SlideShare une entreprise Scribd logo
Diagramme d’affinité
Pourquoi ?
• Comment faire pour organiser un grand
nombre d'informations, d'idées, afin d'en
faire ressortir des axes forts et les structurer
par thème ?
• Le diagramme des affinités (ou diagramme
KJ) apporte une réponse à cette question
grâce à une méthode construite.
Définition
• un outil de modélisation de données verbales
qui permet de structurer un ensemble
d’informations en vue de faciliter leur
analyse.
Quand utiliser cette méthode ?
• D'une manière générale, le diagramme KJ est
pertinent lorsqu'il s'agit :
• de synthétiser de nombreuses
informations en quelques sujets
• d' obtenir le consensus d'un collectif
• d'étudier un sujet ou problématique
complexe et multiforme
Des exemples d'application dans
l'entreprise
• analyser les résultats d'une enquête
qualitative
• rassembler et structurer des informations dans
le cadre d'un diagnostic (stratégique,
marketing, financier...).
• en tant qu'outil qualité pour structurer des
problèmes de défaillance
• Et aussi impliquer les collaborateurs dans le
collectif . En effet, ce mode de
fonctionnement collaboratif est un formidable
outil pour apprendre à travailler en groupe.
Utilité
• Il permet de saisir des questions vastes ou
complexes
• Il suscite une réflexion innovante
• Il permet de détecter des modèles parmi un
large volume de données
• Il permet de rassembler de grandes quantités
de données verbales
• Il permet de classer et organiser des idées, des
questions, des opinions
Bénéfice
• Si dans votre travail, vous êtes confrontés à
des situations compliquées, où de multiples
paramètres semblent interagir, vous pouvez
utiliser cet outil.
• Il permet de cerner un thème, un problème,
une situation confuse en s’appuyant sur une
organisation des données basée sur l’intuition
et non pas sur la logique.
Mise en œuvre du diagramme des
affinités
Etape 01 : Question de départ
• Choisir le sujet /problème à traiter.
– Constituez la bonne équipe, de participants avec
des opinions différentes et des formations
différentes (vision trans-versale)
– Formulez le problème dont il est question, avec
une expression neutre et compréhensible.
Etape 02 : Brainstorming
• Listez tous les points caractérisant le sujet :
problème à résoudre ou opportunité à saisir.
Chaque participant note sa contribution sur
une fiche (Post-it, etc.) et va le coller sur un
grand tableau (ou sur un mur).
Important !!
• Écrivez des idées et des soucis, sous forme de
phrase en évitant de ne formuler qu’un seul
mot.
• Ces points sont des observations, des faits -
surtout pas des opinions - des analyses ou
des solutions. Conformément à la méthode
du brainstorming, il convient de censurer tout
esprit critique.
Etape 03 : Regrouper les fiches
Une fois que tout le monde s'est exprimé, la seconde phase
consiste, en silence, à regrouper les fiches par proximité
Ensuite, en commun, à l'aide d'un tableau visible de tous, on regroupe en catégories
les propositions de chacun des participants. On élimine les propositions hors-sujet.
De toute façon, une fois affichées au tableau, les idées et propositions n'ont plus de
propriétaire. Elles sont le bien commun.
• Les groupes (ou catégories) sont constitués de
3 fiches environ . Cependant, il peut rester
des notes orphelines qui ne peuvent pas être
classée et que vous mettrez de coté.
• Lorsqu'une fiche peut être classée dans 2
groupes différents, l'observation peut être
trop générale et mérite d'être creusée pour
donner naissance à 2 nouvelles fiches.
Etape 04 : Donner un titre à
chaque groupe
• Vous avez face à vous un ensemble de fiches
classées par affinité . Il s'agit maintenant de
nommer chaque groupe à l'aide d'une phrase
représentant le sens de l'ensemble des fiches
