SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  37
Télécharger pour lire hors ligne
Conférence Nationale sur le projet
    de Document de Politique
       Linguistique du Mali

     Bamako, 6 – 8 décembre 2011

     « Dynamique des langues et
       politique linguistique »

         par Dr. Thomas Blecke
Société Internationale de Linguistique, Bamako
1.   Dynamique des langues :
     la réalité linguistique

1.1 Une langue et ses variétés :
organisme dynamique et fluide,
réseau complexe de communication

     deux exemples du Mali :
le peul :
réparti à travers tout l’espace sahélien,
          cohésion étonnante
le dogon : espace limité,
fragmentation dialectale considérable
en somme :

chaque langue est un cas unique
qu’il est nécessaire de
• documenter et décrire avec soin
• prendre en compte dans son
    évolution structurelle
    et communicative
• gérer selon sa spécificité
1.2 Plurilinguisme :
     une communication dynamique
coexistence de plusieurs langues dans
un même espace, utilisées chacune
selon les besoins de communication
  langues vernaculaires : famille,
     village, région (bozo, duun, ...)
  langues véhiculaires : région,
     nation, entre nations voisines
     (peul, songhai, bambara, ...)
  langues globales (français, anglais, ...)
Le Mali a une longue tradition de
communication dynamique et
diversifiée

• à chaque empire ses langues
     selon les régions et ses peuples

• soubassement et voix de l’héritage
    culturel du Mali
Le Mali a une longue tradition
culturelle hétérarchique :

convivialité des ethnies, basée sur
stratification horizontale complexe
et peu hierarchisée
                      [McIntosh 1998]


symbiose d’une pluralité d’identités
culturelles et linguistiques
2.   Politique linguistique :

‘de l’état des langues
     aux langues de l’état’
                        [Ngalasso 1986]
ou la gestion étatique
   de la réalité linguistique
Quel choix de langues ?
   dans la vie publique
   dans l’éducation
hégémonie d’une langue,
 étrangère ou autochtone
         ou bien
coexistence de plusieurs
langues
et leur aménagement
dans les fonctions étatiques
et comme base de l’éducation
Recours au français comme langue
neutre qui unit la nation, menant à
« l’Afrique d’expression française » ?
• Il n’y a pas de langue neutre, car une
langue est l’expression d’une culture
• au Mali, le français a toujours
privilégié les privilégiés, malgré ses
mérites
• une politique linguistique pondérée
cherchera plutôt à inclure les exclus
rappel de Ronald Barthes
(sémiologue frç., 1915-1980) :

« Voler son langage à un homme
au nom même du langage,

tous les meurtres légaux
commencent par là. »
Fausses idées persistantes (1)
  « Pour bien apprendre le français, il
  doit être la base de l’enseignement
  dès la 1ère classe. »
En réalité : L’enfant sera perturbé
dans le développement de sa langue
maternelle. Ensuite, il n’apprendra ni
le français ni les matières enseignées
convenablement.
Plus efficace : Enseignement en L1
d’abord, toute autre langue après et
sans panique.              (... suite)
... messages implicites :
« L’enfant qui apprend dans une autre
langue que la sienne reçoit de l’école
deux messages implicites :
• s’il veut progresser intellectuellement,
ce n’est pas grâce à sa langue qu’il y
parviendra,
• sa langue n’a en soi rien
d’intéressant.»
[Clinton Robinson, consultant
en éducation et développement, UNESCO]
Fausses idées persistantes (2)
 « Dans l’éducation basée sur la
 langue maternelle, on reste limité à
 celle-là, sans apprendre une langue
 globale, comme le français. »
En réalité : On finira par mieux
apprendre les deux, dans un ordre
d’apprentissage par étapes, ce qui
s’est prouvé plus efficace. (voir CD)
Fausses idées persistantes (3)
 « Un système d’éducation pluri-
 lingue est simplement trop cher. »
En réalité : le coût-efficacité est
avantageux à long terme !
    fort investissement initial
⇒ réduction des taux de
    redoublement et d’abandon
⇒ réduction des coûts généraux à
    long terme (voir CD)
Education Plurilingue
Des enfants qui lisent, écrivent,
      et apprennent bien
         — une percée ?

