Mini-conférence 2 :Ré-enchanter la vie à la ferme
Résumé
Mini-conférence 2 - Ré-enchanter la vie à la fermeLoffre touristique actuelle proposée sur les exploitations agricoles évo...
- Comment rapprocher, faire travailler ensemble et apporter au final une valeur ajoutée auxentreprises et au territoire ?-...
Bienvenue à la Ferme…              Etre bien, chez nous, c’est naturel !                                              Laur...
Bienvenue à la fermeRé-enchanter la vie de la fermeMini-conférenceLaurent Remillieux, animateur Rhône-AlpesPascale Thomass...
Quelques données sur l’agritourisme Des filières économiques incontournables au niveau agricole en France  ● Près de 18 00...
LaEvolution du nombre dexploitations pratiquant la vente directeet 2005         production fermière entre 1988 et la     t...
Bienvenue à la fermeLeader de l’accueil à la ferme en France Une marque des Chambres d’agriculture depuis 1988 Plus de 6 0...
Bienvenue à la ferme Les 16 formules Bienvenue à la ferme (détail du nombre d’agriculteurs adhérents au réseau proposant l...
L’éthique de Bienvenue à laferme Démarche  ●   économique et professionnelle  ●   de développement local Éthique du réseau...
Evolutions de ces dernièresannées Professionnalisation de la production fermière     « L’atelier fermier devient une produ...
La demande pour des «produitsfermiers» est en plein boom. Le consommateur souhaite des produits bio, durables, équitables,...
Evolutions de ces dernièresannéesÉvolutions moins forte de l’Agritourisme    « L’agritourisme reste une activité secondair...
Bienvenue à la ferme,toujours plus à l’écoute du consommateur  Depuis 2008, une réflexion pour la mise en place d’une  off...
Pascale ThomassonRhône AlpesPrésidente Bienvenue à la fermeRhône-AlpesAgricultrice en Haute Savoie
Une explosion de l’offre des circuits Tout le monde souhaite développer « son circuit court » :  ● Les consommateurs (Amap...
Les questions que cette évolutionpose :L’évolution de la demande impose de toujours produire plus: ●   Des exploitations v...
Quelques données sur le tourisme rural  Le tourisme en France : un poids économique important   ●   6,5 % du PIB   ●   Prè...
Bienvenue à la ferme,des clientèles multiples, une offre complète  La clientèle touristique   ●   75 % de Français (dont 3...
Une marque à haute valeur ajoutéeNotoriété grandissante et évocations porteuses * ● Bienvenue à la ferme : une marque conn...
Une marque à haute valeur ajoutée Une richesse d’expériences, le partage avec d’autres agriculteurs  ● Le congrès Bienvenu...
2 : Les évolutionsrécentes:
Projet SYTALP (Synergies Tourisme-Agriculture-           Artisanat dans les Alpes)                Francis Kornprobst      ...
Les 20èmes    Universités du    Tourisme Rural Le 29/09/2010 à Bourg-en-BresseFrancis Kornprobst CCI de la Drôme
Une Géographie « PaysUne Autre Provence »(contrat de développement de PaysRhône-Alpes) appuyée sur 2 territoirestouristiqu...
Des Acteurs et des Pointsd’Entrée :         Bienvenue à la Ferme        Circuit des Métiers d’Art           Secrets de Ter...
Bistrots de PaysObligation de présenter des produits deterroir dans un mobilier adéquatObligation d’intégrer des menus de ...
Des Structures Porteuses :         Chambre d’Agriculture           Chambre de Métiers   Chambre de Commerce et d’Industrie...
Une Antériorité Depuis les années 80/90, toutes ces   structures mènent des dossierscommuns ou se concertent au minimum   ...
Un Outil :Programme Leader sur la thématique du               Goût.
Une coexistence de produitsde terroirs emblématiques :                   Truffe              Olive de Nyons   Vins AOC don...