qui le composent. Si vous vous êtes servis de
Post-it, utilisez une couleur différente des
précédentes.
• Il convient de voir ensuite si les titres peuvent
être combinés avec des fiches isolées . Dans
l'affirmative, de toute évidence, ces fiches
étaient du même niveau d'abstraction que les
titres constitués. Ce qui explique pourquoi il
n'a pas été possible de les classer.
Etape 05 : Constituer une cartographie
• Repositionner les groupes constitués (avec
tous les niveaux) d'une manière claire sur un
large support ( paper board, tableau ...)
diagrame d'affinité.pptx
Etape 06 : Interpréter le diagramme
• Analyser collectivement le résultat
obtenu. C'est le temps de la discussion, de
l'argumentation sur une base d'informations
structurées, validée par le collectif. Selon la
problématique de départ, l'équipe de travail
peut voter pour hiérarchiser les groupes en
donnant des notes individuelles. Il est ainsi
possible de retenir des options, voire prendre
des décisions.
diagrame d'affinité.pptx
diagrame d'affinité.pptx
Exemple pratique
• Le directeur général de votre entreprise vient de
vous nommer sur un programme de gains de
productivité d’un site industriel. Vous devez
définir le projet permettant de trouver des
solutions pour éviter les goulots d’étranglements
sur une installation. Vous avez mené
quelques interviews informelles sur le sujet. Les
avis sont unanimes, c’est un problème récurrent :
blocages et réduction de la capacité de
production font perdre de l’argent à l’entreprise.
• Vos interviews vous donnent l’impression que
les causes fondamentales du problème sont
multiples. Pour y voir plus clair, vous décidez
d’utiliser le diagramme d’affinité. Vous allez
ainsi décomposer le problème en sous
problèmes et vous pourrez ensuite mener des
analyses plus détaillées problème par
problème.
Démarche
• Vous invitez deux ingénieurs du bureau d’études,
trois techniciens de la maintenance et quatre
opérateurs de production.
• Vous écrivez sur le tableau le sujet : « Goulots
d’étranglement de la chaîne de production ».
• Vous demandez aux participants de noter tout ce
qui peut causer ces goulots d’étranglement. Une
idée par papier.
• Chaque idée est collée au hasard sur le tableau.
• Vous obtenez ainsi près de 100 idées en 30
minutes.
• Les opérateurs, très contents qu’on leur demande
leur avis, supposent que les causes
fondamentales sont la température ambiante,
l’humidité et les matières premières.
• Les mainteneurs mettent en cause la
configuration des installations et les réglages des
opérateurs.
• Les ingénieurs quant à eux, commencent à
entrevoir des solutions plutôt qu’à identifier des
problèmes. Vous rappelez que l’équipe
recherchera des solutions dans un second temps.
Il est trop tôt pour le moment, vous pouvez
instaurer une nouvelle règle : « pas de solutions,
que des causes ! ».
• Généralement, au bout de 40 minutes, le flux
d’idées diminue. Vous pouvez alors
commencer la phase de regroupement.
diagrame d'affinité.pptx
• Un participant a remarqué que les idées
peuvent être regroupées en 2 groupes : les
causes amont au processus de fabrication et
celles liées à l’installation. Tout le monde
semble partager cette idée, ainsi chacun
déplace rapidement les papiers sur chacune
des parties du tableau.
diagrame d'affinité.pptx
• Vous décidez de pousser plus loin. Vous
divisez les participants en 2 sous-groupes.
• L’objectif est de trouver des sous-catégories et
au bout de 10 minutes vous obtenez la
répartition suivante :
diagrame d'affinité.pptx
• Un échange avec le groupe permet d’identifier
un premier périmètre pour votre projet :
• Phase 1 : Boucle d’inspection, Tapis et
Installation
• Phase 2 : Couteaux
• Phase 3 : Refroidissement en option si Phases
1 et 2 finalisées
• Merci pour votre attention

