SlideShare une entreprise Scribd logo
LES ÉTATS DE
CHOC
Dr A.HACHAD
Définition
Le choc = insuffisance circulatoire aigue,
périphérique, généralisée, responsable
d’une Hypoperfusion tissulaire = diminution
d’apport énergétique «O₂» = souffrance
d’organes «cellulaires»
Conséquences
 Métabolisme anaérobique, acide lactique:
 Surproduction d’ions H⁺ «acidose
métabolique»
 Surproduction de CO₂ «polypnée»
 Dysfonctionnement d’organes (foie, rein…)
Définition
À distinguer de :
 Arrêt cardio-circulatoire
 Collapsus
Physiopathologie 1
 Physiologie :
PAS = Qc x RVS
QC = Fc x VES
 Pré-charge
 Performance myocardique
 Post-charge
Physiopathologie 2
 Insuffisance circulatoire
 baisse du Qc : atteinte de la pompe « IDM »
Gène à la circulation thoracique « EP »
 Dysfonction vasculaire
 Baisse de la volémie (hypovolémie vraie)
 Vasoplégie ( hypovolémie relative)
 Baisse de l’action des amines (toxines)
Physiopathologie 3
 Types de choc
 Choc hypovolémique
 Cardiogénique
 Anaphylactique
 Septique
 Se distinguent par :
 Circonstance de survenue (étiologie)
 Caractère sémiologique
 Orientation diagnostique
Tableau clinique 1
 Signes généraux
 Anxiété , agitation
 Tachypnée
 Soif
 Signes cutanés
 Pâleur, cyanose, marbrures
 Froideur des extrémités
 Temps de recoloration allongé
Tableau clinique 2
 Signes cardiovasculaire
 Tachycardie
 HypoTA
 Signes rénaux
 Oligurie voire oligo-anurie
 Signes neurologiques
 Confusion, obnubilation, agitation, coma
Biologie
 Acidose métabolique pH < 7.38
 Hyper kaliémie
 Dysfonction rénale
 Trouble d’hémostase
Base de traitement
 Maintien de la volémie « +/-
remplissage »
 Amines sympathomimétiques
 Traitement symptomatique
 Traitement étiologique
Surveillance
 Etat de conscience
 TA, FC, RC, FR
 temps de recoloration, téguments
 Diurèse
 SaO₂
 PVC …
CHOC
HYPOVOLÉMIQUE
Définition
 Le choc hypovolémique résulte d’une
diminution importante et brutale de la
masse sanguine circulante dont la
conséquence principale est une baisse du
retour veineux et du débit cardiaque.
 Hypovolémie vraie
 Hypovolémie relative
Étiologies (circonstances de
survenue)
1- Les pertes sanguine:
 Extériorisée
 Non-extériorisée (interne)
2. Les pertes plasmatiques:
 Les brûlures
3- Les pertes hydro-sodées:
 Digestives (haute, basse, 3ème secteur)
 Rénales: polyurie osmotique
Physiopathologie 1
 Diminution de la masse sanguine circulante
= baisse du retour veineux = baisse du Qc
= hypotension artérielle = hypoperfusion
tissulaire.
 Réponses:
o Transfert liquidien (vers secteur vasculaire)
o Réaction adrénergique (tachycardie et
vasoconstriction)
Tableau clinique
1 - Perte hémorragique (externe ou interne):
 Pâleur cutanée et conjonctivale
 Froideur des extrémités, marbrures
 Soif intense (redistribution)
 Agitation et obnubilation (baisse du Q cérébral)
 HypoTA avec pincement de la différentielle
 Tachycardie (pouls petit et filant)
 Polypnée
 Oligurie
2. Perte non-hémorragique:
Le tableau clinique est identique au
précédent en dehors de la pâleur
conjonctivale qui fait défaut.
Biologie
 NFS (GR, Hb, Hte):
o Augmentée lors de l’hypovolémie non-
hémorragique : hémoconcentration
o Normale au début lors de l’hypovolémie
hémorragique (perte de sang totale), par la
suite abaissée par dilution
 Fonction rénale: tendance vers l’IRF
 Fonction hépatique: trouble d’hémostase
Traitement
 Principes :
Remplissage vasculaire
Traitement étiologique
Autres mesures non spécifiques
 Deux groupes d’étiologies:
Choc hypovolémique hémorragique
Choc hypovolémique non-hémorragique
Traitement 1
1- Le traitement du choc hémorragique:
 Réalisation de l’hémostase
 Restauration de la volémie
 Maintien du transport d’oxygène
Traitement 2
1-1.L’hémostase:
 Compression manuelle d’un vaisseau, suture.
 Suture d’une plaie du scalpe
 Splénectomie, réfection d’une plaie
hépatique, cure d’une GEU…
Traitement 3
1-2. Restauration de la volémie:
 Grande priorité
 Anémie mieux tolérée que l’hypovolémie
(risque de désamorçage cardiaque)
 Deux VV périphériques gros calibres
 Remplissage : cristalloïdes +/-
macromolécules
NB: Le CG, le PFC… ne sont pas des produits
de remplissage.
Traitement 4
1-3. Maintien du transport d’oxygène:
 L’oxygénothérapie
 La transfusion (CG): Hte doit être supérieur à
20%
1-4. Catécholamines
1-5. Préservation du retour veineux: membres