Des Questionnements :Comment dynamiser ces réseaux?Certainement en les rapprochant.Comment « profiter » des manifestations...
Des Besoins :Consolider les échanges inter réseauxOrganiser une veille sur d’autresexpériencesPartager ce projet avec les ...
CONCLUSIONPasser d’une action habituelle (édition de carte, calendrier…) à une action de développement :               des...
Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
Mini Conférence 2                                    Ré enchanter la vie à la ferme      Animateur de séance : François Mo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ré-inventer la vie à la ferme - UE2010

986 vues

Publié le

Mini-conférence n°2 : Ré-inventer la vie à la ferme - UE2010

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
986
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
31
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ré-inventer la vie à la ferme - UE2010

  1. 1. Mini-conférence 2 :Ré-enchanter la vie à la ferme
  2. 2. Résumé
  3. 3. Mini-conférence 2 - Ré-enchanter la vie à la fermeLoffre touristique actuelle proposée sur les exploitations agricoles évolue et se diversifie... Vousdécouvrirez des approches originales qui renouvellent lintérêt de laccueil à la ferme et quipermettent aux agriculteurs de développer leur activité.Animateur : François Moinet, la France Agricole ;Rapporteur : Adeline Brunet, Syndicat mixte de développement du Bassin de Bourg-en-Bresse Cap3B ;Secrétaire de séance : Marie-France Maupomé, Source.Bienvenue à la Ferme... Etre bien, chez nous, cest naturel !Intervenants :Laurent Remillieux, coordinateur des projets, chef de projet Diversification et circuits courts, Chambrerégionale dAgriculture de Rhône-Alpes ;Pascale Thomasson, agricultrice et présidente du réseau Bienvenue à la ferme Haute-Savoie;Gilles Tonnaire, touristiculteur, adhérent Bienvenue à la ferme, Les Chalets à la Ferme (Jura).En accueillant leurs hôtes au cœur de leur ferme, les 6 000 agriculteurs du réseau Bienvenue à laferme ont choisi de privilégier un tourisme déchange et de proximité. Ils les invitent à partager lapassion de leur métier dagriculteurs, leur patrimoine et leurs savoir-faire.Contempler les paysages, se ressourcer loin de lagitation des villes ? Mais aussi savourer des platsmitonnés à partir de produits fermiers, découvrir et participer à des activités qui sortent delordinaire : Bienvenue à la ferme répond à ces nouvelles attentes des clientèles en termedauthenticité, de ressourcement, dexigences environnementales et dexpérimentation, et sengagepour toujours mieux construire cette promesse, dans une offre qualifiée et segmentée.Située en milieu péri-urbain, lexploitation de Pascale Thomasson, au sein dun GAEC de septpersonnes, a développé lactivité agricole en accueillant sur la ferme une clientèle de proximité, autravers de deux activités : la ferme pédagogique, la transformation et la vente de produits fermiers.Située en milieu rural, lexploitation agricole de Gilles Tonnaire lui sert de support pour ledéveloppement de son activité touristique daccueil de clients français et étrangers.Pour en savoir plus : www.bienvenue-a-la-ferme.comProjet SYTALP (Synergies Tourisme - Agriculture - Artisanat dans les Alpes)Intervenant : Francis Kornprobst, responsable service Tourisme, CCI de la Drôme.Deux constats :- 4 réseaux de professionnels : Bienvenue à la Ferme, Circuits des Métiers d’Arts de la Drôme,Bistrots de Pays, Secrets de Terroir, qui cohabitent sur le Pays Une Autre Provence (Sud Drôme, NordVaucluse). Ce territoire bénéficie majoritairement de l’image et de la notoriété de la DrômeProvençale.- Les 3 compagnies consulaires ont une antériorité de travail en commun sur la Drôme Provençale.Ces 3 structures adhèrent et participent aux actions du Comité de Développement Touristique de laDrôme Provençale, structure porteuse de l’Opération « Secrets de Terroir ».Deux enjeux :
