SlideShare une entreprise Scribd logo
ARTIPS, « UNE DOSE D’ART AU QUOTIDIEN » :
QUAND L’AVANT-GARDE NUMÉRIQUE ÉCLATE
LES CODES CULTURELS ET ARTISTIQUES
Exposé présenté par LEMAIRE Elissa, BUTTIGIEG Marine et FENON Gwenaëlle
INTRODUCTION
ARTIPS -une start up, prend forme grâce à Coline Debayle et Jean Perret qui partagent une même passion : l’histoire
de l’art. Les deux collaborateurs font alors le constat: dans la vie active nous manquons de temps pour la culture,
notamment pour se rendre au musée.
Ainsi, en avril 2013, entourés de Gérard Marié, historien de l’art, ils renouvèlent ensemble le discours académique des
institutions grâce à la méthode dite de l’écriture d’anecdotes qui se lit en une minute et envoyées par Newsletter.
Artips s’inscrit au cœur des nouveaux comportements sociaux actuels engendrés par l’apparition des NTIC.
START UP de discours au sujet de la culture, service de médiation, ou agence de communication
auprès des instituions, notre enquête nous a mené à :
-se rendre aux Palais des Beaux Arts pour rencontrer Amandine Jeanson, chargée de communication
du musée.
-à échanger un entretien téléphonique avec Gabrielle Mirallié, chargée de projet pour Artips.
-à procéder à une journée questionnaire auprès des publics du musée des beaux arts sous le signe
d’une rencontre entre les pratiques du numérique et les pratiques artistiques.
Nos terrains s’articulent autour des problématiques institutionnelles et sociales remis en cause par les
nouvelles formes d’échange numérique dans ce monde de plus en plus inter et intra connecté.
Problématique:
Dans quelles mesures la Start up ARTIPS peut-elle être considérée comme une médiation à part entière
dans le champ artistique et culturel ?
Le support numérique est-il en phase de devenir un défi tangible pour ces institutions face aux
nouvelles pratiques émergentes ? ARTIPS porte-t-elle une assez grande légitimité aux yeux des
professionnels et des experts de l’art ?
I. UN MODELE NOVATEUR DANS LE MONDE ARTISTIQUE ET CULTUREL
A. BUSINESS MODEL : LA NEWSLETTER CULTURELLE
-UNE DOSE D ART AU QUOTIDIEN SOUS FORME
D’ANECDOTE A LIRE EN UNE MINUTE et ENVOYEE TROIS
FOIS PAR SEMAINE
-NOUVELLE FORME DE L ART REMIXEE GRACE A
INTERNET et EST UN MOYEN DE COMMUNICATION
PARTAGE PAR UNE MAJORITE DE LA POPULATION.
-OBJECTIF: MISSIONNER AU NOM DE LA CULTURE
=> PARTICIPE DE L ACCROISSEMENT DE LA CULTURE DE
SOI
LA NEWSLETTER PORTE UN BUT
EXCLUSIVEMENT INFORMATIF :
 Traduction cocasse d’une œuvre pour faciliter
faciliter l’appropriation du lecteur
 Vérification des anecdotes par un historien de
de l’art
MISE EN PLACE DE DIFFERENTES
STRATEGIES POUR DONNER SUR UN
PALTEAU LES CLES DE L ART selon:
 Un mode de lecture linéaire
 Un mode de navigation
 Un mode de communication
BUSINESS MODEL ATTRACTIF :
 Les musées et les entreprises proposent leurs
leurs œuvres pours des anecdotes
 Campagne de Crowfunding pour rassembler
rassembler des fonds : 16 000 euros ont permis
permis la création de l’application : « les 10
secrets de »
 Les prix et récompenses ont permis une
meilleure légitimité et visibilité de la START UP.
B. ARTIPS amène un nouveau postulat dans l’art : le numérique comme
appropriation de l’art
ARTIPS C’EST UNE NEWSLETTER ET
UNE APPLICATION:
-Propose à l’utilisateur visiteur un rapport
de proximité avec l’objet et le savoir qui lui
est associé
-Offre artistique complémentaire des
musées et des institutions en général
- Individualisation et personnalisation de
l’offre artistique qui tend à l’appropriation
sur son smartphone, tablette ou ordinateur
-Facilité d’accessibilité accroît les amateurs
et les appelants vers le monde de l’art
TOUTEFOIS:
Il existe des usages détournés de
l’application à des fins personnels.
DECOUVRIR UNE NOUVELLE
DISPLINE NON FAMILIERE
L’individu 2.0 est guidé dans ses
recherches et analyses par Internet:
Internet:
> Concepts de transmédiation et de
de culture de la convergence
>gain de temps et aspects
pratiques exhaussé par une
ergonomie de l’espace d’expression.
d’expression.
=> EFFET D AUBAINE car ce nouvel
nouvel intermédiaire matériel de
l’œuvre est très performatif .
Ceux qui ont fait et qui
font ARTIPS s’accroissent
puisque le BUSINESS
MODEL est un simple
partenariat commercial
proposé ou demandé
par les parties
C. Une communication addictive à l’aune d’une meilleure
appréhension et appréciation de l’art
 Les formats proposés par ARTIPS participent du nouveau
paradigme médiatique de l’abondance informationnelle
 RESPONSIVE DESIGN : stratégie d’ergonomie de mise en ligne
qui accroît la fluidité de lecture
Le phénomène d’écranisation
participe du concept du
CAPITALISME du sommeil.
ARTIPS est une veille du monde
de l’art toujours consultable.
Format storytelling participe de
l’addiction à l’information.
II. UNE COMMUNAUTÉ ORIGINALE ET ÉVOLUTIVE
 Pour légitimer le fond du discours la
Newsletter suit un processus de
rédaction très précis.
 Écrite par l’un des 200 prescripteurs
nommé et identifié sous la
contrainte de 250 mots
 Puis relue par deux historiens de l’art
afin de reprendre le ton et le format
storytelling
 Est validée enfin par Gérard Marié,
Professeur d’Histoire de l’Art à
Sciences Politiques Paris.
A. Processus d’écriture interactif
Il est la figure de caution
pour la diffusion de
l’information.
B. LA NOTION DE MISE EN RÉSEAU
→ Donner à l'art une
