Investigation non-invasive
Congrès de l’ACVQ
Entretiens Vasculaires 2014
Sandra Lamontagne
Technologue en radiologie
Labor...
Indications
• Claudication intermittente
• Douleur de repos
• Plaie au pied qui ne guérit pas
• MVAS connue
• Suivi post-o...
• Examen non-invasif
• Aucun effet secondaire néfaste
• Aucune préparation spécifique
• Suivi facile et accessible (l’évol...
Contre-indications
• Présence d’une TPP (< 3mois)
• Présence d’un tuteur dans une artère au
site de compression
• Intoléra...
L’appareil
Sondes
• Sonde 4 MHz
(jaune) : pour les
artères plus
profondes
• Sonde 8MHz
(verte) : pour les
artères
superficielles
Technique :1ère étape
• Positionnement
– Patient allongé sur la civière
– la tête la plus basse possible afin de stabilise...
Technique :1ère étape
• Vérification du pouls à cinq niveaux
– Évaluation subjective sur 3
(représentée par des traits)
– ...
Technique: 2ème étape
• Enregistrement doppler des ondes de vélocité
De base:
– Artères fémorales communes
– Artères fémor...
Technique: 3 ème étape
Mesure des pressions segmentaires
• Mise en place de 10 brassards
Pression des bras
• La plus élevée
des 2 bras sera la
pression de
référence.
• Pourquoi les 2
bras ? Éviter
l’effet d’une
...
Pressions segmentaires
À la cheville:
 avec les artères
tibiale post. et
pédieuse
Pression à 3 autres
niveaux:
poplitée ...
Calcul des indices
Indice: P systolique de la cheville
P systolique brachiale
Examen normal
Interprétation clinique de l’ITH
• 0.9 à 1.2 – Normal
• 0.80 à 0.90 – Ischémie légère (maladie possible)
• 0.50 à 0.79 – I...
Particularités
• Artère péronière :
– souvent la dernière artère tibiale à s’occlure
Enregistrement de l’onde et prise de ...
• Calcification artérielle (diabète et athérosclérose)
• Rigidité si grande que la compression est impossible
• Limite de ...
Pression aux orteils
Indications
• Artères incompressibles au niveau de la cheville
• Indices plus élevés par rapport à l’...
• Interprétation
– Pression à l’orteil 50 mm de Hg et +
bon pronostic pour la guérison spontanée
– Pression à l’orteil 49...
Pression aux orteils
• Technique nommée pléthysmographie
• Petit brassard enroulé autour de l’orteil et capteur collé
sur ...
– Grosseur des orteils
– Douleur trop intense aux orteils
– Mouvements involontaires du patient
– Absence de signal valide...
Exemple: Artères incompressibles
Exemple: Faux CNO
Pression au bras
très élevée.
Exemple: Maladie iliaque
Exemple: Maladie fémoro-poplitée
Exemple: Post-pontage fem.-pop.
• Investigation non-invasive fait partie
intégrante de l’évaluation du patient
– Définir la présence ou l’absence de malad...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2014sessionPara 2

495 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
495
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2014sessionPara 2

