaines) pour une
année complète de
travail.
Niveau 1 + période de
congés payés étendue
sur toute l'année
Niveau 2 +
nombre de jours de
congés supérieur au
minimum fixé par la
convention collective,
y compris pour les
congés maternité et
paternité.
Prise en charge de 3j
« enfant malade » par
l’employeur
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Organisation au travail
OT 6 : Partage d’informations
NL N1 N2 N3
Aucun partage
d'informations au sein de la
structure
Affichages obligatoires
(numéros d'urgence, …)+
mise à disposition de la
convention collective+
+ Réunion d'information 1
fois par trimestre
Réunion d'information
1 fois par mois et
utilisation
d'applications de
communication*
Réunion d'information 1
fois par semaine ou
plus et association des
salariés à certaines
décisions + utilisation
d'applications de
communication*
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
* Messages envoyés sur le temps effectif de travail professionnel
Organisation au travail
ST1 : Pénibilité pour les postes de terrain
(NC pour les entreprises sans équidés)
Critères
Abreuvoirs automatiques
Distributeurs d'aliments
Souffleurs
Tapis
Marcheur
Valet de ferme (curage mécanique)
Aménagements ergonomiques (proximité paddock,
fumière, accès mangeoires depuis l'extérieur)
Hébergement de chevaux limitant la pénibilité
NL N1 N2 N3
Aucun élément
mis en place
pour diminuer la
pénibilité des
employés
1
critère
2
critères
3
critères
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
La santé au travail
ST2: Pénibilité pour les postes administratifs (concerne toutes
les entreprises dès lors qu’elles ont des salariés en bureau)
Critères
Ergonomie du poste de travail (siège de bureau, clavier et
écran séparés, écran à la hauteur des yeux)
Aménagement fonctionnel du bureau (proximité
stockage, imprimante)
Disponibilité d'écrans de travail de grande taille et anti
lumière bleue
Open space avec moins de 4 personnes par bureau
Accord de télétravail
NL N1 N2 N3
Aucun critère
1
critère
2
critères
3
critères
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
La santé au travail
ST3 : Sécurité et prévention des risques
Critères
Dans le contrat de travail, au minimum un paragraphe est rédigé au
sujet des risques encourus par le salarié sur son poste de travail
Formation de premiers secours PSC1 ou actualisation prise en
charge par l'employeur
Eclairage adapté et couloirs et allées dégagés
L'employeur s'assure du port de chaussures adaptées à l'activité du
salarié
Défibrillateurs présents sur site (obligatoires pour les ERP)
Pour la manipulation de produits ou de matériels dangereux ou à
risque, formation systématique à l'utilisation de ces outils et mise à
disposition des protections adaptées
Mise en place d’une prévoyance élargie
NL N1 N2 N3
Aucun
critère
1 critère 2 critères
3
critères
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
La santé au travail
ST4: Prévention des violences, du harcèlement et du stress au
travail - risques psychosociaux (RPS)
NL N1 N2 N3
Aucune réflexion sur la
gestion et la prévention
des risques
psychosociaux
Réflexion sur la
prévention des RPS,
affichage obligatoire
mis en place et actions
mise en place suite à
une alerte ou plainte
Niveau 1 +
évaluation des RPS
sur l'ensemble des
activités de
l’entreprise
Niveau 2 +
plan d'action élaboré pour agir lors
de plaintes, et en prévention des
RPS pour l'ensemble des activités
de l’entreprise, ainsi que lors de
toute nouvelle modification
affectant les salariés
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
La santé au travail
GH1 : Evolution professionnelle
NL N1 N2 N3
Pas de réflexion sur
l'évolution professionnelle
des salariés
(entretiens annuels en
prérequis)
L'entreprise essaie de
s'adapter aux
besoins/envies
du salarié
(aménagement
d'horaires)
Niveau 1 +
Proposition
d’évolution de
salaire (tous les
salariés en 5 ans)
Niveau 2 +
Accès à la formation
professionnelle
(proposée à tous les
salariés en 2 ans)
Formation interne
incluse
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
La gestion humaine et le processus d’intégration
NL N1 N2 N3
Aucun processus
d'intégration spécifique
Livret d'accueil
(minimum imposé)
Niveau 1 +
Programme
d’entretiens sur la 1ère
année
Niveau 2 +
Système de mentorat
et/ou tutorat
