SlideShare une entreprise Scribd logo
37emesJOURNEES APRHOC
 Tulle - 2 et 3 octobre 2006
    atelier professionnel
    A Daulange : U.R.C.- C.H. BRIVE-
          réseau ONCORESE


               Réseau VILLE-HOPITAL:
               application à la cancérologie

               Rôle du Pharmacien Hospitalier
ONCORESE - BRIVE

Introduction
Particularités de la Corrèze
L’activité pharmaceutique à Brive: l’U.R.C.
La naissance d’un réseau: 3 années
d’expérimentation
Oncorese : HAD libérale, rôle de l’unité
pharmaceutique
Conclusion
ONCORESE – BRIVE
                    Introduction
  Dates importantes : 1917; 1990; 1996; 2004
  Définition :
Un réseau de soins vise à assurer la continuité et
 la coordination des soins, à favoriser l’orientation
 du patient, à promouvoir la délivrance de soins
 de proximité de qualité, dans le but d’assurer
 une prise en charge globale du patient
  Caractéristiques d’un réseau de soins:
            Des individus
            Des outils
ONCORESE –BRIVE
Particularités de la
      Corrèze

       La population
       Le centre hospitalier de Brive
       L’activité de cancérologie à
       Brive
La population

Un département de 589 000 hectares
233 000 habitants
286 communes et
3 arrondissements
23% sont des personnes de + de 65
ans
Le Centre Hospitalier
         de Brive
27 unités cliniques
12 unités cliniques pavillonnaires
Unité de long séjour de 80 lits
577 lits en soins actifs
185 lits pour les personnes âgées
L’activité de
                Cancérologie
Personnel médical:3 PH oncologues, 2 PH
hématologues
Le service d’oncologie:15 lits d’hospitalisation
et 7 places d’hôpital de jour ( DMS:4.39 ; TO:99.62%)
L’activité cancérologique:
     33 268 passages en oncologie
     7% des chimiothérapies sur Tulle et Ussel;
            93% sur Brive en secteur public
ONCORESE – BRIVE
L’activité pharmaceutique au
 Centre hospitalier de Brive

               La P.U.I.
                 Les activités
                 Le personnel
               L’U.R.C.
                 L’activité
                 Le personnel
La Pharmacie à Usage
            intérieur
Sur 3 étages dans le bâtiment central:la pharmacie
centrale, la rétrocession et la stérilisation
Dans le pavillon de l’oncologie de jour: l’unité de
reconstitution
Les activités optionnelles présentes au C.H. de
Brive: les préparations hospitalières, la vente au public, la
stérilisation centrale et la reconstitution centralisée des
chimiothérapies
Le personnel pharmaceutique: 4.5 ETP pharmaciens
pour 31.4 agents (1 cadre prépa.; 13.6 préparateurs;2
infirmières; 5.8 AS;2 ASH; 2 magasiniers;5 administratifs)
L’U.R.C
  L’activité:
 Ouverture en 1995 de 60 m² équipé d’un isolateur souple
 En 2 005: 815 patients ont été traités pour
   10 557 reconstitutions
 La consommation en anticancéreux s’élève à 3 747 293
 euros soit 50% de notre dépense en médicament
 Le personnel:
 1 ETP pharmacien pour 4.5 préparateurs et 1 agent
 administratif
 L’unité est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
 Aucune préparation à l’avance; informatisation de la
 prescription mais pas de la fabrication
ONCORESE – BRIVE
La naissance d’un réseau:
3 années d’expérimentation
         Historique
         Le fonctionnement
         Statistiques du réseau après
         68 mois de fonctionnement
         La réalité du terrain et les
         questions corréziennes face à la
         nouvelle réglementation
ONCORESE – BRIVE
            Historique
Naissance d’Oncorèse le 2 janvier 2 000
Mise en place d’une structure relationnelle
entre la ville et l’hôpital
Rôle de la pharmacie dans le réseau
ONCORESE – BRIVE
              Rôle de la Pharmacie

