QUALIQUANTI

462 vues

Publié le

Daniel Bô, CEO - QUALIQUANTI

  • Soyez le premier à commenter

QUALIQUANTI

  1. 1. Comment créer du contenu plus efficace pour les marques ?
  2. 2. 2014 Sortie du livre Brand culture Développement d’un pôle de production éditoriale 2011-20122009 2013 Sortie du livre Brand content Etudes fondamentales sur les nouvelles technologies, le luxe, le brand content 20072004 Premier Bulletin Board (forum qualitatif en ligne) Première étude quali-quanti sur Internet 1998 2000 Création du panel Testconso.fr QualiQuanti, institut d’études depuis 1990 Pionnier sur les études online, le brand content, la Brand Culture 2 1990 Création Sortie de Brand Content Stratégique Nouvelle identité et nouvelle signature « creative intelligence »
  3. 3. Le brand content stratégique co-écrit par D Bô et P Somarriba 3
  4. 4. . Etat des lieux du marché du brand content 4
  5. 5. La compétition éditoriale : exemple de la thématique des aidants Vauban Humanis : Mes débuts d’aidant (2010) Banque Populaire : Aidautonomie (2012) AG2R LA MONDIALE : Aidons les nôtres (2012) Humanis : Agir pour le care (2012) Malakoff Médéric : Le site des aidants (2013) Banque Postale : Vivre en aidant (2011) AXA Assistance : Entre aidants (2008) Crédit Agricole Assurances : Etre aidant (2012) Macif : Avec les aidants (2006) BNP Paribas Cardif : Generation Care (2014)
  6. 6. Les secteurs les plus actifs 6 Plus de 4500 exemples internationaux recensés par secteur
  7. 7. 7 Les marques les plus actives
  8. 8. 8 Les thématiques prépondérantes
  9. 9. . Les clés de succès du contenu 9
  10. 10. Brand Content Opportuniste Brand content Stratégique •One shot qui a souvent vocation à être exceptionnel, viral, etc. •A évaluer par rapport aux objectifs opérationnels •Nécessité absolue d’une qualité exceptionnelle •Succession de contenus en liaison avec la brand culture •Remplit une vraie fonction à long terme •Moindre pression sur la qualité dès lors que le contenu est stratégique Deux voies possibles pour émerger
  11. 11. Le brand content, un levier de création de valeur durable Le brand content a plusieurs fonctions qui viennent enrichir les marques. Il est un moyen de développer son univers culturel et de créer de la valeur sur le long terme. ENRICHIR LE PRODUIT VECTEUR DE SENS ET DE RELATION MARQUE = AGENT CULTUREL MANAGEMENT ET DIVERSIFICATION  Conseiller sur l’usage des produits  Animer le lieu de vente  Enrichir et démultiplier les usages des produits  Développer les occasions d’achat  Développer la préférence de marque  Ancrer la marque dans une culture  Occuper l’espace public, émerger et gagner en visibilité  Exercer des missions d’intérêt général  Renforcer la crédibilité et se protéger des agressions externes  Dépasser son statut commerçant pour devenir un agent culturel légitime  Recruter de nouveaux consommateurs  Développer un pôle d’attraction  Valoriser et mobiliser l’interne  Participer à l’innovation  Créer un nouveau business model  Donner du sens à la consommation et de la profondeur à la marque  Stimuler les pratiques  Créer une relation authentique et signifiante avec les différents publics (prospects, consommateurs mais aussi experts, influenceurs et collaborateurs internes)  Influencer au-delà de la cible commerciale
  12. 12. Une approche par piliers de contenus Stratégie éditoriale de marque qui repose sur plusieurs piliers de contenus qui cohabitent, alternent, voire se combinent Territoire de la marque, vocation de la marque Pilier 1 Pilier 2 Pilier 3 Pilier 4
  13. 13. Havana Club : un pilier produit (rhum, mojito) et un pilier culturel
  14. 14. Le contenu révèle l’investissement de la marque dans tous les sens du terme : financier, mais aussi intellectuel, éthique, passionnel… Il est donc à double tranchant : révélateur de l’engagement sincère et authentique de la marque ou potentiellement artificiel et « sonnant faux ». Authenticité du contenu Contenu non purement commercial Intention claire en lien avec la vocation de la marque Complexité de la création Inscription dans le temps Richesse et intérêt objectif du sujet Qualité de l’exécution Passion et sincérité du ton Les critères de l’authenticité perçue du contenu
  15. 15. Les 4 conditions de légitimité et d’attribution des contenus de marques L’ADEQUATION entre marque et contenu L’ARTICULATION des manifestations de la marque LA DUREE de l’engagement dans le contenu UNE MASSE CRITIQUE de contenus C’est le degré de cohérence entre un contenu et une marque. Elle peut être thématique, stylistique ou symbolique Des opérations de brand content successives sur un même sujet favorisent la préemption de ce sujet par la marque et prouvent la sincérité de l’engagement de la marque sur ce thème Une masse critique de contenus élaborée progressivement sur un sujet précis augmente la visibilité de l’association par opposition à un contenu isolé anecdotique Chaque opération de brand content doit entrer en réseau avec les autres manifestations de la marque (produits, lieux…) Le contenu révèle l’investissement de la marque dans tous les sens du terme : financier, mais aussi intellectuel, éthique, passionnel… Il est donc à double tranchant : révélateur de l’engagement sincère et authentique de la marque ou potentiellement artificiel et « sonnant faux ».
  16. 16. IMPLICATION dans la durée : Leclerc sur le pouvoir d’achat et l’économie du quotidien
  17. 17. Picard et la gastronomie du surgelé
  18. 18. Etudes et conseils par QualiQuanti
  19. 19. Daniel BO 01.45.67.62.06 dbo@qualiquanti.com www.brandcontent.fr QualiQuanti – 12 bis rue Desaix – 75015 Paris
  20. 20. Le rôle du contenu, c’est le rayonnement social et culturel de la marque. L’achat n’est qu’une retombée, pas la finalité directe. Le contenu pose donc la question cruciale de sa finalité pour l’entreprise. •La pérennité d'une entreprise tient à sa capacité d'exister sur un plan social et culturel et à donner du sens et du lien à ses collaborateurs, ses clients et à la société en général •La production d'un contenu innovant, original et pertinent est une source d'innovation et de stimulation pour l'entreprise. C'est une monnaie d'échange pour dialoguer avec les parties prenantes (pouvoirs publics, chercheurs, ONG, association, prospects, clients, leaders d'opinions). C'est une manière de faire du PULL : c'est à dire d'attirer les ressources, connaissances, personnes, partenaires, etc. avec qui l'entreprise pourra encore mieux se développer. 20 Un rayonnement social & culturel qui dépasse la finalité économique

×