  4. 4. - Comment rapprocher, faire travailler ensemble et apporter au final une valeur ajoutée auxentreprises et au territoire ?- Comment associer et impliquer ces professionnels dans les nombreuses fêtes « terroirs »existantes ?Deux besoins : - Veille- Accompagnement méthodologique.Pour en savoir plus : pro.rhonealpes-tourisme.com ou www.drome.cci.fr/
  5. 5. Bienvenue à la Ferme… Etre bien, chez nous, c’est naturel ! Laurent RemillieuxCoordinateur des projets, chef de projet Diversification et circuits courts, Chambre régionale d’Agriculture de Rhône-Alpes Pascale Thomasson Agricultrice et présidente du réseau Bienvenue à la Ferme Haute-Savoie Gilles Tonnaire Touristiculteur, adhérent Bienvenue à la Ferme, Les Chalets à la Ferme (Jura)
  6. 6. Bienvenue à la fermeRé-enchanter la vie de la fermeMini-conférenceLaurent Remillieux, animateur Rhône-AlpesPascale Thomasson, présidente Bienvenue à la ferme Rhône-AlpesGilles Tonnaire, adhérent Bienvenue à la ferme JuraUniversité d’été du Tourisme RuralBourg en BresseSeptembre 2010
  7. 7. Quelques données sur l’agritourisme Des filières économiques incontournables au niveau agricole en France ● Près de 18 000 exploitations pratiquent lagritourisme ● Plus de 80 000 exploitations pratiquent la vente directe ● Plus de 50 000 exploitations pratiquent la vente directe de produits transformés Des exploitations agricoles qui emploient davantage * ● 2,1 UTA/exploitation contre 1,3 UTA pour les autres exploitations * Source : Agreste
  8. 8. LaEvolution du nombre dexploitations pratiquant la vente directeet 2005 production fermière entre 1988 et la transformation de produits agricoles en Rhône-Alpes en Rhône-Alpes 7 081SCEES 2005 12 977 45 868 - 5,1 % - 5,7 % 7 461 - 19,5 % RGA 2000 13 754 56 962 RGA 1988 33 363 86 201 0 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 60 000 70 000 80 000 90 000 100 000 Nombre dexploitations agricoles ayant une activité transformation de produits agricoles pour la vente Nombre dexploitations agricoles ayant une activité de vente directe au consommateur de produits agricoles (transformés ou non) Nombre total dexploitations agricoles
  9. 9. Bienvenue à la fermeLeader de l’accueil à la ferme en France Une marque des Chambres d’agriculture depuis 1988 Plus de 6 000 agriculteurs, professionnels du tourisme, répartis sur tout le territoire… (2% des exploitations) (DOM TOM compris) ● Une croissance de 61 % par rapport à 2001 88 à 190 (18) … qui proposent près de 7 400 71 à 88 49 à 71 (16) (19) prestations daccueil et de vente à la 37 à 49 6 à 37 (18) (18) ferme ● 16 prestations regroupées sous 4 grandes thématiques : hébergement, gastronomie, loisirs, services ● encadrées par une "charte éthique" et des cahiers des charges spécifiques
  10. 10. Bienvenue à la ferme Les 16 formules Bienvenue à la ferme (détail du nombre d’agriculteurs adhérents au réseau proposant la prestation) ● Gastronomie Ferme auberge : 432 Traiteur : 22 Goûter/Casse-croûte à la ferme : 169 Apéritif fermier chez le vigneron : 33 Produits de la ferme : 3226 Sac pique-nique : 28 ● Hébergement Chambre d’hôtes à la ferme : 708 Camping à la ferme : 395 Accueil de camping-cars : 79 Gîte à la ferme : 914 ● Loisirs/Découverte Vacances d’enfants à la ferme : 97 Ferme équestre : 225 Ferme de découverte : 561 Chasse à la ferme : 12 Ferme pédagogique : 383 ● Services Salle d’accueil à la ferme : 55