Le pharmacien d’officine
           disponible 24h sur24h
           averti du programme thérapeutique
           a suivi une formation en cancérologie
Le pharmacien hospitalier
             informe ses collègues de ville de
l’utilisation des médicaments de chimiothérapie
              élabore des fiches d’aide à
l’administration pour le personnel infirmier à domicile
ONCORESE – BRIVE
            Fonctionnement
Organisation de la prise en charge du patient en
réseau
Double délivrance ville / hôpital pour un même
protocole
Prise en charge dérogatoire pour certains actes
infirmiers ou pharmaceutiques
Le fonctionnement au quotidien de la délivrance des
flacons de chimiothérapie
ONCORESE – BRIVE
                au quotidien
Prescription Oncorèse est déposée à J-2:
    à l’URC pour les médicaments anticancéreux
    à la pharmacie centrale pour les autres médicaments
Préparation des produits du mardi au vendredi
    Mis dans une caisse plastique clipsable
    Chaîne du froid respectée
Grossiste répartiteur informé de la livraison à faire
Réception par le pharmacien d’officine
ONCORESE – BRIVE
              statistiques à 68 mois
1 041 dossiers examinés
    19% d’exclusion ( 196 ) et 81 % d’inclusion ( 845 )
91 patients suivis au 31-08-2005 dont 14 en palliatifs et 77
en curatifs
Les pathologies prises en charge:
     61% sein; colon; poumon
     11% ovaire; prostate
     7% ORL; 4% foie; 3% hémato
549 libéraux participent au réseau:
     209 médecins généralistes
     113 pharmaciens d’officine ( 96% )
     227 agents infirmiers
ONCORESE – BRIVE
         la nouvelle réglementation
Mise en place de l’arrêté du 20 décembre 2004 en
Corrèze
 Au niveau de la prescription
 Au niveau de la préparation et du transport
 Au niveau de l’élimination des déchets
Informations aux officinaux des changements de
statut de plusieurs thérapeutiques
 Insertion à l’hôpital de médicaments de ville comme le FU
ou l’Endoxan injectables
 Passage en ville de médicaments comme les EPO ou les
formes orales de chimiothérapie ( Xeloda*; Navelbine* )
Exemple des EPOS
Laboratoires                ROCHE                               JANSSEN CILAG
N° azur                     0810076243                          0800255075
Nom de Spécialité           NEORECORMON                         EPREX
DCI                         Époétine béta                       Époétine alpha
Prescription                Initiale annuelle par un mèdecin    Initiale annuelle par un mèdecin
                            exercant en milieu hospitalier ou   exercant en milieu hospitalier ou en
                            en service de dialyse               service de dialyse

Conservation                Entre +2°c et +4°c                  Entre +2°c et +4°c
                            Ne pas congeler                     Respect strict de la chaine du froid
Conditions d’utilisation    Voie IV ou SC chez l’IRC,don de     Voie IV chez l’IRC,don de sang
                            sang                                Voie SC cancer , chirurgie
                            Voie SC chez nn,, cancer
Approvisionnement           Par grossiste pour cancer           Par grossiste
                            Par roche pour IRC
Indications                 Insuffisance rénale                 Insuffisance rénale
                            Dons de sang, pédiatrie             Dons de sang,
                            Cancérologie hématologie            Cancérologie hématologie
ONCORESE – BRIVE
     HAD libérale:
rôle de l’unité pharmaceutique


             HAD libérale sans PUI
             Organisation d’un circuit du
             médicament
             Fonctionnement au quotidien
             Activité sur 6 mois de
             fonctionnement
ONCORESE EN 2006
      Etablissement de santé privé
                sans PUI
Passage d’une structure expérimentale à une
structure définitive sans rupture de traitement pour
les patients
 Préparation et reconstitution dans une unité
centralisée et signature de conventions
Problème de la tarification
Informations des officinaux , du personnel infirmier
libéral et des familles
Organisation du circuit
    du médicament
Rédaction de l’organisation du circuit du
médicament à partir des textes en vigueur
Prise en charge par l’unité de 30% d’activité
supplémentaire
Validation par les instances et réajustement
en temps réel
Organisation du circuit
          du médicament
Rédaction des différentes étapes du circuit du
médicament :
          La prescription
          La dispensation
          Le transport
          L’administration
          La surveillance thérapeutique
Modifications apportées à partir de la pratique
quotidienne et de la validation par le PIR
Organisation du circuit du médicament:

             la prescription
Faite à partir du logiciel DIC
Répond aux critères de l’arrêté de mars 1999
Un tableau précisant les précautions d’utilisation,
de surveillance et les principaux effets
secondaires a été établi pour chaque
médicament administré
Pour les molécules coûteuses; la prescription
respecte le CBU référencé au niveau de la
coordination
Organisation du circuit du médicament:

            la dispensation
Rédaction d’une fiche d’avis pharmaceutique
adapté à la chimiothérapie
Un planning hebdomadaire est fourni par la
coordination le jeudi de la semaine S-1
La traçabilité de la préparation est identique à
celle faite en interne
Un triple emballage permet d’assurer la
confidentialité et la sécurité de la préparation
Une fiche de conduite à tenir en cas de poche
endommagée est jointe à la première cure
Organisation du circuit du médicament:

                le transport
Ne concerne que des produits stables à
température ambiante
Une feuille de route journalière est établie par la
coordination mentionnant l’ordre de
l’approvisionnement à domicile
Les médicaments sont livrés directement au
domicile du patient
Une information des coursiers est faite sur la
nature des médicaments transportés
Organisation du circuit du médicament:

           l’administration
Rédaction d’une note d’information sur la
conduite à tenir avant toute administration
de médicament anticancéreux
 information du pharmacien d’officine de
l’administration du protocole
Validation par le personnel infirmier de
l’administration et retour d’information à la
coordination
Toute poche non administrée est retournée à
l’URC
Organisation du circuit du médicament:
         Note à l’attention du personnel infirmier
        administrant la chimiothérapie à domicile

