SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Rédacteur : Dr Samir
Sharshar
Édité le 26 janvier 2015
1
Vademecum
Modalités pratiques de la
prise en charge péri-
anesthésique des patients
Ce document présente les modalités des
interventions des médecins anesthésistes
dans la prise en charge des patients
chirurgicaux. Il s’appuie sur les
recommandations du Conseil de l’Ordre des
Médecins et de la Haute Autorité de Santé
concernant les relations entre anesthésistes
et chirurgiens. Ce document prend acte de
l’inopérabilité des protocoles de prise en
charge commun aux anesthésistes et aux
chirurgiens. Ceci nous impose une
communication fluide et adaptée des
informations nécessaires à la prise en charge
des patients chirurgicaux.
Le médecin anesthésiste n’a pas pour
vocation à être le « médecin des services de
chirurgie » : tout chirurgien est avant tout
« un médecin qui sait opérer ». De refonder,
même localement, les rôles respectifs de ces
deux spécialistes ne doit cependant pas
servir d’alibi à renvoyer le patient ou les
soignants de l’un à l’autre : l’intrication des
rôles du médecin anesthésiste et du chirurgien est indispensable. Cette collaboration
nécessaire doit s’appuyer sur des transmissions claires, écrites : l’utilisation du
dossier médical commun de Cristalnet est donc incontournable. Écrire ne remplace
pas pour autant le dialogue : ce dialogue est d’autant plus important que la situation
médico-chirurgicale est complexe ou présente un degré d’urgence.
Enfin, il appartient à nos deux spécialités de continuer à former les équipes
soignantes. Les techniques chirurgicales évoluent et s’adressent à des patients de plus
en plus fragiles et polypathologiques. Cette évolution s’accompagne d’un
renouvellement des techniques d’anesthésie et de la prise en charge post-
anesthésique. Il importe que nos soignants soient à la fois acteurs et sentinelles de
nos prescriptions et de nos actions médicales.
Rédacteur : Dr Samir
Sharshar
Édité le 26 janvier 2015
2
Ce document reprend les éléments du Code d’Anesthésie adopté par le pôle n°6. Il a
donc valeur contractuelle et est opposable à nos pratiques.
La consultation d’anesthésie
La consultation d’anesthésie est une étape réglementaire du parcours de soins du
patient opéré ou susceptible de l’être.
Patients programmés
La consultation d’anesthésie doit être réalisée :
- La semaine précédant la date d’intervention pour les patients de chirurgie
ambulatoire ;
- Deux à trois semaines avant une chirurgie majeure de manière à permettre la
réalisation de bilans préopératoires souvent indispensables.
Les demandes de consultation se font via la Cellule de Régulation de l’Hospitalisation
qui dispose d’un arbre décisionnel de placement des interventions dans l’agenda de
la consultation d’anesthésie. Dans le cas précis (et qui doit rester exceptionnel) où le
chirurgien estime que son intervention nécessite une consultation d’anesthésie plus
précoce, il lui appartient de s’adresser en propre au M.A.R. de consultation : ils
jugeront ensemble de l’opportunité de placer le patient en surnombre dans la
consultation.
Le minimum exigible pour qu’une consultation d’anesthésie soit faite consiste en :
- Un courrier ou tout document signé du chirurgien qui précise l’indication, la
technique envisagée, le côté (le cas échéant), la durée prévisible de
l’intervention, la durée prévue d’hospitalisation ;
- Le document d’information et de consentement à la chirurgie remis au patient
où à son représentant légal.
En retour, l’anesthésiste est tenu d’informer le chirurgien de l’ensemble des éléments
qui l’amènent à rediscuter la balance bénéfice/risque. Par dialogue direct à chaque
fois que possible, et par trace écrite dans le Dossier Médical Commun, Onglet
« Observations ». À l’heure actuelle, le déficit du service d’anesthésie en secrétaires
médicales ne nous permet pas d’établir un compte-rendu de consultation
d’anesthésie.
Patients ambulatoires
Le médecin anesthésiste :
- Rédige l’ordonnance d’antalgiques ;
- Prescrit la prémédication éventuelle ;
- Met un mot dans le Dossier Médical Commun le cas échéant ;
Rédacteur : Dr Samir
Sharshar
Édité le 26 janvier 2015
