SlideShare une entreprise Scribd logo
Cliquer sur la flèche pour continuer

LES
DÉFENSES
DE L’ORGANISME.
(2)
LES RÉPONSES IMMUNITAIRES SPÉCIFIQUES

La réponse de l’organisme une agression, par les cellules
La réponse de l’organisme ààune agression, par les cellules
phagocytaires seules, n’est pas toujours suffisante.
phagocytaires seules, n’est pas toujours suffisante.
C’est le cas lors d’agression par certaines bactéries
C’est le cas lors d’agression par certaines bactéries
particulièrement virulentes, ou lors d’agression par des
particulièrement virulentes, ou lors d’agression par des
toxines, ou encore lorsque l’agent infectieux se « cache »
toxines, ou encore lorsque l’agent infectieux se « cache »
dans nos cellules (c’est le cas des virus)...
dans nos cellules (c’est le cas des virus)...

D’autres cellules de défense vont alors intervenir qui
D’autres cellules de défense vont alors intervenir qui
n ’auront pour cible que ’agent infectieux pour lequel
n ’auront pour cible que ll’agent infectieux pour lequel
elles ont été programmées ».
elles ont été ««programmées ».
On parle dans ce cas d’une réponse spécifique.
On parle dans ce cas d’une réponse spécifique.
LES RÉPONSES IMMUNITAIRES SPÉCIFIQUES

On distingue deux types de réponse spécifiques, faisant
On distingue deux types de réponse spécifiques, faisant
intervenir deux types différents de cellules
intervenir deux types différents de cellules
La réponse spécifique médiation humorale (la RIMH)
La réponse spécifique ààmédiation humorale (la RIMH)
dans laquelle les principales cellules de défense impliquées
dans laquelle les principales cellules de défense impliquées
sont les lymphocytes B
sont les lymphocytes B
La réponse spécifique médiation cellulaire (la RIMC)
La réponse spécifique ààmédiation cellulaire (la RIMC)
dans laquelle les principales cellules de défense impliquées
dans laquelle les principales cellules de défense impliquées
sont les lymphocytes T
sont les lymphocytes T
LES RÉPONSES IMMUNITAIRES SPÉCIFIQUES

Toutes les cellules de défense de
Toutes les cellules de défense de
l’organisme prennent naissance
l’organisme prennent naissance
dans la moelle rouge des os.
dans la moelle rouge des os.

leucocytes
lymphocytes
monocytes
autres

Certains lymphocytes passent
Certains lymphocytes passent
par le thymus après leur
par le thymus après leur
fabrication ils deviennent des
fabrication ;;ils deviennent des
lymphocytes T (T pour thymus).
lymphocytes T (T pour thymus).

Thymus

Stockage :
ganglions, rate, etc.
Les autres lymphocytes sont
Les autres lymphocytes sont
fonctionnels dés leur sortie des os
fonctionnels dés leur sortie des os
et sont stockés directement, ce
et sont stockés directement, ce
sont les lymphocytes B
sont les lymphocytes B
(B pour Bown=os)
(B pour Bown=os)

Tous les lymphocytes, B et T, sont stockés dans les ganglions, la
rate...
ORGANES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE
Lieux de formation des
cellules de l’immunité

Thymus

Lieux de stockage des
cellules de l’immunité
Végétations
Amygdales
Ganglions du cou

Ganglions de l’aisselle
Rate

Ganglions abdominaux
Moelle rouge
des os

Appendice
Ganglions de l’aine
La réponse immunitaire à médiation cellulaire
La RIMC fait intervenir les cellules immunitaires suivantes
La RIMC fait intervenir les cellules immunitaires suivantes ::
les macrophages
les macrophages ;;
les lymphocytes T (dont les LT et LT ).
les lymphocytes T (dont les LT44et LT88).
La RIMC est essentielle dans l’élimination
La RIMC est essentielle dans l’élimination ::
des cellules infectées par des PARASITES
des cellules infectées par des PARASITES
INTRACELLULAIRES certaines bactéries (agent de
INTRACELLULAIRES ::certaines bactéries (agent de
la tuberculose…), les virus (VIH, virus de la grippe…)
la tuberculose…), les virus (VIH, virus de la grippe…)
des CELLULES CANCÉREUSES
des CELLULES CANCÉREUSES
des CELLULES D’UNE GREFFE ALLOGÉNIQUE
des CELLULES D’UNE GREFFE ALLOGÉNIQUE
Phagocytose par un monocyte

Le microbe porte sa surface
Le microbe porte ààsa surface
des molécules qui lui sont
des molécules qui lui sont
propres, qui sont sa « carte
propres, qui sont sa « carte
d ’identité ». On appelle cela
d ’identité ». On appelle cela
l’épitope.
l’épitope.

microbe

Le microbe pénètre dans l ’organisme

Le monocyte
phagocyte le
microbe

Un monocyte macrophage vient à sa rencontre

Mais il conserve
intact l’épitope du
microbe, qu’il
présente à sa surface.
La réponse immunitaire à médiation cellulaire

Certains fragments du virus, les
Certains fragments du virus, les
ÉPITOPES, sont présentés à la
ÉPITOPES, sont présentés à la
surface membranaire du
surface membranaire du
monocyte macrophage.
monocyte macrophage.

