SlideShare une entreprise Scribd logo
P A R M A H R E Z K A L L E L
10/10/2017
1
MANAGEMENT
DES RISQUES
Management des risques/ Mahrez Kallel/
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
2
Saut 1 Felix Baumgartner
 http://www.koreus.com/video/revoir-saut-felix-
baumgartner-redbull-stratos.html
 «Je n'ai pas envie de mourir. Tout ce que je fais est
extrêmement réfléchi et préparé. Je ne laisse rien au
hasard. Je ne veux surtout pas me fier à ma chance.»
Felix Baumgartner
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
3
Saut 2
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
4
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
5
Définition du risque
10/10/2017
6
Définition juridique:
Un risque est un événement dont l’arrivé aléatoire, est
susceptible de causer un dommage aux personnes ou
aux biens ou aux deux à la fois.
Assurance:
Le risque en assurance est un événement, qui lorsqu’il
survient, est susceptible d’entrainer des dommages
corporels aux personnes et/ou à leurs biens.
« Le risque est défini comme la combinaison de la
probabilité et de la (des) conséquence(s) de la
survenue d'un événement dangereux spécifié. » Selon
OHSAS.
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Définition du risque
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
7
D É F I N I T I O N I S O 31000:
« L E R I S Q U E E S T L ’ E F F E T D E
L ’ I N C E R T I T U D E S U R L E S O B J E C T I F S »
L E R I S Q U E E S T D É F I N I P A R
U N E C O M B I N A I S O N D E L A G R A V I T É E T D E
L A P R O B A B I L I T É D ' A P P A R I T I O N
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
8
?
P X C
(F x G)
10/10/2017
9
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Objectifs-Besoins-Apports
 Méthode systématique, standardisation, traçabilité
et suivi
 Aide à la décision
 Objectif économique
 Créer une Synergie dans l’équipe
 Traiter des causes et non pas des coupable
 Intégrer la gestion préventive
 Lean management
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
10
Management des risques
 Le lean management est un système d'organisation
du travail qui cherche à mettre à contribution
l'ensemble des acteurs afin d'éliminer les gaspillages
qui réduisent l'efficacité et la performance d'une
entreprise, d'une unité de production ou d'un
département
• INTELLIGENCE
… connaissance conceptuelle et
rationnelle (par opposition à la
sensation et à l'intuition)
… découvrir les relations…
… faculté d'adaptation
… traiter l'information pour atteindre
ses objectifs.
la capacité de connaitre,
de comprendre et
d’exploiter pour atteindre
un objectif
VISION-MISSION
Sages
Philosophes
‫الصالحون‬
‫العظماء‬
Leadeurs
‫الحائرون‬
Accablés, Indécis, Cadrés
À une vitesse
Réussis sans
bonheur
‫المحاريث‬
vision
mission
DEFINITION ET MISSION DE L'AUDIT INTERNE
L'audit interne est une activité indépendante et objective qui
donne à une organisation une assurance sur le degré de
maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les
améliorer, et contribue à créer de la valeur ajoutée. Il aide
cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant, par
une approche systématique et méthodique, ses processus de
management des risques, de contrôle, et de gouvernement
d'entreprise, et en faisant des propositions pour renforcer leur
efficacité.
Il s'agit d'une traduction littérale du Code of Ethics, approuvé par le Conseil d'Administration de l'IIA le 17 juin
2000. Cette traduction a été réalisée par l'Unité de Recherche Référentiels Professionnels, en partenariat avec
les Instituts francophones.
Dans l’exécution de ses taches, l’Auditeur Interne :
 Se base sur les textes législatifs et réglementaires et aussi sur le manuel des
procédures de l’Entreprise, ainsi que les décisions prises par le Conseil ou la haute
Direction, pour juger la conformité
 Adopte une approche par les risques et applique une procédure de management de
risques en l’absence d’une structure dédiée (norme 2060 « doit…rendre compte de
l’exposition aux risques significatifs…) (norme 2120 « MR : évaluer l’efficité du
processus…) 2120A et C page 16
 Conçoit et applique une procédure de l’Audit interne, approuvée par la Direction
 Organise des réunions d’audit dans le cadre des missions programmées
 Discute les résultats de ses constats et de ses propositions avec les différents
responsables
 Rédige des rapports de compte rendu à la Direction Générale et éventuellement au
Conseil
 Assure la coordination avec les contrôles externes et tient compte de leurs
recommandations
 Respecte la charte d’audit de l’entreprise, le code de déontologie et applique les
normes internationales pour la pratique professionnelle de l’AI
MISSION (2) - EXIGENCES
MISSION (3)
2050 – Coordination
« Afin d’assurer une couverture adéquate et d’éviter les
doubles emplois, le responsable de l’audit interne devrait
partager des informations et coordonner les activités avec
les autres prestataires internes et externes d’assurance et
de conseil ».
MISSION
l’assurance raisonnable que l’entreprise est gérée de manière saine et
efficace.
il s’assure que :
 Le Systèmes d’information garantit l'intégrité, la fiabilité, la
confidentialité et la disponibilité continue des données
 Le système de Contrôle interne est respecté et fonctionne efficacement
 Les Procédures et méthodes de gestion des risques sont appliqués
efficacement
 Les ressources et les actifs sont dûment enregistrés dans la comptabilité
et sont préservés comme il convient
 Les données financières, opérationnelles et comptables sont générées de
manière exactes et fiables
RELATION AVEC LE CONSEIL
1111 - Relation directe avec le Conseil
« Le responsable de l’audit interne doit pouvoir communiquer et
dialoguer directement avec le Conseil ».
Le Conseil,
- approuve la charte d’audit interne ;
- approuve le plan d’audit interne (fondé sur l’approche par les risques) ;
- approuve les décisions liées à la nomination et à la révocation du
responsable de l’audit
interne ;
- Assure un suivi des actions décidées dans le cadre des rapports d’audit
interne ou à l’occasion de leurs revues
POSITION ET RELATION : Conseil-Haute Direction-Audit Interne
CONSEIL
COMITE D’AUDIT
DIRECTION GENERALE
AUDIT INTERNE
Échanger sur des éléments factuels
Suppositions
Généralisation
Faits
Règles Jugements
Management des risques
Les éléments de performance
efficacité
efficience effectivité
De la décision à la gouvernance
• Il ne suffit pas de décider!
10/10/2017
24
Objectifs
Moyens
Exécuter
Evaluer
Réajuster
Risques
Problèmes
Conflits
Temps
Priorités
Paix
Ethique
Transparence
Régularité
Environnement
Décisions
Gestion
Gouvernance
La gestion du risque
10/10/2017
25
Besoin:
Tenir compte de l'incertitude,
d'éventuels événements ou de certaines
Circonstances et de leurs effets
sur les objectifs fixés.
Traiter les risques par ordre de priorité
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 26
Le processus de management du risque (ISO31000)
Appréciation du Risque
Etablissement du Contexte
Communication
et Concertation
Surveillance
Et Revue
Evaluation du Risque
Analyse du Risque
Identification du Risque
Traitement du Risque
Référentiels
 ISO 31000
 ISO/CEI 31010
 Guide 73:2009
 Les normes IIA (l'Institut international des
Auditeurs Internes: Institute of Internal Auditors) et
essentiellement les normes 2110 et 2120 (management des
risques) et la norme 2600 (acceptation des risques).
 Le COSO II (2013), émanant du Committee Of
Sponsoring Organizations of the Treadway Commission,
ou IIA est membre parmi cinq.
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
27
 Qualité ISO 9001:2015 « pour optimiser les performances vis à
vis des clients » EXIGENCE
 Environnement ISO 14001: « pour maîtriser les impacts
des activités sur l’environnement »
 Sécurité OHSAS 18001: « pour maîtriser les dangers »
 Sécurité des produits alimentaires ISO 22000: « pour
maîtriser les dangers liés à la sécurité du produit »
 Sécurité informatique…..
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
28
10/10/2017
29
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Contexte du risque
Identification Analyse Evaluation Traitement
10/10/201730Management des risques/ Mahrez Kallel/
31
32
le leadership collectif-Mahrez Kallel
L’identification des risques est indispensable
33
PREVENTIF
MEFIANCE
CURATIF
CONFIANCE
Contrôle traditionnel
Contrôle par échantillonnage
Contrôle intégré
Maîtrise stat. des procédés
Maîtrise des processus
Evolution des méthodes de contrôle
Management des risques
Management des risques
Cadre de la communication professionnelle
(Objectifs)
Spécifique – simple (specific)