inférieurs surélevés (pas le Trendelenburg)
Traitement 5
2- le traitement du choc non-hémorragique:
Identique en dehors de la transfusion :
 Position: surélévation des membres inférieurs
 Remplissage vasculaire (+correction de
trouble électrolytique)
 Oxygénothérapie
 Catécholamines au besoin
Surveillance
 État neurologique
 Conjonctive, temps de recoloration…
 État hémodynamique: TA, FC, RC (multi
paramètre), +/- PVC.
 Diurèse (volémie)
 État respiratoire : FR, SaO₂
 Biologie
CHOC
ANAPHYLACTIQUE
Définition
 C’est une réaction immuno-allérgique
induisant une libération de médiateurs qui
entraînent une vasodilatation, augmentation
de la perméabilité vasculaire aboutissant au
collapsus (avec œdème et bronchospasme).
 Il menace le pronostic vital à court terme en
l’absence de traitement.
Circonstances de survenue
 Substances en cause peuvent être:
 Injectées (IV, IM, SC)
 Ingérées
 L’objet d’un contact cutané ou muqueux
 Retenir :
 Les antibiotiques
 Les produits iodés (radiologie)
 Des produits d’anesthésie
 Les venins
 Le latex
 Certains aliments: œuf, poissons…
Physiopathologie 1
1- Libération des médiateurs: 2 périodes:
 Période initiale : 1er contact avec l’antigène
= formation d’anticorps spécifiques
(asymptomatique).
 Période secondaire: réaction antigène-
anticorps (Ag-Ac), complexe qui se fixe sur
les mastocytes = libération des médiateurs
de l’anaphylaxie (en particulier l’histamine)
Physiopathologie 2
2- Conséquences liées aux médiateurs:
- Augmentation de la perméabilité capillaire
- Contraction des fibres musculaires lisses des
bronches, intestins, utérus…
 Sur le plan HD : hypovolémie relative par
vasodilatation artérielle et veineuse:
 effondrement des résistances vasculaires
 diminution du retour veineux
 chute du débit cardiaque
 Sur le plan respiratoire:
 Bronchospasme, œdème, hypersécrétion bronchique
Caractères sémiologiques
Choc chaud avec vasoplègie caractérisé par:
 La brutalité et la rapidité de la 1ère
minute(injection IV), à 30min (ingestion):
 Malaise, prurit, bouffée de chaleur
 Nausées, vomissement, diarrhées
 Chute tensionnelle : voire état de choc
 L’intensité de la chute tensionnelle (minima
imprenable)
 Risque d’arrêt cardiaque par désamorçage
Signes d’accompagnement
 Gène respiratoire:
Œdème laryngé
Bronchospasme
 Cyanose (hypoxémie)
 Œdème de Quincke
 Éruption cutanée (urticaire)
Traitement
 Symptomatique :
 Remplissage vasculaire (cristalloïdes)
 Adrénaline (0.1 mg/5min jusqu’à disparition des
signes cliniques puis 0.5mg/h à la SAP)
 +/- intubation et ventilation si trouble de
conscience
 Étiologique : éviction, arrêt de perfusion…
 Associés : jambes surélevés,
oxygénothérapie, bronchodilatateur,
corticoïdes.
Surveillance
 État de conscience
 État hémodynamique : TA, FC, RC
 État respiratoire : FR, SaO₂
 La diurèse
CHOC
CARDIOGÉNIQUE
Définition
 C’est une insuffisance circulatoire par
défaillance aiguë et sévère de la pompe
cardiaque entraînant une chute importante de
Qc et par conséquent une altération profonde
de la perfusion périphérique et donc une
anoxie tissulaire progressive.
 Quelle que soit la cause, la caractéristique
commune du choc cardiogénique est une
réduction primitive et importante du Qc par
baisse du VES du ventricule gauche
Physiopathologie
 Défaillance myocardique= diminution du Qc=
chute de la TAS= hypoperfusion tissullaire y
compris les coronaires (facteur aggravant)
 Mécanismes d’adaptation: systèmes neuro-
hormonaux (Système rénine-angiotensine
aldostérone) visent à rétablir un Qc et une
pression de perfusion suffisante au profit de la
perfusion cérébrale et des coronaires au
dépend d’autres territoires (peau, rein, tube
digestif..)
Étiologies (circonstances de
survenue)
 Infarctus du myocarde (IDM)
 Dysfonction ventriculaire en dehors de l’IDM:
 troubles du rythme (tachyc. et bradycardie)
 troubles de conduction (BAV)
 cardiomyopathie dilatée primitive
 Embolie pulmonaire
 Tamponnade cardiaque
 …
Tableau clinique
 Signes périphériques communs aux chocs
 Signes patents de dysfonction ventriculaire:
 Œdème pulmonaire
 Turgescence des veines jugulaires (TVJ)
 Cardiomégalie (radio du thorax)
 hépatomégalie
Bilan paraclinique
1- À but étiologique :
 radio du thorax
 ECG
 Enzymes cardiaques, Troponine
 Échocardiographie
 Angioscanner cardiaque…
2- À but d’évaluation :
 Ionogramme sanguin, fonction rénale