Le macrophage va rentrer en contact avec les
Le macrophage va rentrer en contact avec les
lymphocytes T auxquels il va présenter les épitopes.
lymphocytes T auxquels il va présenter les épitopes.
Le macrophage est une Cellule Présentatrice de
Le macrophage est une Cellule Présentatrice de
l’Antigène (C.P.A.).
l’Antigène (C.P.A.).
La réponse immunitaire à médiation cellulaire

Clone de
Clone de
LT
LT4 4

Reconnaissance

LT 4

Le LT reconnaît certains épitopes
Le LT44reconnaît certains épitopes
présentés par la CPA.
présentés par la CPA.

Le LT subit une série de mitoses
Le LT44subit une série de mitoses
aboutissant à la formation d’un
aboutissant à la formation d’un
clone (une population) de LT4
clone (une population) de LT4. .

Les autres populations de LT, tels les LT sont stimulés de la même façon.
Les autres populations de LT, tels les LT88, ,sont stimulés de la même façon.
La réponse immunitaire à médiation cellulaire

Récepteur T à
l’antigène

Noyau

Un LT présente à sa surface membranaire
Un LT présente à sa surface membranaire
plusieurs milliers de molécules de
plusieurs milliers de molécules de
récepteur à l’antigène.
récepteur à l’antigène.
La réponse immunitaire à médiation cellulaire
Les LT8
représentent une
autre population de
lymphocytes T.

Les LT sécrètent une substance
Les LT44sécrètent une substance
(appelée interleukine) qui
(appelée interleukine) qui
stimule les LT
stimule les LT88. .

+
LT 4

LT 8

Il-2

Différenciation
LT4

Les LT se différencient
Les LT88se différencient
en LT cytotoxique ou
en LT88cytotoxique ou
LT (ou LT
LTCC (ou LTKK
pour LTKiller= LTtueur
pour LTKiller= LTtueur ))

LT8 cytotoxique
(LTC)

Les LT sont les EFFECTEURS de la R.I.M.C. Ils détruisent les cellules infectées.
Les LTCCsont les EFFECTEURS de la R.I.M.C. Ils détruisent les cellules infectées.
La réponse immunitaire à médiation cellulaire

1- Le LTC reconnaît
1- Le LTC reconnaît
la cellule infectée.
la cellule infectée.

Lymphocyte
cytoxique

Photographie au microscope
électronique d ’une cellule
hépatique infectée, détruite par un
lymphocyte T

Le microbe se
reproduit

Cellule cible
infectée

Épitope laissé par le
microbe avant
d’envahir la cellule

2- La reconnaissance
2- La reconnaissance
est suivie du baiser
est suivie du ««baiser
de la mort
la
de la mort »»::la
cellule cible infectée
cellule cible infectée
est détruite.
est détruite.
La réponse immunitaire à médiation cellulaire

Lorsque le microbe été entièrement éliminé, la
Lorsque le microbe aaété entièrement éliminé, la
production de lymphocytes T cesse.
production de lymphocytes T cesse.
Une partie des lymphocytes T qui ont été
Une partie des lymphocytes T qui ont été
fabriqués sont conservés par ’organisme. Ce sont
fabriqués sont conservés par ll’organisme. Ce sont
des lymphocytes T mémoire qui pourront réagir
des lymphocytes T mémoire qui pourront réagir
beaucoup plus vite si le même microbe revient...
beaucoup plus vite si le même microbe revient...
Cette réponse de l’organisme un microbe s’est
Cette réponse de l’organisme ààun microbe s’est
faite par l’intermédiaire de cellules spécialisées.
faite par l’intermédiaire de cellules spécialisées.
Cette réponse été qualifiée de Réponse
Cette réponse aaété qualifiée de Réponse
immunitaire médiation cellulaire.
immunitaire ààmédiation cellulaire.
La réponse immunitaire à médiation humorale