Mesurable (measurable)
Ambitieux (achievable)
Réaliste (relevent)
Temporel (time-bound)
Cadre de la communication professionnelle
(Objectifs)
Ethic
communicated
oned
10/10/2017
38
Combien de fois
j’ai droit à l’erreur ?
La perception du risque
reflète les besoins, les
craintes, les connaissances,
les convictions et les valeurs
de la partie prenante.
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Perception du risque
Identification Analyse Evaluation Traitement
 Risques stratégiques/activité
fonctionnels/processus
opérationnels/tache
endogènes ou exogènes / localisation
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
39
10/10/2017
40
ERREUR OU RISQUE ?
Identifier une erreur est simplement la
première étape de la recherche des
vraies causes
Erreur et intelligence sont les deux
faces d’une même pièce
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
10/10/2017
41
Chercher l’efficacité, ne veut pas
dire être 100% conforme
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
 Détecter
 Analyser
 Recenser
 Taxonomie des risques
10/10/2017
42
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
Approches
 Processus
 structures
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
43
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ MMS 44
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 45
Fonction approvisionnement
Les tâches Les risques Les explications
Choix des
fournisseurs
1) Restreindre la concurrence
2) Cumul des tâches incompatibles
1) l’IPT fait ces traitements avec les mêmes fournisseurs
2) Les responsables des laboratoires procèdent eux-
mêmes à la consultation des fournisseurs
Suivi des
consultations
Manque de fiabilité du suivi les consultations et les demandes de prix effectuées par l’IPT ne
font pas l’objet de suivi régulier quant à leur réalisation et leur
volume annuel.
Consultations 1) Risque de remise en cause du principe
de l’égalité des soumissionnaires
2) Retard de satisfaction du besoin
Quelques insuffisances formelles de gestion des dossiers
(réception des plis, ouverture, dépouillement,…)
Achats hors
marchés et
Commandes
groupées
1) Non respect de la réglementation
(fractionnements des achats)
2) Incertitude de garantir des conditions
optimales d’achat.
3) Achats directs non justifiés
Non respect de la réglementation en vigueur et des clauses
contractuelles
Risque que les achats ne soient pas réalisés à des conditions
optimales
Risque de non respect de la réglementation relative aux marchés
publics
Suivi des
demandes d’achat
1) Registre de suivi n’est pas à jour
2) Achats non exécutées ou retardées
Commandes sur
contrats
Manque du suivi de l’exécution des contrats Difficultés de rapprocher les différentes quantités commandées
aux quantités prévues dans les contrats
Difficultés de déterminer la proportion de réalisation des
marchés publics
Imputation
budgétaire
Risque de dépassement budgétaire Certains projets de BC ne portent pas le visa budgétaire
Les états budgétaires des projets de recherche ne sont pas à jour.
Visa du bon de
commande
Réalisation des achats non autorisés Certains bons de commande sont adressés aux FRS sans visa
préalable de la DG
Suivi des
commandes
1) Retard dans la livraison
2) Rupture de stocks
Le suivi n’est pas rigoureux et systématique
Suivi des Risque de réclamations non apurées Absence de traçabilité et de support de suivi exhaustif
10/10/2017
46
Décomposition des situations à risque
 Fiche (fier) d’identification des éléments de risque
Un risque est paramétré par les éléments suivants :
 L’objectif : il s’agit d’un objectif spécifique (étant donné que le risque est l’effet
d’incertitude sur l’atteinte des objectifs)
 Le risque : l‘échec total ou partiel dans la réalisation de l’objectif spécifique.
 Le facteur de risque : l’instrument ou le contexte
 La (les) cible(s) : la (les) victime(s)
 L’événement contact : l’événement qui permet de mettre en relation tous les
éléments précédents
 Evénement amorce : l’accident qui génère l‘échec total ou partiel dans la
réalisation de l’objectif.
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
Application
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
47
10/10/2017
48
Décomposition des situations à risque
 Ishikawa (5M)
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
Présentation des causes
(diagramme d’ISHIKAWA)
MAIN D’OEUVREMATIEREMETHODES
MILIEUMATERIEL
Les clients
réclament
souvent des
duplicatas des
résultats
La procédure n’est pas
clairement définit
Le client ne reçoit pas
une preuve de sa
décharge
Le système de décharge
est toujours manuel
Complexité de la
coordination avec les
labos
Caractère confidentiel
des résultats
Impossibilité de
contrôler le livreur
Trop de demandes de
duplicatas
Le transfert de la preuve de
décharge pas possible
(registre)
L’application ne prévoit pas un
support de décharge
Difficulté de livraison par
les moyens de l’IPT
Diversité
d’interlocuteurs dans
les SS
Non disponibilité des
interlocuteurs
Personnel trop concentré
sur les taches inhérentes
à la prestation
Présentation des causes
(diagramme d’ISHIKAWA)
MAIN D’OEUVREMATIEREMETHODES
MILIEUMATERIEL
-Rupture des
stocks
-Coût de sur
stockage
Non application stricte de
la procédure
Absence
d’identification du
stocks max et stocks
min
Méthode de suivi des stocks
mal adaptée
Diversité des articles Manque de formation
Manque de motivation
Difficulté de la gestion
visuelle
Locaux sans éléments de
rangement
Absence d’un suivi
informatisé
Diversité des FRS
locaux et étrangers
Rangement non
adapté
Manque d’un cadre
gestionnaire
Stocks périssables
Présentation des causes
(diagramme d’ISHIKAWA)
MAIN D’OEUVREMATIERE
METHOD
ES
MILIEU
MATERI
EL
Ecartderéalisation
Prévision basées sur l’historique
Procédures non écrites
Négociations budgétaires non matérialisées par des PV
Périodicité de suivi non adéquate
Suivi manuel (excel)
Objectifs stratégiques non définis ou insuffisamment explicité
Manque de corrélation entre objectifs stratégiques et objectifs
opérationnels
Faible synergie
Communication non fluide
et cloisonnement
Manque de profil requis
Inconscience des objectifs
stratégiques
Manque d’esprit de
partage
Indisponibilité de l’info analytique
Info souvent qualitative
Dominance des méthodes des
finances publiques
S.I. non alimenté par l’info stratégique
Rattachement non adéquat
de la structure de suivi
Cloisonnement entre structures
Participation de corps différents
(techniques et administratif)
Environnement parfois imprévisible
Diversité des activités
Facteurs exogènes (recrutement, assurance
maladie…)
Temps alloué aux prévisions, pas
suffisant
Absence d’une application informatique
adéquate
Recettes assez variables
Absence de structure de contrôle de
gestion
 Mesurer la gravité et la fréquence
 Classer par niveaux
 Cartographier par processus et/ou par structures
10/10/2017
52
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
Cartographie des risques
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
53
Identification Analyse Evaluation Traitement
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 54
TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G*
SCORE
RISQ
Fonction approvisionnement
Choix des fournisseurs
1) Restreindre la concurrence
F 2
6
G 3
2) Cumul des tâches incompatibles
F 2
6
G 3
Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi F 3
6
G 2
Consultations
1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des
soumissionnaires
F
2
6
G
3
2) Retard de satisfaction du besoin F 3
9
G 3
Achats hors marchés et Commandes groupées
1)Non respect de la réglementation (fractionnements des
achats)
F
3
9
G
3
2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. F
3
6
G
2
3) Achats directs non justifiés F 3
9
G 3
Suivi des demandes d’achat
1) Registre de suivi n’est pas à jour F 2
4
G 2
2) Achats non exécutées ou retardées F 2
6
G 3
Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats F 3
9G
3
* F= Fréquence/Probabilité ; G= Gravité/Conséquence
BAREME:
Peu frequent=1 Peu grave=1
Frequent=2 Grave=2
Très frequent=3 Très grave=3
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 55
TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G*
SCORE RISQ
score
tache
Fonction approvisionnement
Choix des fournisseurs
1) Restreindre la concurrence
F
2
6
12
G
3
2) Cumul des tâches incompatibles
F
2
6
G
3
Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi F
3
6 6G
2
Consultations
1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des
soumissionnaires
F
2
6
15
G
3
2) Retard de satisfaction du besoin F
3
9
G
3
Achats hors marchés et Commandes groupées
1)Non respect de la réglementation (fractionnements des
