SlideShare une entreprise Scribd logo
Colloque en gestion de projet 2016
1
La gestion par projets dans un
centre de R&D ou comment
maximiser le succès de nos activités!
Anne Claire Jacob Poulin
Colloque en gestion de projet 2016
2
Contenu
 Qui est l’INO, qu’y fait-on ?
 Contexte et problématique
 Solutions apportées (plusieurs volets)
 Outils développés
 Résultats obtenus
Colloque en gestion de projet 2016
3
28 ans de maturation, TOUT un programme
2007 2008 2009 2016
Niveau de maturité: de 2 à 4 sur 5 en 9 ans
Niveau de maturité: 2 sur 5 en 18 ans
1988 2000 2002 2006
Colloque en gestion de projet 2016
4
À propos de l’INO
• Organisation offrant une gamme complète de services intégrés en optique-photonique
par des transferts de technologie et des contrats de R-D
• La plus grande concentration de compétences dans le domaine au Canada
• Des clients de toutes catégories, au Canada et dans le monde entier
MISSION
L’INO est un centre d’expertise
en optique/photonique qui
assiste les entreprises en vue
d’améliorer leur compétitivité et
de contribuer à leur
développement.
INNOVATION et $UCCÈ$
Par territoire Par catégorie de client
Colloque en gestion de projet 2016
5
Points clés et quelques chiffres
Colloque en gestion de projet 2016
6
Modèle d’affaires et proposition de valeur
Colloque en gestion de projet 2016
7
4 Piliers technologiques
Colloque en gestion de projet 2016
8
4 Domaines d’application
Colloque en gestion de projet 2016
9
Contexte
Livrer des solutions les plus appropriées à chaque
client/projet
Étude de faisabilité, système installé en usine, projet haute
conformité dans le spatial, biomédical, défense, etc.
Minimiser les risques tout en
optimisant la qualité des livrables
de Xk$ …….. à XM$
Contrôle d’émissions
de gaz naturel
Système intelligent
de suivi d’objets
Système de
détection de caries
Cytomètre en flux
portable
Colloque en gestion de projet 2016
10
Problématique
Réalité
• Croissance et augmentation de la création de valeur pour nos clients
• Compétitivité
• Volonté et besoin création de propriété intellectuelle
• Pression accrue sur les délais et la prise de risques de la part des clients
• Risques entraînant des dépassements de coûts et des délais de certains
projets
• Besoin d’uniformiser les façons de faire
• Outils disponibles non suffisants: procédures davantage centrées sur le
développement et la fabrication de produits et peu sur les premières
étapes du développement technologique (R-D)
Colloque en gestion de projet 2016
11
Objectifs
• Satisfaire davantage nos clients en réalisant des projets à l’intérieur de la portée,
de l’échéancier et du coût planifié, en faisant collaborer le volet technique et
celui de gestion de projet tout en créant de la nouvelle propriété intellectuelle
• Avoir un langage commun et clair pour toutes les fonctions de l’organisation
• Être flexible pour satisfaire les besoins variables de nos clients
• Intégrer les meilleures pratiques d’affaires et outils
• Rester simple afin que les processus soient utilisés et efficaces
Système d’inspection
industrielle (bois)
Caméra bolométrique
Lancement
Aquarius 2011
Colloque en gestion de projet 2016
12
SOLUTIONS
Système des processus intégrés (SPI)
Gestion par projets
Niveaux de maturité technologique
Colloque en gestion de projet 2016
13
Mise en place de la solution : un pas…
 1988 Gestion par projet depuis la création de l’INO
 2000 Certification ISO9001 : amélioration des méthodes
 2002 Tentative uniformisation gestion de projets : échec !
 2007
• Structure matricielle : fonctionnement radicalement différent, équipes
transversales facilitant la synergie inter technologie
• Mise en place d’un bureau de projet et de responsables de projet à temps
plein
• Démarrage de deux projets de développement organisationnel pour créer et
intégrer les processus de développement (PRO-210) et de gestion de projet
(PRO-320)
• Implication des acteurs-utilisateurs pendant toute la durée des projets
• Définition et clarification des rôles des acteurs principaux : Coordonnateur
Technique (CT), Responsable de projet (RP), Gestionnaire de programme (GP)
Colloque en gestion de projet 2016
14
… à la fois
 2007
• Équipe de coachs élargie avec une quinzaine de personnes réparties dans
différents groupes d’expertise, pour faciliter le déploiement
• Déploiement graduel en assurant une approche globale
• Effort de communication
• Utilisation d’outils : mise en place de processus, travail d’équipe, PMBoK, ISO
9001, TRL NASA, Ingénierie système, Pareto
 2008
• Adoption du concept de TRL à la réalité INO et intégration dans les processus
• Formation majeure en ingénierie système par un consultant externe
 2009
• Révision des processus et intégration de ces processus au SPI (Système des
Processus Intégrés) de l’INO
• Intégration des TRL au modèle d’affaires de l’INO
 Actuel
• Amélioration continue (pilote, expert), processus vivants
Système de gestion intégrée
Colloque en gestion de projet 2016
15
PROCESSUS
Colloque en gestion de projet 2016
16
SPI SYSTÈME DES PROCESSUS INTÉGRÉS
Colloque en gestion de projet 2016
17
Processus de Gestion de projet
Colloque en gestion de projet 2016
18
Processus de Développement
Colloque en gestion de projet 2016
19
Structure matricielle
Opérations
Logiciel &
Systèmes
Numériques
Opto-mécanique
Système -
Capteur
Conception
Optique
Système - Laser
Système -
Télédétection
Matériaux
Système-
Optronique
MOEMS
Bureau de
projetsMicrofabrication
Vision
Lasers et fibres
Conception
optique
Défense et
sécurité
Environnement
Biophotonique
Énergie et
ressources nat.
DDA
PROJETS
 Décloisonnement
 Association talents-rôles
Dev. affaires