Avant toute administration de médicament
  anticancéreux injectable, vous devez vous assurer :
  Que vous avez l’ensemble de la thérapeutique nécessaire à la
  cure
  Que la caisse contenant les poches de chimiothérapie possède
  bien son collier de fermeture intact
  Que les coordonnées du patient inscrites sur la caisse
  correspondent bien au malade que vous avez à prendre en
  charge
Pour ouvrir la caisse noire contenant les chimiothérapies
  vous devez couper avec une paire de ciseaux le
  collier de serrage
Organisation du circuit du médicament:
        Note à l’attention du personnel infirmier
       administrant la chimiothérapie à domicile
Vous devez prendre connaissance des informations
  présentes à l’intérieur de la caisse avant de
  commencer le traitement
Papier bleu: procédure en cas de poche endommagée ou de
  retard de livraison
Papier blanc: précautions d’emploi et effets secondaires des
  médicaments de chimiothérapie dit actifs
DLU:date limite d’utilisation; cette mention est inscrite sur chaque
  poche de chimiothérapie,elle correspond à la validité du produit
La tubulure de perfusion est purgée avec le solvant neutre et donc
  ne contient pas de médicament anticancéreux
Ces informations sont à conserver par le personnel
 infirmier pour l’ensemble des cures
Organisation du circuit du médicament:

             l’administration
Rédaction d’une note d’information sur la conduite à tenir
avant toute administration de médicament anticancéreux
 information du pharmacien d’officine de
l’administration du protocole
Validation par le personnel infirmier de
l’administration et retour d’information à la
coordination
Toute poche non administrée est retournée à
l’URC
Organisation du circuit du médicament:

            la surveillance
Enregistrement de tout effet indésirable dans le
dossier du patient
Pour un effet mineur communication au médecin
par le biais du cahier de transmission
Pour un effet majeur, communication à la
coordination qui validera une déclaration de
pharmacovigilance
Fonctionnement au
         quotidien :
Le feu vert est donné la veille par fax
La préparation est réalisée entre 8h30 et 10 h00
à l’unité
L’acheminement par des coursiers employés
d’Oncorèse se fait entre 10h00 et 14h00
La chimiothérapie est administrée à domicile du
lundi au vendredi à partir de 14h00
Activité après 6 mois
           de fonctionnement :
180 patients traités
779 séances pour 2 026 préparations

Principaux Protocoles faits:
Folfox; xelox; tomudex; Folfiri; LV5FU2 pour 76 patients
 Fec; herceptine pour 32 patients
 Gemzar et navelbine pour 31 et 10 patients
 Taxotère pour 8 patients
 Protocoles d’hématologie pour 7 patients
ONCORESE - BRIVE



         Conclusion
ONCORESE – BRIVE
Savoir faire hospitalier au service du
monde officinal
Faire savoir aux officinaux le maniement
de certaines thérapeutiques
Reconnaissance d’une spécialisation
pharmaceutique au service d’autres
établissements

Contenu connexe

Tendances

2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
APRHOC
 
Gestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdfGestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdf
khawla abbad
 
Nouvelles pratiques officinales le dossier pharmaceutique
Nouvelles pratiques officinales    le dossier pharmaceutiqueNouvelles pratiques officinales    le dossier pharmaceutique
Nouvelles pratiques officinales le dossier pharmaceutique
YOUAN BI BENIET MARIUS
 
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
PharmaSuccess
 
Dispensation Individuelle Et Analyse De La Prescription
Dispensation Individuelle Et Analyse De La PrescriptionDispensation Individuelle Et Analyse De La Prescription
Dispensation Individuelle Et Analyse De La Prescription
Antarès
 
Les principes de la T2A
Les principes de la T2ALes principes de la T2A
Les principes de la T2A
Antarès
 
3 guide bonnes pratiques prescription medic sept 2013
3 guide bonnes pratiques prescription medic sept 20133 guide bonnes pratiques prescription medic sept 2013
3 guide bonnes pratiques prescription medic sept 2013
pquentin
 
Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...
Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...
Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...
PharmaSuccess
 
Centre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missions
Centre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missionsCentre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missions
Centre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missions
Cytokinine
 
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
Antarès
 
Médicaments img 06.02.2014
Médicaments img 06.02.2014Médicaments img 06.02.2014
Médicaments img 06.02.2014
phild68131
 
Intervention_debiais_pharmasuccess2012
Intervention_debiais_pharmasuccess2012Intervention_debiais_pharmasuccess2012
Intervention_debiais_pharmasuccess2012
EuroHealthNet
 
HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...
HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...
HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...
Haute Autorité de Santé
 
HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...
HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...
HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...
Haute Autorité de Santé
 
Les soins pharmaceutiques
Les soins pharmaceutiquesLes soins pharmaceutiques
Les soins pharmaceutiques
Antarès
 
Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour
Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour
Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour
Antarès
 
Organisation de la Recherche Clinique. France
Organisation de la Recherche Clinique. FranceOrganisation de la Recherche Clinique. France
Organisation de la Recherche Clinique. France
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Texte europe-jo-legislation-mai-2014
Texte europe-jo-legislation-mai-2014Texte europe-jo-legislation-mai-2014
Texte europe-jo-legislation-mai-2014
CabinetRostaing
 