       Soulager les enfants
     des poids alourdissants,
         une métaphore :
l’apprentissage à l’école,
c’est comme
un hélicoptère qui décolle
Le pilote explique :
“La poussée verticale ne suffit pas.
 Nous sommes TROP LOURDS !”
“Que devons-
                   nous faire pour
                   avoir plus de
                   poussée
                   verticale ?”

Que devons-nous faire pour aider
nos enfants à mieux apprendre
et à réussir ?
Une salle de classe africaine typique?



            image salle de classe pas bourrée




Enseignement répétitif dans une langue
qu’ils ne comprennent pas bien –
résultats insuffisants, voire même échecs.
Le monde demande:
   Comment devrait être la
   classe idéale ?

   Quelle politique linguistique
   y contribuera le plus ?

 Quelles sont les meilleures
 ‘armes à instruction massive’ ?
constat au niveau global :

révision des politiques linguistiques
en vue de plus d’efficacité

forte tendance
    du monolinguisme
    au plurilinguisme,
    au lieu de combattre la
    diversité, rendre plutôt
    profitable son potentiel
« La tradition jacobine qui
constistait à punir l’usage des patois
à l’école a évolué.
On ne considère plus que parler une
autre langue que le français soit un
handicap pour l’élève. »


[Michel Rabaud, chef de mission
interministérielle sur la maîtrise de la
langue française]
‘one size fits all’ ?
une seule taille convient à tout –

une idée dont le temps est venu
         ... et reparti.
au Mali comme ailleurs en Afrique :
Ayo Bamgbose (Nigéria),
Neville Alexander (Afrique du Sud),
...
Alpha Oumar Konaré souligna que
c’était le lien entre politique
linguistique et développement
national qui donna naissance à
l’Académie Africaine des Langues.
D’autres liens généralement admis :


 lien entre langue maternelle et

   identité
   développement cognitif
   apprentissage en général
compréhension est
          la clé du succès

⇒ enseignement en 1ère langue :
 le plus proche de la maison
 le point de départ naturel
 allégeant : du connu vers l’inconnu
Au lieu de demander pourquoi
une politique plurilingue,

la question qu’on se pose
aujourd’hui est plutôt :
comment la réaliser et optimiser ?


   une approche se concrétise :
base à la maison        maîtrise de l’oral en L2
instruction en L1       L1 & L2 lues et écrites
maîtrise de l’oral      instruction continue
lecture & écriture       en L1 et L2
 en L1




                     intro à L2
                      intro

le pont de l’éducation plurilingue
• enseignement en L1 pendant 6-8 ans
• transition graduelle vers L2 pas trop
tôt (les modèles de sortie précoce se
sont montrés peu efficaces)
• début de l’acquisition de L2 par l’oral
• enseignement continu en L1 et L2
par ex. au Nigéria
• éducation basée sur L1 depuis 1970
• transition graduelle vers L2 dès 6èmeclasse
par ex. en Ethiopie
• d’unepolitique monolingue amharique
au plurilinguisme dans l’éducation pour
dépassionner des conflits ethniques
par ex. en Papouasie-Nouvelle-Guinée
• 820 langues, dont 430 dans le système
     éducatif (en 2003)
... obtenir suffisamment de
poussée verticale pour décoller
c’est réduire le poids étouffant
Perspectives technologiques :
impacte de l’internet plurilingue
• sites soninke, bambara, peul, ...
• collections de textes disponibles
• dictionnaires : minyanka,
     soninke, ...
• http://www.sil-mali.org
SMS : alphabétisation via
cellulaires au Pakistan, résultats
prometteurs
Conclusion générale :
Une politique linguistique réaliste ne
négligera jamais l’énorme potentiel
des diverses identités culturelles, y
compris leurs langues.
Elle cherchera plutôt à les rendre
profitables en vue d’une éducation
globale,
commençant au niveau des identités
ethniques et conduisant à l’identité
nationale.
Littérature utilisée
Apprendre dans sa langue – une utopie. UNESCO.
Bühlmann & Trudell 2008: La langue maternelle, ça compte. UNESCO.
Crystal, D. 2010: Cambridge Encyclopedia of Language.
Hassana Alidou 2007: Language Policy in Africa : Critical Policy Issues
    and Organizational Structures. in: ACALAN, bulletin
    d’information 002,.33-42
Davison, C. 2011: L’Éducation Multilingue en Afrique: succès et
    échecs.ppt, SIL.
Dans leur propre langue – éducation pour tous. La Banque Mondiale.
L’éducation multilingue. SIL.
McIntosh, R. 1998: Peoples of the Inner Niger. Oxford: Blackwell.
Mekonnen, B.Y. 2008: Empowering the Disempower-ed, Language
    Development at the Grass Root: Ex-perience from Ethiopia.
    ACALAN bulletin 3:36-38.
Ngalasso, Mwatha Musanji 1986: Etat des langues et langues de l’Etat
    au Zaire. Politique africaine, 23:6-27.
Ouane & Glanz 2011: Optimiser l’apprentissage. UIL.
Thomas, D. 2011: Mother-tongue based MLE. ppt, SIL.

