SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  36
2-Barotraumatismes
Niveau 1
2-Barotraumatismes
A:Physique:
En surface, nous sommes soumis à une pression. Cette pression est
la pression atmosphérique, qui est de 1 bar. Elle est due au poids de
l’air. On perd 0,1 bar tous les 1000 m.
Quand on va dans l’eau, c’est la pression hydrostatique. Elle augmente
de 1 bar tous les 10 m. Elle est due au poids de l’eau.
Sous l’eau, ces deux pressions s’ajoutent et donnent la pression
ambiante.
3/35
Surface
10 m
20 m
1000 m
1 bar
2 bars
3 bars
0,9 bar
1 bar tout les 10 m
2-Barotraumatismes
Comment calculer la pression ambiante :
A 10m :
Pambiante = Patmosphérique + Phydrostatique
= 1 + 1
= 2 bar
Donc nous avons une pression de 2 bar à 10m, la pression a
doublé .
2-Barotraumatismes
La pression et le volume sont liés. Quand la pression varie, le volume varie
aussi mais de manière inversement proportionnelle.
La pression ↗ le volume ↘ / La pression ↘ le volume ↗
Prenons l’exemple d’un ballon de 12 litres en surface ( à la pression
atmosphérique)
12 L
6 L
4 L
Surface → 1 bar
10 m → 2 bars
20 m → 3 bars
2-Barotraumatismes
B:Le barotraumatisme
Ce changement de volume est problématique en plongé. Les cavités
contenant de l’air dans notre corps, change de volume. Et ils peuvent
provoquer un traumatisme sur les parois de la cavité. Ceci est un
barotraumatisme.
Il y a plusieurs cavités d’air donc plusieurs barotraumatismes, qui sont:
- L’oreilles
- Les sinus
- Les dents cariés
- Le masque
- La surpression stomacal
- La surpression pulmonaire
2-Barotraumatismes
Pour chacun de ces barotraumatismes, la parois la plus souple de la cavités va
se déformer et les premières gênes seront ressenti de celle-ci.
Donc prenons les, 1 par 1.
2-Barotraumatismes
C:L’oreilles
La parois la plus souple de l’oreille est le tympan. Il nous interpelle par une
gêne avant d’avoir un traumatisme.
Vous avez certainement déjà ressenti une gêne dans vos oreilles. On
la ressent, quand:
- on descend de montagne,
- on passe sous un tunnel en voiture,
- on atterrit en avion.
On la ressent aussi en plongée au moment de la descente
C’est ce changement de volume qui crée cette gêne.
Et c’est lui qui vous oblige à équilibrer vos oreilles.
En surface, le volume dans
nos oreilles ne varie pas
En descendant, le volume va
diminuer. Du coup le tympan va être aspirer
de l’intérieur et va être déformer.
2-Barotraumatismes
Pour éviter cela, il faut utiliser régulièrement une des
techniques d’équilibrage pendant la descente.
En remontée, normalement, la pression dans les oreilles s’équilibre
naturellement.
2-Barotraumatismes
Les techniques d’équilibrage
consistent à envoyer de l’air dans
l’oreille pour que le tympan retrouve
ça forme initiale.
Cet air provient des voies
aériennes supérieures.
On reprend là où on en était.
On injecte de l’air, pour remettre
le tympan dans ça position initiale.
L’air provient bien des voies aériennes
supérieures
2-Barotraumatismes
Quelques techniques d’équilibrage :
Vasalva : c’est le fait de se pincer le nez et de souffler doucement par le nez,
tout en avançant le menton.
C’est la technique la plus utilisée, mais la plus traumatisante pour le tympan.
Les techniques plus douces sont:
• La déglutition, avaler sa salive
• Faire bouger sa mâchoire
• Bailler
2-Barotraumatismes