Politique de la Comedims
Politique de la ComedimsPolitique de la Comedims
Politique de la Comedims
Antarès
 
HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...
HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...
HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...
Haute Autorité de Santé
 

Tendances (20)

2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
 
Gestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdfGestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdf
 
Nouvelles pratiques officinales le dossier pharmaceutique
Nouvelles pratiques officinales    le dossier pharmaceutiqueNouvelles pratiques officinales    le dossier pharmaceutique
Nouvelles pratiques officinales le dossier pharmaceutique
 
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
 
Dispensation Individuelle Et Analyse De La Prescription
Dispensation Individuelle Et Analyse De La PrescriptionDispensation Individuelle Et Analyse De La Prescription
Dispensation Individuelle Et Analyse De La Prescription
 
Les principes de la T2A
Les principes de la T2ALes principes de la T2A
Les principes de la T2A
 
3 guide bonnes pratiques prescription medic sept 2013
3 guide bonnes pratiques prescription medic sept 20133 guide bonnes pratiques prescription medic sept 2013
3 guide bonnes pratiques prescription medic sept 2013
 
Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...
Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...
Nouvelle réglementation européenne : quelles convergences avec la loi Jardé ?...
 
Centre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missions
Centre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missionsCentre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missions
Centre Régional de Pharmacovigilance : organisation et missions
 
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
 
Médicaments img 06.02.2014
Médicaments img 06.02.2014Médicaments img 06.02.2014
Médicaments img 06.02.2014
 
Intervention_debiais_pharmasuccess2012
Intervention_debiais_pharmasuccess2012Intervention_debiais_pharmasuccess2012
Intervention_debiais_pharmasuccess2012
 
HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...
HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...
HAS - Journée des fabricants : Le circuit des dispositifs médicaux dans le sy...
 
HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...
HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...
HAS - Journée des fabricants : Évaluation des Dispositifs Médicaux financés a...
 
Les soins pharmaceutiques
Les soins pharmaceutiquesLes soins pharmaceutiques
Les soins pharmaceutiques
 
Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour
Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour
Mise en place d'une Dispensation Nominative en Long séjour
 
Organisation de la Recherche Clinique. France
Organisation de la Recherche Clinique. FranceOrganisation de la Recherche Clinique. France
Organisation de la Recherche Clinique. France
 
Texte europe-jo-legislation-mai-2014
Texte europe-jo-legislation-mai-2014Texte europe-jo-legislation-mai-2014
Texte europe-jo-legislation-mai-2014
 
Politique de la Comedims
Politique de la ComedimsPolitique de la Comedims
Politique de la Comedims
 
HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...
HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...
HAS - Journée des fabricants : Comité économique des produits de santé (CEPS)...
 

En vedette

2006 Les antidiabétiques oraux
2006 Les antidiabétiques oraux2006 Les antidiabétiques oraux
2006 Les antidiabétiques oraux
APRHOC
 
2006 Insulines et AES
2006 Insulines et AES2006 Insulines et AES
2006 Insulines et AES
APRHOC
 
2006 Politique du Bon Usage
2006 Politique du Bon Usage2006 Politique du Bon Usage
2006 Politique du Bon Usage
APRHOC
 
2006 Les insulines
2006 Les insulines2006 Les insulines
2006 Les insulines
APRHOC
 
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
APRHOC
 
2006 Schémas d’insulinothérapie
2006 Schémas d’insulinothérapie2006 Schémas d’insulinothérapie
2006 Schémas d’insulinothérapie
APRHOC
 
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
APRHOC
 
2006 Prise en charge du pied diabétique
2006 Prise en charge du pied diabétique2006 Prise en charge du pied diabétique
2006 Prise en charge du pied diabétique
APRHOC
 
2006 Physiopathologie du diabète de type 2
2006 Physiopathologie du diabète de type 22006 Physiopathologie du diabète de type 2
2006 Physiopathologie du diabète de type 2
APRHOC
 
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 22006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
APRHOC
 
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
APRHOC
 
Trabajo en equipo
Trabajo en equipoTrabajo en equipo
Trabajo en equipo
CenproexFormacion
 
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
AFEIT
 
2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux
2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux
2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux
APRHOC
 
Como hacer slides
Como hacer  slidesComo hacer  slides
Como hacer slides
sebastian aguirre
 
Reporte visita Tienda "Distrito"
Reporte visita Tienda "Distrito"Reporte visita Tienda "Distrito"
Reporte visita Tienda "Distrito"
Vianessa Peña
 
Lectores rss
Lectores rssLectores rss
Lectores rss
newimage1987
 
Wilder ramirez - Paquetes Administrativos
Wilder ramirez - Paquetes AdministrativosWilder ramirez - Paquetes Administrativos
Wilder ramirez - Paquetes Administrativos
Albetzy Briceño
 

En vedette (20)