GH2 : Processus d’intégration (salariés, stagiaires, saisonniers, …)
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
La gestion humaine et le processus d’intégration
Critères
Pratiquer des salaires supérieurs à 10% de la Convention
Collective
Tickets restaurant ou prime panier
Intéressement sur les objectifs de l'entreprise
Prime d'ancienneté
Eléments variables de rémunération (PER, PPV, autres
dispositifs en vigueur…)
Avantages en nature (déclarés et non déduits du salaire)
Exemple : Logement de fonction sur le lieu de travail, voiture
de fonction, tarifs réduits sur les prestations de l'entreprise
(pension, formation, utilisation du matériel/ infrastructure)
Prise en charge supérieure de la mutuelle (au-delà de 50%)
AQ1: Rémunération mieux disante
NL N1 N2 N3
Aucun
critère
1
critère
2
critères
3
critères
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Ambiance et qualité de vie au travail
AQ2: Salle de pause et vestiaire
NL N1 N2 N3
Pas d'espace de pause
Salle de pause
propre, chauffée,
équipée pour le
café et
déjeuner, WC,
Armoire de
rangement
Niveau 1 +
vestiaire +
douche + casier
individuel
Niveau 2 avec
vestiaires séparés
hommes/femmes
+ salle de détente
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Ambiance et qualité de vie au travail
AQ3: Temps partagés pour fédérer l’équipe
NL N1 N2 N3
Aucun temps partagé
(ex: petit déjeuner partagé,
déjeuners d’équipe, journée
team building, …)
1 temps partagé par
an
2 temps partagés
par an
1 temps partagé par
trimestre ou plus
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Ambiance et qualité de vie au travail
NL N1 N2 N3
Aucune réflexion sur
l'égalité
professionnelle au
sens large (origine,
sexe, handicap)
A travail de valeur
égale, absence de
différenciation en
matière de
rémunération et de
déroulement de
carrière
Niveau 1 +
Mise en place de
mesures de
prévention du
harcèlement sexuel
dans l'entreprise
Niveau 2 +
Communication en interne
et en externe sur les bonnes
pratiques en termes
d'égalité au travail (égalité
hommes-femmes
notamment)
AQ4: Egalité au travail
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Ambiance et qualité de vie au travail
AQ5: Engagement dans une autre démarche de qualité
NL N1 N2 N3
Aucune réflexion Réflexion en cours
Engagement dans
une autre
démarche de
qualité
Certification
EquuRES Bien-être
animal et
environnement
Organisation
au travail
Santé au travail
Gestion humaine et
processus d’intégration
Ambiance et
qualité de vie
Ambiance et qualité de vie au travail
Entretiens des salariés
Le guide d’entretien
Modalités des entretiens avec les salariés
Entretiens en présentiel lors de l’évaluation sur site
• Ne prend pas de temps aux salariés en dehors de leur temps de travail
• L’évaluateur doit pouvoir s’assurer que le(s) salarié(s) puissent parler
librement (pièce à l’écart comme la salle de pause par exemple)
• Entretien d’environ 30 minutes
• Les salariés sont libres de choisir
s’ils souhaitent répondre ou non
• Sexe du salarié :
• Emploi occupé par le salarié :
• Ancienneté du salarié :
Choix des salariés :
L’échantillonnage des personnes reçues en entretien est défini par le label Bien-être au Travail.
Les salariés qui passent l’entretien sont choisis parmi la liste envoyée par l’employeur au préalable
de l’audit sur site. Cette liste doit faire figurer l’ensemble des salariés de l’entreprise et préciser pour
chaque salarié l’emploi occupé, son genre et son ancienneté.
Fiche d’accord à faire signer à chaque salarié qui passe un entretien.
Guide d'entretien du salarié
EXEMPLE DE CRITERES (ENTRETIEN SALARIES)
• Etes-vous régulièrement informé de l’actualité de l'entreprise ? (temps forts, gros évènements,
périodes chargées, etc)
❑ Non
❑ 1 fois par an
❑ 1 fois par mois
❑ 1 fois par semaine ou plus
• Selon vous, votre entreprise met-elle des éléments en œuvre pour réduire la pénibilité de travail de
ses salariés ? Si oui, précisez lesquels.
• Avez-vous participé à une formation professionnelle au cours de ces deux dernières années ?
SO pour les employés présents depuis moins de 2 ans
• De 1 à 10, quelle note attribuez-vous à l'ambiance de travail ?
MERCI DE VOTRE ATTENTION
travail.label-equures.com
LES PARTENAIRES TECHNIQUES ET INSTITUTIONNELS
LES PARTENAIRES PRIVÉS FINANCIERS
LES PARTENAIRES PUBLICS FINANCIERS

