SlideShare une entreprise Scribd logo
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   1	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
Endodontie	
  -­‐	
  Cours	
  7	
  
Obturation	
  canalaire	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Plan	
  du	
  cours	
  :	
  
	
  
I. Définition	
  
II. Objectif	
  de	
  l’obturation	
  canalaire	
  	
  
III. Limite	
  apicale	
  du	
  traitement	
  endodontique	
  	
  
1) Sous	
  Obturation	
  	
  
2) Sur	
  Extension	
  	
  
3) Sur	
  Obturation	
  	
  
IV. Les	
  instruments	
  	
  
1) Les	
  fouloirs	
  latéraux	
  	
  (spreaders)	
  
2) Les	
  fouloirs	
  verticaux	
  (pluggers)	
  
3) Les	
  Bourre-­‐pates	
  (lentullo)	
  
4) Le	
  compacteur	
  (Gutta	
  Condensor)	
  
V. Les	
  matériaux	
  nécessaires	
  pour	
  l’obturation	
  canalaire	
  	
  
1) Ciment	
  de	
  Scellement	
  	
  
a. Rôles	
  
b. Propriété	
  Physique	
  	
  
c. Propriété	
  chimique	
  	
  
d. Biocompatibilité	
  	
  
e. Composition,	
  présentation	
  et	
  mise	
  en	
  œuvre	
  	
  
1. Oxyde	
  de	
  Zinc-­‐Eugénol	
  
2. Hydroxyde	
  de	
  Calcium	
  
3. Ciment	
  à	
  base	
  de	
  Résine	
  	
  	
  
2) Gutta-­‐Percha	
  
a. Composition	
  des	
  cônes	
  	
  
b. Propriétés	
  physico-­‐chimiques	
  	
  
c. Propriétés	
  biologiques	
  	
  
d. Présentation	
  des	
  cônes	
  	
  
	
  
	
  
2	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
I. Définition	
  	
  
	
  
• L’obturation	
  tridimensionnelle	
  étanche	
  du	
  réseau	
  canalaire	
  est	
  la	
  dernière	
  étape	
  
du	
  traitement	
  endodontique,	
  visant	
  à	
  isoler	
  le	
  réseau	
  canalaire	
  du	
  milieu	
  buccal	
  
et	
  du	
  parodonte	
  profond.	
  L’obturation	
  endodontique	
  et	
  l’obturation	
  coronaire	
  
ferment	
  la	
  porte	
  d’entrée	
  des	
  bactéries	
  et	
  prévient	
  une	
  nouvelle	
  contamination.	
  
• Elle	
  permet	
  d’assurer	
  la	
  pérennité	
  du	
  nettoyage	
  et	
  de	
  la	
  mise	
  en	
  forme.	
  
• Alors	
  le	
  nettoyage	
  et	
  la	
  mise	
  en	
  forme	
  sont	
  les	
  facteurs	
  du	
  succès	
  endodontique	
  !	
  	
  
	
  
II. Objectif	
  de	
  l’obturation	
  canalaire	
  
	
  
Technique	
  :	
  	
   	
   	
   	
   	
   	
   	
  
>>>	
  Etanchéité	
  <<<	
  
	
  
• Emprisonner	
  les	
  micro-­‐organismes	
  
• Privation	
  nutritive	
  pour	
  les	
  bactéries	
  qui	
  n’ont	
  été	
  détruites	
  lors	
  de	
  la	
  préparation	
  
canalaire	
  afin	
  de	
  couper	
  la	
  prolifération.	
  
	
  
Les	
  bactéries	
  entrent	
  selon	
  un	
  mécanisme	
  de	
  micro-­‐infiltration	
  du	
  fluide	
  
parodontal.	
  Il	
  entre	
  soit	
  par	
  les	
  canaux	
  accessoires,	
  soit	
  le	
  foramen	
  apical.	
  Ce	
  
fluide	
  ne	
  contient	
  pas	
  de	
  bactéries	
  à	
  proprement	
  dit,	
  mais	
  il	
  représente	
  le	
  
substrat	
  assurant	
  la	
  nutrition	
  des	
  bactéries	
  présent	
  dans	
  le	
  canal	
  radiculaire.	
  
	
  
• Prévenir	
  la	
  recontamination	
  par	
  les	
  bactéries	
  et	
  leurs	
  toxines,	
  	
  
o Etanchéité	
  vis	
  a	
  vis	
  des	
  bactéries	
  résiduelles	
  (coupure	
  de	
  la	
  source	
  de	
  
nutrition)	
  :	
  obturation	
  endodontique	
  tridimensionnelle	
  
o Etanchéité	
  vis	
  a	
  vis	
  des	
  bactéries	
  acquises	
  (coupure	
  de	
  l’entrée	
  par	
  
micro-­‐infiltration)	
  :	
  restauration	
  coronaire	
  fluides	
  periodontales	
  
	
  
Ø Isolation	
  tridimensionnelle	
  de	
  l’endodonte	
  du	
  reste	
  de	
  l’organisme	
  
	
  
Biologique	
  :	
  
• Antisepsie	
  :	
  Elimination	
  des	
  bactéries	
  résiduelles	
  
	
  
L’obturation	
  canalaire	
  :	
  dense	
  et	
  étanche	
  
• Le	
  matériau	
  de	
  choix	
  pour	
  réaliser	
  cette	
  obturation	
  tridimensionnelle	
  est	
  la	
  gutta	
  
percha,	
  compactée	
  afin	
  de	
  permettre	
  son	
  adaptation	
  aux	
  parois	
  canalaires,	
  
mais	
  elle	
  n’adhère	
  jamais.	
  	
  
• L’étanchéité	
  est	
  assurée	
  par	
  un	
  mince	
  film	
  de	
  ciment	
  de	
  scellement	
  (assure	
  
la	
  liaison	
  entre	
  la	
  gutta	
  et	
  les	
  parois	
  du	
  canal	
  radiculaire).	
  
• L’étanchéité	
  ne	
  peut	
  être	
  obtenue	
  que	
  par	
  la	
  densité	
  du	
  matériau	
  d’obturation	
  au	
  
sein	
  du	
  réseau	
  canalaire	
  (ils	
  ont	
  une	
  consistance	
  crémeuse).	
  C’est	
  la	
  raison	
  pour	
  
laquelle	
  les	
  «	
  pâtes	
  à	
  canaux	
  »	
  seules	
  ne	
  sont	
  pas	
  acceptables.	
  
• 	
  La	
  mise	
  en	
  place	
  de	
  plusieurs	
  cônes,	
  les	
  uns	
  à	
  côté	
  des	
  autres,	
  est	
  une	
  étape	
  
supplémentaire	
  dans	
  la	
  recherche	
  de	
  la	
  densité	
  et	
  réduit	
  la	
  quantité	
  de	
  ciment.	
  
	
  
Critère	
  d’obturation	
  canalaire	
  en	
  clinique	
  :	
  	
  
• Dent	
  asymptomatique	
  	
  
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   3	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
• Aucun	
  saignement	
  ou	
  sécrétion	
  intra	
  canalaire.	
  Donc	
  nettoyage	
  (car	
  
possibilité	
  d’infection,	
  d’inflammation)	
  et	
  mise	
  en	
  forme	
  correctes.	
  	
  
• Canal	
  sec	
  	
  
	
  
III. Limite	
  apicale	
  du	
  traitement	
  endodontique	
  
	
  
Idéalement	
  à	
  la	
  JCD	
  dans	
  le	
  cas	
  de	
  dents	
  vitale.	
  Préservation	
  du	
  système	
  de	
  
réparation	
  tissulaire	
  contenu	
  dans	
  le	
  cône	
  cémentaire.	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
La	
  limite	
  de	
  l’obturation	
  est	
  au	
  niveau	
  coronaire	
  et	
  apical.	
  La	
  limite	
  coronaire	
  signifie	
  
l’élimination	
  des	
  cônes	
  de	
  G-­‐P	
  et	
  du	
  ciment	
  de	
  scellement	
  jusqu’au	
  niveau	
  de	
  l’entrée	
  
canalaire.	
  On	
  ne	
  laisse	
  alors	
  aucun	
  matériel	
  d’obturation	
  dans	
  la	
  cavité	
  d’accès.	
  Ils	
  
ne	
  sont	
  présents	
  uniquement	
  au	
  niveau	
  des	
  entrées	
  canalaires.	
  	
  
	
  
La	
  limite	
  apicale	
  est	
  toujours	
  au	
  niveau	
  de	
  la	
  constriction	
  apicale,	
  elle	
  s’arrête	
  à	
  0,5-­‐1	
  
mm	
  sous	
  l’apex	
  	
  radiographique.	
  	
  
	
  
1) La	
  Sous-­‐Obturation	
  	
  
	
  
C’est	
  une	
  obturation	
  incomplète	
  du	
  système	
  canalaire	
  avec	
  la	
  présence	
  de	
  vides	
  
(entre	
  les	
  matériaux	
  et	
  les	
  parois	
  canalaires)	
  et	
  de	
  bactéries	
  résidant	
  dans	
  cet	
  
espace.	
  Ils	
  provoquent	
  une	
  réaction	
  inflammatoire	
  (une	
  parodontite	
  apicale	
  
chronique).	
  	
  	
  
	
  
Si	
  l’obturation	
  est	
  complète	
  mais	
  l’étanchéité	
  est	
  mauvaise	
  au	
  niveau	
  des	
  parois	
  
canalaires,	
  alors	
  on	
  parle	
  également	
  d’une	
  sous-­‐obturation,	
  car	
  le	
  risque	
  d’infection	
  
est	
  présent.	
  Il	
  faut	
  alors	
  bien	
  choisir	
  le	
  diamètre	
  des	
  cônes.	
  	
  
	
  
	
  
	
  	
  	
  	
  	
   	
  
Le	
  canal	
  est	
  obturé	
  
jusqu’à	
  mi-­‐distance	
  
et	
  le	
  reste	
  est	
  vide.	
  
La	
  conséquence	
  est	
  
l’infection.	
  	
  
Radio-­‐transparence	
  :	
  
Abcès	
  péri-­‐apical	
  
4	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
Le	
  pronostic	
  se	
  traduit	
  par	
  un	
  échec	
  de	
  la	
  préparation,	
  on	
  parle	
  alors	
  d’une	
  
parodontite	
  apicale	
  chronique.	
  Elle	
  se	
  développe	
  avec	
  le	
  temps.	
  	
  
	
  
2) La	
  Sur-­‐Extension	
  	
  
	
  
On	
  parle	
  d’un	
  dépassement	
  du	
  matériau	
  d’obturation	
  canalaire	
  au	
  delà	
  du	
  foramen	
  
apical	
  avec	
  :	
  un	
  volume	
  canalaire	
  obturé	
  incomplet	
  et	
  sans	
  l’étanchéité	
  apicale	
  →	
  
sources	
  potentielles	
  d’échec	
  persistance	
  de	
  vides	
  pouvant	
  servir	
  de	
  refuge	
  aux	
  
bactéries.	
  