achats)
F
3
9
24
G
3
2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. F
3
6
G
2
3) Achats directs non justifiés F
3
9
G
3
Suivi des demandes d’achat
1) Registre de suivi n’est pas à jour F
2
4
10
G
2
2) Achats non exécutées ou retardées F
2
6
G
3
Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats F
3
9 9G
3
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 56
TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G*
ORIGINES DU RISQUE
SCORE
RISQ
TOTAL PAR
TACHE
METHODES MATIERE MAIN D'ŒUVRE MATERIEL MILIEU
Fonction approvisionnement
Choix des fournisseurs
1) Restreindre la concurrence
F
2
6
12
G
3
2) Cumul des tâches incompatibles
F
2 2
6
G
3 3
Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi F
3 3
6 6G
2 2
Consultations
1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des
soumissionnaires
F
2
6
15
G
3
2) Retard de satisfaction du besoin F
3 3
9
G
3 3
Achats hors marchés et Commandes groupées
1)Non respect de la réglementation (fractionnements des
achats)
F
3
9
24
G
3
2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. F
3
6
G
2
3) Achats directs non justifiés F
3
9
G
3
Suivi des demandes d’achat
1) Registre de suivi n’est pas à jour F
2
4
10
G
2
2) Achats non exécutées ou retardées F
2 2
6
G
3 3
Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats F
3 3
9 9G
3 3
Imputation budgétaire Risque de dépassement budgétaire F
1
2 2G
2
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 57
TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G*
ORIGINES DU RISQUE
SCORE
RISQ
TOTAL PAR
TACHE
METHODES MATIERE MAIN D'ŒUVRE MATERIEL MILIEU
Fonction Comptable
Comptabilisation des factures FRS
1) Comptabilisation double des factures F
1 1
3
9
G
3 3
2) Solde fournisseurs erroné F
1 1
3
G
3 3
3) Risque de non respect de la réglementation comptable F
1 1
3G
3 3
Justification des comptes fournisseurs Comptes non justifiés dans la comptabilité F
2
6 6G
3
TOTAL PAR ORIGINE
164 10 174 32 42
RANG
2 5 1 4 3
Présentation selon ALRP
(As Low As Reasonably Practicable = Aussi Faible Que Raisonnablement Réalisable)
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
58
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
59
Exemple 1 : Présentation selon la méthode ALRP :
(As Low As Reasonably Practicable = Aussi Faible Que Raisonnablement Réalisable)
 Achat hors marché et Commandes groupées : 24
 Logiciel de gestion financière : 18
 Suivi des commandes: 15
 Réception des articles commandés : 13
 Comptabilisation des factures FRS : 12
 Consultation : 11
 Gestion des bons de prélèvement : 11
 Gestion des commandes : 11
 Déclaration : 11
 Choix des FRS: 10
 Fixation des caractéristiques techniques minimales :10
 La tenue des stocks : 9
 Suivi des demandes d'achats: 9
 Procès verbaux de perte de stocks: 8
 Exploitation de l'application de la gestion financière: 8
 Commande sur contrats: 6
 Suivi des réclamations : 6
 Procédures d’approvisionnement: 5
 Suivi des consultations: 5
 Marché cadre/négocié: 5
 Justification des comptes FRS : 5
 Dédouanement: 4
 Visa du bon de commande: 4
 Payement des factures : 4
 Imputation budgétaire: 3
 Dépouillement financier : 3
RISQUES
INACCEPTABLES
Le traitement est
inévitable
RISQUES
INACCEPTABLES. Il peut
être toléré si le
traitement est
impossible ou s’il
engage un cout plus
important que les
attentes
RISQUES TOLERABLES
avec un maintien du
niveau
RISQUES TOLERABLES si le
traitement est impossible
ou s’il engage un cout plus
important que les attentes
Exemple 2 : la matrice d’évaluation des risques
10/10/2017
60
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Risques Risques forts
Risques moyens inacceptables
faibles acceptables à maitriser
G
3
2
1
F
1 2 3
 Isoler le risque
 Transférer le risque
 Eliminer le risque
10/10/2017
61
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
 Neutraliser le risque (réduire)
 Accepter le risque
10/10/2017
62
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Identification Analyse Evaluation Traitement
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
63
REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE LA SANTE
INSTITUT PASTEUR DE TUNIS
SOUS DIRECTION DE L’AUDIT INTERNE
PLAN DE GESTION DES
RISQUES
2013
• I N I T I A T I O N À L A G E S T I O N D E S R I S Q U E S : C A D R E
C O N C E P T U E L , M É T H O D O L O G I E , R É F É R E N T I E L S
E T O U T I L S
•T A X O N O M I E E T C A R T O G R A P H I E D E S R I S Q U E S ,
A P P L I Q U É E S À L A F O N C T I O N
D ’ A P P R O V I S I O N N E M E N T
E L A B O R É P A R M A H R E Z K A L L E L
S O U S D I R E C T E U R D E L ’ A U D I T I N T E R N E
S E P T E M B R E 2 0 1 3
Maintenance du processus
10/10/2017
65
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Maintenance du processus
10/10/2017
66
Houston w’ve had a problem
Management des risques/ Mahrez Kallel/
 VEILLE
 Dynamique de réajustement: Traiter le risque résiduel
10/10/2017
67
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Une action planifiée: Traiter le risque résiduel
10/10/2017
68
Management des risques/ Mahrez Kallel/
Je me
présente, je
suis la
probabilité
statistique.
Enchanté,
je suis le
risque
résiduel.
Préparer toujours un plan B
10/10/2017
69
APPROPRIE EFFICACE
Management des risques/ Mahrez Kallel/
1- Identifier, prévoir, analyser
2- traitement du risque
3- suivi + risque résiduel
4- Traitement du risque résiduel
 Pondération
Management des risques
10/10/2017
71
Management des risques/ Mahrez Kallel/ AASSP
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
72
Exemple 1 : Présentation selon la méthode ALRP :
(As Low As Reasonably Practicable = Aussi Faible Que Raisonnablement Réalisable)
 Achat hors marché et Commandes groupées : 24
 Logiciel de gestion financière : 18
 Suivi des commandes: 15
 Réception des articles commandés : 13
 Comptabilisation des factures FRS : 12
 Consultation : 11
 Gestion des bons de prélèvement : 11
 Gestion des commandes : 11
 Déclaration : 11
 Choix des FRS: 10
 Fixation des caractéristiques techniques minimales :10
 La tenue des stocks : 9
 Suivi des demandes d'achats: 9
 Procès verbaux de perte de stocks: 8
 Exploitation de l'application de la gestion financière: 8
 Commande sur contrats: 6
 Suivi des réclamations : 6
 Procédures d’approvisionnement: 5
 Suivi des consultations: 5
 Marché cadre/négocié: 5
 Justification des comptes FRS : 5
 Dédouanement: 4
 Visa du bon de commande: 4
 Payement des factures : 4
 Imputation budgétaire: 3
 Dépouillement financier : 3
RISQUES
INACCEPTABLES
Le traitement est
inévitable
RISQUES
INACCEPTABLES. Il peut
être toléré si le
traitement est
impossible ou s’il
engage un cout plus
important que les
attentes
RISQUES TOLERABLES
avec un maintien du
niveau
RISQUES TOLERABLES si le
traitement est impossible
ou s’il engage un cout plus
important que les attentes
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 73
Achat hors marché et Commandes groupées : 24
Logiciel de gestion financière : 18
Suivi des commandes: 15
Réception des articles commandés : 13
Comptabilisation des factures FRS : 12
Consultation : 11
Gestion des bons de prélèvement : 11
Gestion des commandes : 11
Déclaration : 11
Choix des FRS: 10
Fixation des caractéristiques techniques minimales :10
La tenue des stocks : 9
Suivi des demandes d'achats: 9
Procès verbaux de perte de stocks: 8
Exploitation de l'application de la gestion financière: 8
Commande sur contrats: 6
Suivi des réclamations : 6
Procédures d’approvisionnement: 5
Suivi des consultations: 5
Marché cadre/négocié: 5
Justification des comptes FRS : 5
Dédouanement: 4
Visa du bon de commande: 4
Payement des factures : 4
Imputation budgétaire: 3
Dépouillement financier : 3
MISSION (3)
2050 – Coordination
« Afin d’assurer une couverture adéquate et d’éviter les
doubles emplois, le responsable de l’audit interne devrait
partager des informations et coordonner les activités avec
les autres prestataires internes et externes d’assurance et
de conseil ».
PROCESSUS
PROCESS 1/2
PROCESS 2/2
Vous gérez bien vos risques!
Capitalisation
du savoir faire
Privé – Public = CS
10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/
78
Vous gérez bien vos risques!
10/10/2017
79
Les meilleurs objectifs peuvent côtoyer des
risques importants.
d’un raisonnement en “perte acceptable” par
opposition au raisonnement classique en
“gain attendu”.
Accepter de l’adrinaline
Man. Risque + esprit entrepronorial,
effectuation
Management des risques/ Mahrez Kallel/
La gestion du risque est inévitable
10/10/2017
80
Traitez votre orgueil, comme
1er risque.
Management des risques/ Mahrez Kallel/
MERCI