Contenu connexe

Similaire à Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf

Formation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNSFormation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNSActions-Finance
 
Projet structure organisationnelle
Projet structure organisationnelleProjet structure organisationnelle
Projet structure organisationnelleferiel abidi
 
Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016
Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016
Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016Nathalie Plegades
 
Web-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formation
Web-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formationWeb-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formation
Web-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formationXL Groupe
 
Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404
Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404
Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404Nathalie Plegades
 
Analyse de la réforme de la formation professionnelle
Analyse de la réforme de la formation professionnelleAnalyse de la réforme de la formation professionnelle
Analyse de la réforme de la formation professionnelleCoodyssee
 
Guide du-product-owner -segolene-porot
Guide du-product-owner -segolene-porotGuide du-product-owner -segolene-porot
Guide du-product-owner -segolene-porotSégolène Porot
 
Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...
Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...
Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...MONA
 
Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905
Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905
Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905Nathalie Plegades
 
IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...
IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...
IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...Claude Emond
 
Présentation Tuillet Corporate
Présentation Tuillet CorporatePrésentation Tuillet Corporate
Présentation Tuillet CorporateTuilletcorporate
 
Jeu des indicateurs et kpi
Jeu des indicateurs et kpiJeu des indicateurs et kpi
Jeu des indicateurs et kpiCIPE
 
2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg
2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg
2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jgJosé Gonçalves
 
Cy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-business
Cy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-businessCy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-business
Cy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-businessCERTyou Formation
 
Formation qhse site encadrement
Formation qhse site encadrementFormation qhse site encadrement
Formation qhse site encadrementG. Christophe
 
Externalisation de la gestion des ressources humaines e-DRH
Externalisation de la gestion des ressources humaines e-DRHExternalisation de la gestion des ressources humaines e-DRH
Externalisation de la gestion des ressources humaines e-DRHDavid Rajsavong
 
e-drh lea partners(v020713)
e-drh lea partners(v020713)e-drh lea partners(v020713)
e-drh lea partners(v020713)David Rajsavong
 
Présentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'Azur
Présentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'AzurPrésentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'Azur
Présentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'AzurCEEI NCA
 
Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...
Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...
Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...CEEI NCA
 

Similaire à Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf (20)

Formation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNSFormation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNS
 
Projet structure organisationnelle
Projet structure organisationnelleProjet structure organisationnelle
Projet structure organisationnelle
 
Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016
Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016
Restitution atelier assistant personnel 2 du 31032016
 
Web-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formation
Web-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formationWeb-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formation
Web-Conférence - Déployez un dispositif certifiant de formation
 
Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404
Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404
Restitution atelier assistant personnel 3 du 0404
 
Analyse de la réforme de la formation professionnelle
Analyse de la réforme de la formation professionnelleAnalyse de la réforme de la formation professionnelle
Analyse de la réforme de la formation professionnelle
 
Guide du-product-owner -segolene-porot
Guide du-product-owner -segolene-porotGuide du-product-owner -segolene-porot
Guide du-product-owner -segolene-porot
 
Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...
Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...
Webséminaire "La réforme de la formation professionnelle, les points clés" - ...
 
Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905
Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905
Restitution atelier Assistant personnel #9 du 1905
 
IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...
IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...
IDP 2015 - Atelier de 3 jours - Gestion agile des projets d'innovation (4, 9 ...
 
ppt-webinar-qualite.pdf
ppt-webinar-qualite.pdfppt-webinar-qualite.pdf
ppt-webinar-qualite.pdf
 
Présentation Tuillet Corporate
Présentation Tuillet CorporatePrésentation Tuillet Corporate
Présentation Tuillet Corporate
 
Jeu des indicateurs et kpi
Jeu des indicateurs et kpiJeu des indicateurs et kpi
Jeu des indicateurs et kpi
 
2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg
2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg
2015 presentation intervention ergonomique_support_ihm_jg
 
Cy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-business
Cy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-businessCy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-business
Cy2919 formation-les-essentiels-de-l-analyse-business
 
Formation qhse site encadrement
Formation qhse site encadrementFormation qhse site encadrement
Formation qhse site encadrement
 
Externalisation de la gestion des ressources humaines e-DRH
Externalisation de la gestion des ressources humaines e-DRHExternalisation de la gestion des ressources humaines e-DRH
Externalisation de la gestion des ressources humaines e-DRH
 
e-drh lea partners(v020713)
e-drh lea partners(v020713)e-drh lea partners(v020713)
e-drh lea partners(v020713)
 
Présentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'Azur
Présentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'AzurPrésentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'Azur
Présentation Accélérateur Bpifrance Métropole Nice Côte d'Azur
 
Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...
Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...
Demandeur d'emploi / Créateur : comment transformer ses droits ? - Les Entrep...
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 

Dernier

Bidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from TransformersBidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from Transformersbahija babzine
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...France Travail
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023France Travail
 
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxanalyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxHadJer61
 
To_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationTo_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationbahija babzine
 
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel AttalELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attalcontact Elabe
 

Dernier (6)

Bidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from TransformersBidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from Transformers
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
 
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxanalyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
 
To_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationTo_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentation
 
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel AttalELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
 

Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf

  • 1.
  • 2. CONTEXTE 1 Retard et perte d'attractivité des métiers de la filière équine Transformations profondes du monde de l'emploi Turnover important dans les écuries & augmentation des niveaux de tension
  • 3. 11 OCTOBRE 2021 Lancement de la campagne #lechevalrecrute Objectifs : •Attirer de nouveaux candidats vers les métiers du cheval en sensibilisant le grand public. •Promouvoir la diversité des métiers et la pluralité des carrières. •Faire connaître équi-ressources et donner de la visibilité aux actions menées au sein de cette campagne. NOVEMBRE 2021 Publication de l’étude Attractivité des métiers de l’OMEFFE Objectifs : •Quantifier et expliquer les flux d’apprenants, de salariés et de reconvertis. •Partager et hiérarchiser les freins à la formation et à l’emploi. •Identifier des leviers prioritaires de revalorisation de ces métiers. CONTEXTE 1
  • 4. Les conclusions de l’étude sur l’attractivité des métiers de l’OMEFFE en 3 points : ●Un management inadapté aux différentes étapes du travail Manque de disponibilité du tuteur, intégration difficile (20% de nouveaux entrants par an - 37% des salariés jugent leur première expérience moyenne à très mauvaise), ●Des conditions d’emploi peu attractives Non respect de l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle, rémunérations faibles (21% des insatisfactions chez les salariés), peu de perspectives d’évolution et peu de considération de la santé et la sécurité du travail ●Des ambiances au travail souvent critiquées Peu de soutien et d’écoute des managers CONTEXTE 1
  • 5. 23 FÉVRIER 2022 Forum de l’emploi au centre d’entraînement de Grosbois organisé par l’AFASEC Objectifs : •Connecter les acteurs de la formation aux métiers du cheval. •Faire partager les constats et les enjeux identifiés par les études de l’OMEFFE. •Définir les changements à apporter pour s’adapter constamment aux évolutions tant des emplois que des attentes des candidats et des employeurs. CONTEXTE 1
  • 6. 15 MARS 2022 Forum de l’emploi à l’hippodrome Paris Longchamp organisé par l’AFASEC Objectifs : •Identifier des solutions pour attirer et retenir les salariés en rassemblant les acteurs de la filière : entraîneurs, propriétaires, salariés, institutionnels, journalistes, associations… 3 plans d’actions votés : CONTEXTE 1 Création d’un réseau de ressources humaines Mise en place d’un label « bien- être social » Valorisation des métiers via une série de vidéos
  • 7. OCTOBRE 2022 Le Conseil des Chevaux sollicité par les socio-professionnels propose les premiers éléments du label à partir du travail effectué dans le cadre du projet Equi’Up et du label EquuRES CONTEXTE 1
  • 9. UNE ORGANISATION TRIPARTITE Le label EquuRES Bien-être au Travail est géré de manière tripartite, avec le label EquuRES, l’AFASEC, et Equi-Ressources. Chacun de ces trois partenaires joue un rôle complémentaire dans la mise en œuvre du label BET ainsi que dans sa gestion (communication, évaluations, gestion des candidatures, etc). Audite et prospecte Accompagne les candidats Gère le système de contrôle et la com
  • 10. • Répondre aux enjeux contemporains du monde de l'emploi en guidant les entreprises de la filière à rattraper leur retard • Favoriser les conditions d’emploi pour attirer de nouveaux talents • Garantir aux candidats un lieu de travail répondant à leurs aspirations favorable à l’engagement à long terme Le Label EquuRES Bien-être au Travail, pour qui et pourquoi ? POURQUOI CE LABEL ? 2
  • 11. Je m’assure que mon entreprise est en conformité avec le droit du travail, et je m’assure du bien-être au travail de l’ensemble de mes salariés Je contribue à la fidélisation de mes salariés et à attirer de nouveaux talents. Je contribue à améliorer ma « marque employeur » J’œuvre pour que l’environnement de travail soit propice à l’esprit d’équipe, aux échanges constructifs et à la bonne unité J’instaure une ambiance de travail positive basée sur l’écoute et le respect, j'aide mes équipes à monter en compétences COMMENT ? 2
  • 12. UN OUTIL AU SERVICE DES PROFESSIONNELS 2 Visibilité des labellisés Développement de la marque Employeur Accompagnement
  • 13. POUR QUI ? 2 Toutes les entreprises de la filière équines ! • Les entreprises « terrain », (entraineurs, éleveurs, hippodromes, centres équestres, écuries de propriétaires, …) • Les entreprises industrielles et de service, • Les institutions et associations
