SlideShare une entreprise Scribd logo
Quand plus veut dire moins
Explorer la nouvelle tendance en matière de
présentation de l’information par les sociétés
Partie 3 : Perspectives d’avenir Audit et Certification
Le parcours
jusqu’à maintenant
Le parcours
jusqu’à maintenant
La présentation de l’information par les sociétés répond
difficilement aux exigences du monde des affaires
moderne et aux besoins des parties prenantes.
En vue de régler ce problème, nous avons mené des
recherches sur les solutions proposées et parlé à des
administrateurs, à des analystes, à des investisseurs
institutionnels et à des préparateurs de partout au
Canada afin de recueillir leurs points de vue.
Il s’agit du troisième rapport de notre projet.
Définir le problème
Dans le premier rapport, nous avons établi que la présentation
de l’information par les sociétés est devenue extrêmement
complexe et demande beaucoup de temps, bien que ce soit
pour diverses raisons valables. Il est devenu de plus en plus
difficile pour les parties prenantes de prendre des décisions
de façon efficiente et assurée.
L’objectif principal de la présentation de l’information par les
sociétés est d’informer les parties prenantes. Pour arriver à le
faire encore mieux, tous les acteurs concernés – les autorités
de réglementation, les normalisateurs, les préparateurs, les
administrateurs de conseil d’administration et les conseillers
professionnels – doivent jouer un rôle.
Le parcours
jusqu’à maintenant
Solutions rapides
Dans le deuxième rapport, nous avons suggéré que le modèle
existant puisse être amélioré pour rendre les rapports des
sociétés plus informatifs pour les utilisateurs :
• en utilisant un langage simple;
• en établissant un meilleur ordre d’importance de l’information;
• en normalisant et en définissant les mesures non définies
par les PCGR;
• en ayant davantage recours à la technologie
(p. ex., le texte interrogeable, les liens, les balises).
Le parcours
jusqu’à maintenant
Comment y sommes-nous arrivés?
La présentation de l’information par les sociétés au
Canada respecte de près les règles et règlements établis
au début des années 1930 par la Securities and Exchange
Commission (SEC) des États-Unis.
Ces règles et règlements reposent principalement sur la
présentation périodique et exhaustive d’information à
toutes les parties prenantes au moyen des systèmes de
publication et des canaux de distribution contrôlés qui
étaient disponibles à ce moment.
Le parcours
jusqu’à maintenant
Réforme nécessaire
Les temps ont beaucoup changé. Les parties prenantes,
comme bon nombre de gens, s’attendent maintenant à
avoir accès rapidement à l’information, sous une forme
pertinente et conviviale.
La substance de notre cadre de présentation de
l’information financière a été établie il y a 80 ans.
Il est temps d’en faire une mise à jour.
Le parcours
jusqu’à maintenant
Visualiser l’avenir
Aujourd’hui Demain
Voir plus grand
• Et si nous laissions tomber les anciens
modèles et les solutions de fortune et
que nous recommencions à zéro?
• Que pourrions-nous faire si nous
n’étions pas limités par les règles
et règlements?
• Que choisiraient d’avoir les
utilisateurs? Qu’est-ce que les
organisations pourraient choisir
de diffuser?
•
Rechercher ce qu’il y a de mieux
Pourrions-nous aussi créer un cadre
qui encouragerait les organisations à
aspirer à faire mieux – rechercher la
croissance à long terme, par exemple,
plutôt que les profits à court terme?
—
« Les entreprises doivent se libérer
de la tyrannie des rapports sur les
bénéfices réalisés aujourd’hui, afin
qu’elles puissent se consacrer à
ce qu’elles font le mieux : innover,
investir et cultiver la prospérité
de demain. »
Hillary Clinton
Le modèle idéal de demain
L’objectif d’un bon modèle de
présentation de l’information par
les sociétés est la production de
rapports qui communiquent, sous
une forme claire et concise, la
façon dont une organisation gère
ses ressources pour créer de la
valeur avec le temps.
C’est élémentaire
À cette fin, nous sommes
d’avis qu’un bon modèle
de présentation de
l’information par les
sociétés comprend
5éléments
Les cinq éléments
d’un bon modèle
No
1
Intégration
La présentation de l’information doit
démontrer un lien solide entre la vision,
la stratégie et le rendement ainsi que
les activités de création de valeur et les
responsabilités de la société
Les cinq éléments
d’un bon modèle
No
2
Équilibre adéquat entre
les détails et la fréquence 
La présentation de l’information doit être
exhaustive à certains moments (mais pas
nécessairement aussi exhaustive chaque fois),
les indicateurs de progrès et de rendement
devant être présentés plus fréquemment.
Par exemple…
Fréquence par rapport aux détails
Exhaustivité
Rapiditéd’exécution
Indicateurs de
rendement clés
Compilation
et analyse
approfondie
des IRC
Rapport annuel
et mise à jour des
renseignements
de base
Évaluation du
rendement par
rapport aux
objectifs, à la
stratégie et à
la vision
Examen
quinquennal
Rapport
annuel
Rapport
semestriel
Indicateurs
mensuels
Les cinq éléments
d’un bon modèle
No
3
Indicateurs de
rendement normalisés
La présentation des mesures clés et
pertinentes pour un secteur particulier
serait plus transparente et plus utile pour
les parties prenantes si ces mesures
avaient une définition normalisée au sein
de ce secteur.
Les cinq éléments
d’un bon modèle
No
4
Documents technohabilités
Incorporer la technologie dans le cadre
de présentation de l’information (p. ex.,
des balises et des liens qui mènent vers
de l’information utile) permettra aux
utilisateurs de rapports d’obtenir et de
manipuler facilement des données d’une
manière adaptée à leurs besoins uniques.
Les documents papier (p. ex., les PDF) ne
le leur permettent pas.
Les cinq éléments
d’un bon modèle
No
5
Soutien pour une
croissance à long terme
Une présentation de l’information
qui mettrait l’accent sur la création
de valeur à long terme au moyen de
l’innovation et des investissements,
et sur les progrès à cet égard. Les
accomplissements en ce qui a trait à
la réalisation de valeur à court terme
y prendraient ainsi moins de place.
Nouveaux critères de succès
Portons une attention
particulière au cinquième
élément, qui traite de la
capacité d’une organisation de
créer de la valeur à long terme.
Cet élément nécessite une
nouvelle approche pour
repérer et mesurer les signes
avant-coureurs du succès.
Nouveaux critères de succès
Aujourd’hui
Dans un contexte où les changements survenaient plus
lentement, le rendement passé (la réalisation de valeur)
était un important indicateur du rendement futur. Il
demeure un indicateur important de la façon dont une
organisation tire profit de ses occasions. Toutefois, le passé
seul n’est plus le meilleur indicateur du succès futur, comme
c’était le cas dans l’ancien monde des affaires.
Nouveaux critères de succès
Une nouvelle voie
Dans un contexte d’évolution rapide et de
bouleversements, d’autres mesures peuvent
constituer de meilleurs indicateurs quant à la
position d’une organisation par rapport au succès
futur. Ces indicateurs ont trait à l’accent que met
une organisation sur la valeur future et sur sa
capacité d’en créer (création de valeur).
—
« Car le temps et le monde ne
sont pas immuables. Le
changement est la loi de la vie.
Ceux qui ne regardent que le
passé ou le présent manqueront
assurément l’avenir. »
John F. Kennedy
Nouveaux critères de succès
Une approche équilibrée
L’évaluation et la présentation des mesures et des
indicateurs de création de valeur ainsi que des mesures
de réalisation de valeur dresseront pour les parties
prenantes un portrait plus complet du rendement passé
et des perspectives d’une organisation.
IRC)
Une approche équilibrée
Valeur
(Valeur actualisée des
flux de trésorerie futurs)
Valeur actualisée
Création de valeur
Investissements en R&D
Innovation
Dépenses d’investissement
Connaissances et
compétences de l’effectif
Réseaux de distribution
Demande des consommateurs
Indicateurs futurs
alignés sur la stratégie
et la vision
Réalisation de valeur
