SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  46
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
CONDUITE
DU
CHANGEMENT
Alain BERGER - IEF 1
Gérer les R.H. au quotidien
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Si nécessaire :
Pour me joindre :
alain.brg@gmail.com
07.68.21.41.89
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
La fonction Ressources Humaines n’est pas l’apanage exclusif des professionnels
de la RH… et, de moins en moins. En conséquences, je chercherai à :
• vous aider à prendre en compte la dimension humaine de vos futures fonctions
quelles que soient celles que vous serez amenés à occuper.
• les « rôles RH » étant de plus en plus partagés/distribués, voire délégués : vous
permettre d’être en mesure d’analyser la fonction RH au sein de votre
entreprise et votre participation à cette fonction.
• Comme employé et comme manager, vous aider à comprendre les processus RH
pour quotidiennement participer (pro)activement à la gestion des ressources et
carrières de votre équipe (dont vous-même).
• Vous amener à mesurer l’importance de la RH dans la stratégie de l’entreprise,
mais également de la stratégie de l’entreprise dans la fonction RH.
3
Objectifs de ce module de cours
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
• Séances 1 – 23/09/2016 (3h)
• Les forces en présence :
• Les différents interlocuteurs
• Les relations sociales
• Séances 2 – 10/10/2016 (3h)
• Les influences internes et externes sur la
Gestion RH
• TD-Etude de cas
• Séance 3 – 04/11/2016 (4h)
• La stratégie de l’entreprise
• L’environnement externe
• Les stratégies personnelles
• Séance 4 – 21/11/2016 (4h)
• La culture d’entreprise
• L’organisation
Evaluation, sem. du 12 au 16/12/16
corrigés pour séance suivante
• Séances 5 – 12/12/2016 (3h)
• Recrutement (+TD/Simulation)
• Séances 6 – 06/01/2017 (3h)
• Communication
• Formation professionnelle
• Séances 7 – 23/01/2017 (4h)
• Rémunérations
• Gestion Prévisionnelle des Emplois et
Compétences
• TD
Examen S1, sem. du 13 au 17/02/17
4
Plan du cours – Calendrier (a priori)
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
2 Objectifs:
 vous intéresser
Et
passer un « bon moment » ensemble
c’est, je crois, le meilleur moyen de d’apprendre
5
Approche Pédagogique
 Je vais travailler … et Vous allez travailler !
Nous allons réfléchir, échanger, confronter … et rapprocher de la réalité et des lois,
procédures, usages …
 Beaucoup sera sur les slides (que je vous transmettrai) … pas tout, prenez VOS notes
 Comme tout groupe, nous aurons nos « règles » de fonctionnement ….
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
• Ambiance non rigide – Formation participative ET mentalité professionnelle :
Présence obligatoire
Respect de l’intervenant (moi  !) et des participants vous
Smartphones in Sleep or Plane mode … NO SMS, NO Tweets, No mails, No ….
Ponctualité
6
Approche Pédagogique: règles de vie du cours/groupe
• Nous ferons 1 pause par séance.
 Gérer vos correspondants, ils attendront la pause.
 Gérer la durée des pauses pour être de retour à l’heure
• Etre actif, participé durant la séance. Vous êtes de futur manager !
• Communiquer avec courtoisie et bienveillance. Comportement « urbain ».
• Etre prêt(e) pour le cours: Avoir – a minima – relu la séance précédente et si petit
exercice de documentation ou d’observation demandé, l’avoir fait.
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
GRH … le cours !
7
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
« La grandeur d’un métier est peut-être, avant tout, d’unir
des hommes : Il n’est qu’un luxe véritable, et c’est celui des
relations humaines … »
Saint Exupéry, Terre des Hommes
8
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Séances 1 – 23/09/2016 (3h)
• DéfinitionS
• L’historique qui influence (encore) aujourd’hui
• Les forces en présence
• Les différents interlocuteurs
• Les relations sociales
• Contre-Champ / Miroir …
9
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
GRH : Définitions
10
« La Gestion de Ressources
Humaines est l’ensemble des
activités qui permettent à une
organisation de disposer des
ressources humaines
correspondant à ses besoins en
quantité et qualité. »
L. Cadin, F. Guérin et F. Pigeyre, dans « Gestion des
ressources humaines » éditions. Dunod 2007.
« La GRH a pour but de fournir à
l'entreprise les ressources
humaines dont elle a besoin pour
atteindre en temps voulu les
objectifs qu'elle s'est fixés »
Dietrich et Pigeyre, 2005, p. 8
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Ces définitions (systémiques externes) , ne parlent pas du périmètre fonctionnel d’une DRH,
mais au contraire:
 du support de la DRH aux autres fonctions de l’entreprise : cf. « ensembles des activités»,
 de multiplicité des besoins: cf. « en quantité et qualité »
 De l’adaptabilité attendue à l’entreprise et à son rythme: cf. « en temps voulu »
 des objectifs (hors RH )que ces ressources doivent permettre d’atteindre
11
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Ces mêmes définitions larges et se voulant « universelles , ne peuvent être
suffisantes.
La/UNE GRH se définit dans UNE organisation donnée. Or, plusieurs types de
critères font varier la nature, les moyens et les objectifs de la GRH selon
l’organisation:
L’activité de l’entreprise (services/industrie)
Le type d’organisation et de structure (public/privé)
Sa taille (TPE / Groupe)
La stratégie d’entreprise (et des Ressources Humaines)
La GRH est-elle une fonction critique: pourquoi ? dans tous les cas ?
12
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #1 - Les années 1900 - 1930
13
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #1 - Les années 1900 - 1930
14
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #2 - Les années 1930 - 1950
15
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #2 - Les années 1930 - 1950
16
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #3 - Les années 1950 - 1980
17
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #3 - Les années 1950 - 1980
18
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Evolution du management : #4 - Les années 1980 +
19
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 20
TYPES DE GESTION
ADMINISTRATION DU
PERSONNEL
GESTION DES RELATIONS
HUMAINES
GESTION DES RESSOURCES
HUMAINES
Intitulé du responsable de la
Fonction
Chef du Personnel Directeur des relations humaines
Directeur des ressources
humaines
Période 1910 - 1960 1960 - 1970 À partir de 1985
Conception de l'organisation Taylorienne, bureaucratique Formelle / informelle Flexible
Modalités de gestion dominantes
Comptables et juridiques : logique
réglementaire
de statuts et de concours
Sociales : négociation avec les
syndicats,
culture de promotion,
de fidélisation
Technicienne et instrumentale :
développement des compétences,
évaluation des performances
Conception de l'homme
Utilitariste :
main d'œuvre substituable
Humaniste
Stratégique :
actif spécifique
Source : Dietrich A., Pigeyre F., La Gestion des Ressources Humaines, La Découverte, Coll. Repères, 2005
Les Modèles de GRH
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
GRH: Définition par ses fonctions
La Gestion des Ressources Humaines (auparavant « Gestion du Personnel ») est
considérée comme l’ensemble des théories/politiques, pratiques et actions des
Ressources Humaines dans le cadre d’une organisation donnée. Elle inclue les
domaines suivants:
• le recrutement et à la fidélisation
• le contexte juridique (relations sociales, obligations, droit social…)
• la formation au long de la vie professionnelle
• le management opérationnel
• la gestion administrative (la base historique: paie, contrats)
• le développement et l’anticipation des évolutions
• les outils opérationnels
• le pilotage et les indicateurs
21
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
GRH: Définition par ses fonctions
La GRH est l’ensemble des politiques, pratiques et actions
dans le cadre d’une organisation donnée, ayant pour rôles ie pour fonctions :
• la gestion administrative (la base historique: paie, contrats)
• La gestion des emplois (auparavant « Gestion du Personnel ») : du recrutement
à la fidélisation ou à la séparation
• Le respect des obligations légales et juridiques (droit du travail, relations