visibilité, sur une nouvelle
sphère publique :
Renouveau de la temporalité
liée à l'art: quasi-
permanence de la Start-up
UBIQUITÉ
→ MISE EN
COLLABORATION
Producteurs, diffuseurs, et
destinataires :
Chacun est tout cela à la fois.
= GLISSEMENT
Partage du sens commun
aux yeux de tous et « tous »
peut être un « Je » comme
un processus d’extension.
C. LA NOTION D’INTERMÉDIATION
III. LE MONDE DE L’ART EN MUTATION
A. Une nouvelle temporalité à l'art, une nouvelle forme de médiation culturelle
« Le domaine de l'art, ce n'est pas l'absolu, c'est
le possible. L'art et la technique ne sont pas deux
modes d'expression et de pensée figés et
antagonistes, mais deux champs susceptibles de
se croiser et de se renforcer en vue de générer de
la nouveauté dans la main et l'esprit de l'individu.
»
Art & technique, Pierre Francastel
→ Donner à l'art une nouvelle temporalité :
- Renouveau de la temporalité liée à l'art. Artips peut être lu sur un
smartphone dans le métro, sur un ordinateur au bureau, ou sur une
tablette le soir en famille.
- Le Palais des Beaux Arts de Lille a remplacé les audioguides par des
des applications consultables dans le musée et hors musée.
→ Une nouvelle forme de médiation culturelle :
- En ce sens, on peut aussi penser le numérique comme
comme une nouvelle forme de médiation culturelle.
On passe du schéma :
« un sujet, un support d’énonciation et un espace de
référence » (Caune, 1999, 170).
Au schéma :
« objet, dispositif et public ».
B. ARTIPS : QUAND LE NUMÉRIQUE VIENT BOULEVERSER LES HABITUDES DES
GRANDES INSTITUTIONS CULTURELLES
→ Entretien avec Amandine, responsable des
partenariats du Palais des Beaux Arts de Lille :
Origines du projet :
Naît d'une rencontre inter-professionnelle, démarche qui vient
du musée
-Occasion de rafraîchir le discours sur le musée (regard neuf)
-S'inscrit dans le cadre de la refonte du site internet et dans un
objectif numérique plus global de la politique culturelle de la
ville depuis 2013 (accent mis sur tout le numérique)
-Désacraliser le lieu
-Créer du lien et instaurer une proximité avec le public
-Changer le regard sur les œuvres, éviter la ringardisation, et se
rendre compréhensible par tous
ARTIPS donne l’impulsion
et l’inspiration aux
institutions : exemple du
site du PBA Lille
résonnant avec l’appli
ARTIPS
Mise en pratique :
-Rédaction de notices par les employés Artips et les
responsables du musée
-Phase de correction des textes les plus difficiles
-Homogénéisation du discours (harmoniser le ton des
notices)
Résultat :
-300 notices d’œuvres revues et corrigées
-Révision du discours sur l'histoire du bâtiment et des
collections (storytelling)
-10 histoires secrètes sur l'Appli
-un contrat commercial qui garantit le partage de 50
œuvres par an (si non renégocié) par le musée
Nous pouvons retrouver sur l’applications les 10
premières histoires secrètes dont le palais des Beaux
Arts de Lille y participe
C. LA DÉMOCRATISATION DE L'ACCÈS À LA CULTURE : UN PARI RÉUSSI POUR
ARTIPS
→ Trop Classique, Académique, Elitiste, Légitime : L'accès
à l'art tel que proposé jusque là par les grandes
institutions a quelque chose de sacré et d'intimidant pour
beaucoup.
L'objectif d'Artips :
→ Le numérique est envisagé comme un vrai moyen de
dialoguer avec les gens, d'attiser la curiosité mais surtout
de participer au décloisonnement de l'art et à la
démocratisation de l'accès à la culture.
sondage sur la question de l’investissement des pouvoirs publics
dans la culture:
Est révélateur d’un manque à gagner qui montre pourquoi
ARTIPS est né via son objectif: accroître l’accès à l’art.
CONCLUSION
 Les services numériques tels que proposés par ARTIPS deviennent un lieu de vie, de divertissement, un
lieu de support d’expériences, de sociabilité hybridant connectivité, créativité, sociabilité.
 ARTIPS s’inscrit dans son temps car elle prônent les usages permis par le carré nomade, c’est à dire les
services de la start up qui se concentrent essentiellement dans les objets mobiles et connectés:
échanger, s’informer, communiquer, ….
 Rendre accessible la culture artistique et culturelle par les NTIC promeut une nouvelle communauté qui
se compose d’un éclectisme plus poussé qu’au naturel des amateurs d’art. Conséquences des échanges
incessants permis par le numériques - sans frontières.
 Dépoussiérer et redonner de la vigueur à ce monde si ostracisé participe de la démocratisation de l’art
lancé par le ministère de la culture dès sa création. Particulièrement la forme numérique bouleverse
d’autant plus.
BIBLIOGRAPHIE
Fourmentraux Jean-Paul., « Le public à l'œuvre. Arts numériques et médias praticables », Les Cahiers du
du numérique 2010/2 (Vol. 6), p. 83-98.
Hénocque Bruno et al., « Introduction. Appropriation, usages et ergonomie des espaces d'expression
d'expression numériques », Les Cahiers du numérique 2010/2 (Vol. 6), p. 13-18.
Vieira Lise., « Avant-propos. Les nouveaux supports du numérique. Mutation des espaces d'expression, de
d'expression, de l'ergonomie et des usages », Les Cahiers du numérique 2010/2 (Vol. 6), p. 9-12.
Lesaffre Gaëlle, Watremez Anne, et Flon Émilie., « Les applications mobiles de musées et de sites
patrimoniaux en France : quelles propositions de médiation ? », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 2014. URL :
http:// ocim.revues.org/1423 ; DOI : 10.4000/ocim.1423

