"Culture et Cyber-base… tant à faire ensemble !" (2008)

489 vues

Publié le

3 exemples d'actions menées conjointement par la Cyber-base et la Médiathèque de Gradignan.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
489
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

"Culture et Cyber-base… tant à faire ensemble !" (2008)

  1. 1. 4ème Journée d’échanges Réseau Cyber-base Midi-Pyrénées – 3 avril 2008 - CugnauxTable ronde : « Culture et Cyber-base… tant à faire ensemble ! »Intervention d’Arnaud BertrandeResponsable service multimédia - Référent pôle handicapMédiathèque de Gradignan32 route de Léognan - CS 8007333172 Gradignan cedexTél : 05.57.12.18.90Fax :05.57.12.18.91courriels : lamediathequemultimedia@ville-gradignan.fr et abertrande@cyber-base.org LA CYBER-BASE ET LA MÉDIATHÈQUE 3 exemples d’actionsPRESENTATION DE LA MEDIATHEQUE http://www.lamediathequedegradignan.frLa commune de Gradignan fait partie de la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux).Elle compte selon lestimation de lINSEE 23100 habitants. www.ville-gradignan.fr De la bibliothèque... à la médiathèque :« Forme ouverte de la bibliothèque traditionnelle », la médiathèque ouverte depuis 1 ansinscrit dans la modernité, par son architecture, par son principe de libre accès aux documentset surtout parce quelle sadapte aux évolutions technologiques : • informatisation ; • introduction des technologies de linformation et de la communication ; • nouveaux supports : son, musique, vidéo, multimédia.Elle propose pour ces derniers des espaces dédiés dans lesquels est mise en place une politiquedanimation dynamique. Ces nouveaux services ont pour objectif de diversifier et délargir lespublics de la médiathèque, espace de renforcement du lien social entre les populations et lesgénérations. Les différents espaces :La médiathèque, lieu de culture, denrichissement de la connaissance et danimation autour dulivre, de limage et du son, vous accueille sur plus de 2.500m² et met à votre disposition quatreespaces conviviaux : • Un espace adulte ; • Un espace jeunesse ; • Un espace son ; • Un espace image.Elle dispose également dun espace multimédia (8 postes), dun espace de lecture de la pressenationale, régionale et locale (revues et journaux variés, du "Monde" à "Gala" en passant par"Okapi" et "Télérama"...) et de détente, dune salle de conférences (auditorium).Venez retrouvez dans ces différents espaces, les produits et services culturels les plus modernes. 1
  2. 2. Deux fonds spécialisés particulièrement riches sadressent à tous les âges. Le premier portesur la thématique de lenvironnement dont les documents sont partagés entre lespace adulte etlespace jeunesse, le second correspond à la thématique du conte et se situe à lespacejeunesse, il sadresse également aux professionnels de lenfance. Enfin, un espace « lecture adaptée » propose des livres en gros caractères, des livres enbraille, des livres audio (textes lus), une machine à lire, un ordinateur braille... qui sadresse auxpersonnes souffrant dun déficit visuel, auditif ou moteur. La médiathèque en chiffres :La médiathèque a été pensée comme un lieu de vie abritant un fonds documentaire multisupports global de près de 71 000 documents dans une architecture et un mobilier résolumentcontemporains et respectueux de lenvironnement. Ce fonds se réparti de la manière suivante :62.000 livres et publications dont 35.000 en section adulte et 27.000 en section jeunesse ;6.000 CD audio ;3.000 DVD ;92 abonnements à des périodiques.La médiathèque de Gradignan, cest enfin une équipe de professionnels en charge de laccueilet de linformation aux usagers et de lanimation de la structure. Jours et heures douverture de la médiathèque : » Mardi 14h-20h » Mercredi 10h-18h » Jeudi 14h-18h » Vendredi 14h-18h » Samedi 10h-18h Tarifs :Commune PrixAbonnement annuel pour les moins de 18 ans GratuitAbonnement annuel demi-tarif 8€(demandeurs demploi, Rmistes, étudiants, apprentis)Abonnement annuel pour les plus de 18 ans 15 €Hors communeAbonnement annuel demi-tarif(demandeurs demploi, Rmistes, étudiants, apprentis, 15 €moins de 18 ans)Abonnement annuel pour les plus de 18 ans 30 €Services sur place : - Photocopie et impression N&B -> 0,05 € la page A4 - Photocopie et impression couleur -> 0,10 € la page A4 2