  11. 11. L’éthique de Bienvenue à laferme Démarche ● économique et professionnelle ● de développement local Éthique du réseau ● Satisfaire aux attentes des consommateurs, ● Faire connaître le métier dagriculteur ● Valoriser les produits de lexploitation et les savoir-faire des agriculteurs ● Préserver le patrimoine agricole et rural Engagement des agriculteurs Bienvenue à la ferme ● Proposer des prestations daccueil ou de service en lien avec lactivité agricole, ● Offrir un accueil personnalisé et professionnel dans un environnement soigné ● Être les ambassadeurs dune agriculture durable et responsable, enracinée dans les territoires
  12. 12. Evolutions de ces dernièresannées Professionnalisation de la production fermière « L’atelier fermier devient une production principale, voire unique de l’exploitation » « Aujourd’hui, la transformation à la ferme et la vente directe relèvent davantage d’une spécialisation que d’une diversification » « La demande des consommateurs ne cesse de croître »
  13. 13. La demande pour des «produitsfermiers» est en plein boom. Le consommateur souhaite des produits bio, durables, équitables, naturels….. Les consommateurs recherchent le contact avec l’agriculteur Les consommateurs souhaitent des services adaptés à leur mode de vie Les collectivités locales veulent des produits locaux pour leurs cantines scolaires, hôpitaux, des points de ventes collectifs….
  14. 14. Evolutions de ces dernièresannéesÉvolutions moins forte de l’Agritourisme « L’agritourisme reste une activité secondaire qui apporte un revenu complémentaire» « La demande de visites et d’activités de loisir progresse, mais la « rentabilité financière reste difficile à trouver» « L’hébergement stagne »
  15. 15. Bienvenue à la ferme,toujours plus à l’écoute du consommateur Depuis 2008, une réflexion pour la mise en place d’une offre d’hébergements thématique ● Pour mieux répondre aux attentes des différentes clientèles et faciliter la recherche de la ferme idéale Ex : Z’anifermes pour les familles avec jeunes enfants Ex : Fermes gourmandes pour les seniors Britaniques,… ● Pour faire d’avantage émerger la spécificité de l’hébergement « made in ferme » Un accompagnement au service des agriculteurs ● Pour permettre à nos partenaires de disposer d’offres qualifiées OT, CDT, CRT,…. Un projet testé en Bretagne et Normandie en 2009 qui remporte l’adhésion des clients et adhérents ● Déployé sur le reste du territoire en 2010/2011
  16. 16. Pascale ThomassonRhône AlpesPrésidente Bienvenue à la fermeRhône-AlpesAgricultrice en Haute Savoie
  17. 17. Une explosion de l’offre des circuits Tout le monde souhaite développer « son circuit court » : ● Les consommateurs (Amap, alter-conso…) ● Les élus (marchés, PVC, paniers, la restauration collective ….) ● Des entrepreneurs privés (e-commerce, paniers…) ● Et un peu la profession (PVC, Marché; saveurs du coin….).
  18. 18. Les questions que cette évolutionpose :L’évolution de la demande impose de toujours produire plus: ● Des exploitations vont faire le choix de grossir => de l’investissement et de l’emploi. ● Il faudra augmenter le nombre d’exploitations qui proposent ce type de produit. ● Mais il faudra également inventer de nouvelles organisations qui nous permettent de répondre à cette demande (plates formes, partenariat avec des structures extérieures, repartager les savoir-faire…) !!! Dans tous les cas c’est la diversité des solutions qui nous permettront de répondre à cette nouvelle demande.