sociales, obligations, conventions…)
• la sécurité des salariés et employés
• la formation des collaborateurs pour l’exercice de leur emploie et au long de la
vie professionnelle
22
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
GRH: Définition par ses missions
Les différentes missions de la GRH:
 Attirer les talents
 Recruter
 Intégrer (opérationnel, administratif, social)
 Payer
 Evaluer (entretien annuel professionnel)
 Motiver, favoriser l’engagement, fidéliser
 Former
 Sécuriser (actions sociales)
 Accompagner (la stratégie, les managers, le changement issu des projets)
 Négocier (obligations, permanence du dialogue social, IRP)
 Prévenir et anticiper les évolutions (GPEC, reclassement….)
 Mettre fin au cycle de vie (démissions, RCO, licenciements,…)
 Respecter la loi et la jurisprudence
 Manager la performance
 Piloter les actions RH
 Outiller les RH
23
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Forces en présences : les « Contingences »
24
Si nous tentions de les
préciser ensemble ?
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Forces en présences : Les Contingences
25
Théorie de la contingence Lawrence & Lorsch
DRH
Politiques
&
Pratiques
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Forces en présences : les acteurs externes
26
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Acteurs externes
• Les pouvoirs publics
Ils jouent un rôle important, celui d'arbitre supérieur qui intervient dès que les choses vont mal (garant de l'ordre
public social). Cette conception existe encore, même si leurs interventions sont de nature variable (obligations par le
biais de la réglementation, incitations diverses...). La situation française est inclassable, puisque nous ne sommes ni
dans un capitalisme de marché libéral fondé exclusivement sur la bourse (avec de fortes pressions exercées par les
actionnaires), ni dans un capitalisme régulé par des négociations entre le patronat, les syndicats et l'État.
• Les organisations de salariés
Les syndicats de salariés sont, en France, dans une période d'affaiblissement, comme ailleurs certes, mais la France
connaît le taux d'adhésion le plus faible des pays de l'OCDE. Ils sont parfois contournés ou dépassés sur certains
thèmes par des groupes de pression, des mouvements et des "coordinations", hors des structures traditionnelles.
Ils cherchent à influer plus sur le droit que la « gestion » (hors grands groupes). Certaines organisations sont parfois
peu impliquées dans les pratiques de GRH proprement dites, au nom du principe que la gestion, "c'est l'affaire du
patron". Mais il est vrai, cela évolue sur certains sujets (exemple : évaluation du personnel, épargne salariale…). Là
encore, nous sommes en France dans une situation paradoxale, difficilement compréhensible pour les observateurs
étrangers : nous avons à la fois une faible négociation sociale et une conflictualité réduite (hors secteur public), nous
avons des syndicats faibles et présents un peu partout…
• Les organisations patronales
Elles sont en pleine mutation, sont éclatées et ont peu de convergence, sont peu unies. La représentativité reste
faible sur le terrain. De ce fait, les entreprises appliquent rarement les préconisations des organisations (73%
d'abstention aux élections collège employeur des tribunaux prud'hommes). Cependant, sur certains sujets, elles
exercent une forte influence. Ainsi, la gestion des compétences a été développée suite à l'attention que lui a portée
une organisation patronale.
27
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
De nouveaux acteurs externes
• les consultants/conseils : ils constituent un nouvel acteur externe. Ils interviennent sur un
marché sur lequel se développent des outils, des méthodes caractéristiques des bonnes
pratiques ;
• les entreprises de travail temporaire : elles constituent également un nouvel acteur qui
recrute, assure parfois de la formation et intervient de plus sur le marché du recrutement. La
gestion du personnel est parfois sous-traitée ou déléguée à ces entreprises ;
• les clients : ils sont aussi des acteurs importants, notamment dans les entreprises de services.
Les exigences de plus en plus fortes des clients conduisent à des décisions de gestion ayant des
répercussions directes sur la situation des salariés, leurs compétences, leurs horaires de travail.
C'est le cas des salariés en relation directe avec un client (hôtellerie, restauration, commerce et
distribution, santé…). C'est aussi le cas des salariés en régie, des intérimaires, etc. On connaît
par exemple le cas des plates-formes de télétravail, où le client lui-même fixe les cadences et
les contenus du travail. L'employeur, s'il reste juridiquement responsable, n'est parfois plus le
véritable
• les collectivités territoriales : elles interviennent non seulement parce qu'elles ont de la GRH à
effectuer en tant qu'organisation, mais surtout parce qu'elles exercent une influence sur les
décisions qui sont prises au sein des entreprises. La gestion des compétences s'appuie
beaucoup sur des financements locaux.
28
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Forces en présences : les acteurs internes
29
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 30
Les Relations Sociales
• Droits sociaux, Relations Sociales et Partenaires Sociaux
Les droits sociaux sont l’ensemble de droits résultants des dispositions législatives ayant trait
au droit au travail, aux contrats de travail sur la condition de travail décente et aux dispositifs
sociaux d'assurance et au droit de la sécurité sociale.
Les relations sociales, qui en découlent, sont l’ensemble des instances d’information,
d’échange et de collecte d’avis instaurées par les dispositions du Code du Travail et les
directives européennes pour établir (et garantir un minimum) un dialogue entre la direction
d’une entreprise et des représentants du personnel; notamment (mais pas uniquement) dans
les domaines de la santé et de la sécurité au travail.
Les partenaires sociaux ont un rôle participatif important dans l’animation du dialogue social
au sein de l’entreprise. On peut dire que ils représentent le ’’contrepouvoir’’ en entreprise.
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 31
Au sein de l’entreprise les représentants du personnel composent les
Institutions Représentatives du Personnel Permanentes ou IRPP.
Ils sont issus du vote des salariés (DP et CE) lors d’élections organisées dans l’entreprise par la direction;
ou désignés (CHSCT) par les représentants élus.
Leur mandat attribué leur confère le statut particulier de salarié ’’protégé’’ :
l’employeur ne peut licencier un représentant du personnel sans
l’autorisation expresse de l’inspecteur du travail.
Les IRPP
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 32
Employeur
Salariés
Instances
représentatives
Entreprise
Relations Sociales : les parties prenantes
Comité
d’Entreprise:
C.E.
Délègues
du Personnel:
D.P.
CHSCT
Comité d’Hygiène,
de Sécurité
et des Conditions
de Travail
Droit
d’expression
des salariés
Délègues
Syndicaux
DIRECTION
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 33
Les Partenaires sociaux: leurs principales attributions
Instances représentatives Salariés concernés Attributions
Délégués du personnel Tous Respect des dispositions
réglementaires et
conventionnelles
Comité d’entreprise Représentants
syndicaux
Information, consultation
et gestion des activités
sociales et culturelles
Section syndicale Délégués syndicaux Négociation collective
CHSCT Membres du personnel
hors dirigeants
Protection de la santé et
sécurité sur les lieux de
travail
Expression directe Tous Conditions de travail
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 34
Un C.E.(obligatoire) est mis en place dans toute entreprise de plus de 50 salariés
Le nombre de représentants à élire est fonction de l’effectif de l’entreprise.
Les représentants des salariés sont élus pour 2 ans à l’issu d’un scrutin à 2 tours.
Le CE se réunit au moins une fois par mois, le non respect de cette périodicité constitue un
délit d’entrave.
Pour assurer leurs fonctions ils bénéficient de dispositions statutaires :
Budget
Locaux
Formation
Crédit d’heure
Protection contre le licenciement
Le Comité d’Entreprise