Contenu connexe

Tendances

Transmedia et marketing par Gerald Holubowicz
Transmedia et marketing par Gerald HolubowiczTransmedia et marketing par Gerald Holubowicz
Transmedia et marketing par Gerald Holubowicz
Université de Nantes - IUT La Roche/Yon
 
Introduction à la création nouveaux médias
Introduction à la création nouveaux médiasIntroduction à la création nouveaux médias
Introduction à la création nouveaux médias
Benjamin Hoguet
 
Narration transmédia - Introduction
Narration transmédia - IntroductionNarration transmédia - Introduction
Narration transmédia - Introduction
Annabel Roux
 
Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !
Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !
Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !
Digistory
 
Storycode Paris - Transmedia Master Class
Storycode Paris - Transmedia Master ClassStorycode Paris - Transmedia Master Class
Storycode Paris - Transmedia Master Class
Storycode Paris
 
#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile
#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile
#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile
laurence allard
 
Webdoc, La narration et l'interaction
Webdoc, La narration et l'interactionWebdoc, La narration et l'interaction
Webdoc, La narration et l'interaction
Gerald Holubowicz
 
Introduction à la narration transmedia - Support pédagogique
Introduction à la narration transmedia - Support pédagogiqueIntroduction à la narration transmedia - Support pédagogique
Introduction à la narration transmedia - Support pédagogique
Benjamin Hoguet
 
Nouvelles Narrations - Introduction
Nouvelles Narrations - IntroductionNouvelles Narrations - Introduction
Nouvelles Narrations - Introduction
Benjamin Hoguet
 
Audiences et nouveaux médias - Support pédagogique
Audiences et nouveaux médias - Support pédagogiqueAudiences et nouveaux médias - Support pédagogique
Audiences et nouveaux médias - Support pédagogique
Benjamin Hoguet
 
Production Documentaire Interactif en France
Production Documentaire Interactif en FranceProduction Documentaire Interactif en France
Production Documentaire Interactif en France
Gerald Holubowicz
 
Le phenomene musical.ly chez les jeunes
 Le phenomene musical.ly chez les jeunes Le phenomene musical.ly chez les jeunes
Le phenomene musical.ly chez les jeunes
laurence allard
 
Double screening & #blackmirror : Voir et écrire la fiction
Double screening  & #blackmirror :  Voir et écrire la fictionDouble screening  & #blackmirror :  Voir et écrire la fiction
Double screening & #blackmirror : Voir et écrire la fiction
Laurence Allard
 
Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment
Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment
Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment
Bahia Nar
 
De la gratuité au crowdfunding
De la gratuité au crowdfundingDe la gratuité au crowdfunding
De la gratuité au crowdfundingLaurence Allard
 
Le web de l'expérience
Le web de l'expérienceLe web de l'expérience
Le web de l'expérience
laurence allard
 
Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitale
Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitaleTransmedia : raconter une histoire à l'ère digitale
Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitale
Digiworks
 
Introduction au transmedia
Introduction au transmedia Introduction au transmedia
Introduction au transmedia
Benjamin Hoguet
 
Nouvelles Narrations - La narration transmédia
Nouvelles Narrations - La narration transmédiaNouvelles Narrations - La narration transmédia
Nouvelles Narrations - La narration transmédia
Benjamin Hoguet
 
Culture Maker et DIY
Culture Maker et DIYCulture Maker et DIY
Culture Maker et DIY
laurence allard
 

Tendances (20)

Transmedia et marketing par Gerald Holubowicz
Transmedia et marketing par Gerald HolubowiczTransmedia et marketing par Gerald Holubowicz
Transmedia et marketing par Gerald Holubowicz
 
Introduction à la création nouveaux médias
Introduction à la création nouveaux médiasIntroduction à la création nouveaux médias
Introduction à la création nouveaux médias
 
Narration transmédia - Introduction
Narration transmédia - IntroductionNarration transmédia - Introduction
Narration transmédia - Introduction
 
Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !
Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !
Le storytelling, la strategie marketing qui fait rever !
 
