IBODE et Splénopancréatectomie sous coelioscopie

2 385 vues

Publié le

Séminaire de Formation des IBODEs: La splénopancréatectomie sous coelio

Publié dans : Santé
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 385
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

IBODE et Splénopancréatectomie sous coelioscopie

  1. 1. LL’IBODE’IBODE ET LA SPLENOPANCREATECTOMIEET LA SPLENOPANCREATECTOMIE SOUS COELIOSCOPIESOUS COELIOSCOPIE GUILLEMET DANIELLE Pr SACUNHA ANTONIO Centre Hépato-biliaire Hôpital Paul Brousse COURS IBODE DECEMBRE 2014
  2. 2. RAPPELS ANATOMIQUES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  3. 3. RAPPELS ANATOMIQUES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  4. 4. LA SPLENOPANCRETECTOMIE GAUCHE SOUS COELIOSCOPIE  DEFINITION : Résection du corps et de la queue du pancréas au niveau de l’isthme et +/- de la rate en 1 seule pièce, sous cœlioscopie  INDICATIONS  Les tumeurs bénignes et kystiques du pancréas  Les tumeurs neuro-endocrines bénignes ou malignes  Les cancers du pancréas  CONTRES-INDICATIONS  Celles de l’anesthésie, L’intolérance au pneumopéritoine, les adhérences.  Envahissement vasculaire Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  5. 5. LES AVANTAGES  Diminution de la douleur post opératoire (absence de traction par les valves et pas de section musculaire)  Meilleure visibilité  Reprise plus précoce du transit et de l’activité physique  Diminution de la durée d’hospitalisation  Cicatrices plus esthétiques Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  6. 6. LES INCONVENIENTS  Cette voie d’abord rend les opérateurs dépendants du matériel car il est spécifique à cette intervention  Intervention plus longue donc temps d’occupation de salle est plus long Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  7. 7. ARRIVEE AU BLOC  Tenue  Tableau opératoire Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  8. 8. VERIFICATION DU STERILAUGE  Filtres à eau  Savon doux  Antiseptiques  Brosses  Essuis mains  Charlottes  Cagoules  Bonnets  Masques  Sur-chaussures Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  9. 9. VERIFICATION ET PREPARATION DE LA SALLE D'OPERATION  La propreté  Mise en fonctionnement du socle de la table d'opération  Contrôle de l'éclairage opératoire + essai de secours  Contrôle de l'éclairage de la salle  Contrôle du négatoscope  Ventilation et température  Nécessaire pour les déchets  Ouverture de l'ordinateur Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  10. 10. VERIFICATION ET PREPARATION DE LA SALLE D'OPERATION Contrôle de la présence Des tables d’instrumentation Des appuis de cœlioscopie Des appareils électro- chirurgicaux Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  11. 11. LES APPAREILS ELECTRO- CHIRURGICAUX  La colonne vidéo  Le générateur haute fréquence ultracision  Le générateur électrique monopolaire- bipolaire-argon  L’échographe, sa sonde et les bains  Aspirateur  Appareil à compression séquentielle des membres inférieurs avec les jambières  Prévoir la conversion  Pied à perfusion pour la bipolaire  Casque de lumière ou lunettes loupes du chirurgie  Selles et estrades Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  12. 12. LA SALLE DE COELIOSCOPIE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  13. 13. L’ECHOGRAPHE ET SA SONDE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  14. 14. LA SONDE D’ECHOGRAPHIE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  15. 15. ULTRACISION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  16. 16. ULTRACISION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  17. 17. LES JAMBIERES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  18. 18. LE MATERIEL  Boite pancréas cœlioscopie  Le consommable  Les produits pharmaceutiques et hémostatiques  Plateau sondage  Plateau ana path  Le matériel de conversion Boites et consommable Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  19. 19. LE MATERIEL Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  20. 20. LE MATERIEL SPECIFIQUE DE COELIOSCOPIE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  21. 21. LES OPTIQUES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  22. 22. SYSTÈME ASPIRATION-LAVAGE ET INSUFFLATION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  23. 23. LA COAGULATION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  24. 24. LES TROCARTS Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  25. 25. LES PINCES A CLIPS Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  26. 26. LES PINCES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  27. 27. SAC POUR LA PIECE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  28. 