Exm du nrs

1 723 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 723
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
149
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exm du nrs

  1. 1. Le planI. IntroductionII. AnamnèseIII.L’examen physique 1-conditions d’examen 2-examen appareil par appareil 3-développement psychomoteurIV. Conclusion
  2. 2. I. Introduction
  3. 3. L’examen du nourrisson s’oppose aux difficultés suivantes:• La difficulté d’aborder un nourrisson• L’absence d’expression Pour le réussir une démarche rigoureuse s’impose, elle sera basé sur la coopération des parents (anamnèse) et l’art d’examiner cette spécifié.
  4. 4. II. Anamnèse
  5. 5. 1) Etat civil2) Motif de consultation: -visite systématique -problème -lors de l’hospitalisation3) Histoire de la maladie
  6. 6. 4) Les antécédents1-personnels : a)-physiologique Déroulement de la grossesse Accouchement (APGAR, mensurations) Période néonatale Diététique (allaitement, diversification) Garde de l’enfant(mère, crèche) La croissance somatique (carnet de santé)
  7. 7.  Vaccination Prophylaxie du rachitisme Notion de contage Développement psychomoteur b)-pathologique Maladie antérieure (carnet de santé) Allergie (type, agent causal)
  8. 8. 2-familiaux: Consanguinité Nombre de grossesse, avortement, décès dans la fratrie Tares
  9. 9. 5) Arbre généalogique
  10. 10. 6) Niveau socio-économique -salaire des parents -Niveau d’instruction -qualité du logement
  11. 11. III. l’examen physique
  12. 12. LOGOLes conditions d’examen
  13. 13. L’examen du nourrisson est difficile vue le fort attachement parental et sa peur de l’étrangé il faut donc gagner sa confiance en respectant certaines règles: Eviter la séparation des parents et les faire participer à l’examen. Modifier le langage corporel Laisser l’enfant se familiariser au lieu(marcher, jouer)
  14. 14.  Essayer de le distraire. Ne débuter pas immédiatement l’examen, prendre le temps de l’inspecter. Les épreuves désagréables doivent être laisser en dernier .
  15. 15. «l’examen du nourrisson est comme la traversé de la rue- arrêtez vous-regardez , écoutez, utilisez vos sens le premier contact se fait sans les mains - arrêtez vous-» Denis Gill
  16. 16. En chambre éclairé au calme après un repas en présence des parents:On débute par les mesures: Le poids: pèse bébé La taille: décubitus dorsal, toise Périmètre crânien: mètre-rubanCes mensurations seront comparées aux courbes de croissance La température
  17. 17. LOGO L’examen appareil par appareil
  18. 18. 1-peau et phanères Pâleur, érythrose Cyanose Ictère Les œdèmes Aspect des cheveux et des ongles
  19. 19. Syndrome hémorragique cutané Ecchymose
  20. 20. éruption papule maculevésicule pustule bulle
  21. 21. Pli de déshydratation et de malnutritionPli de déshydratation
  22. 22. 2- tète et coua)-le crane:• Aspect: hydrocéphalie, dolichocéphalie , plagiocéphalie• Fontanelle antérieure (hypertension intracrânienne, craniosténose )• craniotabès craniosténose
  23. 23. b)-dysmorphieEpicanthus hypertélorisme hypotélorisme
  24. 24. c)-les oreilles• Implantation basse des oreilles
  25. 25. d)-le cou: Mobilité et souplesse Parotidite, goitre
  26. 26. 3-L’appareil respiratoire1)-inspection: Forme, symétrie Fréquence respiratoire Signes de lutte Hippocratisme digital
  27. 27. Nouveau- Nourrisson Enfant néFréquence (c/min) 40-50 20-40 18-20Type de Nasale Bucco-nasalerespiration Abdominal Thoraco-abdo e
  28. 28. 2)- auscultation: Murmures vésiculaires (présents ou abolis) Râles (type, localisation)3)-percussion: Syndrome pleural gazeux ou liquidien4)-palpation: Vibration vocale Lors des pleurs -absentes =pleurésie -diminué=foyers de condensation