Essayez l’une de ces techniques. Vous devez sentir qu’il se passe quelque
chose derrière vos oreilles. Le ressenti dépend de chacun:
- un cliquetis
- un plop
- ……..
Certaines personnes ne ressentent rien, cela ne les empêche
pas de plonger. Tout dépend de chaque physiologie,
cependant il sera impératif de le signaler à l’encadrant.
2-Barotraumatismes
Toutefois il y a des changements de pression à la descente comme
à la remontée.
Si pendant la remontée, le volume de l’oreille ne s’équilibre
pas naturellement, en laissant échapper de l’air. Alors le volume de
l’oreilles sera plus élever qu’à la normal. Du coup le tympan se
courbera vers l’extérieur.
Par conséquent, il est interdit d’utiliser la méthode de Vasalva à la
remontée.
À la remontée, le tympan se
déforme vers l’extérieur.
Et si on injecte de l’air en plus,
le volume de l’air dans l’oreilles va
augmenter, et provoquer un risque
élevé de barotraumatisme.
2-Barotraumatismes
Si vous n’arrivez pas à équilibrer vos oreilles à la descente ou
que vos oreilles vous gênent pour la remontée.
Cela peut créer des lésions sur le tympan(une inflammation jusqu’à la
perforation ). Qui peut entrainer une otite, à une surdité légère voir
complète et qui peut être passagère à permanente.
Dans ce cas, il faudra stopper toute variation de pression. C’est-
à-dire, descendre ou remontée de quelques mètre pour
annuler la gêne. Puis il faudra se stabiliser pour se moucher,
ce qui libérera les voies aériennes et laissera ainsi passer de l’air jusqu’à
vos oreilles.
2-Barotraumatismes
C’est pourquoi il ne faut pas plonger enrhumé. Attention l’utilisation
de médicaments décongestionnants peut s’avérer dangereux car ceux-ci
peuvent devenir inefficaces pendant la plongée et cela peut provoquer
une gêne qui vous empêchera de rejoindre la surface.
Dans tous les cas, il ne faut jamais forcer !!
Il est bien de faire ça mise à l’eau la tête en haut, car:
-l’air aura plus de facilité à venir jusqu’à nos oreilles
-si notre oreille coince, il suffira de mettre un coup de palme pour ce
stabiliser
-et nous avons une meilleur vision d’ensemble sur notre palanquée
2-Barotraumatismes
D:Les sinus
Localisation des sinus :
2-Barotraumatismes
Sur les sinus, la totalité de la paroi est souple. Donc la paroi entière va
changer de volume. Ce changement de volume est à la remontée
comme à la descente.
Il peut entrainer une forte douleur au niveau du front et au dessus de la
bouche.
Et si vous forcez, des vaisseaux sanguins pourrait avoir des lésions et des
saignements de nez serait inévitable.
Dans ce cas, il faudra stopper toute variation de pression et
descendre ou remontée de quelques mètre pour annuler la
gêne. Puis il faudra se stabiliser pour se moucher ce qui laissera
passer de l’air jusqu’à vos oreilles.
2-Barotraumatismes
Encore une fois, on ne plonge pas enrhumé.
Et on n’utilise pas de
Médicaments décongestionnants
car il se peut qu’ils ne fassent
plus d’effet pendant la plongée
et rejoindre la surface
accentuera la gêne.
2-Barotraumatismes
F:Le masque
Pour le masque, la paroi la plus souple est sa jupe.
A la descente, le volume d’air contenue va diminuer, ce qui va entrainer un
plaquage du masque sur le visage.
Ce qui peut entrainer un effet ventouse aux niveau des yeux provoquant ainsi
des œil aux beurres noir.