 Gaz du sang (GDS)
 Transaminases…
Traitement
 Objectifs:
 Favoriser la perfusion tissulaire et myocardique
 Augmenter le Qc et renforcer la contraction
systolique
 Limiter la congestion pulmonaire
 Traitements symptomatique, étiologique et
adjuvent
Traitement 1
 Traitement symptomatique:
 Pas de remplissage (sinon guidé)
 Diurétiques à action rapide (furosémide):
surtout en cas d’OAP
 Amines sympathomimétiques cardiosélectives
(dobutamine)
 Dérivés nitrés (vasodilatation coronaire)
Traitement 2
 Traitement étiologique:
 Thrombolyse par voie générale (IDM, EP)
 Angioplastie coronaire : meilleure méthode en
urgence et à temps
 Ponction ou drainage d’une tamponnade
 Traitement adjuvent:
 Oxygénothérapie (par masque ou VA)
 Position
Surveillance
 État hémodynamique :
 Multi paramètre: TA, FC, RC + SaO₂
 PVC
 Diurèse
CHOC SEPTIQUE
Définition
 Syndrome infectieux avec hypoTA persistante
malgré le remplissage entraînant une hypo-
perfusion d’organe et une dysfonction de
plusieurs organes traduisant l’hypoxie
tissulaire.
 = insuffisance circulatoire aiguë représentant
la réponse inflammatoire systémique à une
infection grave caractérisée par une hypoTA
résistante à l’expansion volèmique et associée
à des signes de dysfonction d’organes.
 Sépsis – sépsis sévère – choc septique - DMV
Physiopathologie 1
 Complexe:
 associe des anomalies cardiaques et
vasculaires
 touche la microcirculation en réponse
inflammatoire systémique à la libération des
médiateurs
 entraîne des troubles de la régulation des
débits sanguins régionaux
Physiopathologie 2
 Libération des médiateurs biochimiques:
 agent infectieux=réaction inflammatoire
 libération d’endotoxine et exotoxine
 libération des médiateurs responsables des
conséquences délétères sur le système
cardiovasculaire et d’autres organes cibles
 Germes fréquents: BGN et autres
Physiopathologie 3
 Évolution en deux stades:
 Syndrome hyperkinétique: le Qc augmenté
(arrive à compenser), TA élevée
 Syndrome hypokinétique: incompétence
myocardique et baisse du Qc
 Perturbation métabolique:
 Défaut d’extraction périphérique d’oxygène
Physiopathologie 4
 Conséquences sur les différents organes:
 Système cardiovasculaire: chute du Qc et de la
PAS
 Système pulmonaire (40% des cas): atteintes
vasculaires et épithéliales alvéolaires: œdème
pulmonaire lésionnelle
 Atteinte rénale : hypo-perfusion et hypoxie
tissulaire
 Atteinte hépatique: idem
 Atteinte neurologique : idem
Étiologies (circonstances de
survenue)
 Deux situations:
 Rupture des barrières s’opposant au contact des
germes avec le sang
 Déficit du système immunitaire
 Porte d’entrée: urogénitale, bilière, gastro-
intestinale, respiratoire, méningée, cutanée…
Étiologies (circonstances de
survenue)
 Les principaux germes:
 BGN: Eschérichia Coli, Klebsiella,
Enterobacter…
 Cocci Gram Positif: Staphylocoque,
Pneumocoque
 Cocci Gram Négatif: Méningocoque
 Germes anaérobies: Clostridium Perfringens
Tableau clinique
 Tableau du choc en général + contexte
infectieux
 Les dysfonctions d’organes à distance du
foyer infectieux sont plus marquées:
 Les troubles neurologiques
 L’hypoxémie
 L’insuffisance rénale
 Les troubles d’hémostase
 La thrombopénie
 L’évolution: défaillance multiviscérale
Bilan para-clinique
 Deux objectifs:
 Affirmer et documenter l’origine infectieuse
(hémoculture, ECBU, ponction pleurale,
ponction lombaire…) + écographie, scanner,
voire même chirurgie
 Évaluer l’importance des dysfonctions
d’organes (radio du poumons, NFS
plaquettes, ionogramme sanguin, fonction
rénale, bilan d’hémostase, bilan hépatique,
GDS…)
Traitement 1
1- Symptomatique:
 Expansion volèmique
 Catécholamine:
 Dopamine (à partir de 3ᶙg/kg/min)
 Dobutamine ( 5 à 10ᶙ/kg/min)
 Adrénaline (0.5 à 1ᶙg/kg/min)
 Noradrénaline (0.5 à 1ᶙg/kg/min)
Traitement 2
2. Étiologique :
 Antibiotiques larges spectres précoces (à
réadapter en fonction des résultats
microbiologiques)
 Geste radical: chirurgie si indication
3. Adjuvant:
Oxygénothérapie (nasale ou VA)
Surveillance
 État neurologique (CGS)
 État hémodynamique :
 Multi paramètre: TA, FC, RC + SaO₂
 PVC
 Diurèse
 État respiratoire :
 FR,RR, amplitude, SaO₂, GDS
 Paramètres du respirateur (si VA)
 Drain, lame, sonde gastrique...(si chirurgie)
 Bilan biologique: NFS, ionogramme sg, fonction
rénale, fonction hépatique…