	
  
	
  
	
  
	
   Cette	
  obturation	
  avec	
  une	
  grande	
  quantité	
  de	
  ciment	
  de	
  scellement	
  apparaît	
  
lorsque	
  les	
  cônes	
  de	
  G-­‐P	
  ajoutés	
  ne	
  sont	
  pas	
  adaptés	
  aux	
  parois	
  du	
  canal	
  radiculaire,	
  ni	
  
en	
  largeur,	
  ni	
  au	
  niveau	
  du	
  foramen	
  apical.	
  	
  
	
  
Pronostic	
  :	
  Echec	
  !	
  Dans	
  ces	
  conditions,	
  il	
  peut	
  y	
  avoir	
  une	
  déchirure	
  du	
  foramen	
  
apical,	
  	
  du	
  au	
  dépassement	
  de	
  la	
  limite	
  apicale.	
  	
  
	
  
Il	
  faut	
  alors	
  retraiter	
  afin	
  de	
  faire	
  le	
  traitement	
  canalaire,	
  il	
  faut	
  alors	
  réaliser	
  de	
  
nouveau	
  la	
  mise	
  en	
  forme	
  et	
  le	
  nettoyage.	
  Il	
  faut	
  alors	
  réaliser	
  une	
  chirurgie	
  
endodontique.	
  Si	
  la	
  pate	
  se	
  résorbe,	
  alors	
  la	
  chirurgie	
  n’est	
  pas	
  obligatoire.	
  L’excès	
  de	
  la	
  
pate	
  est	
  enlevé	
  par	
  voie	
  rétrograde.	
  	
  
	
  
3) La	
  Sur-­‐Obturation	
  
	
  
Le	
  dépassement	
  du	
  matériau	
  d’obturation	
  canalaire	
  au	
  delà	
  du	
  foramen	
  apical	
  avec	
  
un	
  volume	
  canalaire	
  complètement	
  obturé	
  et	
  avec	
  l’étanchéité	
  apicale	
  possède	
  un	
  
pronostic	
  bon.	
  
	
  
Ce	
  type	
  d’accident	
  lorsqu’on	
  utilise	
  la	
  gutta-­‐percha	
  à	
  chaud,	
  et	
  que	
  le	
  compactage	
  est	
  
excessif	
  le	
  long	
  de	
  la	
  dent.	
  	
  
	
  
La	
  résorption	
  du	
  matériau	
  entraine	
  un	
  équilibre	
  de	
  la	
  préparation.	
  Le	
  but	
  est	
  de	
  
fermer	
  toutes	
  les	
  voies	
  d’entrées	
  des	
  bactéries.	
  Il	
  n’y	
  a	
  pas	
  d’abcès	
  ou	
  d’inflammation.	
  
Cependant	
  le	
  patient	
  sent	
  quelques	
  douleur,	
  donc	
  prescription	
  d’antalgiques.	
  	
  
	
  
Exception	
  :	
  Une	
  racine	
  est	
  vestibulée	
  (premières	
  prémolaires	
  maxillaires	
  et	
  racine	
  
mésiale	
  des	
  premières	
  molaires	
  maxillaires)	
  et	
  la	
  corticale	
  vestibulaire	
  est	
  très	
  fine	
  en	
  
Limite	
  apicale	
  
ouverte	
  
Anatomie	
  canalaire	
  
non	
  respectée	
  :	
  Vide	
  
coronaire	
  
Matériaux	
  d’obturation	
  
(pas	
  de	
  cône)	
  
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   5	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
regard	
  de	
  l’apex	
  (fenestration),	
  l’obturation	
  est	
  en	
  contact	
  avec	
  le	
  périoste/le	
  tissue	
  
sous-­‐muqueux	
  →l’	
  échec	
  (chirurgie	
  péri-­‐apicale).	
  Sans	
  la	
  corticale	
  osseuse,	
  l’obturation	
  
déclenche	
  au	
  niveau	
  de	
  l’extrémité	
  de	
  la	
  racine,	
  l’apparition	
  de	
  tissu	
  supplémentaire.	
  
L’intervention	
  chirurgicale	
  est	
  alors	
  nécessaire.	
  	
  
	
  
	
  
	
  
IV. Les	
  instruments	
  
	
  
1) Fouloirs	
  latéraux	
  ou	
  "spreaders"	
  (instrument	
  à	
  main)	
  
	
  
Utilisation	
  pour	
  la	
  condensation	
  latérale	
  à	
  froid	
  de	
  gutta	
  percha	
  dans	
  le	
  canal.	
  
Il	
  est	
  plus	
  logique	
  d’utiliser	
  des	
  spreaders	
  digitaux	
  à	
  bout	
  plat	
  comme	
  ceux	
  de	
  
Maillefer	
  car	
  l’extrémité	
  plate	
  permet	
  à	
  la	
  fois	
  d’optimiser	
  la	
  composante	
  verticale	
  
de	
  la	
  technique	
  par	
  un	
  meilleur	
  déplacement	
  du	
  cône	
  principal,	
  et	
  de	
  procurer	
  
une	
  meilleure	
  assise	
  aux	
  cônes	
  accessoires.	
  	
  
	
  
Type	
  :	
  	
  
Ø Spreaders	
  à	
  manche	
  court,	
  (Fingers	
  spreaders	
  (FS))	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Ø Spreaders	
  à	
  	
  manche	
  long,	
  utilisé	
  pour	
  les	
  dents	
  postérieures,	
  car	
  
l’accès	
  est	
  difficile	
  pour	
  un	
  spreader	
  FS.	
  	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Structure	
  :	
  	
  
Ø 3	
  parties	
  :	
  	
  
o Manche	
  ;	
  en	
  plastique	
  ou	
  en	
  métal.	
  Il	
  présente	
  des	
  couleurs	
  
variables.	
  Elles	
  respectent	
  ou	
  non	
  l’ISO.	
  	
  
o Tige	
  ;	
  assure	
  la	
  liaison	
  entre	
  le	
  manche	
  et	
  la	
  partie	
  active	
  
o Partie	
  Active	
  ;	
  toujours	
  effilée	
  ou	
  conique	
  avec	
  une	
  
extrémité	
  pointue	
  ou	
  arrondie.	
  Il	
  peut	
  possédé	
  une	
  conicité	
  
de	
  2	
  %.	
  	
  
Ø La	
  longueur	
  est	
  variable	
  mais	
  les	
  plus	
  utilisés	
  sont	
  de	
  21	
  –	
  25	
  mm.	
  	
  
	
  
Ciment	
  de	
  
scellement	
  	
  
6	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
	
  
	
  
Confectionné	
  :	
  	
  
Ø en	
  acier;	
  	
  Ni-­‐Ti	
  (peut	
  se	
  courber	
  pendant	
  le	
  compactage)	
  	
  
Ø mixte	
  (NiTi	
  dans	
  la	
  partie	
  apicale	
  et	
  acier	
  dans	
  la	
  	
  partie	
  coronaire)	
  	
  	
  	
  
	
  
On	
  réalise	
  des	
  mouvements	
  rotatoires	
  et	
  on	
  presse	
  la	
  gutta	
  en	
  direction	
  apicale,	
  
contre	
  les	
  parois	
  du	
  canal	
  radiculaire	
  pour	
  réaliser	
  une	
  obturation	
  avec	
  la	
  plus	
  grande	
  
quantité	
  de	
  gutta	
  et	
  la	
  plus	
  petite	
  quantité	
  du	
  ciment.	
  	
  
	
  
Cependant	
  on	
  ne	
  peut	
  jamais	
  remplir	
  les	
  canaux	
  accessoires,	
  avec	
  un	
  
matériau	
  solide.	
  	
  
	
  
On	
  ne	
  doit	
  pas	
  forcer	
  le	
  spreader	
  pendant	
  le	
  compactage,	
  parce	
  que	
  
cela	
  peut	
  entrainer	
  une	
  fracture	
  radiculaire!	
  
	
  
2) Fouloirs	
  verticaux	
  ("	
  pluggers")	
  
	
  
Utilisation	
  pour	
  la	
  condensation	
  verticale	
  à	
  chaud	
  de	
  gutta-­‐percha	
  	
  	
  
	
  
Ø Type	
  	
  
o Manche	
  court	
  avec	
  partie	
  active	
  fine.	
  La	
  longueur	
  est	
  comprise	
  entre	
  21	
  à	
  
28	
  mm.	
  	
  
o Manche	
  long	
  	
  
o La	
  couleur	
  des	
  manches	
  ne	
  respecte	
  les	
  normes	
  ISO.	
  	
  
	
  
Ø Le	
  bout	
  de	
  l’instrument	
  est	
  plat	
  !	
  
Fouloir	
  double	
  possédant	
  un	
  coté	
  fouloir	
  gradué,	
  avec	
  un	
  bout	
  plat	
  (compaction)	
  
et	
  un	
  coté	
  réchauffeur	
  avec	
  un	
  bout	
  pointue	
  non	
  gradué	
  (on	
  écarte	
  l’excès	
  de	
  Gutta-­‐Percha	
  
au	
  iveau	
  de	
  la	
  cavité	
  d’accès).	
  
	
  
Le	
  chiffre	
  sur	
  le	
  manche	
  de	
  l’instrument	
  indique	
  le	
  diamètre	
  à	
  la	
  pointe	
  de	
  
l’instrument.	
  On	
  utilise	
  des	
  pluggers	
  à	
  manche	
  long	
  coloré,	
  pour	
  une	
  prise	
  en	
  main	
  idéale	
  
et	
  un	
  nettoyage	
  facile.	
  	
  
	
  
Le	
  plugger	
  peut	
  avoir	
  une	
  partie	
  active	
  ou	
  une	
  double	
  partie	
  active.	
  Les	
  pluggers	
  avec	
  
une	
  double	
  partie	
  active	
  sont	
  nommés	
  fouloir	
  ou	
  plugger	
  double.	
  Ils	
  présentent	
  deux	
  
parties	
  actives	
  identiques,	
  du	
  point	
  de	
  vue	
  de	
  la	
  forme,	
  Le	
  numéro	
  est	
  de	
  ½.	
  	
  La	
  
différence	
  se	
  fait	
  au	
  niveau	
  du	
  diamètre	
  à	
  la	
  pointe.	
  ½	
  -­‐>	
  1	
  =	
  0,5	
  et	
  2	
  =	
  0,6.	
  Les	
  deux	
  
parties	
  actives	
  sont	
  graduées.	
  	
  
On	
  peut	
  également	
  avoir	
  le	
  fouloir	
  double	
  avec	
  les	
  parties	
  actives	
  identiques	
  avec	
  
3/4,	
  3	
  =	
  0,8	
  et	
  4	
  =	
  1	
  
	
  
Le	
  plugger	
  de	
  marteau,	
  possédant	
  le	
  numéro	
  2/4,	
  est	
  un	
  fouloir	
  double	
  avec	
  deux	
  
parties	
  actives	
  différentes,	
  dont	
  une	
  extrémité	
  avec	
  un	
  bout	
  plat	
  et	
  l’autre	
  avec	
  un	
  bout	
  
pointue	
  non	
  gradué	
  (c’est	
  la	
  partie	
  réchauffant).	
  	