Contenu connexe

Tendances

Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
ibtissam el hassani
 
management-risques-projet
 management-risques-projet  management-risques-projet
management-risques-projet
Es-sahli bilal
 
Fiche 4 management des risques
Fiche  4    management des risquesFiche  4    management des risques
Fiche 4 management des risques
Halim ARROUDJ
 
Gestion des risques
Gestion des risquesGestion des risques
Gestion des risques
eGov Innovation Center
 
Gestion des risques
Gestion des risquesGestion des risques
Gestion des risques
Aymen Foudhaili
 
Maîtrise de risques en gestion de projet
Maîtrise de risques en gestion de projetMaîtrise de risques en gestion de projet
Maîtrise de risques en gestion de projet
Chef De Projet Détendu
 
Tableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectifTableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectif
ABDELDJALIL DERRASCHOUK
 
les tableaux de bord de l'entreprise
les tableaux de bord de l'entrepriseles tableaux de bord de l'entreprise
les tableaux de bord de l'entreprise
sdistasi
 
diapo pour soutenance
diapo pour soutenance diapo pour soutenance
diapo pour soutenance
sara h
 
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et CartographieManagement des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
ibtissam el hassani
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes
TOOL_Z
 
Le tableau de bord
Le tableau de bord Le tableau de bord
Le tableau de bord
Béatrice BRINET
 
PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...
PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...
PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...
PECB
 
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de PapillonManagement des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
ibtissam el hassani
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
Saber Ferjani
 
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
TOOL_Z
 
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
YanisAHMEDALI
 
Déroulement d'une mission d'audit
Déroulement d'une mission d'auditDéroulement d'une mission d'audit
Déroulement d'une mission d'audit
BRAHIM MELLOUL
 
ISO 9001 V 2015 .ppt
ISO 9001 V 2015 .pptISO 9001 V 2015 .ppt
ISO 9001 V 2015 .ppt
TrikiWassim1
 

Tendances (20)

Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
 
management-risques-projet
 management-risques-projet  management-risques-projet
management-risques-projet
 
Fiche 4 management des risques
Fiche  4    management des risquesFiche  4    management des risques
Fiche 4 management des risques
 
Gestion des risques
Gestion des risquesGestion des risques
Gestion des risques
 
Gestion des risques
Gestion des risquesGestion des risques
Gestion des risques
 
Maîtrise de risques en gestion de projet
Maîtrise de risques en gestion de projetMaîtrise de risques en gestion de projet
Maîtrise de risques en gestion de projet
 
Tableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectifTableau de bord prospectif
Tableau de bord prospectif
 
les tableaux de bord de l'entreprise
les tableaux de bord de l'entrepriseles tableaux de bord de l'entreprise
les tableaux de bord de l'entreprise
 
diapo pour soutenance
diapo pour soutenance diapo pour soutenance
diapo pour soutenance
 
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et CartographieManagement des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
Management des risques 9 : Risques d’Entreprise et Cartographie
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes
 
Le tableau de bord
Le tableau de bord Le tableau de bord
Le tableau de bord
 
PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...
PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...
PECB Webinaire:L'ISO 31000:2009 Management du Risque - Principes et Lignes Di...
 
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de PapillonManagement des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
Management des risques 8 : Arbre de défaillances/ d’Evénements; Nœud de Papillon
 
Les outils du management de la qualite
Les outils du management de la qualiteLes outils du management de la qualite
Les outils du management de la qualite
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
 
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
 
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
 
Déroulement d'une mission d'audit
Déroulement d'une mission d'auditDéroulement d'une mission d'audit
Déroulement d'une mission d'audit
 
ISO 9001 V 2015 .ppt
ISO 9001 V 2015 .pptISO 9001 V 2015 .ppt
ISO 9001 V 2015 .ppt
 

Similaire à Management des risques

Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Arrow Institute
 
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
SARASIM6
 
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Alban Jarry
 
EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2
EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2
EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2
Alban Jarry
 
Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...
Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...
Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...
Institute of Information Systems (HES-SO)
 
Présentation résistante directeurs experts 20140527
Présentation résistante   directeurs experts 20140527Présentation résistante   directeurs experts 20140527
Présentation résistante directeurs experts 20140527
Résistante Risk Solutions
 
Offre contrôle interne
Offre contrôle interneOffre contrôle interne
Offre contrôle interne
Frédéric Cordel
 
COSO ERM 2017 traduit en Français.pdf
COSO ERM 2017 traduit en Français.pdfCOSO ERM 2017 traduit en Français.pdf
COSO ERM 2017 traduit en Français.pdf
hassanekoussoubeKOUS
 
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Eric CASPERS
 
Maîtrise des Risques
Maîtrise des RisquesMaîtrise des Risques
Maîtrise des Risques
Gerasimo Denis
 
MaîTrise Des Risques3
MaîTrise Des Risques3MaîTrise Des Risques3
MaîTrise Des Risques3
guest798b2af
 
La compliance
La complianceLa compliance
La compliance
Hervé Boullanger
 
Le Management par les Processus
Le Management par les ProcessusLe Management par les Processus
Le Management par les Processus
Arrow Institute
 
Document unique BTP
Document unique BTPDocument unique BTP
Document unique BTP
NetPME
 
Cours gestion de risques gratuit
Cours gestion de risques gratuitCours gestion de risques gratuit
Cours gestion de risques gratuit
R. K.
 
les Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interneles Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interne
Youssef Bensafi
 
Offre gestion des risques
Offre gestion des risquesOffre gestion des risques
Offre gestion des risques
Frédéric Cordel
 
«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...
«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...
«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...
Claude Emond
 

Similaire à Management des risques (20)

Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
Quel Cadre opérationnel cohérent pour la gestion des risques opérationnels?
 
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
 
Orsa kpmg
Orsa kpmgOrsa kpmg
Orsa kpmg
 
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
 
EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2
EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2
EIFR - Gouvernance et nouvelle politique des risques sous solvabilite 2
 
Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...
Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...
Risques opérationnels et le système de contrôle interne : les limites d’un te...
 