2-Barotraumatismes
Pour éviter cela, il faudra souffler par le nez à la descente pour
injecter de l’air dans le masque afin de retrouver son volume initial.
Il ne faut pas trop non plus serrer la sangle du masque sinon celle-ci sera
plaqué dès le départ.
Quand la sangle du
masque est trop serrée,
voilà le résultat !
2-Barotraumatismes
G:Les dents cariés
Pour les dents cariés, le nerf est la zone la plus sensible.
A la remontée, quand une bulle d’air est coincée dans une dent carié, elle
augmente de volume et viens directement appuyer sur le nerf. Cela crée
une forte douleur .
Pour l’éviter, il faut consulter régulièrement son dentiste, une
fois/an et avoir une bonne hygiène
dentaire.
Bulle d’air
2-Barotraumatismes
H:La surpression stomacale
La digestion crée une fermentation de vos
aliments, ce qui forme des gaz dans votre
estomac. A la remontée pendant la
plongée, ces gaz vont augmenter
de volume.
2-Barotraumatismes
L’augmentation de ces gaz
va déformer votre
estomac.
2-Barotraumatismes
Vous sentirez une gêne au niveau du ventre et cela provoquera un
gonflement comme une femme enceinte.
Il faudra évacuer les gaz par les voies naturelles.
Et il faut donc éviter de boire des boissons gazeuses ( coca,
limonade…) et de manger en grande quantité des féculents
(pâtes, riz…) avant de plonger.
2-Barotraumatismes
I:la surpression pulmonaire
Pour les poumons, la parois la plus souple est les alvéoles
pulmonaires. Ce sont des petites sacs contenant de l’air
et à chaque respiration il change de forme car ils sont
extensibles.
2-Barotraumatismes
Rappel :
La pression ↗ le volume ↘ / La pression ↘ le volume ↗
à 10 mètres, on a 2 bars. Donc le volume d’air diminue de moitié.
Le plongeur respire de l’air à pression ambiante, délivré par le
détendeur. Donc la pression que nous respirons augmente en descendant
en profondeur.
Lors de la remontée, si le plongeur bloque son expiration, alors le volume
d’air augmente dans nos poumons. Qui ne sont pas extensibles à l’infini.
Blocage de la
Respiration ou
remontée rapide
Surpression pulmonaire à la surface
Expiration et remontée
normal ( suffisante )
2-Barotraumatismes
A 10m nous respirons de l’air à 2 bars, nos poumons
contiendront donc 2 fois plus d’air qu’à la surface à volume
identique.
Si vous bloquer votre respiration pendant la remontée, alors l’air va
commencer à étirer nos poumons jusqu’à créer un point de sortie,
autre que la bouche.
Cela peut entrainer une gêne respiratoire, une douleur dans la poitrine et à
l’extrême des crachats sanglants.
2-Barotraumatismes
Pour évitez cela, il faudra donc expirer tout le long de la
remontée et arriver en surface avec une quantité d’air correspondant à
la contenance de vos poumons.
Il est important d’éviter la panne d’air, l’essoufflement et de ne
pas remonter trop vite pour avoir le temps d’expirer tout l’air
en trop.
C’est l’accident le plus grave en plongée mais aussi le plus facile à éviter car il
suffit de penser à expirer pendant la remontée
2-Barotraumatismes
À savoir :
En surface, nous avons une pression de 1 bar.
Dés 10m, nous avons 2 bar.
Donc dans la zone de 0 à 20 m, la pression va doubler donc le
volume va diminuer de moitié.
Donc c’est la zone la plus dangereuse par rapport au
barotraumatisme.
Bravo,
vous venez de finir le chapitre
sur les barotraumatismes.