  • 15. • Modèle de gouvernance : prise en compte des attentes de toutes les parties intéressées • Système de contrôle collectif : fonctionnement au coût maîtrisé, simple, avec des interlocuteurs formés et une forte crédibilité. Association d'évaluateurs internes et d'un organisme tiers de certification accrédité par le COFRAC • Grille d’évaluation détaillée et outils d’accompagnement développés Une démarche de qualité 3
  • 16. PROCESSUS DE LABELLISATION • Une partie dédiée à l’employeur et à sa structure (sur site) • Une partie dédiée aux salariés avec un guide d’entretien Autodiagnostic en ligne Evaluation Labellisation sur 3 ans 1 2 3 À NOTER • Évaluation initiale et au bout de 3 ans • Évaluations de suivi par échantillon • Adhésion annuelle entre 100€ et 500€
  • 17. PROCESSUS DE LABELLISATION Candidature Evaluateurs internes Evaluent Gestion des adhésions & Système de suivi et d'évaluation Label EquuRES Labellisation Structure candidate • auto-diagnostic • pré-requis • contrat d’adhésion Comité de labellisation Donne les orientations stratégiques Organisme certificateur •audite les modalités des évaluations internes •audite un échantillon d'entités labellisées
  • 18. Auto-diagnostic en ligne et candidature
  • 19. Auto-diagnostic en ligne et candidature
  • 20. 4 THÉMATIQUES ORGANISATION AU TRAVAIL SANTE AU TRAVAIL GESTION HUMAINE ET PROCESSUS D'INTEGRATION AMBIANCE ET QUALITE DE VIE AU TRAVAIL
  • 21. Auto-diagnostic en ligne et candidature
  • 22. Auto-diagnostic en ligne et candidature
  • 23. AMELIORATION CONTINUE Le label comporte trois niveaux, pour permettre aux entreprises de monter progressivement les échelons, dans une démarche d’amélioration continue.
  • 24. AVANTAGES POUR LES LABELLISES Avantages validés : • Mise en avant des annonces des employeurs labellisés sur Equi- ressources et sur Pôle Emploi • Réduction des frais d’adhésion EquuRES BEA & Environnement • Mise à l’honneur, tournage vidéo, … • Evènements spécifiques pour les labellisés (accompagnements, formations…) En projet : • Réduction auprès de partenaires, de la MSA, France Travail • Réductions sur des produits et services en lien avec les critères du label • Facilités pour la mise en place de comité d’entreprise • …
  • 25. AVANTAGES POUR LES LABELLISES ESPACE PRIVE SUR LE SITE INTERNET • Conseils techniques sur l’ensemble des thématiques • Outils de communication à imprimer si besoin (affichages obligatoires, charte, …) • Réductions chez des partenaires • Fiches règlementaires / Fiches Techniques • …
  • 26. Le détail des critères du label EquuRES Bien-être au Travail
  • 27. Les pré-requis à la candidature • Disposer de son DUERP (répond à la préoccupation de la sécurité) • Pratiquer des entretiens professionnels (le minimum du dialogue social) • Accès à la formation professionnelle continue (2j tous les 2 ans) (le minimum pour le maintien de l’employabilité et les perspectives d’évolution) • Obligation de formation du gérant tous les 5 ans Pré-requis
  • 28. Les thématiques • 4 thématiques • 17 critères Employeur • 19 critères Employés Thématiques Nombre de critères Employeur Nombre de questions Employés Total Organisation au travail 6 3 9 Santé au travail 4 4 8 Gestion humaine et processus d’intégration 2 5 7 Ambiance et qualité de vie au travail 5 7 12
  • 29. Non labellisable Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Planning donné moins de 3 mois à l'avance 3 mois à l'avance 6 mois à l'avance 10 mois à l’avance ou plus OT 1 : Le planning général de l’entreprise est connu (temps forts au cours de l’année : stages en vacances scolaires, meetings, …) Organisation au travail Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Non labellisable Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Planning donné moins de 2 semaines à l'avance 2 semaines à l'avance 1 mois à l'avance 6 mois à l’avance (sauf exceptions) OT 2 : Le planning de travail individuel est connu (horaires, déplacements, jours de travail, jours de repos, …)
  • 30. NL N1 N2 N3 Heures supplémentaires effectuées sans aucune majoration, ni de repos compensateur. Respect de la convention collective de référence Niveau 1 + communication des heures supplémentaires 7 jours ouvrés avant la modification horaire Sauf exception (ex: poulinage, colique,…) Niveau 2 + en tenant compte des contraintes organisationnelles de l’entreprise, le dirigeant aménage les horaires dans le respect des attentes du salarié OT 3 : Heures supplémentaires Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Organisation au travail
  • 31. OT 4 : Jours de repos NL N1 N2 N3 Ne respecte pas la convention collective Pas de repos de 35h par semaine civile et/ou pas de période de 11h de repos consécutif entre chaque jour de travail Jour(s) de repos obligatoires selon la convention collective. 35h de repos obligatoire par semaine civile et période de 11h de repos consécutif entre chaque jour de travail Niveau 1 + possibilité de prendre son jour de repos le dimanche au moins 1 fois par mois Niveau 1 + possibilité de prendre son jour de repos le dimanche au moins 2 fois par mois Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Organisation au travail