BAIIA
Flux de trésorerie disponibles
Bénéfice par action
Bénéfice net
Total de l’actif
Revenu
Profit
Marge brute
Rendement passé
généré par les mesures
et les indicateurs
La présentation de l’information
par les sociétés n’est toutefois
pas qu’une question de contenu
(quoi) – il faut aussi savoir quand,
comment et où elle a été publiée.
Recherché : Augmentation de
la fréquence de données utiles
Les parties prenantes ont aujourd’hui
soif d’information
Et si l’on présentait les principales mesures de création de valeur
chaque mois – seulement les indicateurs, rien de plus élaboré?
Il s’agit d’une occasion en or pour les organisations de corriger
toute information erronée sur le marché. De plus, en incorporant
des mesures prospectives, elles peuvent résister à l’envie de
chercher simplement à atteindre des objectifs à court terme.
Les points forts
• Pertinence
• Rapidité d’exécution
• Transparence
• Exactitude (et validation)
• Fluidité
Les difficultés
• La compréhension des mesures
de création de valeur pourrait
poser des problèmes à
beaucoup de parties prenantes.
• Les organisations devront
élaborer de nouveaux systèmes
et processus pour prendre
en compte et présenter des
indicateurs nouveaux et
différents.
Recherché : Augmentation de
la fréquence de données utiles
Un calendrier de présentation moderne
Mensuelle
publications discrètes des
indicateurs de rendement
clés, tels qu’ils sont choisis
par l’organisation ou le secteur
Semestrielle
une mesure révélatrice du rendement
en matière de profits (réalisation de
valeur) et présentation des progrès
réalisés en ce qui a trait à d’autres
mesures (création de valeur)
Annuelle
information complète : sur les
mesures de réalisation et de création
de valeur (y compris la conformité
à la réglementation exigée), analyse
approfondie du rendement et mises à
jour des renseignements de base
Perspectives sur cinq ans
présentation de l’information
et commentaires (mises à jour
annuelles) sur la vision, la stratégie
et les objectifs qui sous-tendent
la notion de création de valeur
avec le temps
Mais où se trouve le rapport trimestriel?
Nous sommes d’avis que le rapport trimestriel n’est plus utile.
Voici pourquoi :
• Il contient trop de renseignements de base et d’autres
renseignements moins pertinents, ce qui ajoute au volume
du rapport, mais peu de nouvelles informations.
• Sa préparation prend trop de temps, et il est publié trop
tard pour être utile.
• Finalement, il est surtout trop axé sur le rendement en matière
de profits à court terme (réalisation de valeur), ce qui peut
distraire le lecteur du potentiel de bénéfices et de produits à
long terme.
Recherché : Augmentation de
la fréquence de données utiles
Recherché : Augmentation de
la fréquence de données utiles
Ainsi…
… nous croyons qu’une présentation de l’information
moins élaborée, mais plus fréquente, étayée par des
rapports semestriels et annuels, peut remplacer la
présentation d’une information trimestrielle exhaustive.
Parlons-en!
Les traditions sont tenaces
Depuis de nombreuses années, les sociétés ouvertes
diffusent leurs principales nouvelles financières
au moyen de communiqués de presse, sur le fil de
presse, où les médias traditionnels les récupèrent.
Elles doivent également déposer des rapports
financiers sur SEDAR, au Canada, et sur son
équivalent américain, EDGAR.
Nous sommes toutefois au 21e
siècle. Il y a des moyens de
communication plus rapides et
efficients qui rejoignent un plus
grand nombre de personnes.
La SEC considère les médias sociaux,
dont Twitter et Facebook, comme des
canaux légitimes pour transmettre
l’information au public.
(Oui, il y a moins de 140 caractères)
Parlons-en!
En bref
Les gazouillis peuvent transmettre les principales
nouvelles et présenter des liens vers des documents
qui donnent plus d’information – un communiqué de
presse, une simple forme de mesures principales, un
rapport financier en format PDF, un rapport annuel.
Les mises à jour de statut Facebook peuvent être
plus longues, et on peut aussi y présenter des liens
vers d’autres documents. .
Parmi les diverses
initiatives pour améliorer la
présentation de l’information
mises en œuvre partout
dans le monde au cours des
dernières années, y a-t-il un
modèle qui se rapproche
d’un meilleur modèle?
Vers un modèle amélioré
L’information intégrée est le cadre de travail
proposé qui a attiré le plus d’adeptes. En plus
d’appeler à faciliter la lecture et l’utilisation des
rapports, cette initiative est celle qui démontre et
favorise le plus la création de valeur.
Toutefois, elle ne traite pas de toutes les questions
qui pourraient moderniser la présentation de
l’information par les sociétés.
Comment l’information intégrée
se compare-t-elle aux idées qui
découlent de nos recherches et
de nos conversations?
Information intégrée Notre point de vue
Intègre la stratégie, la performance
et les perspectives de l’entreprise Nous sommes d’accord.
Permet de porter une attention
particulière à la création de valeur
au fil du temps
Nous sommes d’accord.
Intègre les diverses sources de
création de valeur (capitaux)
Nous sommes d’accord.
Vers un modèle amélioré
Information intégrée Notre point de vue
Vers un modèle amélioré
Présente une approche fondée sur
les principes qui favorise l’adaptabilité Nous sommes d’accord.
Offre une approche intégrée complète
qui réduit les dédoublements
Nous sommes d’accord.
Suggère l’utilisation de la
technologie pour intégrer d’autres
documents pertinents
Nous sommes d’accord.
Information intégrée Notre point de vue
Vers un modèle amélioré
Met l’accent sur les rapports
périodiques exhaustifs
Nous croyons qu’une
présentation de l’information
exhaustive est nécessaire, mais
qu’elle est trop lourde pour être
fournie fréquemment.
Tire parti des mécanismes
de publication existants
Nous croyons que nous devons
trouver des façons plus efficientes
et opportunes de communiquer
les indicateurs de rendement.
Préconise les indicateurs de
rendement clés (IRC) fondés
sur les normes du secteur
Nous croyons qu’il faudrait
consacrer plus d’efforts à la
normalisation et à la définition
au sein des secteurs.
De nouveaux IRC n’ont pas été
recommandés
Nous croyons que de nouvelles
mesures ou de nouveaux
indicateurs de création de valeur
pourraient devoir être élaborés.
Vers un modèle amélioré
Information intégrée Notre point de vue
L’information intégrée est mieux que
ce qui s’offre à nous actuellement, mais
elle pourrait aller plus loin pour mettre
n œuvre un changement fondamental.
C’est pourquoi nous nous efforçons
de porter le témoin plus près de
la ligne d’arrivée.
En résumé, nous proposons :
En résumé
1
De porter plus d’attention à l’évaluation et à
l’analyse de la création de valeur à long terme.
2
De communiquer plus fréquemment les
principales mesures de l’organisation et de
présenter des rapports semestriels et annuels
qui dressent un portrait plus complet.
3 D’abandonner la présentation
de rapports trimestriels.
En résumé
4
S’améliorer la compréhension et le caractère
significatif par l’utilisation d’un langage simple et
l’omission de contenu non pertinent ou répétitif.
(Se reporter à notre deuxième rapport, Au-delà du statu quo,
pour obtenir plus de détails.)
5
De mieux utiliser la technologie moderne,
dans la présentation de l’information
aux parties prenantes comme dans les
communications qui leur sont destinées.
—
« Si vous voulez ce que vous
n’avez jamais eu, vous devez
être prêt à faire ce que vous
n’avez jamais fait. »
Thomas Jefferson
Et vous, qu’en
pensez-vous?
Joignez-vous à la discussion et contribuez à établir
un modèle de présentation de l’information par les
sociétés pour le monde des affaires moderne.
L’équipe à votre service
André Vincent
Associé, Audit et Certification
514-393-7086
avincent@deloitte.ca
deloitte.ca/informationparsocietes
corporatereporting@deloitte.ca
www.deloitte.ca
© Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. et ses sociétés affiliées.
Conçu et produit par le Service de conception graphique de Deloitte, Canada.17-4954H