  3. 3. PRESENTATION DE L’ESPACE MULTIMEDIA CYBER-BASEPrésentation de la vie de la Cyber-base de Gradignan au sein de la médiathèque, à travers lesanimations et les projets inter service ainsi que les enjeux de ces partenariats. La ville de Gradignan est reconnue Ville Internet @@@ (3 arobases) par lassociation Villes Internet. Plus dinformations sur lassociation Villes Internet disponibles à cette adresse : www.villes-internet.net Tous les renseignements sur le mini-site Cyber-base :www.cyber-base.org/cyberbase/accueil/minisite.do?idSiteMinisite=630Lespace multimédia labellisé Cyber-base est installé au cœur de la médiathèque ce qui lui confèredifférentes missions. Pour cela une équipe de 3 animateurs vous accueille pour faire découvrir lesnouveaux usages et Technologies de lInformation et de la Communication.Après un an douverture lespace recense 1690 inscrits pour 7000 à la médiathèque. Equipements :LEspace Multimédia, est équipé de 8 postes informatiques avec pour chacun, une webcam et uncasque. Deux scanners, une imprimante et un tableau numérique sont partagés. Des logiciels debureautique, de PAO (Publication assistée par ordinateur), de MAO (Musique Assistée parOrdinateur), des CD-Roms, des jeux vidéos pour tous les âges sont installés. Pour certains projetsou animations, il sera mis à disposition des usagers du matériel : 4 appareils photos numériques(bridges), 1 reflex numérique, 2 caméras DV, 1 magnétoscope et 2 cartes dacquisitions vidéo. Les handicapés et le multimédi@2 postes sont équipés de matériels et de logiciels adaptés pour les accueillir dans les meilleuresconditions:2 agrandisseurs dimages, 1 machine à lire, 1 imprimante et un clavier braille, 2 trackballs. Fonctionnement : Lespace multimédia fonctionne en accès libre à raison d’1 heure par jour et sur réservation aux heures douverture de la médiathèque. Des initiations sont proposées tous les mois. Le planning est disponible à l’espace multimédia ou visible sur le site Internet de la médiathèque. Le public : Le public Cyber-base est réparti selon le tableau suivant : Libellé (an) Valeur (%) < 15 41,58% Une majorité des inscriptions est représentée 15-25 par la tranche dâge <15 ans et >60 ans 18,26% 25-40 6,81% 40-60 14,29% > 60 19,07% 3
  4. 4. Les initiations :Lespace Cyber-base propose tous les mois à ses usagers la possibilité de participer à desinitiations abordant différents thèmes.Afin de déterminer le contenu du planning, une boîte à idées a été mise en place pour permetteaux usagers dy déposer leurs souhaits.Une fois rédigé à l’aide de la plateforme « cybanim », celui-ci est affiché un mois à lavance pourrendre les inscriptions optimales. La fréquentation des initiations est journalière selon un créneauhoraire variable d 1h30 à 2h30 en fonction du thème abordé. (annexe-01)Par ailleurs, les usagers ne sont pas seuls à participer au choix des initiations. Les animateurssont aussi forces de propositions.Le Responsable de l’espace multimédia organise environ tous les 15 jours une réunion deservice. C’est l’occasion de réfléchir et de planifier différentes actions que nous souhaitons mettreen place. Chaque section procède approximativement de la même façon.Ensuite, les responsables de section se réunissent et expriment leurs souhaits en termed’animations.Un programme semestriel est établi en relation avec des manifestations nationales mais aussiinnovantes en essayant d’intégrer les compétences de chacun.C’est ainsi que naissent des animations inter services.3 EXEMPLES D’ACTIONS MISES EN PLACE : N°1 : Création BD sur ordinateur (p.5) N°2 : La borne AUTOMAZIC (p.6) N°3 : Libre en Fête (p.7)⇒ A travers les quelques exemples présentés ci-après, il est intéressant de souligner qu’unpartenariat inter services apporte une richesse pour les acteurs de ces animations mais aussi pourle public.Cela étant, même si le principe paraît simple, ces partenariats inter services ne peuvent se réaliserquand respectant certaines conditions et en tenant compte de différents facteurs.Il faut des personnes forces de propositions mais aussi un Directeur qui les soutienne pour réaliserles projets. Il est donc impératif de travailler en collaboration et en confiance pour atteindre lesmissions de la médiathèque. 4