Technologie
 Recherche de flexibilité organisationnelle
 Responsabilisation
Colloque en gestion de projet 2016
20
Structure matricielle : bilan
OBJECTIFS
• Flexibilité dans l’utilisation des
ressources
• Spécialisation des rôles
• Responsabilisation
BILAN POSITIF
• Meilleure prédictibilité (suivi et
contrôle)
• Meilleure visibilité p.r. direction
• Meilleure visibilité utilisation
ressources
DÉFIS et DIFFICULTÉS
• Gestion du changement
• Structure plus complexe
• Perception de perte d’autonomie (R&R)
• Perception de lourdeur avec les mécanismes de
suivi et de contrôle
• Mécanisme d’assignation pas tjrs optimal
AMÉLIORATIONS à APPORTER
• Implication des ressources
• Flexibilité dans les processus
• Adaptation à l’envergure du projet
• Adaptation à la difficulté technique
• Flexibilité des rôles d’un projet à l’autre
Colloque en gestion de projet 2016
21
Niveaux de maturité technologique
• Concept crée par la NASA dans les années 1980
• Adoption des TRL par le département américain de la défense dans les années 1990
• Intégré au modèle d’affaires de l’INO depuis 2009
• Adoption par la Commission Européenne comme outil de décision sur les investissements en R&D en 2010
TRLTRL3TRL4TRL5TRL6TRL7TRL8TRL9
Unités de production éprouvées (Prod)
C’est l’étape de glorification où l’on constate que les unités en
opération sont fonctionnelles, performantes et fiables. La machine
à répliquer (production) roule allègrement.
Unités de production disponibles et qualifiées (Pré-Prod)
C’est l’étape de mise en place de la machine à répliquer
(production) et de validation du fonctionnement, des
performances, de la qualité et de la fiabilité des premières unités
produites.
Validation d’un prototype en environnement réel
C’est l’étape de validation dans le champ, du « Montrons que ça
va marcher dans la vraie vie! ».
Validation d’un prototype en environnement simulé
C’est l’étape de validation du prototype, du « Montrons que la
vraie patente va être robuste! ».
Validation d’un montage en environnement simulé
C’est l’étape de consolidation, du « Montrons qu’on peut rendre
tout ça robuste! ».
Validation d’un montage en laboratoire
C’est l’étape de définition précise du but ultime et du « Faisons-le;
montrons que les aspects critiques s’intègrent! ».
Preuve de concept analytique et expérimentale des fonctions
et/ou caractéristiques critiques
C’est l’étape du « Faisons-le; montrons que la nature est de notre
bord! ».
C’est l’étape d’idéation, ou du « Qu’est-ce qu’on pourrait faire
avec ça? ».
Le TRL 9 est attein
production (i.e. pos
suite à une utilisatio
Le TRL 3 est attein
expérimentaux corr
donc quand on dém
technique.
Le TRL 4 est attein
critiques discutés a
fonctionnalités requ
l’application ciblée.
Le TRL 5 est attein
caractéristiques dé
. après avoir soumi
simulées, et
. lorsqu’opéré dans
Le TRL 7 est attein
caractéristiques dé
. après avoir soumi
. lorsqu’opéré dans
Le TRL 6 est attein
caractéristiques dé
préservées
. après avoir soumi
simulées, et
. lorsqu’opéré dans
Le TRL 8 est attein
caractéristiques dém
maintenues sur les
. après les avoir sou
simulées et réelles
. lorsqu’opérées da
et réelles.
Développementdesystèmeet/ouproduit
N/A;documentFaible
SimuléLaboratoire
R&DProduction
Recher
appliq
Développementtechnologique
Moyenne
Réel
ÉlevéeTotale
Un nombre représentatif (significatif) d’unités TRL 8 démontrent leur fiabilité suite à
une utilisation active dans des conditions réelles (dans le champ).
Les premières unités de production sont qualifiées. Cette qualification démontre que la
production est capable de fabriquer et tester des unités de niveau TRL 7 de façon
répétitive, reproductible et fiable.
Le prototype est amélioré davantage afin de produire une unité très représentative du
système final, et qui pourra survivre aux conditions environnementales simulées
propres à l’application ciblée, démontrant ainsi sa viabilité.
Le montage est significativement amélioré afin de produire un système plus-ou-moins
(moyennement) représentatif du système final, qui pourra survivre (aspects critiques)
aux conditions environnementales simulées propres à l’application ciblée, démontrant
ainsi sa viabilité.
Le développement entre dans sa phase formelle. On intègre l’ensemble des aspects
critiques en un montage. Ce montage est un système peu représentatif du système
final, montrant simplement que tous les aspects critiques peuvent fonctionner
ensemble. Il ne fonctionne que dans des conditions de laboratoire ou, à tout le moins,
dans des conditions favorables. Il peut servir d’argument de vente puisqu’il démontre
que l’application ciblée est maintenant réalité.
Le développement commence de façon informelle. On développe un modèle
analytique des aspects critiques de l’application, que l’on utilise pour en prédire le
comportement et que l’on valide au besoin par l’intermédiaire d’essais expérimentaux
permettant de valider en laboratoire chacun des aspects critiques du concept retenu.
C’est donc une étape de dérisquage.
n’y a généralement pas de preuve ou d’analyse détaillée pour supporter les
hypothèses.
Le prototype est maintenant totalement représentatif du système final, est conforme
aux exigences et est soumis aux conditions environnementales réelles propres à
l’application ciblée, démontrant ainsi sa viabilité.
TestsEnvironnementaux
Responsabilité
Ressemblance
Nature
e
s-le;
ons
otre
nt!
Critère d’achèvement
Le TRL 3 est atteint quand on peut démontrer que les résultats
expérimentaux correspondent aux prédictions tirées du modèle analytique,
donc quand on démontre la justesse du modèle. C’est donc une décision
technique.
