SlideShare une entreprise Scribd logo
Options d’évaluation de la fibrose hépatique Estimation de la fibrose par l’elastométrie transitoire- Fibroscan  Mona Munteanu Biopredictive, France
Fibroscan, Echosens France Transducteur ultrasonore Vibreur
Réalisation pratique et interprétation des résultats de l’élastométrie Non à jeun Temps d’examen: 5min   Pitié Salpêtrière: n=9289 T médian 2.7min (->47min),  10% 25% 50% 75% 90% 2min 2.2min 2.7min 3.9min 6.3min Erreur d’échantillonnage théorique:  1/500 Fibroscan vs 1/50000 biopsie Médiane des 10 mesures valides
Elastographie transitoire unidimensionnelle (1-D) hépatique Couplant: un faisceau ultrasonore  (5 MHz )  une vibration mécanique basse fréquence  (50Hz) appliquée à la surface du corps  Principe de l’élastographie :  Les milieux traversés sont déformés par l’onde de cisaillement   on détermine le déplacement subi par chaque tissu diffuseur donnant lieu à un écho ultrasonore On calcule la vitesse de l’onde de cisaillement donc l’élasticité L’élasticité hépatique est corrélé à la fibrose hépatique La sonde induit une onde élastique qui se propage dans le foie La vitesse de l’onde est évaluée dans une région située entre 2.5 et 6.5 cm sous la peau
Plus le tissu est dur, plus les ondes de cisaillement se propagent vite % -5% 0  5%  Elastogramme dt Vitesse de l’onde élastique (m/s) Elasticité (kPa) Profondeur sous la surface de la peau (mm) Temps (ms) dz
Exemples V S  = 1.1 m/s E ~ 3 kPa V S  = 1.7 m/s E ~ 9 kPa V S  = 3.6 m/s E ~ 40 kPa
Applicabilité  -  IQR/Elasticité <30%   -  Taux de Réussite ≥ 60%   -  10 mesures valides
VHC   VIH - VHC
Foucher, J et al. Gut 2006;55:403-408 Elasticité hépatique  par stade de fibrose (0-4) L’axe verticale est à l’echelle logarithmique.  N=711 HCV De Ledinghen et al. JVH 2006 Elasticity (kPa) Metavir fibrosis stage at biopsy N= 72 VIH-VHC
 
Performances diagnostiques de l’élastométrie au cours de l’hépatite chronique C
FibroScan vs FibroTest N=183 HCV Castera et al. Gastroenterology 2005 AUROC: APRI    0.78 FibroTest     0.85   Fibroscan    0.83   FS et FT  0.88
 
Valeur diagnostique du Fibroscan pour prédire F2-F4 n=546  [n=474 VHC and n=72 VIH-VHC*] Hétérogénéité significative entre les études: Q=11.20,  P =0.01 Shaheen et al. AJG 2007 AUC 0.83 (95%IC 0.03-1.00)  DOR = diagnostic odds ratio
VHB
Elasticité hépatique  par stade de fibrose (0-4) N= 161 VHB Chan et al. JVH 2009
 
AUROCs (95%CI) N=161 VHB F0 vs F1234 0.80 (0.68–0.92) F012 vs F34 0.87 (0.82–0.93) F0123 vs F4 0.93 (0.89–0.97)* *p=0.002 vs F0 et p=0.04 vs F2 Chan et al. JVH 2009 AUROCs F0 vs F1234: ALAT normale vs ALAT élevées:  0.88 (0.73–1.0) vs 0.76 (0.61–0.91), P = 0.01
Autres validations
Performances de l’élastométrie pour l’évaluation de la fibrose en dehors de l’hépatite chronique C Marcellin Liver Int 2009, de Ledinghen JAIDS 2006; Coprechot Hepatology 2006; Foucher J Hepatol 2006, de Ledinghen JHepatol 2006
Performances de l’élastométrie et seuils pour le diagnostic de  cirrhose  selon l’etiologie Marcellin Liver Int 2009, Castera Hepatology 2005, Ziol Hepatology 2005, Ganne-Carie Hepatology 2006, Coprechot Hepatology 2006, Foucher Gut 2006,
Evaluation de la gravité de la cirrhose