  5. 5. N°1 Création BD sur ordinateur ANIMATIONS PARTENARIAT MISE EN PLACE CADRE RÉSULTAT PROPOSÉES CHOIX DÉROULEMENT Un planning de rendez- Oui avec l’espaceRéunion des Section vous est mis en place et Un taux de multimédia et laresponsables jeunesse gérait par l’espace 100% de section Jeunessede section multimédia. 2 enfants par remplissage Thème : le mois poste Création d’une BD de la BD Planning sur ordinateur (8- A 14h pour les 8-16 ans 16 ans et plus) A 16h pour les 16 ans et + l’espace dispose 1 communication d’un logiciel de importante en interne et création de BD externe est mise en placeConduite du projet :- Réunion des responsables- Animation proposée par : section jeunesse- Thème : le mois de la BD- Réflexion sur un éventuel partenariat avec la section multimédia : les responsables des deuxsections peuvent soumettre des propositions- Dans le cas où le partenariat est possible : proposition d’animation en tenant compte descompétences des animateurs, du matériel, du temps etc.- Une proposition est faite par la responsable de l’espace jeunesse : création d’une BD surordinateur- la BD est accessible pour les enfants mais aussi pour les adultes-il convient donc dedéterminer 2 temps forts. (8-16 ans et plus)- Pourquoi ce thème : l’enfant apprécie principalement l’ordinateur pour le jeu. Cette animation vapermettre une approche des nouveaux usages et outils en faisant appel cette fois-ci à sa créativité.Chaque composition créée sera imprimée et remise à l’enfant et une autre affichée dans l’espace.- Avantages : après 1 an d’activité nous connaissons bien notre public-il est donc plus facile dediscuter et d’échanger. L’animateur met en avant ses compétences. L’espace multimédia disposed’un logiciel de création de BD.- Inconvénient : difficulté pour la tranche d’age « 16 ans » de les amener vers autre chose. Travailcontinu pour l’animateur.- Calendrier : mercredi 12 décembre 2007Les coups de cœur de la librairie Oscar hibou11h-Chocolat BD pour les enfants.14h-Café BD pour les adultes.Créez votre sur ordinateurA 14h pour les 8-16 ansA 16h pour les 16 ans et plus- Afin d’optimiser l’animation, un planning de rendez-vous est mis en place. Il a été décidé quel’espace le gérerait. L’espace bénéficie de 8 postes. Nous avons décidé qu’il était possible etintéressant (partage du savoir et connaissance et apprentissage du travail en groupe) de mettre 2enfants par poste.- La section jeunesse comme celle du multimédia doivent en amont faire un travail de discussionavec le public (parents, enfant, classes…) en présentant cette animation. Le bibliothécaire commel’animateur travail en collaboration en faisant appel à leurs compétences.Une communication importante en interne et externe est mise en place : plaquette, affiches etc.- Un taux de 100% de remplissage est le résultat de cette organisation et du contact avec le public.- A ce jour, nous essayons de nous organiser pour planifier de manière régulière un temps pourles comptes rendus et les retours de nos animations. 5