3
- Si le patient est non éligible à l’ambulatoire il doit en informer la C.R.H. au 6773
de manière à changer l’admission du patient.
Patients conventionnels
Le médecin anesthésiste :
- Prescrit dans Cristalnet pour le jour de l’intervention la prémédication et les
bilans éventuellement nécessaires ;
- En cas de prémédication, il coche « Visite pré-anesthésique » dans l’assistant
de prescription ;
- Prescrit dans Cristalnet pour les jours suivant l’intervention les molécules du
traitement personnel qu’il juge indispensable de poursuivre en post-
opératoire ;
- Prescrit à ce même moment si le patient doit être coché « Patient lourd » ;
- Porte dans le DMC les éléments d’information qu’il juge utiles au chirurgien ;
- Précise si le dossier doit être présenté au staff de programmation du jeudi. Le
cas échéant, la décision du staff est portée dans le DMC du patient.
Patients non programmés
Urgences à faire le jour même
Le chirurgien senior appelle le médecin anesthésiste d’astreinte. Celui-ci se rend au
chevet du patient et après examen convient avec le chirurgien des modalités de prise
en charge. Le médecin anesthésiste informe la C.R.H. (jours ouvrés, de 8h à 16h) du
type d’anesthésie et du score ASA. Il appartient au chirurgien de détailler à la C.R.H.
les modalités de l’intervention : matériel, ressources, côté…
Urgences différées
Le chirurgien senior appelle l’anesthésiste de consultations selon les mêmes
modalités que pour un patient programmé dont il souhaite avancer la date de
consultation d’anesthésie. En dehors de heures de présence du M.A.R. de consultation,
il fait appel à l’anesthésiste d’astreinte.
Le patient hospitalisé en chirurgie
Les patients hospitalisés en chirurgie sont placés sous la responsabilité du
chirurgien. Cependant, les anesthésistes participent à la prise en charge des patients
opérés ou susceptibles de l’être selon deux modalités :
- Un suivi « Patient lourd » activé par le M.A.R. de consultation ou le M.A.R.
responsable de la prise en charge peranesthésique au bloc opératoire ;
- Sur demande particulière d’un collègue chirurgien senior ou interne de
chirurgie.
Rédacteur : Dr Samir
Sharshar
Édité le 26 janvier 2015
4
Le suivi Patient Lourd
Il est effectué tous les jours de la semaine par l’anesthésiste de consultation entre 11h
et 12h. Le week-end et les jours fériés il est assuré par l’anesthésiste d’astreinte.
Chaque visite donne lieu à un mot dans le DMC. Si le M.A.R. de consultation juge que
le suivi n’est plus utile, il en note les raisons dans le DMC et en informe autant que
possible le chirurgien référent. Ce suivi ne se substitue en aucune manière à un suivi
médical. Il a pour champ la réanimation et la réhabilitation post-opératoire : douleur,
alimentation parentérale, troubles hydro-électrolytiques, maintien des
thérapeutiques essentielles à visée cardio-vasculaire, neurologique, ou métabolique.
En dehors de ce champ, le M.A.R. est habilité à donner des avis ou de soumettre des
propositions au chirurgien référent du patient.
Toute modification non concertée, sauf cas d’urgence manifeste, d’un suivi
anesthésique de patient lourd (alimentation, antibiothérapie, rééquilibration hydro-
électrolytique, analgésie) par un membre de l’équipe chirurgicale entraînera de facto
l’annulation du suivi de ce patient par les anesthésistes.
La consultation de suivi à la demande
Tout chirurgien et tout interne en chirurgie peut librement appeler pour avis de prise
en charge le médecin anesthésiste de consultation de 8h à 16h les jours ouvrés,
l’anesthésiste d’astreinte aux autres moments de la journée ou le week-end et jours
fériés.
Le M.A.R. selon le cas, activera ou non le Suivi Patient Lourd, et mettra en place en
collaboration avec le chirurgien demandeur les modalités de la prise en charge
thérapeutique.
Ces consultations de suivi à la demande doivent être tracées dans le DMC.
Le cas particulier des patients médicaux hospitalisés en chirurgie
Ces patients ne sont pas pris en charge par le service d’anesthésie. Il appartient au
chirurgien receveur ou prescripteur de l’hospitalisation en chirurgie d’assurer la
prise en charge de ces patients.