2006 Les antidiabétiques oraux
2006 Les antidiabétiques oraux2006 Les antidiabétiques oraux
2006 Les antidiabétiques oraux
 
2006 Insulines et AES
2006 Insulines et AES2006 Insulines et AES
2006 Insulines et AES
 
2006 Politique du Bon Usage
2006 Politique du Bon Usage2006 Politique du Bon Usage
2006 Politique du Bon Usage
 
2006 Les insulines
2006 Les insulines2006 Les insulines
2006 Les insulines
 
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
 
2006 Schémas d’insulinothérapie
2006 Schémas d’insulinothérapie2006 Schémas d’insulinothérapie
2006 Schémas d’insulinothérapie
 
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
2006 EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles
 
2006 Prise en charge du pied diabétique
2006 Prise en charge du pied diabétique2006 Prise en charge du pied diabétique
2006 Prise en charge du pied diabétique
 
2006 Physiopathologie du diabète de type 2
2006 Physiopathologie du diabète de type 22006 Physiopathologie du diabète de type 2
2006 Physiopathologie du diabète de type 2
 
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 22006 Surveillance et complications du diabète de type 2
2006 Surveillance et complications du diabète de type 2
 
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
 
Trabajo en equipo
Trabajo en equipoTrabajo en equipo
Trabajo en equipo
 
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
 
2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux
2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux
2009 Actualités sur les phtalates dans les dispositifs médicaux
 
Le maillon faible (rc)1
Le maillon faible (rc)1Le maillon faible (rc)1
Le maillon faible (rc)1
 
Como hacer slides
Como hacer  slidesComo hacer  slides
Como hacer slides
 
Reporte visita Tienda "Distrito"
Reporte visita Tienda "Distrito"Reporte visita Tienda "Distrito"
Reporte visita Tienda "Distrito"
 
Lectores rss
Lectores rssLectores rss
Lectores rss
 
284884 martine ap1
284884 martine ap1284884 martine ap1
284884 martine ap1
 
Wilder ramirez - Paquetes Administrativos
Wilder ramirez - Paquetes AdministrativosWilder ramirez - Paquetes Administrativos
Wilder ramirez - Paquetes Administrativos
 

Similaire à 2006 Atelier Réseau ville-hôpital

2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs
APRHOC
 
Une approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshare
Une approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshareUne approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshare
Une approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshare
LIONEL REICHARDT
 
Thrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdf
Thrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdfThrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdf
Thrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdf
GuilaineMopoh2
 
02/05/2011 : internes
02/05/2011 :  internes 02/05/2011 :  internes
02/05/2011 : internes
SAMU64B
 
Cohorteculpitacoilly
CohorteculpitacoillyCohorteculpitacoilly
Le circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpitalLe circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpital
lfernandezr
 
L’ivg en ville place aux médecins généralistes.
L’ivg en ville   place aux médecins généralistes.L’ivg en ville   place aux médecins généralistes.
L’ivg en ville place aux médecins généralistes.
Réseau Pro Santé
 
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillongenevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
Roma BRIJMOHUN
 
1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...
1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...
1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...
vtesimplified
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
Lucie Beylacq
 
Aide à la présentation du Contrat de Bon Usage
Aide à la présentation du Contrat de Bon UsageAide à la présentation du Contrat de Bon Usage
Aide à la présentation du Contrat de Bon Usage
Antarès
 
14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct
14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct
14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct
Leyrissoux Catherine
 
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
HA VO THI
 
2013-05-29 ASIP Santé HIT "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...
2013-05-29 ASIP Santé HIT  "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...2013-05-29 ASIP Santé HIT  "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...
2013-05-29 ASIP Santé HIT "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...
ASIP Santé
 
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
DOCTEUR CALIMAN MIRCEA
 
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - NouveautésMise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Canadian Patient Safety Institute
 
Kc gynecologie version finale
Kc gynecologie version finaleKc gynecologie version finale
Kc gynecologie version finale
Patou Conrath
 
Had cornouailles
Had cornouaillesHad cornouailles
Had cornouailles
Leyrissoux Catherine
 

Similaire à 2006 Atelier Réseau ville-hôpital (20)

2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs2007 Collaboration dans les soins palliatifs
2007 Collaboration dans les soins palliatifs
 
Une approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshare
Une approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshareUne approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshare
Une approche de l'hopital L Reichardt 122011 vf3slideshare
 
Thrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdf
Thrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdfThrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdf
Thrombopenie-et-Cancer-AFSOS-02-06.pdf
 
02/05/2011 : internes
02/05/2011 :  internes 02/05/2011 :  internes
02/05/2011 : internes
 
Cohorteculpitacoilly
CohorteculpitacoillyCohorteculpitacoilly
Cohorteculpitacoilly
 
Le circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpitalLe circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpital
 
L’ivg en ville place aux médecins généralistes.
L’ivg en ville   place aux médecins généralistes.L’ivg en ville   place aux médecins généralistes.
L’ivg en ville place aux médecins généralistes.
 