Contenu connexe

Tendances

Les Dirigeants des PME-ETI face au Digital
Les Dirigeants des PME-ETI face au DigitalLes Dirigeants des PME-ETI face au Digital
Les Dirigeants des PME-ETI face au Digital
Thierry Zenou
 
Les dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitale
Les dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitaleLes dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitale
Les dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitale
Vincent Fauconnier
 
Tendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privées
Tendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privéesTendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privées
Tendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privées
Deloitte Canada
 
IBM Cognos Collaboration
IBM Cognos CollaborationIBM Cognos Collaboration
IBM Cognos Collaboration
Vincent Perrin
 
Grant Thornton : Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdf
Grant Thornton :  Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdfGrant Thornton :  Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdf
Grant Thornton : Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdf
Olivier Rihouet
 
Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)
Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)
Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)
PwC France
 
Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?
Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?
Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?
Spark the Change Montréal
 
Bpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digital
Bpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digitalBpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digital
Bpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digital
Bpifrance
 
Transformation des entreprises
Transformation des entreprisesTransformation des entreprises
Transformation des entreprises
Ipsos France
 
1412 plaquette dsi
1412 plaquette dsi1412 plaquette dsi
1412 plaquette dsi
felixpval
 
Introduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementIntroduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changement
PLANSONF
 
Slideshare Baromètre Croissance et Digital
Slideshare Baromètre Croissance et Digital Slideshare Baromètre Croissance et Digital
Slideshare Baromètre Croissance et Digital
Acsel, le hub de la transformation digitale
 
Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?
Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?
Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?
EY
 
Expertcomptabledigital
ExpertcomptabledigitalExpertcomptabledigital
Expertcomptabledigital
KIMAKSEL84
 
Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...
Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...
Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
Les Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisations
Les Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisationsLes Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisations
Les Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisations
Bruno A. Bonechi
 
The Hub "Digital Transformation Roadmap"
The Hub "Digital Transformation Roadmap"The Hub "Digital Transformation Roadmap"
The Hub "Digital Transformation Roadmap"
HUB INSTITUTE
 
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
BVA Limelight
 
1402 plaquette d sl vsite
1402 plaquette d sl vsite1402 plaquette d sl vsite
1402 plaquette d sl vsite
felixpval
 
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceDigitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
GCX Conseil
 

Tendances (20)

Les Dirigeants des PME-ETI face au Digital
Les Dirigeants des PME-ETI face au DigitalLes Dirigeants des PME-ETI face au Digital
Les Dirigeants des PME-ETI face au Digital
 
Les dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitale
Les dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitaleLes dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitale
Les dirigeants de PME & ETI face à la transformation digitale
 
Tendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privées
Tendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privéesTendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privées
Tendances financières Moderniser la fonction finance dans les sociétés privées
 
IBM Cognos Collaboration
IBM Cognos CollaborationIBM Cognos Collaboration
IBM Cognos Collaboration
 
Grant Thornton : Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdf
Grant Thornton :  Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdfGrant Thornton :  Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdf
Grant Thornton : Gestion des prévisions et comptabilité analytique.pdf
 
Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)
Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)
Etude PwC "Point of View: Enterprise Portfolio & Program Management" (mai 2015)
 
Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?
Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?
Quel sera votre rôle à l'ère du monde du travail 4.0?
 
Bpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digital
Bpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digitalBpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digital
Bpifrance le lab Les dirigeants de PME et ETI face au digital
 
Transformation des entreprises
Transformation des entreprisesTransformation des entreprises
Transformation des entreprises
 
1412 plaquette dsi
1412 plaquette dsi1412 plaquette dsi
1412 plaquette dsi
 
Introduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementIntroduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changement
 
Slideshare Baromètre Croissance et Digital
Slideshare Baromètre Croissance et Digital Slideshare Baromètre Croissance et Digital
Slideshare Baromètre Croissance et Digital
 
Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?
Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?
Le rôle du CFO : déterminé ou déterminant ?
 