Le TRL 2 est atteint quand une application suscite un intérêt commercial.
C’est donc une décision « développement d’affaires ».
Le TRL 1 est atteint quand on publie les conclusions relatives à nos
observations. C’est donc une décision « programme technologique ».
Le TRL 4 est atteint quand un montage intègre l’ensemble des aspects
critiques discutés au TRL 3 et qu’il constitue un système démontrant les
fonctionnalités requises pour répondre adéquatement aux exigences de
l’application ciblée.
Le TRL 5 est atteint quand il est prouvé que l’ensemble des
caractéristiques démontrées au TRL 4 sont maintenues
. après avoir soumis le montage aux conditions de survie applicables
Recherche
scientifique
N/A;documentsseulementFaible
N/ALaboratoire
R&D
Recherche
appliquée
Développementtechnologique
enne
Description
Le montage est significativement amélioré afin de produire un système plus-ou-moins
(moyennement) représentatif du système final, qui pourra survivre (aspects critiques)
aux conditions environnementales simulées propres à l’application ciblée, démontrant
Le développement entre dans sa phase formelle. On intègre l’ensemble des aspects
critiques en un montage. Ce montage est un système peu représentatif du système
final, montrant simplement que tous les aspects critiques peuvent fonctionner
ensemble. Il ne fonctionne que dans des conditions de laboratoire ou, à tout le moins,
dans des conditions favorables. Il peut servir d’argument de vente puisqu’il démontre
que l’application ciblée est maintenant réalité.
Le développement commence de façon informelle. On développe un modèle
analytique des aspects critiques de l’application, que l’on utilise pour en prédire le
comportement et que l’on valide au besoin par l’intermédiaire d’essais expérimentaux
permettant de valider en laboratoire chacun des aspects critiques du concept retenu.
C’est donc une étape de dérisquage.
Recherche appliquée. On recherche des applications pratiques mais purement
spéculatives qui pourraient bénéficier de l’exploitation de nos observations (TRL 1). Il
n’y a généralement pas de preuve ou d’analyse détaillée pour supporter les
hypothèses.
Recherche scientifique. On ne parle pas encore de technologie, encore moins
d’application. On étudie un phénomène ou principe technique qui pourrait
éventuellement être mis à profit, on constate ce qui fonctionne bien ailleurs, on
procède à une revue de littérature.
Colloque en gestion de projet 2016
22
Niveaux de maturité technologique
Planification, exécution, suivi, contrôle et
documentation adaptés au niveau de TRL
Amélioration efficacité et efficience
Valeur ajoutée de la gestion de projet
Pas de sur-outillage et de sur-contrôle
Colloque en gestion de projet 2016
23
TRL: Exemples
Système d’inspection automatisée
TRL : de 4 à 7
Vision Térahertz
TRL : de 2 à 4
Sonde dentaire
TRL : de 5 à 8
Cytomètre à flux
TRL : de 4 à 6
Colloque en gestion de projet 2016
24
TRL: bilan
DÉFIS
• Difficulté pour définir le niveau de TRL d’un système
complexe
• Etablir le niveau de TRL : parfois entre intuition et
rigueur
POINTS POSITIFS
• Processus de développement et de gestion de projet
adaptés
• Langage commun dans l’organisation
o Intégration dans le processus de propriété
intellectuelle
o Intégration dans le processus DDA
o Portfolio de projets et de programmes
• Meilleure gestion du risque
• Au cœur du modèle d’affaires dans la prise de décision
TRL = Valeur ajoutée pour l’INO et ses clients
Colloque en gestion de projet 2016
25
Gestion par projet, SPI et TRL : OUTILS
OUTILS PRATICO PRATIQUES
 Données et informations
• CIP : Centrale d’information de projet
• Base de données : centralisation des heures
 Applications web
• Formulaire d’ouverture, changement et fermeture de projet
• CDAC : Demande d’achat (qui se transforme en PO/BC)
• Qweb NCA : gestion des non-conformités, anomalies et améliorations
 Gestion des documents contrôlés dans Sharepoint
 Futur: Collaboratique
Colloque en gestion de projet 2016
26
Outil : Bureau de Projets
Point tournant de la collecte et de
l’analyse des informations des projets
Donne la cadence des activités
mensuelles
• Mise à jour de la CIP
• Tableau de bord (indicateurs, LQT)
• Assignations des ressources
• Révision des projets sur une base mensuelle
(revue avec direction)
• Collaboration avec finances pour les revenus
Colloque en gestion de projet 2016
27
Outil : Mesures de suivi et de contrôle
Processus audités annuellement
Révision des projets sur une base
mensuelle
Indicateurs de performance des projets
communiqués chaque mois à tous les
employés
• Renforcer l’engagement
• Encouragement au rendement (objectifs)
Colloque en gestion de projet 2016
28
Résultats
o Augmentation de la satisfaction
client
o Accroissement des revenus
externes par employé
o Augmentation soutenue du
respect des échéanciers
o Tendance à la hausse du nombre
de déclarations d’invention
o Gain en efficacité grâce au
processus Dev. et aux TRL
o Gain en efficience grâce au
processus GdP
o Satisfaction accrue des clients
et positionnement clair de la
maturité technologique
« Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat.» Winston Churchill
Colloque en gestion de projet 2016
29
Résultat : Prix et distinctions 2014-2015
Colloque en gestion de projet 2016
30
Conclusion
Gestion par projets dans un centre de R&D :
• C’est possible!
• C’est même positif!
• Ça permet de générer de la nouvelle
propriété intellectuelle!
Colloque en gestion de projet 2016
31
Des questions ou des suggestions ?
Colloque en gestion de projet 2016
32
Cette présentation sera disponible sur le site web
du PMI Lévis-Québec à compter du 1 mai 2016

