SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!! Les états
d’HYPERSENSIBILITÉ
TYPE II
For PharmD. Students
By Dr. K. Kerboua
‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!
ABONNERABONNER à cette PAGE pour recevoir les liens
de Quiz et du matériel pédagogique supplémentaireQuiz et du matériel pédagogique supplémentaire
DANS VOTRE MUREDANS VOTRE MURE de facebook
1. la méthode la plus valable et la plus utilisée pour comprendre l'hypersensibilité est
a. la classification de Gell et Coombs
b. Les travaux de Dr. Richard et Paul Portier
c. Celle qui était publiée dans le livre « Clinical Aspect of Immunology » de 1963
d. Celle qui était annoncée lors du congrès scientifique « Clinical Aspect of Immunology » de
1963
2. Les états d’hypersensibilités de types II, III et IV peuvent être rencontrés dans les
a. Maladies autoimmunes en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes)
b. Allergies aux Médicaments
c. Maladies Professionnelles contre des haptènes
d. Maladies Infectieuses en réponse à des agents microbiens (antigenes Exogenes)
e. Cancers en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes)
2. Les états d’hypersensibilités de types II, III et IV peuvent être rencontrés dans les
a. Maladies autoimmunes en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes)
b. Allergies aux Médicaments
c. Maladies Professionnelles contre des haptènes
d. Maladies Infectieuses en réponse à des agents microbiens (antigenes Exogenes)
e. Cancers en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes)
3. L’autoimmunité peut être
a. De l’ hypersensibilité de type I
b. De l’ hypersensibilité de typeII
c. De l’ hypersensibilité de type III
d. De l’ hypersensibilité de type IV
4. L’Immunologie Clinique se définit par l’INVESTIGATION immunobiologique et/ou de
l’INTERVENTION thérapeutique sur le système immunitaire lors de son
a. Fonctionnement déficitaire
b. Fonctionnement exagéré
c. Fonctionnement normale dans la transplantation d’organes
5. L’état d’Hypersensibilité DE TYPE II implique
a. Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE CELLULAIRE
b. Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE de TISSU
c. Anticorps Cytotoxique
d. Anticorps Non Cytotoxiques qui peuvent etre Bloqueur ou Stimulateur d’un récépteur
6. Le mécanisme de LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN)
provoquée par l'incompatibilité de Rhésus est
a. la lyse des globules rouges dépendante du complément comme celui des RÉACTIONS
HÉMOLYTIQUES DE TRANSFUSION
b. l’opsonisation aux macrophages car Les globules rouges du NOUVEAU-NÉ ne parviennent
pas à activer le complément.
c. la cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante d'anticorps (ADCC),
a. Médié par des autoanticorps IgG Non Cytotoxiques dirigés contre les récepteurs de surface
cellulaire
HYPERSENSIBILITEHYPERSENSIBILITE DE TYPE IIDE TYPE II
Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE CELLULAIRE ou de TISSU
6. Le mécanisme de LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN)
provoquée par l'incompatibilité de Rhésus est
a. la lyse des globules rouges dépendante du complément comme celui des RÉACTIONS
HÉMOLYTIQUES DE TRANSFUSION
b. l’opsonisation aux macrophages car Les globules rouges du NOUVEAU-NÉ ne parviennent
pas à activer le complément.
c. la cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante d'anticorps (ADCC),
a. Médié par des autoanticorps IgG Non Cytotoxiques dirigés contre les récepteurs de surface
cellulaire
7. L’ANEMIE INDUITE DE La pénicilline
a. Est une HYPERSENSIBILITE TYPE II
b. Est une HYPERSENSIBILITE TYPE III
c. Est due à La liason réactive du Noyau β-lactam qui modifie les protéines autologues (néo-
épitope)
d. Est médiée par Lyse par le complément
e. Est médiée par Lyse par Phagocytose
8. LE REJET HUMORALE est un état d’hypersensibilité de type II
a. Du au blocage de la perfusion tissulaire et la nécrose du greffon suite à la coagulation
intravasculaire provoquée par l’Activation du complément
b. Peut être causé par des Ac PRÉ-formés non détectés avant la transplantation (Rejet
hyperaigue)
c. Peut être causé par des Ac NÉO-formés suite à la libération du gréffon des antigenes HLA
(Rejet aigue /chronique)
9. Le SYNDROME DE GOODPASTURE
a. Ne peut pas etre considérée comme une Urgence Diagnostique
b. Le Diagnostic: est basé sur la recherche et dosage des Auto-anticorps anti-membrane basale
Glomérulaire (Anti-MBG)
c. Est une Vasclarite touchant l’Alvéole et le Glomérule
d. Due à la Production d'auto-anticorps contre le collagène de type IV de la membrane basale
e. est un état d’hypersensibilité de type II
9. Le SYNDROME DE GOODPASTURE
a. Ne peut pas etre considérée comme une Urgence Diagnostique
b. Le Diagnostic: est basé sur la recherche et dosage des Auto-anticorps anti-membrane basale
Glomérulaire (Anti-MBG)
c. Est une Vasclarite touchant l’Alvéole et le Glomérule
d. Due à la Production d'auto-anticorps contre le collagène de type IV de la membrane basale
e. est un état d’hypersensibilité de type II
10. la MALADIE DE GRAVES est un état d’hypersensibilité de type II causé par des
anticorps non cytotoxiques
a. contre les récepteurs de l’Acétylcholine INHIBANT la transmission des impulsions nerveuses
aux muscles
b. bloquant l'absorption de la vitamine B12
c. contre les spermatozoïdes
d. contre les récepteurs de la TSH sur les cellules thyroïdiennes provoquant LA STIMULATION
et la surproduction des hormones thyroïdiennes
e. Est une Hyperthyroïdie avec goitre et protrusion des globes oculaires
11. EXPLORATION de l’HYPERSENSIBILITE TYPE II peut être faite par
a. Recherche et dosage des Anticorps ou Auto-anticorps spécifiques par méthodes
Immunoenzymatique (ELISA) et/ou Immunofluoréscence
b. Par Test de Coombs Direct dans l’Anémie hemolytique Auto-Immune (AHAI)
c. Test de Coombs Indirect dans la Maladie hémolytique du nouveau-né
d. Par l’HÉMAGLUTINATION des érythrocytes couverts in vivo d’Anticorps; qui est le Test de
Coombs Indirect
Pemphigus vulgaris: le patient produit des anticorps contre les protéines reliant les cellules
épithéliales, ce qui entraîne le détachement des cellules épithéliales et la formation de bulles.
Cas Clinique
La technique d’Immunofluorescence du
tissu (peau) montrant la fixation des
autoanticorps IgG dans tout l'épiderme
N’oubliez pas de me suivre sur Slide
Share pour recevoir les nouvelles
publications de cours et de Quiz
N’hésitez pas à me contacter par
Messenger si vous trouvez des difficultés