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 35
Les Domaine d’Intervention du C.E.
Les membres du CE ont pour mission l’expression et la
prise en compte permanente des intérêts des salariés
dans les décisions concernant deux domaines distincts :
Economique Socio/Culturel
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 36
Les Domaine d’Intervention du C.E.
Domaine Economique
• La gestion économique et financière de l’entreprise (fusion, cession, modification
importante de la structure de production)
• L’organisation du travail (en matière de condition de travail l’intervention du CE
doit se concilier et se coordonner avec celle du CHSCT)
• La formation professionnelle
• Les techniques de production, dans la mesure ou des changements seraient
susceptibles d’avoir des conséquences sur l’emploi, la rémunération, la qualification,
la formation ou les conditions de travail du personnel
Sur ces sujets toutes décisions du chef d’entreprise doit être précédée d’une consultation des
membres du CE. Pour ce faire il met à leur disposition des informations écrites et précises, puis
les membres du CE émettent un avis.
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 37
Les Domaine d’Intervention du C.E.
DOMAINE SOCIAL ET CULTUREL
Le CE organise et développe des activités à vocation sociale et culturelle en faveur des
salariés et de leurs familles (voyages, location vacances, billetteries, cadeaux naissances….)
Lorsque l’ordre du jour comporte des questions relatives à l’organisation ou au
fonctionnement des services de santé au travail ou des questions concernant les missions
du médecin du travail, celui-ci assiste avec une voix consultative aux réunions du CE.
Dans le cas d’un service autonome de santé au travail,
le médecin du travail ne peut être nommé ou licencié sans l’accord du CE
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 38
La mise en place des DP intervient lorsque l’effectif de l’entreprise compte au moins 11 salariés et
leur nombre est fonction du nombre de salariés.
Pour fonctionner ils disposent d’un crédit d’heures, d’un local de réunion et d’un panneau
d’affichage.
LES MISSIONS DES D.P.
Faire remonter, à l’employeur, les réclamations des salariés concernant :
 Les questions relevant de l’application du Code du Travail et des Conventions Collectives
 En matière d’hygiène et de sécurité, ils se tiennent en relation avec le CHSCT
 Pour le reclassement des accidentés du travail, ils sont informés et consultés
Les Délégués du Personnel (D.P.)
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 39
La liste des réclamations figure dans le Code du Travail et comprends
notamment
 les salaires
 l’application des lois et règlements concernant la protection sociale
 l’hygiène et la sécurité
 l’application des conventions et accords collectifs de travail.
La réclamation est l’action de faire reconnaître un droit .
Remonter les réclamations fait partie des attributions des DP.
alors que, la revendication est l’action de demander un plus, un avantage
non prévu…
Les revendications appartiennent aux délégués syndicaux.
(mais comme souvent les mêmes personnes ont les 2 « casquettes », le mélange des rôles
est fréquent et, souvent, nuit à la sérénité du dialogue… de part et d’autre !)
D.P. : Réclamation ou Revendication ?
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 40
En l’absence de CE, les DP sont consultés sur les licenciements économiques, la formation
professionnelle, la durée du travail…
Ils sont les interlocuteurs de l’inspecteur du travail.
Ils peuvent aussi assumer les missions des autres institutions :
un DP peut être désigné délégué syndical, dans les entreprises de moins de 50 salariés
un DP peut assurer les fonction d’un membre du CE et/ou du CHSCT, en leur absence dans les
entreprises de plus de 50 salariés
Les DP peuvent composer la délégation élue du personnel au sein du CE c’est le principe de la
délégation unique mise en place sur décision de l’employeur dans les entreprises de moins de
200 salariés
Les Délégués du Personnel, suite et fin
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 41
Les Délégués Syndicaux
• Le Code du Travail, articles L 410-1 à 413-2 et R 412-1 à 412-6, formalise
l’exercice du droit syndical en entreprise
« Les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l’étude et la
défense des droits ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant
collectifs qu’individuels, des personnes visées par leurs statuts ».
• Aucune condition d’effectif n’est exigée pour la constitution d’une section
syndicale au sein des entreprises.
• Une fois la section mise en place, chaque syndicat représentatif désigne un
ou plusieurs délégués auprès du CE, leur nombre est soumis à des
conditions d’effectifs (minimum 50 salariés)
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 42
Les Délégués Syndicaux
Le Code du Travail leur prévoit :
•Un crédit d’heure
•Des possibilités de contact avec les salariés
•Une protection en cas de licenciement
Dans le cadre de « l’étude et de la défense des droits et des intérêts » des salariés, Ils jouent un rôle
important lors :
• Des négociations collectives ou des négociations annuelles obligatoires sur les salaires ou la
formation des salariés
• Pour veiller au respect des règles relatives aux conditions d’hygiène et de sécurité des salariés,
à ce titre complètent l’action du CHSCT
• Contrôle du respect des règles de sécurité et des consignes, …
Oui … effectivement… des rôles sont redondants(volontairement ?)
IEF 2016/2017 - Alain BERGER 43
Le droit d’expression s’applique à chacun des salariés, dans la totalité des entreprises
des secteurs privés ou publics et sans condition d’effectif.
Institué en 1982 et définitivement entériné en 1986
( articles L 461-1 à L 462-4 )
Offre la possibilité à chaque salarié de s’exprimer sans intermédiaires, selon des
modalités en général négociées avec les délégués syndicaux
L’expression des salariés doit être directe et collective, elle porte sur les sujets :
• Caractéristiques des postes de travail : conception et fonctionnement des
équipements,
• hygiène, sécurité et astreintes au cours du travail
• Environnement des postes de travail
• Organisation et contenu du travail
Droit d’expression des salariés
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Relations Sociales  Veille sociale
La veille sociale est un outil de recueil d’informations concernant les
relations entre les salariés et le la direction, entre le salariés eux mêmes et
les IRPP et la direction.
Cet outil doit être simple et fiable dans le temps , doit permettre de mesurer
l’évolution des:
• L’attitude des salariés envers les choix de la direction , en situation normale et
en situation d’urgence.
• L’attitude et le ressentis des IRPP envers les décisions de la direction.
44
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
Relations Sociales  Veille sociale
Sa finalité est soit opérationnelle, soit stratégique.
=> maintenir ou tendre vers un dialogue social régulier, de qualité, facilité par
une relation de confiance et un respect mutuel entre les partenaires Sociaux.
L’alarme sociale doit (devrait …) être déclenchée dès la détection d’une tension
Anormale constaté par un des acteurs sociaux de l’entreprise (chacun étant dans
son rôle).
• Elle sera « vert » quand tout se passe bien ie dialogue actif en place.
• On parlera de veille sociale « orange » lorsque les remontées sont soit
mitigées soit alarmantes.
• Elle sera « rouge » quand les conflits ont déjà éclatés ou sont en trains de se
produire
45
IEF 2016/2017 - Alain BERGER
GRH …. Et si le miroir était plus vrai ?! ….
H, en premier car le plus important : l’HUMAIN: Capital, difficile, imparfait, passionnant,
riche, semblable. Et …qui a des « Ressources » !
R, pour Ressources toujours … mais au sens « les outils, les moyens ». Nous le verrons,
il en existe à la disposition de l’entreprises et des managers (théories, modèles, SI,…)
G, comme Gouverner, car gérer au sens comptable ne suffit pas il faut maintenant
gouverner. C’est-à-dire à la fois anticiper (« gouverner c’est prévoir »), bien sûr décider
(« gouverner, c’est choisir ») mais aussi prendre en compte les personnes (H) leurs
aspirations et leurs évolutions.
46
G.R.H H.R.G.