Storycode Paris - Transmedia Master Class
Storycode Paris - Transmedia Master ClassStorycode Paris - Transmedia Master Class
Storycode Paris - Transmedia Master Class
 
#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile
#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile
#Mojo : Évolution des pratiques du journalisme mobile
 
Webdoc, La narration et l'interaction
Webdoc, La narration et l'interactionWebdoc, La narration et l'interaction
Webdoc, La narration et l'interaction
 
Introduction à la narration transmedia - Support pédagogique
Introduction à la narration transmedia - Support pédagogiqueIntroduction à la narration transmedia - Support pédagogique
Introduction à la narration transmedia - Support pédagogique
 
Nouvelles Narrations - Introduction
Nouvelles Narrations - IntroductionNouvelles Narrations - Introduction
Nouvelles Narrations - Introduction
 
Audiences et nouveaux médias - Support pédagogique
Audiences et nouveaux médias - Support pédagogiqueAudiences et nouveaux médias - Support pédagogique
Audiences et nouveaux médias - Support pédagogique
 
Production Documentaire Interactif en France
Production Documentaire Interactif en FranceProduction Documentaire Interactif en France
Production Documentaire Interactif en France
 
Le phenomene musical.ly chez les jeunes
 Le phenomene musical.ly chez les jeunes Le phenomene musical.ly chez les jeunes
Le phenomene musical.ly chez les jeunes
 
Double screening & #blackmirror : Voir et écrire la fiction
Double screening  & #blackmirror :  Voir et écrire la fictionDouble screening  & #blackmirror :  Voir et écrire la fiction
Double screening & #blackmirror : Voir et écrire la fiction
 
Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment
Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment
Le transmedia ou comment raconter une histoire différemment
 
De la gratuité au crowdfunding
De la gratuité au crowdfundingDe la gratuité au crowdfunding
De la gratuité au crowdfunding
 
Le web de l'expérience
Le web de l'expérienceLe web de l'expérience
Le web de l'expérience
 
Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitale
Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitaleTransmedia : raconter une histoire à l'ère digitale
Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitale
 
Introduction au transmedia
Introduction au transmedia Introduction au transmedia
Introduction au transmedia
 
Nouvelles Narrations - La narration transmédia
Nouvelles Narrations - La narration transmédiaNouvelles Narrations - La narration transmédia
Nouvelles Narrations - La narration transmédia
 
Culture Maker et DIY
Culture Maker et DIYCulture Maker et DIY
Culture Maker et DIY
 

En vedette

Les applications de rencontre dans la lutte contre les ist
Les applications de rencontre dans la lutte contre les istLes applications de rencontre dans la lutte contre les ist
Les applications de rencontre dans la lutte contre les ist
laurence allard
 
Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”
Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”
Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”
Des Enjeux et des Hommes
 
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicaleDigitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
laurence allard
 
L'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistes
L'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistesL'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistes
L'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistes
Terrorisme_sioniste_Zionist_terrorism
 
Mission Mada Présentation
Mission Mada PrésentationMission Mada Présentation
Mission Mada PrésentationPierre Losson
 
Els amors de zeus
Els amors de zeusEls amors de zeus
Els amors de zeus
Higinio López Jornet
 
XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.
XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.
XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.
Fundación CiGob
 
Un nouvel enseignement
Un nouvel enseignementUn nouvel enseignement
Un nouvel enseignement
Ge Dzenvi
 
Lecture continue de la glycemie
Lecture continue de la glycemieLecture continue de la glycemie
Lecture continue de la glycemie
Section Diabète CHU Sainte-Justine
 
Réforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-Cormier
Réforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-CormierRéforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-Cormier
Réforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-Cormier
Olivier Guérin
 
Mar fabregues i paula curto
Mar fabregues i paula curtoMar fabregues i paula curto
Mar fabregues i paula curtogranellmiquel
 
La newsletter de mgrh 40
La newsletter de mgrh 40La newsletter de mgrh 40
La newsletter de mgrh 40
CABINET MGRH
 
Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...
Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...
Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...
Mohamed Larbi BEN YOUNES
 
La barca del temps
La barca del tempsLa barca del temps
La barca del temps
Roser Guiteras
 
Voeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-Cormier
Voeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-CormierVoeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-Cormier
Voeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-Cormier
Olivier Guérin
 
Vidocq
VidocqVidocq
Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0
Jules Parent
 
Unidad2 internet
Unidad2 internetUnidad2 internet
Unidad2 internet
Rocío Barragán
 
Presentation PermisPts
Presentation PermisPtsPresentation PermisPts
Presentation PermisPts
Erwan Datin
 

En vedette (20)

Les applications de rencontre dans la lutte contre les ist
Les applications de rencontre dans la lutte contre les istLes applications de rencontre dans la lutte contre les ist
Les applications de rencontre dans la lutte contre les ist
 
Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”
Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”
Des Enjeux et des Hommes “Le changement ne se décrète pas, il s’accompagne”
 
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicaleDigitalisation et virtualité de l'expérience musicale
Digitalisation et virtualité de l'expérience musicale
 
Tanjon film 1 (1)
Tanjon film 1 (1)Tanjon film 1 (1)
Tanjon film 1 (1)
 
L'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistes
L'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistesL'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistes
L'impitoyable sionisme , la cruauté des sionistes
 
Mission Mada Présentation
Mission Mada PrésentationMission Mada Présentation
Mission Mada Présentation
 
Els amors de zeus
Els amors de zeusEls amors de zeus
Els amors de zeus
 
XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.
XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.
XVIII Congreso CLAD: Experiencia de modernización de la Ciudad de Bs. As.
 
Un nouvel enseignement
Un nouvel enseignementUn nouvel enseignement
Un nouvel enseignement
 
Lecture continue de la glycemie
Lecture continue de la glycemieLecture continue de la glycemie
Lecture continue de la glycemie
 
Réforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-Cormier
Réforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-CormierRéforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-Cormier
Réforme territoriale - Réunion publique du 06/11/2015 à Saint-Aubin-du-Cormier
 
Mar fabregues i paula curto
Mar fabregues i paula curtoMar fabregues i paula curto
Mar fabregues i paula curto
 
La newsletter de mgrh 40
La newsletter de mgrh 40La newsletter de mgrh 40
La newsletter de mgrh 40
 
Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...
Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...
Le rôle de l’ANPR dans le renforcement de la participation de la Tunisie dans...
 
La barca del temps
La barca del tempsLa barca del temps
La barca del temps
 
Voeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-Cormier
Voeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-CormierVoeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-Cormier
Voeux du maire du 08/01/2016 à Saint-Aubin-du-Cormier
 
Vidocq
VidocqVidocq
Vidocq
 
Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0Diapo milgram v3.0
Diapo milgram v3.0
 
Unidad2 internet
Unidad2 internetUnidad2 internet
Unidad2 internet
 
Presentation PermisPts
Presentation PermisPtsPresentation PermisPts
Presentation PermisPts
 

Similaire à ARTIPS

Culture et recherche : les publics in-situ et en ligne
Culture et recherche : les publics in-situ et en ligneCulture et recherche : les publics in-situ et en ligne
Culture et recherche : les publics in-situ et en ligne
La French Team
 
Une redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du Centquatre
Une redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du CentquatreUne redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du Centquatre
Une redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du CentquatreViolette Henquet
 
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Simon Harel, MSRC
 
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Simon Harel, MSRC
 
Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...
Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...
Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...
Joy MELKI
 
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands muséesPO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
St John's
 
Quelle gestion culturelle de l'espace public ?
Quelle gestion culturelle de l'espace public ?Quelle gestion culturelle de l'espace public ?
Quelle gestion culturelle de l'espace public ?
Boris Libois
 
Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...
Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...
Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...
Ozil Conseil
 
Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...
Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...
Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...
AnneSophieReydy
 
Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...
Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...
Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...
Benjamin BENITA
 
Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...
Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...
Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...
Nicolas Bariteau
 
LE PARCOURS
LE PARCOURSLE PARCOURS
LE PARCOURS
Eric Clin
 
Les émergences culturelles
Les émergences culturellesLes émergences culturelles
Les émergences culturelles
Pierre-Alain Four
 
Pitch Cesâmes
Pitch CesâmesPitch Cesâmes
Pitch Cesâmes
EMILE DUPORT
 
Les Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia Galarme
Les Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia GalarmeLes Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia Galarme
Les Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia GalarmeGalarme Priscillia
 
Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...
Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...
Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...
Les Interconnectés
 
Ppwt culture handicap presentation mosaique
Ppwt culture handicap presentation mosaiquePpwt culture handicap presentation mosaique
Ppwt culture handicap presentation mosaiqueJulien Bastide
 
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : PartenairesRévolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
PRIMA TERRA
 
Namur Confluent Culture
Namur Confluent CultureNamur Confluent Culture
Namur Confluent Culture
Tanguy Auspert
 
Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011
Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011
Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011
CoRAIA
 

Similaire à ARTIPS (20)

Culture et recherche : les publics in-situ et en ligne
Culture et recherche : les publics in-situ et en ligneCulture et recherche : les publics in-situ et en ligne
Culture et recherche : les publics in-situ et en ligne
 
Une redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du Centquatre
Une redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du CentquatreUne redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du Centquatre
Une redéfinition de l’espace culturel à Paris, l’exemple du Centquatre
 
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
 
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
Ppt catalyseur _1erjuin_vf (3)
 
Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...
Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...
Mémoire de recherche : "Comment l'art devient le levier de communication pré...
 
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands muséesPO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
PO-ST : La communication Web 2.0 des grands musées
 
Quelle gestion culturelle de l'espace public ?
Quelle gestion culturelle de l'espace public ?Quelle gestion culturelle de l'espace public ?
Quelle gestion culturelle de l'espace public ?
 
Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...
Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...
Lumière sur les réseaux sociaux, par le Ministère de la Culture et de la Comm...
 
Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...
Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...
Intervention de Pascal Desfarges de Retiss à la Médiathèque départementale de...
 
Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...
Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...
Guide pratique : Lumière sur les réseaux sociaux - Animation des communautés ...
 
Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...
Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...
Guide des réseaux sociaux 2014 par le Ministère de la Culture et de la Commun...
 
LE PARCOURS
LE PARCOURSLE PARCOURS
LE PARCOURS
 
Les émergences culturelles
Les émergences culturellesLes émergences culturelles
Les émergences culturelles
 
Pitch Cesâmes
Pitch CesâmesPitch Cesâmes
Pitch Cesâmes
 
Les Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia Galarme
Les Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia GalarmeLes Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia Galarme
Les Sentiers Numériques de la ville d'Arles - Mémoire Master Priscillia Galarme
 
Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...
Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...
Wall of Art - Mur connecté pour le développement des pratiques artistiques da...
 
Ppwt culture handicap presentation mosaique
Ppwt culture handicap presentation mosaiquePpwt culture handicap presentation mosaique
Ppwt culture handicap presentation mosaique
 
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : PartenairesRévolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
Révolution Sensible 1.0 - 2014 De Nantes à l'Atlantique : Partenaires
 
Namur Confluent Culture
Namur Confluent CultureNamur Confluent Culture
Namur Confluent Culture
 
Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011
Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011
Carnet de la Médiation Numérique - Septembre 2011
 

Plus de laurence allard

Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
laurence allard
 
#Fall mood
#Fall mood#Fall mood
#Fall mood
laurence allard
 
Les followers d'instagram
Les followers d'instagramLes followers d'instagram
Les followers d'instagram
laurence allard
 
Travail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelismeTravail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelisme
laurence allard
 
Les RPG
Les RPG Les RPG
Les RPG
laurence allard
 
LinkedIn
LinkedInLinkedIn
LinkedIn
laurence allard
 
Les memes
Les memesLes memes
Les memes
laurence allard
 
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
laurence allard
 
Ecologie 2.0
Ecologie 2.0Ecologie 2.0
Ecologie 2.0
laurence allard
 
LES VPN
LES VPN LES VPN
LES VPN
laurence allard
 
Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2
laurence allard
 
Parodie doublage et remix
Parodie   doublage et remix Parodie   doublage et remix
Parodie doublage et remix
laurence allard
 
Curious Cat
Curious CatCurious Cat
Curious Cat
laurence allard
 
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
laurence allard
 
Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation
laurence allard
 
Pratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAOPratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAO
laurence allard
 
Soviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS subliméeSoviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS sublimée
laurence allard
 
Gastronomie & Instagram
Gastronomie & InstagramGastronomie & Instagram
Gastronomie & Instagram
laurence allard
 
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nationLes Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
laurence allard
 
Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019
laurence allard
 

Plus de laurence allard (20)

Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
 
#Fall mood
#Fall mood#Fall mood
#Fall mood
 
Les followers d'instagram
Les followers d'instagramLes followers d'instagram
Les followers d'instagram
 
Travail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelismeTravail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelisme
 
Les RPG
Les RPG Les RPG
Les RPG
 
LinkedIn
LinkedInLinkedIn
LinkedIn
 
Les memes
Les memesLes memes
Les memes
 
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
 
Ecologie 2.0
Ecologie 2.0Ecologie 2.0
Ecologie 2.0
 
LES VPN
LES VPN LES VPN
LES VPN
 
Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2
 
Parodie doublage et remix
Parodie   doublage et remix Parodie   doublage et remix
Parodie doublage et remix
 
Curious Cat
Curious CatCurious Cat
Curious Cat
 
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
 
Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation
 
Pratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAOPratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAO
 
Soviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS subliméeSoviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS sublimée
 
Gastronomie & Instagram
Gastronomie & InstagramGastronomie & Instagram
Gastronomie & Instagram
 
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nationLes Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
 
Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019
 

ARTIPS

  • 1. ARTIPS, « UNE DOSE D’ART AU QUOTIDIEN » : QUAND L’AVANT-GARDE NUMÉRIQUE ÉCLATE LES CODES CULTURELS ET ARTISTIQUES Exposé présenté par LEMAIRE Elissa, BUTTIGIEG Marine et FENON Gwenaëlle
  • 2. INTRODUCTION ARTIPS -une start up, prend forme grâce à Coline Debayle et Jean Perret qui partagent une même passion : l’histoire de l’art. Les deux collaborateurs font alors le constat: dans la vie active nous manquons de temps pour la culture, notamment pour se rendre au musée. Ainsi, en avril 2013, entourés de Gérard Marié, historien de l’art, ils renouvèlent ensemble le discours académique des institutions grâce à la méthode dite de l’écriture d’anecdotes qui se lit en une minute et envoyées par Newsletter. Artips s’inscrit au cœur des nouveaux comportements sociaux actuels engendrés par l’apparition des NTIC.
  • 3. START UP de discours au sujet de la culture, service de médiation, ou agence de communication auprès des instituions, notre enquête nous a mené à : -se rendre aux Palais des Beaux Arts pour rencontrer Amandine Jeanson, chargée de communication du musée. -à échanger un entretien téléphonique avec Gabrielle Mirallié, chargée de projet pour Artips. -à procéder à une journée questionnaire auprès des publics du musée des beaux arts sous le signe d’une rencontre entre les pratiques du numérique et les pratiques artistiques. Nos terrains s’articulent autour des problématiques institutionnelles et sociales remis en cause par les nouvelles formes d’échange numérique dans ce monde de plus en plus inter et intra connecté. Problématique: Dans quelles mesures la Start up ARTIPS peut-elle être considérée comme une médiation à part entière dans le champ artistique et culturel ? Le support numérique est-il en phase de devenir un défi tangible pour ces institutions face aux nouvelles pratiques émergentes ? ARTIPS porte-t-elle une assez grande légitimité aux yeux des professionnels et des experts de l’art ?
  • 4. I. UN MODELE NOVATEUR DANS LE MONDE ARTISTIQUE ET CULTUREL A. BUSINESS MODEL : LA NEWSLETTER CULTURELLE -UNE DOSE D ART AU QUOTIDIEN SOUS FORME D’ANECDOTE A LIRE EN UNE MINUTE et ENVOYEE TROIS FOIS PAR SEMAINE -NOUVELLE FORME DE L ART REMIXEE GRACE A INTERNET et EST UN MOYEN DE COMMUNICATION PARTAGE PAR UNE MAJORITE DE LA POPULATION. -OBJECTIF: MISSIONNER AU NOM DE LA CULTURE => PARTICIPE DE L ACCROISSEMENT DE LA CULTURE DE SOI
  • 5. LA NEWSLETTER PORTE UN BUT EXCLUSIVEMENT INFORMATIF :  Traduction cocasse d’une œuvre pour faciliter faciliter l’appropriation du lecteur  Vérification des anecdotes par un historien de de l’art MISE EN PLACE DE DIFFERENTES STRATEGIES POUR DONNER SUR UN PALTEAU LES CLES DE L ART selon:  Un mode de lecture linéaire  Un mode de navigation  Un mode de communication BUSINESS MODEL ATTRACTIF :  Les musées et les entreprises proposent leurs leurs œuvres pours des anecdotes  Campagne de Crowfunding pour rassembler rassembler des fonds : 16 000 euros ont permis permis la création de l’application : « les 10 secrets de »  Les prix et récompenses ont permis une meilleure légitimité et visibilité de la START UP.
  • 6. B. ARTIPS amène un nouveau postulat dans l’art : le numérique comme appropriation de l’art ARTIPS C’EST UNE NEWSLETTER ET UNE APPLICATION: -Propose à l’utilisateur visiteur un rapport de proximité avec l’objet et le savoir qui lui est associé -Offre artistique complémentaire des musées et des institutions en général - Individualisation et personnalisation de l’offre artistique qui tend à l’appropriation sur son smartphone, tablette ou ordinateur -Facilité d’accessibilité accroît les amateurs et les appelants vers le monde de l’art TOUTEFOIS: Il existe des usages détournés de l’application à des fins personnels.
  • 7. DECOUVRIR UNE NOUVELLE DISPLINE NON FAMILIERE L’individu 2.0 est guidé dans ses recherches et analyses par Internet: Internet: > Concepts de transmédiation et de de culture de la convergence >gain de temps et aspects pratiques exhaussé par une ergonomie de l’espace d’expression. d’expression. => EFFET D AUBAINE car ce nouvel nouvel intermédiaire matériel de l’œuvre est très performatif . Ceux qui ont fait et qui font ARTIPS s’accroissent puisque le BUSINESS MODEL est un simple partenariat commercial proposé ou demandé par les parties
  • 8. C. Une communication addictive à l’aune d’une meilleure appréhension et appréciation de l’art  Les formats proposés par ARTIPS participent du nouveau paradigme médiatique de l’abondance informationnelle  RESPONSIVE DESIGN : stratégie d’ergonomie de mise en ligne qui accroît la fluidité de lecture Le phénomène d’écranisation participe du concept du CAPITALISME du sommeil. ARTIPS est une veille du monde de l’art toujours consultable. Format storytelling participe de l’addiction à l’information.
  • 9. II. UNE COMMUNAUTÉ ORIGINALE ET ÉVOLUTIVE  Pour légitimer le fond du discours la Newsletter suit un processus de rédaction très précis.  Écrite par l’un des 200 prescripteurs nommé et identifié sous la contrainte de 250 mots  Puis relue par deux historiens de l’art afin de reprendre le ton et le format storytelling  Est validée enfin par Gérard Marié, Professeur d’Histoire de l’Art à Sciences Politiques Paris. A. Processus d’écriture interactif Il est la figure de caution pour la diffusion de l’information.