Présentation résistante directeurs experts 20140527
Présentation résistante   directeurs experts 20140527Présentation résistante   directeurs experts 20140527
Présentation résistante directeurs experts 20140527
 
Offre contrôle interne
Offre contrôle interneOffre contrôle interne
Offre contrôle interne
 
COSO ERM 2017 traduit en Français.pdf
COSO ERM 2017 traduit en Français.pdfCOSO ERM 2017 traduit en Français.pdf
COSO ERM 2017 traduit en Français.pdf
 
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
 
Maîtrise des Risques
Maîtrise des RisquesMaîtrise des Risques
Maîtrise des Risques
 
MaîTrise Des Risques3
MaîTrise Des Risques3MaîTrise Des Risques3
MaîTrise Des Risques3
 
La compliance
La complianceLa compliance
La compliance
 
Le Management par les Processus
Le Management par les ProcessusLe Management par les Processus
Le Management par les Processus
 
Guide hse 2009
Guide hse 2009Guide hse 2009
Guide hse 2009
 
Document unique BTP
Document unique BTPDocument unique BTP
Document unique BTP
 
Cours gestion de risques gratuit
Cours gestion de risques gratuitCours gestion de risques gratuit
Cours gestion de risques gratuit
 
les Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interneles Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interne
 
Offre gestion des risques
Offre gestion des risquesOffre gestion des risques
Offre gestion des risques
 
«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...
«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...
«Il n'y a pas de projets de construction, il n'y a pas de projets TI, il n'y ...
 

Plus de Pasteur_Tunis

Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis
Pasteur_Tunis
 
Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...
Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...
Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...
Pasteur_Tunis
 
In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...
In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...
In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...
Pasteur_Tunis
 
Les marchés publics à l’ère de la digitalisation
Les marchés publics  à l’ère de la digitalisationLes marchés publics  à l’ère de la digitalisation
Les marchés publics à l’ère de la digitalisation
Pasteur_Tunis
 
LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...
LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...
LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...
Pasteur_Tunis
 
Gestion du patrimoine
Gestion du patrimoineGestion du patrimoine
Gestion du patrimoine
Pasteur_Tunis
 
Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...
Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...
Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...
Pasteur_Tunis
 
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICSLES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
Pasteur_Tunis
 
LA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICS
LA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICSLA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICS
LA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICS
Pasteur_Tunis
 
Exposé audit interne et controle interne
Exposé audit interne et controle interneExposé audit interne et controle interne
Exposé audit interne et controle interne
Pasteur_Tunis
 
ABUS DE POSITION DOMINANTE: DROIT DE LA CONCURRENCE
ABUS  DE  POSITION DOMINANTE:  DROIT DE LA CONCURRENCE ABUS  DE  POSITION DOMINANTE:  DROIT DE LA CONCURRENCE
ABUS DE POSITION DOMINANTE: DROIT DE LA CONCURRENCE
Pasteur_Tunis
 
Fiscalité Internationale des Marchés Publics en l’absence de convention fiscale
Fiscalité Internationale des Marchés Publics  en l’absence de convention fiscaleFiscalité Internationale des Marchés Publics  en l’absence de convention fiscale
Fiscalité Internationale des Marchés Publics en l’absence de convention fiscale
Pasteur_Tunis
 
Rapport 2020 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2020 Institut Pasteur de TunisRapport 2020 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2020 Institut Pasteur de Tunis
Pasteur_Tunis
 
Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019
Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019
Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019
Pasteur_Tunis
 
Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018
Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018
Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018
Pasteur_Tunis
 
Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...
Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...
Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...
Pasteur_Tunis
 
Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...
Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...
Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...
Pasteur_Tunis
 
La gestion des Immobilisations
La gestion des ImmobilisationsLa gestion des Immobilisations
La gestion des Immobilisations
Pasteur_Tunis
 
PHINDaccess Conference Omics Challenges in Infectious Diseases Research - K...
PHINDaccess  Conference Omics Challenges in  Infectious Diseases Research - K...PHINDaccess  Conference Omics Challenges in  Infectious Diseases Research - K...
PHINDaccess Conference Omics Challenges in Infectious Diseases Research - K...
Pasteur_Tunis
 
Science Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de Tunis
Science Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de TunisScience Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de Tunis
Science Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de Tunis
Pasteur_Tunis
 

Plus de Pasteur_Tunis (20)

Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2021 Institut Pasteur de Tunis
 
Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...
Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...
Concomitant infection with Mycoplasma pneumoniae and SARS-CoV-2 in Tunisian p...
 
In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...
In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...
In vivo investigation of the genotoxic potential of C17-Sphinganine analog my...
 
Les marchés publics à l’ère de la digitalisation
Les marchés publics  à l’ère de la digitalisationLes marchés publics  à l’ère de la digitalisation
Les marchés publics à l’ère de la digitalisation
 
LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...
LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...
LA RELATION ENTRE LA CULTURE DE LA DISCIPLINE ,LE LAXISME ET LA VALEUR DU TRA...
 
Gestion du patrimoine
Gestion du patrimoineGestion du patrimoine
Gestion du patrimoine
 
Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...
Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...
Le règlement définitif : Une radioscopie du respect du titulaire du marché de...
 
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICSLES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
 
LA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICS
LA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICSLA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICS
LA CONVENTION DE L’ONU SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET MARCHES PUBLICS
 
Exposé audit interne et controle interne
Exposé audit interne et controle interneExposé audit interne et controle interne
Exposé audit interne et controle interne
 
ABUS DE POSITION DOMINANTE: DROIT DE LA CONCURRENCE
ABUS  DE  POSITION DOMINANTE:  DROIT DE LA CONCURRENCE ABUS  DE  POSITION DOMINANTE:  DROIT DE LA CONCURRENCE
ABUS DE POSITION DOMINANTE: DROIT DE LA CONCURRENCE
 
Fiscalité Internationale des Marchés Publics en l’absence de convention fiscale
Fiscalité Internationale des Marchés Publics  en l’absence de convention fiscaleFiscalité Internationale des Marchés Publics  en l’absence de convention fiscale
Fiscalité Internationale des Marchés Publics en l’absence de convention fiscale
 
Rapport 2020 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2020 Institut Pasteur de TunisRapport 2020 Institut Pasteur de Tunis
Rapport 2020 Institut Pasteur de Tunis
 
Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019
Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019
Rapport de l'Institut Pasteur de Tunis 2019
 
Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018
Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018
Rapport d'activité de l'Institut Pasteur de Tunis 2018
 
Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...
Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...
Le séquençage haut débit: NGS, une révolution de la biologie moléculaire au s...
 
Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...
Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...
Evolution des Exigences pour la Reconnaissance des Compétences LES ENJEUX DE ...
 
La gestion des Immobilisations
La gestion des ImmobilisationsLa gestion des Immobilisations
La gestion des Immobilisations
 
PHINDaccess Conference Omics Challenges in Infectious Diseases Research - K...
PHINDaccess  Conference Omics Challenges in  Infectious Diseases Research - K...PHINDaccess  Conference Omics Challenges in  Infectious Diseases Research - K...
PHINDaccess Conference Omics Challenges in Infectious Diseases Research - K...
 