Contenu connexe

Tendances

Keydra France presentation
Keydra France presentationKeydra France presentation
Keydra France presentation
Denis Boehringer
 
Lean en conception et développement par Michael Ballé
Lean en conception et développement par Michael BalléLean en conception et développement par Michael Ballé
Lean en conception et développement par Michael Ballé
Institut Lean France
 
11 may 2015 le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...
11 may 2015   le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...11 may 2015   le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...
11 may 2015 le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...
Mohamed Larbi BEN YOUNES
 
ASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSA
ASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSAASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSA
ASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSA
Frédéric Sagez
 
Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17
Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17
Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17
Institut Lean France
 
Presentation du lean construction rev a
Presentation du lean construction rev aPresentation du lean construction rev a
Presentation du lean construction rev a
DELTA_PARTNERS
 

Tendances (7)

Keydra France presentation
Keydra France presentationKeydra France presentation
Keydra France presentation
 
Lean en conception et développement par Michael Ballé
Lean en conception et développement par Michael BalléLean en conception et développement par Michael Ballé
Lean en conception et développement par Michael Ballé
 
11 may 2015 le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...
11 may 2015   le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...11 may 2015   le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...
11 may 2015 le rôle des centres techniques sectoriels dans les activités de...
 
ASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSA
ASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSAASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSA
ASFA - Organisation et Méthodologie du projet COLSA
 
CVFAL-10-2016 V6
CVFAL-10-2016 V6CVFAL-10-2016 V6
CVFAL-10-2016 V6
 
Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17
Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17
Hutchinson: Pascal Lavy et Rémi Vallée, Lean Tour TOURS, Nov 17
 
Presentation du lean construction rev a
Presentation du lean construction rev aPresentation du lean construction rev a
Presentation du lean construction rev a
 

Similaire à 2016-04-13 Anne Claire Jacob Poulin Gestion par projet dans un centre de R&D

Think tank présentation
Think tank   présentationThink tank   présentation
Think tank présentation
Jacky Galicher
 
Introduction à l'agilité iut lyon 1 sept2013
Introduction à l'agilité   iut lyon 1 sept2013Introduction à l'agilité   iut lyon 1 sept2013
Introduction à l'agilité iut lyon 1 sept2013agnes_crepet
 
[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...
[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...
[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...
Niji
 
L'ADN d'un développement produit réussi
L'ADN d'un développement produit réussiL'ADN d'un développement produit réussi
L'ADN d'un développement produit réussi
OCTO Technology Suisse
 
Afterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussi
Afterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussiAfterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussi
Afterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussi
cyrilpicat
 
Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...
Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...
Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...
echangeurba
 
Atelier comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...
Atelier   comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...Atelier   comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...
Atelier comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...
polenumerique33
 
La Conduite de projet
La Conduite de projetLa Conduite de projet
La Conduite de projet
Echecs & Stratégie
 
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012
Microsoft
 
Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012
Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012
Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012
MathiasBinyam
 
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre quelle est la mei...
Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre  quelle est la mei...Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre  quelle est la mei...
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre quelle est la mei...
Business At Work
 
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre ? quelle est la m...
Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre ?  quelle est la m...Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre ?  quelle est la m...
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre ? quelle est la m...
patrickboisdenghien
 
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)Olivier Conq
 
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)Olivier Conq
 
Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110)
Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110) Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110)
Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110)
Jean-François P. Beaulieu, ing. jr
 
Agilite togo jug_final
Agilite togo jug_finalAgilite togo jug_final
Agilite togo jug_final
agnes_crepet
 
Conception des Systèmes
Conception des SystèmesConception des Systèmes
Conception des Systèmes
Jean Celestin BILE
 
Formation Agile Scrum
Formation Agile ScrumFormation Agile Scrum
Formation Agile Scrum
Mohamed IBN ELAZZOUZI
 
Méthodes agile
Méthodes agileMéthodes agile
Méthodes agile
ISSAE Cnam Liban
 
Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...
Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...
Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...
louschwartz
 

Similaire à 2016-04-13 Anne Claire Jacob Poulin Gestion par projet dans un centre de R&D (20)

Think tank présentation
Think tank   présentationThink tank   présentation
Think tank présentation
 
Introduction à l'agilité iut lyon 1 sept2013
Introduction à l'agilité   iut lyon 1 sept2013Introduction à l'agilité   iut lyon 1 sept2013
Introduction à l'agilité iut lyon 1 sept2013
 
[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...
[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...
[Webinar Niji] Clés de succès et partage d’expériences pour mettre en œuvre e...
 
L'ADN d'un développement produit réussi
L'ADN d'un développement produit réussiL'ADN d'un développement produit réussi
L'ADN d'un développement produit réussi
 
Afterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussi
Afterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussiAfterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussi
Afterwork OCTO Delivery - L'ADN d'un développement produit réussi
 
Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...
Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...
Atelier Comment choisir et déployer un ERP dans une PME - Pôle numérique CCI ...
 
Atelier comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...
Atelier   comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...Atelier   comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...
Atelier comment choisir et déployer un erp - CCI Bordeaux et Prodware - 07 ...
 