  
	
  
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   7	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
Le	
  plugger	
  1/1	
  signifie	
  que	
  les	
  parties	
  actives	
  possèdent	
  le	
  même	
  diamètre	
  (0,5).	
  Il	
  
est	
  important	
  de	
  faire	
  la	
  différence	
  entre	
  les	
  pluggers	
  possédant	
  des	
  extrémités	
  actives	
  
identiques	
  ou	
  différentes.	
  	
  
Si	
  on	
  met	
  le	
  plugger	
  sous	
  le	
  feu,	
  elle	
  nous	
  tue	
  !!!	
  
	
  
	
  
3) Bourre-­‐pâtes	
  (LENTULLO)	
  
	
  
Rotatif	
  utilisé	
  sur	
  contre-­‐angle	
  bleu	
  à	
  vitesse	
  lente	
  (moins	
  de	
  600	
  rpm).	
  Tourne	
  
dans	
  le	
  sens	
  horaire	
  uniquement.	
  
	
  
La	
  partie	
  active	
  possède	
  une	
  forme	
  de	
  visse	
  sans	
  fin,	
  dont	
  les	
  spires	
  
sont	
  dans	
  le	
  sens	
  inverse	
  de	
  rotation	
  horaire.	
  
	
  
Utilisation	
  réservée	
  à	
  la	
  mise	
  en	
  place	
  de	
  médications	
  temporaires	
  :	
  
Pate	
   𝐶 𝑎(𝑂𝐻)!.	
  Il	
  est	
  utilisé	
  seulement	
  pour	
  placer	
  l’obturation	
  
temporaire	
  dans	
  un	
  canal	
  radiculaire	
  entre	
  deux	
  séances	
  de	
  traitement.	
  
Cette	
  pate	
  est	
  utilisée	
  pour	
  réduire	
  la	
  pression	
  intra-­‐canalaire.	
  On	
  
n’introduit	
  jamais	
  des	
  ciments	
  de	
  scellement.	
  	
  
	
  
Il	
  doit	
  être	
  choisi	
  en	
  fonction	
  de	
  la	
  largeur	
  de	
  la	
  préparation	
  canalaire.	
  Il	
  existe	
  en	
  4	
  
diamètres	
  et	
  3	
  longueurs.	
  Les	
  couleurs	
  sur	
  le	
  manche	
  correspondent	
  aux	
  normes	
  
ISO.	
  	
  
Diamètre	
  :	
  
• Rouge	
  :	
  Extra-­‐fin	
  	
  
• Bleu	
  :	
  Fin	
  	
  
• Vert	
  :	
  Moyen	
  	
  
• Noir	
  :	
  Gros	
  
	
  
Longueur	
  :	
  
• Court	
  :	
  17	
  
• Long	
  :	
  21	
  
• Extra-­‐long	
  :	
  25	
  
	
  
On	
  dépasse	
  du	
  foramen	
  pour	
  la	
  simple	
  et	
  bonne	
  raison	
  qu’il	
  n’y	
  a	
  pas	
  de	
  stop	
  en	
  
silicone	
  pour	
  arrêter	
  l’entrée	
  dans	
  le	
  canal.	
  	
  
	
  
On	
  l’introduit	
  	
  dans	
  le	
  canal	
  	
  jusqu’à	
  la	
  longueur	
  convenable	
  sans	
  rotation	
  
(jusqu’à	
  être	
  bloqué	
  puis	
  on	
  retire	
  un	
  peu).	
  	
  Le	
  but	
  est	
  que	
  l’instrument,	
  	
  avec	
  sa	
  pate	
  
d’obturation,	
  ne	
  doit	
  pas	
  être	
  coincé	
  entre	
  les	
  parois	
  du	
  canal.	
  Après,	
  on	
  démarre	
  le	
  
8	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
micromoteur	
  et	
  le	
  Lentullo	
  est	
  retiré	
  avec	
  un	
  mouvement	
  circulaire	
  (comme	
  ça	
  on	
  
applique	
  la	
  pate	
  sur	
  les	
  parois).	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
4) Le	
  compacteur	
  thermomécanique	
  de	
  Gutta-­‐percha	
  (Gutta	
  Condensor)	
  
	
  
	
  
Un	
  instrument	
  rotatif	
  spécifique	
  en	
  acier	
  d’une	
  forme	
  similaire	
  à	
  celle	
  d’une	
  lime	
  
de	
  Hedstroëm	
  inversée.	
  
	
  
Instrument	
  :	
  le	
  condenseur	
  de	
  Mac	
  Spadden	
  est	
  monté	
  sur	
  C.A.	
  conventionnel	
  (à	
  
bague	
  bleu),	
  utilisé	
  à	
  une	
  vitesse	
  de	
  rotation	
  (dans	
  le	
  sens	
  des	
  aiguilles	
  d'une	
  
montre)	
  rapide	
  (8	
  000	
  à	
  10	
  000	
  tours	
  /min).	
  	
  
	
  
On	
  introduit	
  un	
  cône	
  de	
  Gutta-­‐Percha,	
  puis	
  on	
  introduit	
  cet	
  instrument.	
  La	
  vitesse	
  de	
  
rotation	
  chauffe	
  (mécaniquement	
  par	
  friction),	
  ramolli,	
  propulse	
  et	
  compacte	
  
latéralement	
  et	
  en	
  direction	
  apicale	
  (verticalement)	
  la	
  gutta-­‐percha.	
  
	
  
Elle	
  est	
  limitée	
  aux	
  portions	
  rectilignes	
  du	
  canal.	
  Sinon	
  il	
  y	
  a	
  un	
  risque	
  de	
  fracture	
  
ou	
  même	
  pire,	
  une	
  agression	
  du	
  parodonte.	
  Sa	
  forme	
  géométrique	
  centrique	
  a	
  la	
  forme	
  
d’une	
  lime	
  H	
  inversée.	
  	
  
	
  
	
  
	
  
Le	
  Gutta	
  condensor	
  en	
  diamètre	
  de	
  25	
  à	
  80,	
  il	
  respecte	
  le	
  Code	
  de	
  couleur	
  
ISO	
  (rouge	
  :	
  25	
  ou	
  45)	
  ;	
  Longueur	
  =21/25mm.	
  	
  
	
  
La	
  technique	
  mixte	
  (à	
  demander	
  à	
  la	
  prof)	
  
	
  
	
  
4) Les	
  matériaux	
  nécessaires	
  pour	
  l’obturation	
  canalaire	
  
	
  
1) Ciment	
  de	
  scellement	
  
	
  
La	
  pate	
  et	
  le	
  ciment	
  de	
  scellement	
  ont	
  la	
  même	
  composition	
  de	
  base	
  mais	
  
diffèrent	
  par	
  quelques	
  composants	
  et	
  surtout	
  par	
  leur	
  utilisation.	
  D’un	
  point	
  de	
  vue	
  
de	
  composition	
  les	
  pates	
  contiennent	
  des	
  composants	
  anti-­‐inflammatoire	
  et	
  
antiseptique	
  ajoutés	
  afin	
  de	
  diminuer	
  les	
  douleurs	
  post-­‐opératoires	
  et	
  les	
  
insuffisances	
  de	
  la	
  mise	
  enforme	
  du	
  canal.	
  	
  
	
  
L’incorporation	
  des	
  antiseptiques	
  dans	
  les	
  matériaux	
  d’obturation	
  canalaire	
  n’est	
  
pas	
  justifiée	
  dès	
  lors	
  la	
  mise	
  en	
  forme	
  et	
  le	
  nettoyage	
  canalaire	
  ont	
  été	
  bien	
  réalisé.	
  	
  
	
  
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   9	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
Les	
  pates	
  de	
  scellement	
  sont	
  utilisées	
  pour	
  la	
  technique	
  mono-­‐cône	
  lors	
  du	
  
remplissage	
  de	
  canaux	
  par	
  un	
  bourre	
  pate	
  et	
  un	
  cône	
  unitaire.	
  Les	
  ciments	
  de	
  
scellement	
  sont	
  destinés	
  à	
  être	
  utilisés	
  sous	
  forme	
  d’un	
  mince	
  film	
  avec	
  la	
  Gutta-­‐
Percha	
  compactée.	
  	
  
	
  
a. Les	
  rôles	
  d’un	
  ciment	
  de	
  scellement	
  
	
  
Ø Assurer	
  un	
  joint	
  entre	
  GP	
  et	
  les	
  parois	
  canalaires	
  
Ø Faciliter,	
  par	
  la	
  lubrification,	
  la	
  mise	
  en	
  place	
  du	
  maître-­‐cône	
  (voisin	
  de	
  la	
  lime	
  
maitresse	
  car	
  même	
  longueur,	
  même	
  largeur)	
  
Ø Obturer	
  les	
  zones	
  inaccessibles	
  à	
  la	
  gutta-­‐percha,	
  (les	
  canaux	
  accessoires)	
  	
  
Ø Créer	
  un	
  milieu	
  défavorable	
  au	
  développement	
  des	
  micro-­‐organismes	
  :	
  
antiseptique	
  	
  
	
  
b. Propriétés	
  physiques	
  
	
  
	
  
	
  
c. Propriétés	
  chimiques	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Epaisseur	
  du	
  uilm	
  doit	
  etre	
  le	
  
plus	
  bin	
  possible	
  car	
  le	
  ciment	
  
n’est	
  la	
  que	
  pour	
  assurer	
  la	
  lien	
  
entre	
  la	
  GP	
  d’une	
  part	
  et	
  la	
  
dentine	
  d’autre	
  part	
  
La	
  consistence	
  crémeuse	
  
adequate	
  (faible	
  viscosite)	
  
pour	
  fuser	
  dans	
  les	
  canaux	
  
latéraux	
  et	
  accessoires	
  
Stabilite	
  dimensionnelle	
  (pas	
  
de	
  contraction	
  de	
  prisme,	
  pas	
  
d'expension	
  volumétrique).	
  
Comme	
  le	
  ciment	
  assure	
  
l’hermeticite	
  de	
  l’obturation,	
  il	
  
est	
  souhaitable	
  qu’il	
  soit	
  aussi	
  
stable	
  que	
  possible	
  
Le	
  ciment	
  doit	
  etre	
  radiopaque	
  
auin	
  de	
  pouvoir	
  juger	
  la	
  qualite	
  
de	
  Traitement	
  Endo	
  et	
  mettre	
  
en	
  evidence	
  le	
  depassement	
  du	
  
ciment	
  au-­‐dela	
  de	
  l’apex	
  ainsi	
  
que	
  leur	
  resorbtion	
  progressive	
  
Bonne	
  adhesion	
  a	
  la	
  GP	
  et	
  a	
  la	
  
dentine.	
  Donc	
  une	
  parfaite	
  
étanchéité	
  canalaire.	
  	