Science Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de Tunis
Science Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de TunisScience Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de Tunis
Science Ensemble : La boutique des Sciences de l'Institut Pasteur de Tunis
 

Dernier

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
EdouardHusson
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 

Dernier (9)

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
 
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 

Management des risques

  • 1. P A R M A H R E Z K A L L E L 10/10/2017 1 MANAGEMENT DES RISQUES Management des risques/ Mahrez Kallel/
  • 2. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 2 Saut 1 Felix Baumgartner
  • 3.  http://www.koreus.com/video/revoir-saut-felix- baumgartner-redbull-stratos.html  «Je n'ai pas envie de mourir. Tout ce que je fais est extrêmement réfléchi et préparé. Je ne laisse rien au hasard. Je ne veux surtout pas me fier à ma chance.» Felix Baumgartner 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 3
  • 4. Saut 2 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 4
  • 6. Définition du risque 10/10/2017 6 Définition juridique: Un risque est un événement dont l’arrivé aléatoire, est susceptible de causer un dommage aux personnes ou aux biens ou aux deux à la fois. Assurance: Le risque en assurance est un événement, qui lorsqu’il survient, est susceptible d’entrainer des dommages corporels aux personnes et/ou à leurs biens. « Le risque est défini comme la combinaison de la probabilité et de la (des) conséquence(s) de la survenue d'un événement dangereux spécifié. » Selon OHSAS. Management des risques/ Mahrez Kallel/
  • 7. Définition du risque 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 7 D É F I N I T I O N I S O 31000: « L E R I S Q U E E S T L ’ E F F E T D E L ’ I N C E R T I T U D E S U R L E S O B J E C T I F S » L E R I S Q U E E S T D É F I N I P A R U N E C O M B I N A I S O N D E L A G R A V I T É E T D E L A P R O B A B I L I T É D ' A P P A R I T I O N
  • 8. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 8 ? P X C (F x G)
  • 10. Objectifs-Besoins-Apports  Méthode systématique, standardisation, traçabilité et suivi  Aide à la décision  Objectif économique  Créer une Synergie dans l’équipe  Traiter des causes et non pas des coupable  Intégrer la gestion préventive  Lean management 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 10
  • 12.  Le lean management est un système d'organisation du travail qui cherche à mettre à contribution l'ensemble des acteurs afin d'éliminer les gaspillages qui réduisent l'efficacité et la performance d'une entreprise, d'une unité de production ou d'un département
  • 13. • INTELLIGENCE … connaissance conceptuelle et rationnelle (par opposition à la sensation et à l'intuition) … découvrir les relations… … faculté d'adaptation … traiter l'information pour atteindre ses objectifs. la capacité de connaitre, de comprendre et d’exploiter pour atteindre un objectif
  • 15. DEFINITION ET MISSION DE L'AUDIT INTERNE L'audit interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer, et contribue à créer de la valeur ajoutée. Il aide cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques, de contrôle, et de gouvernement d'entreprise, et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité. Il s'agit d'une traduction littérale du Code of Ethics, approuvé par le Conseil d'Administration de l'IIA le 17 juin 2000. Cette traduction a été réalisée par l'Unité de Recherche Référentiels Professionnels, en partenariat avec les Instituts francophones.
  • 16. Dans l’exécution de ses taches, l’Auditeur Interne :  Se base sur les textes législatifs et réglementaires et aussi sur le manuel des procédures de l’Entreprise, ainsi que les décisions prises par le Conseil ou la haute Direction, pour juger la conformité  Adopte une approche par les risques et applique une procédure de management de risques en l’absence d’une structure dédiée (norme 2060 « doit…rendre compte de l’exposition aux risques significatifs…) (norme 2120 « MR : évaluer l’efficité du processus…) 2120A et C page 16  Conçoit et applique une procédure de l’Audit interne, approuvée par la Direction  Organise des réunions d’audit dans le cadre des missions programmées  Discute les résultats de ses constats et de ses propositions avec les différents responsables  Rédige des rapports de compte rendu à la Direction Générale et éventuellement au Conseil  Assure la coordination avec les contrôles externes et tient compte de leurs recommandations  Respecte la charte d’audit de l’entreprise, le code de déontologie et applique les normes internationales pour la pratique professionnelle de l’AI MISSION (2) - EXIGENCES
  • 17. MISSION (3) 2050 – Coordination « Afin d’assurer une couverture adéquate et d’éviter les doubles emplois, le responsable de l’audit interne devrait partager des informations et coordonner les activités avec les autres prestataires internes et externes d’assurance et de conseil ».
  • 18. MISSION l’assurance raisonnable que l’entreprise est gérée de manière saine et efficace. il s’assure que :  Le Systèmes d’information garantit l'intégrité, la fiabilité, la confidentialité et la disponibilité continue des données  Le système de Contrôle interne est respecté et fonctionne efficacement  Les Procédures et méthodes de gestion des risques sont appliqués efficacement  Les ressources et les actifs sont dûment enregistrés dans la comptabilité et sont préservés comme il convient  Les données financières, opérationnelles et comptables sont générées de manière exactes et fiables
  • 19. RELATION AVEC LE CONSEIL 1111 - Relation directe avec le Conseil « Le responsable de l’audit interne doit pouvoir communiquer et dialoguer directement avec le Conseil ». Le Conseil, - approuve la charte d’audit interne ; - approuve le plan d’audit interne (fondé sur l’approche par les risques) ; - approuve les décisions liées à la nomination et à la révocation du responsable de l’audit interne ; - Assure un suivi des actions décidées dans le cadre des rapports d’audit interne ou à l’occasion de leurs revues
  • 20. POSITION ET RELATION : Conseil-Haute Direction-Audit Interne CONSEIL COMITE D’AUDIT DIRECTION GENERALE AUDIT INTERNE
  • 21. Échanger sur des éléments factuels Suppositions Généralisation Faits Règles Jugements
  • 23. Les éléments de performance efficacité efficience effectivité
  • 24. De la décision à la gouvernance • Il ne suffit pas de décider! 10/10/2017 24 Objectifs Moyens Exécuter Evaluer Réajuster Risques Problèmes Conflits Temps Priorités Paix Ethique Transparence Régularité Environnement Décisions Gestion Gouvernance
  • 25. La gestion du risque 10/10/2017 25 Besoin: Tenir compte de l'incertitude, d'éventuels événements ou de certaines Circonstances et de leurs effets sur les objectifs fixés. Traiter les risques par ordre de priorité Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 26. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 26 Le processus de management du risque (ISO31000) Appréciation du Risque Etablissement du Contexte Communication et Concertation Surveillance Et Revue Evaluation du Risque Analyse du Risque Identification du Risque Traitement du Risque
  • 27. Référentiels  ISO 31000  ISO/CEI 31010  Guide 73:2009  Les normes IIA (l'Institut international des Auditeurs Internes: Institute of Internal Auditors) et essentiellement les normes 2110 et 2120 (management des risques) et la norme 2600 (acceptation des risques).  Le COSO II (2013), émanant du Committee Of Sponsoring Organizations of the Treadway Commission, ou IIA est membre parmi cinq. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 27
  • 28.  Qualité ISO 9001:2015 « pour optimiser les performances vis à vis des clients » EXIGENCE  Environnement ISO 14001: « pour maîtriser les impacts des activités sur l’environnement »  Sécurité OHSAS 18001: « pour maîtriser les dangers »  Sécurité des produits alimentaires ISO 22000: « pour maîtriser les dangers liés à la sécurité du produit »  Sécurité informatique….. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 28
  • 29. 10/10/2017 29 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Contexte du risque Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 31. 31
  • 32. 32 le leadership collectif-Mahrez Kallel L’identification des risques est indispensable
  • 33. 33 PREVENTIF MEFIANCE CURATIF CONFIANCE Contrôle traditionnel Contrôle par échantillonnage Contrôle intégré Maîtrise stat. des procédés Maîtrise des processus Evolution des méthodes de contrôle