La RIMH est essentielle dans l’élimination
La RIMH est essentielle dans l’élimination ::
des AGENTS PATHOGÈNES
••des AGENTS PATHOGÈNES
EXTRACELLULAIRES comme
EXTRACELLULAIRES comme
certaines bactéries, parasites …
certaines bactéries, parasites …
des TOXINES MICROBIENNES.
••des TOXINES MICROBIENNES.
La RIMH fait intervenir les cellules immunitaires suivantes
La RIMH fait intervenir les cellules immunitaires suivantes ::
les lymphocytes B (LB).
••les lymphocytes B (LB).
La réponse immunitaire à médiation humorale
Les lymphocytes B peuvent reconnaître des cellules, des
Les lymphocytes B peuvent reconnaître des cellules, des
bouts de cellules, des épitopes, des toxines… Aussi on
bouts de cellules, des épitopes, des toxines… Aussi on
appelle antigène tout élément qui va induire une réponse de
appelle antigène tout élément qui va induire une réponse de
défense de l’organisme dans laquelle les lymphocytes B ou T
défense de l’organisme dans laquelle les lymphocytes B ou T
sont impliqués.
sont impliqués.
Chacun possède un très grand nombre de lymphocytes B.
Chacun possède un très grand nombre de lymphocytes B.
Tant que les lymphocytes ne rentrent pas en contact avec
Tant que les lymphocytes ne rentrent pas en contact avec
l’antigène qui leur est spécifique, il ne se passe rien.
l’antigène qui leur est spécifique, il ne se passe rien.
Lorsque le lymphocyte B rencontre l’antigène qui lui est
Lorsque le lymphocyte B rencontre l’antigène qui lui est
spécifique, la réponse immunitaire à médiation humorale se
spécifique, la réponse immunitaire à médiation humorale se
déclenche.
déclenche.
Représentation schématique d’un lymphocyte B
Les
immunoglobulines, ou
anticorps, sont des
protéines accrochées à
la surface de la
membrane cellulaire.
Elles ont une forme
complémentaire de
l’épitope de l’antigène.

Immunoglobuline
membranaire

Noyau

Un LB présente sur sa surface membranaire
Un LB présente sur sa surface membranaire
plusieurs milliers de molécules
plusieurs milliers de molécules
d’immunoglobulines identiques.
d’immunoglobulines identiques.
Un lymphocyte B est spécifique d’un antigène précis car ses
immunoglobulines sont complémentaires des épitopes de l’antigène.
La réponse immunitaire à médiation humorale
L’antigène ne peut être reconnu que par
un seul type de lymphocyte.
antigène.

Reconnaissance

lymphocyte.

lymphocyte.

Les autres LB ne
Les autres LB ne
sont pas
sont pas
sélectionnés et ne
sélectionnés et ne
se divisent pas.
se divisent pas.

lymphocyte.

Seul le 2ème LB est
Seul le 2ème LB est
sélectionné et se divise
sélectionné et se divise
par mitoses successives.
par mitoses successives.
Clone de LB
Clone de LB
La réponse immunitaire à médiation humorale

Le lymphocyte B sensibilisé par l’antigène
a donné un clone de lymphocyte B
producteurs d’anticorps .
La réponse immunitaire à médiation humorale
2- Les Ac sont sécrétés par
2- Les Ac sont sécrétés par
les lymphocytes B.
les lymphocytes B.
1- Les Ag sont
1- Les Ag sont
présents dans le
présents dans le
milieu intérieur.
milieu intérieur.

3- Les Ac neutralisent les Antigènes
3- Les Ac neutralisent les Antigènes
en les agglutinant.
en les agglutinant.

Le complexe anticorps-antigène est ensuite éliminé
Le complexe anticorps-antigène est ensuite éliminé
par les cellules phagocytaires.
par les cellules phagocytaires.
Pendant cette réponse de ’organisme, le taux
Pendant cette réponse de ll’organisme, le taux
plasmatique des Ac augmente fortement.
plasmatique des Ac augmente fortement.
La réponse immunitaire à médiation humorale

Lorsque l’antigène été entièrement éliminé, la
Lorsque l’antigène aaété entièrement éliminé, la
production de lymphocytes B cesse.
production de lymphocytes B cesse.
Une partie des lymphocytes B qui ont été
Une partie des lymphocytes B qui ont été
fabriqués sont conservés par l’organisme. Ce sont
fabriqués sont conservés par l’organisme. Ce sont
des lymphocytes B mémoire qui pourront réagir
des lymphocytes B mémoire qui pourront réagir
beaucoup plus vite si le même antigène revient...
beaucoup plus vite si le même antigène revient...
Cette réponse de l’organisme un antigène s’est
Cette réponse de l’organisme ààun antigène s’est
faite par l’intermédiaire de substances véhiculées
faite par l’intermédiaire de substances véhiculées
par le sang et la lymphe (on disait autrefois les
par le sang et la lymphe (on disait autrefois les
humeurs) cette réponse été qualifiée de
humeurs) --cette réponse aaété qualifiée de
Réponse immunitaire médiation humorale
Réponse immunitaire ààmédiation humorale
DÉFENSES DE L ’ORGANISME (1)

Auteurs :

Éric JOURDAN, professeur au collège Claude-Nicolas
Ledoux de Dôle
Laurent MARTORELL, professeur au lycée LangevinWallon de Champigny-sur-Marne,
Francis-Albéric SIBILLE, professeur au collège-lycée
Pascal de Paris.
Janvier 2003

sibille@free.fr

Contenu connexe

Tendances

Cours 7 - Immunité
Cours 7 - ImmunitéCours 7 - Immunité
Cours 7 - Immunité
Jean-Christophe Fournet
 
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIREINTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Immunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/Delta
Immunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/DeltaImmunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/Delta
Immunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/Delta
Institut Pasteur de Madagascar
 