  
Coloration	
  :	
  Les	
  céments	
  à	
  base	
  
de	
  Zoey,	
  de	
  résine	
  contenant	
  
des	
  agents	
  pouvant	
  colorer	
  la	
  
dentine.	
  Il	
  faut	
  alors	
  éliminer	
  
tout	
  l'excès	
  de	
  cément	
  de	
  la	
  
cavité	
  à	
  la	
  uin	
  de	
  l'obturation.	
  	
  
Temps	
  de	
  travail	
  (maximal	
  
pour	
  pouvoir	
  obturer	
  
totalement	
  les	
  pluri-­‐
radiculées	
  avant	
  
durcissement)	
  	
  
Temps	
  de	
  prise	
  court	
  (la	
  
presence	
  de	
  l’humidite	
  
modiuie	
  la	
  reaction	
  de	
  prise	
  
ainsi	
  que	
  l’adhesion	
  du	
  
ciment	
  a	
  la	
  dentine	
  et	
  a	
  la	
  
GP)	
  
Insolubilité	
  dans	
  les	
  
bluides	
  biologiques	
  
(garantie	
  de	
  l’étanchéité)	
  
10	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
d. Biocompatibilité	
  	
  
	
  
	
  
	
  
e. Composition,	
  présentation	
  et	
  mise	
  en	
  œuvre	
  
	
  
Il	
  existe	
  3	
  types	
  de	
  ciment	
  de	
  scellement	
  a	
  base	
  de:	
  
Ø Oxyde	
  de	
  Zinc	
  Eugénol	
  	
  
Ø Hydroxyde	
  de	
  Calcium	
  	
  
Ø Ciment	
  à	
  base	
  de	
  résine	
  (il	
  existe	
  également	
  des	
  ciments	
  à	
  base	
  de	
  verre	
  
ionomère	
  et	
  silicone)	
  
	
  
1. Oxyde	
  de	
  Zinc	
  Eugénol	
  	
  
	
  
Présentation	
  :	
  	
  
Sous	
  forme	
  poudre	
  (oxyde	
  de	
  zinc	
  +	
  divers	
  constituants)	
  +	
  liquide	
  (eugénol)*	
  
selon	
  un	
  ratio	
  de	
  4/1	
  à	
  6/1,	
  jusqu’à	
  obtenir	
  une	
  consistance	
  crémeuse.	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
La	
  poudre	
  est	
  blanche	
  ou	
  légèrement	
  jaune	
  sans	
  odeur,	
  sans	
  gout,	
  elle	
  peut	
  
présenter	
  une	
  granulométrie	
  variable.	
  Le	
  liquide	
  est	
  eugénol,	
  dont	
  la	
  couleur	
  est	
  jaune	
  
pale,	
  son	
  gout	
  est	
  piquant.	
  	
  
	
  
Composition	
  :	
  	
  
Ø formule	
  de	
  Grossman	
  :	
  ZnO,	
  résine,	
  carbonate	
  de	
  Bi,	
  sulfate	
  de	
  	
  Ba,	
  borate	
  de	
  Na	
  
(sans	
  Agent)	
  +	
  eugenol	
  
Ø formule	
  de	
  Rickert	
  :	
  ZnO,	
  Agent,	
  résine,	
  di-­‐iodothymol	
  +	
  eugenol	
  
	
  
Le	
  	
  temps	
  de	
  prise	
  varie	
  en	
  fonction	
  :	
  
	
  
Ø de	
  la	
  granulométrie	
  de	
  la	
  poudre,	
  si	
  elle	
  est	
  diminuée,	
  le	
  mélange	
  se	
  fait	
  
rapidement.	
  	
  
Ø du	
  rapport	
  P/L,	
  (4/1	
  è	
  6/1),	
  si	
  on	
  ajoute	
  plus	
  de	
  poudre,	
  le	
  temps	
  de	
  
prise	
  est	
  diminuée.	
  
Ø de	
  la	
  température	
  ambiante,	
  si	
  elle	
  est	
  plus	
  grande,	
  celui-­‐ci	
  sera	
  plus	
  
court.	
  	
  
Ø de	
  l’humidité,	
  elle	
  joue	
  un	
  rôle	
  d’accélérateur	
  dans	
  la	
  prise.	
  	
  
	
  
Avec	
  2%	
  d’eau	
  la	
  prise	
  est	
  de	
  24h,	
  alors	
  qu’avec	
  100%	
  d’eau,	
  elle	
  est	
  de	
  15	
  min.	
  	
  
	
  
Avantages	
  /	
  inconvénients	
  
Avantage	
  :	
  
• Bonne	
  étanchéité	
  
Le	
  ciment	
  doit	
  etre	
  inoffensive	
  
vis	
  a	
  vis	
  de	
  cellules	
  du	
  peri-­‐
apex	
  =	
  biocompatible	
  avec	
  le	
  
ligament	
  parodontal	
  
Effet	
  bactericide	
  :	
  le	
  ciment	
  
ZOE	
  grace	
  a	
  l’eugenol,	
  le	
  
ciment	
  a	
  base	
  de	
  CaOH	
  grace	
  a	
  
OH−,	
  le	
  ciment	
  a	
  base	
  de	
  resine	
  
libère	
  peu	
  des	
  monomeres	
  
residuels	
  
24h	
  	
  
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   11	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
• Bonne	
  biocompatibilité	
  
	
  
Inconvénients	
  	
  
• Rétraction	
  de	
  prise	
  
• La	
  solubilité	
  à	
  long	
  terme	
  	
  
• Toxicité	
  initiale	
  diminuant	
  avec	
  le	
  temps,	
  mais	
  a	
  faible	
  concentration,	
  il	
  est	
  
sédatif.	
  	
  
• Présence	
  d’agent,	
  induisant	
  une	
  coloration	
  grisâtre	
  de	
  la	
  dent	
  
	
  
Manipulation	
  
	
  
Mélange	
  avec	
  indication	
  du	
  fabricant	
  jusqu’à	
  consistence	
  crémeuse	
  
	
  
	
  	
  	
  	
  	
  	
   	
  
	
  
	
  
2. Hydroxyde	
  de	
  Calcium	
  	
  
	
  
Composition	
  et	
  présentation	
  
	
  
Ce	
  sont	
  des	
  ciments	
  prêts	
  à	
  emploi,	
  présenté	
  sous	
  forme	
  de	
  mélange	
  de	
  deux	
  
pâtes	
  selon	
  un	
  ratio	
  1/1	
  contenus	
  dans	
  deux	
  tubes	
  :	
  	
  
Ø Une	
  pâte	
  C	
  contient	
  une	
  résine	
  (poly-­‐méthylène-­‐méthyl-­‐salicylate)	
  
Ø Autre	
  pate	
  B	
  contient	
  de	
  l’oxyde	
  de	
  calcium,	
  de	
  l’oxyde	
  de	
  zinc	
  et	
  
des	
  adjuva	
  
	
  
Le	
  mélange	
  pate	
  base	
  est	
  catalyseur	
  dans	
  les	
  quantités	
  égales,	
  il	
  
abouti	
  à	
  l’hydroxyde	
  de	
  calcium	
  pris	
  dans	
  une	
  matrice	
  résineuse.	
  	
  
	
  
Les	
  avantages	
  /	
  l’inconvénient	
  
	
  
	
   Avantage	
  :	
  
• Favorise	
  la	
  cicatrisation	
  apicale	
  (formation	
  de	
  néo-­‐
cément	
  au	
  niveau	
  des	
  dents	
  immature,	
  avec	
  l’apex	
  ouvert)	
  
• Action	
  bactériostatique	
  légère	
  	
  
	
  
Inconvénients	
  :	
  
• Résorption	
  à	
  long	
  terme	
  aboutissant	
  à	
  une	
  perte	
  
d’étanchéité.	
  	
  
	
  
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
12	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
3. Ciment	
  à	
  base	
  de	
  résine	
  	
  
	
  
Ils	
  sont	
  prêts	
  à	
  emploi.	
  Les	
  ciments	
  de	
  scellement	
  sous	
  la	
  forme	
  pâte	
  B-­‐pâte	
  C	
  
sont	
  à	
  base	
  de	
  résine	
  époxi	
  (AH+	
  Dentsply).	
  Il	
  se	
  présente	
  sous	
  la	
  forme	
  pate	
  base,	
  pate	
  
catalyseur.	
  On	
  les	
  mélange	
  en	
  quantité	
  égale.	
  	
  
	
  
Ils	
  peuvent	
  également	
  se	
  présenter	
  en	
  seringue,	
  l’application	
  se	
  fait	
  alors	
  
directement	
  intra-­‐orale.	
  	
  
	
  
L’avantage	
  /	
  L’inconvénient	
  
	
  
Avantage	
  :	
  
• Bonne	
  propriété	
  mécanique	
  
• Bonne	
  Adhésion	
  	
  
• Parfaite	
  étanchéité	
  	
  
• Excellente	
  résistance	
  à	
  la	
  résorption	
  	
  
	
  
Inconvénients	
  :	
  
• Insoluble	
  dans	
  les	
  solvants,	
  ne	
  s’élimine	
  pas	
  en	
  cas	
  d’un	
  
retraitement.	
  	
  
• Comme	
  toutes	
  les	
  résines,	
  elle	
  contient	
  des	
  monomères	
  présentant	
  une	
  
toxicité	
  initiale.	
  	
  
• Les	
  ciments	
  de	
  scellement	
  à	
  base	
  de	
  résine,	
  doivent	
  être	
  utilisés	
  
en	
  association	
  à	
  la	
  Gutta-­‐Percha	
  et	
  jamais	
  seul	
  en	
  remplissage	
  
canalaire	
  !	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
2) Gutta-­‐percha	
  
	
  
Elle	
  ressemble	
  a	
  du	
  caoutchouc	
  (mais	
  moins	
  élastique),	
  c’est	
  du	
  Latex	
  extrait	
  d'un	
  
arbre	
  de	
  Malaisie,	
  la	
  gutta-­‐percha	
  est	
  utilisée	
  depuis	
  plus	
  d'un	
  siècle	
  comme	
  élément	
  
solide	
  de	
  l'obturation	
  canalaire	
  (la	
  masse	
  la	
  plus	
  importante	
  d’obturation)*.	
  La	
  gutta	
  
percha	
  est	
  un	
  isolant	
  non	
  résorbable,	
  ainsi	
  que	
  biocompatible.	
  	
  
	
  
La	
  gutta	
  existe	
  sous	
  deux	
  formes:	
  α	
  et	
  β.	
  	