Contenu connexe

Tendances

Maitrise d'ouvrage role & responsabilité
Maitrise d'ouvrage role & responsabilitéMaitrise d'ouvrage role & responsabilité
Maitrise d'ouvrage role & responsabilité
Florian Poix
 
Présentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISOPrésentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISO
Cynapsys It Hotspot
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Echecs et Stratégie
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
Saber Ferjani
 
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Soils FAO-GSP
 
AMDEC produit et process
AMDEC produit et processAMDEC produit et process
AMDEC produit et process
Eric Métais
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Pascal Thery Formations
 
brainstorming
brainstormingbrainstorming
brainstorming
Rémi Bachelet
 
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
Daoud Haoues
 
Présentation management agile PMI
Présentation management agile PMIPrésentation management agile PMI
Présentation management agile PMI
David Brocard
 
Le principe de pareto
Le principe de paretoLe principe de pareto
Le principe de pareto
Chaimae BAKKAR
 
La RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entreprise
La RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entrepriseLa RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entreprise
La RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entreprise
François Mangin
 
Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]
Aziza Wahmani
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes
TOOL_Z
 
Formation ISO14001:2015
Formation ISO14001:2015Formation ISO14001:2015
Formation ISO14001:2015
Niimate DEGOUN
 
Les 5S bureau
Les 5S bureauLes 5S bureau
Les 5S bureau
Eric Métais
 
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Sami Tahar Loucif
 
Passez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simples
Passez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simplesPassez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simples
Passez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simples
Yann-Patrick KONAN
 
Procedures de-suivie-de-chantier
Procedures de-suivie-de-chantierProcedures de-suivie-de-chantier
Procedures de-suivie-de-chantier
M. Kari
 

Tendances (20)

Maitrise d'ouvrage role & responsabilité
Maitrise d'ouvrage role & responsabilitéMaitrise d'ouvrage role & responsabilité
Maitrise d'ouvrage role & responsabilité
 
Rapport de pfe
Rapport de pfeRapport de pfe
Rapport de pfe
 
Présentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISOPrésentation Qualité ISO
Présentation Qualité ISO
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
 
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
 
AMDEC produit et process
AMDEC produit et processAMDEC produit et process
AMDEC produit et process
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
brainstorming
brainstormingbrainstorming
brainstorming
 
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
 
Présentation management agile PMI
Présentation management agile PMIPrésentation management agile PMI
Présentation management agile PMI
 
Le principe de pareto
Le principe de paretoLe principe de pareto
Le principe de pareto
 
La RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entreprise
La RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entrepriseLa RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entreprise
La RSE: origine, enjeux et stratégies de l'entreprise
 
Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]Qcm iso 9001_v_2015[1]
Qcm iso 9001_v_2015[1]
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes
 
Formation ISO14001:2015
Formation ISO14001:2015Formation ISO14001:2015
Formation ISO14001:2015
 
Les 5S bureau
Les 5S bureauLes 5S bureau
Les 5S bureau
 
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
 
Passez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simples
Passez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simplesPassez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simples
Passez de SWOT à Super SWOT en 5 étapes simples
 
Procedures de-suivie-de-chantier
Procedures de-suivie-de-chantierProcedures de-suivie-de-chantier
Procedures de-suivie-de-chantier
 

Similaire à diagrame d'affinité.pptx

Outils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmesOutils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmes
Mouhcine Nahal
 
Outils de résolution des problèmes. .pdf
Outils de résolution des problèmes. .pdfOutils de résolution des problèmes. .pdf
Outils de résolution des problèmes. .pdf
zahoualayoub
 
Stimuler idees
Stimuler ideesStimuler idees
Stimuler idees
Fo Ka
 
Outils d'aides à l'approche réflexive.pdf
Outils d'aides à l'approche réflexive.pdfOutils d'aides à l'approche réflexive.pdf
Outils d'aides à l'approche réflexive.pdf
CentreInteret
 
Réussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animation
Réussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animationRéussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animation
Réussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animation
Concept Image
 
FAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVES
FAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVESFAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVES
FAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVES
Misstoiregeo
 