Lecture 1 Welcome to Immunology
Lecture 1 Welcome to ImmunologyLecture 1 Welcome to Immunology
Lecture 1 Welcome to Immunology
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD StudentsLecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD StudentsLecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Aspects fondamentaux 1
Aspects fondamentaux  1Aspects fondamentaux  1
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes  Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Cours 3 les cellules phagocytaires
Cours 3 les cellules phagocytairesCours 3 les cellules phagocytaires
Cours 3 les cellules phagocytaires
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD StudentsLecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Cours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes T
Cours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes TCours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes T
Cours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes T
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic CellsLecture 3 Phagocytic Cells
Cours les cytokines médecine 2016 quizz
Cours les cytokines médecine 2016 quizzCours les cytokines médecine 2016 quizz
Cours les cytokines médecine 2016 quizz
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Quizz HS type III les Maladies à Complexes ImmunsQuizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques ImmunologiquesQuizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Immunité anti virale
Immunité anti viraleImmunité anti virale

Tendances (20)

Cours 7 - Immunité
Cours 7 - ImmunitéCours 7 - Immunité
Cours 7 - Immunité
 
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIREINTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
 
Immunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/Delta
Immunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/DeltaImmunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/Delta
Immunité innée cellulaire: cellule NK et lymphocytes T Gamma/Delta
 
Lecture 1 Welcome to Immunology
Lecture 1 Welcome to ImmunologyLecture 1 Welcome to Immunology
Lecture 1 Welcome to Immunology
 
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD StudentsLecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
 
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD StudentsLecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
 
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
 
Aspects fondamentaux 1
Aspects fondamentaux  1Aspects fondamentaux  1
Aspects fondamentaux 1
 
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
Cours 4 cellules dendritiques et LNK 2016
 
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
 
cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016
 
Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes  Cour 5 les cytokines , les antigènes
Cour 5 les cytokines , les antigènes
 
Cours 3 les cellules phagocytaires
Cours 3 les cellules phagocytairesCours 3 les cellules phagocytaires
Cours 3 les cellules phagocytaires
 
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD StudentsLecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
 
Cours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes T
Cours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes TCours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes T
Cours 6 organes lymphoïdes et lymphocytes T
 
Lecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic CellsLecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic Cells
 
Cours les cytokines médecine 2016 quizz
Cours les cytokines médecine 2016 quizzCours les cytokines médecine 2016 quizz
Cours les cytokines médecine 2016 quizz
 
Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Quizz HS type III les Maladies à Complexes ImmunsQuizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
 
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques ImmunologiquesQuizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
 
Immunité anti virale
Immunité anti viraleImmunité anti virale
Immunité anti virale
 

En vedette

Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Exposé immunologie;
Exposé immunologie;
Abdou Octave
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
Institut Pasteur de Madagascar
 
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiquesRéaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Asmae LGUENSAT
 
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludismeLe rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
présentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.beprésentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.be
natura medicatrix
 
Immunodiffusion principles and application
Immunodiffusion principles and  applicationImmunodiffusion principles and  application
Immunodiffusion principles and application
suniu
 
L'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccinL'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccin
Institut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (7)

Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Exposé immunologie;
Exposé immunologie;
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
 
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiquesRéaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
 
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludismeLe rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
 
présentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.beprésentation grenade_medicatrix.be
présentation grenade_medicatrix.be
 
Immunodiffusion principles and application
Immunodiffusion principles and  applicationImmunodiffusion principles and  application
Immunodiffusion principles and application
 
L'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccinL'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccin
 

Similaire à Defenses 2

Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
MOHAME AMINE SOUIDI
 
COURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptx
COURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptxCOURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptx
COURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptx
GedeonNoteNsangou
 
Page82 2-160323154631
Page82 2-160323154631Page82 2-160323154631
Page82 2-160323154631
Jalal Chafiq
 
Interface système immunitaire microorganismes - plante.pptx
Interface système immunitaire microorganismes - plante.pptxInterface système immunitaire microorganismes - plante.pptx
Interface système immunitaire microorganismes - plante.pptx
linaayahiour
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfDiapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
JeanLucKonan4
 
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireJournée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Mohammed Khassassi
 
_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt
RajaeKhafife
 
Réponses immunitaires adaptatives
Réponses immunitaires adaptativesRéponses immunitaires adaptatives
Réponses immunitaires adaptatives
OKCC/C3O and CREM/université Lorraine
 
Ts t3 tp2.ppt
Ts t3 tp2.pptTs t3 tp2.ppt
Ts t3 tp2.ppt
Florence BOLOGNESI
 
20220224 cours immunité des muqueuses .pdf
20220224 cours immunité des muqueuses .pdf20220224 cours immunité des muqueuses .pdf
20220224 cours immunité des muqueuses .pdf
SoMezouar
 
physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...
physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...
physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...
moha750516
 
TP15 La réaction inflammatoire
TP15 La réaction inflammatoireTP15 La réaction inflammatoire
TP15 La réaction inflammatoire
Jef Chouzier
 