  1. 1. Investigation non-invasive Congrès de l’ACVQ Entretiens Vasculaires 2014 Sandra Lamontagne Technologue en radiologie Laboratoire d’investigation vasculaire CHU de Québec
  2. 2. Indications • Claudication intermittente • Douleur de repos • Plaie au pied qui ne guérit pas • MVAS connue • Suivi post-opératoire
  3. 3. • Examen non-invasif • Aucun effet secondaire néfaste • Aucune préparation spécifique • Suivi facile et accessible (l’évolution de la maladie et l’efficacité des traitements et opérations) • Déterminer la gravité de la maladie artérielle • Peu de contre-indication Avantages
  4. 4. Contre-indications • Présence d’une TPP (< 3mois) • Présence d’un tuteur dans une artère au site de compression • Intolérance à la douleur Permet l’enregistrement doppler sans prise de la pression au membre atteint.
  5. 5. L’appareil
  6. 6. Sondes • Sonde 4 MHz (jaune) : pour les artères plus profondes • Sonde 8MHz (verte) : pour les artères superficielles
  7. 7. Technique :1ère étape • Positionnement – Patient allongé sur la civière – la tête la plus basse possible afin de stabiliser la pression artérielle et qu’elle soit égale partout
  8. 8. Technique :1ère étape • Vérification du pouls à cinq niveaux – Évaluation subjective sur 3 (représentée par des traits) – 3-pulsations bien ressenties – 2-pulsations ressenties moins forte – 1-pulsations faiblement ressenties – 0-pulsation non ressentie **Le temps de vérifier les pouls permet de stabiliser la pression du patient.
  9. 9. Technique: 2ème étape • Enregistrement doppler des ondes de vélocité De base: – Artères fémorales communes – Artères fémorales superficielles – Artères tibiales postérieures – Artères pédieuses Parfois: – Pontage au niveau poplité – Artères péronières**
  10. 10. Technique: 3 ème étape Mesure des pressions segmentaires • Mise en place de 10 brassards
  11. 11. Pression des bras • La plus élevée des 2 bras sera la pression de référence. • Pourquoi les 2 bras ? Éviter l’effet d’une sténose.
  12. 12. Pressions segmentaires À la cheville:  avec les artères tibiale post. et pédieuse Pression à 3 autres niveaux: poplitée distale, proximale et fém. superficielle
  13. 13. Calcul des indices Indice: P systolique de la cheville P systolique brachiale
  14. 14. Examen normal
  15. 15. Interprétation clinique de l’ITH • 0.9 à 1.2 – Normal • 0.80 à 0.90 – Ischémie légère (maladie possible) • 0.50 à 0.79 – Ischémie modérée • 0.35 à 0.49 – Ischémie modérément grave • 0.20 à 0.34 – Ischémie grave • < 0.20 – Ischémie critique du MI probable
  16. 16. Particularités • Artère péronière : – souvent la dernière artère tibiale à s’occlure Enregistrement de l’onde et prise de pression à la cheville avec cette artère: • si une des 2 autres artères est introuvable ou très difficilement perçue. • si le patient a eu une intervention de la péronière (dilatation ou pontage)
  17. 17. • Calcification artérielle (diabète et athérosclérose) • Rigidité si grande que la compression est impossible • Limite de compression tolérable pour les patients d’environ 200-220 mm de Hg • Si on entend toujours un flot doppler dans l’artère on inscrit que l’artère est incompressible  CNO (can not occlude) • Parfois toutes les artères sont incompressibles parfois un niveau seulement Artères incompressibles
  18. 18. Pression aux orteils Indications • Artères incompressibles au niveau de la cheville • Indices plus élevés par rapport à l’onde doppler • Patients diabétiques ou âgés • Plaies sur le pied ou les orteils  Aide à prédire le potentiel de guérison d’une plaie ou d’une amputation
  19. 19. • Interprétation – Pression à l’orteil 50 mm de Hg et + bon pronostic pour la guérison spontanée – Pression à l’orteil 49 mm de Hg et –  guérison peu probable sans intervention Pression aux orteils
  20. 20. Pression aux orteils • Technique nommée pléthysmographie • Petit brassard enroulé autour de l’orteil et capteur collé sur le bout de l’orteil.
  21. 21. – Grosseur des orteils – Douleur trop intense aux orteils – Mouvements involontaires du patient – Absence de signal valide = souvent signe d’une ischémie importante Difficultés
  22. 22. Exemple: Artères incompressibles
  23. 23. Exemple: Faux CNO Pression au bras très élevée.
  24. 24. Exemple: Maladie iliaque
  25. 25. Exemple: Maladie fémoro-poplitée
  26. 26. Exemple: Post-pontage fem.-pop.
  27. 27. • Investigation non-invasive fait partie intégrante de l’évaluation du patient – Définir la présence ou l’absence de maladie – Définir la profondeur de l’ischémie – Préciser la localisation de l’occlusion – Prédire le potentiel de guérison Conclusion

×