Contenu connexe

Similaire à 3-états de choc.pptx médecine général cours ifps

Pathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculairePathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculaire
drcusse
 
Œdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des PoumonsŒdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des Poumons
Dr Bassem Jerbi
 
Angor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEE
Angor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEEAngor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEE
Angor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEE
chaoukichaimaa931
 
CAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptx
CAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptxCAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptx
CAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptx
SoumeyaSoumeyahamed
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndrome
Sandro Zorzi
 
choc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptx
choc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptxchoc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptx
choc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptx
nocentguerson199
 
Dr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REINDr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REIN
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
BENAOUDA67
 
Dr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externes
Dr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externesDr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externes
Dr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externes
Islem Soualhi
 
Les œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonairesLes œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonaires
Dr. Kerfah Soumia
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
Salah Eddine
 
Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-L-ilia
 
Démarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptx
Démarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptxDémarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptx
Démarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptx
SchnaiderDormescar1
 
5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue
5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue
5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue
titimbenzahir
 
echanges gazeux.pdf
echanges gazeux.pdfechanges gazeux.pdf
echanges gazeux.pdf
ssuser0e33c9
 
Forme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensive
Forme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensiveForme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensive
Forme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensiveAbryda Aity
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
Khaled Khacha
 

