SlideShare une entreprise Scribd logo
Techniques d’ obturationTechniques d’ obturation
canalairecanalaire
Sous la direction deSous la direction de
Dr LemnadjeliaDr Lemnadjelia
Introduction
• Le scellement du foramen apical avec un matériau
inerte constitue la dernière étape du traitement
endodontique.
• Après l'éviction du parenchyme pulpaire et la
préparation de la cavité endodontique, l'obturation
canalaire est indispensable pour prévenir tout risque
de réinfection.
• Le succès d'une fermeture hermétique complète
dépend directement de la forme de la préparation, de
ses limites, et de la qualité du nettoyage.
Historique
• Avant l’avènement du Lentulo les praticiens utilisaient des
fouloirs à canaux, des broches, des sondes équarrissoirs.
• 1923: HOUSSET préconisa l’utilisation d’un foret ou une
broche montée sur tour et tournant à l’envers pour obturer un
canal.
• 1928: Lentulo a conçu ce qu’il appelle «Bourre pâte rotatif ».
• Actuellement, plusieurs techniques sont proposées faisant toutes
appel à la gutta percha.
• L’introduction de la technique de crown down associée avec la
rotation continue en endodontie pour la mise en forme des
canaux a permis l’apparition de nouvelles techniques
d’obturation.
Définition
• L'obturation canalaire est l'étape finale d'un
traitement endodontique.
• Elle consiste en le comblement dense et entier
du système canalaire avec un matériau non
irritant inerte.
• L'oblitération totale de l'espace canalaire jusqu'à
la jonction cémento-dentinaire et des canaux
accessoires est le but recherché par cette étape.
Objectifs
Une obturation tridimensionnelle du canal vise à :
1/guérir des pathologie déjà existées.
1/ prévenir les percolations qui induisent une
inflammation du périapex.
2/ Maintenir la pérennité du traitement.
3/ empêcher toutes infections ou réinfections.
4/ Créer un environnement biologique favorable pour la
mise en place des processus de cicatrisation tissulaire.
Le temps opportun pour l'obturation du
canal
1/ une culture négative.
2/pas d'exsudation excessive venant du canal(canal sec).
3/Pas d’odeur dans le canal.
4/ Dent asymptomatique (pas ou peu de sensibilité périapicale).
5/ Une bonne mise en forme canalaire
La limite de l'obturation
Quelque soit la technique de préparationQuelque soit la technique de préparation
l’ obturation canalaire doit atteindrel’ obturation canalaire doit atteindre
la jonction cémento – dentinaire .la jonction cémento – dentinaire .
Les techniques d'obturation
canalaire
Technique utilisant la pâte seule
• Cette technique consiste à obturer le système
canalaire avec une pâte.
• Différentes approches ont été proposé pour
insérer la pâtes:
=> l'injection de la pâte dans le canal;
=> sa mise en place à l'aide d'un lentulo.
Mise en place de la pâte à l'aide
d'un lentulo
• choix judicieux du Lentulo;
• La vitesse de rotation est réglée
( lente )
• Le sens de rotation est anti-horaire;
• Le lentulo est enrobé de pâte et
introduit dans le canal à l'arrêt;
• Retirer le lentulo de 1mm et mise en
marche du contre angle;
• Retirer le lentulo d'une façon
progressive du canal;
• L'opération est répétée autant de fois
jusqu'à obturation du canal;
• Suppression des excès et on prend une
radiographie de contrôle.
obturation à la pâte
seule
Avantage et inconvénient
• Technique simple et rapide
• Selon Lauderbatch, l'homogénicité de ce type
d'obturation canalaire est souvent imparfaite.
• Les canaux latéraux et accessoires ne sont pas
obturés.
• La pate est légèrement résorbable
Indication
• Utilisée dans tout les cas quelque soit la
technique de préparation.
Techniques utilisant la gutta percha
obturation monocône
• C'est une obturation avec une pâte canalaire
insérée à l'aide d'un bourre pâte et l'insertion de
cônes de gutta-percha, agissant comme des coins.
• C'est une technique d'obturation qui peut être
utilisée quelle que soit la technique de préparation
choisie.
Obturation monocône
Essayage du maître
cône
Remplissage du canal
par un Lentulo
Canal complètement obturé par
du ciment
Mise en place du maître
cône
Section du cône avec un instrument chauffé
La gutta est tassée à l’ aide d’un fouloir
Avantages et inconvénients
-C'est une technique simple, rapide.
-Permet de respecter l'anatomie canalaire initiale.
-Elle est utilisable avec tous les types de préparation
canalaire.
-Différentes études réalisées " in vitro ", ont montré
que le scellement apical ainsi obtenu était inférieur à celui
réalisé par les méthodes de condensation de la gutta-percha.
À FROID
Matériels et matériaux :
- Cônes de gutta normalisés et non normalisés .
- Spreader .
- Source de chaleur .
- Ciment de scellement canalaire .
- Réglette endodontique .
- Fouloir vertical « Plugger » .
technique de condensation latérale de
la gutta percha
Technique
- choix du spreader .
• - Choix du maître cône :le diamètre du cône est choisi en
fonction du volume du canal ;
• à l'aide de la réglette endodontique, on ajuste la pointe du
cône au diamètre de la lime apicale maîtresse (LAM). Si le
diamètre de la LAM est de 25/100, il suffit de placer le cône
dans l'orifice marqué 25 et de sectionner l'excédent au bistouri.
- Essayage du maître cône :
* Test visuel .
* Test tactile .
* Test radiographique .
- Scellement et mise en place du maître cône .
- La condensation proprement dite .
- Mise en place des cônes accessoires .
- Section des excès des cônes .
Ajustage du maitre cône Condensation à
froid du maitre
cone
cône
Obturation complete
le ciment de scellement
est déposé sur les parois et
le maître cône est introduit
Condensation du cône
accessoire
Obturation
complète
Insertion du premier cône
accessoire
Protocole opératoire
Ref: Le traitment endodontique,W.PERTOT, S.SIMON
avantages :
- Technique Simple et facile .
- L’ obturation des canaux secondaires est possible .
- Scellement apical de bonne qualité .
inconvénients :
- La durée d’intervention assez longue .
- Une faible cohésion des cônes.
- L’utilisation de Gutta percha en quantité importante
- Les forces de condensation peuvent fragiliser les parois
canalaires .
- La densité de l’ obturation n’ est pas trop bonne au
niveau des 2/3 coronaires
Les indications
- canaux ayant subi une mise en forme importante des
canaux permettant l’ insertion des cônes et des fouloirs .
2- Condensation verticale à chaud
Technique de SCHILDER
Matériel et matériaux
- Cônes de gutta percha .
- Ciment de scellement .
- Fouloirs verticaux et Stéphane Simon: endodontie
réchauffeurs .
- Source de chaleur .
- Poudre d’ oxyphosphate
de zinc et des compresses stériles .
Technique
Sélection des fouloirs verticaux :
- Trois fouloirs à canaux de calibre décroissant :
* Le 1er
: le plus gros .
* Le 2 iéme:
le médian .
* Le 3iéme:
le plus petit ( 4- 5 mm de la LT) .
Choix et ajustage du maître cône :
* L’ extrémité apicale du cône est coupée
jusqu’ à ce que le Ф s’ adapte parfaitement à 1 mm .
* Le contrôle et l’ ajustage seront effectués
selon les trois tests .
Mise en place du ciment de scellement .
Mise en place du maître cône .
Condensation verticale .
Obturation tridimensionnelle du 1/3 apical
- Introduire un heat carriers chauffé pour
réchauffer la gutta percha .
- Avec le plus gros fouloir on effectue la première
condensation ( pénètre dans la masse du
matériau sur une profondeur de 2-3 mm ) .