Contenu connexe

Tendances

Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL
Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL
Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL
Réseau Pro Santé
 
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge globalThrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Réseau Pro Santé
 
2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi
APRHOC
 
2012 plan-blanc
2012 plan-blanc2012 plan-blanc
2012 plan-blanc
APRHOC
 
La radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAM
La radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAMLa radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAM
La radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAM
Réseau Pro Santé
 
Position du SNIA sur l’exercice en pratique avancée
Position du SNIA sur l’exercice en pratique avancéePosition du SNIA sur l’exercice en pratique avancée
Position du SNIA sur l’exercice en pratique avancée
Réseau Pro Santé
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
alilou2955
 
Copil certif 18 12 2014
Copil certif 18 12 2014Copil certif 18 12 2014
Copil certif 18 12 2014
pquentin
 
Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...
Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...
Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...
Réseau Pro Santé
 

Tendances (20)

Activité syndicales Modification des dispositions réglementaires relatives au...
Activité syndicales Modification des dispositions réglementaires relatives au...Activité syndicales Modification des dispositions réglementaires relatives au...
Activité syndicales Modification des dispositions réglementaires relatives au...
 
Chirurgie ambulatoire - ANAP et SFAR
Chirurgie ambulatoire - ANAP et SFARChirurgie ambulatoire - ANAP et SFAR
Chirurgie ambulatoire - ANAP et SFAR
 
Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL
Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL
Isolement et contention - Analyse du rapport du CGLPL
 
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les NancyProgramme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
 
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge globalThrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
 
2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi
 
2012 plan-blanc
2012 plan-blanc2012 plan-blanc
2012 plan-blanc
 
La radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAM
La radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAMLa radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAM
La radiologie et la santé des patients mises en péril par l’UNCAM
 
Fermeture de l'auricule gauche
Fermeture de l'auricule gaucheFermeture de l'auricule gauche
Fermeture de l'auricule gauche
 
Position du SNIA sur l’exercice en pratique avancée
Position du SNIA sur l’exercice en pratique avancéePosition du SNIA sur l’exercice en pratique avancée
Position du SNIA sur l’exercice en pratique avancée
 
Programme CTO NHC Strasbourg
Programme CTO NHC StrasbourgProgramme CTO NHC Strasbourg
Programme CTO NHC Strasbourg
 
Slides du Colloque 2018 "épilepsie et travail" de la FFRE
Slides du Colloque 2018 "épilepsie et travail" de la FFRESlides du Colloque 2018 "épilepsie et travail" de la FFRE
Slides du Colloque 2018 "épilepsie et travail" de la FFRE
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
Pret pour la certification
Pret pour la certificationPret pour la certification
Pret pour la certification
 
Copil HAS v2014 30.10.2014
Copil HAS v2014 30.10.2014Copil HAS v2014 30.10.2014
Copil HAS v2014 30.10.2014
 
Eqe 18 qualite_ipaqss_2015_v_def
Eqe 18 qualite_ipaqss_2015_v_defEqe 18 qualite_ipaqss_2015_v_def
Eqe 18 qualite_ipaqss_2015_v_def
 
Copil certif 18 12 2014
Copil certif 18 12 2014Copil certif 18 12 2014
Copil certif 18 12 2014
 
Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...
Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...
Burn-out : les professionnels de santé se sentent abandonnés et font part de ...
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
 
RMM retour d'expériences
RMM retour d'expériencesRMM retour d'expériences
RMM retour d'expériences
 

En vedette

Création d’un affiliate
Création d’un affiliateCréation d’un affiliate
Création d’un affiliate
Aubaux5759
 
Tabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubre
Tabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubreTabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubre
Tabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubre
Jorge Murillo
 
Faciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travail
Faciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travailFaciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travail
Faciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travail
Bernard Chaussegros
 
Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »
Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »
Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »
Inno³
 
Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!
Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!
Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!
Michel Durand
 