La Conduite de projet
La Conduite de projetLa Conduite de projet
La Conduite de projet
 
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012
 
Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012
Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012
Gestion de Projet selon ISO 21500 : 2012
 
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre quelle est la mei...
Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre  quelle est la mei...Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre  quelle est la mei...
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre quelle est la mei...
 
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre ? quelle est la m...
Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre ?  quelle est la m...Upgrade oracle people soft 9.2   a quoi faut-il s’attendre ?  quelle est la m...
Upgrade oracle people soft 9.2 a quoi faut-il s’attendre ? quelle est la m...
 
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
 
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
Patterns Agiles avec Visual Studio 2012 et TFS 2012 (ALM201)
 
Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110)
Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110) Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110)
Cycle de développement pour les TPO (Norme ISO/IEC 29110)
 
Agilite togo jug_final
Agilite togo jug_finalAgilite togo jug_final
Agilite togo jug_final
 
Conception des Systèmes
Conception des SystèmesConception des Systèmes
Conception des Systèmes
 
Formation Agile Scrum
Formation Agile ScrumFormation Agile Scrum
Formation Agile Scrum
 
Méthodes agile
Méthodes agileMéthodes agile
Méthodes agile
 
Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...
Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...
Comment concilier agilité et conception centrée utilisateurs dans un projet d...
 

Plus de PMI Lévis-Québec

Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...
Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...
Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...
PMI Lévis-Québec
 
PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...
PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...
PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...
PMI Lévis-Québec
 
PMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformation
PMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformationPMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformation
PMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformation
PMI Lévis-Québec
 
PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...
PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...
PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...
PMI Lévis-Québec
 
PMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risques
PMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risquesPMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risques
PMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risques
PMI Lévis-Québec
 
Pmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gp
Pmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gpPmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gp
Pmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gp
PMI Lévis-Québec
 
Pmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussir
Pmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussirPmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussir
Pmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussir
PMI Lévis-Québec
 
Pmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participants
Pmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participantsPmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participants
Pmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participants
PMI Lévis-Québec
 
Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1
Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1
Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1
PMI Lévis-Québec
 
Pmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gp
Pmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gpPmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gp
Pmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gp
PMI Lévis-Québec
 
2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement
2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement
2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement
PMI Lévis-Québec
 
2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile
2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile
2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile
PMI Lévis-Québec
 
2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations
2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations
2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...
PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...
PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projet
PMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projetPMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projet
PMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projet
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...
PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...
PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...
PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...
PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distance
PMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distancePMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distance
PMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distance
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberante
PMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberantePMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberante
PMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberante
PMI Lévis-Québec
 
PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...
PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...
PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...
PMI Lévis-Québec
 

Plus de PMI Lévis-Québec (20)

Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...
Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...
Pmilq colloque-2021 marie-eve-sanfacon-consequence-legales-mauvaise-gestion-a...
 
PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...
PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...
PMIlq-Colloque-2021_Eric-Boulanger_2021-04-21_Dream-Manager-et-mobilisation-r...
 
PMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformation
PMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformationPMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformation
PMIlq-Colloque-2021_Manon-Simard_Croissance-et-transformation
 
PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...
PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...
PMIlq-Colloque-2021_Jocelyne-Bonneau_Appliquer-modes-apprentissage-pour-mobil...
 
PMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risques
PMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risquesPMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risques
PMIlq-Colloque-2021_Sebastien-Blais_IA-gestion-des-risques
 
Pmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gp
Pmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gpPmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gp
Pmilq-colloque-2021_celine-morellon-jacques-gaumond_atelier-valeurs-en-gp
 
Pmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussir
Pmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussirPmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussir
Pmilq colloque-2021 suzanne-st-laurent-se-transformer-et-reussir
 
Pmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participants
Pmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participantsPmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participants
Pmilq colloque-2021 claude-palmarini-gpbl-leader-de-projet_participants
 
Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1
Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1
Pmilq colloque-2021 andre-de-carufel-atelier-choose-your-wow-v1
 
Pmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gp
Pmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gpPmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gp
Pmilq colloque 2021_benoit-lalonde_montee-en-puissance-gp
 
2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement
2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement
2021-02-03-carole-doussin_logistique_et_chaine_approvisionnement
 
2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile
2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile
2021-02-09_j-p-pelletier_ingredient_multiplicateur_organisation_agile
 
2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations
2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations
2020 10-06 nadine fortin contribuer succes projet avec meilleures conversations
 
PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...
PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...
PMILQ_Colloque_2020_Pierre-Hadaya-Bernard-Gagnon_Approche_architecture_affair...
 
PMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projet
PMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projetPMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projet
PMILQ_Colloque_2020_Philippe-Boigey_Analyse_pre-mortem_de_projet
 
PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...
PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...
PMILQ_Colloque_2020_Patrick-Girard_Agile_ou_agile-Agilite n_est_pas_necessair...
 
PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...
PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...
PMILQ_Colloque_2020_Nadia-Goyer_X_Y_Z_quand_gestion_projet_devient_du_sport_e...
 
PMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distance
PMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distancePMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distance
PMILQ_Colloque_2020_Manon-Allard_Faites_confiance_au_travail_a_distance
 
PMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberante
PMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberantePMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberante
PMILQ_Colloque_2020_Ludovic-Boutin_Decathlon_entreprise_liberante
 
PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...
PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...
PMILQ_Colloque_2020_Louis-Pageau_Importance_creer_bon_environnement_humain-Ge...
 