- On plonge le réchauffeur sur une profondeur de
3-4 mm dans la masse de la gutta percha .
-cette étape est renouvelée avec
Les fouloirs successifs en
Alternant réchauffage et
Compactage jusqu’à ce que le
Fouloir le plus petit atteigne la
Longueur du travail moins 4 ou 5mm
Ref: Le traitment endodontique,W.PERTOT, S.SIMON
- Radio de contrôle .
Obturation tridimensionnelle des 2/3 coronaires :
- L’ obturation est réalisée à l’ aide de petits morceaux de
gutta percha d’ une longueur de 3-5 mm .
- Ces morceaux seront compactés à l’ aide des instruments
d’ ordre croissant .
Indications
* Canaux larges .
* Préparation canalaire et mise en forme canalaire
importante .
* Résorption interne ou un large canal latéral .
Contre – indications
* Canaux courbes et racines grêles .
Avantages
* Bonne herméticité .
* Bon scellement apical et des canaux auxiliaires .
* Une obturation tridimensionnelle .
Inconvénients
* Technique longue .
* Difficile à maitriser .
* Nécessite une préparation très importante
voire traumatisante en cas de canaux courbes
et racines grêles .
Obturation canalaire par technique de compactage
thermomécanique de gutta percha
Technique de MAC SPADDEN
Introduite en 1978, c’est une approche mécanique de plastification et de
condensation verticale et latérale de la gutta dans le système canalaire.
L'originalité de la technique repose sur l'utilisation d'un instrument rotatif :
le compacteur ou condenseur de Mac Spadden, monté sur contre-angle
bague bleue, utilisé à une vitesse de rotation rapide d'environ 8000 à 10000
tours/min.
• Principe de la technique
La vitesse de rotation de l'instrument va provoquer un échauffement au
contact de la gutta, donc la ramollir, et les spires vont pousser et compacter
la gutta ainsi ramollie, verticalement, en direction apicale.
Matériel et matériaux
- Cônes de gutta
- Ciment de scellement
- Fouloirs verticaux
- Compacteur de Mac Spadden « lime H à pas de vis inversé »
Ref: endodontie
clinique,LAURICHESSE
Protocol
- Choix du compacteur (diamètre immédiatement inferieur au dernier
instrument utilisé)
- Choix du maître cône ( diamètre adapté
à celui du canal et la longueur de travail moins 1 mm)
Badigeonner les parois du canal avec du ciment de
scellement, le compactage repose sur 5 temps
opératoires:
- coincer le cône à 1 mm de l’apex.
- insérer le compacteur sur toute la longueur du travail
moins 2 à 3mm
Ref: endodontie
clinique,
LAURICHESSE
- Rotation du compacteur à 8000… 10 000 tr/min
sans aucune pression apicale pendant la 1er
sec.
-Dès que la chaleur de friction a plastifié la gutta
et qu’on sent une diminution de la résistance,
On enfonce le compacteur en direction apicale à
1,5 mm de la longueur de travail.
-a cette longueur , garder l’instrument en
rotation sur place pendant environ 4 à 10 sec,
puis le retirer tout en étant en rotation.
l’obturation est terminée dans le 1/3 coronaire
par compactage vertical manuel.
Ref: endodontie
clinique,
LAURICHESSE
Avantages
- technique efficace, simple et rapide
- obturation de bonne qualité
Inconvénients
- risque de fracture de l’instrument
Indication
Technique réservée aux canaux droits et relativement larges
Nouvelle technique de Mac Spadden
Principe
Ce système utilise un compacteur en nickel-titane, monté sur contre
angle, que l’on recouvre de deux couches de gutta-percha
préchauffé
-l’une interne de haute viscosité (phase I)
- l’autre externe très fluide (phase II)
Lors de sa mise en rotation, le compacteur
transmet à la gutta-percha des pressions
axiales et latérales et véhicule le matériau jusqu’à la limite d’obturation
déterminée. La gutta-percha de haute viscosité occupe la région
centrale du canal alors que la gutta-percha fluide est propulsée
dans toutes les anfractuosités canalaires, réalisant une obturation
tridimensionnelle hermétique, efficace et très rapide.
LES CAHIERS DE L’ADF - N ° 2 - 2 e t r i
m e s t 1998, Anne-Marie Dupont
Protocol
1/ sécher la canal
2/un peu de ciment de scellement est déposé à l’entrée du canal
3/ le compacteur est introduit dans la seringue à gutta phase I Préchauffée et
maintenir une pression jusqu’à ce que le compacteur soit enrobé d’une
fine couche de gutta.
4/ le compacteur est introduit dans la seringue contenant la gutta phase II,
puis chargé de la même façon
5/ Le compacteur chargé des deux couches
de gutta est introduit immédiatement dans le canal jusqu’à la longueur de
travail déterminée moins 1 mm
Compacteur chargé de gutta phase
I et phase II.
LES CAHIERS DE L’ADF - N ° 2 - 2 e t r i
m e s t 1998, Anne-Marie Dupont
6/ Le compacteur est actionné, maintenu en place pendent quelques
secondes puis remonté en direction coronaire
Avantages
-Technique très rapide, reproductible, qui permet d’obturer très
facilement des canaux fins et courbes.
Obturation par injection de gutta perchaObturation par injection de gutta percha
Il s'agit des systèmes Pac 160 qui est devenu une réalité
pratique à la fin de 1981, Obtura de Yee et coll. Apparu en
1983. Ces appareils permettent d'injecter directement dans le
canal préparé, à l'aide d'une seringue munie d'un embout
métallique, de la gutta-percha préalablement chauffée et
ramollie.
La conception technique du Pac 160 découle de deuxLa conception technique du Pac 160 découle de deux
propriétés physiques de la gutta percha:propriétés physiques de la gutta percha:
sa haute viscosité au compactage et son faible coefficient desa haute viscosité au compactage et son faible coefficient de
ProtocoleProtocole
- Assèchement complet de la totalité du canal car la moindreAssèchement complet de la totalité du canal car la moindre
humidité affecte à la fois l’écoulement apical et latéral de lahumidité affecte à la fois l’écoulement apical et latéral de la
gutta percha thermo plastifiée.gutta percha thermo plastifiée.
- Dépôt de ciment de scellement, en quantité minuscule le longDépôt de ciment de scellement, en quantité minuscule le long
des parois du canal jusqu’à 2 mm environ de l’apex, avec unedes parois du canal jusqu’à 2 mm environ de l’apex, avec une
pointe en papier ou un instrument.pointe en papier ou un instrument.
- une aiguille de taille standard (21 gauge) est préformée selonune aiguille de taille standard (21 gauge) est préformée selon
une courbure douce pour permettre son introduction directeune courbure douce pour permettre son introduction directe
dans le corps du canal.dans le corps du canal.
- Avant usage ,s’assurer que l’appareil a été amené à laAvant usage ,s’assurer que l’appareil a été amené à la
température convenable (160°).température convenable (160°).
- L’aiguille est insérée dans le canal jusqu’à 4 mm deL’aiguille est insérée dans le canal jusqu’à 4 mm de
l’extrémité de la préparation.l’extrémité de la préparation.
- Le matériau est injecté jusqu’à ce qu’on ressent la sensation,Le matériau est injecté jusqu’à ce qu’on ressent la sensation,
même légère, de pression , de recul sur l’aiguille.même légère, de pression , de recul sur l’aiguille.
- L’aiguille est rapidement retirée et un fouloir vertical de 0,7L’aiguille est rapidement retirée et un fouloir vertical de 0,7
mm de section à son extrémité est utilisé pour pousser etmm de section à son extrémité est utilisé pour pousser et
