Paludisme et co-infections

913 vues

Publié le

Paludisme et co-infections - Présentation de la 5e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Célestin RAZAFINJATO - Médecin - INSPC - Antananarivo, Madagascar - razafinjatocelestin@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
913
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paludisme et co-infections

  1. 1. Atelier Paludisme 2007Paludisme et co-infectionRazafinjato CélestinINSPC AntananarivoMADAGASCAREVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Atelier Paludisme 2007Plan• Généralité• Exemples de co-infection: paludisme et– Sida– Tuberculose– Helminthiase intestinale– Rougeole– Schistosomiase• Conséquence• Conclusion
  3. 3. Atelier Paludisme 2007Généralité• Co-infection: état infectieux chez un même individu avecprésence de 2 ou plusieurs agents pathogènes.• Association en même temps• Dans le même groupe de population• Se présente sous diverses formes au point de vue agentspathogènes.• A différencier:• infection mixte: 2 espèces différentes : P. falciparum et P.ovale.• infection multiple: même espèce à clones différentshttp://www.epidemic.org/glossaryText/glossaryC.htmlhttp://en.wikipedia.org/wiki/Coinfectionhttp://www.hepcfight.com/utilities/glossary.asp
  4. 4. Atelier Paludisme 2007Paludisme et Sida (1)• Pas d’interaction évidente en général• Grossesse et enfant: augmentation chargevirale => ↑↑↑↑ transmission mère enfant– Structure placentaire perturbée(Slutsker et al. en 2007, Siwak et al. en 2006, Ayisi JG et al. en 2004)• Possibilité anémie grave(Diallo et al. en 2004, Ayisi JG et al. en 2003)
  5. 5. Atelier Paludisme 2007Paludisme et Sida (2)• Mais aggravation du paludisme par lesida et vice versa.• Affecte le développement du systèmenerveux• Accélération de l’évolution de 2 infections– => par l’augmentation de la charge virale– Cas fréquent si paludisme non ou maltraité(Kublin et al. en 2005, Newton et al. en 2005)
  6. 6. Atelier Paludisme 2007Paludisme et tuberculose• +++ de relation• Co-infection est un facteur aggravant del’un et de l’autre• Paludisme– => bacilles multi résistants– ↑ de densité parasitaire– => Vitesse de propagation de tuberculose(Scott et al, en 2004 The global fund et OMS)
  7. 7. Atelier Paludisme 2007Paludisme et helminthiasesintestinales• Accentuation de l’anémie (P. falciparum)Helminthiase => aggravation paludisme• ↑ de la parasitémie(Nkuo-Akenji et al. en 2006)• Déparasitage et traitement paludisme desfemmes enceinte à VIH+ réduit le risquede transmission mère enfant du VIH(Gallagher et al. en 2005 )
  8. 8. Atelier Paludisme 2007Paludisme et rougeole• Grossesse avec une prophylaxie anti-palustre => transmission d’Ac anti-rougeoleux à l’enfant• Anticorps produit par le vaccin estaugmenté de 30% si enfant n’a pas eu depaludisme ou sous prophylaxie• Co-infection est un facteur aggravant del’un et de l’autre(Owens S et al en 2006 , Smedman L, en 1986 )
  9. 9. Atelier Paludisme 2007Paludisme et schistosomiase• Schistosomiase augmente la gravité desattaques de paludisme(Hommel en 2005)• Déséquilibre le règlement des facteursinflammatoires : Production des IgG3 etIgE dirigés contre la schistosomiase• Parasitémie faible du paludisme en cas deco-infection(Remoue et al. en 2003, Arinola et al. en 2005)
  10. 10. Atelier Paludisme 2007ConséquenceLa co-infection à des effets sur :– Évolution de la maladie– il y a une aggravation: amplification– Parfois pas d’interaction– Signes cliniques: infection avec des mêmesignes: l’un masque l’autre– Choix thérapeutique: parfois difficulté destraitements– Parfois imprévisible et interprétation difficile :nécessite des études approfondies