Contenu connexe

Tendances

Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention Melwynn Rodriguez
 
Decret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritè
Decret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritèDecret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritè
Decret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritèhammani bachir
 
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_10602014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060Mhammed Hamdaoui
 
Dr soualhi l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)
Dr soualhi  l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)Dr soualhi  l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)
Dr soualhi l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)Islem Soualhi
 
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402hammani bachir
 
HSE- hygiène sécurité en milieu travail
HSE-  hygiène sécurité en milieu travailHSE-  hygiène sécurité en milieu travail
HSE- hygiène sécurité en milieu travailhammani bachir
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques hammani bachir
 
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Dr. Kerfah Soumia
 
les risques thermiques et mécaniques
 les risques thermiques et mécaniques    les risques thermiques et mécaniques
les risques thermiques et mécaniques hammani bachir
 
Diagnostic des tumeurs mediastinales
Diagnostic des tumeurs mediastinalesDiagnostic des tumeurs mediastinales
Diagnostic des tumeurs mediastinaleshind henzazi
 
Généralités sur les premiers secours
Généralités sur les premiers secoursGénéralités sur les premiers secours
Généralités sur les premiers secoursMbonda Aime
 
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINEVeille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINEEcholine SAS
 
Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021
Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021
Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021CRAMIF
 
Diagnostic et TRT des exacerbations de la BPCO
Diagnostic et TRT des exacerbations de la BPCODiagnostic et TRT des exacerbations de la BPCO
Diagnostic et TRT des exacerbations de la BPCODr. Kerfah Soumia
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1hammani bachir
 

Tendances (20)

Chasse aux anomalies
Chasse aux anomaliesChasse aux anomalies
Chasse aux anomalies
 
Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention
 
Decret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritè
Decret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritèDecret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritè
Decret executif n 91 05 du 19/01/1991 sècuritè
 
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_10602014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
2014 04 11_guide_facteurs_penibilite_28_02_2014_imprimeur_4_1060
 
Dr soualhi l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)
Dr soualhi  l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)Dr soualhi  l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)
Dr soualhi l’appareil circulatoire (plongeurs et moniteurs)
 
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
Veille réglementaire HSE/SST / HAMMANI BACHIR FORMATEUR HSE 0670255402
 
HSE- hygiène sécurité en milieu travail
HSE-  hygiène sécurité en milieu travailHSE-  hygiène sécurité en milieu travail
HSE- hygiène sécurité en milieu travail
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques
 
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
 
Présentation document unique
Présentation document  uniquePrésentation document  unique
Présentation document unique
 
les risques thermiques et mécaniques
 les risques thermiques et mécaniques    les risques thermiques et mécaniques
les risques thermiques et mécaniques
 
Les Noyades
Les NoyadesLes Noyades
Les Noyades
 
Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 
Diagnostic des tumeurs mediastinales
Diagnostic des tumeurs mediastinalesDiagnostic des tumeurs mediastinales
Diagnostic des tumeurs mediastinales
 
Généralités sur les premiers secours
Généralités sur les premiers secoursGénéralités sur les premiers secours
Généralités sur les premiers secours
 
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINEVeille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
 
Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021
Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021
Webinaire Risques Chimiques Pros du 17 mai 2021
 
habilitations 2009
 habilitations 2009 habilitations 2009
habilitations 2009
 
Diagnostic et TRT des exacerbations de la BPCO
Diagnostic et TRT des exacerbations de la BPCODiagnostic et TRT des exacerbations de la BPCO
Diagnostic et TRT des exacerbations de la BPCO
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
 

En vedette

Mode italienne
Mode italienneMode italienne
Mode italiennearougat
 
autismo
autismoautismo
autismorousb
 
Fábula El hombre avaro
Fábula El hombre avaroFábula El hombre avaro
Fábula El hombre avaroLogos Academy
 
Inflatable Course
Inflatable CourseInflatable Course
Inflatable CourseCary Cheung
 
Eis cd d_sabinejaccard_light
Eis cd d_sabinejaccard_lightEis cd d_sabinejaccard_light
Eis cd d_sabinejaccard_lightjaccard
 
Orsaynotreville_01_sept_2008
Orsaynotreville_01_sept_2008Orsaynotreville_01_sept_2008
Orsaynotreville_01_sept_2008Ina Mihaylova
 
plaquette_générale_ConnectAgora
plaquette_générale_ConnectAgoraplaquette_générale_ConnectAgora
plaquette_générale_ConnectAgoraGuillaume Chatagnon
 
Instructivo plataforma prepa013
Instructivo plataforma prepa013Instructivo plataforma prepa013
Instructivo plataforma prepa013Logos Academy
 
Turismo cultural en Telde
Turismo cultural en TeldeTurismo cultural en Telde
Turismo cultural en Teldecorryendo
 
Formación humana ficha # 10
Formación humana ficha #  10Formación humana ficha #  10
Formación humana ficha # 10Logos Academy
 