Similaire à 3-états de choc.pptx médecine général cours ifps (20)

Pathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculairePathologie cardio-vasculaire
Pathologie cardio-vasculaire
 
Œdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des PoumonsŒdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des Poumons
 
Angor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEE
Angor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEEAngor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEE
Angor chronique stable.pptx FMPM 3 ANNEE
 
CAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptx
CAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptxCAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptx
CAT devant une Insuffisance Respiratoireaigue.pptx
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndrome
 
choc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptx
choc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptxchoc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptx
choc anaphylactique, cliniques, diagnostic, thérapeutique.pptx
 
Dr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REINDr Hitache HTA et REIN
Dr Hitache HTA et REIN
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
 
Reaction anaphylactiq
Reaction anaphylactiqReaction anaphylactiq
Reaction anaphylactiq
 
les-etats-de-choc.pdf
les-etats-de-choc.pdfles-etats-de-choc.pdf
les-etats-de-choc.pdf
 
Dr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externes
Dr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externesDr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externes
Dr soualhi insuffisance respiratoire aigue td externes
 
Les œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonairesLes œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonaires
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
 
Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-
 
Démarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptx
Démarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptxDémarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptx
Démarche diagnostic et thérapeutique des urgences hypertensives.pptx
 
5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue
5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue
5- SDRA.ppt syndrome de détresse respiratoire aigue
 
echanges gazeux.pdf
echanges gazeux.pdfechanges gazeux.pdf
echanges gazeux.pdf
 
Forme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensive
Forme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensiveForme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensive
Forme severe d’insuffisance cardiaque aiguë hypertensive
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
diagnostic de l'embolie pulmonaire
diagnostic de l'embolie pulmonairediagnostic de l'embolie pulmonaire
diagnostic de l'embolie pulmonaire
 