Lymphocytes B 2017
Lymphocytes  B 2017Lymphocytes  B 2017
03Infection.ppt
03Infection.ppt03Infection.ppt
03Infection.ppt
SidahmedZerroukisba
 
Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007
Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007
Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007
Indoumady Baskara
 
systémes de sécretion bactérienne
systémes de sécretion bactériennesystémes de sécretion bactérienne
systémes de sécretion bactérienne
ARICHI Bouchra
 

Similaire à Defenses 2 (20)

Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
 
COURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptx
COURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptxCOURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptx
COURS immunologie pour étudiant en médecine bucco-dentaire FMSB.pptx
 
Page82 2-160323154631
Page82 2-160323154631Page82 2-160323154631
Page82 2-160323154631
 
Interface système immunitaire microorganismes - plante.pptx
Interface système immunitaire microorganismes - plante.pptxInterface système immunitaire microorganismes - plante.pptx
Interface système immunitaire microorganismes - plante.pptx
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
Lecture 4 Cytokines
 
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfDiapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
 
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireJournée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
 
_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt
 
Defenses 1
Defenses 1Defenses 1
Defenses 1
 
Réponses immunitaires adaptatives
Réponses immunitaires adaptativesRéponses immunitaires adaptatives
Réponses immunitaires adaptatives
 
Ts t3 tp2.ppt
Ts t3 tp2.pptTs t3 tp2.ppt
Ts t3 tp2.ppt
 
20220224 cours immunité des muqueuses .pdf
20220224 cours immunité des muqueuses .pdf20220224 cours immunité des muqueuses .pdf
20220224 cours immunité des muqueuses .pdf
 
physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...
physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...
physiopathologie_des_infections_bactriennes_mcanismes_de_pathognicit__des_bac...
 
TP15 La réaction inflammatoire
TP15 La réaction inflammatoireTP15 La réaction inflammatoire
TP15 La réaction inflammatoire
 
Lymphocytes B 2017
Lymphocytes  B 2017Lymphocytes  B 2017
Lymphocytes B 2017
 
03Infection.ppt
03Infection.ppt03Infection.ppt
03Infection.ppt
 
Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007
Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007
Réponse immunitaire innée chez la drosophile 2007
 
systémes de sécretion bactérienne
systémes de sécretion bactériennesystémes de sécretion bactérienne
systémes de sécretion bactérienne
 

Plus de José Antonio Lupión Lorenzo

Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Present. aves test dific.
Present. aves   test dific.Present. aves   test dific.
Present. aves test dific.
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Present. aves test facil.
Present. aves   test facil.Present. aves   test facil.
Present. aves test facil.
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Present. aves visus 2
Present. aves   visus 2Present. aves   visus 2
Present. aves visus 2
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Echantillon au microscope
Echantillon au microscopeEchantillon au microscope
Echantillon au microscope
José Antonio Lupión Lorenzo
 
L´alimentation
L´alimentationL´alimentation
Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.
Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.
Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Les maladies du xxième siècle
Les maladies du xxième siècleLes maladies du xxième siècle
Les maladies du xxième siècle
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Matériaux lab.
Matériaux lab.Matériaux lab.
Tema 6: LA BIOSFERA
Tema 6: LA BIOSFERATema 6: LA BIOSFERA
Tema 6: LA BIOSFERA
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Examen tema 2 biología
Examen tema 2 biología Examen tema 2 biología
Examen tema 2 biología
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Exam,en tema 1
Exam,en tema 1Exam,en tema 1
Examen u.0
Examen u.0Examen u.0
Despacito y con mucha baba
Despacito y con mucha babaDespacito y con mucha baba
Despacito y con mucha baba
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Relaciones inter e intraespecíficas
Relaciones inter e intraespecíficasRelaciones inter e intraespecíficas
Relaciones inter e intraespecíficas
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Bases de la genética
Bases de la genéticaBases de la genética
Bases de la genética
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Presentación genética
Presentación genéticaPresentación genética
Presentación genética
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Grupos sanguíneos 2
Grupos sanguíneos 2Grupos sanguíneos 2
Grupos sanguíneos 2
José Antonio Lupión Lorenzo
 
Biomas 2
Biomas 2Biomas 2

Plus de José Antonio Lupión Lorenzo (20)

Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)
 
Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)Plantas del ies aricel (albolote)
Plantas del ies aricel (albolote)
 
Present. aves test dific.
Present. aves   test dific.Present. aves   test dific.
Present. aves test dific.
 
Present. aves test facil.
Present. aves   test facil.Present. aves   test facil.
Present. aves test facil.
 
Present. aves visus 2
Present. aves   visus 2Present. aves   visus 2
Present. aves visus 2
 
Echantillon au microscope
Echantillon au microscopeEchantillon au microscope
Echantillon au microscope
 
L´alimentation
L´alimentationL´alimentation
L´alimentation
 
Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.
Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.
Tema 2: LA ALIMENTACIÓN HUMANA.
 
Les maladies du xxième siècle
Les maladies du xxième siècleLes maladies du xxième siècle
Les maladies du xxième siècle
 
Matériaux lab.
Matériaux lab.Matériaux lab.
Matériaux lab.
 