Contenu connexe

Tendances

Interculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues finiInterculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues fini
nanamexicana
 
Tu es né en chinois
Tu es né en chinoisTu es né en chinois
Tu es né en chinois
ProjetPluriL
 
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monicaL' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
ana liliana
 
Argumenta Expolangues Fr
Argumenta Expolangues FrArgumenta Expolangues Fr
Argumenta Expolangues Fr
serracasals
 
Le cours interculturel
Le cours interculturelLe cours interculturel
Le cours interculturel
nromanchenko
 

Tendances (12)

Echos 38
Echos 38Echos 38
Echos 38
 
Echos n 9 dec 2014
Echos n 9 dec 2014Echos n 9 dec 2014
Echos n 9 dec 2014
 
6e Forum des Innovations en Education : présentation de Mercédès Baugnies
6e Forum des Innovations en Education : présentation de Mercédès Baugnies6e Forum des Innovations en Education : présentation de Mercédès Baugnies
6e Forum des Innovations en Education : présentation de Mercédès Baugnies
 
Interculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues finiInterculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues fini
 
B a ba
B a baB a ba
B a ba
 
Tu es né en chinois
Tu es né en chinoisTu es né en chinois
Tu es né en chinois
 
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monicaL' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
 
cours
courscours
cours
 
Nishiyama Univ Kyoto
Nishiyama   Univ KyotoNishiyama   Univ Kyoto
Nishiyama Univ Kyoto
 
Argumenta Expolangues Fr
Argumenta Expolangues FrArgumenta Expolangues Fr
Argumenta Expolangues Fr
 
Rapport mobilité düsseldorf allemagne
Rapport mobilité düsseldorf allemagneRapport mobilité düsseldorf allemagne
Rapport mobilité düsseldorf allemagne
 
Le cours interculturel
Le cours interculturelLe cours interculturel
Le cours interculturel
 

En vedette

présidentielle : les votes en Belgique
présidentielle : les votes en Belgiqueprésidentielle : les votes en Belgique
présidentielle : les votes en Belgique
lesoirbe
 
Guadal bd discussion paper by professor kris olds french w
Guadal bd discussion paper by professor kris olds french wGuadal bd discussion paper by professor kris olds french w
Guadal bd discussion paper by professor kris olds french w
IAU_Past_Conferences
 
La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013
La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013 La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013
La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013
lesoirbe
 
Paris bd access statement july_2008_fr
Paris bd access statement july_2008_frParis bd access statement july_2008_fr
Paris bd access statement july_2008_fr
IAU_Past_Conferences
 
050113 fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french
050113   fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french050113   fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french
050113 fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french
VogelDenise
 
Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?
Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?
Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?
asdillrow
 
Est'images - Réalisations Graphiques
Est'images - Réalisations GraphiquesEst'images - Réalisations Graphiques
Est'images - Réalisations Graphiques
Paidras
 