condenser la gutta thermo plastifiée jusqu’à l’ apex.condenser la gutta thermo plastifiée jusqu’à l’ apex.
l’opérateur dispose de moins de six seconde pour condenserl’opérateur dispose de moins de six seconde pour condenser
la gutta plastifiée à partir du début de son écoulement.la gutta plastifiée à partir du début de son écoulement.
- Si la radiographie confirme une mise en place correcte auSi la radiographie confirme une mise en place correcte au
niveau apical le reste du canal est rempli par segmentsniveau apical le reste du canal est rempli par segments
successif de 5 à 6 mm de gutta jusqu’à obturation complète.successif de 5 à 6 mm de gutta jusqu’à obturation complète.
Indications:Indications:
- Les résorptions radiculaires internes( le flot latéral de la- Les résorptions radiculaires internes( le flot latéral de la
gutta remplira facilement les zones de résorption internes).gutta remplira facilement les zones de résorption internes).
-Canaux courbes.-Canaux courbes.
contre-indications et limitations:contre-indications et limitations:
-Usage limité en cas d’absence de constriction apicale .-Usage limité en cas d’absence de constriction apicale .
-Proximité du foramen apical de zones anatomiques.-Proximité du foramen apical de zones anatomiques.
-Présence de n’importe quel type de fluides intracanalaires-Présence de n’importe quel type de fluides intracanalaires
(médicament, sang, exsudat, irrigant..).tous ces éléments(médicament, sang, exsudat, irrigant..).tous ces éléments
vont défavorablement affecter le gradient de viscosité etvont défavorablement affecter le gradient de viscosité et
leur présence certainement,contre indique l’obturation.leur présence certainement,contre indique l’obturation.
Système obturaSystème obtura
• Même principe que le PAC160.Même principe que le PAC160.
• Sauf ici la température de ramollissement de la gutta estSauf ici la température de ramollissement de la gutta est
de 70° au lieu de 160°et le temps de compactage comprisde 70° au lieu de 160°et le temps de compactage compris
entre 3 et 5min qui dépend de plus de volume de la guttaentre 3 et 5min qui dépend de plus de volume de la gutta
percha introduit dans le canal.percha introduit dans le canal.
• L’équipement se composeL’équipement se compose
d’une console de contrôled’une console de contrôle
et d’une seringue.et d’une seringue.
Système thermafilSystème thermafil
Ce système original a été proposé par B. Johnson en 1978. Il a
subi depuis de nombreuses améliorations, il est seulement
apparu en France en 1992, commercialisé par Septodont.
Matériels:Matériels:
• VérifiersVérifiers ouou jauges en résine correspondant en diamètre aux
normes ISO de numérotation des instruments endodontiques
utilisé afin de pouvoir choisir le calibre du thermafil à utiliser.
• Obturateur: composéObturateur: composé d’un fin tuteur en plastiqued’un fin tuteur en plastique
biocompatible enrobé de gutta percha dont la conicité variebiocompatible enrobé de gutta percha dont la conicité varie
avec celle du canal à obturer.avec celle du canal à obturer.
•Appareil de chauffage précis(four spécial) permettant de
ramollir la gutta (à environ 130°C) pour l'amener en
phase alpha, et permettre l'insertion de l'obturateur
Thermafil dans le canal.
•VérifierVérifier
•obturateurobturateur
Technique:
• Essayage de la jauge correspondant au diamètre de la lime apicale
maîtresse, elle doit arriver à la longueur de travail.
• Réchauffement de l'obturateur dans l'appareil prévu à cet effet.
(l’obturateur sélectionné est de même calibre que le vérifier). Le
temps de réchauffement est variable selon le diamètre de l'obturateur
choisi. (un bip sonore signale que le thermafil est prêt à être utilisé).
• Pendant ce temps, les manœuvres de séchage, et de mise en place du
ciment descellement canalaire peuvent être entreprises. Il ne faudra
mettre que très peu de ciment au niveau apical, à l'aide d'une broche
tournée dans le sens antihoraire.
• L'obturateur réchauffé est alors introduit dans le canal, lentement avec
une pression ferme, jusqu'à la limite apicale.
• Après 1 minute, le manche de l'obturateur et la tige dépassant de
l'entrée du canal sont sectionnés à la fraise montée sur turbine.
L'obturation est terminée.
Avantage:
• Un gain de temps considérable.
• Une facilité déconcertante, même pour un opérateur non
expérimenté.
• Un remplissage complet du canal : la gutta va bien jusqu'au
bout du canal, ce n'est pas seulement le cône de résine qui
réalise l'obturation.
Précautions d’emploi:
• Réaliser lors de la préparation une excellente butée
apicale, car la pression exercée lors de l'insertion est très
grande.
• Il faut très peu de ciment de scellement et une viscosité pas
trop fluide, sous peine d'avoir de sérieux dépassements.
L'inconvénient majeur de cette technique est le coût élevé des
obturateurs et de l'appareil de préchauffage.
.
 Cône d’argentCône d’argent
Les cônes d’argent pour obturation canalaire ont été introduitsLes cônes d’argent pour obturation canalaire ont été introduits
en dentisterie en 1930.en dentisterie en 1930.
Ils sont utilisés dans les canaux fins et/ou incurvés ouIls sont utilisés dans les canaux fins et/ou incurvés ou
l’obturation à la gutta percha présentait quelque difficulté.l’obturation à la gutta percha présentait quelque difficulté.
Les cônes d’argent étant solides peuvent être forcés dans leLes cônes d’argent étant solides peuvent être forcés dans le
canal fin ou courbe.canal fin ou courbe.
Protocole:Protocole:
- Ajustage du cône correspondant à la taille du dernier- Ajustage du cône correspondant à la taille du dernier
instrument utilisé dans la préparation.instrument utilisé dans la préparation.
- Marquer le cône à la longueur de travail.Marquer le cône à la longueur de travail.
- Enduire les parois canalaires de ciment de scellement ainsiEnduire les parois canalaires de ciment de scellement ainsi
que le cône.que le cône.
- Introduire le cône dans le canalIntroduire le cône dans le canal
- RadioRadio
Inconvénients des cônes d’argent:Inconvénients des cônes d’argent:
-Herméticité aléatoire, vue l’irrégularité des parois canalaires et-Herméticité aléatoire, vue l’irrégularité des parois canalaires et
le profil lisse du cône dont la surface de contact serale profil lisse du cône dont la surface de contact sera
diminuée.diminuée.
-Corrosion des cônes d’argent: les cônes d’argent peuvent se-Corrosion des cônes d’argent: les cônes d’argent peuvent se
corroder en contact des fluides péri apicaux et donner uncorroder en contact des fluides péri apicaux et donner un
composé cytotoxique pour les tissus vivantscomposé cytotoxique pour les tissus vivants
avoisinants(sulfate amine d’argent).avoisinants(sulfate amine d’argent).
-Impossibilité de le retirer si pour une raison ou une autre on-Impossibilité de le retirer si pour une raison ou une autre on
voulait désobturer le canal.voulait désobturer le canal.
 Cône de résineCône de résine
Même protocoleMême protocole
conclusionconclusion
Le pourcentage de succès des techniques
d'obturation canalaire est lié au respect de
l'anatomie canalaire et à la rigueur de la
préparation endodontique.
Quelle que soit la technique d'obturation, si
la préparation canalaire et l'obturation ont été
conduites dans le respect de toutes les règles
le pronostic sera bon .