Diapo un vision de succès myriam
Diapo un vision de succès myriamDiapo un vision de succès myriam
Diapo un vision de succès myriam
Jchr19
 

En vedette (20)

Architecte de pole
Architecte de poleArchitecte de pole
Architecte de pole
 
Manifeste et Code du Service d'Anesthésie
Manifeste et Code du Service d'AnesthésieManifeste et Code du Service d'Anesthésie
Manifeste et Code du Service d'Anesthésie
 
Anaes2015 70 209-18
Anaes2015 70 209-18Anaes2015 70 209-18
Anaes2015 70 209-18
 
Bja 2015 114(4)
Bja 2015 114(4)Bja 2015 114(4)
Bja 2015 114(4)
 
Colloqvivm aestivvm
Colloqvivm aestivvmColloqvivm aestivvm
Colloqvivm aestivvm
 
Création d’un affiliate
Création d’un affiliateCréation d’un affiliate
Création d’un affiliate
 
Abp final
Abp finalAbp final
Abp final
 
Tabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubre
Tabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubreTabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubre
Tabulador salarial 2012 con fecha 1 de octubre
 
Calendario academico2013general 1
Calendario academico2013general 1Calendario academico2013general 1
Calendario academico2013general 1
 
La terre
La terreLa terre
La terre
 
Diaporama "Les Fêtes en France"
Diaporama "Les Fêtes en France"Diaporama "Les Fêtes en France"
Diaporama "Les Fêtes en France"
 
Faciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travail
Faciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travailFaciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travail
Faciliter l'entrée des jeunes sur le marcher du travail
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Mots Liste1
Mots Liste1Mots Liste1
Mots Liste1
 
Une nouvelle logistique « Internet inside »
Une nouvelle logistique « Internet inside »Une nouvelle logistique « Internet inside »
Une nouvelle logistique « Internet inside »
 
Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »
Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »
Présentation de l’ouvrage « Option Libre. Du bon usage des licences libres »
 
CGNC Maroc
CGNC MarocCGNC Maroc
CGNC Maroc
 
Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!
Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!
Oh! fisc, comme tu as de grandes dents!
 
Modelos de Proceso y de Investigación 4
Modelos de Proceso y de Investigación 4Modelos de Proceso y de Investigación 4
Modelos de Proceso y de Investigación 4
 
Diapo un vision de succès myriam
Diapo un vision de succès myriamDiapo un vision de succès myriam
Diapo un vision de succès myriam
 

Similaire à Vademecum prise en charge périanesthésique

Rmm 2013 bilan annuel-suivi des actions
Rmm 2013   bilan annuel-suivi des actionsRmm 2013   bilan annuel-suivi des actions
Rmm 2013 bilan annuel-suivi des actions
pquentin
 
Infirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcée
Infirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcéeInfirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcée
Infirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcée
Réseau Pro Santé
 
2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs
APRHOC
 

Similaire à Vademecum prise en charge périanesthésique (20)

Rmm 2013 bilan annuel-suivi des actions
Rmm 2013   bilan annuel-suivi des actionsRmm 2013   bilan annuel-suivi des actions
Rmm 2013 bilan annuel-suivi des actions
 
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoireRapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
 
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
 
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
 
Angioplastie
AngioplastieAngioplastie
Angioplastie
 
Cv canadien rami
Cv canadien ramiCv canadien rami
Cv canadien rami
 
Atelier Urologie
Atelier UrologieAtelier Urologie
Atelier Urologie
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
 
Infirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcée
Infirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcéeInfirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcée
Infirmières anesthésistes diplômées d’état : une autonomie renforcée
 
Perfusionsoins service-oct2009
Perfusionsoins service-oct2009Perfusionsoins service-oct2009
Perfusionsoins service-oct2009
 
La loi de santé 2015
La loi de santé 2015La loi de santé 2015
La loi de santé 2015
 
201008 infomdc
201008 infomdc201008 infomdc
201008 infomdc
 
Accidents et complications médicolégales en imagerie digesti
Accidents et complications médicolégales en imagerie digestiAccidents et complications médicolégales en imagerie digesti
Accidents et complications médicolégales en imagerie digesti
 