Prédiction de la cirrhose et des complications Foucher et al Gut 2006 144 patients F3 F4 étiologie mixte Kazemi et al J Hepatol 2006  165 patients F4 étiologie mixte Elasticité Pas de VO grade 2 ou 3 (0.73) Pas de Child B ou C (0.90) Pas d’antécédent d’ascite (0.89) Pas de CHC (0.81) Pas de hémorragie par RVO  (0.89) Pas de VO grade 2 ou 3 (0.83)
Fibroscan et Hypertension portale Carrion et al Liver Transpl 2006 124 patients  rechute HCV post transplantation hépatique Corrélation entre l’élasticité et le gradient R=0.843 (p<0.001)  AUROC = 0.93  pour le diagnostic de gradient >=6mmHg   Seuil opimum 8.7kPa  (Se 90%, Sp81%, PPV 81%, NPV 90%) AUROC = 0.93  pour hypertension portale significative (>10mmHg)
Gradient >20mmHg prédictif de décès chez les RVO But: identifier parmi les RVO les gradients >20mmHg à l’aide du Fibroscan en vu du TIPS N= 28 (exclu les thromboses porte et CHC) 8/28 (18%) ont un gradient >20mmHg: 3/8 élastométrie non applicable (ascite) Corrélation Fibroscan  et Gradient de pression hépatique >20mmHg  Rudler et al. AASLD 2008 Gradient > 20 mmHg Gradient < 20 mmHg 57± 20 KPa 58 ± 17 KPa P=0.87
Evaluation longitudinale du Fibroscan Corrélation avec la réponse virologique  Méthodes :  biopsie à l’inclusion, Fibroscan pour le suivi des  88 HCV répondeurs (suivis 3.8 ± 2.1 ans, range: 2-13 ans)  La régression de la fibrose a été observée  chez:  95% patients F2  87% patients F3  68% patients  F4 De Ledinghen et al  AASLD 2006
Validation pédiatrique, sonde spéciale Age moyen  10.7 (Range 1 mois – 20 ans) Etiologies: -Hépatites virales 19 -Mucoviscidose 38 -Atresie biliaire 19 -Autoimmune 8 -Autre 16 De Ledinghen J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2007
Autres validations CBP  Coprechot Hepatology 2006 Hémochromatose Adhoute et al Gastroenterol Clin Biol. 2008  Psoriasis : Fibrose induite par le methotrexate  Gastroenterol Clin Biol. 2008
Acoustic Radiation Force Impulse(ARFI) imaging technology N=89 Friedrich-Rust  Hepatology 2008 Method F ≥ 2 F ≥ 2 ajusté F ≥ 3 F = 4 AFRI-Imaging 0.81  (0.72 - 0.90) 0.83 0.91  (0.84 - 0.97) 0.91  (0.84 - 0.98) Transient Elastography 0.83  (0.75 - 0.92) 0.85 0.90  (0.83 - 0.97) 0.91  (0.84 - 0.97) FibroTest  0.83  (0.74 - 0.92) 0.85 0.91 (0.85 - 0.97) 0.83  (0.74 - 0.92) APRI 0.75  (0.64 - 0.86) 0.77 0.77  (0.66 – 0.87) 0.70  (0.58 – 0.83)
Applicabilité et limites de l’élastométrie
Aucune mesure «valide» ou = TDR  0% Principale limite:   impossibilité d’obtenir une mesure valide dans ~ 5% des cas (N=9289  5.3% TDR 0  Pitié Salpêtrière 12 janv 2009) N=2114  4.5% TDR 0  BMI >28 kg/m² Odds Ratio (95%CI) :  10.0 (5.7-17.9), p=0.001 En pratique: - ascite - petites espaces intercostales… Foucher et al. Eur J Gastroenterol Hepatol  2006
Variabilité liée à l’espace intercostal (1) Tanné et al. JFPD 2006 :   3 points différents sous contrôle échographique, n=213 Différence entre 1er et 2ème point, en cas de discordance: - 1 stade de fibrose: n=48 (23%) - 2 stades de fibrose: n=10 (5%) - 3 stades de fibrose: n=3 (1%) TDR différent chez les discordants ≥ 2 stades :  88%  vs  96 %, p=0.033  Ingiliz et al. 2009  in press  :  3 points (point recommandé + antérieur + inférieur), n=442 applicabilité plus basse du point recommandé par rapport à un point plus antérieur situé dans le même EIC (69% vs 81%, p<0.0001) (IQR) facteur de variabilité inter -positions:  le pli thoracique (P=0.01) concordance plus faible du point recommandé avec le FibroTest pour le diagnostique de fibrose avancée (seuil 7.1kPa)