  29. 29. 4-l’appareil cardiocirculatoire1)-inspection: Cyanose ,dyspnée Choc apexien
  30. 30. 2)-la palpation: Pouls périphériques3)-l’auscultation: Rythme, fréquence 80-160 bat/min Souffle ( le temps, le siège, l’irradiation, le caractère fonctionnel ou organique)
  31. 31. 4)-la prise de la tension artérielle est systématique: Calme , au repos Brassard adapté , dinamap Normes du nourrisson
  32. 32. 5-appareil digestif1)-inspection: Debout: protrusion de l’abdomen (muscles abdominaux faible) Mobilité avec les mouvements respiratoires Voussure (masse) hernies
  33. 33. 2)-palpation: Sensibilité, défense, contracture Hépatomégalie (flèche hépatique), splénomégalie. Masse abdominale3)-percussion: Météorisme (hypersonorité) Matité (masse, ascite)
  34. 34. 4)-auscultation: Bruits hydroaériques5)-examen de la région anale
  35. 35. 6-l’appareil uro-génital Le jet urinaire, contact lombaire, globe vésicala)-masculin: Phimosis, hypospadias, épispadias Cryptorchidie, ectopie Hernie inguinale Pénis enfui (obèse)
  36. 36. hypospadiasphimosisépispadias Pénis enfui
  37. 37. b)-féminin: Vulve Perméabilité de l’hymen Hypertrophie clitoridienne
  38. 38. 7-l’appareil lymphogonglionnaire Toute les aires ganglionnaires à la recherche d’adénopathies (démentions, consistance, signes inflammatoires)
  39. 39. 8-l’appareil locomoteur l’inspection du nourrisson en position assise, debout, couché, de face et de dos, à la marche: La symétrie des membres Malformations (genuvalgum, genuvarum, pied bot) Signes inflammatoires (arthrite) rachitisme
  40. 40. Valgum varum
  41. 41. 9-ORLIl se fait à la fin de l’examen vue son caractère désagréable1)-les oreilles:• Aspect, implantation• Audition (réactivité au bruits)• Otoscopie2)-nez:• Obstruction nasale, rhinorhées
  42. 42. 3)-la bouche: L’aspect de la langue Le pharynx, les amygdales (18 mois) La dentition
  43. 43. 10-l’examen neurologique1)-l’inspection:• Mouvements spontanés• Vigilance2)-la sensibilité:• Sensibilité tactile• Sensibilité profonde -le seuil plus élevé, la réaction plus lente a-thermo algique b-vibration du diapason sur un saille osseuse
  44. 44. 3)-l’examen moteur: mobilité spontanée4)-le tonus Il varie avec l’âge en fonction du degré de maturation cérébrale et il se fait vers une hypertonie axiale(tronc) et une hypotonie segmentaire (membres)
  45. 45. 5)-les réflexes : ROT vifs=atteinte cérébrale ROT absents=atteinte neurologique périphérique ROT diminués=atteinte neurologique périphérique ou myopathie Le réflexe cutané plantaire :le Babinski est physiologique, si il est unilatéral=syndrome pyramidal
  46. 46.  Les réflexes cutanées abdominaux se voient les 06 premiers mois La persistance des réflexes archaïques après 03 mois est pathologique
  47. 47. 6-Les nerfs crâniens le nerf optique (I) intérêt que porte le nourrisson à un objet coloré (III, IV, VI) les nerfs de l’oculomotricité: poursuite d’une source lumineuse (strabisme, nystagmus) VII le nerf facial: la mimique VIII Cocléovestibulaire: audition XI mastication XII le pincement du nez entraine l’ouverture de la bouche et l’ascension de la langue
  48. 48. LOGO Le développement psychomoteur
  49. 49. IV.CONCLUSION
  50. 50. Les deux premières années de vie représenteune étape capitale dans le développement del’enfant, c’est pour cela que chaque examen dunourrisson s’avère une lourde responsabilitépour affirmer sa normalité et rassurer lesparents, en dehors de l’urgence on peuttoujours revoir l’enfant en consultation etreprendre l’examen sans oublier de tout notersur le carnet de santé.

×