Dernier

Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 

Dernier (11)

Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 

2016-04-13 Anne Claire Jacob Poulin Gestion par projet dans un centre de R&D

  • 1. Colloque en gestion de projet 2016 1 La gestion par projets dans un centre de R&D ou comment maximiser le succès de nos activités! Anne Claire Jacob Poulin
  • 2. Colloque en gestion de projet 2016 2 Contenu  Qui est l’INO, qu’y fait-on ?  Contexte et problématique  Solutions apportées (plusieurs volets)  Outils développés  Résultats obtenus
  • 3. Colloque en gestion de projet 2016 3 28 ans de maturation, TOUT un programme 2007 2008 2009 2016 Niveau de maturité: de 2 à 4 sur 5 en 9 ans Niveau de maturité: 2 sur 5 en 18 ans 1988 2000 2002 2006
  • 4. Colloque en gestion de projet 2016 4 À propos de l’INO • Organisation offrant une gamme complète de services intégrés en optique-photonique par des transferts de technologie et des contrats de R-D • La plus grande concentration de compétences dans le domaine au Canada • Des clients de toutes catégories, au Canada et dans le monde entier MISSION L’INO est un centre d’expertise en optique/photonique qui assiste les entreprises en vue d’améliorer leur compétitivité et de contribuer à leur développement. INNOVATION et $UCCÈ$ Par territoire Par catégorie de client
  • 5. Colloque en gestion de projet 2016 5 Points clés et quelques chiffres
  • 6. Colloque en gestion de projet 2016 6 Modèle d’affaires et proposition de valeur
  • 7. Colloque en gestion de projet 2016 7 4 Piliers technologiques
  • 8. Colloque en gestion de projet 2016 8 4 Domaines d’application
  • 9. Colloque en gestion de projet 2016 9 Contexte Livrer des solutions les plus appropriées à chaque client/projet Étude de faisabilité, système installé en usine, projet haute conformité dans le spatial, biomédical, défense, etc. Minimiser les risques tout en optimisant la qualité des livrables de Xk$ …….. à XM$ Contrôle d’émissions de gaz naturel Système intelligent de suivi d’objets Système de détection de caries Cytomètre en flux portable
  • 10. Colloque en gestion de projet 2016 10 Problématique Réalité • Croissance et augmentation de la création de valeur pour nos clients • Compétitivité • Volonté et besoin création de propriété intellectuelle • Pression accrue sur les délais et la prise de risques de la part des clients • Risques entraînant des dépassements de coûts et des délais de certains projets • Besoin d’uniformiser les façons de faire • Outils disponibles non suffisants: procédures davantage centrées sur le développement et la fabrication de produits et peu sur les premières étapes du développement technologique (R-D)
  • 11. Colloque en gestion de projet 2016 11 Objectifs • Satisfaire davantage nos clients en réalisant des projets à l’intérieur de la portée, de l’échéancier et du coût planifié, en faisant collaborer le volet technique et celui de gestion de projet tout en créant de la nouvelle propriété intellectuelle • Avoir un langage commun et clair pour toutes les fonctions de l’organisation • Être flexible pour satisfaire les besoins variables de nos clients • Intégrer les meilleures pratiques d’affaires et outils • Rester simple afin que les processus soient utilisés et efficaces Système d’inspection industrielle (bois) Caméra bolométrique Lancement Aquarius 2011
  • 12. Colloque en gestion de projet 2016 12 SOLUTIONS Système des processus intégrés (SPI) Gestion par projets Niveaux de maturité technologique
  • 13. Colloque en gestion de projet 2016 13 Mise en place de la solution : un pas…  1988 Gestion par projet depuis la création de l’INO  2000 Certification ISO9001 : amélioration des méthodes  2002 Tentative uniformisation gestion de projets : échec !  2007 • Structure matricielle : fonctionnement radicalement différent, équipes transversales facilitant la synergie inter technologie • Mise en place d’un bureau de projet et de responsables de projet à temps plein • Démarrage de deux projets de développement organisationnel pour créer et intégrer les processus de développement (PRO-210) et de gestion de projet (PRO-320) • Implication des acteurs-utilisateurs pendant toute la durée des projets • Définition et clarification des rôles des acteurs principaux : Coordonnateur Technique (CT), Responsable de projet (RP), Gestionnaire de programme (GP)
  • 14. Colloque en gestion de projet 2016 14 … à la fois  2007 • Équipe de coachs élargie avec une quinzaine de personnes réparties dans différents groupes d’expertise, pour faciliter le déploiement • Déploiement graduel en assurant une approche globale • Effort de communication • Utilisation d’outils : mise en place de processus, travail d’équipe, PMBoK, ISO 9001, TRL NASA, Ingénierie système, Pareto  2008 • Adoption du concept de TRL à la réalité INO et intégration dans les processus • Formation majeure en ingénierie système par un consultant externe  2009 • Révision des processus et intégration de ces processus au SPI (Système des Processus Intégrés) de l’INO • Intégration des TRL au modèle d’affaires de l’INO  Actuel • Amélioration continue (pilote, expert), processus vivants Système de gestion intégrée
  • 15. Colloque en gestion de projet 2016 15 PROCESSUS
  • 16. Colloque en gestion de projet 2016 16 SPI SYSTÈME DES PROCESSUS INTÉGRÉS
  • 17. Colloque en gestion de projet 2016 17 Processus de Gestion de projet
  • 18. Colloque en gestion de projet 2016 18 Processus de Développement
  • 19. Colloque en gestion de projet 2016 19 Structure matricielle Opérations Logiciel & Systèmes Numériques Opto-mécanique Système - Capteur Conception Optique Système - Laser Système - Télédétection Matériaux Système- Optronique MOEMS Bureau de projetsMicrofabrication Vision Lasers et fibres Conception optique Défense et sécurité Environnement Biophotonique Énergie et ressources nat. DDA PROJETS  Décloisonnement  Association talents-rôles Dev. affaires Technologie  Recherche de flexibilité organisationnelle  Responsabilisation