  
Ø La	
  forme	
  α	
  qui	
  compose	
  les	
  bâtonnets,	
  elle	
  est	
  utilisée	
  sur	
  des	
  tuteurs	
  en	
  
plastique	
  à	
  chauffer.	
  C’est	
  une	
  lime	
  en	
  plastique	
  chauffée	
  ramollie	
  puis	
  insérer	
  
dans	
  le	
  canal	
  radiculaire.	
  Il	
  est	
  toujours	
  manipulé	
  chaud.	
  
[ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
   13	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
Elle	
  est	
  très	
  rigide	
  
	
  
Ø la	
  forme	
  β	
  =	
  la	
  forme	
  commerciale	
  qui	
  a	
  subi	
  un	
  traitement	
  thermique	
  afin	
  de	
  
pouvoir	
  incorporer	
  d’autres	
  composants	
  et	
  être	
  préparée	
  sous	
  forme	
  de	
  
cônes.	
  Il	
  est	
  utilisé	
  en	
  clinique.	
  	
  
Elle	
  est	
  flexible	
  et	
  souple.	
  Mais	
  très	
  peu	
  élastique.	
  	
  
	
  
	
  
	
  
a. Composition	
  des	
  cônes	
  
	
  
Ø Composants	
  organiques	
  :	
  	
  
o gutta	
  percha	
  :	
  20%;	
  
o plastifiants	
  :	
  3%	
  
	
  
Ø Composants	
  minéraux	
  :	
  
o oxyde	
  de	
  zinc	
  :	
  66%;	
  	
  
o sulfate	
  de	
  baryum	
  :	
  11%	
  
	
  
Ø Autres	
  composants	
  :	
  
o colorants	
  (érythrosine),	
  	
  
o métaux	
  (traces)	
  
	
  
b. Propriétés	
  physico-­‐chimiques	
  
	
  
La	
  Gutta-­‐Percha	
  ne	
  présente	
  pas	
  d’adhérence	
  aux	
  parois	
  canalaires	
  !	
  
	
  
Ø Solubilité,	
  insoluble	
  dans	
  l’eau,	
  l’alcool	
  mais	
  soluble	
  dans	
  certain	
  solvant	
  
organique	
  (eucalyptus,	
  huile	
  d’orange,	
  huile	
  de	
  citron)	
  
Ø Plasticité	
  =	
  Déformable,	
  permet	
  une	
  bonne	
  adaptation	
  aux	
  parois	
  dentinaires	
  
après	
  le	
  compactage	
  à	
  chaud	
  ou	
  à	
  froid.	
  Plus	
  on	
  ajoute	
  l’oxyde	
  de	
  zinc	
  dans	
  la	
  
composition,	
  plus	
  les	
  cônes	
  sont	
  rigides.	
  La	
  jonction	
  de	
  cément	
  avec	
  les	
  parois	
  
canalaires	
  est	
  impérative.	
  	
  
Ø Afin	
  d’éviter	
  la	
  dissolution	
  de	
  la	
  jonction	
  de	
  cément	
  et	
  de	
  limiter	
  sa	
  contraction	
  
de	
  prise,	
  on	
  l’applique	
  dans	
  un	
  fine	
  couche.	
  Il	
  est	
  donc	
  très	
  important	
  de	
  
compacter	
  la	
  G-­‐A,	
  pour	
  limiter	
  la	
  quantité	
  de	
  ciment	
  et	
  pour	
  optimiser	
  le	
  
scellement.	
  	
  
Ø Non-­‐résorbable	
  	
  
Ø Radio-­‐opacité	
  grâce	
  a	
  la	
  présence	
  de	
  baryum	
  
Ø Se	
  ramollit	
  à	
  la	
  chaleur	
  et	
  se	
  rétracte	
  en	
  refroidissant,	
  on	
  garde	
  une	
  pression	
  
jusqu’à	
  son	
  durcissement,	
  afin	
  d’éviter	
  un	
  rétractation	
  volumétrie	
  traduisant	
  une	
  
perte	
  d’étanchéité.	
  	
  
Ø est	
  un	
  isolant	
  thermique	
  
	
  
c. Propriétés	
  biologiques	
  	
  
	
  
Ø Biocompatibilité	
  avec	
  les	
  tissus	
  péri-­‐apicaux	
  
14	
   [ENDODONTIE	
  –	
  COURS	
  7]	
  
	
  
	
  	
  
Dadoo	
  DinCluj	
  
	
  
	
   	
  
Ø Activité	
  antibactérienne	
  grâce	
  à	
  l’oxyde	
  de	
  zinc	
  
	
  
d. Présentation	
  des	
  cônes	
  
	
  
Cônes	
  standardisés	
  (ou	
  normalisés)	
  :	
  utilisés	
  dans	
  les	
  travaux	
  pratiques,	
  il	
  sont	
  
fabriqués	
  pour	
  s’ajuster	
  au	
  diamètre	
  et	
  à	
  la	
  forme	
  du	
  dernier	
  instrument	
  utilisé	
  à	
  la	
  
longueur	
  de	
  travail	
  (la	
  lime	
  apicale	
  maitresse).	
  	
  La	
  conicité	
  est	
  de	
  2%.	
  On	
  peut	
  vérifier	
  
les	
  mesures	
  de	
  ces	
  cônes	
  en	
  les	
  introduisant	
  dans	
  la	
  filière,	
  s’ils	
  dépassent,	
  on	
  peut	
  les	
  
couper	
  à	
  l’aide	
  d’un	
  bistouri.	
  Il	
  faut	
  toujours	
  vérifier	
  leur	
  taille	
  !	
  
	
  
	
  
	
  
Cônes	
  non-­‐standardisés	
  ;	
  ce	
  sont	
  des	
  cônes	
  avec	
  des	
  valeurs	
  de	
  conicité	
  
augmentées	
  et	
  à	
  pointe	
  fine.	
  Ils	
  sont	
  utilisés	
  en	
  cas	
  de	
  résorption,	
  et	
  s’adaptent	
  au	
  
diamètre	
  apical	
  terminal	
  de	
  la	
  préparation.	
  	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Diamètre	
   Référence	
  
	
  	
  	
  0,8	
   	
   Fine-­‐Fine	
  
	
  	
  	
  0,9	
   	
   Medium-­‐Fine	
  
	
  	
  	
  1,0	
   	
   Fine	
  
	
  	
  	
  1,3	
   	
   Fine-­‐Medium	
  
	
  	
  	
  1,4	
   	
   Medium	
  
	
  	
  	
  2,3	
   	
   Large	
  
	
  

Contenu connexe

Tendances

356341895 endo-revision
356341895 endo-revision356341895 endo-revision
356341895 endo-revision
mii va
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
Dr.Oudainia Mounira
 
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdfLivre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
abdelkrim khedim
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2
mii va
 
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
mii va
 
Therapeutique orthopedique
Therapeutique orthopediqueTherapeutique orthopedique
Therapeutique orthopedique
fati guzel
 
Les couronnes céramométalliques 2
Les couronnes céramométalliques 2Les couronnes céramométalliques 2
Les couronnes céramométalliques 2
Abdeldjalil Gadra
 
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptxéxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
AmaniAthmania
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Oral Surgeon
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Abdeldjalil Gadra
 
Activateur de classe ii
Activateur de classe iiActivateur de classe ii
Activateur de classe ii
mohammed sadek
 
Rééducation neuro occlusale en ODF
Rééducation neuro occlusale en ODF Rééducation neuro occlusale en ODF
Rééducation neuro occlusale en ODF
Dr.Oudainia Mounira
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
Abdeldjalil Gadra
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Abdeldjalil Gadra
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
Abdeldjalil Gadra
 
Mobilite
MobiliteMobilite
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
Abdeldjalil Gadra
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
Abdeldjalil Gadra
 
Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète
Abdeldjalil Gadra
 

Tendances (20)

356341895 endo-revision
356341895 endo-revision356341895 endo-revision
356341895 endo-revision
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
 
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdfLivre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2
 
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
 
Therapeutique orthopedique
Therapeutique orthopediqueTherapeutique orthopedique
Therapeutique orthopedique
 
Les couronnes céramométalliques 2
Les couronnes céramométalliques 2Les couronnes céramométalliques 2
Les couronnes céramométalliques 2
 
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptxéxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
 
Activateur de classe ii
Activateur de classe iiActivateur de classe ii
Activateur de classe ii
 
Rééducation neuro occlusale en ODF
Rééducation neuro occlusale en ODF Rééducation neuro occlusale en ODF
Rééducation neuro occlusale en ODF
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
 
Les empreintes en ppma
Les empreintes en ppmaLes empreintes en ppma
Les empreintes en ppma
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
 
Mobilite
MobiliteMobilite
Mobilite
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 
Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète
 

Similaire à 268464969 endodontie-cours-7s

2 curetage parodontal
2  curetage parodontal2  curetage parodontal
2 curetage parodontal
Abdeldjalil Gadra
 
le site 1 exposé.pptx
le site 1 exposé.pptxle site 1 exposé.pptx
le site 1 exposé.pptx
ouariouari
 
268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6
mii va
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
Abdeldjalil Gadra
 
BioRoot RCS by Dr.Marwa Ben Ameur
BioRoot RCS by Dr.Marwa Ben AmeurBioRoot RCS by Dr.Marwa Ben Ameur
BioRoot RCS by Dr.Marwa Ben Ameur
MarwaBenAmeur3
 
Paro prothese
Paro protheseParo prothese
Paro prothese
Abdeldjalil Gadra
 
Chirurgie de la poche1
Chirurgie de la poche1Chirurgie de la poche1
Chirurgie de la poche1
Abdeldjalil Gadra
 
Chirurgie de la poche
Chirurgie de la poche Chirurgie de la poche
Chirurgie de la poche
Abdeldjalil Gadra
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
Oral Surgeon
 
268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8
mii va
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Abdeldjalil Gadra
 
D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010
abdelkrim khedim
 
Expo dentinite
Expo dentiniteExpo dentinite
Expo dentinite
mii va
 
7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf
HamedBelhaj
 
7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf
HamedBelhaj
 
la relation paro- endo
la relation paro- endo la relation paro- endo
la relation paro- endo
Abdeldjalil Gadra
 
Les reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexesLes reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexes
ResidanatDentaire
 
1 generalites chirurgie parodontale
1  generalites chirurgie parodontale1  generalites chirurgie parodontale
1 generalites chirurgie parodontale
Abdeldjalil Gadra
 

Similaire à 268464969 endodontie-cours-7s (20)

2 curetage parodontal
2  curetage parodontal2  curetage parodontal
2 curetage parodontal
 
le site 1 exposé.pptx
le site 1 exposé.pptxle site 1 exposé.pptx
le site 1 exposé.pptx
 
268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
 
Oce8
Oce8Oce8
Oce8
 
BioRoot RCS by Dr.Marwa Ben Ameur
BioRoot RCS by Dr.Marwa Ben AmeurBioRoot RCS by Dr.Marwa Ben Ameur
BioRoot RCS by Dr.Marwa Ben Ameur
 