  6. 6. N°2 La borne AUTOMAZIC PARTENARIAT MISE EN PLACE CADRE RÉSULTAT CHOIX DÉROULEMENTLa section son et Oui avec l’espace Contact pris avec Une première enmultimédia multimédia et la section l’association « musique Franceparticipent à la Son libre » Une borne qui évolueRencontre Compte rendu de la Plus de 12000Nationale des Développer un moyen rencontre avec téléchargementsbibliothécaires de diffusion de musique proposition d’un projet (voir annexe 02)musicaux à Lille libre dans un lieu réfléchi par l’association(mars 2007) culturel en partenariat Validation du directeur avec une association Un planning de réunions présente lors du est établi pour définir le colloque contenu du projet, les enjeux, le coût, etc. Après quelques mois de discussion, présentation du prototype Validation du DGS et de Mr le Maire Mise en place des moyens de communications (presse, média…) Novembre 2007, inauguration de la borne de musique libre de diffusion Un personnel disponible autour de la borneConduite du projet :- Les responsables de la section son et multimédia participent à la Rencontre Nationale desbibliothécaires musicaux à Lille en mars 2007- De l‘animation au projet : développer un moyen de diffusion de musique libre dans un lieu culturelen partenariat avec une association présente lors du colloque- Thème : la musique libre de diffusion- Partenariat inter services entre la section son et la section multimédia- Dans le cas où le partenariat est possible : tenir compte des compétences de chacun, dumatériel, du temps, du coût, etc.- Une proposition de projet est présentée au Directeur.- Le but et les enjeux de ce partenariat :http://www.cyber-base.org/cyberbase/afficheInfosMinisite.do?idSiteMinisite=630et www.automazic.net/automazic- Après sa mise en place, le personnel des deux sections s’investissent quotidiennement enproposant des animations (concerts, concours d’artistes, etc.) autour de la borne ainsi que desinitiations sur son fonctionnement. 6
  7. 7. N°3 Libre en Fête ANIMATIONS PARTENARIAT MISE EN PLACE CADRE RÉSULTAT PROPOSÉES CHOIX DÉROULEMENTRéunion des Section Oui avec les Pour la section adulte : Prévu pour leresponsables multimédia sections « adulte- rechercher des mois de Marsde section image et nouvelles à télécharger, Thème : Libre multimédia » les relier et les mettre à en fête Adulte : littérature disponibilité des Image : film court- lecteurs en attendant la métrage manifestation Mettre en avant Ressources : in libro des ouvrages veritas (livres et films) du Pour la section image : domaine de la rechercher des courts- libre diffusion métrages, les télécharger, les graver et les mettre à disponibilité des lecteurs en attendant la manifestation Ressources : ralamax 1 communication importante en interne et externe est mise en placeConduite du projet :- Réunion des responsables- Animation proposée par : section multimédia- Thème : Libre en fête- Réflexion sur un éventuel partenariat avec la section Adulte et Image : les responsables dessections peuvent soumettre des propositions- Dans le cas où le partenariat est possible : proposition d’animation en tenant compte descompétences de chacun, du matériel, du temps etc.- Une proposition est faite par le responsable de l’espace multimédia :Pour la section adulte : rechercher des nouvelles à télécharger, les relier et les mettre àdisponibilité des lecteurs en attendant la manifestationRessources : www.inlibroveritas.netPour la section image : rechercher des courts-métrages, les télécharger, les graver et les mettre àdisponibilité des lecteurs en attendant la manifestationRessources : www.ralamax.net- Pourquoi ce partenariat : depuis son ouverture, la médiathèque s’engage à travers différentesactions à faire découvrir « l’univers du libre ». Il est important et intéressant en tant que lieu deculture d’élargir cette offre. Nous essayons de faire découvrir à nos usagers que tout n’est paspayant et qu’il reste libre de faire le choix.- Avantages : après 1 an d’activité nous connaissons bien notre public-il est donc plus facile dediscuter et d’échanger. Nos lecteurs sont curieux mais ne savent pas toujours quoi choisir.D’ailleurs si des livres sont mis en avant ils les prennent sur les conseils des bibliothécaires. Ilssont leur conseiller et peuvent donc les amener vers autre chose.- Inconvénients : Le temps de mise en place.Une communication importante en interne et externe est mise en place : plaquette, affiches etc. 7

×