Methode GALOP (Analyse des processus)
Methode GALOP (Analyse des processus)Methode GALOP (Analyse des processus)
Methode GALOP (Analyse des processus)
Michel Brillout
 
Méthode GALOP.1986
Méthode GALOP.1986Méthode GALOP.1986
Méthode GALOP.1986
Michel Brillout
 
Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)
AmalFathi5
 
Conduite projet session 3
Conduite projet session 3Conduite projet session 3
Conduite projet session 3
Françoise Gouzi
 
Design Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERIN
Design Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERINDesign Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERIN
Design Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERIN
ncatherin
 
UX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas Catherin
UX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas CatherinUX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas Catherin
UX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas Catherin
Flupa
 
Générer des idées de projet
Générer des idées de projetGénérer des idées de projet
Générer des idées de projet
EnactusFrance
 
Cci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativité
Cci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativitéCci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativité
Cci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativité
CCI Alsace Eurométropole
 
5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique
5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique
5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique
Alexandra Karacsonyi, MBA
 
Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019
Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019
Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019
Klap
 
Technique innovante de brainstorming avec post it et mind mapping
Technique innovante de brainstorming avec post it et mind mappingTechnique innovante de brainstorming avec post it et mind mapping
Technique innovante de brainstorming avec post it et mind mapping
Formamind
 
Brainstorming by ismail el baroudi
Brainstorming by ismail el baroudiBrainstorming by ismail el baroudi
Brainstorming by ismail el baroudi
ISMAIL EL BAROUDI
 
Fiches pratiques Processus projet découverte
Fiches pratiques Processus projet découverteFiches pratiques Processus projet découverte
Fiches pratiques Processus projet découverte
Sylvain Loubradou
 

Similaire à diagrame d'affinité.pptx (20)

Outils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmesOutils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmes
 
Outils de résolution des problèmes. .pdf
Outils de résolution des problèmes. .pdfOutils de résolution des problèmes. .pdf
Outils de résolution des problèmes. .pdf
 
Stimuler idees
Stimuler ideesStimuler idees
Stimuler idees
 
Outils d'aides à l'approche réflexive.pdf
Outils d'aides à l'approche réflexive.pdfOutils d'aides à l'approche réflexive.pdf
Outils d'aides à l'approche réflexive.pdf
 
Réussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animation
Réussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animationRéussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animation
Réussir son atelier créatif : de l'organisation à l'animation
 
FAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVES
FAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVESFAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVES
FAIRE CONCEVOIR ET CORRIGER UNE EVALUATION PAR LES ELEVES
 
Methode GALOP (Analyse des processus)
Methode GALOP (Analyse des processus)Methode GALOP (Analyse des processus)
Methode GALOP (Analyse des processus)
 
Méthode GALOP.1986
Méthode GALOP.1986Méthode GALOP.1986
Méthode GALOP.1986
 
Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)
 
Conduite projet session 3
Conduite projet session 3Conduite projet session 3
Conduite projet session 3
 
Design Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERIN
Design Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERINDesign Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERIN
Design Challenge - workshop UX DAYS 2019 - Nicolas CATHERIN
 
UX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas Catherin
UX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas CatherinUX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas Catherin
UX Days 2019 by Flupa - Atelier : Nicolas Catherin
 
Générer des idées de projet
Générer des idées de projetGénérer des idées de projet
Générer des idées de projet
 
Cci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativité
Cci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativitéCci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativité
Cci strasbourg réunion d'info_jeunes_entreprises_techniques_de_créativité
 
Brainstorming
BrainstormingBrainstorming
Brainstorming
 
5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique
5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique
5-3-B-Entreprise-Alexandra Marcoin- Design Thinking p54-55 Monde Economique
 
Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019
Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019
Meetup incubateur dauphine 23 octobre 2019
 
Technique innovante de brainstorming avec post it et mind mapping
Technique innovante de brainstorming avec post it et mind mappingTechnique innovante de brainstorming avec post it et mind mapping
Technique innovante de brainstorming avec post it et mind mapping
 