4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications
4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications
4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communicationsguestc22dce9
 

En vedette (20)

Mode italienne
Mode italienneMode italienne
Mode italienne
 
Programme Louveciennes demain
Programme Louveciennes demainProgramme Louveciennes demain
Programme Louveciennes demain
 
autismo
autismoautismo
autismo
 
Fotograma1
Fotograma1Fotograma1
Fotograma1
 
Fábula El hombre avaro
Fábula El hombre avaroFábula El hombre avaro
Fábula El hombre avaro
 
Inflatable Course
Inflatable CourseInflatable Course
Inflatable Course
 
Eis cd d_sabinejaccard_light
Eis cd d_sabinejaccard_lightEis cd d_sabinejaccard_light
Eis cd d_sabinejaccard_light
 
Orsaynotreville_01_sept_2008
Orsaynotreville_01_sept_2008Orsaynotreville_01_sept_2008
Orsaynotreville_01_sept_2008
 
La flor grande
La flor grandeLa flor grande
La flor grande
 
plaquette_générale_ConnectAgora
plaquette_générale_ConnectAgoraplaquette_générale_ConnectAgora
plaquette_générale_ConnectAgora
 
Lux led
Lux ledLux led
Lux led
 
Matemagicas
MatemagicasMatemagicas
Matemagicas
 
El perro espacial2
El perro espacial2El perro espacial2
El perro espacial2
 
Practica1_LabView
Practica1_LabViewPractica1_LabView
Practica1_LabView
 
Instructivo plataforma prepa013
Instructivo plataforma prepa013Instructivo plataforma prepa013
Instructivo plataforma prepa013
 
Girona
GironaGirona
Girona
 
Turismo cultural en Telde
Turismo cultural en TeldeTurismo cultural en Telde
Turismo cultural en Telde
 
Cas n°1
Cas n°1Cas n°1
Cas n°1
 
Formación humana ficha # 10
Formación humana ficha #  10Formación humana ficha #  10
Formación humana ficha # 10
 
4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications
4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications
4º Iniciador Alicante. Conferencia Search Marketing Human Level Communications
 

Similaire à 2 barotraumatismes

La perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéiste
La perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéisteLa perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéiste
La perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéisteSERINITI
 
Le plongeur en immersion
Le plongeur en immersionLe plongeur en immersion
Le plongeur en immersionSERINITI
 
Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...
Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...
Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...Islem Soualhi
 
N4_-_01_-_Barotraumatismes.pptx
N4_-_01_-_Barotraumatismes.pptxN4_-_01_-_Barotraumatismes.pptx
N4_-_01_-_Barotraumatismes.pptxPhilippe Jourdren
 
Gestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies AériennesGestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies AériennesSandro Zorzi
 
PA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptx
PA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptxPA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptx
PA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptxPhilippe Jourdren
 

Similaire à 2 barotraumatismes (9)

La perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéiste
La perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéisteLa perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéiste
La perte auditive chez le plongeur bouteille et apnéiste
 
Le plongeur en immersion
Le plongeur en immersionLe plongeur en immersion
Le plongeur en immersion
 
Niveau1cours
Niveau1coursNiveau1cours
Niveau1cours
 
Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...
Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...
Trompe d’Eustache et Manoeuvres d’Equilibrage (salon de la plongée sous-marin...
 
Niveau1cours
Niveau1coursNiveau1cours
Niveau1cours
 
N4_-_01_-_Barotraumatismes.pptx
N4_-_01_-_Barotraumatismes.pptxN4_-_01_-_Barotraumatismes.pptx
N4_-_01_-_Barotraumatismes.pptx
 
Gestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies AériennesGestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies Aériennes
 
Apnée libre 2016
Apnée libre 2016Apnée libre 2016
Apnée libre 2016
 
PA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptx
PA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptxPA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptx
PA20_-_02_-_Anatomie__Accidents.pptx
 