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillongenevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon
 
1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...
1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...
1 materiel educatif-sur-la-trousse-et-les-tev-pour-les-professionnels-de-la-s...
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
 
Slideshare
SlideshareSlideshare
Slideshare
 
Aide à la présentation du Contrat de Bon Usage
Aide à la présentation du Contrat de Bon UsageAide à la présentation du Contrat de Bon Usage
Aide à la présentation du Contrat de Bon Usage
 
14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct
14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct
14h 1 d_aco alain cathy 4 reponses_correct
 
Antibioguide 2004
Antibioguide 2004Antibioguide 2004
Antibioguide 2004
 
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
 
2013-05-29 ASIP Santé HIT "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...
2013-05-29 ASIP Santé HIT  "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...2013-05-29 ASIP Santé HIT  "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...
2013-05-29 ASIP Santé HIT "DMP et parcours de soins de patients atteints de ...
 
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
Dossierdecandidature mircea caliman fr 1a2013
 
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - NouveautésMise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
 
Kc gynecologie version finale
Kc gynecologie version finaleKc gynecologie version finale
Kc gynecologie version finale
 
Had cornouailles
Had cornouaillesHad cornouailles
Had cornouailles
 

Plus de APRHOC

2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence
APRHOC
 
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
APRHOC
 
2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile
APRHOC
 
2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi
APRHOC
 
2012 plan-blanc
2012 plan-blanc2012 plan-blanc
2012 plan-blanc
APRHOC
 
ORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planificationORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planification
APRHOC
 
2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics
APRHOC
 
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompierRôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
APRHOC
 
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
APRHOC
 
2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie
APRHOC
 
2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens
APRHOC
 
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
APRHOC
 
2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...
APRHOC
 
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
APRHOC
 
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
APRHOC
 
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
APRHOC
 
2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens
APRHOC
 
2007 Bulletin d’inscription Industriels
2007 Bulletin d’inscription Industriels2007 Bulletin d’inscription Industriels
2007 Bulletin d’inscription Industriels
APRHOC
 
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
APRHOC
 

Plus de APRHOC (20)

2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence
 
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
 
2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile
 
2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi
 
2012 plan-blanc
2012 plan-blanc2012 plan-blanc
2012 plan-blanc
 
ORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planificationORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planification
 
EPRUS
EPRUSEPRUS
EPRUS
 
2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics
 
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompierRôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
 
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
 
2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie
 
2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d’inscription Pharmaciens
 
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
 
2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d’un réseau de fluid...
 
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
 
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
 
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
 
2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens
 
2007 Bulletin d’inscription Industriels
2007 Bulletin d’inscription Industriels2007 Bulletin d’inscription Industriels
2007 Bulletin d’inscription Industriels
 