Contenu connexe

Tendances

les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciaux
Abdeldjalil Gadra
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
Abdeldjalil Gadra
 
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeParallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Abdeldjalil Gadra
 
Realisation du chassis au laboratoire
Realisation du chassis au laboratoireRealisation du chassis au laboratoire
Realisation du chassis au laboratoire
Abdeldjalil Gadra
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2
mii va
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Abdeldjalil Gadra
 
D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010
abdelkrim khedim
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
Oussama Dahili
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
Dr.Oudainia Mounira
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
Oral Surgeon
 
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partielMontage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
Abdeldjalil Gadra
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
Abdeldjalil Gadra
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
Abdeldjalil Gadra
 
Notions et moyens de collage
Notions et moyens de collageNotions et moyens de collage
Notions et moyens de collage
Abdeldjalil Gadra
 
La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3
La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3
La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3
Abdeldjalil Gadra
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
Abdeldjalil Gadra
 
Les verres ionomeres
Les verres ionomeresLes verres ionomeres
Les verres ionomeres
Abdeldjalil Gadra
 

Tendances (20)

Materiaux a empreinte
Materiaux a empreinte Materiaux a empreinte
Materiaux a empreinte
 
les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciaux
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
 
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeParallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixée
 
La couronne jacket
La couronne jacket La couronne jacket
La couronne jacket
 
Realisation du chassis au laboratoire
Realisation du chassis au laboratoireRealisation du chassis au laboratoire
Realisation du chassis au laboratoire
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
 
D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010D1 endo-obturations canalaires-2010
D1 endo-obturations canalaires-2010
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partielMontage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
 
Notions et moyens de collage
Notions et moyens de collageNotions et moyens de collage
Notions et moyens de collage
 
La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3
La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3
La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
 
Oxyde de zn
Oxyde de znOxyde de zn
Oxyde de zn
 
Les verres ionomeres
Les verres ionomeresLes verres ionomeres
Les verres ionomeres
 

En vedette

Les concepts actuels de préparation
Les concepts actuels de préparationLes concepts actuels de préparation
Les concepts actuels de préparation
Abdeldjalil Gadra
 
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdfLivre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
abdelkrim khedim
 
Memoire ch dentaire
Memoire ch dentaireMemoire ch dentaire
Memoire ch dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Abdeldjalil Gadra
 
Mac Spadden root canal obturation
Mac Spadden root canal obturationMac Spadden root canal obturation
Mac Spadden root canal obturation
Dental Life
 
Colloque la carie dentaire
Colloque la carie dentaireColloque la carie dentaire
Colloque la carie dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Oral Surgeon
 
Prothese pap resine
Prothese pap resineProthese pap resine
Prothese pap resine
Abdeldjalil Gadra
 
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Abdeldjalil Gadra
 
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Abdeldjalil Gadra
 
Les composite
Les compositeLes composite
Les composite
Abdeldjalil Gadra
 
Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2
Abdeldjalil Gadra
 
La physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireLa physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Les intermédiaires de bridge
Les intermédiaires de bridgeLes intermédiaires de bridge
Les intermédiaires de bridge
Abdeldjalil Gadra
 
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdfLivre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
abdelkrim khedim
 
Dentisterie communautaire
Dentisterie communautaireDentisterie communautaire
Dentisterie communautaire
Abdeldjalil Gadra
 
6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus
Abdeldjalil Gadra
 
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
Abdeldjalil Gadra
 
1 generalites chirurgie parodontale
1  generalites chirurgie parodontale1  generalites chirurgie parodontale
1 generalites chirurgie parodontale
Abdeldjalil Gadra
 

En vedette (20)

Les concepts actuels de préparation
Les concepts actuels de préparationLes concepts actuels de préparation
Les concepts actuels de préparation
 
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdfLivre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
Livre oc by li_onblanc yacine.19 (1).pdf
 
Memoire ch dentaire
Memoire ch dentaireMemoire ch dentaire
Memoire ch dentaire
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse etLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et
 
Mac Spadden root canal obturation
Mac Spadden root canal obturationMac Spadden root canal obturation
Mac Spadden root canal obturation
 
Colloque la carie dentaire
Colloque la carie dentaireColloque la carie dentaire
Colloque la carie dentaire
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Prothese pap resine
Prothese pap resineProthese pap resine
Prothese pap resine
 
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
 
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
 
Les composite
Les compositeLes composite
Les composite
 
Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2
 
La physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireLa physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaire
 
Mta 2003
Mta 2003Mta 2003
Mta 2003
 
Les intermédiaires de bridge
Les intermédiaires de bridgeLes intermédiaires de bridge
Les intermédiaires de bridge
 
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdfLivre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
 
Dentisterie communautaire
Dentisterie communautaireDentisterie communautaire
Dentisterie communautaire
 
6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus
 
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
 
1 generalites chirurgie parodontale
1  generalites chirurgie parodontale1  generalites chirurgie parodontale
1 generalites chirurgie parodontale
 

Similaire à Technique d'obturation

technique-dobturation.ppt
technique-dobturation.ppttechnique-dobturation.ppt
technique-dobturation.ppt
Ramizeghib
 
OBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la gutta
OBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la guttaOBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la gutta
OBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la gutta
HamzaBaibai1
 
268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8
mii va
 
Reconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guideReconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guide
mii va
 
restauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptxrestauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptx
Pauljr10
 
Les pieux forés
Les pieux forésLes pieux forés
Les pieux forés
aladin brinsi
 
controle-de-venue (2).pptx
controle-de-venue (2).pptxcontrole-de-venue (2).pptx
controle-de-venue (2).pptx
BadreddineDif
 
traitement endodontique et retraitement .ppt
traitement endodontique et retraitement .ppttraitement endodontique et retraitement .ppt
traitement endodontique et retraitement .ppt
IkramLya
 
Aplomb Les enduits à la chaux
Aplomb Les enduits à la chauxAplomb Les enduits à la chaux
Aplomb Les enduits à la chaux
RAINBOW by ECS-3.COM
 
les_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptx
les_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptxles_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptx
les_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptx
SobourKelani
 
268464969 endodontie-cours-7s
268464969 endodontie-cours-7s268464969 endodontie-cours-7s
268464969 endodontie-cours-7s
mii va
 
268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6
mii va
 
processus de forage dans l'industrie minière
processus de forage dans l'industrie minièreprocessus de forage dans l'industrie minière
processus de forage dans l'industrie minière
janvierDomra
 
2 curetage parodontal
2  curetage parodontal2  curetage parodontal
2 curetage parodontal
Abdeldjalil Gadra
 
Rotary inverse
Rotary inverseRotary inverse
Rotary inverse
Raidmehiri
 
PPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB - G01.pptx
PPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB  - G01.pptxPPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB  - G01.pptx
PPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB - G01.pptx
ECOECO17
 
Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?
Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?
Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?
idealconnaissances
 
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiauxTp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
rabahrabah
 
Chap 6 b barrages en remblais
Chap 6 b barrages en remblaisChap 6 b barrages en remblais
Chap 6 b barrages en remblais
Souhila Benkaci
 

Similaire à Technique d'obturation (20)

technique-dobturation.ppt
technique-dobturation.ppttechnique-dobturation.ppt
technique-dobturation.ppt
 
OBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la gutta
OBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la guttaOBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la gutta
OBTURATION CANALAIRE PAR CONDENSATION LATERALE A FROID de la gutta
 
268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8268464973 endodontie-cours-8
268464973 endodontie-cours-8
 
Reconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guideReconstitution corono radiculaire guide
Reconstitution corono radiculaire guide
 
restauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptxrestauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptx
 
Les pieux forés
Les pieux forésLes pieux forés
Les pieux forés
 
controle-de-venue (2).pptx
controle-de-venue (2).pptxcontrole-de-venue (2).pptx
controle-de-venue (2).pptx
 
traitement endodontique et retraitement .ppt
traitement endodontique et retraitement .ppttraitement endodontique et retraitement .ppt
traitement endodontique et retraitement .ppt
 
Aplomb Les enduits à la chaux
Aplomb Les enduits à la chauxAplomb Les enduits à la chaux
Aplomb Les enduits à la chaux
 
les_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptx
les_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptxles_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptx
les_techniques_de_concentrations_en_parasitologie.pptx
 
268464969 endodontie-cours-7s
268464969 endodontie-cours-7s268464969 endodontie-cours-7s
268464969 endodontie-cours-7s
 
268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6268464962 endodontie-cours-3-6
268464962 endodontie-cours-3-6
 
processus de forage dans l'industrie minière
processus de forage dans l'industrie minièreprocessus de forage dans l'industrie minière
processus de forage dans l'industrie minière
 
Flash infos absorb
Flash infos absorbFlash infos absorb
Flash infos absorb
 
2 curetage parodontal
2  curetage parodontal2  curetage parodontal
2 curetage parodontal
 
Rotary inverse
Rotary inverseRotary inverse
Rotary inverse
 
PPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB - G01.pptx
PPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB  - G01.pptxPPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB  - G01.pptx
PPT essai VOIRIE VRD GNA HNA GNB - G01.pptx
 
Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?
Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?
Choix et disponibilité des granulats : quelles garanties pour le SPANC ?
 
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiauxTp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
Tp3 stsbat1 analyse_granulo_laboratoire_materiaux
 
Chap 6 b barrages en remblais
Chap 6 b barrages en remblaisChap 6 b barrages en remblais
Chap 6 b barrages en remblais
 

Plus de Abdeldjalil Gadra

3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
Abdeldjalil Gadra
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
Abdeldjalil Gadra
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
Abdeldjalil Gadra
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
Abdeldjalil Gadra
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Abdeldjalil Gadra
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
Abdeldjalil Gadra
 

Plus de Abdeldjalil Gadra (20)

Asepsie
AsepsieAsepsie
Asepsie
 
6 la poche parodontale
6   la poche parodontale6   la poche parodontale
6 la poche parodontale
 
5 les parodontolyses
5   les parodontolyses5   les parodontolyses
5 les parodontolyses
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
 
Terminologie en o
Terminologie en oTerminologie en o
Terminologie en o
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
 
Mesure de la d
Mesure de la dMesure de la d
Mesure de la d
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
la Gencive
la Gencivela Gencive
la Gencive
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Cours cement
Cours cementCours cement
Cours cement
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
 
Anatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaireAnatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaire
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
 