  • 36. Cadre de la communication professionnelle (Objectifs) Spécifique – simple (specific) Mesurable (measurable) Ambitieux (achievable) Réaliste (relevent) Temporel (time-bound)
  • 37. Cadre de la communication professionnelle (Objectifs) Ethic communicated oned
  • 38. 10/10/2017 38 Combien de fois j’ai droit à l’erreur ? La perception du risque reflète les besoins, les craintes, les connaissances, les convictions et les valeurs de la partie prenante. Management des risques/ Mahrez Kallel/ Perception du risque Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 39.  Risques stratégiques/activité fonctionnels/processus opérationnels/tache endogènes ou exogènes / localisation 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 39
  • 40. 10/10/2017 40 ERREUR OU RISQUE ? Identifier une erreur est simplement la première étape de la recherche des vraies causes Erreur et intelligence sont les deux faces d’une même pièce Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 41. 10/10/2017 41 Chercher l’efficacité, ne veut pas dire être 100% conforme Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 42.  Détecter  Analyser  Recenser  Taxonomie des risques 10/10/2017 42 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 44. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ MMS 44
  • 45. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 45 Fonction approvisionnement Les tâches Les risques Les explications Choix des fournisseurs 1) Restreindre la concurrence 2) Cumul des tâches incompatibles 1) l’IPT fait ces traitements avec les mêmes fournisseurs 2) Les responsables des laboratoires procèdent eux- mêmes à la consultation des fournisseurs Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi les consultations et les demandes de prix effectuées par l’IPT ne font pas l’objet de suivi régulier quant à leur réalisation et leur volume annuel. Consultations 1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des soumissionnaires 2) Retard de satisfaction du besoin Quelques insuffisances formelles de gestion des dossiers (réception des plis, ouverture, dépouillement,…) Achats hors marchés et Commandes groupées 1) Non respect de la réglementation (fractionnements des achats) 2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. 3) Achats directs non justifiés Non respect de la réglementation en vigueur et des clauses contractuelles Risque que les achats ne soient pas réalisés à des conditions optimales Risque de non respect de la réglementation relative aux marchés publics Suivi des demandes d’achat 1) Registre de suivi n’est pas à jour 2) Achats non exécutées ou retardées Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats Difficultés de rapprocher les différentes quantités commandées aux quantités prévues dans les contrats Difficultés de déterminer la proportion de réalisation des marchés publics Imputation budgétaire Risque de dépassement budgétaire Certains projets de BC ne portent pas le visa budgétaire Les états budgétaires des projets de recherche ne sont pas à jour. Visa du bon de commande Réalisation des achats non autorisés Certains bons de commande sont adressés aux FRS sans visa préalable de la DG Suivi des commandes 1) Retard dans la livraison 2) Rupture de stocks Le suivi n’est pas rigoureux et systématique Suivi des Risque de réclamations non apurées Absence de traçabilité et de support de suivi exhaustif
  • 46. 10/10/2017 46 Décomposition des situations à risque  Fiche (fier) d’identification des éléments de risque Un risque est paramétré par les éléments suivants :  L’objectif : il s’agit d’un objectif spécifique (étant donné que le risque est l’effet d’incertitude sur l’atteinte des objectifs)  Le risque : l‘échec total ou partiel dans la réalisation de l’objectif spécifique.  Le facteur de risque : l’instrument ou le contexte  La (les) cible(s) : la (les) victime(s)  L’événement contact : l’événement qui permet de mettre en relation tous les éléments précédents  Evénement amorce : l’accident qui génère l‘échec total ou partiel dans la réalisation de l’objectif. Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 48. 10/10/2017 48 Décomposition des situations à risque  Ishikawa (5M) Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 49. Présentation des causes (diagramme d’ISHIKAWA) MAIN D’OEUVREMATIEREMETHODES MILIEUMATERIEL Les clients réclament souvent des duplicatas des résultats La procédure n’est pas clairement définit Le client ne reçoit pas une preuve de sa décharge Le système de décharge est toujours manuel Complexité de la coordination avec les labos Caractère confidentiel des résultats Impossibilité de contrôler le livreur Trop de demandes de duplicatas Le transfert de la preuve de décharge pas possible (registre) L’application ne prévoit pas un support de décharge Difficulté de livraison par les moyens de l’IPT Diversité d’interlocuteurs dans les SS Non disponibilité des interlocuteurs Personnel trop concentré sur les taches inhérentes à la prestation
  • 50. Présentation des causes (diagramme d’ISHIKAWA) MAIN D’OEUVREMATIEREMETHODES MILIEUMATERIEL -Rupture des stocks -Coût de sur stockage Non application stricte de la procédure Absence d’identification du stocks max et stocks min Méthode de suivi des stocks mal adaptée Diversité des articles Manque de formation Manque de motivation Difficulté de la gestion visuelle Locaux sans éléments de rangement Absence d’un suivi informatisé Diversité des FRS locaux et étrangers Rangement non adapté Manque d’un cadre gestionnaire Stocks périssables
  • 51. Présentation des causes (diagramme d’ISHIKAWA) MAIN D’OEUVREMATIERE METHOD ES MILIEU MATERI EL Ecartderéalisation Prévision basées sur l’historique Procédures non écrites Négociations budgétaires non matérialisées par des PV Périodicité de suivi non adéquate Suivi manuel (excel) Objectifs stratégiques non définis ou insuffisamment explicité Manque de corrélation entre objectifs stratégiques et objectifs opérationnels Faible synergie Communication non fluide et cloisonnement Manque de profil requis Inconscience des objectifs stratégiques Manque d’esprit de partage Indisponibilité de l’info analytique Info souvent qualitative Dominance des méthodes des finances publiques S.I. non alimenté par l’info stratégique Rattachement non adéquat de la structure de suivi Cloisonnement entre structures Participation de corps différents (techniques et administratif) Environnement parfois imprévisible Diversité des activités Facteurs exogènes (recrutement, assurance maladie…) Temps alloué aux prévisions, pas suffisant Absence d’une application informatique adéquate Recettes assez variables Absence de structure de contrôle de gestion
  • 52.  Mesurer la gravité et la fréquence  Classer par niveaux  Cartographier par processus et/ou par structures 10/10/2017 52 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 53. Cartographie des risques 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 53 Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 54. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 54 TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G* SCORE RISQ Fonction approvisionnement Choix des fournisseurs 1) Restreindre la concurrence F 2 6 G 3 2) Cumul des tâches incompatibles F 2 6 G 3 Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi F 3 6 G 2 Consultations 1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des soumissionnaires F 2 6 G 3 2) Retard de satisfaction du besoin F 3 9 G 3 Achats hors marchés et Commandes groupées 1)Non respect de la réglementation (fractionnements des achats) F 3 9 G 3 2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. F 3 6 G 2 3) Achats directs non justifiés F 3 9 G 3 Suivi des demandes d’achat 1) Registre de suivi n’est pas à jour F 2 4 G 2 2) Achats non exécutées ou retardées F 2 6 G 3 Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats F 3 9G 3 * F= Fréquence/Probabilité ; G= Gravité/Conséquence BAREME: Peu frequent=1 Peu grave=1 Frequent=2 Grave=2 Très frequent=3 Très grave=3
  • 55. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 55 TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G* SCORE RISQ score tache Fonction approvisionnement Choix des fournisseurs 1) Restreindre la concurrence F 2 6 12 G 3 2) Cumul des tâches incompatibles F 2 6 G 3 Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi F 3 6 6G 2 Consultations 1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des soumissionnaires F 2 6 15 G 3 2) Retard de satisfaction du besoin F 3 9 G 3 Achats hors marchés et Commandes groupées 1)Non respect de la réglementation (fractionnements des achats) F 3 9 24 G 3 2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. F 3 6 G 2 3) Achats directs non justifiés F 3 9 G 3 Suivi des demandes d’achat 1) Registre de suivi n’est pas à jour F 2 4 10 G 2 2) Achats non exécutées ou retardées F 2 6 G 3 Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats F 3 9 9G 3