  • 20. Colloque en gestion de projet 2016 20 Structure matricielle : bilan OBJECTIFS • Flexibilité dans l’utilisation des ressources • Spécialisation des rôles • Responsabilisation BILAN POSITIF • Meilleure prédictibilité (suivi et contrôle) • Meilleure visibilité p.r. direction • Meilleure visibilité utilisation ressources DÉFIS et DIFFICULTÉS • Gestion du changement • Structure plus complexe • Perception de perte d’autonomie (R&R) • Perception de lourdeur avec les mécanismes de suivi et de contrôle • Mécanisme d’assignation pas tjrs optimal AMÉLIORATIONS à APPORTER • Implication des ressources • Flexibilité dans les processus • Adaptation à l’envergure du projet • Adaptation à la difficulté technique • Flexibilité des rôles d’un projet à l’autre
  • 21. Colloque en gestion de projet 2016 21 Niveaux de maturité technologique • Concept crée par la NASA dans les années 1980 • Adoption des TRL par le département américain de la défense dans les années 1990 • Intégré au modèle d’affaires de l’INO depuis 2009 • Adoption par la Commission Européenne comme outil de décision sur les investissements en R&D en 2010 TRLTRL3TRL4TRL5TRL6TRL7TRL8TRL9 Unités de production éprouvées (Prod) C’est l’étape de glorification où l’on constate que les unités en opération sont fonctionnelles, performantes et fiables. La machine à répliquer (production) roule allègrement. Unités de production disponibles et qualifiées (Pré-Prod) C’est l’étape de mise en place de la machine à répliquer (production) et de validation du fonctionnement, des performances, de la qualité et de la fiabilité des premières unités produites. Validation d’un prototype en environnement réel C’est l’étape de validation dans le champ, du « Montrons que ça va marcher dans la vraie vie! ». Validation d’un prototype en environnement simulé C’est l’étape de validation du prototype, du « Montrons que la vraie patente va être robuste! ». Validation d’un montage en environnement simulé C’est l’étape de consolidation, du « Montrons qu’on peut rendre tout ça robuste! ». Validation d’un montage en laboratoire C’est l’étape de définition précise du but ultime et du « Faisons-le; montrons que les aspects critiques s’intègrent! ». Preuve de concept analytique et expérimentale des fonctions et/ou caractéristiques critiques C’est l’étape du « Faisons-le; montrons que la nature est de notre bord! ». C’est l’étape d’idéation, ou du « Qu’est-ce qu’on pourrait faire avec ça? ». Le TRL 9 est attein production (i.e. pos suite à une utilisatio Le TRL 3 est attein expérimentaux corr donc quand on dém technique. Le TRL 4 est attein critiques discutés a fonctionnalités requ l’application ciblée. Le TRL 5 est attein caractéristiques dé . après avoir soumi simulées, et . lorsqu’opéré dans Le TRL 7 est attein caractéristiques dé . après avoir soumi . lorsqu’opéré dans Le TRL 6 est attein caractéristiques dé préservées . après avoir soumi simulées, et . lorsqu’opéré dans Le TRL 8 est attein caractéristiques dém maintenues sur les . après les avoir sou simulées et réelles . lorsqu’opérées da et réelles. Développementdesystèmeet/ouproduit N/A;documentFaible SimuléLaboratoire R&DProduction Recher appliq Développementtechnologique Moyenne Réel ÉlevéeTotale Un nombre représentatif (significatif) d’unités TRL 8 démontrent leur fiabilité suite à une utilisation active dans des conditions réelles (dans le champ). Les premières unités de production sont qualifiées. Cette qualification démontre que la production est capable de fabriquer et tester des unités de niveau TRL 7 de façon répétitive, reproductible et fiable. Le prototype est amélioré davantage afin de produire une unité très représentative du système final, et qui pourra survivre aux conditions environnementales simulées propres à l’application ciblée, démontrant ainsi sa viabilité. Le montage est significativement amélioré afin de produire un système plus-ou-moins (moyennement) représentatif du système final, qui pourra survivre (aspects critiques) aux conditions environnementales simulées propres à l’application ciblée, démontrant ainsi sa viabilité. Le développement entre dans sa phase formelle. On intègre l’ensemble des aspects critiques en un montage. Ce montage est un système peu représentatif du système final, montrant simplement que tous les aspects critiques peuvent fonctionner ensemble. Il ne fonctionne que dans des conditions de laboratoire ou, à tout le moins, dans des conditions favorables. Il peut servir d’argument de vente puisqu’il démontre que l’application ciblée est maintenant réalité. Le développement commence de façon informelle. On développe un modèle analytique des aspects critiques de l’application, que l’on utilise pour en prédire le comportement et que l’on valide au besoin par l’intermédiaire d’essais expérimentaux permettant de valider en laboratoire chacun des aspects critiques du concept retenu. C’est donc une étape de dérisquage. n’y a généralement pas de preuve ou d’analyse détaillée pour supporter les hypothèses. Le prototype est maintenant totalement représentatif du système final, est conforme aux exigences et est soumis aux conditions environnementales réelles propres à l’application ciblée, démontrant ainsi sa viabilité. TestsEnvironnementaux Responsabilité Ressemblance Nature e s-le; ons otre nt! Critère d’achèvement Le TRL 3 est atteint quand on peut démontrer que les résultats expérimentaux correspondent aux prédictions tirées du modèle analytique, donc quand on démontre la justesse du