Biofilm dentaire
Biofilm dentaireBiofilm dentaire
Biofilm dentaire
 
Anesthesie locale
Anesthesie locale Anesthesie locale
Anesthesie locale
 

Technique d'obturation

  • 1. Techniques d’ obturationTechniques d’ obturation canalairecanalaire Sous la direction deSous la direction de Dr LemnadjeliaDr Lemnadjelia
  • 2. Introduction • Le scellement du foramen apical avec un matériau inerte constitue la dernière étape du traitement endodontique. • Après l'éviction du parenchyme pulpaire et la préparation de la cavité endodontique, l'obturation canalaire est indispensable pour prévenir tout risque de réinfection. • Le succès d'une fermeture hermétique complète dépend directement de la forme de la préparation, de ses limites, et de la qualité du nettoyage.
  • 3. Historique • Avant l’avènement du Lentulo les praticiens utilisaient des fouloirs à canaux, des broches, des sondes équarrissoirs. • 1923: HOUSSET préconisa l’utilisation d’un foret ou une broche montée sur tour et tournant à l’envers pour obturer un canal. • 1928: Lentulo a conçu ce qu’il appelle «Bourre pâte rotatif ». • Actuellement, plusieurs techniques sont proposées faisant toutes appel à la gutta percha. • L’introduction de la technique de crown down associée avec la rotation continue en endodontie pour la mise en forme des canaux a permis l’apparition de nouvelles techniques d’obturation.
  • 4. Définition • L'obturation canalaire est l'étape finale d'un traitement endodontique. • Elle consiste en le comblement dense et entier du système canalaire avec un matériau non irritant inerte. • L'oblitération totale de l'espace canalaire jusqu'à la jonction cémento-dentinaire et des canaux accessoires est le but recherché par cette étape.
  • 5. Objectifs Une obturation tridimensionnelle du canal vise à : 1/guérir des pathologie déjà existées. 1/ prévenir les percolations qui induisent une inflammation du périapex. 2/ Maintenir la pérennité du traitement. 3/ empêcher toutes infections ou réinfections. 4/ Créer un environnement biologique favorable pour la mise en place des processus de cicatrisation tissulaire.
  • 6. Le temps opportun pour l'obturation du canal 1/ une culture négative. 2/pas d'exsudation excessive venant du canal(canal sec). 3/Pas d’odeur dans le canal. 4/ Dent asymptomatique (pas ou peu de sensibilité périapicale). 5/ Une bonne mise en forme canalaire
  • 7. La limite de l'obturation Quelque soit la technique de préparationQuelque soit la technique de préparation l’ obturation canalaire doit atteindrel’ obturation canalaire doit atteindre la jonction cémento – dentinaire .la jonction cémento – dentinaire .
  • 9. Technique utilisant la pâte seule • Cette technique consiste à obturer le système canalaire avec une pâte. • Différentes approches ont été proposé pour insérer la pâtes: => l'injection de la pâte dans le canal; => sa mise en place à l'aide d'un lentulo.
  • 10. Mise en place de la pâte à l'aide d'un lentulo • choix judicieux du Lentulo; • La vitesse de rotation est réglée ( lente ) • Le sens de rotation est anti-horaire; • Le lentulo est enrobé de pâte et introduit dans le canal à l'arrêt; • Retirer le lentulo de 1mm et mise en marche du contre angle; • Retirer le lentulo d'une façon progressive du canal; • L'opération est répétée autant de fois jusqu'à obturation du canal; • Suppression des excès et on prend une radiographie de contrôle. obturation à la pâte seule
  • 11. Avantage et inconvénient • Technique simple et rapide • Selon Lauderbatch, l'homogénicité de ce type d'obturation canalaire est souvent imparfaite. • Les canaux latéraux et accessoires ne sont pas obturés. • La pate est légèrement résorbable Indication • Utilisée dans tout les cas quelque soit la technique de préparation.
  • 12. Techniques utilisant la gutta percha obturation monocône • C'est une obturation avec une pâte canalaire insérée à l'aide d'un bourre pâte et l'insertion de cônes de gutta-percha, agissant comme des coins. • C'est une technique d'obturation qui peut être utilisée quelle que soit la technique de préparation choisie.
  • 13. Obturation monocône Essayage du maître cône Remplissage du canal par un Lentulo Canal complètement obturé par du ciment Mise en place du maître cône Section du cône avec un instrument chauffé La gutta est tassée à l’ aide d’un fouloir
  • 14. Avantages et inconvénients -C'est une technique simple, rapide. -Permet de respecter l'anatomie canalaire initiale. -Elle est utilisable avec tous les types de préparation canalaire. -Différentes études réalisées " in vitro ", ont montré que le scellement apical ainsi obtenu était inférieur à celui réalisé par les méthodes de condensation de la gutta-percha.
  • 15. À FROID Matériels et matériaux : - Cônes de gutta normalisés et non normalisés . - Spreader . - Source de chaleur . - Ciment de scellement canalaire . - Réglette endodontique . - Fouloir vertical « Plugger » . technique de condensation latérale de la gutta percha
  • 16. Technique - choix du spreader . • - Choix du maître cône :le diamètre du cône est choisi en fonction du volume du canal ; • à l'aide de la réglette endodontique, on ajuste la pointe du cône au diamètre de la lime apicale maîtresse (LAM). Si le diamètre de la LAM est de 25/100, il suffit de placer le cône dans l'orifice marqué 25 et de sectionner l'excédent au bistouri. - Essayage du maître cône : * Test visuel . * Test tactile . * Test radiographique . - Scellement et mise en place du maître cône . - La condensation proprement dite . - Mise en place des cônes accessoires . - Section des excès des cônes .
  • 17. Ajustage du maitre cône Condensation à froid du maitre cone cône Obturation complete le ciment de scellement est déposé sur les parois et le maître cône est introduit Condensation du cône accessoire Obturation complète Insertion du premier cône accessoire Protocole opératoire Ref: Le traitment endodontique,W.PERTOT, S.SIMON
  • 18. avantages : - Technique Simple et facile . - L’ obturation des canaux secondaires est possible . - Scellement apical de bonne qualité . inconvénients : - La durée d’intervention assez longue . - Une faible cohésion des cônes. - L’utilisation de Gutta percha en quantité importante - Les forces de condensation peuvent fragiliser les parois canalaires . - La densité de l’ obturation n’ est pas trop bonne au niveau des 2/3 coronaires
  • 19. Les indications - canaux ayant subi une mise en forme importante des canaux permettant l’ insertion des cônes et des fouloirs .
  • 20. 2- Condensation verticale à chaud Technique de SCHILDER Matériel et matériaux - Cônes de gutta percha . - Ciment de scellement . - Fouloirs verticaux et Stéphane Simon: endodontie réchauffeurs . - Source de chaleur . - Poudre d’ oxyphosphate de zinc et des compresses stériles .
  • 21. Technique Sélection des fouloirs verticaux : - Trois fouloirs à canaux de calibre décroissant : * Le 1er : le plus gros . * Le 2 iéme: le médian . * Le 3iéme: le plus petit ( 4- 5 mm de la LT) . Choix et ajustage du maître cône : * L’ extrémité apicale du cône est coupée jusqu’ à ce que le Ф s’ adapte parfaitement à 1 mm . * Le contrôle et l’ ajustage seront effectués selon les trois tests .
  • 22. Mise en place du ciment de scellement . Mise en place du maître cône . Condensation verticale . Obturation tridimensionnelle du 1/3 apical - Introduire un heat carriers chauffé pour réchauffer la gutta percha . - Avec le plus gros fouloir on effectue la première condensation ( pénètre dans la masse du matériau sur une profondeur de 2-3 mm ) . - On plonge le réchauffeur sur une profondeur de 3-4 mm dans la masse de la gutta percha .