Contenu connexe

Tendances

Création d'entreprise
Création d'entreprise Création d'entreprise
Création d'entreprise
Hajar EL GUERI
 
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
Jamal Yasser
 
Management des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREP
Management des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREPManagement des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREP
Management des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREP
Fethi Ferhane
 

Tendances (20)

Les clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitaleLes clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitale
 
Création d'entreprise
Création d'entreprise Création d'entreprise
Création d'entreprise
 
Projet fin detude
Projet fin detudeProjet fin detude
Projet fin detude
 
Recrutement
RecrutementRecrutement
Recrutement
 
Gestion des ressouces humaines
Gestion des ressouces humainesGestion des ressouces humaines
Gestion des ressouces humaines
 
Exposé Grh 1.pptx
Exposé Grh 1.pptxExposé Grh 1.pptx
Exposé Grh 1.pptx
 
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
 
Projet fin d etud la gestion de recrutement
Projet fin d etud la gestion de recrutement Projet fin d etud la gestion de recrutement
Projet fin d etud la gestion de recrutement
 
Pfe en gestion de recrutement
Pfe en gestion de recrutementPfe en gestion de recrutement
Pfe en gestion de recrutement
 
Cours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'Orsay
Cours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'OrsayCours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'Orsay
Cours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'Orsay
 
RSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableRSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement Responsable
 
GPEC .pdf
GPEC .pdfGPEC .pdf
GPEC .pdf
 
Digitalisation de la fonction RH, numérique, big data, réseaux sociaux & comm...
Digitalisation de la fonction RH, numérique, big data, réseaux sociaux & comm...Digitalisation de la fonction RH, numérique, big data, réseaux sociaux & comm...
Digitalisation de la fonction RH, numérique, big data, réseaux sociaux & comm...
 
Veille stratégique en RH
Veille stratégique en RHVeille stratégique en RH
Veille stratégique en RH
 
Analyse et description des postes
Analyse et description des postesAnalyse et description des postes
Analyse et description des postes
 
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
 
Introduction grh
Introduction grhIntroduction grh
Introduction grh
 
Management des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREP
Management des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREPManagement des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREP
Management des ressources humaines : Cas de l'entreprise SOPREP
 
Memoire de master en GRH
Memoire de master en GRHMemoire de master en GRH
Memoire de master en GRH
 
La veille stratégique
La veille stratégiqueLa veille stratégique
La veille stratégique
 

En vedette

Introduction à la GRH
Introduction à la GRHIntroduction à la GRH
Introduction à la GRH
Adama Ndiaye
 
M11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsgh
M11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsghM11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsgh
M11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsgh
bookeco
 

En vedette (9)

Circuit économiquec
Circuit économiquecCircuit économiquec
Circuit économiquec
 
Atelier2 Odoo: Gestion des Ressources Humaines (installation, employés, contr...
Atelier2 Odoo: Gestion des Ressources Humaines (installation, employés, contr...Atelier2 Odoo: Gestion des Ressources Humaines (installation, employés, contr...
Atelier2 Odoo: Gestion des Ressources Humaines (installation, employés, contr...
 