Tema 6: LA BIOSFERA
Tema 6: LA BIOSFERATema 6: LA BIOSFERA
Tema 6: LA BIOSFERA
 
Examen tema 2 biología
Examen tema 2 biología Examen tema 2 biología
Examen tema 2 biología
 
Exam,en tema 1
Exam,en tema 1Exam,en tema 1
Exam,en tema 1
 
Examen u.0
Examen u.0Examen u.0
Examen u.0
 
Despacito y con mucha baba
Despacito y con mucha babaDespacito y con mucha baba
Despacito y con mucha baba
 
Relaciones inter e intraespecíficas
Relaciones inter e intraespecíficasRelaciones inter e intraespecíficas
Relaciones inter e intraespecíficas
 
Bases de la genética
Bases de la genéticaBases de la genética
Bases de la genética
 
Presentación genética
Presentación genéticaPresentación genética
Presentación genética
 
Grupos sanguíneos 2
Grupos sanguíneos 2Grupos sanguíneos 2
Grupos sanguíneos 2
 
Biomas 2
Biomas 2Biomas 2
Biomas 2
 

Defenses 2

  • 1. Cliquer sur la flèche pour continuer LES DÉFENSES DE L’ORGANISME. (2)
  • 2. LES RÉPONSES IMMUNITAIRES SPÉCIFIQUES La réponse de l’organisme une agression, par les cellules La réponse de l’organisme ààune agression, par les cellules phagocytaires seules, n’est pas toujours suffisante. phagocytaires seules, n’est pas toujours suffisante. C’est le cas lors d’agression par certaines bactéries C’est le cas lors d’agression par certaines bactéries particulièrement virulentes, ou lors d’agression par des particulièrement virulentes, ou lors d’agression par des toxines, ou encore lorsque l’agent infectieux se « cache » toxines, ou encore lorsque l’agent infectieux se « cache » dans nos cellules (c’est le cas des virus)... dans nos cellules (c’est le cas des virus)... D’autres cellules de défense vont alors intervenir qui D’autres cellules de défense vont alors intervenir qui n ’auront pour cible que ’agent infectieux pour lequel n ’auront pour cible que ll’agent infectieux pour lequel elles ont été programmées ». elles ont été ««programmées ». On parle dans ce cas d’une réponse spécifique. On parle dans ce cas d’une réponse spécifique.
  • 3. LES RÉPONSES IMMUNITAIRES SPÉCIFIQUES On distingue deux types de réponse spécifiques, faisant On distingue deux types de réponse spécifiques, faisant intervenir deux types différents de cellules intervenir deux types différents de cellules La réponse spécifique médiation humorale (la RIMH) La réponse spécifique ààmédiation humorale (la RIMH) dans laquelle les principales cellules de défense impliquées dans laquelle les principales cellules de défense impliquées sont les lymphocytes B sont les lymphocytes B La réponse spécifique médiation cellulaire (la RIMC) La réponse spécifique ààmédiation cellulaire (la RIMC) dans laquelle les principales cellules de défense impliquées dans laquelle les principales cellules de défense impliquées sont les lymphocytes T sont les lymphocytes T
  • 4. LES RÉPONSES IMMUNITAIRES SPÉCIFIQUES Toutes les cellules de défense de Toutes les cellules de défense de l’organisme prennent naissance l’organisme prennent naissance dans la moelle rouge des os. dans la moelle rouge des os. leucocytes lymphocytes monocytes autres Certains lymphocytes passent Certains lymphocytes passent par le thymus après leur par le thymus après leur fabrication ils deviennent des fabrication ;;ils deviennent des lymphocytes T (T pour thymus). lymphocytes T (T pour thymus). Thymus Stockage : ganglions, rate, etc. Les autres lymphocytes sont Les autres lymphocytes sont fonctionnels dés leur sortie des os fonctionnels dés leur sortie des os et sont stockés directement, ce et sont stockés directement, ce sont les lymphocytes B sont les lymphocytes B (B pour Bown=os) (B pour Bown=os) Tous les lymphocytes, B et T, sont stockés dans les ganglions, la rate...
  • 5. ORGANES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE Lieux de formation des cellules de l’immunité Thymus Lieux de stockage des cellules de l’immunité Végétations Amygdales Ganglions du cou Ganglions de l’aisselle Rate Ganglions abdominaux Moelle rouge des os Appendice Ganglions de l’aine
  • 6. La réponse immunitaire à médiation cellulaire La RIMC fait intervenir les cellules immunitaires suivantes La RIMC fait intervenir les cellules immunitaires suivantes :: les macrophages les macrophages ;; les lymphocytes T (dont les LT et LT ). les lymphocytes T (dont les LT44et LT88). La RIMC est essentielle dans l’élimination La RIMC est essentielle dans l’élimination :: des cellules infectées par des PARASITES des cellules infectées par des PARASITES INTRACELLULAIRES certaines bactéries (agent de INTRACELLULAIRES ::certaines bactéries (agent de la tuberculose…), les virus (VIH, virus de la grippe…) la tuberculose…), les virus (VIH, virus de la grippe…) des CELLULES CANCÉREUSES des CELLULES CANCÉREUSES des CELLULES D’UNE GREFFE ALLOGÉNIQUE des CELLULES D’UNE GREFFE ALLOGÉNIQUE