Contenu connexe

Tendances

Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
imma-dr
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
mai13
 
La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)
Dr. Kerfah Soumia
 
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiquesRéaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Asmae LGUENSAT
 

Tendances (20)

Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017
Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017
Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017
 
Lecture 7 Quizzes Hypersensitivity Reactions Dental Medicine
Lecture 7 Quizzes Hypersensitivity Reactions Dental MedicineLecture 7 Quizzes Hypersensitivity Reactions Dental Medicine
Lecture 7 Quizzes Hypersensitivity Reactions Dental Medicine
 
Lecture 7 Hypersensitivity Reactions Dental Medicine 2017
Lecture 7 Hypersensitivity Reactions Dental Medicine 2017Lecture 7 Hypersensitivity Reactions Dental Medicine 2017
Lecture 7 Hypersensitivity Reactions Dental Medicine 2017
 
Cours 7 lymphocyte b et immunoglobulines
Cours 7 lymphocyte b et immunoglobulinesCours 7 lymphocyte b et immunoglobulines
Cours 7 lymphocyte b et immunoglobulines
 
Immunologie et immunité
Immunologie et immunitéImmunologie et immunité
Immunologie et immunité
 
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMAIMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
 
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
 
physiopathologie de l' asthme
physiopathologie de l' asthme physiopathologie de l' asthme
physiopathologie de l' asthme
 
Cours complément pharmacie quizz 2016
Cours complément pharmacie quizz 2016Cours complément pharmacie quizz 2016
Cours complément pharmacie quizz 2016
 
Les anginesbactériennes
Les anginesbactériennesLes anginesbactériennes
Les anginesbactériennes
 
Qcm médecine
Qcm  médecineQcm  médecine
Qcm médecine
 
Lecture 5 Lymphoide organs T lymphocytes NK Cells
Lecture 5 Lymphoide organs    T lymphocytes     NK CellsLecture 5 Lymphoide organs    T lymphocytes     NK Cells
Lecture 5 Lymphoide organs T lymphocytes NK Cells
 
cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016
 
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
 
La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
Lecture 4 Cytokines
 
Lecture 2 The Complement System
Lecture 2 The Complement SystemLecture 2 The Complement System
Lecture 2 The Complement System
 
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiquesRéaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
 
Lecture 8 "B lymphocytes"
Lecture 8 "B lymphocytes"Lecture 8 "B lymphocytes"
Lecture 8 "B lymphocytes"
 
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
 

Similaire à Quizz Hypersensibilité de type II

Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD StudentsLecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 

Similaire à Quizz Hypersensibilité de type II (12)

Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017
 
Quizzes IV Hypersensitivity Type IV
Quizzes IV Hypersensitivity Type IVQuizzes IV Hypersensitivity Type IV
Quizzes IV Hypersensitivity Type IV
 
hypersensibilite2.pptx
hypersensibilite2.pptxhypersensibilite2.pptx
hypersensibilite2.pptx
 
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques ImmunologiquesQuizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
 
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
 
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITEIMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
 
DIAGNOSTIC SEROLOGIQUE .pptx
DIAGNOSTIC SEROLOGIQUE .pptxDIAGNOSTIC SEROLOGIQUE .pptx
DIAGNOSTIC SEROLOGIQUE .pptx
 
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
 
Cours les cytokines médecine 2016 quizz
Cours les cytokines médecine 2016 quizzCours les cytokines médecine 2016 quizz
Cours les cytokines médecine 2016 quizz
 
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD StudentsLecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
 
infection à répétition
infection à répétition infection à répétition
infection à répétition
 
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
 

Plus de Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.

Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD StudentsLecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 

Plus de Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran. (15)

Réaction inflammatoire version étudiants.pdf
Réaction inflammatoire version étudiants.pdfRéaction inflammatoire version étudiants.pdf
Réaction inflammatoire version étudiants.pdf
 
Lecture 7 Immunoglobulins
Lecture 7 ImmunoglobulinsLecture 7 Immunoglobulins
Lecture 7 Immunoglobulins
 
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens
Lecture 6 Dendritic Cells & AntigensLecture 6 Dendritic Cells & Antigens
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens
 
Lymphocytes B 2017
Lymphocytes  B 2017Lymphocytes  B 2017
Lymphocytes B 2017
 
Lecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic CellsLecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic Cells
 
List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013
List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013
List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013
 
Lecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine Dentaire
Lecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine DentaireLecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine Dentaire
Lecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine Dentaire
 
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017
 
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
 
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD StudentsLecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
 
Lecture Historical Facts Ar-Razi the Father of Immunology
Lecture Historical Facts Ar-Razi the Father of ImmunologyLecture Historical Facts Ar-Razi the Father of Immunology
Lecture Historical Facts Ar-Razi the Father of Immunology
 
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD StudentsLecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
 
Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD StudentsLecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students
 
Lecture 1 Quiz Introduction to Dental & Oral immunology
Lecture 1 Quiz  Introduction to Dental & Oral immunologyLecture 1 Quiz  Introduction to Dental & Oral immunology
Lecture 1 Quiz Introduction to Dental & Oral immunology
 
Lecture 1 Introduction to Dental & Oral Immunology
Lecture 1 Introduction to Dental & Oral ImmunologyLecture 1 Introduction to Dental & Oral Immunology
Lecture 1 Introduction to Dental & Oral Immunology
 