Plus de mothaix

3 flottabilité
3 flottabilité3 flottabilité
3 flottabilitémothaix
 
3 flottabilité
3 flottabilité3 flottabilité
3 flottabilitémothaix
 
5 la decompression
5 la decompression5 la decompression
5 la decompressionmothaix
 
5 la decompression
5 la decompression5 la decompression
5 la decompressionmothaix
 
4 risque liés à la plongée
4 risque liés à la plongée4 risque liés à la plongée
4 risque liés à la plongéemothaix
 
1 réglementation
1 réglementation1 réglementation
1 réglementationmothaix
 

Plus de mothaix (6)

3 flottabilité
3 flottabilité3 flottabilité
3 flottabilité
 
3 flottabilité
3 flottabilité3 flottabilité
3 flottabilité
 
5 la decompression
5 la decompression5 la decompression
5 la decompression
 
5 la decompression
5 la decompression5 la decompression
5 la decompression
 
4 risque liés à la plongée
4 risque liés à la plongée4 risque liés à la plongée
4 risque liés à la plongée
 
1 réglementation
1 réglementation1 réglementation
1 réglementation
 

Dernier

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 

Dernier (20)

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 

2 barotraumatismes

  • 2. 2-Barotraumatismes A:Physique: En surface, nous sommes soumis à une pression. Cette pression est la pression atmosphérique, qui est de 1 bar. Elle est due au poids de l’air. On perd 0,1 bar tous les 1000 m. Quand on va dans l’eau, c’est la pression hydrostatique. Elle augmente de 1 bar tous les 10 m. Elle est due au poids de l’eau. Sous l’eau, ces deux pressions s’ajoutent et donnent la pression ambiante.
  • 3. 3/35 Surface 10 m 20 m 1000 m 1 bar 2 bars 3 bars 0,9 bar 1 bar tout les 10 m
  • 4. 2-Barotraumatismes Comment calculer la pression ambiante : A 10m : Pambiante = Patmosphérique + Phydrostatique = 1 + 1 = 2 bar Donc nous avons une pression de 2 bar à 10m, la pression a doublé .
  • 5. 2-Barotraumatismes La pression et le volume sont liés. Quand la pression varie, le volume varie aussi mais de manière inversement proportionnelle. La pression ↗ le volume ↘ / La pression ↘ le volume ↗ Prenons l’exemple d’un ballon de 12 litres en surface ( à la pression atmosphérique)
  • 6. 12 L 6 L 4 L Surface → 1 bar 10 m → 2 bars 20 m → 3 bars
  • 7. 2-Barotraumatismes B:Le barotraumatisme Ce changement de volume est problématique en plongé. Les cavités contenant de l’air dans notre corps, change de volume. Et ils peuvent provoquer un traumatisme sur les parois de la cavité. Ceci est un barotraumatisme. Il y a plusieurs cavités d’air donc plusieurs barotraumatismes, qui sont: - L’oreilles - Les sinus - Les dents cariés - Le masque - La surpression stomacal - La surpression pulmonaire
  • 8. 2-Barotraumatismes Pour chacun de ces barotraumatismes, la parois la plus souple de la cavités va se déformer et les premières gênes seront ressenti de celle-ci. Donc prenons les, 1 par 1.
  • 9. 2-Barotraumatismes C:L’oreilles La parois la plus souple de l’oreille est le tympan. Il nous interpelle par une gêne avant d’avoir un traumatisme. Vous avez certainement déjà ressenti une gêne dans vos oreilles. On la ressent, quand: - on descend de montagne, - on passe sous un tunnel en voiture, - on atterrit en avion. On la ressent aussi en plongée au moment de la descente C’est ce changement de volume qui crée cette gêne. Et c’est lui qui vous oblige à équilibrer vos oreilles.
  • 10. En surface, le volume dans nos oreilles ne varie pas En descendant, le volume va diminuer. Du coup le tympan va être aspirer de l’intérieur et va être déformer.
  • 11. 2-Barotraumatismes Pour éviter cela, il faut utiliser régulièrement une des techniques d’équilibrage pendant la descente. En remontée, normalement, la pression dans les oreilles s’équilibre naturellement.