En vedette (20)

Jodete noé x d
Jodete noé x dJodete noé x d
Jodete noé x d
 
PARIS
PARISPARIS
PARIS
 
Couleurs
CouleursCouleurs
Couleurs
 
présidentielle : les votes en Belgique
présidentielle : les votes en Belgiqueprésidentielle : les votes en Belgique
présidentielle : les votes en Belgique
 
Guadal bd discussion paper by professor kris olds french w
Guadal bd discussion paper by professor kris olds french wGuadal bd discussion paper by professor kris olds french w
Guadal bd discussion paper by professor kris olds french w
 
French thank you to republic of ecuador (asylum of julian assange)
French   thank you to  republic of ecuador (asylum of julian assange)French   thank you to  republic of ecuador (asylum of julian assange)
French thank you to republic of ecuador (asylum of julian assange)
 
La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013
La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013 La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013
La Wallonie « perdra » 24 échevins en 2013
 
Paris bd access statement july_2008_fr
Paris bd access statement july_2008_frParis bd access statement july_2008_fr
Paris bd access statement july_2008_fr
 
Jeux relaxation enfants
Jeux relaxation enfantsJeux relaxation enfants
Jeux relaxation enfants
 
050113 fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french
050113   fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french050113   fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french
050113 fax to judy clarke (boston marathon bombing) - french
 
9782212127829
97822121278299782212127829
9782212127829
 
Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?
Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?
Comment internet modifie-t-il notre consommation audiovisuelle ?
 
Intervention ADEME - Festival Icare2011
Intervention ADEME - Festival Icare2011Intervention ADEME - Festival Icare2011
Intervention ADEME - Festival Icare2011
 
Est'images - Réalisations Graphiques
Est'images - Réalisations GraphiquesEst'images - Réalisations Graphiques
Est'images - Réalisations Graphiques
 
Rome
RomeRome
Rome
 
Utrecht sa- alain arconte
Utrecht  sa- alain arconteUtrecht  sa- alain arconte
Utrecht sa- alain arconte
 
Modèles d'attribution : le guide du spécialiste en référencement payant
Modèles d'attribution : le guide du spécialiste en référencement payantModèles d'attribution : le guide du spécialiste en référencement payant
Modèles d'attribution : le guide du spécialiste en référencement payant
 
Lightning Talk - Damien Thouvenin
Lightning Talk - Damien ThouveninLightning Talk - Damien Thouvenin
Lightning Talk - Damien Thouvenin
 
But déploie une stratégie de conquête cross-canal et renforce sa position sur...
But déploie une stratégie de conquête cross-canal et renforce sa position sur...But déploie une stratégie de conquête cross-canal et renforce sa position sur...
But déploie une stratégie de conquête cross-canal et renforce sa position sur...
 
éTat Des Lieux Des Syndicats De RivièRe
éTat Des Lieux Des Syndicats De RivièReéTat Des Lieux Des Syndicats De RivièRe
éTat Des Lieux Des Syndicats De RivièRe
 

Similaire à Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du Mali : Dynamique des langues et politique linguistique

Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...
Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...
Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...
Elisa Agosti
 
L'intercompréhension en langues romanes
L'intercompréhension en langues romanesL'intercompréhension en langues romanes
L'intercompréhension en langues romanes
formlle
 
Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011
Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011 Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011
Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011
Tita Beaven
 
Cours L3 FLE - FLS / L.Puren
Cours L3 FLE - FLS / L.PurenCours L3 FLE - FLS / L.Puren
Cours L3 FLE - FLS / L.Puren
Naimahtl
 
Réflexions, expériences dans le bilinguisme.
Réflexions, expériences dans le bilinguisme.Réflexions, expériences dans le bilinguisme.
Réflexions, expériences dans le bilinguisme.
Carmen Vera
 
Intercomprehension des langues romanes_ACampà
Intercomprehension des langues romanes_ACampàIntercomprehension des langues romanes_ACampà
Intercomprehension des langues romanes_ACampà
clamuraller
 

Similaire à Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du Mali : Dynamique des langues et politique linguistique (20)

Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
 
Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...
Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...
Elisa Agosti TESI LAUREA TRIENNALE Tendances récentes de la didactique des la...
 