Paro prothese
Paro protheseParo prothese
Paro prothese
 
Chirurgie de la poche1
Chirurgie de la poche1Chirurgie de la poche1
Chirurgie de la poche1
 
Chirurgie de la poche
Chirurgie de la poche Chirurgie de la poche
Chirurgie de la poche
 
6 la poche parodontale
6   la poche parodontale6   la poche parodontale
6 la poche parodontale
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
 
D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010
 
Expo dentinite
Expo dentiniteExpo dentinite
Expo dentinite
 
7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf
 
7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf7. Le tartre.pdf
7. Le tartre.pdf
 
la relation paro- endo
la relation paro- endo la relation paro- endo
la relation paro- endo
 
Les reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexesLes reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexes
 
1 generalites chirurgie parodontale
1  generalites chirurgie parodontale1  generalites chirurgie parodontale
1 generalites chirurgie parodontale
 

Plus de mii va

2016 lil2c015
2016 lil2c0152016 lil2c015
2016 lil2c015
mii va
 
Prescriptions en odontologie pediatrique
Prescriptions en odontologie pediatriquePrescriptions en odontologie pediatrique
Prescriptions en odontologie pediatrique
mii va
 
258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie
258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie
258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie
mii va
 
Reconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guideReconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guide
mii va
 
Inlay core
Inlay coreInlay core
Inlay core
mii va
 
000
000000
000
mii va
 
Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019
mii va
 
268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1
mii va
 
68069116 biomateriaux-dentaires
68069116 biomateriaux-dentaires68069116 biomateriaux-dentaires
68069116 biomateriaux-dentaires
mii va
 

Plus de mii va (9)

2016 lil2c015
2016 lil2c0152016 lil2c015
2016 lil2c015
 
Prescriptions en odontologie pediatrique
Prescriptions en odontologie pediatriquePrescriptions en odontologie pediatrique
Prescriptions en odontologie pediatrique
 
258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie
258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie
258123315 dceo2-2-odontologie chirurgicale-sista-et-microdentisterie
 
Reconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guideReconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guide
 
Inlay core
Inlay coreInlay core
Inlay core
 
000
000000
000
 
Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019
 
268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1
 
68069116 biomateriaux-dentaires
68069116 biomateriaux-dentaires68069116 biomateriaux-dentaires
68069116 biomateriaux-dentaires
 