Expertcomptabledigital
ExpertcomptabledigitalExpertcomptabledigital
Expertcomptabledigital
 
Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...
Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...
Etude sur l'impact des transitions verte et numérique sur l'emploi, les besoi...
 
Les Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisations
Les Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisationsLes Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisations
Les Echos - Transformation digitale et impacts sur les organisations
 
The Hub "Digital Transformation Roadmap"
The Hub "Digital Transformation Roadmap"The Hub "Digital Transformation Roadmap"
The Hub "Digital Transformation Roadmap"
 
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
 
1402 plaquette d sl vsite
1402 plaquette d sl vsite1402 plaquette d sl vsite
1402 plaquette d sl vsite
 
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performanceDigitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
Digitalisation de l'entreprise : un impératif de performance
 

En vedette

Modernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get there
Modernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get thereModernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get there
Modernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get there
Deloitte Canada
 
Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...
Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...
Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...
Deloitte Canada
 
Présentation commerciale
Présentation commercialePrésentation commerciale
Corporate reporting: Exploring a new world
Corporate reporting: Exploring a new worldCorporate reporting: Exploring a new world
Corporate reporting: Exploring a new world
Deloitte Canada
 
152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf
152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf
152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf
narane1976
 
Finance trends Modernizing finance in private companies
Finance trends Modernizing finance in private companiesFinance trends Modernizing finance in private companies
Finance trends Modernizing finance in private companies
Deloitte Canada
 
Growth: the cost and digital imperative
Growth: the cost and digital imperativeGrowth: the cost and digital imperative
Growth: the cost and digital imperative
Deloitte Canada
 
La Comunicacion
La ComunicacionLa Comunicacion
La Comunicacion
Sharon Aliaga
 
Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013
Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013
Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013
Neo Consulting
 
course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015
Bâle Région Mag
 
M8 es
M8 esM8 es
L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica
L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica
L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica
Ernest Abadal
 
Mon Assurance Est Formidable
Mon Assurance Est FormidableMon Assurance Est Formidable
Mon Assurance Est Formidable
guest2be3f8
 
Hospices de Beaune
Hospices de BeauneHospices de Beaune
Hospices de Beaune
Saqqarah 31
 
ADN des Réseaux
ADN des RéseauxADN des Réseaux
ADN des Réseaux
jdemaison
 
Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011
Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011
Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011
Olivier Laurent
 
Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...
Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...
Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...
JUAN AGUILAR
 
Lesson 7 10 transformations
Lesson 7 10 transformationsLesson 7 10 transformations
Lesson 7 10 transformations
mlabuski
 

En vedette (20)

Modernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get there
Modernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get thereModernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get there
Modernizing Finance: Why the time is now and how Finance can get there
 
Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...
Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...
Ask first, shoot later. Improve your M&A marksmanship with these 12 acquisiti...
 
Présentation commerciale
Présentation commercialePrésentation commerciale
Présentation commerciale
 
Corporate reporting: Exploring a new world
Corporate reporting: Exploring a new worldCorporate reporting: Exploring a new world
Corporate reporting: Exploring a new world
 
152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf
152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf
152633980 accrual-reconciliation-process-and-troubleshooting-in-r12-pdf
 
Finance trends Modernizing finance in private companies
Finance trends Modernizing finance in private companiesFinance trends Modernizing finance in private companies
Finance trends Modernizing finance in private companies
 
Growth: the cost and digital imperative
Growth: the cost and digital imperativeGrowth: the cost and digital imperative
Growth: the cost and digital imperative
 
La Comunicacion
La ComunicacionLa Comunicacion
La Comunicacion
 
Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013
Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013
Lo Nuevo de Google Analytics - Ecommerce Day Peru 2013
 
Jesus101 dec11
Jesus101 dec11Jesus101 dec11
Jesus101 dec11
 
course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015
 
M8 es
M8 esM8 es
M8 es
 
L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica
L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica
L’accés obert a la ciència: un nou model de comunicació científica
 
Mon Assurance Est Formidable
Mon Assurance Est FormidableMon Assurance Est Formidable
Mon Assurance Est Formidable
 
Hospices de Beaune
Hospices de BeauneHospices de Beaune
Hospices de Beaune
 
ADN des Réseaux
ADN des RéseauxADN des Réseaux
ADN des Réseaux
 
Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011
Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011
Memoire sur l'enjeu de l'ouverture des donnees publiques 2011
 
Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...
Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...
Taee2004:Electrónica de Potencia: Reflexiones sobre la docencia y herramienta...
 
2013 parler sujets b2
2013 parler sujets b22013 parler sujets b2
2013 parler sujets b2
 
Lesson 7 10 transformations
Lesson 7 10 transformationsLesson 7 10 transformations
Lesson 7 10 transformations
 

Similaire à Matière de présentation de l’information par les sociétés : Explorer la nouvelle tendance

finyear_15_Jiullet2012
finyear_15_Jiullet2012finyear_15_Jiullet2012
finyear_15_Jiullet2012
Cedric Pierru
 
1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite
felixpval
 
1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite
felixpval
 
Système décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entreprise
Système décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entrepriseSystème décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entreprise
Système décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entreprise
Michel Bruley
 
Le pilotage dans les PME
Le pilotage dans les PMELe pilotage dans les PME
Le pilotage dans les PME
Sage france
 
1407 plaquette transformation finance
1407 plaquette transformation finance1407 plaquette transformation finance
1407 plaquette transformation finance
felixpval
 
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Mariem SELLAMI
 
Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...
Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...
Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...
HEC Paris
 
Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012
Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012
Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012
fabricemauleon
 
la création d'entreprise
la création d'entreprisela création d'entreprise
la création d'entreprise
noureddine amerouane
 
Le rapport DD des collectivités locales - atelier
Le rapport DD des collectivités locales   - atelierLe rapport DD des collectivités locales   - atelier
Le rapport DD des collectivités locales - atelier
Cap'Com
 
PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010
PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010
PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010
Sylvain Demers
 
agefi_2015-02-26_jeu_12
agefi_2015-02-26_jeu_12agefi_2015-02-26_jeu_12
agefi_2015-02-26_jeu_12
Karel Leeflang
 
Livre Blanc Ifec Presentation 9 Septembre
Livre Blanc Ifec Presentation 9 SeptembreLivre Blanc Ifec Presentation 9 Septembre
Livre Blanc Ifec Presentation 9 Septembre
aubailly
 