Intercompr_ Langues
Intercompr_ LanguesIntercompr_ Langues
Intercompr_ Langues
 
Intro inter
Intro interIntro inter
Intro inter
 
L'intercompréhension en langues romanes
L'intercompréhension en langues romanesL'intercompréhension en langues romanes
L'intercompréhension en langues romanes
 
Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011
Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011 Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011
Vivre en Aquitaine workshop Bremen May 2011
 
International Society of Psycholinguistics: Symposium
International Society of Psycholinguistics: SymposiumInternational Society of Psycholinguistics: Symposium
International Society of Psycholinguistics: Symposium
 
L'oral en fle
L'oral en fleL'oral en fle
L'oral en fle
 
Mondialisation et commerce des langues 2
Mondialisation et commerce des langues 2Mondialisation et commerce des langues 2
Mondialisation et commerce des langues 2
 
FLS
FLSFLS
FLS
 
Cours L3 FLE - FLS / L.Puren
Cours L3 FLE - FLS / L.PurenCours L3 FLE - FLS / L.Puren
Cours L3 FLE - FLS / L.Puren
 
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
 
gestion conflits interlinguistiques (1).pdf
gestion conflits interlinguistiques (1).pdfgestion conflits interlinguistiques (1).pdf
gestion conflits interlinguistiques (1).pdf
 
Enseigner une discipline en français quelles approches méthodologiques meknes...
Enseigner une discipline en français quelles approches méthodologiques meknes...Enseigner une discipline en français quelles approches méthodologiques meknes...
Enseigner une discipline en français quelles approches méthodologiques meknes...
 
Enseigner-apprendre le français langue globale(isée)
Enseigner-apprendre le français langue globale(isée)Enseigner-apprendre le français langue globale(isée)
Enseigner-apprendre le français langue globale(isée)
 
Langues vivantes tronc commun seconde et premiere
Langues vivantes tronc commun seconde et premiereLangues vivantes tronc commun seconde et premiere
Langues vivantes tronc commun seconde et premiere
 
L'ALTERNANCE LINGUISTIQUE à l'école primaire.pptx
L'ALTERNANCE LINGUISTIQUE à l'école primaire.pptxL'ALTERNANCE LINGUISTIQUE à l'école primaire.pptx
L'ALTERNANCE LINGUISTIQUE à l'école primaire.pptx
 
Réflexions, expériences dans le bilinguisme.
Réflexions, expériences dans le bilinguisme.Réflexions, expériences dans le bilinguisme.
Réflexions, expériences dans le bilinguisme.
 
Intercomprehension des langues romanes_ACampà
Intercomprehension des langues romanes_ACampàIntercomprehension des langues romanes_ACampà
Intercomprehension des langues romanes_ACampà
 
Approche culturelle et contextualisation des méthodes (1)
Approche culturelle et contextualisation des méthodes (1)Approche culturelle et contextualisation des méthodes (1)
Approche culturelle et contextualisation des méthodes (1)
 

Dernier

Dernier (12)

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 

Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du Mali : Dynamique des langues et politique linguistique