  • 23. -cette étape est renouvelée avec Les fouloirs successifs en Alternant réchauffage et Compactage jusqu’à ce que le Fouloir le plus petit atteigne la Longueur du travail moins 4 ou 5mm Ref: Le traitment endodontique,W.PERTOT, S.SIMON - Radio de contrôle .
  • 24. Obturation tridimensionnelle des 2/3 coronaires : - L’ obturation est réalisée à l’ aide de petits morceaux de gutta percha d’ une longueur de 3-5 mm . - Ces morceaux seront compactés à l’ aide des instruments d’ ordre croissant .
  • 25. Indications * Canaux larges . * Préparation canalaire et mise en forme canalaire importante . * Résorption interne ou un large canal latéral . Contre – indications * Canaux courbes et racines grêles . Avantages * Bonne herméticité . * Bon scellement apical et des canaux auxiliaires . * Une obturation tridimensionnelle .
  • 26. Inconvénients * Technique longue . * Difficile à maitriser . * Nécessite une préparation très importante voire traumatisante en cas de canaux courbes et racines grêles .
  • 27. Obturation canalaire par technique de compactage thermomécanique de gutta percha Technique de MAC SPADDEN Introduite en 1978, c’est une approche mécanique de plastification et de condensation verticale et latérale de la gutta dans le système canalaire. L'originalité de la technique repose sur l'utilisation d'un instrument rotatif : le compacteur ou condenseur de Mac Spadden, monté sur contre-angle bague bleue, utilisé à une vitesse de rotation rapide d'environ 8000 à 10000 tours/min. • Principe de la technique La vitesse de rotation de l'instrument va provoquer un échauffement au contact de la gutta, donc la ramollir, et les spires vont pousser et compacter la gutta ainsi ramollie, verticalement, en direction apicale. Matériel et matériaux - Cônes de gutta - Ciment de scellement - Fouloirs verticaux - Compacteur de Mac Spadden « lime H à pas de vis inversé » Ref: endodontie clinique,LAURICHESSE
  • 28. Protocol - Choix du compacteur (diamètre immédiatement inferieur au dernier instrument utilisé) - Choix du maître cône ( diamètre adapté à celui du canal et la longueur de travail moins 1 mm) Badigeonner les parois du canal avec du ciment de scellement, le compactage repose sur 5 temps opératoires: - coincer le cône à 1 mm de l’apex. - insérer le compacteur sur toute la longueur du travail moins 2 à 3mm Ref: endodontie clinique, LAURICHESSE
  • 29. - Rotation du compacteur à 8000… 10 000 tr/min sans aucune pression apicale pendant la 1er sec. -Dès que la chaleur de friction a plastifié la gutta et qu’on sent une diminution de la résistance, On enfonce le compacteur en direction apicale à 1,5 mm de la longueur de travail. -a cette longueur , garder l’instrument en rotation sur place pendant environ 4 à 10 sec, puis le retirer tout en étant en rotation. l’obturation est terminée dans le 1/3 coronaire par compactage vertical manuel. Ref: endodontie clinique, LAURICHESSE
  • 30. Avantages - technique efficace, simple et rapide - obturation de bonne qualité Inconvénients - risque de fracture de l’instrument Indication Technique réservée aux canaux droits et relativement larges
  • 31. Nouvelle technique de Mac Spadden Principe Ce système utilise un compacteur en nickel-titane, monté sur contre angle, que l’on recouvre de deux couches de gutta-percha préchauffé -l’une interne de haute viscosité (phase I) - l’autre externe très fluide (phase II) Lors de sa mise en rotation, le compacteur transmet à la gutta-percha des pressions axiales et latérales et véhicule le matériau jusqu’à la limite d’obturation déterminée. La gutta-percha de haute viscosité occupe la région centrale du canal alors que la gutta-percha fluide est propulsée dans toutes les anfractuosités canalaires, réalisant une obturation tridimensionnelle hermétique, efficace et très rapide. LES CAHIERS DE L’ADF - N ° 2 - 2 e t r i m e s t 1998, Anne-Marie Dupont
  • 32. Protocol 1/ sécher la canal 2/un peu de ciment de scellement est déposé à l’entrée du canal 3/ le compacteur est introduit dans la seringue à gutta phase I Préchauffée et maintenir une pression jusqu’à ce que le compacteur soit enrobé d’une fine couche de gutta. 4/ le compacteur est introduit dans la seringue contenant la gutta phase II, puis chargé de la même façon 5/ Le compacteur chargé des deux couches de gutta est introduit immédiatement dans le canal jusqu’à la longueur de travail déterminée moins 1 mm Compacteur chargé de gutta phase I et phase II. LES CAHIERS DE L’ADF - N ° 2 - 2 e t r i m e s t 1998, Anne-Marie Dupont
  • 33. 6/ Le compacteur est actionné, maintenu en place pendent quelques secondes puis remonté en direction coronaire Avantages -Technique très rapide, reproductible, qui permet d’obturer très facilement des canaux fins et courbes.
  • 34. Obturation par injection de gutta perchaObturation par injection de gutta percha Il s'agit des systèmes Pac 160 qui est devenu une réalité pratique à la fin de 1981, Obtura de Yee et coll. Apparu en 1983. Ces appareils permettent d'injecter directement dans le canal préparé, à l'aide d'une seringue munie d'un embout métallique, de la gutta-percha préalablement chauffée et ramollie. La conception technique du Pac 160 découle de deuxLa conception technique du Pac 160 découle de deux propriétés physiques de la gutta percha:propriétés physiques de la gutta percha: sa haute viscosité au compactage et son faible coefficient desa haute viscosité au compactage et son faible coefficient de
  • 35. ProtocoleProtocole - Assèchement complet de la totalité du canal car la moindreAssèchement complet de la totalité du canal car la moindre humidité affecte à la fois l’écoulement apical et latéral de lahumidité affecte à la fois l’écoulement apical et latéral de la gutta percha thermo plastifiée.gutta percha thermo plastifiée. - Dépôt de ciment de scellement, en quantité minuscule le longDépôt de ciment de scellement, en quantité minuscule le long des parois du canal jusqu’à 2 mm environ de l’apex, avec unedes parois du canal jusqu’à 2 mm environ de l’apex, avec une pointe en papier ou un instrument.pointe en papier ou un instrument. - une aiguille de taille standard (21 gauge) est préformée selonune aiguille de taille standard (21 gauge) est préformée selon une courbure douce pour permettre son introduction directeune courbure douce pour permettre son introduction directe dans le corps du canal.dans le corps du canal. - Avant usage ,s’assurer que l’appareil a été amené à laAvant usage ,s’assurer que l’appareil a été amené à la température convenable (160°).température convenable (160°).