Cours grh
Cours grhCours grh
Cours grh
 
Finances publiques-maroc
Finances publiques-marocFinances publiques-maroc
Finances publiques-maroc
 
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
 
Cours complet grh 2014-2015
Cours complet grh 2014-2015Cours complet grh 2014-2015
Cours complet grh 2014-2015
 
Introduction à la GRH
Introduction à la GRHIntroduction à la GRH
Introduction à la GRH
 
M11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsgh
M11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsghM11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsgh
M11 gestion des_ressources_humaines_ht-tsgh
 
Etude de cas Grh 2010 sept corrigé
Etude de cas Grh 2010 sept corrigéEtude de cas Grh 2010 sept corrigé
Etude de cas Grh 2010 sept corrigé
 

Similaire à gérer les rh au quotidien - cours #1

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptxGESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
CHIKHIADIB2
 
Comment mobiliser et diriger vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...
Comment mobiliser et diriger  vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...Comment mobiliser et diriger  vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...
Comment mobiliser et diriger vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...
impactjeunes
 
GRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de baseGRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de base
YassineHammoucha
 
Defis de la grh en entreprise
Defis de la grh en entrepriseDefis de la grh en entreprise
Defis de la grh en entreprise
OMGBA Serge, Ms
 
chapitre 1..................... grh.pptx
chapitre 1..................... grh.pptxchapitre 1..................... grh.pptx
chapitre 1..................... grh.pptx
takinasry
 

Similaire à gérer les rh au quotidien - cours #1 (20)

Le GRH
Le GRH Le GRH
Le GRH
 
GRH pour examen.pdf
GRH pour examen.pdfGRH pour examen.pdf
GRH pour examen.pdf
 
"Enjeux Ressources Humaines de la RSE"
"Enjeux Ressources Humaines de la RSE" "Enjeux Ressources Humaines de la RSE"
"Enjeux Ressources Humaines de la RSE"
 
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptxGESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
 
Comment mobiliser et diriger vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...
Comment mobiliser et diriger  vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...Comment mobiliser et diriger  vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...
Comment mobiliser et diriger vos collaborateurs pour obtenir de meilleurs re...
 
GRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de baseGRH: généralité et notions de base
GRH: généralité et notions de base
 
Defis de la grh en entreprise
Defis de la grh en entrepriseDefis de la grh en entreprise
Defis de la grh en entreprise
 
Dessine moi la direction des ressources humaines de demain - Qapa.fr
Dessine moi la direction des ressources humaines de demain - Qapa.frDessine moi la direction des ressources humaines de demain - Qapa.fr
Dessine moi la direction des ressources humaines de demain - Qapa.fr
 
GRH MAA1 Sept 2004.ppt
GRH MAA1 Sept 2004.pptGRH MAA1 Sept 2004.ppt
GRH MAA1 Sept 2004.ppt
 
Presentation happy day
Presentation happy dayPresentation happy day
Presentation happy day
 
1.pptx
1.pptx1.pptx
1.pptx
 
Brochure BPI group
Brochure BPI groupBrochure BPI group
Brochure BPI group
 
★ Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain ! ★
★ Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain ! ★★ Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain ! ★
★ Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain ! ★
 
378424416-PPT-RH.pptx
378424416-PPT-RH.pptx378424416-PPT-RH.pptx
378424416-PPT-RH.pptx
 
Converge Live 2013 Paris, Cornerstone OnDemand / DRH.I.S , Pavillon Dauphine ...
Converge Live 2013 Paris, Cornerstone OnDemand / DRH.I.S , Pavillon Dauphine ...Converge Live 2013 Paris, Cornerstone OnDemand / DRH.I.S , Pavillon Dauphine ...
Converge Live 2013 Paris, Cornerstone OnDemand / DRH.I.S , Pavillon Dauphine ...
 
Plaquette de présentation de BPI group
Plaquette de présentation de BPI groupPlaquette de présentation de BPI group
Plaquette de présentation de BPI group
 
Présentation BPI group
Présentation BPI group Présentation BPI group
Présentation BPI group
 
chapitre 1..................... grh.pptx
chapitre 1..................... grh.pptxchapitre 1..................... grh.pptx
chapitre 1..................... grh.pptx
 
GESTION DE RESSOURCES HUMAINETES ET GRHG
GESTION DE RESSOURCES HUMAINETES ET GRHGGESTION DE RESSOURCES HUMAINETES ET GRHG
GESTION DE RESSOURCES HUMAINETES ET GRHG
 
Les Indispensables Vuibert Ressource Humaine
Les Indispensables Vuibert Ressource HumaineLes Indispensables Vuibert Ressource Humaine
Les Indispensables Vuibert Ressource Humaine
 

Dernier

Dernier (15)

Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 

gérer les rh au quotidien - cours #1

  • 1. IEF 2016/2017 - Alain BERGER CONDUITE DU CHANGEMENT Alain BERGER - IEF 1 Gérer les R.H. au quotidien
  • 2. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Si nécessaire : Pour me joindre : alain.brg@gmail.com 07.68.21.41.89
  • 3. IEF 2016/2017 - Alain BERGER La fonction Ressources Humaines n’est pas l’apanage exclusif des professionnels de la RH… et, de moins en moins. En conséquences, je chercherai à : • vous aider à prendre en compte la dimension humaine de vos futures fonctions quelles que soient celles que vous serez amenés à occuper. • les « rôles RH » étant de plus en plus partagés/distribués, voire délégués : vous permettre d’être en mesure d’analyser la fonction RH au sein de votre entreprise et votre participation à cette fonction. • Comme employé et comme manager, vous aider à comprendre les processus RH pour quotidiennement participer (pro)activement à la gestion des ressources et carrières de votre équipe (dont vous-même). • Vous amener à mesurer l’importance de la RH dans la stratégie de l’entreprise, mais également de la stratégie de l’entreprise dans la fonction RH. 3 Objectifs de ce module de cours
  • 4. IEF 2016/2017 - Alain BERGER • Séances 1 – 23/09/2016 (3h) • Les forces en présence : • Les différents interlocuteurs • Les relations sociales • Séances 2 – 10/10/2016 (3h) • Les influences internes et externes sur la Gestion RH • TD-Etude de cas • Séance 3 – 04/11/2016 (4h) • La stratégie de l’entreprise • L’environnement externe • Les stratégies personnelles • Séance 4 – 21/11/2016 (4h) • La culture d’entreprise • L’organisation Evaluation, sem. du 12 au 16/12/16 corrigés pour séance suivante • Séances 5 – 12/12/2016 (3h) • Recrutement (+TD/Simulation) • Séances 6 – 06/01/2017 (3h) • Communication • Formation professionnelle • Séances 7 – 23/01/2017 (4h) • Rémunérations • Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences • TD Examen S1, sem. du 13 au 17/02/17 4 Plan du cours – Calendrier (a priori)
  • 5. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 2 Objectifs:  vous intéresser Et passer un « bon moment » ensemble c’est, je crois, le meilleur moyen de d’apprendre 5 Approche Pédagogique  Je vais travailler … et Vous allez travailler ! Nous allons réfléchir, échanger, confronter … et rapprocher de la réalité et des lois, procédures, usages …  Beaucoup sera sur les slides (que je vous transmettrai) … pas tout, prenez VOS notes  Comme tout groupe, nous aurons nos « règles » de fonctionnement ….
  • 6. IEF 2016/2017 - Alain BERGER • Ambiance non rigide – Formation participative ET mentalité professionnelle : Présence obligatoire Respect de l’intervenant (moi  !) et des participants vous Smartphones in Sleep or Plane mode … NO SMS, NO Tweets, No mails, No …. Ponctualité 6 Approche Pédagogique: règles de vie du cours/groupe • Nous ferons 1 pause par séance.  Gérer vos correspondants, ils attendront la pause.  Gérer la durée des pauses pour être de retour à l’heure • Etre actif, participé durant la séance. Vous êtes de futur manager ! • Communiquer avec courtoisie et bienveillance. Comportement « urbain ». • Etre prêt(e) pour le cours: Avoir – a minima – relu la séance précédente et si petit exercice de documentation ou d’observation demandé, l’avoir fait.
  • 7. IEF 2016/2017 - Alain BERGER GRH … le cours ! 7
  • 8. IEF 2016/2017 - Alain BERGER « La grandeur d’un métier est peut-être, avant tout, d’unir des hommes : Il n’est qu’un luxe véritable, et c’est celui des relations humaines … » Saint Exupéry, Terre des Hommes 8
  • 9. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Séances 1 – 23/09/2016 (3h) • DéfinitionS • L’historique qui influence (encore) aujourd’hui • Les forces en présence • Les différents interlocuteurs • Les relations sociales • Contre-Champ / Miroir … 9
  • 10. IEF 2016/2017 - Alain BERGER GRH : Définitions 10 « La Gestion de Ressources Humaines est l’ensemble des activités qui permettent à une organisation de disposer des ressources humaines correspondant à ses besoins en quantité et qualité. » L. Cadin, F. Guérin et F. Pigeyre, dans « Gestion des ressources humaines » éditions. Dunod 2007. « La GRH a pour but de fournir à l'entreprise les ressources humaines dont elle a besoin pour atteindre en temps voulu les objectifs qu'elle s'est fixés » Dietrich et Pigeyre, 2005, p. 8
  • 11. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Ces définitions (systémiques externes) , ne parlent pas du périmètre fonctionnel d’une DRH, mais au contraire:  du support de la DRH aux autres fonctions de l’entreprise : cf. « ensembles des activités»,  de multiplicité des besoins: cf. « en quantité et qualité »  De l’adaptabilité attendue à l’entreprise et à son rythme: cf. « en temps voulu »  des objectifs (hors RH )que ces ressources doivent permettre d’atteindre 11
  • 12. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Ces mêmes définitions larges et se voulant « universelles , ne peuvent être suffisantes. La/UNE GRH se définit dans UNE organisation donnée. Or, plusieurs types de critères font varier la nature, les moyens et les objectifs de la GRH selon l’organisation: L’activité de l’entreprise (services/industrie) Le type d’organisation et de structure (public/privé) Sa taille (TPE / Groupe) La stratégie d’entreprise (et des Ressources Humaines) La GRH est-elle une fonction critique: pourquoi ? dans tous les cas ? 12
  • 13. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #1 - Les années 1900 - 1930 13
  • 14. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #1 - Les années 1900 - 1930 14
  • 15. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #2 - Les années 1930 - 1950 15
  • 16. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #2 - Les années 1930 - 1950 16
  • 17. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #3 - Les années 1950 - 1980 17
  • 18. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #3 - Les années 1950 - 1980 18
  • 19. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Evolution du management : #4 - Les années 1980 + 19
  • 20. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 20 TYPES DE GESTION ADMINISTRATION DU PERSONNEL GESTION DES RELATIONS HUMAINES GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Intitulé du responsable de la Fonction Chef du Personnel Directeur des relations humaines Directeur des ressources humaines Période 1910 - 1960 1960 - 1970 À partir de 1985 Conception de l'organisation Taylorienne, bureaucratique Formelle / informelle Flexible Modalités de gestion dominantes Comptables et juridiques : logique réglementaire de statuts et de concours Sociales : négociation avec les syndicats, culture de promotion, de fidélisation Technicienne et instrumentale : développement des compétences, évaluation des performances Conception de l'homme Utilitariste : main d'œuvre substituable Humaniste Stratégique : actif spécifique Source : Dietrich A., Pigeyre F., La Gestion des Ressources Humaines, La Découverte, Coll. Repères, 2005 Les Modèles de GRH
  • 21. IEF 2016/2017 - Alain BERGER GRH: Définition par ses fonctions La Gestion des Ressources Humaines (auparavant « Gestion du Personnel ») est considérée comme l’ensemble des théories/politiques, pratiques et actions des Ressources Humaines dans le cadre d’une organisation donnée. Elle inclue les domaines suivants: • le recrutement et à la fidélisation • le contexte juridique (relations sociales, obligations, droit social…) • la formation au long de la vie professionnelle • le management opérationnel • la gestion administrative (la base historique: paie, contrats) • le développement et l’anticipation des évolutions • les outils opérationnels • le pilotage et les indicateurs 21
  • 22. IEF 2016/2017 - Alain BERGER GRH: Définition par ses fonctions La GRH est l’ensemble des politiques, pratiques et actions dans le cadre d’une organisation donnée, ayant pour rôles ie pour fonctions : • la gestion administrative (la base historique: paie, contrats) • La gestion des emplois (auparavant « Gestion du Personnel ») : du recrutement à la fidélisation ou à la séparation • Le respect des obligations légales et juridiques (droit du travail, relations sociales, obligations, conventions…) • la sécurité des salariés et employés • la formation des collaborateurs pour l’exercice de leur emploie et au long de la vie professionnelle 22