  11. 11. Atelier Paludisme 2007Conclusion• Il n’y a pas de règle générale pendant uneco-infection.• En connaissant l’impact de l’une surl’autre => amélioration de la prise encharge et des mesures thérapeutiquesadéquates.• Difficulté de diagnostic.
  12. 12. Atelier Paludisme 2007Références (1)1. James G Kublin, Padmaja Patnaik, Charles S Jere, William C Miller, Irving F Hoffman, NelsonChimbiya, Richard Pendame, Terrie E Taylor, Malcolm E Molyneux. Effect of Plasmodiumfalciparum malaria on concentration of HIV-1-RNA in the blood of adults in rural Malawi: aprospective cohort study. Lancet. 2005; 365: 233–402. Diallo AH,Ki-Zerbo G,Swadogo AB, Guiguemde TR; Paludisme grave et infection à VIH chezl’adulte à Bobo-Dioulasso, Burkona Faso. Med Trop; 2004. 64,43. Slutsker L, Marston BJ. HIV and malaria: interactions and implications. Curr Opin Infect Dis.2007 Feb;20(1):3-104. Siwak E, Kowalczuk-Kot A, Pogorzelska J.Malaria and HIV co-infection. Wiad Parazytol.2006;52(1):9 -11.5. Ayisi JG, van Eijk AM, ter Kuile FO, Kolczak MS, Otieno JA, Misore AO, Kager PA, SteketeeRW, Nahlen BL.The effect of dual infection with HIV and malaria on pregnancy outcome inwestern Kenya. AIDS. 2003 Mar 7;17(4):585-94.
  13. 13. Atelier Paludisme 2007Références(2)6. Ayisi JG, van Eijk AM, Newman RD, ter Kuile FO, Shi YP, Yang C, Kolczak MS, Otieno JA,Misore AO, Kager PA, Lal RB, Steketee RW, Nahlen BL.Maternal malaria and perinatal HIVtransmission, western Kenya. Emerg Infect Dis. 2004 Apr;10(4):643-52.7. Owens S, Harper G, Amuasi J, Offei-Larbi G, Ordi J, Brabin BJ. Placental malaria andimmunity to infant measles. Arch Dis Child. 2006 Jun;91(6):5078. Smedman L, Silva MC, Gunnlaugsson G, Norrby E, Zetterstrom R. Augmented antibodyresponse to live attenuated measles vaccine in children with Plasmodium falciparumparasitaemia . Ann Trop Paediatr. 1986 Jun;6(2):149-53.9. Scott CP, Kumar N, Bishai WR, Manabe YC. Short report: modulation of Mycobacteriumtuberculosis infection by Plasmodium in the murine model. Am J Trop Med Hyg. 2004Feb;70(2):144-810. OMS, ONUSIDA et Fonds mondial VIH et SIDA, tuberculose et paludisme : Bilan et impact destrois maladies. 200511. Hommel M. Interaction du paludisme et autres maladies. Atelier palu. 2005
  14. 14. Atelier Paludisme 2007Références (3)12. Renoue F, Diallo TO, Angeli V, Herve M, de Clercq D, Schacht AM, Charrier N, Capron M,Vercruysse J, Ly A, Capron A, Riveau G. Malaria co-infection in children influences antibodyresponse to schistosome antigens and inflammatory markers associated with morbidity. TransR Soc Trop Med Hyg. 2003, May-Jun;97(3):361-413. Arinola OG. Complement factors and circulating immune complexes in children with urinaryschistosomiasis and asymptomatic malaria. Afr J Med Med Sci. 2005 Mar;34(1):9-1314. Nkuo-Akenji TK, Chi PC, Cho JF, Ndamukong KK, Sumbele I.Malaria and helminth co-infectionin children living in a malaria endemic setting of mount Cameroon and predictors of anemia. JParasitol. 2006, Dec;92(6):1191-515. Gallagher M, Malhotra I, Mungai PL, Wamachi AN, Kioko JM, Ouma JH, Muchiri E, KingCL.The effects of maternal helminth and malaria infections on mother-to-child HIV transmission.AIDS. 2005, Nov 4;19(16):1849-5516. http://www.epidemic.org/glossaryText/glossaryC.html17. http://en.wikipedia.org/wiki/Coinfection18. http://www.hepcfight.com/utilities/glossary.asp19. http://www.who.int/features/2005/health_survey/tb_malaria/fr
  15. 15. Atelier Paludisme 2007Merci

×