268464969 endodontie-cours-7s

  • 1. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   1         Dadoo  DinCluj         Endodontie  -­‐  Cours  7   Obturation  canalaire                 Plan  du  cours  :     I. Définition   II. Objectif  de  l’obturation  canalaire     III. Limite  apicale  du  traitement  endodontique     1) Sous  Obturation     2) Sur  Extension     3) Sur  Obturation     IV. Les  instruments     1) Les  fouloirs  latéraux    (spreaders)   2) Les  fouloirs  verticaux  (pluggers)   3) Les  Bourre-­‐pates  (lentullo)   4) Le  compacteur  (Gutta  Condensor)   V. Les  matériaux  nécessaires  pour  l’obturation  canalaire     1) Ciment  de  Scellement     a. Rôles   b. Propriété  Physique     c. Propriété  chimique     d. Biocompatibilité     e. Composition,  présentation  et  mise  en  œuvre     1. Oxyde  de  Zinc-­‐Eugénol   2. Hydroxyde  de  Calcium   3. Ciment  à  base  de  Résine       2) Gutta-­‐Percha   a. Composition  des  cônes     b. Propriétés  physico-­‐chimiques     c. Propriétés  biologiques     d. Présentation  des  cônes        
  • 2. 2   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj         I. Définition       • L’obturation  tridimensionnelle  étanche  du  réseau  canalaire  est  la  dernière  étape   du  traitement  endodontique,  visant  à  isoler  le  réseau  canalaire  du  milieu  buccal   et  du  parodonte  profond.  L’obturation  endodontique  et  l’obturation  coronaire   ferment  la  porte  d’entrée  des  bactéries  et  prévient  une  nouvelle  contamination.   • Elle  permet  d’assurer  la  pérennité  du  nettoyage  et  de  la  mise  en  forme.   • Alors  le  nettoyage  et  la  mise  en  forme  sont  les  facteurs  du  succès  endodontique  !       II. Objectif  de  l’obturation  canalaire     Technique  :                 >>>  Etanchéité  <<<     • Emprisonner  les  micro-­‐organismes   • Privation  nutritive  pour  les  bactéries  qui  n’ont  été  détruites  lors  de  la  préparation   canalaire  afin  de  couper  la  prolifération.     Les  bactéries  entrent  selon  un  mécanisme  de  micro-­‐infiltration  du  fluide   parodontal.  Il  entre  soit  par  les  canaux  accessoires,  soit  le  foramen  apical.  Ce   fluide  ne  contient  pas  de  bactéries  à  proprement  dit,  mais  il  représente  le   substrat  assurant  la  nutrition  des  bactéries  présent  dans  le  canal  radiculaire.     • Prévenir  la  recontamination  par  les  bactéries  et  leurs  toxines,     o Etanchéité  vis  a  vis  des  bactéries  résiduelles  (coupure  de  la  source  de   nutrition)  :  obturation  endodontique  tridimensionnelle   o Etanchéité  vis  a  vis  des  bactéries  acquises  (coupure  de  l’entrée  par   micro-­‐infiltration)  :  restauration  coronaire  fluides  periodontales     Ø Isolation  tridimensionnelle  de  l’endodonte  du  reste  de  l’organisme     Biologique  :   • Antisepsie  :  Elimination  des  bactéries  résiduelles     L’obturation  canalaire  :  dense  et  étanche   • Le  matériau  de  choix  pour  réaliser  cette  obturation  tridimensionnelle  est  la  gutta   percha,  compactée  afin  de  permettre  son  adaptation  aux  parois  canalaires,   mais  elle  n’adhère  jamais.     • L’étanchéité  est  assurée  par  un  mince  film  de  ciment  de  scellement  (assure   la  liaison  entre  la  gutta  et  les  parois  du  canal  radiculaire).   • L’étanchéité  ne  peut  être  obtenue  que  par  la  densité  du  matériau  d’obturation  au   sein  du  réseau  canalaire  (ils  ont  une  consistance  crémeuse).  C’est  la  raison  pour   laquelle  les  «  pâtes  à  canaux  »  seules  ne  sont  pas  acceptables.   •  La  mise  en  place  de  plusieurs  cônes,  les  uns  à  côté  des  autres,  est  une  étape   supplémentaire  dans  la  recherche  de  la  densité  et  réduit  la  quantité  de  ciment.     Critère  d’obturation  canalaire  en  clinique  :     • Dent  asymptomatique    
  • 3. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   3         Dadoo  DinCluj         • Aucun  saignement  ou  sécrétion  intra  canalaire.  Donc  nettoyage  (car   possibilité  d’infection,  d’inflammation)  et  mise  en  forme  correctes.     • Canal  sec       III. Limite  apicale  du  traitement  endodontique     Idéalement  à  la  JCD  dans  le  cas  de  dents  vitale.  Préservation  du  système  de   réparation  tissulaire  contenu  dans  le  cône  cémentaire.                             La  limite  de  l’obturation  est  au  niveau  coronaire  et  apical.  La  limite  coronaire  signifie   l’élimination  des  cônes  de  G-­‐P  et  du  ciment  de  scellement  jusqu’au  niveau  de  l’entrée   canalaire.  On  ne  laisse  alors  aucun  matériel  d’obturation  dans  la  cavité  d’accès.  Ils   ne  sont  présents  uniquement  au  niveau  des  entrées  canalaires.       La  limite  apicale  est  toujours  au  niveau  de  la  constriction  apicale,  elle  s’arrête  à  0,5-­‐1   mm  sous  l’apex    radiographique.       1) La  Sous-­‐Obturation       C’est  une  obturation  incomplète  du  système  canalaire  avec  la  présence  de  vides   (entre  les  matériaux  et  les  parois  canalaires)  et  de  bactéries  résidant  dans  cet   espace.  Ils  provoquent  une  réaction  inflammatoire  (une  parodontite  apicale   chronique).         Si  l’obturation  est  complète  mais  l’étanchéité  est  mauvaise  au  niveau  des  parois   canalaires,  alors  on  parle  également  d’une  sous-­‐obturation,  car  le  risque  d’infection   est  présent.  Il  faut  alors  bien  choisir  le  diamètre  des  cônes.                     Le  canal  est  obturé   jusqu’à  mi-­‐distance   et  le  reste  est  vide.   La  conséquence  est   l’infection.     Radio-­‐transparence  :   Abcès  péri-­‐apical  
  • 4. 4   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj         Le  pronostic  se  traduit  par  un  échec  de  la  préparation,  on  parle  alors  d’une   parodontite  apicale  chronique.  Elle  se  développe  avec  le  temps.       2) La  Sur-­‐Extension       On  parle  d’un  dépassement  du  matériau  d’obturation  canalaire  au  delà  du  foramen   apical  avec  :  un  volume  canalaire  obturé  incomplet  et  sans  l’étanchéité  apicale  →   sources  potentielles  d’échec  persistance  de  vides  pouvant  servir  de  refuge  aux   bactéries.           Cette  obturation  avec  une  grande  quantité  de  ciment  de  scellement  apparaît   lorsque  les  cônes  de  G-­‐P  ajoutés  ne  sont  pas  adaptés  aux  parois  du  canal  radiculaire,  ni   en  largeur,  ni  au  niveau  du  foramen  apical.       Pronostic  :  Echec  !  Dans  ces  conditions,  il  peut  y  avoir  une  déchirure  du  foramen   apical,    du  au  dépassement  de  la  limite  apicale.       Il  faut  alors  retraiter  afin  de  faire  le  traitement  canalaire,  il  faut  alors  réaliser  de   nouveau  la  mise  en  forme  et  le  nettoyage.  Il  faut  alors  réaliser  une  chirurgie   endodontique.  Si  la  pate  se  résorbe,  alors  la  chirurgie  n’est  pas  obligatoire.  L’excès  de  la   pate  est  enlevé  par  voie  rétrograde.       3) La  Sur-­‐Obturation     Le  dépassement  du  matériau  d’obturation  canalaire  au  delà  du  foramen  apical  avec   un  volume  canalaire  complètement  obturé  et  avec  l’étanchéité  apicale  possède  un   pronostic  bon.     Ce  type  d’accident  lorsqu’on  utilise  la  gutta-­‐percha  à  chaud,  et  que  le  compactage  est   excessif  le  long  de  la  dent.       La  résorption  du  matériau  entraine  un  équilibre  de  la  préparation.  Le  but  est  de   fermer  toutes  les  voies  d’entrées  des  bactéries.  Il  n’y  a  pas  d’abcès  ou  d’inflammation.   Cependant  le  patient  sent  quelques  douleur,  donc  prescription  d’antalgiques.       Exception  :  Une  racine  est  vestibulée  (premières  prémolaires  maxillaires  et  racine   mésiale  des  premières  molaires  maxillaires)  et  la  corticale  vestibulaire  est  très  fine  en   Limite  apicale   ouverte   Anatomie  canalaire   non  respectée  :  Vide   coronaire   Matériaux  d’obturation   (pas  de  cône)  
  • 5. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   5         Dadoo  DinCluj         regard  de  l’apex  (fenestration),  l’obturation  est  en  contact  avec  le  périoste/le  tissue   sous-­‐muqueux  →l’  échec  (chirurgie  péri-­‐apicale).  Sans  la  corticale  osseuse,  l’obturation   déclenche  au  niveau  de  l’extrémité  de  la  racine,  l’apparition  de  tissu  supplémentaire.   L’intervention  chirurgicale  est  alors  nécessaire.           IV. Les  instruments     1) Fouloirs  latéraux  ou  "spreaders"  (instrument  à  main)     Utilisation  pour  la  condensation  latérale  à  froid  de  gutta  percha  dans  le  canal.   Il  est  plus  logique  d’utiliser  des  spreaders  digitaux  à  bout  plat  comme  ceux  de   Maillefer  car  l’extrémité  plate  permet  à  la  fois  d’optimiser  la  composante  verticale   de  la  technique  par  un  meilleur  déplacement  du  cône  principal,  et  de  procurer   une  meilleure  assise  aux  cônes  accessoires.       Type  :     Ø Spreaders  à  manche  court,  (Fingers  spreaders  (FS))           Ø Spreaders  à    manche  long,  utilisé  pour  les  dents  postérieures,  car   l’accès  est  difficile  pour  un  spreader  FS.                 Structure  :     Ø 3  parties  :     o Manche  ;  en  plastique  ou  en  métal.  Il  présente  des  couleurs   variables.  Elles  respectent  ou  non  l’ISO.     o Tige  ;  assure  la  liaison  entre  le  manche  et  la  partie  active   o Partie  Active  ;  toujours  effilée  ou  conique  avec  une   extrémité  pointue  ou  arrondie.  Il  peut  possédé  une  conicité   de  2  %.     Ø La  longueur  est  variable  mais  les  plus  utilisés  sont  de  21  –  25  mm.       Ciment  de   scellement    
  • 6. 6   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj             Confectionné  :     Ø en  acier;    Ni-­‐Ti  (peut  se  courber  pendant  le  compactage)     Ø mixte  (NiTi  dans  la  partie  apicale  et  acier  dans  la    partie  coronaire)           On  réalise  des  mouvements  rotatoires  et  on  presse  la  gutta  en  direction  apicale,   contre  les  parois  du  canal  radiculaire  pour  réaliser  une  obturation  avec  la  plus  grande   quantité  de  gutta  et  la  plus  petite  quantité  du  ciment.       Cependant  on  ne  peut  jamais  remplir  les  canaux  accessoires,  avec  un   matériau  solide.       On  ne  doit  pas  forcer  le  spreader  pendant  le  compactage,  parce  que   cela  peut  entrainer  une  fracture  radiculaire!     2) Fouloirs  verticaux  ("  pluggers")     Utilisation  pour  la  condensation  verticale  à  chaud  de  gutta-­‐percha         Ø Type     o Manche  court  avec  partie  active  fine.  La  longueur  est  comprise  entre  21  à   28  mm.     o Manche  long     o La  couleur  des  manches  ne  respecte  les  normes  ISO.       Ø Le  bout  de  l’instrument  est  plat  !   Fouloir  double  possédant  un  coté  fouloir  gradué,  avec  un  bout  plat  (compaction)   et  un  coté  réchauffeur  avec  un  bout  pointue  non  gradué  (on  écarte  l’excès  de  Gutta-­‐Percha   au  iveau  de  la  cavité  d’accès).     Le  chiffre  sur  le  manche  de  l’instrument  indique  le  diamètre  à  la  pointe  de   l’instrument.  On  utilise  des  pluggers  à  manche  long  coloré,  pour  une  prise  en  main  idéale   et  un  nettoyage  facile.       Le  plugger  peut  avoir  une  partie  active  ou  une  double  partie  active.  Les  pluggers  avec   une  double  partie  active  sont  nommés  fouloir  ou  plugger  double.  Ils  présentent  deux   parties  actives  identiques,  du  point  de  vue  de  la  forme,  Le  numéro  est  de  ½.    La   différence  se  fait  au  niveau  du  diamètre  à  la  pointe.  ½  -­‐>  1  =  0,5  et  2  =  0,6.  Les  deux   parties  actives  sont  graduées.     On  peut  également  avoir  le  fouloir  double  avec  les  parties  actives  identiques  avec   3/4,  3  =  0,8  et  4  =  1     Le  plugger  de  marteau,  possédant  le  numéro  2/4,  est  un  fouloir  double  avec  deux   parties  actives  différentes,  dont  une  extrémité  avec  un  bout  plat  et  l’autre  avec  un  bout   pointue  non  gradué  (c’est  la  partie  réchauffant).      
  • 7. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   7         Dadoo  DinCluj         Le  plugger  1/1  signifie  que  les  parties  actives  possèdent  le  même  diamètre  (0,5).  Il   est  important  de  faire  la  différence  entre  les  pluggers  possédant  des  extrémités  actives   identiques  ou  différentes.     Si  on  met  le  plugger  sous  le  feu,  elle  nous  tue  !!!       3) Bourre-­‐pâtes  (LENTULLO)     Rotatif  utilisé  sur  contre-­‐angle  bleu  à  vitesse  lente  (moins  de  600  rpm).  Tourne   dans  le  sens  horaire  uniquement.     La  partie  active  possède  une  forme  de  visse  sans  fin,  dont  les  spires   sont  dans  le  sens  inverse  de  rotation  horaire.     Utilisation  réservée  à  la  mise  en  place  de  médications  temporaires  :   Pate   𝐶 𝑎(𝑂𝐻)!.  Il  est  utilisé  seulement  pour  placer  l’obturation   temporaire  dans  un  canal  radiculaire  entre  deux  séances  de  traitement.   Cette  pate  est  utilisée  pour  réduire  la  pression  intra-­‐canalaire.  On   n’introduit  jamais  des  ciments  de  scellement.       Il  doit  être  choisi  en  fonction  de  la  largeur  de  la  préparation  canalaire.  Il  existe  en  4   diamètres  et  3  longueurs.  Les  couleurs  sur  le  manche  correspondent  aux  normes   ISO.     Diamètre  :   • Rouge  :  Extra-­‐fin     • Bleu  :  Fin     • Vert  :  Moyen     • Noir  :  Gros     Longueur  :   • Court  :  17   • Long  :  21   • Extra-­‐long  :  25     On  dépasse  du  foramen  pour  la  simple  et  bonne  raison  qu’il  n’y  a  pas  de  stop  en   silicone  pour  arrêter  l’entrée  dans  le  canal.       On  l’introduit    dans  le  canal    jusqu’à  la  longueur  convenable  sans  rotation   (jusqu’à  être  bloqué  puis  on  retire  un  peu).    Le  but  est  que  l’instrument,    avec  sa  pate   d’obturation,  ne  doit  pas  être  coincé  entre  les  parois  du  canal.  Après,  on  démarre  le  