Séance 2
Séance 2Séance 2
Séance 2
 
Avc aux urgences
 Avc aux urgences Avc aux urgences
Avc aux urgences
 
Conciliation
ConciliationConciliation
Conciliation
 
Cv rami canadien
Cv rami canadienCv rami canadien
Cv rami canadien
 
Le parcours de soins du patient arthrosique
Le parcours de soins du patient arthrosiqueLe parcours de soins du patient arthrosique
Le parcours de soins du patient arthrosique
 
"Ambulatoire et risques juridiques : les recommandations" CARLIF 2016 , Laure...
"Ambulatoire et risques juridiques : les recommandations" CARLIF 2016 , Laure..."Ambulatoire et risques juridiques : les recommandations" CARLIF 2016 , Laure...
"Ambulatoire et risques juridiques : les recommandations" CARLIF 2016 , Laure...
 
2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs
 

Plus de samirsharshar

Plus de samirsharshar (20)

Aa 2014 119-5
Aa 2014 119-5Aa 2014 119-5
Aa 2014 119-5
 
20150300.0 00014
20150300.0 0001420150300.0 00014
20150300.0 00014
 
Thiruvenkatarajan et al-2015-anaesthesia
Thiruvenkatarajan et al-2015-anaesthesiaThiruvenkatarajan et al-2015-anaesthesia
Thiruvenkatarajan et al-2015-anaesthesia
 
N8rskov et al-2014-anaesthesia
N8rskov et al-2014-anaesthesiaN8rskov et al-2014-anaesthesia
N8rskov et al-2014-anaesthesia
 
Koh et al-2014-anaesthesia
Koh et al-2014-anaesthesiaKoh et al-2014-anaesthesia
Koh et al-2014-anaesthesia
 
Lankhorst et al-2015-anaesthesia
Lankhorst et al-2015-anaesthesiaLankhorst et al-2015-anaesthesia
Lankhorst et al-2015-anaesthesia
 
Heesen et al-2015-anaesthesia
Heesen et al-2015-anaesthesiaHeesen et al-2015-anaesthesia
Heesen et al-2015-anaesthesia
 
Wijeysundera et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Wijeysundera et al-2015-anesthesia_&_analgesiaWijeysundera et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Wijeysundera et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Warner 2015-anesthesia &-analgesia
Warner 2015-anesthesia &-analgesiaWarner 2015-anesthesia &-analgesia
Warner 2015-anesthesia &-analgesia
 
Terrando et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Terrando et al-2015-anesthesia_&_analgesiaTerrando et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Terrando et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Shafer 2015-anesthesia &-analgesia
Shafer 2015-anesthesia &-analgesiaShafer 2015-anesthesia &-analgesia
Shafer 2015-anesthesia &-analgesia
 
Schulz st%f cbner-2015-anesthesia-&_analgesia
Schulz st%f cbner-2015-anesthesia-&_analgesiaSchulz st%f cbner-2015-anesthesia-&_analgesia
Schulz st%f cbner-2015-anesthesia-&_analgesia
 
Lee et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Lee et al-2015-anesthesia_&_analgesiaLee et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Lee et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Koch 2015-anesthesia &-analgesia
Koch 2015-anesthesia &-analgesiaKoch 2015-anesthesia &-analgesia
Koch 2015-anesthesia &-analgesia
 
Kancir et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Kancir et al-2015-anesthesia_&_analgesiaKancir et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Kancir et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Huitink et al-2014-anaesthesia
Huitink et al-2014-anaesthesiaHuitink et al-2014-anaesthesia
Huitink et al-2014-anaesthesia
 
Greenberg et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Greenberg et al-2015-anesthesia_&_analgesiaGreenberg et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Greenberg et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Gerstein et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Gerstein et al-2015-anesthesia_&_analgesiaGerstein et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Gerstein et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Gaudreault et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Gaudreault et al-2015-anesthesia_&_analgesiaGaudreault et al-2015-anesthesia_&_analgesia
Gaudreault et al-2015-anesthesia_&_analgesia
 
Dennis 2015-anesthesia &-analgesia
Dennis 2015-anesthesia &-analgesiaDennis 2015-anesthesia &-analgesia
Dennis 2015-anesthesia &-analgesia
 

Dernier

Dernier (7)

Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 

Vademecum prise en charge périanesthésique

  • 1. Rédacteur : Dr Samir Sharshar Édité le 26 janvier 2015 1 Vademecum Modalités pratiques de la prise en charge péri- anesthésique des patients Ce document présente les modalités des interventions des médecins anesthésistes dans la prise en charge des patients chirurgicaux. Il s’appuie sur les recommandations du Conseil de l’Ordre des Médecins et de la Haute Autorité de Santé concernant les relations entre anesthésistes et chirurgiens. Ce document prend acte de l’inopérabilité des protocoles de prise en charge commun aux anesthésistes et aux chirurgiens. Ceci nous impose une communication fluide et adaptée des informations nécessaires à la prise en charge des patients chirurgicaux. Le médecin anesthésiste n’a pas pour vocation à être le « médecin des services de chirurgie » : tout chirurgien est avant tout « un médecin qui sait opérer ». De refonder, même localement, les rôles respectifs de ces deux spécialistes ne doit cependant pas servir d’alibi à renvoyer le patient ou les soignants de l’un à l’autre : l’intrication des rôles du médecin anesthésiste et du chirurgien est indispensable. Cette collaboration nécessaire doit s’appuyer sur des transmissions claires, écrites : l’utilisation du dossier médical commun de Cristalnet est donc incontournable. Écrire ne remplace pas pour autant le dialogue : ce dialogue est d’autant plus important que la situation médico-chirurgicale est complexe ou présente un degré d’urgence. Enfin, il appartient à nos deux spécialités de continuer à former les équipes soignantes. Les techniques chirurgicales évoluent et s’adressent à des patients de plus en plus fragiles et polypathologiques. Cette évolution s’accompagne d’un renouvellement des techniques d’anesthésie et de la prise en charge post- anesthésique. Il importe que nos soignants soient à la fois acteurs et sentinelles de nos prescriptions et de nos actions médicales.
  • 2. Rédacteur : Dr Samir Sharshar Édité le 26 janvier 2015 2 Ce document reprend les éléments du Code d’Anesthésie adopté par le pôle n°6. Il a donc valeur contractuelle et est opposable à nos pratiques. La consultation d’anesthésie La consultation d’anesthésie est une étape réglementaire du parcours de soins du patient opéré ou susceptible de l’être. Patients programmés La consultation d’anesthésie doit être réalisée : - La semaine précédant la date d’intervention pour les patients de chirurgie ambulatoire ; - Deux à trois semaines avant une chirurgie majeure de manière à permettre la réalisation de bilans préopératoires souvent indispensables. Les demandes de consultation se font via la Cellule de Régulation de l’Hospitalisation qui dispose d’un arbre décisionnel de placement des interventions dans l’agenda de la consultation d’anesthésie. Dans le cas précis (et qui doit rester exceptionnel) où le chirurgien estime que son intervention nécessite une consultation d’anesthésie plus précoce, il lui appartient de s’adresser en propre au M.A.R. de consultation : ils jugeront ensemble de l’opportunité de placer le patient en surnombre dans la consultation. Le minimum exigible pour qu’une consultation d’anesthésie soit faite consiste en : - Un courrier ou tout document signé du chirurgien qui précise l’indication, la technique envisagée, le côté (le cas échéant), la durée prévisible de l’intervention, la durée prévue d’hospitalisation ; - Le document d’information et de consentement à la chirurgie remis au patient où à son représentant légal. En retour, l’anesthésiste est tenu d’informer le chirurgien de l’ensemble des éléments qui l’amènent à rediscuter la balance bénéfice/risque. Par dialogue direct à chaque fois que possible, et par trace écrite dans le Dossier Médical Commun, Onglet « Observations ». À l’heure actuelle, le déficit du service d’anesthésie en secrétaires médicales ne nous permet pas d’établir un compte-rendu de consultation d’anesthésie. Patients ambulatoires Le médecin anesthésiste : - Rédige l’ordonnance d’antalgiques ; - Prescrit la prémédication éventuelle ; - Met un mot dans le Dossier Médical Commun le cas échéant ;