3-états de choc.pptx médecine général cours ifps

  • 2. Définition Le choc = insuffisance circulatoire aigue, périphérique, généralisée, responsable d’une Hypoperfusion tissulaire = diminution d’apport énergétique «O₂» = souffrance d’organes «cellulaires» Conséquences  Métabolisme anaérobique, acide lactique:  Surproduction d’ions H⁺ «acidose métabolique»  Surproduction de CO₂ «polypnée»  Dysfonctionnement d’organes (foie, rein…)
  • 3. Définition À distinguer de :  Arrêt cardio-circulatoire  Collapsus
  • 4. Physiopathologie 1  Physiologie : PAS = Qc x RVS QC = Fc x VES  Pré-charge  Performance myocardique  Post-charge
  • 5. Physiopathologie 2  Insuffisance circulatoire  baisse du Qc : atteinte de la pompe « IDM » Gène à la circulation thoracique « EP »  Dysfonction vasculaire  Baisse de la volémie (hypovolémie vraie)  Vasoplégie ( hypovolémie relative)  Baisse de l’action des amines (toxines)
  • 6. Physiopathologie 3  Types de choc  Choc hypovolémique  Cardiogénique  Anaphylactique  Septique  Se distinguent par :  Circonstance de survenue (étiologie)  Caractère sémiologique  Orientation diagnostique
  • 7. Tableau clinique 1  Signes généraux  Anxiété , agitation  Tachypnée  Soif  Signes cutanés  Pâleur, cyanose, marbrures  Froideur des extrémités  Temps de recoloration allongé
  • 8. Tableau clinique 2  Signes cardiovasculaire  Tachycardie  HypoTA  Signes rénaux  Oligurie voire oligo-anurie  Signes neurologiques  Confusion, obnubilation, agitation, coma
  • 9. Biologie  Acidose métabolique pH < 7.38  Hyper kaliémie  Dysfonction rénale  Trouble d’hémostase
  • 10. Base de traitement  Maintien de la volémie « +/- remplissage »  Amines sympathomimétiques  Traitement symptomatique  Traitement étiologique
  • 11. Surveillance  Etat de conscience  TA, FC, RC, FR  temps de recoloration, téguments  Diurèse  SaO₂  PVC …
  • 13. Définition  Le choc hypovolémique résulte d’une diminution importante et brutale de la masse sanguine circulante dont la conséquence principale est une baisse du retour veineux et du débit cardiaque.  Hypovolémie vraie  Hypovolémie relative
  • 14. Étiologies (circonstances de survenue) 1- Les pertes sanguine:  Extériorisée  Non-extériorisée (interne) 2. Les pertes plasmatiques:  Les brûlures 3- Les pertes hydro-sodées:  Digestives (haute, basse, 3ème secteur)  Rénales: polyurie osmotique
  • 15. Physiopathologie 1  Diminution de la masse sanguine circulante = baisse du retour veineux = baisse du Qc = hypotension artérielle = hypoperfusion tissulaire.  Réponses: o Transfert liquidien (vers secteur vasculaire) o Réaction adrénergique (tachycardie et vasoconstriction)
  • 16. Tableau clinique 1 - Perte hémorragique (externe ou interne):  Pâleur cutanée et conjonctivale  Froideur des extrémités, marbrures  Soif intense (redistribution)  Agitation et obnubilation (baisse du Q cérébral)  HypoTA avec pincement de la différentielle  Tachycardie (pouls petit et filant)  Polypnée  Oligurie
  • 17. 2. Perte non-hémorragique: Le tableau clinique est identique au précédent en dehors de la pâleur conjonctivale qui fait défaut.
  • 18. Biologie  NFS (GR, Hb, Hte): o Augmentée lors de l’hypovolémie non- hémorragique : hémoconcentration o Normale au début lors de l’hypovolémie hémorragique (perte de sang totale), par la suite abaissée par dilution  Fonction rénale: tendance vers l’IRF  Fonction hépatique: trouble d’hémostase
  • 19. Traitement  Principes : Remplissage vasculaire Traitement étiologique Autres mesures non spécifiques  Deux groupes d’étiologies: Choc hypovolémique hémorragique Choc hypovolémique non-hémorragique
  • 20. Traitement 1 1- Le traitement du choc hémorragique:  Réalisation de l’hémostase  Restauration de la volémie  Maintien du transport d’oxygène
  • 21. Traitement 2 1-1.L’hémostase:  Compression manuelle d’un vaisseau, suture.  Suture d’une plaie du scalpe  Splénectomie, réfection d’une plaie hépatique, cure d’une GEU…
  • 22. Traitement 3 1-2. Restauration de la volémie:  Grande priorité  Anémie mieux tolérée que l’hypovolémie (risque de désamorçage cardiaque)  Deux VV périphériques gros calibres  Remplissage : cristalloïdes +/- macromolécules NB: Le CG, le PFC… ne sont pas des produits de remplissage.
  • 23. Traitement 4 1-3. Maintien du transport d’oxygène:  L’oxygénothérapie  La transfusion (CG): Hte doit être supérieur à 20% 1-4. Catécholamines 1-5. Préservation du retour veineux: membres inférieurs surélevés (pas le Trendelenburg)