  • 8. 8   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj         micromoteur  et  le  Lentullo  est  retiré  avec  un  mouvement  circulaire  (comme  ça  on   applique  la  pate  sur  les  parois).           4) Le  compacteur  thermomécanique  de  Gutta-­‐percha  (Gutta  Condensor)       Un  instrument  rotatif  spécifique  en  acier  d’une  forme  similaire  à  celle  d’une  lime   de  Hedstroëm  inversée.     Instrument  :  le  condenseur  de  Mac  Spadden  est  monté  sur  C.A.  conventionnel  (à   bague  bleu),  utilisé  à  une  vitesse  de  rotation  (dans  le  sens  des  aiguilles  d'une   montre)  rapide  (8  000  à  10  000  tours  /min).       On  introduit  un  cône  de  Gutta-­‐Percha,  puis  on  introduit  cet  instrument.  La  vitesse  de   rotation  chauffe  (mécaniquement  par  friction),  ramolli,  propulse  et  compacte   latéralement  et  en  direction  apicale  (verticalement)  la  gutta-­‐percha.     Elle  est  limitée  aux  portions  rectilignes  du  canal.  Sinon  il  y  a  un  risque  de  fracture   ou  même  pire,  une  agression  du  parodonte.  Sa  forme  géométrique  centrique  a  la  forme   d’une  lime  H  inversée.           Le  Gutta  condensor  en  diamètre  de  25  à  80,  il  respecte  le  Code  de  couleur   ISO  (rouge  :  25  ou  45)  ;  Longueur  =21/25mm.       La  technique  mixte  (à  demander  à  la  prof)       4) Les  matériaux  nécessaires  pour  l’obturation  canalaire     1) Ciment  de  scellement     La  pate  et  le  ciment  de  scellement  ont  la  même  composition  de  base  mais   diffèrent  par  quelques  composants  et  surtout  par  leur  utilisation.  D’un  point  de  vue   de  composition  les  pates  contiennent  des  composants  anti-­‐inflammatoire  et   antiseptique  ajoutés  afin  de  diminuer  les  douleurs  post-­‐opératoires  et  les   insuffisances  de  la  mise  enforme  du  canal.       L’incorporation  des  antiseptiques  dans  les  matériaux  d’obturation  canalaire  n’est   pas  justifiée  dès  lors  la  mise  en  forme  et  le  nettoyage  canalaire  ont  été  bien  réalisé.      
  • 9. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   9         Dadoo  DinCluj         Les  pates  de  scellement  sont  utilisées  pour  la  technique  mono-­‐cône  lors  du   remplissage  de  canaux  par  un  bourre  pate  et  un  cône  unitaire.  Les  ciments  de   scellement  sont  destinés  à  être  utilisés  sous  forme  d’un  mince  film  avec  la  Gutta-­‐ Percha  compactée.       a. Les  rôles  d’un  ciment  de  scellement     Ø Assurer  un  joint  entre  GP  et  les  parois  canalaires   Ø Faciliter,  par  la  lubrification,  la  mise  en  place  du  maître-­‐cône  (voisin  de  la  lime   maitresse  car  même  longueur,  même  largeur)   Ø Obturer  les  zones  inaccessibles  à  la  gutta-­‐percha,  (les  canaux  accessoires)     Ø Créer  un  milieu  défavorable  au  développement  des  micro-­‐organismes  :   antiseptique       b. Propriétés  physiques         c. Propriétés  chimiques           Epaisseur  du  uilm  doit  etre  le   plus  bin  possible  car  le  ciment   n’est  la  que  pour  assurer  la  lien   entre  la  GP  d’une  part  et  la   dentine  d’autre  part   La  consistence  crémeuse   adequate  (faible  viscosite)   pour  fuser  dans  les  canaux   latéraux  et  accessoires   Stabilite  dimensionnelle  (pas   de  contraction  de  prisme,  pas   d'expension  volumétrique).   Comme  le  ciment  assure   l’hermeticite  de  l’obturation,  il   est  souhaitable  qu’il  soit  aussi   stable  que  possible   Le  ciment  doit  etre  radiopaque   auin  de  pouvoir  juger  la  qualite   de  Traitement  Endo  et  mettre   en  evidence  le  depassement  du   ciment  au-­‐dela  de  l’apex  ainsi   que  leur  resorbtion  progressive   Bonne  adhesion  a  la  GP  et  a  la   dentine.  Donc  une  parfaite   étanchéité  canalaire.     Coloration  :  Les  céments  à  base   de  Zoey,  de  résine  contenant   des  agents  pouvant  colorer  la   dentine.  Il  faut  alors  éliminer   tout  l'excès  de  cément  de  la   cavité  à  la  uin  de  l'obturation.     Temps  de  travail  (maximal   pour  pouvoir  obturer   totalement  les  pluri-­‐ radiculées  avant   durcissement)     Temps  de  prise  court  (la   presence  de  l’humidite   modiuie  la  reaction  de  prise   ainsi  que  l’adhesion  du   ciment  a  la  dentine  et  a  la   GP)   Insolubilité  dans  les   bluides  biologiques   (garantie  de  l’étanchéité)  
  • 10. 10   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj         d. Biocompatibilité           e. Composition,  présentation  et  mise  en  œuvre     Il  existe  3  types  de  ciment  de  scellement  a  base  de:   Ø Oxyde  de  Zinc  Eugénol     Ø Hydroxyde  de  Calcium     Ø Ciment  à  base  de  résine  (il  existe  également  des  ciments  à  base  de  verre   ionomère  et  silicone)     1. Oxyde  de  Zinc  Eugénol       Présentation  :     Sous  forme  poudre  (oxyde  de  zinc  +  divers  constituants)  +  liquide  (eugénol)*   selon  un  ratio  de  4/1  à  6/1,  jusqu’à  obtenir  une  consistance  crémeuse.                                                                                                           La  poudre  est  blanche  ou  légèrement  jaune  sans  odeur,  sans  gout,  elle  peut   présenter  une  granulométrie  variable.  Le  liquide  est  eugénol,  dont  la  couleur  est  jaune   pale,  son  gout  est  piquant.       Composition  :     Ø formule  de  Grossman  :  ZnO,  résine,  carbonate  de  Bi,  sulfate  de    Ba,  borate  de  Na   (sans  Agent)  +  eugenol   Ø formule  de  Rickert  :  ZnO,  Agent,  résine,  di-­‐iodothymol  +  eugenol     Le    temps  de  prise  varie  en  fonction  :     Ø de  la  granulométrie  de  la  poudre,  si  elle  est  diminuée,  le  mélange  se  fait   rapidement.     Ø du  rapport  P/L,  (4/1  è  6/1),  si  on  ajoute  plus  de  poudre,  le  temps  de   prise  est  diminuée.   Ø de  la  température  ambiante,  si  elle  est  plus  grande,  celui-­‐ci  sera  plus   court.     Ø de  l’humidité,  elle  joue  un  rôle  d’accélérateur  dans  la  prise.       Avec  2%  d’eau  la  prise  est  de  24h,  alors  qu’avec  100%  d’eau,  elle  est  de  15  min.       Avantages  /  inconvénients   Avantage  :   • Bonne  étanchéité   Le  ciment  doit  etre  inoffensive   vis  a  vis  de  cellules  du  peri-­‐ apex  =  biocompatible  avec  le   ligament  parodontal   Effet  bactericide  :  le  ciment   ZOE  grace  a  l’eugenol,  le   ciment  a  base  de  CaOH  grace  a   OH−,  le  ciment  a  base  de  resine   libère  peu  des  monomeres   residuels   24h    
  • 11. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   11         Dadoo  DinCluj         • Bonne  biocompatibilité     Inconvénients     • Rétraction  de  prise   • La  solubilité  à  long  terme     • Toxicité  initiale  diminuant  avec  le  temps,  mais  a  faible  concentration,  il  est   sédatif.     • Présence  d’agent,  induisant  une  coloration  grisâtre  de  la  dent     Manipulation     Mélange  avec  indication  du  fabricant  jusqu’à  consistence  crémeuse                       2. Hydroxyde  de  Calcium       Composition  et  présentation     Ce  sont  des  ciments  prêts  à  emploi,  présenté  sous  forme  de  mélange  de  deux   pâtes  selon  un  ratio  1/1  contenus  dans  deux  tubes  :     Ø Une  pâte  C  contient  une  résine  (poly-­‐méthylène-­‐méthyl-­‐salicylate)   Ø Autre  pate  B  contient  de  l’oxyde  de  calcium,  de  l’oxyde  de  zinc  et   des  adjuva     Le  mélange  pate  base  est  catalyseur  dans  les  quantités  égales,  il   abouti  à  l’hydroxyde  de  calcium  pris  dans  une  matrice  résineuse.       Les  avantages  /  l’inconvénient       Avantage  :   • Favorise  la  cicatrisation  apicale  (formation  de  néo-­‐ cément  au  niveau  des  dents  immature,  avec  l’apex  ouvert)   • Action  bactériostatique  légère       Inconvénients  :   • Résorption  à  long  terme  aboutissant  à  une  perte   d’étanchéité.                      
  • 12. 12   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj         3. Ciment  à  base  de  résine       Ils  sont  prêts  à  emploi.  Les  ciments  de  scellement  sous  la  forme  pâte  B-­‐pâte  C   sont  à  base  de  résine  époxi  (AH+  Dentsply).  Il  se  présente  sous  la  forme  pate  base,  pate   catalyseur.  On  les  mélange  en  quantité  égale.       Ils  peuvent  également  se  présenter  en  seringue,  l’application  se  fait  alors   directement  intra-­‐orale.       L’avantage  /  L’inconvénient     Avantage  :   • Bonne  propriété  mécanique   • Bonne  Adhésion     • Parfaite  étanchéité     • Excellente  résistance  à  la  résorption       Inconvénients  :   • Insoluble  dans  les  solvants,  ne  s’élimine  pas  en  cas  d’un   retraitement.     • Comme  toutes  les  résines,  elle  contient  des  monomères  présentant  une   toxicité  initiale.     • Les  ciments  de  scellement  à  base  de  résine,  doivent  être  utilisés   en  association  à  la  Gutta-­‐Percha  et  jamais  seul  en  remplissage   canalaire  !           2) Gutta-­‐percha     Elle  ressemble  a  du  caoutchouc  (mais  moins  élastique),  c’est  du  Latex  extrait  d'un   arbre  de  Malaisie,  la  gutta-­‐percha  est  utilisée  depuis  plus  d'un  siècle  comme  élément   solide  de  l'obturation  canalaire  (la  masse  la  plus  importante  d’obturation)*.  La  gutta   percha  est  un  isolant  non  résorbable,  ainsi  que  biocompatible.       La  gutta  existe  sous  deux  formes:  α  et  β.     Ø La  forme  α  qui  compose  les  bâtonnets,  elle  est  utilisée  sur  des  tuteurs  en   plastique  à  chauffer.  C’est  une  lime  en  plastique  chauffée  ramollie  puis  insérer   dans  le  canal  radiculaire.  Il  est  toujours  manipulé  chaud.  
  • 13. [ENDODONTIE  –  COURS  7]   13         Dadoo  DinCluj         Elle  est  très  rigide     Ø la  forme  β  =  la  forme  commerciale  qui  a  subi  un  traitement  thermique  afin  de   pouvoir  incorporer  d’autres  composants  et  être  préparée  sous  forme  de   cônes.  Il  est  utilisé  en  clinique.     Elle  est  flexible  et  souple.  Mais  très  peu  élastique.           a. Composition  des  cônes     Ø Composants  organiques  :     o gutta  percha  :  20%;   o plastifiants  :  3%     Ø Composants  minéraux  :   o oxyde  de  zinc  :  66%;     o sulfate  de  baryum  :  11%     Ø Autres  composants  :   o colorants  (érythrosine),     o métaux  (traces)     b. Propriétés  physico-­‐chimiques     La  Gutta-­‐Percha  ne  présente  pas  d’adhérence  aux  parois  canalaires  !     Ø Solubilité,  insoluble  dans  l’eau,  l’alcool  mais  soluble  dans  certain  solvant   organique  (eucalyptus,  huile  d’orange,  huile  de  citron)   Ø Plasticité  =  Déformable,  permet  une  bonne  adaptation  aux  parois  dentinaires   après  le  compactage  à  chaud  ou  à  froid.  Plus  on  ajoute  l’oxyde  de  zinc  dans  la   composition,  plus  les  cônes  sont  rigides.  La  jonction  de  cément  avec  les  parois   canalaires  est  impérative.     Ø Afin  d’éviter  la  dissolution  de  la  jonction  de  cément  et  de  limiter  sa  contraction   de  prise,  on  l’applique  dans  un  fine  couche.  Il  est  donc  très  important  de   compacter  la  G-­‐A,  pour  limiter  la  quantité  de  ciment  et  pour  optimiser  le   scellement.     Ø Non-­‐résorbable     Ø Radio-­‐opacité  grâce  a  la  présence  de  baryum   Ø Se  ramollit  à  la  chaleur  et  se  rétracte  en  refroidissant,  on  garde  une  pression   jusqu’à  son  durcissement,  afin  d’éviter  un  rétractation  volumétrie  traduisant  une   perte  d’étanchéité.     Ø est  un  isolant  thermique     c. Propriétés  biologiques       Ø Biocompatibilité  avec  les  tissus  péri-­‐apicaux  
  • 14. 14   [ENDODONTIE  –  COURS  7]         Dadoo  DinCluj         Ø Activité  antibactérienne  grâce  à  l’oxyde  de  zinc     d. Présentation  des  cônes     Cônes  standardisés  (ou  normalisés)  :  utilisés  dans  les  travaux  pratiques,  il  sont   fabriqués  pour  s’ajuster  au  diamètre  et  à  la  forme  du  dernier  instrument  utilisé  à  la   longueur  de  travail  (la  lime  apicale  maitresse).    La  conicité  est  de  2%.  On  peut  vérifier   les  mesures  de  ces  cônes  en  les  introduisant  dans  la  filière,  s’ils  dépassent,  on  peut  les   couper  à  l’aide  d’un  bistouri.  Il  faut  toujours  vérifier  leur  taille  !         Cônes  non-­‐standardisés  ;  ce  sont  des  cônes  avec  des  valeurs  de  conicité   augmentées  et  à  pointe  fine.  Ils  sont  utilisés  en  cas  de  résorption,  et  s’adaptent  au   diamètre  apical  terminal  de  la  préparation.                         Diamètre   Référence        0,8     Fine-­‐Fine        0,9     Medium-­‐Fine        1,0     Fine        1,3     Fine-­‐Medium        1,4     Medium        2,3     Large