modèle. C’est donc une décision technique. Le TRL 2 est atteint quand une application suscite un intérêt commercial. C’est donc une décision « développement d’affaires ». Le TRL 1 est atteint quand on publie les conclusions relatives à nos observations. C’est donc une décision « programme technologique ». Le TRL 4 est atteint quand un montage intègre l’ensemble des aspects critiques discutés au TRL 3 et qu’il constitue un système démontrant les fonctionnalités requises pour répondre adéquatement aux exigences de l’application ciblée. Le TRL 5 est atteint quand il est prouvé que l’ensemble des caractéristiques démontrées au TRL 4 sont maintenues . après avoir soumis le montage aux conditions de survie applicables Recherche scientifique N/A;documentsseulementFaible N/ALaboratoire R&D Recherche appliquée Développementtechnologique enne Description Le montage est significativement amélioré afin de produire un système plus-ou-moins (moyennement) représentatif du système final, qui pourra survivre (aspects critiques) aux conditions environnementales simulées propres à l’application ciblée, démontrant Le développement entre dans sa phase formelle. On intègre l’ensemble des aspects critiques en un montage. Ce montage est un système peu représentatif du système final, montrant simplement que tous les aspects critiques peuvent fonctionner ensemble. Il ne fonctionne que dans des conditions de laboratoire ou, à tout le moins, dans des conditions favorables. Il peut servir d’argument de vente puisqu’il démontre que l’application ciblée est maintenant réalité. Le développement commence de façon informelle. On développe un modèle analytique des aspects critiques de l’application, que l’on utilise pour en prédire le comportement et que l’on valide au besoin par l’intermédiaire d’essais expérimentaux permettant de valider en laboratoire chacun des aspects critiques du concept retenu. C’est donc une étape de dérisquage. Recherche appliquée. On recherche des applications pratiques mais purement spéculatives qui pourraient bénéficier de l’exploitation de nos observations (TRL 1). Il n’y a généralement pas de preuve ou d’analyse détaillée pour supporter les hypothèses. Recherche scientifique. On ne parle pas encore de technologie, encore moins d’application. On étudie un phénomène ou principe technique qui pourrait éventuellement être mis à profit, on constate ce qui fonctionne bien ailleurs, on procède à une revue de littérature.
  • 22. Colloque en gestion de projet 2016 22 Niveaux de maturité technologique Planification, exécution, suivi, contrôle et documentation adaptés au niveau de TRL Amélioration efficacité et efficience Valeur ajoutée de la gestion de projet Pas de sur-outillage et de sur-contrôle
  • 23. Colloque en gestion de projet 2016 23 TRL: Exemples Système d’inspection automatisée TRL : de 4 à 7 Vision Térahertz TRL : de 2 à 4 Sonde dentaire TRL : de 5 à 8 Cytomètre à flux TRL : de 4 à 6
  • 24. Colloque en gestion de projet 2016 24 TRL: bilan DÉFIS • Difficulté pour définir le niveau de TRL d’un système complexe • Etablir le niveau de TRL : parfois entre intuition et rigueur POINTS POSITIFS • Processus de développement et de gestion de projet adaptés • Langage commun dans l’organisation o Intégration dans le processus de propriété intellectuelle o Intégration dans le processus DDA o Portfolio de projets et de programmes • Meilleure gestion du risque • Au cœur du modèle d’affaires dans la prise de décision TRL = Valeur ajoutée pour l’INO et ses clients
  • 25. Colloque en gestion de projet 2016 25 Gestion par projet, SPI et TRL : OUTILS OUTILS PRATICO PRATIQUES  Données et informations • CIP : Centrale d’information de projet • Base de données : centralisation des heures  Applications web • Formulaire d’ouverture, changement et fermeture de projet • CDAC : Demande d’achat (qui se transforme en PO/BC) • Qweb NCA : gestion des non-conformités, anomalies et améliorations  Gestion des documents contrôlés dans Sharepoint  Futur: Collaboratique
  • 26. Colloque en gestion de projet 2016 26 Outil : Bureau de Projets Point tournant de la collecte et de l’analyse des informations des projets Donne la cadence des activités mensuelles • Mise à jour de la CIP • Tableau de bord (indicateurs, LQT) • Assignations des ressources • Révision des projets sur une base mensuelle (revue avec direction) • Collaboration avec finances pour les revenus
  • 27. Colloque en gestion de projet 2016 27 Outil : Mesures de suivi et de contrôle Processus audités annuellement Révision des projets sur une base mensuelle Indicateurs de performance des projets communiqués chaque mois à tous les employés • Renforcer l’engagement • Encouragement au rendement (objectifs)
  • 28. Colloque en gestion de projet 2016 28 Résultats o Augmentation de la satisfaction client o Accroissement des revenus externes par employé o Augmentation soutenue du respect des échéanciers o Tendance à la hausse du nombre de déclarations d’invention o Gain en efficacité grâce au processus Dev. et aux TRL o Gain en efficience grâce au processus GdP o Satisfaction accrue des clients et positionnement clair de la maturité technologique « Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat.» Winston Churchill
  • 29. Colloque en gestion de projet 2016 29 Résultat : Prix et distinctions 2014-2015
  • 30. Colloque en gestion de projet 2016 30 Conclusion Gestion par projets dans un centre de R&D : • C’est possible! • C’est même positif! • Ça permet de générer de la nouvelle propriété intellectuelle!
  • 31. Colloque en gestion de projet 2016 31 Des questions ou des suggestions ?
  • 32. Colloque en gestion de projet 2016 32 Cette présentation sera disponible sur le site web du PMI Lévis-Québec à compter du 1 mai 2016