  • 32. OT 5 : Congés payés NL N1 N2 N3 Non-respect des jours de congés minimum fixés par le code du travail (2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur), et impossibilité de poser des congés entre le 1er mai et le 31 octobre. Minimum de 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur. Correspond donc à 30 jours ouvrables (5 semaines) pour une année complète de travail. Niveau 1 + période de congés payés étendue sur toute l'année Niveau 2 + nombre de jours de congés supérieur au minimum fixé par la convention collective, y compris pour les congés maternité et paternité. Prise en charge de 3j « enfant malade » par l’employeur Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Organisation au travail
  • 33. OT 6 : Partage d’informations NL N1 N2 N3 Aucun partage d'informations au sein de la structure Affichages obligatoires (numéros d'urgence, …)+ mise à disposition de la convention collective+ + Réunion d'information 1 fois par trimestre Réunion d'information 1 fois par mois et utilisation d'applications de communication* Réunion d'information 1 fois par semaine ou plus et association des salariés à certaines décisions + utilisation d'applications de communication* Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie * Messages envoyés sur le temps effectif de travail professionnel Organisation au travail
  • 34. ST1 : Pénibilité pour les postes de terrain (NC pour les entreprises sans équidés) Critères Abreuvoirs automatiques Distributeurs d'aliments Souffleurs Tapis Marcheur Valet de ferme (curage mécanique) Aménagements ergonomiques (proximité paddock, fumière, accès mangeoires depuis l'extérieur) Hébergement de chevaux limitant la pénibilité NL N1 N2 N3 Aucun élément mis en place pour diminuer la pénibilité des employés 1 critère 2 critères 3 critères Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie La santé au travail
  • 35. ST2: Pénibilité pour les postes administratifs (concerne toutes les entreprises dès lors qu’elles ont des salariés en bureau) Critères Ergonomie du poste de travail (siège de bureau, clavier et écran séparés, écran à la hauteur des yeux) Aménagement fonctionnel du bureau (proximité stockage, imprimante) Disponibilité d'écrans de travail de grande taille et anti lumière bleue Open space avec moins de 4 personnes par bureau Accord de télétravail NL N1 N2 N3 Aucun critère 1 critère 2 critères 3 critères Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie La santé au travail
  • 36. ST3 : Sécurité et prévention des risques Critères Dans le contrat de travail, au minimum un paragraphe est rédigé au sujet des risques encourus par le salarié sur son poste de travail Formation de premiers secours PSC1 ou actualisation prise en charge par l'employeur Eclairage adapté et couloirs et allées dégagés L'employeur s'assure du port de chaussures adaptées à l'activité du salarié Défibrillateurs présents sur site (obligatoires pour les ERP) Pour la manipulation de produits ou de matériels dangereux ou à risque, formation systématique à l'utilisation de ces outils et mise à disposition des protections adaptées Mise en place d’une prévoyance élargie NL N1 N2 N3 Aucun critère 1 critère 2 critères 3 critères Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie La santé au travail
  • 37. ST4: Prévention des violences, du harcèlement et du stress au travail - risques psychosociaux (RPS) NL N1 N2 N3 Aucune réflexion sur la gestion et la prévention des risques psychosociaux Réflexion sur la prévention des RPS, affichage obligatoire mis en place et actions mise en place suite à une alerte ou plainte Niveau 1 + évaluation des RPS sur l'ensemble des activités de l’entreprise Niveau 2 + plan d'action élaboré pour agir lors de plaintes, et en prévention des RPS pour l'ensemble des activités de l’entreprise, ainsi que lors de toute nouvelle modification affectant les salariés Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie La santé au travail
  • 38. GH1 : Evolution professionnelle NL N1 N2 N3 Pas de réflexion sur l'évolution professionnelle des salariés (entretiens annuels en prérequis) L'entreprise essaie de s'adapter aux besoins/envies du salarié (aménagement d'horaires) Niveau 1 + Proposition d’évolution de salaire (tous les salariés en 5 ans) Niveau 2 + Accès à la formation professionnelle (proposée à tous les salariés en 2 ans) Formation interne incluse Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie La gestion humaine et le processus d’intégration