  • 56. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 56 TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G* ORIGINES DU RISQUE SCORE RISQ TOTAL PAR TACHE METHODES MATIERE MAIN D'ŒUVRE MATERIEL MILIEU Fonction approvisionnement Choix des fournisseurs 1) Restreindre la concurrence F 2 6 12 G 3 2) Cumul des tâches incompatibles F 2 2 6 G 3 3 Suivi des consultations Manque de fiabilité du suivi F 3 3 6 6G 2 2 Consultations 1) Risque de remise en cause du principe de l’égalité des soumissionnaires F 2 6 15 G 3 2) Retard de satisfaction du besoin F 3 3 9 G 3 3 Achats hors marchés et Commandes groupées 1)Non respect de la réglementation (fractionnements des achats) F 3 9 24 G 3 2) Incertitude de garantir des conditions optimales d’achat. F 3 6 G 2 3) Achats directs non justifiés F 3 9 G 3 Suivi des demandes d’achat 1) Registre de suivi n’est pas à jour F 2 4 10 G 2 2) Achats non exécutées ou retardées F 2 2 6 G 3 3 Commandes sur contrats Manque du suivi de l’exécution des contrats F 3 3 9 9G 3 3 Imputation budgétaire Risque de dépassement budgétaire F 1 2 2G 2
  • 57. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 57 TACHES / PROCESSUS LISTE DES RISQUES F/G* ORIGINES DU RISQUE SCORE RISQ TOTAL PAR TACHE METHODES MATIERE MAIN D'ŒUVRE MATERIEL MILIEU Fonction Comptable Comptabilisation des factures FRS 1) Comptabilisation double des factures F 1 1 3 9 G 3 3 2) Solde fournisseurs erroné F 1 1 3 G 3 3 3) Risque de non respect de la réglementation comptable F 1 1 3G 3 3 Justification des comptes fournisseurs Comptes non justifiés dans la comptabilité F 2 6 6G 3 TOTAL PAR ORIGINE 164 10 174 32 42 RANG 2 5 1 4 3
  • 58. Présentation selon ALRP (As Low As Reasonably Practicable = Aussi Faible Que Raisonnablement Réalisable) 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 58
  • 59. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 59 Exemple 1 : Présentation selon la méthode ALRP : (As Low As Reasonably Practicable = Aussi Faible Que Raisonnablement Réalisable)  Achat hors marché et Commandes groupées : 24  Logiciel de gestion financière : 18  Suivi des commandes: 15  Réception des articles commandés : 13  Comptabilisation des factures FRS : 12  Consultation : 11  Gestion des bons de prélèvement : 11  Gestion des commandes : 11  Déclaration : 11  Choix des FRS: 10  Fixation des caractéristiques techniques minimales :10  La tenue des stocks : 9  Suivi des demandes d'achats: 9  Procès verbaux de perte de stocks: 8  Exploitation de l'application de la gestion financière: 8  Commande sur contrats: 6  Suivi des réclamations : 6  Procédures d’approvisionnement: 5  Suivi des consultations: 5  Marché cadre/négocié: 5  Justification des comptes FRS : 5  Dédouanement: 4  Visa du bon de commande: 4  Payement des factures : 4  Imputation budgétaire: 3  Dépouillement financier : 3 RISQUES INACCEPTABLES Le traitement est inévitable RISQUES INACCEPTABLES. Il peut être toléré si le traitement est impossible ou s’il engage un cout plus important que les attentes RISQUES TOLERABLES avec un maintien du niveau RISQUES TOLERABLES si le traitement est impossible ou s’il engage un cout plus important que les attentes
  • 60. Exemple 2 : la matrice d’évaluation des risques 10/10/2017 60 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Risques Risques forts Risques moyens inacceptables faibles acceptables à maitriser G 3 2 1 F 1 2 3
  • 61.  Isoler le risque  Transférer le risque  Eliminer le risque 10/10/2017 61 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 62.  Neutraliser le risque (réduire)  Accepter le risque 10/10/2017 62 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Identification Analyse Evaluation Traitement
  • 64. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE INSTITUT PASTEUR DE TUNIS SOUS DIRECTION DE L’AUDIT INTERNE PLAN DE GESTION DES RISQUES 2013 • I N I T I A T I O N À L A G E S T I O N D E S R I S Q U E S : C A D R E C O N C E P T U E L , M É T H O D O L O G I E , R É F É R E N T I E L S E T O U T I L S •T A X O N O M I E E T C A R T O G R A P H I E D E S R I S Q U E S , A P P L I Q U É E S À L A F O N C T I O N D ’ A P P R O V I S I O N N E M E N T E L A B O R É P A R M A H R E Z K A L L E L S O U S D I R E C T E U R D E L ’ A U D I T I N T E R N E S E P T E M B R E 2 0 1 3
  • 66. Maintenance du processus 10/10/2017 66 Houston w’ve had a problem Management des risques/ Mahrez Kallel/  VEILLE
  • 67.  Dynamique de réajustement: Traiter le risque résiduel 10/10/2017 67 Management des risques/ Mahrez Kallel/
  • 68. Une action planifiée: Traiter le risque résiduel 10/10/2017 68 Management des risques/ Mahrez Kallel/ Je me présente, je suis la probabilité statistique. Enchanté, je suis le risque résiduel.
  • 69. Préparer toujours un plan B 10/10/2017 69 APPROPRIE EFFICACE Management des risques/ Mahrez Kallel/
  • 70. 1- Identifier, prévoir, analyser 2- traitement du risque 3- suivi + risque résiduel 4- Traitement du risque résiduel  Pondération
  • 71. Management des risques 10/10/2017 71 Management des risques/ Mahrez Kallel/ AASSP
  • 72. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 72 Exemple 1 : Présentation selon la méthode ALRP : (As Low As Reasonably Practicable = Aussi Faible Que Raisonnablement Réalisable)  Achat hors marché et Commandes groupées : 24  Logiciel de gestion financière : 18  Suivi des commandes: 15  Réception des articles commandés : 13  Comptabilisation des factures FRS : 12  Consultation : 11  Gestion des bons de prélèvement : 11  Gestion des commandes : 11  Déclaration : 11  Choix des FRS: 10  Fixation des caractéristiques techniques minimales :10  La tenue des stocks : 9  Suivi des demandes d'achats: 9  Procès verbaux de perte de stocks: 8  Exploitation de l'application de la gestion financière: 8  Commande sur contrats: 6  Suivi des réclamations : 6  Procédures d’approvisionnement: 5  Suivi des consultations: 5  Marché cadre/négocié: 5  Justification des comptes FRS : 5  Dédouanement: 4  Visa du bon de commande: 4  Payement des factures : 4  Imputation budgétaire: 3  Dépouillement financier : 3 RISQUES INACCEPTABLES Le traitement est inévitable RISQUES INACCEPTABLES. Il peut être toléré si le traitement est impossible ou s’il engage un cout plus important que les attentes RISQUES TOLERABLES avec un maintien du niveau RISQUES TOLERABLES si le traitement est impossible ou s’il engage un cout plus important que les attentes
  • 73. 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 73 Achat hors marché et Commandes groupées : 24 Logiciel de gestion financière : 18 Suivi des commandes: 15 Réception des articles commandés : 13 Comptabilisation des factures FRS : 12 Consultation : 11 Gestion des bons de prélèvement : 11 Gestion des commandes : 11 Déclaration : 11 Choix des FRS: 10 Fixation des caractéristiques techniques minimales :10 La tenue des stocks : 9 Suivi des demandes d'achats: 9 Procès verbaux de perte de stocks: 8 Exploitation de l'application de la gestion financière: 8 Commande sur contrats: 6 Suivi des réclamations : 6 Procédures d’approvisionnement: 5 Suivi des consultations: 5 Marché cadre/négocié: 5 Justification des comptes FRS : 5 Dédouanement: 4 Visa du bon de commande: 4 Payement des factures : 4 Imputation budgétaire: 3 Dépouillement financier : 3
  • 74. MISSION (3) 2050 – Coordination « Afin d’assurer une couverture adéquate et d’éviter les doubles emplois, le responsable de l’audit interne devrait partager des informations et coordonner les activités avec les autres prestataires internes et externes d’assurance et de conseil ».
  • 78. Vous gérez bien vos risques! Capitalisation du savoir faire Privé – Public = CS 10/10/2017Management des risques/ Mahrez Kallel/ 78
  • 79. Vous gérez bien vos risques! 10/10/2017 79 Les meilleurs objectifs peuvent côtoyer des risques importants. d’un raisonnement en “perte acceptable” par opposition au raisonnement classique en “gain attendu”. Accepter de l’adrinaline Man. Risque + esprit entrepronorial, effectuation Management des risques/ Mahrez Kallel/
  • 80. La gestion du risque est inévitable 10/10/2017 80 Traitez votre orgueil, comme 1er risque. Management des risques/ Mahrez Kallel/
  • 81. MERCI