  • 23. IEF 2016/2017 - Alain BERGER GRH: Définition par ses missions Les différentes missions de la GRH:  Attirer les talents  Recruter  Intégrer (opérationnel, administratif, social)  Payer  Evaluer (entretien annuel professionnel)  Motiver, favoriser l’engagement, fidéliser  Former  Sécuriser (actions sociales)  Accompagner (la stratégie, les managers, le changement issu des projets)  Négocier (obligations, permanence du dialogue social, IRP)  Prévenir et anticiper les évolutions (GPEC, reclassement….)  Mettre fin au cycle de vie (démissions, RCO, licenciements,…)  Respecter la loi et la jurisprudence  Manager la performance  Piloter les actions RH  Outiller les RH 23
  • 24. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Forces en présences : les « Contingences » 24 Si nous tentions de les préciser ensemble ?
  • 25. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Forces en présences : Les Contingences 25 Théorie de la contingence Lawrence & Lorsch DRH Politiques & Pratiques
  • 26. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Forces en présences : les acteurs externes 26
  • 27. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Acteurs externes • Les pouvoirs publics Ils jouent un rôle important, celui d'arbitre supérieur qui intervient dès que les choses vont mal (garant de l'ordre public social). Cette conception existe encore, même si leurs interventions sont de nature variable (obligations par le biais de la réglementation, incitations diverses...). La situation française est inclassable, puisque nous ne sommes ni dans un capitalisme de marché libéral fondé exclusivement sur la bourse (avec de fortes pressions exercées par les actionnaires), ni dans un capitalisme régulé par des négociations entre le patronat, les syndicats et l'État. • Les organisations de salariés Les syndicats de salariés sont, en France, dans une période d'affaiblissement, comme ailleurs certes, mais la France connaît le taux d'adhésion le plus faible des pays de l'OCDE. Ils sont parfois contournés ou dépassés sur certains thèmes par des groupes de pression, des mouvements et des "coordinations", hors des structures traditionnelles. Ils cherchent à influer plus sur le droit que la « gestion » (hors grands groupes). Certaines organisations sont parfois peu impliquées dans les pratiques de GRH proprement dites, au nom du principe que la gestion, "c'est l'affaire du patron". Mais il est vrai, cela évolue sur certains sujets (exemple : évaluation du personnel, épargne salariale…). Là encore, nous sommes en France dans une situation paradoxale, difficilement compréhensible pour les observateurs étrangers : nous avons à la fois une faible négociation sociale et une conflictualité réduite (hors secteur public), nous avons des syndicats faibles et présents un peu partout… • Les organisations patronales Elles sont en pleine mutation, sont éclatées et ont peu de convergence, sont peu unies. La représentativité reste faible sur le terrain. De ce fait, les entreprises appliquent rarement les préconisations des organisations (73% d'abstention aux élections collège employeur des tribunaux prud'hommes). Cependant, sur certains sujets, elles exercent une forte influence. Ainsi, la gestion des compétences a été développée suite à l'attention que lui a portée une organisation patronale. 27
  • 28. IEF 2016/2017 - Alain BERGER De nouveaux acteurs externes • les consultants/conseils : ils constituent un nouvel acteur externe. Ils interviennent sur un marché sur lequel se développent des outils, des méthodes caractéristiques des bonnes pratiques ; • les entreprises de travail temporaire : elles constituent également un nouvel acteur qui recrute, assure parfois de la formation et intervient de plus sur le marché du recrutement. La gestion du personnel est parfois sous-traitée ou déléguée à ces entreprises ; • les clients : ils sont aussi des acteurs importants, notamment dans les entreprises de services. Les exigences de plus en plus fortes des clients conduisent à des décisions de gestion ayant des répercussions directes sur la situation des salariés, leurs compétences, leurs horaires de travail. C'est le cas des salariés en relation directe avec un client (hôtellerie, restauration, commerce et distribution, santé…). C'est aussi le cas des salariés en régie, des intérimaires, etc. On connaît par exemple le cas des plates-formes de télétravail, où le client lui-même fixe les cadences et les contenus du travail. L'employeur, s'il reste juridiquement responsable, n'est parfois plus le véritable • les collectivités territoriales : elles interviennent non seulement parce qu'elles ont de la GRH à effectuer en tant qu'organisation, mais surtout parce qu'elles exercent une influence sur les décisions qui sont prises au sein des entreprises. La gestion des compétences s'appuie beaucoup sur des financements locaux. 28
  • 29. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Forces en présences : les acteurs internes 29
  • 30. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 30 Les Relations Sociales • Droits sociaux, Relations Sociales et Partenaires Sociaux Les droits sociaux sont l’ensemble de droits résultants des dispositions législatives ayant trait au droit au travail, aux contrats de travail sur la condition de travail décente et aux dispositifs sociaux d'assurance et au droit de la sécurité sociale. Les relations sociales, qui en découlent, sont l’ensemble des instances d’information, d’échange et de collecte d’avis instaurées par les dispositions du Code du Travail et les directives européennes pour établir (et garantir un minimum) un dialogue entre la direction d’une entreprise et des représentants du personnel; notamment (mais pas uniquement) dans les domaines de la santé et de la sécurité au travail. Les partenaires sociaux ont un rôle participatif important dans l’animation du dialogue social au sein de l’entreprise. On peut dire que ils représentent le ’’contrepouvoir’’ en entreprise.
  • 31. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 31 Au sein de l’entreprise les représentants du personnel composent les Institutions Représentatives du Personnel Permanentes ou IRPP. Ils sont issus du vote des salariés (DP et CE) lors d’élections organisées dans l’entreprise par la direction; ou désignés (CHSCT) par les représentants élus. Leur mandat attribué leur confère le statut particulier de salarié ’’protégé’’ : l’employeur ne peut licencier un représentant du personnel sans l’autorisation expresse de l’inspecteur du travail. Les IRPP
  • 32. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 32 Employeur Salariés Instances représentatives Entreprise Relations Sociales : les parties prenantes Comité d’Entreprise: C.E. Délègues du Personnel: D.P. CHSCT Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Droit d’expression des salariés Délègues Syndicaux DIRECTION
  • 33. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 33 Les Partenaires sociaux: leurs principales attributions Instances représentatives Salariés concernés Attributions Délégués du personnel Tous Respect des dispositions réglementaires et conventionnelles Comité d’entreprise Représentants syndicaux Information, consultation et gestion des activités sociales et culturelles Section syndicale Délégués syndicaux Négociation collective CHSCT Membres du personnel hors dirigeants Protection de la santé et sécurité sur les lieux de travail Expression directe Tous Conditions de travail
  • 34. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 34 Un C.E.(obligatoire) est mis en place dans toute entreprise de plus de 50 salariés Le nombre de représentants à élire est fonction de l’effectif de l’entreprise. Les représentants des salariés sont élus pour 2 ans à l’issu d’un scrutin à 2 tours. Le CE se réunit au moins une fois par mois, le non respect de cette périodicité constitue un délit d’entrave. Pour assurer leurs fonctions ils bénéficient de dispositions statutaires : Budget Locaux Formation Crédit d’heure Protection contre le licenciement Le Comité d’Entreprise