  • 12. 2-Barotraumatismes Les techniques d’équilibrage consistent à envoyer de l’air dans l’oreille pour que le tympan retrouve ça forme initiale. Cet air provient des voies aériennes supérieures.
  • 13. On reprend là où on en était. On injecte de l’air, pour remettre le tympan dans ça position initiale. L’air provient bien des voies aériennes supérieures
  • 14. 2-Barotraumatismes Quelques techniques d’équilibrage : Vasalva : c’est le fait de se pincer le nez et de souffler doucement par le nez, tout en avançant le menton. C’est la technique la plus utilisée, mais la plus traumatisante pour le tympan. Les techniques plus douces sont: • La déglutition, avaler sa salive • Faire bouger sa mâchoire • Bailler
  • 15. 2-Barotraumatismes Essayez l’une de ces techniques. Vous devez sentir qu’il se passe quelque chose derrière vos oreilles. Le ressenti dépend de chacun: - un cliquetis - un plop - …….. Certaines personnes ne ressentent rien, cela ne les empêche pas de plonger. Tout dépend de chaque physiologie, cependant il sera impératif de le signaler à l’encadrant.
  • 16. 2-Barotraumatismes Toutefois il y a des changements de pression à la descente comme à la remontée. Si pendant la remontée, le volume de l’oreille ne s’équilibre pas naturellement, en laissant échapper de l’air. Alors le volume de l’oreilles sera plus élever qu’à la normal. Du coup le tympan se courbera vers l’extérieur. Par conséquent, il est interdit d’utiliser la méthode de Vasalva à la remontée.
  • 17. À la remontée, le tympan se déforme vers l’extérieur. Et si on injecte de l’air en plus, le volume de l’air dans l’oreilles va augmenter, et provoquer un risque élevé de barotraumatisme.
  • 18. 2-Barotraumatismes Si vous n’arrivez pas à équilibrer vos oreilles à la descente ou que vos oreilles vous gênent pour la remontée. Cela peut créer des lésions sur le tympan(une inflammation jusqu’à la perforation ). Qui peut entrainer une otite, à une surdité légère voir complète et qui peut être passagère à permanente. Dans ce cas, il faudra stopper toute variation de pression. C’est- à-dire, descendre ou remontée de quelques mètre pour annuler la gêne. Puis il faudra se stabiliser pour se moucher, ce qui libérera les voies aériennes et laissera ainsi passer de l’air jusqu’à vos oreilles.
  • 19. 2-Barotraumatismes C’est pourquoi il ne faut pas plonger enrhumé. Attention l’utilisation de médicaments décongestionnants peut s’avérer dangereux car ceux-ci peuvent devenir inefficaces pendant la plongée et cela peut provoquer une gêne qui vous empêchera de rejoindre la surface. Dans tous les cas, il ne faut jamais forcer !! Il est bien de faire ça mise à l’eau la tête en haut, car: -l’air aura plus de facilité à venir jusqu’à nos oreilles -si notre oreille coince, il suffira de mettre un coup de palme pour ce stabiliser -et nous avons une meilleur vision d’ensemble sur notre palanquée
  • 21. 2-Barotraumatismes Sur les sinus, la totalité de la paroi est souple. Donc la paroi entière va changer de volume. Ce changement de volume est à la remontée comme à la descente. Il peut entrainer une forte douleur au niveau du front et au dessus de la bouche. Et si vous forcez, des vaisseaux sanguins pourrait avoir des lésions et des saignements de nez serait inévitable. Dans ce cas, il faudra stopper toute variation de pression et descendre ou remontée de quelques mètre pour annuler la gêne. Puis il faudra se stabiliser pour se moucher ce qui laissera passer de l’air jusqu’à vos oreilles.
  • 22. 2-Barotraumatismes Encore une fois, on ne plonge pas enrhumé. Et on n’utilise pas de Médicaments décongestionnants car il se peut qu’ils ne fassent plus d’effet pendant la plongée et rejoindre la surface accentuera la gêne.