Systèmes d’information / Contrôle de gestion
Systèmes d’information /  Contrôle de gestionSystèmes d’information /  Contrôle de gestion
Systèmes d’information / Contrôle de gestion
TayssirLimem
 
Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?
Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?
Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?
Deloitte Société d'Avocats
 
Conference Bi Sam symposium paris : les nouvelles attentes des investisseurs...
Conference Bi Sam symposium paris :  les nouvelles attentes des investisseurs...Conference Bi Sam symposium paris :  les nouvelles attentes des investisseurs...
Conference Bi Sam symposium paris : les nouvelles attentes des investisseurs...
Alban Jarry
 
Canevas Cristal Dynamique
Canevas Cristal DynamiqueCanevas Cristal Dynamique
Canevas Cristal Dynamique
PÖL Digital
 
La mesure de la performance impact de la cotation en bourse
La mesure de la performance impact de la cotation en bourseLa mesure de la performance impact de la cotation en bourse
La mesure de la performance impact de la cotation en bourse
Soukaina Maimouni
 
352846040-P PT-Mem oire-de-F in-d27etu des-CHILO UAH-Abd elaali.pptx
352846040-P  PT-Mem  oire-de-F  in-d27etu  des-CHILO  UAH-Abd  elaali.pptx352846040-P  PT-Mem  oire-de-F  in-d27etu  des-CHILO  UAH-Abd  elaali.pptx
352846040-P PT-Mem oire-de-F in-d27etu des-CHILO UAH-Abd elaali.pptx
imanezyadi
 

Similaire à Matière de présentation de l’information par les sociétés : Explorer la nouvelle tendance (20)

finyear_15_Jiullet2012
finyear_15_Jiullet2012finyear_15_Jiullet2012
finyear_15_Jiullet2012
 
1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite
 
1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite1407 nv plaquette transformation finance vsite
1407 nv plaquette transformation finance vsite
 
Système décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entreprise
Système décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entrepriseSystème décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entreprise
Système décisionnel apports aux diverses fonctions de l'entreprise
 
Le pilotage dans les PME
Le pilotage dans les PMELe pilotage dans les PME
Le pilotage dans les PME
 
1407 plaquette transformation finance
1407 plaquette transformation finance1407 plaquette transformation finance
1407 plaquette transformation finance
 
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
 
Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...
Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...
Les entreprises à mission: les entreprises de demain ? Première enquête natio...
 
Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012
Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012
Mauleon bordeaux apprendre des rapports dd d'entreprise 27 mars 2012
 
la création d'entreprise
la création d'entreprisela création d'entreprise
la création d'entreprise
 
Le rapport DD des collectivités locales - atelier
Le rapport DD des collectivités locales   - atelierLe rapport DD des collectivités locales   - atelier
Le rapport DD des collectivités locales - atelier
 
PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010
PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010
PMI Montréal, Symposium 2010 10 Novembre 2010
 
agefi_2015-02-26_jeu_12
agefi_2015-02-26_jeu_12agefi_2015-02-26_jeu_12
agefi_2015-02-26_jeu_12
 
Livre Blanc Ifec Presentation 9 Septembre
Livre Blanc Ifec Presentation 9 SeptembreLivre Blanc Ifec Presentation 9 Septembre
Livre Blanc Ifec Presentation 9 Septembre
 
Systèmes d’information / Contrôle de gestion
Systèmes d’information /  Contrôle de gestionSystèmes d’information /  Contrôle de gestion
Systèmes d’information / Contrôle de gestion
 
Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?
Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?
Digitalisation fiscale : peut-on vraiment attendre ?
 
Conference Bi Sam symposium paris : les nouvelles attentes des investisseurs...
Conference Bi Sam symposium paris :  les nouvelles attentes des investisseurs...Conference Bi Sam symposium paris :  les nouvelles attentes des investisseurs...
Conference Bi Sam symposium paris : les nouvelles attentes des investisseurs...
 
Canevas Cristal Dynamique
Canevas Cristal DynamiqueCanevas Cristal Dynamique
Canevas Cristal Dynamique
 
La mesure de la performance impact de la cotation en bourse
La mesure de la performance impact de la cotation en bourseLa mesure de la performance impact de la cotation en bourse
La mesure de la performance impact de la cotation en bourse
 
352846040-P PT-Mem oire-de-F in-d27etu des-CHILO UAH-Abd elaali.pptx
352846040-P  PT-Mem  oire-de-F  in-d27etu  des-CHILO  UAH-Abd  elaali.pptx352846040-P  PT-Mem  oire-de-F  in-d27etu  des-CHILO  UAH-Abd  elaali.pptx
352846040-P PT-Mem oire-de-F in-d27etu des-CHILO UAH-Abd elaali.pptx
 

Plus de Deloitte Canada

Prédictions TMT 2020 finale
Prédictions TMT 2020 finalePrédictions TMT 2020 finale
Prédictions TMT 2020 finale
Deloitte Canada
 
TMT Predictions 2020 Final
TMT Predictions 2020 FinalTMT Predictions 2020 Final
TMT Predictions 2020 Final
Deloitte Canada
 
Prédictions TMT 2019
Prédictions TMT 2019Prédictions TMT 2019
Prédictions TMT 2019
Deloitte Canada
 
TMT Predictions 2019
TMT Predictions 2019TMT Predictions 2019
TMT Predictions 2019
Deloitte Canada
 
Femmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FR
Femmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FRFemmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FR
Femmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FR
Deloitte Canada
 
Deloitte’s 2018 Women in Tax Leaders EN
Deloitte’s 2018 Women in Tax Leaders ENDeloitte’s 2018 Women in Tax Leaders EN
Deloitte’s 2018 Women in Tax Leaders EN
Deloitte Canada
 
Deloitte’s 2017 Women in Tax Leaders
Deloitte’s 2017 Women in Tax LeadersDeloitte’s 2017 Women in Tax Leaders
Deloitte’s 2017 Women in Tax Leaders
Deloitte Canada
 
Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017
Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017
Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017
Deloitte Canada
 
Croissance: les couts et les imperatifs du numerique
Croissance: les couts et les imperatifs du numeriqueCroissance: les couts et les imperatifs du numerique
Croissance: les couts et les imperatifs du numerique
Deloitte Canada
 
L’analytique et l’avenir
L’analytique et l’avenirL’analytique et l’avenir
L’analytique et l’avenir
Deloitte Canada
 
Analytics and the future of mid-market enterprise
Analytics and the future of mid-market enterpriseAnalytics and the future of mid-market enterprise
Analytics and the future of mid-market enterprise
Deloitte Canada
 