  • 10. B. LA NOTION DE MISE EN RÉSEAU → Donner à l'art une visibilité, sur une nouvelle sphère publique : Renouveau de la temporalité liée à l'art: quasi- permanence de la Start-up UBIQUITÉ → MISE EN COLLABORATION Producteurs, diffuseurs, et destinataires : Chacun est tout cela à la fois. = GLISSEMENT Partage du sens commun aux yeux de tous et « tous » peut être un « Je » comme un processus d’extension.
  • 11.
  • 12.
  • 13. C. LA NOTION D’INTERMÉDIATION
  • 14. III. LE MONDE DE L’ART EN MUTATION A. Une nouvelle temporalité à l'art, une nouvelle forme de médiation culturelle « Le domaine de l'art, ce n'est pas l'absolu, c'est le possible. L'art et la technique ne sont pas deux modes d'expression et de pensée figés et antagonistes, mais deux champs susceptibles de se croiser et de se renforcer en vue de générer de la nouveauté dans la main et l'esprit de l'individu. » Art & technique, Pierre Francastel
  • 15. → Donner à l'art une nouvelle temporalité : - Renouveau de la temporalité liée à l'art. Artips peut être lu sur un smartphone dans le métro, sur un ordinateur au bureau, ou sur une tablette le soir en famille. - Le Palais des Beaux Arts de Lille a remplacé les audioguides par des des applications consultables dans le musée et hors musée.
  • 16. → Une nouvelle forme de médiation culturelle : - En ce sens, on peut aussi penser le numérique comme comme une nouvelle forme de médiation culturelle. On passe du schéma : « un sujet, un support d’énonciation et un espace de référence » (Caune, 1999, 170). Au schéma : « objet, dispositif et public ».
  • 17. B. ARTIPS : QUAND LE NUMÉRIQUE VIENT BOULEVERSER LES HABITUDES DES GRANDES INSTITUTIONS CULTURELLES → Entretien avec Amandine, responsable des partenariats du Palais des Beaux Arts de Lille : Origines du projet : Naît d'une rencontre inter-professionnelle, démarche qui vient du musée -Occasion de rafraîchir le discours sur le musée (regard neuf) -S'inscrit dans le cadre de la refonte du site internet et dans un objectif numérique plus global de la politique culturelle de la ville depuis 2013 (accent mis sur tout le numérique) -Désacraliser le lieu -Créer du lien et instaurer une proximité avec le public -Changer le regard sur les œuvres, éviter la ringardisation, et se rendre compréhensible par tous ARTIPS donne l’impulsion et l’inspiration aux institutions : exemple du site du PBA Lille résonnant avec l’appli ARTIPS
  • 18. Mise en pratique : -Rédaction de notices par les employés Artips et les responsables du musée -Phase de correction des textes les plus difficiles -Homogénéisation du discours (harmoniser le ton des notices) Résultat : -300 notices d’œuvres revues et corrigées -Révision du discours sur l'histoire du bâtiment et des collections (storytelling) -10 histoires secrètes sur l'Appli -un contrat commercial qui garantit le partage de 50 œuvres par an (si non renégocié) par le musée Nous pouvons retrouver sur l’applications les 10 premières histoires secrètes dont le palais des Beaux Arts de Lille y participe
  • 19. C. LA DÉMOCRATISATION DE L'ACCÈS À LA CULTURE : UN PARI RÉUSSI POUR ARTIPS → Trop Classique, Académique, Elitiste, Légitime : L'accès à l'art tel que proposé jusque là par les grandes institutions a quelque chose de sacré et d'intimidant pour beaucoup. L'objectif d'Artips : → Le numérique est envisagé comme un vrai moyen de dialoguer avec les gens, d'attiser la curiosité mais surtout de participer au décloisonnement de l'art et à la démocratisation de l'accès à la culture. sondage sur la question de l’investissement des pouvoirs publics dans la culture: Est révélateur d’un manque à gagner qui montre pourquoi ARTIPS est né via son objectif: accroître l’accès à l’art.
  • 20. CONCLUSION  Les services numériques tels que proposés par ARTIPS deviennent un lieu de vie, de divertissement, un lieu de support d’expériences, de sociabilité hybridant connectivité, créativité, sociabilité.  ARTIPS s’inscrit dans son temps car elle prônent les usages permis par le carré nomade, c’est à dire les services de la start up qui se concentrent essentiellement dans les objets mobiles et connectés: échanger, s’informer, communiquer, ….  Rendre accessible la culture artistique et culturelle par les NTIC promeut une nouvelle communauté qui se compose d’un éclectisme plus poussé qu’au naturel des amateurs d’art. Conséquences des échanges incessants permis par le numériques - sans frontières.  Dépoussiérer et redonner de la vigueur à ce monde si ostracisé participe de la démocratisation de l’art lancé par le ministère de la culture dès sa création. Particulièrement la forme numérique bouleverse d’autant plus.
  • 21. BIBLIOGRAPHIE Fourmentraux Jean-Paul., « Le public à l'œuvre. Arts numériques et médias praticables », Les Cahiers du du numérique 2010/2 (Vol. 6), p. 83-98. Hénocque Bruno et al., « Introduction. Appropriation, usages et ergonomie des espaces d'expression d'expression numériques », Les Cahiers du numérique 2010/2 (Vol. 6), p. 13-18. Vieira Lise., « Avant-propos. Les nouveaux supports du numérique. Mutation des espaces d'expression, de d'expression, de l'ergonomie et des usages », Les Cahiers du numérique 2010/2 (Vol. 6), p. 9-12. Lesaffre Gaëlle, Watremez Anne, et Flon Émilie., « Les applications mobiles de musées et de sites patrimoniaux en France : quelles propositions de médiation ? », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 2014. URL : http:// ocim.revues.org/1423 ; DOI : 10.4000/ocim.1423