  • 39. NL N1 N2 N3 Aucun processus d'intégration spécifique Livret d'accueil (minimum imposé) Niveau 1 + Programme d’entretiens sur la 1ère année Niveau 2 + Système de mentorat et/ou tutorat GH2 : Processus d’intégration (salariés, stagiaires, saisonniers, …) Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie La gestion humaine et le processus d’intégration
  • 40. Critères Pratiquer des salaires supérieurs à 10% de la Convention Collective Tickets restaurant ou prime panier Intéressement sur les objectifs de l'entreprise Prime d'ancienneté Eléments variables de rémunération (PER, PPV, autres dispositifs en vigueur…) Avantages en nature (déclarés et non déduits du salaire) Exemple : Logement de fonction sur le lieu de travail, voiture de fonction, tarifs réduits sur les prestations de l'entreprise (pension, formation, utilisation du matériel/ infrastructure) Prise en charge supérieure de la mutuelle (au-delà de 50%) AQ1: Rémunération mieux disante NL N1 N2 N3 Aucun critère 1 critère 2 critères 3 critères Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Ambiance et qualité de vie au travail
  • 41. AQ2: Salle de pause et vestiaire NL N1 N2 N3 Pas d'espace de pause Salle de pause propre, chauffée, équipée pour le café et déjeuner, WC, Armoire de rangement Niveau 1 + vestiaire + douche + casier individuel Niveau 2 avec vestiaires séparés hommes/femmes + salle de détente Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Ambiance et qualité de vie au travail
  • 42. AQ3: Temps partagés pour fédérer l’équipe NL N1 N2 N3 Aucun temps partagé (ex: petit déjeuner partagé, déjeuners d’équipe, journée team building, …) 1 temps partagé par an 2 temps partagés par an 1 temps partagé par trimestre ou plus Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Ambiance et qualité de vie au travail
  • 43. NL N1 N2 N3 Aucune réflexion sur l'égalité professionnelle au sens large (origine, sexe, handicap) A travail de valeur égale, absence de différenciation en matière de rémunération et de déroulement de carrière Niveau 1 + Mise en place de mesures de prévention du harcèlement sexuel dans l'entreprise Niveau 2 + Communication en interne et en externe sur les bonnes pratiques en termes d'égalité au travail (égalité hommes-femmes notamment) AQ4: Egalité au travail Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Ambiance et qualité de vie au travail
  • 44. AQ5: Engagement dans une autre démarche de qualité NL N1 N2 N3 Aucune réflexion Réflexion en cours Engagement dans une autre démarche de qualité Certification EquuRES Bien-être animal et environnement Organisation au travail Santé au travail Gestion humaine et processus d’intégration Ambiance et qualité de vie Ambiance et qualité de vie au travail
  • 46. Le guide d’entretien Modalités des entretiens avec les salariés Entretiens en présentiel lors de l’évaluation sur site • Ne prend pas de temps aux salariés en dehors de leur temps de travail • L’évaluateur doit pouvoir s’assurer que le(s) salarié(s) puissent parler librement (pièce à l’écart comme la salle de pause par exemple) • Entretien d’environ 30 minutes • Les salariés sont libres de choisir s’ils souhaitent répondre ou non
  • 47. • Sexe du salarié : • Emploi occupé par le salarié : • Ancienneté du salarié : Choix des salariés : L’échantillonnage des personnes reçues en entretien est défini par le label Bien-être au Travail. Les salariés qui passent l’entretien sont choisis parmi la liste envoyée par l’employeur au préalable de l’audit sur site. Cette liste doit faire figurer l’ensemble des salariés de l’entreprise et préciser pour chaque salarié l’emploi occupé, son genre et son ancienneté. Fiche d’accord à faire signer à chaque salarié qui passe un entretien. Guide d'entretien du salarié
  • 48. EXEMPLE DE CRITERES (ENTRETIEN SALARIES) • Etes-vous régulièrement informé de l’actualité de l'entreprise ? (temps forts, gros évènements, périodes chargées, etc) ❑ Non ❑ 1 fois par an ❑ 1 fois par mois ❑ 1 fois par semaine ou plus • Selon vous, votre entreprise met-elle des éléments en œuvre pour réduire la pénibilité de travail de ses salariés ? Si oui, précisez lesquels. • Avez-vous participé à une formation professionnelle au cours de ces deux dernières années ? SO pour les employés présents depuis moins de 2 ans • De 1 à 10, quelle note attribuez-vous à l'ambiance de travail ?
  • 49. MERCI DE VOTRE ATTENTION travail.label-equures.com
  • 50. LES PARTENAIRES TECHNIQUES ET INSTITUTIONNELS LES PARTENAIRES PRIVÉS FINANCIERS LES PARTENAIRES PUBLICS FINANCIERS