  • 7. Phagocytose par un monocyte Le microbe porte sa surface Le microbe porte ààsa surface des molécules qui lui sont des molécules qui lui sont propres, qui sont sa « carte propres, qui sont sa « carte d ’identité ». On appelle cela d ’identité ». On appelle cela l’épitope. l’épitope. microbe Le microbe pénètre dans l ’organisme Le monocyte phagocyte le microbe Un monocyte macrophage vient à sa rencontre Mais il conserve intact l’épitope du microbe, qu’il présente à sa surface.
  • 8. La réponse immunitaire à médiation cellulaire Certains fragments du virus, les Certains fragments du virus, les ÉPITOPES, sont présentés à la ÉPITOPES, sont présentés à la surface membranaire du surface membranaire du monocyte macrophage. monocyte macrophage. Le macrophage va rentrer en contact avec les Le macrophage va rentrer en contact avec les lymphocytes T auxquels il va présenter les épitopes. lymphocytes T auxquels il va présenter les épitopes. Le macrophage est une Cellule Présentatrice de Le macrophage est une Cellule Présentatrice de l’Antigène (C.P.A.). l’Antigène (C.P.A.).
  • 9. La réponse immunitaire à médiation cellulaire Clone de Clone de LT LT4 4 Reconnaissance LT 4 Le LT reconnaît certains épitopes Le LT44reconnaît certains épitopes présentés par la CPA. présentés par la CPA. Le LT subit une série de mitoses Le LT44subit une série de mitoses aboutissant à la formation d’un aboutissant à la formation d’un clone (une population) de LT4 clone (une population) de LT4. . Les autres populations de LT, tels les LT sont stimulés de la même façon. Les autres populations de LT, tels les LT88, ,sont stimulés de la même façon.
  • 10. La réponse immunitaire à médiation cellulaire Récepteur T à l’antigène Noyau Un LT présente à sa surface membranaire Un LT présente à sa surface membranaire plusieurs milliers de molécules de plusieurs milliers de molécules de récepteur à l’antigène. récepteur à l’antigène.
  • 11. La réponse immunitaire à médiation cellulaire Les LT8 représentent une autre population de lymphocytes T. Les LT sécrètent une substance Les LT44sécrètent une substance (appelée interleukine) qui (appelée interleukine) qui stimule les LT stimule les LT88. . + LT 4 LT 8 Il-2 Différenciation LT4 Les LT se différencient Les LT88se différencient en LT cytotoxique ou en LT88cytotoxique ou LT (ou LT LTCC (ou LTKK pour LTKiller= LTtueur pour LTKiller= LTtueur )) LT8 cytotoxique (LTC) Les LT sont les EFFECTEURS de la R.I.M.C. Ils détruisent les cellules infectées. Les LTCCsont les EFFECTEURS de la R.I.M.C. Ils détruisent les cellules infectées.
  • 12. La réponse immunitaire à médiation cellulaire 1- Le LTC reconnaît 1- Le LTC reconnaît la cellule infectée. la cellule infectée. Lymphocyte cytoxique Photographie au microscope électronique d ’une cellule hépatique infectée, détruite par un lymphocyte T Le microbe se reproduit Cellule cible infectée Épitope laissé par le microbe avant d’envahir la cellule 2- La reconnaissance 2- La reconnaissance est suivie du baiser est suivie du ««baiser de la mort la de la mort »»::la cellule cible infectée cellule cible infectée est détruite. est détruite.
  • 13. La réponse immunitaire à médiation cellulaire Lorsque le microbe été entièrement éliminé, la Lorsque le microbe aaété entièrement éliminé, la production de lymphocytes T cesse. production de lymphocytes T cesse. Une partie des lymphocytes T qui ont été Une partie des lymphocytes T qui ont été fabriqués sont conservés par ’organisme. Ce sont fabriqués sont conservés par ll’organisme. Ce sont des lymphocytes T mémoire qui pourront réagir des lymphocytes T mémoire qui pourront réagir beaucoup plus vite si le même microbe revient... beaucoup plus vite si le même microbe revient... Cette réponse de l’organisme un microbe s’est Cette réponse de l’organisme ààun microbe s’est faite par l’intermédiaire de cellules spécialisées. faite par l’intermédiaire de cellules spécialisées. Cette réponse été qualifiée de Réponse Cette réponse aaété qualifiée de Réponse immunitaire médiation cellulaire. immunitaire ààmédiation cellulaire.
  • 14. La réponse immunitaire à médiation humorale La RIMH est essentielle dans l’élimination La RIMH est essentielle dans l’élimination :: des AGENTS PATHOGÈNES ••des AGENTS PATHOGÈNES EXTRACELLULAIRES comme EXTRACELLULAIRES comme certaines bactéries, parasites … certaines bactéries, parasites … des TOXINES MICROBIENNES. ••des TOXINES MICROBIENNES. La RIMH fait intervenir les cellules immunitaires suivantes La RIMH fait intervenir les cellules immunitaires suivantes :: les lymphocytes B (LB). ••les lymphocytes B (LB).