  • 24. Traitement 5 2- le traitement du choc non-hémorragique: Identique en dehors de la transfusion :  Position: surélévation des membres inférieurs  Remplissage vasculaire (+correction de trouble électrolytique)  Oxygénothérapie  Catécholamines au besoin
  • 25. Surveillance  État neurologique  Conjonctive, temps de recoloration…  État hémodynamique: TA, FC, RC (multi paramètre), +/- PVC.  Diurèse (volémie)  État respiratoire : FR, SaO₂  Biologie
  • 27. Définition  C’est une réaction immuno-allérgique induisant une libération de médiateurs qui entraînent une vasodilatation, augmentation de la perméabilité vasculaire aboutissant au collapsus (avec œdème et bronchospasme).  Il menace le pronostic vital à court terme en l’absence de traitement.
  • 28. Circonstances de survenue  Substances en cause peuvent être:  Injectées (IV, IM, SC)  Ingérées  L’objet d’un contact cutané ou muqueux  Retenir :  Les antibiotiques  Les produits iodés (radiologie)  Des produits d’anesthésie  Les venins  Le latex  Certains aliments: œuf, poissons…
  • 29. Physiopathologie 1 1- Libération des médiateurs: 2 périodes:  Période initiale : 1er contact avec l’antigène = formation d’anticorps spécifiques (asymptomatique).  Période secondaire: réaction antigène- anticorps (Ag-Ac), complexe qui se fixe sur les mastocytes = libération des médiateurs de l’anaphylaxie (en particulier l’histamine)
  • 30. Physiopathologie 2 2- Conséquences liées aux médiateurs: - Augmentation de la perméabilité capillaire - Contraction des fibres musculaires lisses des bronches, intestins, utérus…  Sur le plan HD : hypovolémie relative par vasodilatation artérielle et veineuse:  effondrement des résistances vasculaires  diminution du retour veineux  chute du débit cardiaque  Sur le plan respiratoire:  Bronchospasme, œdème, hypersécrétion bronchique
  • 31. Caractères sémiologiques Choc chaud avec vasoplègie caractérisé par:  La brutalité et la rapidité de la 1ère minute(injection IV), à 30min (ingestion):  Malaise, prurit, bouffée de chaleur  Nausées, vomissement, diarrhées  Chute tensionnelle : voire état de choc  L’intensité de la chute tensionnelle (minima imprenable)  Risque d’arrêt cardiaque par désamorçage
  • 32. Signes d’accompagnement  Gène respiratoire: Œdème laryngé Bronchospasme  Cyanose (hypoxémie)  Œdème de Quincke  Éruption cutanée (urticaire)
  • 33. Traitement  Symptomatique :  Remplissage vasculaire (cristalloïdes)  Adrénaline (0.1 mg/5min jusqu’à disparition des signes cliniques puis 0.5mg/h à la SAP)  +/- intubation et ventilation si trouble de conscience  Étiologique : éviction, arrêt de perfusion…  Associés : jambes surélevés, oxygénothérapie, bronchodilatateur, corticoïdes.
  • 34. Surveillance  État de conscience  État hémodynamique : TA, FC, RC  État respiratoire : FR, SaO₂  La diurèse
  • 36. Définition  C’est une insuffisance circulatoire par défaillance aiguë et sévère de la pompe cardiaque entraînant une chute importante de Qc et par conséquent une altération profonde de la perfusion périphérique et donc une anoxie tissulaire progressive.  Quelle que soit la cause, la caractéristique commune du choc cardiogénique est une réduction primitive et importante du Qc par baisse du VES du ventricule gauche
  • 37. Physiopathologie  Défaillance myocardique= diminution du Qc= chute de la TAS= hypoperfusion tissullaire y compris les coronaires (facteur aggravant)  Mécanismes d’adaptation: systèmes neuro- hormonaux (Système rénine-angiotensine aldostérone) visent à rétablir un Qc et une pression de perfusion suffisante au profit de la perfusion cérébrale et des coronaires au dépend d’autres territoires (peau, rein, tube digestif..)
  • 38. Étiologies (circonstances de survenue)  Infarctus du myocarde (IDM)  Dysfonction ventriculaire en dehors de l’IDM:  troubles du rythme (tachyc. et bradycardie)  troubles de conduction (BAV)  cardiomyopathie dilatée primitive  Embolie pulmonaire  Tamponnade cardiaque  …
  • 39. Tableau clinique  Signes périphériques communs aux chocs  Signes patents de dysfonction ventriculaire:  Œdème pulmonaire  Turgescence des veines jugulaires (TVJ)  Cardiomégalie (radio du thorax)  hépatomégalie
  • 40. Bilan paraclinique 1- À but étiologique :  radio du thorax  ECG  Enzymes cardiaques, Troponine  Échocardiographie  Angioscanner cardiaque… 2- À but d’évaluation :  Ionogramme sanguin, fonction rénale  Gaz du sang (GDS)  Transaminases…