  19. 19. Quelques données sur le tourisme rural Le tourisme en France : un poids économique important ● 6,5 % du PIB ● Près d1 million demploi ● En France le tourisme rural génère 20 milliards deuros de CA (36 % des recettes globales du Tourisme) ● En Europe le tourisme rural génère un revenu de plus de 150 milliards d’euros pour les zones rurales (57% des recettes globales du tourisme en Europe) – source Eurostat Lespace rural est 1er espace touristique fréquenté par les français ● 35 % des séjours ● 32 % des nuitées Bilan de saison touristique 2010 ● La fréquentation hôtelière est en hausse de 3.6% par rapport à 2009 en France ● Les gîtes et chambres dhôtes enregistrent une augmentation de 4%
  20. 20. Bienvenue à la ferme,des clientèles multiples, une offre complète La clientèle touristique ● 75 % de Français (dont 32 % de franciliens, les autres étant le plus souvent urbains) ● 25 % d’étrangers (dont 69 % provenant de 4 pays européens : Royaume Uni, Allemagne, Belgique et Pays Bas). Découvrir une région, un territoire, des savoir-faire en famille ou entre amis Une offre d’hébergements, de gastronomie, de loisirs La clientèle locale S’approvisionner en produits locaux, déguster un repas fermier, passer une journée à la ferme le week-end Une offre de gastronomie, de loisirs La clientèle scolaire Découvrir et comprendre la vie de la ferme avec sa classe Une offre pédagogique
  21. 21. Une marque à haute valeur ajoutéeNotoriété grandissante et évocations porteuses * ● Bienvenue à la ferme : une marque connue par plus d’1 français sur 2 ● Des valeurs positives : accueil chaleureux, retour aux sources, découverte,…Des outils et des opérations de communication ● Salons, Marchés, Portes ouvertes ● Guides, brochures, sites internet,… www.bienvenue-a-la-ferme.com : un outil grand public de promotion de la marque, des adhérents et des Chambres d’agriculture – Un site portail national présentant l’intégralité de l’offre du réseau – entre 150 000 et 300 000 visites par mois. – Plus de 30 sites départementaux ou régionaux mettant en avant les actions, les spécificités locales (tourisme, productions, …) et les partenaires * Enquête de notoriété et d’évocation – Été 2009
  22. 22. Une marque à haute valeur ajoutée Une richesse d’expériences, le partage avec d’autres agriculteurs ● Le congrès Bienvenue à la ferme, temps fort de la vie du réseau 850 congressistes en 2009 pour la 3ème édition en Rhône-Alpes Un revenu supplémentaire ● Ex : Étude Midi-Pyrénées – 2009 Pour 24% des exploitations diversifiées, l’activité de diversification représente plus de la moitié du CA de l’exploitation L’activité d’agritourisme représente 23% en moyenne du CA de l’exploitation L’activité « circuits courts » représente 64% en moyenne du CA de l’exploitation
  23. 23. 2 : Les évolutionsrécentes:
  24. 24. Projet SYTALP (Synergies Tourisme-Agriculture- Artisanat dans les Alpes) Francis Kornprobst Responsable Service Tourisme, CCI de la Drôme
  25. 25. Les 20èmes Universités du Tourisme Rural Le 29/09/2010 à Bourg-en-BresseFrancis Kornprobst CCI de la Drôme
  26. 26. Une Géographie « PaysUne Autre Provence »(contrat de développement de PaysRhône-Alpes) appuyée sur 2 territoirestouristiques : La Drôme Provençale Le Haut Vaucluse, Provence des Papes.
  27. 27. Des Acteurs et des Pointsd’Entrée : Bienvenue à la Ferme Circuit des Métiers d’Art Secrets de Terroir Bistrots de Pays Soit environ 120 professionnels Soit environ 120 lieux d’accueil.
  28. 28. Bistrots de PaysObligation de présenter des produits deterroir dans un mobilier adéquatObligation d’intégrer des menus de terroirdans les menus« de la convivialité sans modération ».