  • 15. La réponse immunitaire à médiation humorale Les lymphocytes B peuvent reconnaître des cellules, des Les lymphocytes B peuvent reconnaître des cellules, des bouts de cellules, des épitopes, des toxines… Aussi on bouts de cellules, des épitopes, des toxines… Aussi on appelle antigène tout élément qui va induire une réponse de appelle antigène tout élément qui va induire une réponse de défense de l’organisme dans laquelle les lymphocytes B ou T défense de l’organisme dans laquelle les lymphocytes B ou T sont impliqués. sont impliqués. Chacun possède un très grand nombre de lymphocytes B. Chacun possède un très grand nombre de lymphocytes B. Tant que les lymphocytes ne rentrent pas en contact avec Tant que les lymphocytes ne rentrent pas en contact avec l’antigène qui leur est spécifique, il ne se passe rien. l’antigène qui leur est spécifique, il ne se passe rien. Lorsque le lymphocyte B rencontre l’antigène qui lui est Lorsque le lymphocyte B rencontre l’antigène qui lui est spécifique, la réponse immunitaire à médiation humorale se spécifique, la réponse immunitaire à médiation humorale se déclenche. déclenche.
  • 16. Représentation schématique d’un lymphocyte B Les immunoglobulines, ou anticorps, sont des protéines accrochées à la surface de la membrane cellulaire. Elles ont une forme complémentaire de l’épitope de l’antigène. Immunoglobuline membranaire Noyau Un LB présente sur sa surface membranaire Un LB présente sur sa surface membranaire plusieurs milliers de molécules plusieurs milliers de molécules d’immunoglobulines identiques. d’immunoglobulines identiques. Un lymphocyte B est spécifique d’un antigène précis car ses immunoglobulines sont complémentaires des épitopes de l’antigène.
  • 17. La réponse immunitaire à médiation humorale L’antigène ne peut être reconnu que par un seul type de lymphocyte. antigène. Reconnaissance lymphocyte. lymphocyte. Les autres LB ne Les autres LB ne sont pas sont pas sélectionnés et ne sélectionnés et ne se divisent pas. se divisent pas. lymphocyte. Seul le 2ème LB est Seul le 2ème LB est sélectionné et se divise sélectionné et se divise par mitoses successives. par mitoses successives. Clone de LB Clone de LB
  • 18. La réponse immunitaire à médiation humorale Le lymphocyte B sensibilisé par l’antigène a donné un clone de lymphocyte B producteurs d’anticorps .
  • 19. La réponse immunitaire à médiation humorale 2- Les Ac sont sécrétés par 2- Les Ac sont sécrétés par les lymphocytes B. les lymphocytes B. 1- Les Ag sont 1- Les Ag sont présents dans le présents dans le milieu intérieur. milieu intérieur. 3- Les Ac neutralisent les Antigènes 3- Les Ac neutralisent les Antigènes en les agglutinant. en les agglutinant. Le complexe anticorps-antigène est ensuite éliminé Le complexe anticorps-antigène est ensuite éliminé par les cellules phagocytaires. par les cellules phagocytaires. Pendant cette réponse de ’organisme, le taux Pendant cette réponse de ll’organisme, le taux plasmatique des Ac augmente fortement. plasmatique des Ac augmente fortement.
  • 20. La réponse immunitaire à médiation humorale Lorsque l’antigène été entièrement éliminé, la Lorsque l’antigène aaété entièrement éliminé, la production de lymphocytes B cesse. production de lymphocytes B cesse. Une partie des lymphocytes B qui ont été Une partie des lymphocytes B qui ont été fabriqués sont conservés par l’organisme. Ce sont fabriqués sont conservés par l’organisme. Ce sont des lymphocytes B mémoire qui pourront réagir des lymphocytes B mémoire qui pourront réagir beaucoup plus vite si le même antigène revient... beaucoup plus vite si le même antigène revient... Cette réponse de l’organisme un antigène s’est Cette réponse de l’organisme ààun antigène s’est faite par l’intermédiaire de substances véhiculées faite par l’intermédiaire de substances véhiculées par le sang et la lymphe (on disait autrefois les par le sang et la lymphe (on disait autrefois les humeurs) cette réponse été qualifiée de humeurs) --cette réponse aaété qualifiée de Réponse immunitaire médiation humorale Réponse immunitaire ààmédiation humorale
  • 21. DÉFENSES DE L ’ORGANISME (1) Auteurs : Éric JOURDAN, professeur au collège Claude-Nicolas Ledoux de Dôle Laurent MARTORELL, professeur au lycée LangevinWallon de Champigny-sur-Marne, Francis-Albéric SIBILLE, professeur au collège-lycée Pascal de Paris. Janvier 2003 sibille@free.fr