  • 1. Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du Mali Bamako, 6 – 8 décembre 2011 « Dynamique des langues et politique linguistique » par Dr. Thomas Blecke Société Internationale de Linguistique, Bamako
  • 2. 1. Dynamique des langues : la réalité linguistique 1.1 Une langue et ses variétés : organisme dynamique et fluide, réseau complexe de communication deux exemples du Mali :
  • 3. le peul : réparti à travers tout l’espace sahélien, cohésion étonnante
  • 4. le dogon : espace limité, fragmentation dialectale considérable
  • 5. en somme : chaque langue est un cas unique qu’il est nécessaire de • documenter et décrire avec soin • prendre en compte dans son évolution structurelle et communicative • gérer selon sa spécificité
  • 6. 1.2 Plurilinguisme : une communication dynamique coexistence de plusieurs langues dans un même espace, utilisées chacune selon les besoins de communication langues vernaculaires : famille, village, région (bozo, duun, ...) langues véhiculaires : région, nation, entre nations voisines (peul, songhai, bambara, ...) langues globales (français, anglais, ...)
  • 7. Le Mali a une longue tradition de communication dynamique et diversifiée • à chaque empire ses langues selon les régions et ses peuples • soubassement et voix de l’héritage culturel du Mali
  • 8. Le Mali a une longue tradition culturelle hétérarchique : convivialité des ethnies, basée sur stratification horizontale complexe et peu hierarchisée [McIntosh 1998] symbiose d’une pluralité d’identités culturelles et linguistiques
  • 9. 2. Politique linguistique : ‘de l’état des langues aux langues de l’état’ [Ngalasso 1986] ou la gestion étatique de la réalité linguistique Quel choix de langues ? dans la vie publique dans l’éducation
  • 10. hégémonie d’une langue, étrangère ou autochtone ou bien coexistence de plusieurs langues et leur aménagement dans les fonctions étatiques et comme base de l’éducation
  • 11. Recours au français comme langue neutre qui unit la nation, menant à « l’Afrique d’expression française » ? • Il n’y a pas de langue neutre, car une langue est l’expression d’une culture • au Mali, le français a toujours privilégié les privilégiés, malgré ses mérites • une politique linguistique pondérée cherchera plutôt à inclure les exclus
  • 12. rappel de Ronald Barthes (sémiologue frç., 1915-1980) : « Voler son langage à un homme au nom même du langage, tous les meurtres légaux commencent par là. »
  • 13. Fausses idées persistantes (1) « Pour bien apprendre le français, il doit être la base de l’enseignement dès la 1ère classe. » En réalité : L’enfant sera perturbé dans le développement de sa langue maternelle. Ensuite, il n’apprendra ni le français ni les matières enseignées convenablement. Plus efficace : Enseignement en L1 d’abord, toute autre langue après et sans panique. (... suite)
  • 14. ... messages implicites : « L’enfant qui apprend dans une autre langue que la sienne reçoit de l’école deux messages implicites : • s’il veut progresser intellectuellement, ce n’est pas grâce à sa langue qu’il y parviendra, • sa langue n’a en soi rien d’intéressant.» [Clinton Robinson, consultant en éducation et développement, UNESCO]
  • 15. Fausses idées persistantes (2) « Dans l’éducation basée sur la langue maternelle, on reste limité à celle-là, sans apprendre une langue globale, comme le français. » En réalité : On finira par mieux apprendre les deux, dans un ordre d’apprentissage par étapes, ce qui s’est prouvé plus efficace. (voir CD)
  • 16. Fausses idées persistantes (3) « Un système d’éducation pluri- lingue est simplement trop cher. » En réalité : le coût-efficacité est avantageux à long terme ! fort investissement initial ⇒ réduction des taux de redoublement et d’abandon ⇒ réduction des coûts généraux à long terme (voir CD)
  • 17. Education Plurilingue Des enfants qui lisent, écrivent, et apprennent bien — une percée ? Soulager les enfants des poids alourdissants, une métaphore :
  • 18. l’apprentissage à l’école, c’est comme un hélicoptère qui décolle
  • 19.
  • 20. Le pilote explique : “La poussée verticale ne suffit pas. Nous sommes TROP LOURDS !”
  • 21. “Que devons- nous faire pour avoir plus de poussée verticale ?” Que devons-nous faire pour aider nos enfants à mieux apprendre et à réussir ?