28. LE CHARIOT DU CONSOMMABLE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  29. 29. LES LIGATURES  Section des vaisseaux  Clips  Fermeture trous trocarts par l’intérieur :  Vicryl® 2/0 aig 13 mm court  Fermeture pfannenstiel :  Vicryl® 1 aig 36 mm  Vicryl® 3/0 aig 26 mm  Monocryl® 4/0 aig 26 mm  Fil à peau et agrafes Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  30. 30. ACCUEIL DU PATIENT Le malade est pris en charge par les I.B.O.D.E et l’équipe d’anesthésie Après les vérifications d’ordres administratives et médicales,(chek liste) le patient est installé de façon provisoire sur la table d’opération qui est munie d’un matelas chauffant RECHAUFFER RASSURER RECONFORTER Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  31. 31. ACCUEIL DU PATIENT  Cet accueil est le premier contact avec le futur opéré QUALITE DE LA RELATION +++++ Se réalise sous forme d’interrogatoire pour permettre l’échange avec le futur opéré : - vérification identité ( étiquette patient / bracelet/ lit) - vérification des antécédents, - confirmation de l’intervention prévue, - contrôle si existence ou non d’allergie, - contrôle si présence ou non de matériel orthopédique, métallique et stimulateur cardiaque, - vérification de l’absence de prothèses externes (dentaires, auditives, visuelles) Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  32. 32. ACCUEIL DU PATIENT Vérifier  l’état du jeun  vérifier douche pré-op, tenue de bloc et bas de contention  Il faut aussi vérifier le contenu du dossier médical du patient et la présence de : - dossier IDE : billet de salle, étiquette patient, fiche liaison, Crosfeld Jacob - dossier médical : consentement éclairé du patient, fiche de STAFF, compte rendu des consultations, - dossier anesthésie : fiche consultation préopératoire - imagerie médicale - résultats biologiques Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  33. 33. ACCUEIL DU PATIENT Donc ce début de la pris en charge est très IMPORTANT du point de vue : relationnel médico-légal car obligation depuis janvier 2010 de remplir la check-list de la HAS représente l’avant dernier maillon avant l’anesthésie où le patient peut encore s’exprimer. Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  34. 34. ACCUEIL DU PATIENT Ce moment démarre dès lors que le patient est installé en salle d’intervention et jusqu’à ce qu’il soit endormi et techniqué par l’équipe d'anesthésie.  Installation : - décubitus dorsal, tête droite, - sangle de sécurité placée sur la partie supérieure des membres inférieurs - mise en place de la couverture chauffante (demi) - mise en place des compresseurs séquentiels (ne seront démarrés qu’après l’anesthésie)  Prise en charge par équipe d’anesthésie : - ambiance CALME et SILENCIEUSE le plus possible !!!! Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  35. 35. INSTALLATION PROVISOIRE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  36. 36. ANESTHESIE GENERALE  Anesthésie 1 petite voie (rose- vert/18-20)  Intubation  Le patient est alors techniqué  2 grosses voies (gris-orange/16-14)  Kt central  Artère radiale Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  37. 37. INSTALLATION PROVISOIRE ET ANESTHESIE GENERALE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  38. 38. HABILLAGE DE L’INSTRUMENTISTE Préparation des tables d’instrumentation compte initial: - Des champs - Des mèches - Des petits clamps vasculaires - Des petites pinces Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  39. 39. L'INSTRUMENTATION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  40. 40. L'INSTRUMENTATION  Elle est préparée par l'instrumentiste servie par la panseuse circulante  Nécessaire pour le drapage  Boites et instruments  Les différentes pièces à main  Le consommable  Les ligatures  Les produits pharmaceutiques Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  41. 41. INSTALLATION DEFINITIVE Avant la fin de la prise en charge par l’équipe d’anesthésie équipe chirurgicale en salle pour installation imagerie médicale, documents nécessaires Les anesthésistes ont terminé mise en place d’un sondage vésical à demeure par interne  mise en place de l’électrode neutre du générateur haute fréquence (bistouri électrique). Protection +++++ connexion Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  42. 42. INSTALLATION DEFINITIVE  Installation patient fesses au ras de la table.  Les jambes légèrement écartées sur les appuis et maintenues par des sangles à scratches  Bras droit le long du corps, bloqué par alèse en travers, sous le dos  VEILLER A BONNE POSITION MAIN ET DOIGTS (physiologique) Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  43. 