Prédictions TMT 2017 de Deloitte
Prédictions TMT 2017 de DeloittePrédictions TMT 2017 de Deloitte
Prédictions TMT 2017 de Deloitte
Deloitte Canada
 
TMT Predictions 2017
TMT Predictions 2017TMT Predictions 2017
TMT Predictions 2017
Deloitte Canada
 
Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...
Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...
Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...
Deloitte Canada
 
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Deloitte Canada
 
Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...
Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...
Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...
Deloitte Canada
 
Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...
Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...
Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...
Deloitte Canada
 
Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...
Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...
Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...
Deloitte Canada
 
True or False? 10 M&A assumptions private companies should be testing
True or False? 10 M&A assumptions private companies should be testingTrue or False? 10 M&A assumptions private companies should be testing
True or False? 10 M&A assumptions private companies should be testing
Deloitte Canada
 
Forces perturbatrices : Formez votre équipe de héros
Forces perturbatrices : Formez votre équipe de hérosForces perturbatrices : Formez votre équipe de héros
Forces perturbatrices : Formez votre équipe de héros
Deloitte Canada
 

Plus de Deloitte Canada (20)

Prédictions TMT 2020 finale
Prédictions TMT 2020 finalePrédictions TMT 2020 finale
Prédictions TMT 2020 finale
 
TMT Predictions 2020 Final
TMT Predictions 2020 FinalTMT Predictions 2020 Final
TMT Predictions 2020 Final
 
Prédictions TMT 2019
Prédictions TMT 2019Prédictions TMT 2019
Prédictions TMT 2019
 
TMT Predictions 2019
TMT Predictions 2019TMT Predictions 2019
TMT Predictions 2019
 
Femmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FR
Femmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FRFemmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FR
Femmes leaders de la Fiscalité de Deloitte pour 2018 FR
 
Deloitte’s 2018 Women in Tax Leaders EN
Deloitte’s 2018 Women in Tax Leaders ENDeloitte’s 2018 Women in Tax Leaders EN
Deloitte’s 2018 Women in Tax Leaders EN
 
Deloitte’s 2017 Women in Tax Leaders
Deloitte’s 2017 Women in Tax LeadersDeloitte’s 2017 Women in Tax Leaders
Deloitte’s 2017 Women in Tax Leaders
 
Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017
Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017
Femmes leaders - Fiscalité Deloitte 2017
 
Croissance: les couts et les imperatifs du numerique
Croissance: les couts et les imperatifs du numeriqueCroissance: les couts et les imperatifs du numerique
Croissance: les couts et les imperatifs du numerique
 
L’analytique et l’avenir
L’analytique et l’avenirL’analytique et l’avenir
L’analytique et l’avenir
 
Analytics and the future of mid-market enterprise
Analytics and the future of mid-market enterpriseAnalytics and the future of mid-market enterprise
Analytics and the future of mid-market enterprise
 
Prédictions TMT 2017 de Deloitte
Prédictions TMT 2017 de DeloittePrédictions TMT 2017 de Deloitte
Prédictions TMT 2017 de Deloitte
 
TMT Predictions 2017
TMT Predictions 2017TMT Predictions 2017
TMT Predictions 2017
 
Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...
Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...
Poser des questions d’abord, tirer ensuite – 12 mesures à prendre pour amélio...
 
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
Se rendre irrésistible pour une opération de F&A – sept conseils pour vous pr...
 
Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...
Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...
Making yourself irresistible for M&A: 7 tips to get you ready to sell your bu...
 
Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...
Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...
Tendances relatives au capital humain en 2016 : Le leader canadien est-il déc...
 
Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...
Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...
Vrai ou faux? Dix hypothèses sur les F&A que les sociétés privées devraient r...
 
True or False? 10 M&A assumptions private companies should be testing
True or False? 10 M&A assumptions private companies should be testingTrue or False? 10 M&A assumptions private companies should be testing
True or False? 10 M&A assumptions private companies should be testing
 
Forces perturbatrices : Formez votre équipe de héros
Forces perturbatrices : Formez votre équipe de hérosForces perturbatrices : Formez votre équipe de héros
Forces perturbatrices : Formez votre équipe de héros
 

Matière de présentation de l’information par les sociétés : Explorer la nouvelle tendance