  • 41. Traitement  Objectifs:  Favoriser la perfusion tissulaire et myocardique  Augmenter le Qc et renforcer la contraction systolique  Limiter la congestion pulmonaire  Traitements symptomatique, étiologique et adjuvent
  • 42. Traitement 1  Traitement symptomatique:  Pas de remplissage (sinon guidé)  Diurétiques à action rapide (furosémide): surtout en cas d’OAP  Amines sympathomimétiques cardiosélectives (dobutamine)  Dérivés nitrés (vasodilatation coronaire)
  • 43. Traitement 2  Traitement étiologique:  Thrombolyse par voie générale (IDM, EP)  Angioplastie coronaire : meilleure méthode en urgence et à temps  Ponction ou drainage d’une tamponnade  Traitement adjuvent:  Oxygénothérapie (par masque ou VA)  Position
  • 44. Surveillance  État hémodynamique :  Multi paramètre: TA, FC, RC + SaO₂  PVC  Diurèse
  • 46. Définition  Syndrome infectieux avec hypoTA persistante malgré le remplissage entraînant une hypo- perfusion d’organe et une dysfonction de plusieurs organes traduisant l’hypoxie tissulaire.  = insuffisance circulatoire aiguë représentant la réponse inflammatoire systémique à une infection grave caractérisée par une hypoTA résistante à l’expansion volèmique et associée à des signes de dysfonction d’organes.  Sépsis – sépsis sévère – choc septique - DMV
  • 47. Physiopathologie 1  Complexe:  associe des anomalies cardiaques et vasculaires  touche la microcirculation en réponse inflammatoire systémique à la libération des médiateurs  entraîne des troubles de la régulation des débits sanguins régionaux
  • 48. Physiopathologie 2  Libération des médiateurs biochimiques:  agent infectieux=réaction inflammatoire  libération d’endotoxine et exotoxine  libération des médiateurs responsables des conséquences délétères sur le système cardiovasculaire et d’autres organes cibles  Germes fréquents: BGN et autres
  • 49. Physiopathologie 3  Évolution en deux stades:  Syndrome hyperkinétique: le Qc augmenté (arrive à compenser), TA élevée  Syndrome hypokinétique: incompétence myocardique et baisse du Qc  Perturbation métabolique:  Défaut d’extraction périphérique d’oxygène
  • 50. Physiopathologie 4  Conséquences sur les différents organes:  Système cardiovasculaire: chute du Qc et de la PAS  Système pulmonaire (40% des cas): atteintes vasculaires et épithéliales alvéolaires: œdème pulmonaire lésionnelle  Atteinte rénale : hypo-perfusion et hypoxie tissulaire  Atteinte hépatique: idem  Atteinte neurologique : idem
  • 51. Étiologies (circonstances de survenue)  Deux situations:  Rupture des barrières s’opposant au contact des germes avec le sang  Déficit du système immunitaire  Porte d’entrée: urogénitale, bilière, gastro- intestinale, respiratoire, méningée, cutanée…
  • 52. Étiologies (circonstances de survenue)  Les principaux germes:  BGN: Eschérichia Coli, Klebsiella, Enterobacter…  Cocci Gram Positif: Staphylocoque, Pneumocoque  Cocci Gram Négatif: Méningocoque  Germes anaérobies: Clostridium Perfringens
  • 53. Tableau clinique  Tableau du choc en général + contexte infectieux  Les dysfonctions d’organes à distance du foyer infectieux sont plus marquées:  Les troubles neurologiques  L’hypoxémie  L’insuffisance rénale  Les troubles d’hémostase  La thrombopénie  L’évolution: défaillance multiviscérale
  • 54. Bilan para-clinique  Deux objectifs:  Affirmer et documenter l’origine infectieuse (hémoculture, ECBU, ponction pleurale, ponction lombaire…) + écographie, scanner, voire même chirurgie  Évaluer l’importance des dysfonctions d’organes (radio du poumons, NFS plaquettes, ionogramme sanguin, fonction rénale, bilan d’hémostase, bilan hépatique, GDS…)
  • 55. Traitement 1 1- Symptomatique:  Expansion volèmique  Catécholamine:  Dopamine (à partir de 3ᶙg/kg/min)  Dobutamine ( 5 à 10ᶙ/kg/min)  Adrénaline (0.5 à 1ᶙg/kg/min)  Noradrénaline (0.5 à 1ᶙg/kg/min)
  • 56. Traitement 2 2. Étiologique :  Antibiotiques larges spectres précoces (à réadapter en fonction des résultats microbiologiques)  Geste radical: chirurgie si indication 3. Adjuvant: Oxygénothérapie (nasale ou VA)
  • 57. Surveillance  État neurologique (CGS)  État hémodynamique :  Multi paramètre: TA, FC, RC + SaO₂  PVC  Diurèse  État respiratoire :  FR,RR, amplitude, SaO₂, GDS  Paramètres du respirateur (si VA)  Drain, lame, sonde gastrique...(si chirurgie)  Bilan biologique: NFS, ionogramme sg, fonction rénale, fonction hépatique…