  • 36. - L’aiguille est insérée dans le canal jusqu’à 4 mm deL’aiguille est insérée dans le canal jusqu’à 4 mm de l’extrémité de la préparation.l’extrémité de la préparation. - Le matériau est injecté jusqu’à ce qu’on ressent la sensation,Le matériau est injecté jusqu’à ce qu’on ressent la sensation, même légère, de pression , de recul sur l’aiguille.même légère, de pression , de recul sur l’aiguille. - L’aiguille est rapidement retirée et un fouloir vertical de 0,7L’aiguille est rapidement retirée et un fouloir vertical de 0,7 mm de section à son extrémité est utilisé pour pousser etmm de section à son extrémité est utilisé pour pousser et condenser la gutta thermo plastifiée jusqu’à l’ apex.condenser la gutta thermo plastifiée jusqu’à l’ apex. l’opérateur dispose de moins de six seconde pour condenserl’opérateur dispose de moins de six seconde pour condenser la gutta plastifiée à partir du début de son écoulement.la gutta plastifiée à partir du début de son écoulement. - Si la radiographie confirme une mise en place correcte auSi la radiographie confirme une mise en place correcte au niveau apical le reste du canal est rempli par segmentsniveau apical le reste du canal est rempli par segments successif de 5 à 6 mm de gutta jusqu’à obturation complète.successif de 5 à 6 mm de gutta jusqu’à obturation complète.
  • 37. Indications:Indications: - Les résorptions radiculaires internes( le flot latéral de la- Les résorptions radiculaires internes( le flot latéral de la gutta remplira facilement les zones de résorption internes).gutta remplira facilement les zones de résorption internes). -Canaux courbes.-Canaux courbes. contre-indications et limitations:contre-indications et limitations: -Usage limité en cas d’absence de constriction apicale .-Usage limité en cas d’absence de constriction apicale . -Proximité du foramen apical de zones anatomiques.-Proximité du foramen apical de zones anatomiques. -Présence de n’importe quel type de fluides intracanalaires-Présence de n’importe quel type de fluides intracanalaires (médicament, sang, exsudat, irrigant..).tous ces éléments(médicament, sang, exsudat, irrigant..).tous ces éléments vont défavorablement affecter le gradient de viscosité etvont défavorablement affecter le gradient de viscosité et leur présence certainement,contre indique l’obturation.leur présence certainement,contre indique l’obturation.
  • 38. Système obturaSystème obtura • Même principe que le PAC160.Même principe que le PAC160. • Sauf ici la température de ramollissement de la gutta estSauf ici la température de ramollissement de la gutta est de 70° au lieu de 160°et le temps de compactage comprisde 70° au lieu de 160°et le temps de compactage compris entre 3 et 5min qui dépend de plus de volume de la guttaentre 3 et 5min qui dépend de plus de volume de la gutta percha introduit dans le canal.percha introduit dans le canal. • L’équipement se composeL’équipement se compose d’une console de contrôled’une console de contrôle et d’une seringue.et d’une seringue.
  • 39. Système thermafilSystème thermafil Ce système original a été proposé par B. Johnson en 1978. Il a subi depuis de nombreuses améliorations, il est seulement apparu en France en 1992, commercialisé par Septodont. Matériels:Matériels: • VérifiersVérifiers ouou jauges en résine correspondant en diamètre aux normes ISO de numérotation des instruments endodontiques utilisé afin de pouvoir choisir le calibre du thermafil à utiliser. • Obturateur: composéObturateur: composé d’un fin tuteur en plastiqued’un fin tuteur en plastique biocompatible enrobé de gutta percha dont la conicité variebiocompatible enrobé de gutta percha dont la conicité varie avec celle du canal à obturer.avec celle du canal à obturer.
  • 40. •Appareil de chauffage précis(four spécial) permettant de ramollir la gutta (à environ 130°C) pour l'amener en phase alpha, et permettre l'insertion de l'obturateur Thermafil dans le canal. •VérifierVérifier •obturateurobturateur
  • 41. Technique: • Essayage de la jauge correspondant au diamètre de la lime apicale maîtresse, elle doit arriver à la longueur de travail. • Réchauffement de l'obturateur dans l'appareil prévu à cet effet. (l’obturateur sélectionné est de même calibre que le vérifier). Le temps de réchauffement est variable selon le diamètre de l'obturateur choisi. (un bip sonore signale que le thermafil est prêt à être utilisé). • Pendant ce temps, les manœuvres de séchage, et de mise en place du ciment descellement canalaire peuvent être entreprises. Il ne faudra mettre que très peu de ciment au niveau apical, à l'aide d'une broche tournée dans le sens antihoraire. • L'obturateur réchauffé est alors introduit dans le canal, lentement avec une pression ferme, jusqu'à la limite apicale. • Après 1 minute, le manche de l'obturateur et la tige dépassant de l'entrée du canal sont sectionnés à la fraise montée sur turbine. L'obturation est terminée.
  • 42. Avantage: • Un gain de temps considérable. • Une facilité déconcertante, même pour un opérateur non expérimenté. • Un remplissage complet du canal : la gutta va bien jusqu'au bout du canal, ce n'est pas seulement le cône de résine qui réalise l'obturation. Précautions d’emploi: • Réaliser lors de la préparation une excellente butée apicale, car la pression exercée lors de l'insertion est très grande. • Il faut très peu de ciment de scellement et une viscosité pas trop fluide, sous peine d'avoir de sérieux dépassements. L'inconvénient majeur de cette technique est le coût élevé des obturateurs et de l'appareil de préchauffage. .
  • 43.  Cône d’argentCône d’argent Les cônes d’argent pour obturation canalaire ont été introduitsLes cônes d’argent pour obturation canalaire ont été introduits en dentisterie en 1930.en dentisterie en 1930. Ils sont utilisés dans les canaux fins et/ou incurvés ouIls sont utilisés dans les canaux fins et/ou incurvés ou l’obturation à la gutta percha présentait quelque difficulté.l’obturation à la gutta percha présentait quelque difficulté. Les cônes d’argent étant solides peuvent être forcés dans leLes cônes d’argent étant solides peuvent être forcés dans le canal fin ou courbe.canal fin ou courbe. Protocole:Protocole: - Ajustage du cône correspondant à la taille du dernier- Ajustage du cône correspondant à la taille du dernier instrument utilisé dans la préparation.instrument utilisé dans la préparation. - Marquer le cône à la longueur de travail.Marquer le cône à la longueur de travail. - Enduire les parois canalaires de ciment de scellement ainsiEnduire les parois canalaires de ciment de scellement ainsi que le cône.que le cône. - Introduire le cône dans le canalIntroduire le cône dans le canal - RadioRadio
  • 44. Inconvénients des cônes d’argent:Inconvénients des cônes d’argent: -Herméticité aléatoire, vue l’irrégularité des parois canalaires et-Herméticité aléatoire, vue l’irrégularité des parois canalaires et le profil lisse du cône dont la surface de contact serale profil lisse du cône dont la surface de contact sera diminuée.diminuée. -Corrosion des cônes d’argent: les cônes d’argent peuvent se-Corrosion des cônes d’argent: les cônes d’argent peuvent se corroder en contact des fluides péri apicaux et donner uncorroder en contact des fluides péri apicaux et donner un composé cytotoxique pour les tissus vivantscomposé cytotoxique pour les tissus vivants avoisinants(sulfate amine d’argent).avoisinants(sulfate amine d’argent). -Impossibilité de le retirer si pour une raison ou une autre on-Impossibilité de le retirer si pour une raison ou une autre on voulait désobturer le canal.voulait désobturer le canal.  Cône de résineCône de résine Même protocoleMême protocole
  • 45. conclusionconclusion Le pourcentage de succès des techniques d'obturation canalaire est lié au respect de l'anatomie canalaire et à la rigueur de la préparation endodontique. Quelle que soit la technique d'obturation, si la préparation canalaire et l'obturation ont été conduites dans le respect de toutes les règles le pronostic sera bon .

Notes de l'éditeur

  1. obturatioo