Brainstorming by ismail el baroudi
Brainstorming by ismail el baroudiBrainstorming by ismail el baroudi
Brainstorming by ismail el baroudi
 
Fiches pratiques Processus projet découverte
Fiches pratiques Processus projet découverteFiches pratiques Processus projet découverte
Fiches pratiques Processus projet découverte
 

diagrame d'affinité.pptx

  • 2. Pourquoi ? • Comment faire pour organiser un grand nombre d'informations, d'idées, afin d'en faire ressortir des axes forts et les structurer par thème ?
  • 3. • Le diagramme des affinités (ou diagramme KJ) apporte une réponse à cette question grâce à une méthode construite.
  • 4. Définition • un outil de modélisation de données verbales qui permet de structurer un ensemble d’informations en vue de faciliter leur analyse.
  • 5. Quand utiliser cette méthode ? • D'une manière générale, le diagramme KJ est pertinent lorsqu'il s'agit : • de synthétiser de nombreuses informations en quelques sujets • d' obtenir le consensus d'un collectif • d'étudier un sujet ou problématique complexe et multiforme
  • 6. Des exemples d'application dans l'entreprise • analyser les résultats d'une enquête qualitative • rassembler et structurer des informations dans le cadre d'un diagnostic (stratégique, marketing, financier...). • en tant qu'outil qualité pour structurer des problèmes de défaillance
  • 7. • Et aussi impliquer les collaborateurs dans le collectif . En effet, ce mode de fonctionnement collaboratif est un formidable outil pour apprendre à travailler en groupe.
  • 8. Utilité • Il permet de saisir des questions vastes ou complexes • Il suscite une réflexion innovante • Il permet de détecter des modèles parmi un large volume de données • Il permet de rassembler de grandes quantités de données verbales • Il permet de classer et organiser des idées, des questions, des opinions
  • 9. Bénéfice • Si dans votre travail, vous êtes confrontés à des situations compliquées, où de multiples paramètres semblent interagir, vous pouvez utiliser cet outil. • Il permet de cerner un thème, un problème, une situation confuse en s’appuyant sur une organisation des données basée sur l’intuition et non pas sur la logique.
  • 10. Mise en œuvre du diagramme des affinités
  • 11. Etape 01 : Question de départ • Choisir le sujet /problème à traiter. – Constituez la bonne équipe, de participants avec des opinions différentes et des formations différentes (vision trans-versale) – Formulez le problème dont il est question, avec une expression neutre et compréhensible.
  • 12. Etape 02 : Brainstorming • Listez tous les points caractérisant le sujet : problème à résoudre ou opportunité à saisir. Chaque participant note sa contribution sur une fiche (Post-it, etc.) et va le coller sur un grand tableau (ou sur un mur).
  • 13. Important !! • Écrivez des idées et des soucis, sous forme de phrase en évitant de ne formuler qu’un seul mot. • Ces points sont des observations, des faits - surtout pas des opinions - des analyses ou des solutions. Conformément à la méthode du brainstorming, il convient de censurer tout esprit critique.
  • 14. Etape 03 : Regrouper les fiches Une fois que tout le monde s'est exprimé, la seconde phase consiste, en silence, à regrouper les fiches par proximité Ensuite, en commun, à l'aide d'un tableau visible de tous, on regroupe en catégories les propositions de chacun des participants. On élimine les propositions hors-sujet. De toute façon, une fois affichées au tableau, les idées et propositions n'ont plus de propriétaire. Elles sont le bien commun.
  • 15. • Les groupes (ou catégories) sont constitués de 3 fiches environ . Cependant, il peut rester des notes orphelines qui ne peuvent pas être classée et que vous mettrez de coté. • Lorsqu'une fiche peut être classée dans 2 groupes différents, l'observation peut être trop générale et mérite d'être creusée pour donner naissance à 2 nouvelles fiches.