Quizz Hypersensibilité de type II

  • 1. ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!! Les états d’HYPERSENSIBILITÉ TYPE II For PharmD. Students By Dr. K. Kerboua ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!
  • 2. ABONNERABONNER à cette PAGE pour recevoir les liens de Quiz et du matériel pédagogique supplémentaireQuiz et du matériel pédagogique supplémentaire DANS VOTRE MUREDANS VOTRE MURE de facebook
  • 3. 1. la méthode la plus valable et la plus utilisée pour comprendre l'hypersensibilité est a. la classification de Gell et Coombs b. Les travaux de Dr. Richard et Paul Portier c. Celle qui était publiée dans le livre « Clinical Aspect of Immunology » de 1963 d. Celle qui était annoncée lors du congrès scientifique « Clinical Aspect of Immunology » de 1963 2. Les états d’hypersensibilités de types II, III et IV peuvent être rencontrés dans les a. Maladies autoimmunes en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes) b. Allergies aux Médicaments c. Maladies Professionnelles contre des haptènes d. Maladies Infectieuses en réponse à des agents microbiens (antigenes Exogenes) e. Cancers en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes) 2. Les états d’hypersensibilités de types II, III et IV peuvent être rencontrés dans les a. Maladies autoimmunes en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes) b. Allergies aux Médicaments c. Maladies Professionnelles contre des haptènes d. Maladies Infectieuses en réponse à des agents microbiens (antigenes Exogenes) e. Cancers en réponse à des auto-antigenes (antigenes Endogenes) 3. L’autoimmunité peut être a. De l’ hypersensibilité de type I b. De l’ hypersensibilité de typeII c. De l’ hypersensibilité de type III d. De l’ hypersensibilité de type IV 4. L’Immunologie Clinique se définit par l’INVESTIGATION immunobiologique et/ou de l’INTERVENTION thérapeutique sur le système immunitaire lors de son a. Fonctionnement déficitaire b. Fonctionnement exagéré c. Fonctionnement normale dans la transplantation d’organes
  • 4. 5. L’état d’Hypersensibilité DE TYPE II implique a. Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE CELLULAIRE b. Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE de TISSU c. Anticorps Cytotoxique d. Anticorps Non Cytotoxiques qui peuvent etre Bloqueur ou Stimulateur d’un récépteur 6. Le mécanisme de LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN) provoquée par l'incompatibilité de Rhésus est a. la lyse des globules rouges dépendante du complément comme celui des RÉACTIONS HÉMOLYTIQUES DE TRANSFUSION b. l’opsonisation aux macrophages car Les globules rouges du NOUVEAU-NÉ ne parviennent pas à activer le complément. c. la cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante d'anticorps (ADCC), a. Médié par des autoanticorps IgG Non Cytotoxiques dirigés contre les récepteurs de surface cellulaire HYPERSENSIBILITEHYPERSENSIBILITE DE TYPE IIDE TYPE II Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE CELLULAIRE ou de TISSU 6. Le mécanisme de LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN) provoquée par l'incompatibilité de Rhésus est a. la lyse des globules rouges dépendante du complément comme celui des RÉACTIONS HÉMOLYTIQUES DE TRANSFUSION b. l’opsonisation aux macrophages car Les globules rouges du NOUVEAU-NÉ ne parviennent pas à activer le complément. c. la cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante d'anticorps (ADCC), a. Médié par des autoanticorps IgG Non Cytotoxiques dirigés contre les récepteurs de surface cellulaire 7. L’ANEMIE INDUITE DE La pénicilline a. Est une HYPERSENSIBILITE TYPE II b. Est une HYPERSENSIBILITE TYPE III c. Est due à La liason réactive du Noyau β-lactam qui modifie les protéines autologues (néo- épitope) d. Est médiée par Lyse par le complément e. Est médiée par Lyse par Phagocytose
  • 5. 8. LE REJET HUMORALE est un état d’hypersensibilité de type II a. Du au blocage de la perfusion tissulaire et la nécrose du greffon suite à la coagulation intravasculaire provoquée par l’Activation du complément b. Peut être causé par des Ac PRÉ-formés non détectés avant la transplantation (Rejet hyperaigue) c. Peut être causé par des Ac NÉO-formés suite à la libération du gréffon des antigenes HLA (Rejet aigue /chronique) 9. Le SYNDROME DE GOODPASTURE a. Ne peut pas etre considérée comme une Urgence Diagnostique b. Le Diagnostic: est basé sur la recherche et dosage des Auto-anticorps anti-membrane basale Glomérulaire (Anti-MBG) c. Est une Vasclarite touchant l’Alvéole et le Glomérule d. Due à la Production d'auto-anticorps contre le collagène de type IV de la membrane basale e. est un état d’hypersensibilité de type II 9. Le SYNDROME DE GOODPASTURE a. Ne peut pas etre considérée comme une Urgence Diagnostique b. Le Diagnostic: est basé sur la recherche et dosage des Auto-anticorps anti-membrane basale Glomérulaire (Anti-MBG) c. Est une Vasclarite touchant l’Alvéole et le Glomérule d. Due à la Production d'auto-anticorps contre le collagène de type IV de la membrane basale e. est un état d’hypersensibilité de type II 10. la MALADIE DE GRAVES est un état d’hypersensibilité de type II causé par des anticorps non cytotoxiques a. contre les récepteurs de l’Acétylcholine INHIBANT la transmission des impulsions nerveuses aux muscles b. bloquant l'absorption de la vitamine B12 c. contre les spermatozoïdes d. contre les récepteurs de la TSH sur les cellules thyroïdiennes provoquant LA STIMULATION et la surproduction des hormones thyroïdiennes e. Est une Hyperthyroïdie avec goitre et protrusion des globes oculaires
  • 6. 11. EXPLORATION de l’HYPERSENSIBILITE TYPE II peut être faite par a. Recherche et dosage des Anticorps ou Auto-anticorps spécifiques par méthodes Immunoenzymatique (ELISA) et/ou Immunofluoréscence b. Par Test de Coombs Direct dans l’Anémie hemolytique Auto-Immune (AHAI) c. Test de Coombs Indirect dans la Maladie hémolytique du nouveau-né d. Par l’HÉMAGLUTINATION des érythrocytes couverts in vivo d’Anticorps; qui est le Test de Coombs Indirect Pemphigus vulgaris: le patient produit des anticorps contre les protéines reliant les cellules épithéliales, ce qui entraîne le détachement des cellules épithéliales et la formation de bulles. Cas Clinique La technique d’Immunofluorescence du tissu (peau) montrant la fixation des autoanticorps IgG dans tout l'épiderme
  • 7. N’oubliez pas de me suivre sur Slide Share pour recevoir les nouvelles publications de cours et de Quiz
  • 8. N’hésitez pas à me contacter par Messenger si vous trouvez des difficultés