  • 1. Quand plus veut dire moins Explorer la nouvelle tendance en matière de présentation de l’information par les sociétés Partie 3 : Perspectives d’avenir Audit et Certification
  • 3. Le parcours jusqu’à maintenant La présentation de l’information par les sociétés répond difficilement aux exigences du monde des affaires moderne et aux besoins des parties prenantes. En vue de régler ce problème, nous avons mené des recherches sur les solutions proposées et parlé à des administrateurs, à des analystes, à des investisseurs institutionnels et à des préparateurs de partout au Canada afin de recueillir leurs points de vue. Il s’agit du troisième rapport de notre projet.
  • 4. Définir le problème Dans le premier rapport, nous avons établi que la présentation de l’information par les sociétés est devenue extrêmement complexe et demande beaucoup de temps, bien que ce soit pour diverses raisons valables. Il est devenu de plus en plus difficile pour les parties prenantes de prendre des décisions de façon efficiente et assurée. L’objectif principal de la présentation de l’information par les sociétés est d’informer les parties prenantes. Pour arriver à le faire encore mieux, tous les acteurs concernés – les autorités de réglementation, les normalisateurs, les préparateurs, les administrateurs de conseil d’administration et les conseillers professionnels – doivent jouer un rôle. Le parcours jusqu’à maintenant
  • 5. Solutions rapides Dans le deuxième rapport, nous avons suggéré que le modèle existant puisse être amélioré pour rendre les rapports des sociétés plus informatifs pour les utilisateurs : • en utilisant un langage simple; • en établissant un meilleur ordre d’importance de l’information; • en normalisant et en définissant les mesures non définies par les PCGR; • en ayant davantage recours à la technologie (p. ex., le texte interrogeable, les liens, les balises). Le parcours jusqu’à maintenant
  • 6. Comment y sommes-nous arrivés? La présentation de l’information par les sociétés au Canada respecte de près les règles et règlements établis au début des années 1930 par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Ces règles et règlements reposent principalement sur la présentation périodique et exhaustive d’information à toutes les parties prenantes au moyen des systèmes de publication et des canaux de distribution contrôlés qui étaient disponibles à ce moment. Le parcours jusqu’à maintenant
  • 7. Réforme nécessaire Les temps ont beaucoup changé. Les parties prenantes, comme bon nombre de gens, s’attendent maintenant à avoir accès rapidement à l’information, sous une forme pertinente et conviviale. La substance de notre cadre de présentation de l’information financière a été établie il y a 80 ans. Il est temps d’en faire une mise à jour. Le parcours jusqu’à maintenant
  • 9. Voir plus grand • Et si nous laissions tomber les anciens modèles et les solutions de fortune et que nous recommencions à zéro? • Que pourrions-nous faire si nous n’étions pas limités par les règles et règlements? • Que choisiraient d’avoir les utilisateurs? Qu’est-ce que les organisations pourraient choisir de diffuser?
  • 10. • Rechercher ce qu’il y a de mieux Pourrions-nous aussi créer un cadre qui encouragerait les organisations à aspirer à faire mieux – rechercher la croissance à long terme, par exemple, plutôt que les profits à court terme?
  • 11. — « Les entreprises doivent se libérer de la tyrannie des rapports sur les bénéfices réalisés aujourd’hui, afin qu’elles puissent se consacrer à ce qu’elles font le mieux : innover, investir et cultiver la prospérité de demain. » Hillary Clinton
  • 12. Le modèle idéal de demain L’objectif d’un bon modèle de présentation de l’information par les sociétés est la production de rapports qui communiquent, sous une forme claire et concise, la façon dont une organisation gère ses ressources pour créer de la valeur avec le temps.
  • 13. C’est élémentaire À cette fin, nous sommes d’avis qu’un bon modèle de présentation de l’information par les sociétés comprend 5éléments
  • 14. Les cinq éléments d’un bon modèle No 1 Intégration La présentation de l’information doit démontrer un lien solide entre la vision, la stratégie et le rendement ainsi que les activités de création de valeur et les responsabilités de la société
  • 15. Les cinq éléments d’un bon modèle No 2 Équilibre adéquat entre les détails et la fréquence  La présentation de l’information doit être exhaustive à certains moments (mais pas nécessairement aussi exhaustive chaque fois), les indicateurs de progrès et de rendement devant être présentés plus fréquemment. Par exemple…
  • 16. Fréquence par rapport aux détails Exhaustivité Rapiditéd’exécution Indicateurs de rendement clés Compilation et analyse approfondie des IRC Rapport annuel et mise à jour des renseignements de base Évaluation du rendement par rapport aux objectifs, à la stratégie et à la vision Examen quinquennal Rapport annuel Rapport semestriel Indicateurs mensuels
  • 17. Les cinq éléments d’un bon modèle No 3 Indicateurs de rendement normalisés La présentation des mesures clés et pertinentes pour un secteur particulier serait plus transparente et plus utile pour les parties prenantes si ces mesures avaient une définition normalisée au sein de ce secteur.
  • 18. Les cinq éléments d’un bon modèle No 4 Documents technohabilités Incorporer la technologie dans le cadre de présentation de l’information (p. ex., des balises et des liens qui mènent vers de l’information utile) permettra aux utilisateurs de rapports d’obtenir et de manipuler facilement des données d’une manière adaptée à leurs besoins uniques. Les documents papier (p. ex., les PDF) ne le leur permettent pas.
  • 19. Les cinq éléments d’un bon modèle No 5 Soutien pour une croissance à long terme Une présentation de l’information qui mettrait l’accent sur la création de valeur à long terme au moyen de l’innovation et des investissements, et sur les progrès à cet égard. Les accomplissements en ce qui a trait à la réalisation de valeur à court terme y prendraient ainsi moins de place.
  • 20. Nouveaux critères de succès Portons une attention particulière au cinquième élément, qui traite de la capacité d’une organisation de créer de la valeur à long terme. Cet élément nécessite une nouvelle approche pour repérer et mesurer les signes avant-coureurs du succès.
  • 21. Nouveaux critères de succès Aujourd’hui Dans un contexte où les changements survenaient plus lentement, le rendement passé (la réalisation de valeur) était un important indicateur du rendement futur. Il demeure un indicateur important de la façon dont une organisation tire profit de ses occasions. Toutefois, le passé seul n’est plus le meilleur indicateur du succès futur, comme c’était le cas dans l’ancien monde des affaires.
  • 22. Nouveaux critères de succès Une nouvelle voie Dans un contexte d’évolution rapide et de bouleversements, d’autres mesures peuvent constituer de meilleurs indicateurs quant à la position d’une organisation par rapport au succès futur. Ces indicateurs ont trait à l’accent que met une organisation sur la valeur future et sur sa capacité d’en créer (création de valeur).
  • 23. — « Car le temps et le monde ne sont pas immuables. Le changement est la loi de la vie. Ceux qui ne regardent que le passé ou le présent manqueront assurément l’avenir. » John F. Kennedy
  • 24. Nouveaux critères de succès Une approche équilibrée L’évaluation et la présentation des mesures et des indicateurs de création de valeur ainsi que des mesures de réalisation de valeur dresseront pour les parties prenantes un portrait plus complet du rendement passé et des perspectives d’une organisation.
  • 25. IRC) Une approche équilibrée Valeur (Valeur actualisée des flux de trésorerie futurs) Valeur actualisée Création de valeur Investissements en R&D Innovation Dépenses d’investissement Connaissances et compétences de l’effectif Réseaux de distribution Demande des consommateurs Indicateurs futurs alignés sur la stratégie et la vision Réalisation de valeur BAIIA Flux de trésorerie disponibles Bénéfice par action Bénéfice net Total de l’actif Revenu Profit Marge brute Rendement passé généré par les mesures et les indicateurs