  • 22. Une salle de classe africaine typique? image salle de classe pas bourrée Enseignement répétitif dans une langue qu’ils ne comprennent pas bien – résultats insuffisants, voire même échecs.
  • 23. Le monde demande: Comment devrait être la classe idéale ? Quelle politique linguistique y contribuera le plus ? Quelles sont les meilleures ‘armes à instruction massive’ ?
  • 24. constat au niveau global : révision des politiques linguistiques en vue de plus d’efficacité forte tendance du monolinguisme au plurilinguisme, au lieu de combattre la diversité, rendre plutôt profitable son potentiel
  • 25. « La tradition jacobine qui constistait à punir l’usage des patois à l’école a évolué. On ne considère plus que parler une autre langue que le français soit un handicap pour l’élève. » [Michel Rabaud, chef de mission interministérielle sur la maîtrise de la langue française]
  • 26. ‘one size fits all’ ? une seule taille convient à tout – une idée dont le temps est venu ... et reparti.
  • 27. au Mali comme ailleurs en Afrique : Ayo Bamgbose (Nigéria), Neville Alexander (Afrique du Sud), ... Alpha Oumar Konaré souligna que c’était le lien entre politique linguistique et développement national qui donna naissance à l’Académie Africaine des Langues.
  • 28. D’autres liens généralement admis : lien entre langue maternelle et identité développement cognitif apprentissage en général
  • 29. compréhension est la clé du succès ⇒ enseignement en 1ère langue : le plus proche de la maison le point de départ naturel allégeant : du connu vers l’inconnu
  • 30. Au lieu de demander pourquoi une politique plurilingue, la question qu’on se pose aujourd’hui est plutôt : comment la réaliser et optimiser ? une approche se concrétise :
  • 31. base à la maison maîtrise de l’oral en L2 instruction en L1 L1 & L2 lues et écrites maîtrise de l’oral instruction continue lecture & écriture en L1 et L2 en L1 intro à L2 intro le pont de l’éducation plurilingue
  • 32. • enseignement en L1 pendant 6-8 ans • transition graduelle vers L2 pas trop tôt (les modèles de sortie précoce se sont montrés peu efficaces) • début de l’acquisition de L2 par l’oral • enseignement continu en L1 et L2
  • 33. par ex. au Nigéria • éducation basée sur L1 depuis 1970 • transition graduelle vers L2 dès 6èmeclasse par ex. en Ethiopie • d’unepolitique monolingue amharique au plurilinguisme dans l’éducation pour dépassionner des conflits ethniques par ex. en Papouasie-Nouvelle-Guinée • 820 langues, dont 430 dans le système éducatif (en 2003)
  • 34. ... obtenir suffisamment de poussée verticale pour décoller c’est réduire le poids étouffant
  • 35. Perspectives technologiques : impacte de l’internet plurilingue • sites soninke, bambara, peul, ... • collections de textes disponibles • dictionnaires : minyanka, soninke, ... • http://www.sil-mali.org SMS : alphabétisation via cellulaires au Pakistan, résultats prometteurs
  • 36. Conclusion générale : Une politique linguistique réaliste ne négligera jamais l’énorme potentiel des diverses identités culturelles, y compris leurs langues. Elle cherchera plutôt à les rendre profitables en vue d’une éducation globale, commençant au niveau des identités ethniques et conduisant à l’identité nationale.
  • 37. Littérature utilisée Apprendre dans sa langue – une utopie. UNESCO. Bühlmann & Trudell 2008: La langue maternelle, ça compte. UNESCO. Crystal, D. 2010: Cambridge Encyclopedia of Language. Hassana Alidou 2007: Language Policy in Africa : Critical Policy Issues and Organizational Structures. in: ACALAN, bulletin d’information 002,.33-42 Davison, C. 2011: L’Éducation Multilingue en Afrique: succès et échecs.ppt, SIL. Dans leur propre langue – éducation pour tous. La Banque Mondiale. L’éducation multilingue. SIL. McIntosh, R. 1998: Peoples of the Inner Niger. Oxford: Blackwell. Mekonnen, B.Y. 2008: Empowering the Disempower-ed, Language Development at the Grass Root: Ex-perience from Ethiopia. ACALAN bulletin 3:36-38. Ngalasso, Mwatha Musanji 1986: Etat des langues et langues de l’Etat au Zaire. Politique africaine, 23:6-27. Ouane & Glanz 2011: Optimiser l’apprentissage. UIL. Thomas, D. 2011: Mother-tongue based MLE. ppt, SIL.