43. INSTALLATION DEFINITIVE • Bras gauche réalisant un angle inférieur à 85° VIGILANCE +++ Mise en place des piquets de Toupet (au cas où conversion en laparotomie) VERIFICATION ULTIME par l’ensemble de l’équipe de cette installation RESPONSABILITE PARTAGEE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  44. 44. DETERSION CUTANEE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  45. 45. INSTALLATION DEFINITIVE La détersion cutanée Le lavage chirurgical des mains Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  46. 46. ASEPTIE CUTANEE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  47. 47. HABILLAGE DE L’EQUIPE CHIRURGICALE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  48. 48. LE DRAPAGE Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  49. 49. L'INSTRUMENTISTE  Connaître les temps opératoires  Connaître le matériel nécessaire pour chaque temps opératoire  Connaître les habitudes de chaque chirurgien  La panseuse circulante doit anticiper les besoins de l'instrumentiste  L'instrumentiste doit anticiper les besoins du chirurgien  L'instrumentiste veille au bon fonctionnement de l'instrument Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  50. 50. L’IBODE  La panseuse circulante assure tout au long de l’intervention Confort de l’équipe chirurgicale et de l’instrumentiste Le bon fonctionnement du matériel et en quantité suffisante La propreté et l’ordre dans sa salle d’opération Elle s’assure un travail ergonomique Assure l’envoi des examens biologiques, extemporanés, et pièces anatomiques aux différents laboratoires Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  51. 51. LES BRANCHEMENTS Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  52. 52. L’INCISION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  53. 53. LES TEMPS OPERATOIRES  Pneumopéritoine  Mise en place des trocarts nécessaire et exploration visuelle Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  54. 54. LES TEMPS OPERATOIRES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  55. 55. Exploration échographique LES TEMPS OPERATOIRES Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  56. 56. LES TEMPS OPERATOIRES  Décollement colo- épiploïque Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  57. 57. LES TEMPS OPERATOIRES  Dissection du pancréas de l’isthme à la rate  Contrôle des vaisseaux pancréatique Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  58. 58. LES TEMPS OPERATOIRES  Section de l’artère pancréatique  Section des vaisseaux courts Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  59. 59. LES TEMPS OPERATOIRES  Mobilisation spleno pancréatique  Ligature section de la veine pancréatique Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  60. 60. LES TEMPS OPERATOIRES  Section de l’isthme pancréatique Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  61. 61. LES TEMPS OPERATOIRE  Introduction du sac  Mise en place de la pièce dans le sac Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  62. 62. LES TEMPS OPERATOIRE  Contrôle de l’hémostase  Toilette péritonéale  Réalisation du pfannenstiel Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  63. 63. LES TEMPS OPERATOIRES  Extraction de la pièce Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  64. 64. LES TEMPS OPERATOIRES  Si besoin, marquage de couleur pour analyse anatomopathologique et fixation sur plaque  Envoi au laboratoire d’anapath en pièce fraîche Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  65. 65. LES TEMPS OPERATOIRES  Dernier contrôle d’hémostase  Ablation des trocarts  Evacuation complète des gaz  Compte des textiles et de l’instrumentation  +/- Drainage Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  66. 66. LA FERMETURE  Fermeture du pfannenstiel  Vicryl 1 aig ronde  Vycryl 3/0 aig 26mm  Monocryl 3/0 ou 4/0  Stéristrip  Fermeture des trous de trocart  Vicryl 2/0  Agrafes  Pansement Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  67. 67. LA REINSTALLATION  Réinstallation au sec et au propre du patient  Rangement des divers documents dans son dossier  Mise à jour de l’ordinateur  Transfert du patient en salle de réveil Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  68. 68. TRAITEMENT DU MATERIEL ET DE LA SALLE D’OPERATION  Traitement du matériel spécifique de cœlioscopie à part vue sa fragilité et son coût  Evacuation des déchets  Demande de remise en état de la salle d’opération Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  69. 69. TRAITEMENT DU MATERIEL ET DE LA SALLE D’OPERATION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  70. 70. REMISE EN ETAT DE LA SALLE D’OPERATION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse
  71. 71. CONCLUSION Séminaire IBODEs – Déc 2014 – D Guillemet – Hôpital Paul Brousse

×