  • 3. Rédacteur : Dr Samir Sharshar Édité le 26 janvier 2015 3 - Si le patient est non éligible à l’ambulatoire il doit en informer la C.R.H. au 6773 de manière à changer l’admission du patient. Patients conventionnels Le médecin anesthésiste : - Prescrit dans Cristalnet pour le jour de l’intervention la prémédication et les bilans éventuellement nécessaires ; - En cas de prémédication, il coche « Visite pré-anesthésique » dans l’assistant de prescription ; - Prescrit dans Cristalnet pour les jours suivant l’intervention les molécules du traitement personnel qu’il juge indispensable de poursuivre en post- opératoire ; - Prescrit à ce même moment si le patient doit être coché « Patient lourd » ; - Porte dans le DMC les éléments d’information qu’il juge utiles au chirurgien ; - Précise si le dossier doit être présenté au staff de programmation du jeudi. Le cas échéant, la décision du staff est portée dans le DMC du patient. Patients non programmés Urgences à faire le jour même Le chirurgien senior appelle le médecin anesthésiste d’astreinte. Celui-ci se rend au chevet du patient et après examen convient avec le chirurgien des modalités de prise en charge. Le médecin anesthésiste informe la C.R.H. (jours ouvrés, de 8h à 16h) du type d’anesthésie et du score ASA. Il appartient au chirurgien de détailler à la C.R.H. les modalités de l’intervention : matériel, ressources, côté… Urgences différées Le chirurgien senior appelle l’anesthésiste de consultations selon les mêmes modalités que pour un patient programmé dont il souhaite avancer la date de consultation d’anesthésie. En dehors de heures de présence du M.A.R. de consultation, il fait appel à l’anesthésiste d’astreinte. Le patient hospitalisé en chirurgie Les patients hospitalisés en chirurgie sont placés sous la responsabilité du chirurgien. Cependant, les anesthésistes participent à la prise en charge des patients opérés ou susceptibles de l’être selon deux modalités : - Un suivi « Patient lourd » activé par le M.A.R. de consultation ou le M.A.R. responsable de la prise en charge peranesthésique au bloc opératoire ; - Sur demande particulière d’un collègue chirurgien senior ou interne de chirurgie.
  • 4. Rédacteur : Dr Samir Sharshar Édité le 26 janvier 2015 4 Le suivi Patient Lourd Il est effectué tous les jours de la semaine par l’anesthésiste de consultation entre 11h et 12h. Le week-end et les jours fériés il est assuré par l’anesthésiste d’astreinte. Chaque visite donne lieu à un mot dans le DMC. Si le M.A.R. de consultation juge que le suivi n’est plus utile, il en note les raisons dans le DMC et en informe autant que possible le chirurgien référent. Ce suivi ne se substitue en aucune manière à un suivi médical. Il a pour champ la réanimation et la réhabilitation post-opératoire : douleur, alimentation parentérale, troubles hydro-électrolytiques, maintien des thérapeutiques essentielles à visée cardio-vasculaire, neurologique, ou métabolique. En dehors de ce champ, le M.A.R. est habilité à donner des avis ou de soumettre des propositions au chirurgien référent du patient. Toute modification non concertée, sauf cas d’urgence manifeste, d’un suivi anesthésique de patient lourd (alimentation, antibiothérapie, rééquilibration hydro- électrolytique, analgésie) par un membre de l’équipe chirurgicale entraînera de facto l’annulation du suivi de ce patient par les anesthésistes. La consultation de suivi à la demande Tout chirurgien et tout interne en chirurgie peut librement appeler pour avis de prise en charge le médecin anesthésiste de consultation de 8h à 16h les jours ouvrés, l’anesthésiste d’astreinte aux autres moments de la journée ou le week-end et jours fériés. Le M.A.R. selon le cas, activera ou non le Suivi Patient Lourd, et mettra en place en collaboration avec le chirurgien demandeur les modalités de la prise en charge thérapeutique. Ces consultations de suivi à la demande doivent être tracées dans le DMC. Le cas particulier des patients médicaux hospitalisés en chirurgie Ces patients ne sont pas pris en charge par le service d’anesthésie. Il appartient au chirurgien receveur ou prescripteur de l’hospitalisation en chirurgie d’assurer la prise en charge de ces patients.