  • 26. La présentation de l’information par les sociétés n’est toutefois pas qu’une question de contenu (quoi) – il faut aussi savoir quand, comment et où elle a été publiée.
  • 27. Recherché : Augmentation de la fréquence de données utiles Les parties prenantes ont aujourd’hui soif d’information Et si l’on présentait les principales mesures de création de valeur chaque mois – seulement les indicateurs, rien de plus élaboré? Il s’agit d’une occasion en or pour les organisations de corriger toute information erronée sur le marché. De plus, en incorporant des mesures prospectives, elles peuvent résister à l’envie de chercher simplement à atteindre des objectifs à court terme.
  • 28. Les points forts • Pertinence • Rapidité d’exécution • Transparence • Exactitude (et validation) • Fluidité Les difficultés • La compréhension des mesures de création de valeur pourrait poser des problèmes à beaucoup de parties prenantes. • Les organisations devront élaborer de nouveaux systèmes et processus pour prendre en compte et présenter des indicateurs nouveaux et différents. Recherché : Augmentation de la fréquence de données utiles
  • 29. Un calendrier de présentation moderne Mensuelle publications discrètes des indicateurs de rendement clés, tels qu’ils sont choisis par l’organisation ou le secteur Semestrielle une mesure révélatrice du rendement en matière de profits (réalisation de valeur) et présentation des progrès réalisés en ce qui a trait à d’autres mesures (création de valeur) Annuelle information complète : sur les mesures de réalisation et de création de valeur (y compris la conformité à la réglementation exigée), analyse approfondie du rendement et mises à jour des renseignements de base Perspectives sur cinq ans présentation de l’information et commentaires (mises à jour annuelles) sur la vision, la stratégie et les objectifs qui sous-tendent la notion de création de valeur avec le temps
  • 30. Mais où se trouve le rapport trimestriel? Nous sommes d’avis que le rapport trimestriel n’est plus utile. Voici pourquoi : • Il contient trop de renseignements de base et d’autres renseignements moins pertinents, ce qui ajoute au volume du rapport, mais peu de nouvelles informations. • Sa préparation prend trop de temps, et il est publié trop tard pour être utile. • Finalement, il est surtout trop axé sur le rendement en matière de profits à court terme (réalisation de valeur), ce qui peut distraire le lecteur du potentiel de bénéfices et de produits à long terme. Recherché : Augmentation de la fréquence de données utiles
  • 31. Recherché : Augmentation de la fréquence de données utiles Ainsi… … nous croyons qu’une présentation de l’information moins élaborée, mais plus fréquente, étayée par des rapports semestriels et annuels, peut remplacer la présentation d’une information trimestrielle exhaustive.
  • 32. Parlons-en! Les traditions sont tenaces Depuis de nombreuses années, les sociétés ouvertes diffusent leurs principales nouvelles financières au moyen de communiqués de presse, sur le fil de presse, où les médias traditionnels les récupèrent. Elles doivent également déposer des rapports financiers sur SEDAR, au Canada, et sur son équivalent américain, EDGAR.
  • 33. Nous sommes toutefois au 21e siècle. Il y a des moyens de communication plus rapides et efficients qui rejoignent un plus grand nombre de personnes.
  • 34. La SEC considère les médias sociaux, dont Twitter et Facebook, comme des canaux légitimes pour transmettre l’information au public. (Oui, il y a moins de 140 caractères)
  • 35. Parlons-en! En bref Les gazouillis peuvent transmettre les principales nouvelles et présenter des liens vers des documents qui donnent plus d’information – un communiqué de presse, une simple forme de mesures principales, un rapport financier en format PDF, un rapport annuel. Les mises à jour de statut Facebook peuvent être plus longues, et on peut aussi y présenter des liens vers d’autres documents. .
  • 36. Parmi les diverses initiatives pour améliorer la présentation de l’information mises en œuvre partout dans le monde au cours des dernières années, y a-t-il un modèle qui se rapproche d’un meilleur modèle?
  • 37. Vers un modèle amélioré L’information intégrée est le cadre de travail proposé qui a attiré le plus d’adeptes. En plus d’appeler à faciliter la lecture et l’utilisation des rapports, cette initiative est celle qui démontre et favorise le plus la création de valeur. Toutefois, elle ne traite pas de toutes les questions qui pourraient moderniser la présentation de l’information par les sociétés.
  • 38. Comment l’information intégrée se compare-t-elle aux idées qui découlent de nos recherches et de nos conversations?
  • 39. Information intégrée Notre point de vue Intègre la stratégie, la performance et les perspectives de l’entreprise Nous sommes d’accord. Permet de porter une attention particulière à la création de valeur au fil du temps Nous sommes d’accord. Intègre les diverses sources de création de valeur (capitaux) Nous sommes d’accord. Vers un modèle amélioré
  • 40. Information intégrée Notre point de vue Vers un modèle amélioré Présente une approche fondée sur les principes qui favorise l’adaptabilité Nous sommes d’accord. Offre une approche intégrée complète qui réduit les dédoublements Nous sommes d’accord. Suggère l’utilisation de la technologie pour intégrer d’autres documents pertinents Nous sommes d’accord.
  • 41. Information intégrée Notre point de vue Vers un modèle amélioré Met l’accent sur les rapports périodiques exhaustifs Nous croyons qu’une présentation de l’information exhaustive est nécessaire, mais qu’elle est trop lourde pour être fournie fréquemment. Tire parti des mécanismes de publication existants Nous croyons que nous devons trouver des façons plus efficientes et opportunes de communiquer les indicateurs de rendement.
  • 42. Préconise les indicateurs de rendement clés (IRC) fondés sur les normes du secteur Nous croyons qu’il faudrait consacrer plus d’efforts à la normalisation et à la définition au sein des secteurs. De nouveaux IRC n’ont pas été recommandés Nous croyons que de nouvelles mesures ou de nouveaux indicateurs de création de valeur pourraient devoir être élaborés. Vers un modèle amélioré Information intégrée Notre point de vue
  • 43. L’information intégrée est mieux que ce qui s’offre à nous actuellement, mais elle pourrait aller plus loin pour mettre n œuvre un changement fondamental. C’est pourquoi nous nous efforçons de porter le témoin plus près de la ligne d’arrivée.
  • 44. En résumé, nous proposons :
  • 45. En résumé 1 De porter plus d’attention à l’évaluation et à l’analyse de la création de valeur à long terme. 2 De communiquer plus fréquemment les principales mesures de l’organisation et de présenter des rapports semestriels et annuels qui dressent un portrait plus complet. 3 D’abandonner la présentation de rapports trimestriels.
  • 46. En résumé 4 S’améliorer la compréhension et le caractère significatif par l’utilisation d’un langage simple et l’omission de contenu non pertinent ou répétitif. (Se reporter à notre deuxième rapport, Au-delà du statu quo, pour obtenir plus de détails.) 5 De mieux utiliser la technologie moderne, dans la présentation de l’information aux parties prenantes comme dans les communications qui leur sont destinées.
  • 47. — « Si vous voulez ce que vous n’avez jamais eu, vous devez être prêt à faire ce que vous n’avez jamais fait. » Thomas Jefferson
  • 48. Et vous, qu’en pensez-vous? Joignez-vous à la discussion et contribuez à établir un modèle de présentation de l’information par les sociétés pour le monde des affaires moderne. L’équipe à votre service André Vincent Associé, Audit et Certification 514-393-7086 avincent@deloitte.ca deloitte.ca/informationparsocietes corporatereporting@deloitte.ca
  • 49. www.deloitte.ca © Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. et ses sociétés affiliées. Conçu et produit par le Service de conception graphique de Deloitte, Canada.17-4954H