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
 

2006 Atelier Réseau ville-hôpital

  • 1. 37emesJOURNEES APRHOC Tulle - 2 et 3 octobre 2006 atelier professionnel A Daulange : U.R.C.- C.H. BRIVE- réseau ONCORESE Réseau VILLE-HOPITAL: application à la cancérologie Rôle du Pharmacien Hospitalier
  • 2. ONCORESE - BRIVE Introduction Particularités de la Corrèze L’activité pharmaceutique à Brive: l’U.R.C. La naissance d’un réseau: 3 années d’expérimentation Oncorese : HAD libérale, rôle de l’unité pharmaceutique Conclusion
  • 3. ONCORESE – BRIVE Introduction Dates importantes : 1917; 1990; 1996; 2004 Définition : Un réseau de soins vise à assurer la continuité et la coordination des soins, à favoriser l’orientation du patient, à promouvoir la délivrance de soins de proximité de qualité, dans le but d’assurer une prise en charge globale du patient Caractéristiques d’un réseau de soins:  Des individus  Des outils
  • 4. ONCORESE –BRIVE Particularités de la Corrèze La population Le centre hospitalier de Brive L’activité de cancérologie à Brive
  • 5. La population Un département de 589 000 hectares 233 000 habitants 286 communes et 3 arrondissements 23% sont des personnes de + de 65 ans
  • 6. Le Centre Hospitalier de Brive 27 unités cliniques 12 unités cliniques pavillonnaires Unité de long séjour de 80 lits 577 lits en soins actifs 185 lits pour les personnes âgées
  • 7. L’activité de Cancérologie Personnel médical:3 PH oncologues, 2 PH hématologues Le service d’oncologie:15 lits d’hospitalisation et 7 places d’hôpital de jour ( DMS:4.39 ; TO:99.62%) L’activité cancérologique:  33 268 passages en oncologie  7% des chimiothérapies sur Tulle et Ussel; 93% sur Brive en secteur public
  • 8. ONCORESE – BRIVE L’activité pharmaceutique au Centre hospitalier de Brive La P.U.I.  Les activités  Le personnel L’U.R.C.  L’activité  Le personnel
  • 9. La Pharmacie à Usage intérieur Sur 3 étages dans le bâtiment central:la pharmacie centrale, la rétrocession et la stérilisation Dans le pavillon de l’oncologie de jour: l’unité de reconstitution Les activités optionnelles présentes au C.H. de Brive: les préparations hospitalières, la vente au public, la stérilisation centrale et la reconstitution centralisée des chimiothérapies Le personnel pharmaceutique: 4.5 ETP pharmaciens pour 31.4 agents (1 cadre prépa.; 13.6 préparateurs;2 infirmières; 5.8 AS;2 ASH; 2 magasiniers;5 administratifs)
  • 10. L’U.R.C L’activité:  Ouverture en 1995 de 60 m² équipé d’un isolateur souple  En 2 005: 815 patients ont été traités pour 10 557 reconstitutions  La consommation en anticancéreux s’élève à 3 747 293 euros soit 50% de notre dépense en médicament Le personnel:  1 ETP pharmacien pour 4.5 préparateurs et 1 agent administratif  L’unité est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30  Aucune préparation à l’avance; informatisation de la prescription mais pas de la fabrication
  • 11. ONCORESE – BRIVE La naissance d’un réseau: 3 années d’expérimentation Historique Le fonctionnement Statistiques du réseau après 68 mois de fonctionnement La réalité du terrain et les questions corréziennes face à la nouvelle réglementation
  • 12. ONCORESE – BRIVE Historique Naissance d’Oncorèse le 2 janvier 2 000 Mise en place d’une structure relationnelle entre la ville et l’hôpital Rôle de la pharmacie dans le réseau
  • 13. ONCORESE – BRIVE Rôle de la Pharmacie Le pharmacien d’officine disponible 24h sur24h averti du programme thérapeutique a suivi une formation en cancérologie Le pharmacien hospitalier informe ses collègues de ville de l’utilisation des médicaments de chimiothérapie élabore des fiches d’aide à l’administration pour le personnel infirmier à domicile
  • 14. ONCORESE – BRIVE Fonctionnement Organisation de la prise en charge du patient en réseau Double délivrance ville / hôpital pour un même protocole Prise en charge dérogatoire pour certains actes infirmiers ou pharmaceutiques Le fonctionnement au quotidien de la délivrance des flacons de chimiothérapie
  • 15. ONCORESE – BRIVE au quotidien Prescription Oncorèse est déposée à J-2:  à l’URC pour les médicaments anticancéreux  à la pharmacie centrale pour les autres médicaments Préparation des produits du mardi au vendredi  Mis dans une caisse plastique clipsable  Chaîne du froid respectée Grossiste répartiteur informé de la livraison à faire Réception par le pharmacien d’officine
  • 16. ONCORESE – BRIVE statistiques à 68 mois 1 041 dossiers examinés 19% d’exclusion ( 196 ) et 81 % d’inclusion ( 845 ) 91 patients suivis au 31-08-2005 dont 14 en palliatifs et 77 en curatifs Les pathologies prises en charge:  61% sein; colon; poumon  11% ovaire; prostate  7% ORL; 4% foie; 3% hémato 549 libéraux participent au réseau:  209 médecins généralistes  113 pharmaciens d’officine ( 96% )  227 agents infirmiers
  • 17. ONCORESE – BRIVE la nouvelle réglementation Mise en place de l’arrêté du 20 décembre 2004 en Corrèze  Au niveau de la prescription  Au niveau de la préparation et du transport  Au niveau de l’élimination des déchets Informations aux officinaux des changements de statut de plusieurs thérapeutiques  Insertion à l’hôpital de médicaments de ville comme le FU ou l’Endoxan injectables  Passage en ville de médicaments comme les EPO ou les formes orales de chimiothérapie ( Xeloda*; Navelbine* )
  • 18. Exemple des EPOS Laboratoires ROCHE JANSSEN CILAG N° azur 0810076243 0800255075 Nom de Spécialité NEORECORMON EPREX DCI Époétine béta Époétine alpha Prescription Initiale annuelle par un mèdecin Initiale annuelle par un mèdecin exercant en milieu hospitalier ou exercant en milieu hospitalier ou en en service de dialyse service de dialyse Conservation Entre +2°c et +4°c Entre +2°c et +4°c Ne pas congeler Respect strict de la chaine du froid Conditions d’utilisation Voie IV ou SC chez l’IRC,don de Voie IV chez l’IRC,don de sang sang Voie SC cancer , chirurgie Voie SC chez nn,, cancer Approvisionnement Par grossiste pour cancer Par grossiste Par roche pour IRC Indications Insuffisance rénale Insuffisance rénale Dons de sang, pédiatrie Dons de sang, Cancérologie hématologie Cancérologie hématologie