  • 35. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 35 Les Domaine d’Intervention du C.E. Les membres du CE ont pour mission l’expression et la prise en compte permanente des intérêts des salariés dans les décisions concernant deux domaines distincts : Economique Socio/Culturel
  • 36. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 36 Les Domaine d’Intervention du C.E. Domaine Economique • La gestion économique et financière de l’entreprise (fusion, cession, modification importante de la structure de production) • L’organisation du travail (en matière de condition de travail l’intervention du CE doit se concilier et se coordonner avec celle du CHSCT) • La formation professionnelle • Les techniques de production, dans la mesure ou des changements seraient susceptibles d’avoir des conséquences sur l’emploi, la rémunération, la qualification, la formation ou les conditions de travail du personnel Sur ces sujets toutes décisions du chef d’entreprise doit être précédée d’une consultation des membres du CE. Pour ce faire il met à leur disposition des informations écrites et précises, puis les membres du CE émettent un avis.
  • 37. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 37 Les Domaine d’Intervention du C.E. DOMAINE SOCIAL ET CULTUREL Le CE organise et développe des activités à vocation sociale et culturelle en faveur des salariés et de leurs familles (voyages, location vacances, billetteries, cadeaux naissances….) Lorsque l’ordre du jour comporte des questions relatives à l’organisation ou au fonctionnement des services de santé au travail ou des questions concernant les missions du médecin du travail, celui-ci assiste avec une voix consultative aux réunions du CE. Dans le cas d’un service autonome de santé au travail, le médecin du travail ne peut être nommé ou licencié sans l’accord du CE
  • 38. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 38 La mise en place des DP intervient lorsque l’effectif de l’entreprise compte au moins 11 salariés et leur nombre est fonction du nombre de salariés. Pour fonctionner ils disposent d’un crédit d’heures, d’un local de réunion et d’un panneau d’affichage. LES MISSIONS DES D.P. Faire remonter, à l’employeur, les réclamations des salariés concernant :  Les questions relevant de l’application du Code du Travail et des Conventions Collectives  En matière d’hygiène et de sécurité, ils se tiennent en relation avec le CHSCT  Pour le reclassement des accidentés du travail, ils sont informés et consultés Les Délégués du Personnel (D.P.)
  • 39. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 39 La liste des réclamations figure dans le Code du Travail et comprends notamment  les salaires  l’application des lois et règlements concernant la protection sociale  l’hygiène et la sécurité  l’application des conventions et accords collectifs de travail. La réclamation est l’action de faire reconnaître un droit . Remonter les réclamations fait partie des attributions des DP. alors que, la revendication est l’action de demander un plus, un avantage non prévu… Les revendications appartiennent aux délégués syndicaux. (mais comme souvent les mêmes personnes ont les 2 « casquettes », le mélange des rôles est fréquent et, souvent, nuit à la sérénité du dialogue… de part et d’autre !) D.P. : Réclamation ou Revendication ?
  • 40. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 40 En l’absence de CE, les DP sont consultés sur les licenciements économiques, la formation professionnelle, la durée du travail… Ils sont les interlocuteurs de l’inspecteur du travail. Ils peuvent aussi assumer les missions des autres institutions : un DP peut être désigné délégué syndical, dans les entreprises de moins de 50 salariés un DP peut assurer les fonction d’un membre du CE et/ou du CHSCT, en leur absence dans les entreprises de plus de 50 salariés Les DP peuvent composer la délégation élue du personnel au sein du CE c’est le principe de la délégation unique mise en place sur décision de l’employeur dans les entreprises de moins de 200 salariés Les Délégués du Personnel, suite et fin
  • 41. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 41 Les Délégués Syndicaux • Le Code du Travail, articles L 410-1 à 413-2 et R 412-1 à 412-6, formalise l’exercice du droit syndical en entreprise « Les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l’étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, des personnes visées par leurs statuts ». • Aucune condition d’effectif n’est exigée pour la constitution d’une section syndicale au sein des entreprises. • Une fois la section mise en place, chaque syndicat représentatif désigne un ou plusieurs délégués auprès du CE, leur nombre est soumis à des conditions d’effectifs (minimum 50 salariés)
  • 42. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 42 Les Délégués Syndicaux Le Code du Travail leur prévoit : •Un crédit d’heure •Des possibilités de contact avec les salariés •Une protection en cas de licenciement Dans le cadre de « l’étude et de la défense des droits et des intérêts » des salariés, Ils jouent un rôle important lors : • Des négociations collectives ou des négociations annuelles obligatoires sur les salaires ou la formation des salariés • Pour veiller au respect des règles relatives aux conditions d’hygiène et de sécurité des salariés, à ce titre complètent l’action du CHSCT • Contrôle du respect des règles de sécurité et des consignes, … Oui … effectivement… des rôles sont redondants(volontairement ?)
  • 43. IEF 2016/2017 - Alain BERGER 43 Le droit d’expression s’applique à chacun des salariés, dans la totalité des entreprises des secteurs privés ou publics et sans condition d’effectif. Institué en 1982 et définitivement entériné en 1986 ( articles L 461-1 à L 462-4 ) Offre la possibilité à chaque salarié de s’exprimer sans intermédiaires, selon des modalités en général négociées avec les délégués syndicaux L’expression des salariés doit être directe et collective, elle porte sur les sujets : • Caractéristiques des postes de travail : conception et fonctionnement des équipements, • hygiène, sécurité et astreintes au cours du travail • Environnement des postes de travail • Organisation et contenu du travail Droit d’expression des salariés
  • 44. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Relations Sociales  Veille sociale La veille sociale est un outil de recueil d’informations concernant les relations entre les salariés et le la direction, entre le salariés eux mêmes et les IRPP et la direction. Cet outil doit être simple et fiable dans le temps , doit permettre de mesurer l’évolution des: • L’attitude des salariés envers les choix de la direction , en situation normale et en situation d’urgence. • L’attitude et le ressentis des IRPP envers les décisions de la direction. 44
  • 45. IEF 2016/2017 - Alain BERGER Relations Sociales  Veille sociale Sa finalité est soit opérationnelle, soit stratégique. => maintenir ou tendre vers un dialogue social régulier, de qualité, facilité par une relation de confiance et un respect mutuel entre les partenaires Sociaux. L’alarme sociale doit (devrait …) être déclenchée dès la détection d’une tension Anormale constaté par un des acteurs sociaux de l’entreprise (chacun étant dans son rôle). • Elle sera « vert » quand tout se passe bien ie dialogue actif en place. • On parlera de veille sociale « orange » lorsque les remontées sont soit mitigées soit alarmantes. • Elle sera « rouge » quand les conflits ont déjà éclatés ou sont en trains de se produire 45
  • 46. IEF 2016/2017 - Alain BERGER GRH …. Et si le miroir était plus vrai ?! …. H, en premier car le plus important : l’HUMAIN: Capital, difficile, imparfait, passionnant, riche, semblable. Et …qui a des « Ressources » ! R, pour Ressources toujours … mais au sens « les outils, les moyens ». Nous le verrons, il en existe à la disposition de l’entreprises et des managers (théories, modèles, SI,…) G, comme Gouverner, car gérer au sens comptable ne suffit pas il faut maintenant gouverner. C’est-à-dire à la fois anticiper (« gouverner c’est prévoir »), bien sûr décider (« gouverner, c’est choisir ») mais aussi prendre en compte les personnes (H) leurs aspirations et leurs évolutions. 46 G.R.H H.R.G.