  29. 29. Des Structures Porteuses : Chambre d’Agriculture Chambre de Métiers Chambre de Commerce et d’Industrie Association de Développement Touristique du Haut Vaucluse Comité d’Expansion Touristique de la Drôme Provençale.
  30. 30. Une Antériorité Depuis les années 80/90, toutes ces structures mènent des dossierscommuns ou se concertent au minimum avant d’agir.
  31. 31. Un Outil :Programme Leader sur la thématique du Goût.
  32. 32. Une coexistence de produitsde terroirs emblématiques : Truffe Olive de Nyons Vins AOC dont un cru « VINSOBRES » Plantes Aromatiques, Médicinales et à Parfum, dont la Lavande, Tous portés par des manifestations Populaires.
  33. 33. Des Questionnements :Comment dynamiser ces réseaux?Certainement en les rapprochant.Comment « profiter » des manifestationsterroirs? Certainement en devenant acteur.Une première réponse :Edition d’une carte positionnant tous lespoints d’accueil, et présentant le calendrierdes principales manifestations terroir.
  34. 34. Des Besoins :Consolider les échanges inter réseauxOrganiser une veille sur d’autresexpériencesPartager ce projet avec les partenaires :ADT, OT, Pays et les organisations desfêtes terroir pour renouveler,professionnaliser, amplifier.Construire de « l’humain ».
  35. 35. CONCLUSIONPasser d’une action habituelle (édition de carte, calendrier…) à une action de développement : des entreprises et du territoire.
  36. 36. Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
  37. 37. Mini Conférence 2 Ré enchanter la vie à la ferme Animateur de séance : François Moinet, La France Agricole Rapporteur : Adeline Brunet, CAP3B Secrétaire de séance : Mari-France Maupomé, Source Intervenants : - Laurent Remillieux, Chef de projets diversification et circuits courts à la CRA de Rhône Alpes – Pascale Thomasson, Agricultrice et présidente du réseau Bienvenue à la Ferme - Gilles Tonnaire, Touristiculteur, adhérent de Bienvenue à la ferme, les Chalets à la ferme (Jura). En préambule, le groupe est interpellé par le terme « ré-enchanter » : S’il faut ré-enchanter , celasignifie-t-il que l’on a perdu quelque chose ? Est-ce la technique qui est en perte de vitesse ? Que se passe –t-il au regard des définitions du mot « enchanté »qui signifie : « être sous le charme, être satisfait… » ? Il faut donc que le client soit enchanté et ce ré- enchantement va-t-il se traduire en termesd’innovation ? Quel peut-être le poids de l’émotion dans ce ré-enchantement … ? • TEMPS D’ECHANGE Le débat qui fait suite à ces exposés met en évidence quelques aspects fondamentaux pourfavoriser « un enchantement » du client à la ferme : la nécessité de préserver des moments de convivialité etd’échanges comme les repas à la ferme. D’ailleurs les normes actuelles inquiètent certains participants carelles pourraient mettre en péril ces moments conviviaux. L’importance du contact direct, la notion dePARTAGE, la place de LA PEDAGOGIE, la création du LIEN. Il faut aussi savoir répondre aux attentes dela clientèle et lui proposer un mariage entre la modernité et la tradition. L’agriculture semble être actuellement dans une phase d’évolution dans ses rapports avec la société,son rôle change par rapport au Territoire, les agriculteurs deviennent des médiateurs dans la construction dusens et du partage qui devient une nécessité sur le Territoire. Le débat insiste à nouveau sur l’importance d’une organisation collective. EN CONCLUSION : « on avait tendance à tout opposer et aujourd’hui on est dans lacomplémentarité. Il ne faut plus de segments… ». Il faut remettre la personne au centre, redonner dusens à l’acte d’achat. Se pose aussi la question de la suite, de la génération suivante pour transmettre lessavoirs… et dans ce domaine il faut accepter de transmettre à d’autres …

×