  • 16. Etape 04 : Donner un titre à chaque groupe
  • 17. • Vous avez face à vous un ensemble de fiches classées par affinité . Il s'agit maintenant de nommer chaque groupe à l'aide d'une phrase représentant le sens de l'ensemble des fiches qui le composent. Si vous vous êtes servis de Post-it, utilisez une couleur différente des précédentes.
  • 18. • Il convient de voir ensuite si les titres peuvent être combinés avec des fiches isolées . Dans l'affirmative, de toute évidence, ces fiches étaient du même niveau d'abstraction que les titres constitués. Ce qui explique pourquoi il n'a pas été possible de les classer.
  • 19. Etape 05 : Constituer une cartographie • Repositionner les groupes constitués (avec tous les niveaux) d'une manière claire sur un large support ( paper board, tableau ...)
  • 21. Etape 06 : Interpréter le diagramme • Analyser collectivement le résultat obtenu. C'est le temps de la discussion, de l'argumentation sur une base d'informations structurées, validée par le collectif. Selon la problématique de départ, l'équipe de travail peut voter pour hiérarchiser les groupes en donnant des notes individuelles. Il est ainsi possible de retenir des options, voire prendre des décisions.
  • 24. Exemple pratique • Le directeur général de votre entreprise vient de vous nommer sur un programme de gains de productivité d’un site industriel. Vous devez définir le projet permettant de trouver des solutions pour éviter les goulots d’étranglements sur une installation. Vous avez mené quelques interviews informelles sur le sujet. Les avis sont unanimes, c’est un problème récurrent : blocages et réduction de la capacité de production font perdre de l’argent à l’entreprise.
  • 25. • Vos interviews vous donnent l’impression que les causes fondamentales du problème sont multiples. Pour y voir plus clair, vous décidez d’utiliser le diagramme d’affinité. Vous allez ainsi décomposer le problème en sous problèmes et vous pourrez ensuite mener des analyses plus détaillées problème par problème.
  • 26. Démarche • Vous invitez deux ingénieurs du bureau d’études, trois techniciens de la maintenance et quatre opérateurs de production. • Vous écrivez sur le tableau le sujet : « Goulots d’étranglement de la chaîne de production ». • Vous demandez aux participants de noter tout ce qui peut causer ces goulots d’étranglement. Une idée par papier. • Chaque idée est collée au hasard sur le tableau. • Vous obtenez ainsi près de 100 idées en 30 minutes.
  • 27. • Les opérateurs, très contents qu’on leur demande leur avis, supposent que les causes fondamentales sont la température ambiante, l’humidité et les matières premières. • Les mainteneurs mettent en cause la configuration des installations et les réglages des opérateurs. • Les ingénieurs quant à eux, commencent à entrevoir des solutions plutôt qu’à identifier des problèmes. Vous rappelez que l’équipe recherchera des solutions dans un second temps. Il est trop tôt pour le moment, vous pouvez instaurer une nouvelle règle : « pas de solutions, que des causes ! ».
  • 28. • Généralement, au bout de 40 minutes, le flux d’idées diminue. Vous pouvez alors commencer la phase de regroupement.
  • 30. • Un participant a remarqué que les idées peuvent être regroupées en 2 groupes : les causes amont au processus de fabrication et celles liées à l’installation. Tout le monde semble partager cette idée, ainsi chacun déplace rapidement les papiers sur chacune des parties du tableau.
  • 32. • Vous décidez de pousser plus loin. Vous divisez les participants en 2 sous-groupes. • L’objectif est de trouver des sous-catégories et au bout de 10 minutes vous obtenez la répartition suivante :
  • 34. • Un échange avec le groupe permet d’identifier un premier périmètre pour votre projet : • Phase 1 : Boucle d’inspection, Tapis et Installation • Phase 2 : Couteaux • Phase 3 : Refroidissement en option si Phases 1 et 2 finalisées
  • 35. • Merci pour votre attention