  • 19. ONCORESE – BRIVE HAD libérale: rôle de l’unité pharmaceutique HAD libérale sans PUI Organisation d’un circuit du médicament Fonctionnement au quotidien Activité sur 6 mois de fonctionnement
  • 20. ONCORESE EN 2006 Etablissement de santé privé sans PUI Passage d’une structure expérimentale à une structure définitive sans rupture de traitement pour les patients Préparation et reconstitution dans une unité centralisée et signature de conventions Problème de la tarification Informations des officinaux , du personnel infirmier libéral et des familles
  • 21. Organisation du circuit du médicament Rédaction de l’organisation du circuit du médicament à partir des textes en vigueur Prise en charge par l’unité de 30% d’activité supplémentaire Validation par les instances et réajustement en temps réel
  • 22. Organisation du circuit du médicament Rédaction des différentes étapes du circuit du médicament :  La prescription  La dispensation  Le transport  L’administration  La surveillance thérapeutique Modifications apportées à partir de la pratique quotidienne et de la validation par le PIR
  • 23. Organisation du circuit du médicament: la prescription Faite à partir du logiciel DIC Répond aux critères de l’arrêté de mars 1999 Un tableau précisant les précautions d’utilisation, de surveillance et les principaux effets secondaires a été établi pour chaque médicament administré Pour les molécules coûteuses; la prescription respecte le CBU référencé au niveau de la coordination
  • 24. Organisation du circuit du médicament: la dispensation Rédaction d’une fiche d’avis pharmaceutique adapté à la chimiothérapie Un planning hebdomadaire est fourni par la coordination le jeudi de la semaine S-1 La traçabilité de la préparation est identique à celle faite en interne Un triple emballage permet d’assurer la confidentialité et la sécurité de la préparation Une fiche de conduite à tenir en cas de poche endommagée est jointe à la première cure
  • 25. Organisation du circuit du médicament: le transport Ne concerne que des produits stables à température ambiante Une feuille de route journalière est établie par la coordination mentionnant l’ordre de l’approvisionnement à domicile Les médicaments sont livrés directement au domicile du patient Une information des coursiers est faite sur la nature des médicaments transportés
  • 26. Organisation du circuit du médicament: l’administration Rédaction d’une note d’information sur la conduite à tenir avant toute administration de médicament anticancéreux information du pharmacien d’officine de l’administration du protocole Validation par le personnel infirmier de l’administration et retour d’information à la coordination Toute poche non administrée est retournée à l’URC
  • 27. Organisation du circuit du médicament: Note à l’attention du personnel infirmier administrant la chimiothérapie à domicile Avant toute administration de médicament anticancéreux injectable, vous devez vous assurer : Que vous avez l’ensemble de la thérapeutique nécessaire à la cure Que la caisse contenant les poches de chimiothérapie possède bien son collier de fermeture intact Que les coordonnées du patient inscrites sur la caisse correspondent bien au malade que vous avez à prendre en charge Pour ouvrir la caisse noire contenant les chimiothérapies vous devez couper avec une paire de ciseaux le collier de serrage
  • 28. Organisation du circuit du médicament: Note à l’attention du personnel infirmier administrant la chimiothérapie à domicile Vous devez prendre connaissance des informations présentes à l’intérieur de la caisse avant de commencer le traitement Papier bleu: procédure en cas de poche endommagée ou de retard de livraison Papier blanc: précautions d’emploi et effets secondaires des médicaments de chimiothérapie dit actifs DLU:date limite d’utilisation; cette mention est inscrite sur chaque poche de chimiothérapie,elle correspond à la validité du produit La tubulure de perfusion est purgée avec le solvant neutre et donc ne contient pas de médicament anticancéreux Ces informations sont à conserver par le personnel infirmier pour l’ensemble des cures
  • 29. Organisation du circuit du médicament: l’administration Rédaction d’une note d’information sur la conduite à tenir avant toute administration de médicament anticancéreux information du pharmacien d’officine de l’administration du protocole Validation par le personnel infirmier de l’administration et retour d’information à la coordination Toute poche non administrée est retournée à l’URC
  • 30. Organisation du circuit du médicament: la surveillance Enregistrement de tout effet indésirable dans le dossier du patient Pour un effet mineur communication au médecin par le biais du cahier de transmission Pour un effet majeur, communication à la coordination qui validera une déclaration de pharmacovigilance
  • 31. Fonctionnement au quotidien : Le feu vert est donné la veille par fax La préparation est réalisée entre 8h30 et 10 h00 à l’unité L’acheminement par des coursiers employés d’Oncorèse se fait entre 10h00 et 14h00 La chimiothérapie est administrée à domicile du lundi au vendredi à partir de 14h00
  • 32. Activité après 6 mois de fonctionnement : 180 patients traités 779 séances pour 2 026 préparations Principaux Protocoles faits: Folfox; xelox; tomudex; Folfiri; LV5FU2 pour 76 patients  Fec; herceptine pour 32 patients  Gemzar et navelbine pour 31 et 10 patients  Taxotère pour 8 patients  Protocoles d’hématologie pour 7 patients
  • 33. ONCORESE - BRIVE Conclusion
  • 34. ONCORESE – BRIVE Savoir faire hospitalier au service du monde officinal Faire savoir aux officinaux le maniement de certaines thérapeutiques Reconnaissance d’une spécialisation pharmaceutique au service d’autres établissements