  • 23. 2-Barotraumatismes F:Le masque Pour le masque, la paroi la plus souple est sa jupe. A la descente, le volume d’air contenue va diminuer, ce qui va entrainer un plaquage du masque sur le visage. Ce qui peut entrainer un effet ventouse aux niveau des yeux provoquant ainsi des œil aux beurres noir.
  • 24. 2-Barotraumatismes Pour éviter cela, il faudra souffler par le nez à la descente pour injecter de l’air dans le masque afin de retrouver son volume initial. Il ne faut pas trop non plus serrer la sangle du masque sinon celle-ci sera plaqué dès le départ. Quand la sangle du masque est trop serrée, voilà le résultat !
  • 25. 2-Barotraumatismes G:Les dents cariés Pour les dents cariés, le nerf est la zone la plus sensible. A la remontée, quand une bulle d’air est coincée dans une dent carié, elle augmente de volume et viens directement appuyer sur le nerf. Cela crée une forte douleur . Pour l’éviter, il faut consulter régulièrement son dentiste, une fois/an et avoir une bonne hygiène dentaire.
  • 27. 2-Barotraumatismes H:La surpression stomacale La digestion crée une fermentation de vos aliments, ce qui forme des gaz dans votre estomac. A la remontée pendant la plongée, ces gaz vont augmenter de volume.
  • 28. 2-Barotraumatismes L’augmentation de ces gaz va déformer votre estomac.
  • 29. 2-Barotraumatismes Vous sentirez une gêne au niveau du ventre et cela provoquera un gonflement comme une femme enceinte. Il faudra évacuer les gaz par les voies naturelles. Et il faut donc éviter de boire des boissons gazeuses ( coca, limonade…) et de manger en grande quantité des féculents (pâtes, riz…) avant de plonger.
  • 30. 2-Barotraumatismes I:la surpression pulmonaire Pour les poumons, la parois la plus souple est les alvéoles pulmonaires. Ce sont des petites sacs contenant de l’air et à chaque respiration il change de forme car ils sont extensibles.
  • 31. 2-Barotraumatismes Rappel : La pression ↗ le volume ↘ / La pression ↘ le volume ↗ à 10 mètres, on a 2 bars. Donc le volume d’air diminue de moitié. Le plongeur respire de l’air à pression ambiante, délivré par le détendeur. Donc la pression que nous respirons augmente en descendant en profondeur. Lors de la remontée, si le plongeur bloque son expiration, alors le volume d’air augmente dans nos poumons. Qui ne sont pas extensibles à l’infini.
  • 32. Blocage de la Respiration ou remontée rapide Surpression pulmonaire à la surface Expiration et remontée normal ( suffisante )
  • 33. 2-Barotraumatismes A 10m nous respirons de l’air à 2 bars, nos poumons contiendront donc 2 fois plus d’air qu’à la surface à volume identique. Si vous bloquer votre respiration pendant la remontée, alors l’air va commencer à étirer nos poumons jusqu’à créer un point de sortie, autre que la bouche. Cela peut entrainer une gêne respiratoire, une douleur dans la poitrine et à l’extrême des crachats sanglants.
  • 34. 2-Barotraumatismes Pour évitez cela, il faudra donc expirer tout le long de la remontée et arriver en surface avec une quantité d’air correspondant à la contenance de vos poumons. Il est important d’éviter la panne d’air, l’essoufflement et de ne pas remonter trop vite pour avoir le temps d’expirer tout l’air en trop. C’est l’accident le plus grave en plongée mais aussi le plus facile à éviter car il suffit de penser à expirer pendant la remontée
  • 35. 2-Barotraumatismes À savoir : En surface, nous avons une pression de 1 bar. Dés 10m, nous avons 2 bar. Donc dans la zone de 0 à 20 m, la pression va doubler donc le volume va diminuer de moitié. Donc c’est la zone la plus dangereuse par rapport au barotraumatisme.
  • 36. Bravo, vous venez de finir le chapitre sur les barotraumatismes.