Spécificité 9 points chez les volontaires sains, n=35 FAUX POSITIFS F1 (5.1 kPa)  (F2 7.1 kPa) Point Recommandé  33% 7%   Facteurs associés aux résultats faux positifs:  Points postérieurs  OR=11  p=0.04 BMI>29  OR=14  p=0.006  Stéatose OR=36  p=0.0009  Tour de taille   OR=11  p<0.0001 Pli abdominal  OR=7  p=0.0003  Munteanu et al. DDW 2005  :
Valeurs normales N= 318 sujets de la population générale alcool<30 g/j, BMI<30 kg/m2, VHB et VHC negative, ALT< 40 UI/L, GGT < 45 UI/L, ferritine< 350 µg/L, plaquetes > 150 x103/mm3 et VGM<98 µm3 Elasticité moyenne 5.3  (1.5)  kPa (range 1.5 – 10.9 kPa) Impact du sexe:  5.4 (2.0) kPa (hommes) vs  4.6 (1.6) kPa (femmes), p<0.01 Impact du syndrome métabolique:  6.4 (0.2) vs 5.3 (0.1), p<0.01 Roulot et al. Hepatology 2006
Impact des ALT sur l’élasticité  Resultats similaire en cas de flare (ALT >10xVN)  Coco et al J V Hep 2007  Chan et al. JVH 2009 P=0.29 P=0.07 P=0.02 n=161 VHB
Reproductibilité N=200 patients avec biopsie, étiologies mixtes Coefficients de corrélation intraclasse, inter et intraobservateur = 0.98 Facteurs associés à une moins bonne reproductibilité: Fibrose minime Stéatose  (>25% des hépatocytes) BMI  >25 kg/m² NB: IQR/Elasticité >30% pas éliminés! Fraquelli et al. Gut 2007
Analyse de la concordance pour estimer la variabilité: Impact de l’IQR n=254 avec   Biopsies >15mm et Fibroscan (10 mesures valides, TDR >60%) 28 (11%) discordances plus de 2 stades fibrose  (p<0.01)  Lucidarme et al Hepatology 2007 IQR/Elasticité <0.20 >0.20 Discordances 6% 16% AUROCs F01 vs F234 0.83 0.77 AUROCs F012 vs F34 0.91 0.79 AUROCs F0123 vs F4 0.95 0.86
Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (1) Principe : La puissance de concordance entre FibroTest et Fibroscan permet  d’identifier les facteurs de variabilité des résultats:  Méthodes : AUROCs, Kappa reliabiliy test, Spearman corrélation, R² regression N=1338 population mixte 1. Effet opérateur:  IQR/Elasticité >30%:  25% vs 18%, P = 0.0009 AUROC:  0.70 vs 0.80, P = 0.009 Poynard et al. PlosOne 2008
Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (2) Patients à risque bas (RB) ont une meilleure concordance entre Fibroscan et FibroTest par rapport à ceux avec risque élevé (RE) Poynard et al. PlosOne 2008 Statistical method Fibroscan  RB vs RE Tous p<0.001 FibroTest  RB vs RE Tous p<0.001 2-class (K2) concordance  0.40  vs  0.32 0.39  vs  0.15 3-class (K3) concordance 0.32  vs  0.21 0.29  vs  0.16 Spearman correlation coefficient 0.54  vs  0.26   0.44  vs  0.30 AUROC (for advanced fibrosis)  0.78  vs  0.63 0.78  vs  0.68 R² Comparison of regression curves 0.33  vs  0.10 0.22  vs  0.11
Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (3) Plus de FAUX NEGATIFS pour le Fibroscan que pour le Fibrotest (OR=7.9  95%CI 2-32, p=0.0002 ) Poynard et al. PlosOne 2008 N= 391 biopsies critères d’applicabilité du Fibroscan  AUROCs F01 vs F234 OUI NON Fibroscan 0.72 0.54 FibroTest 0.79 0.72
Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (4) Impact des recommendations du  fabriquant  sur la concordance  entre Fibroscan et FibroTest Poynard et al. PlosOne 2008 Parenthèse:  Le cut-off de 7.1 kPa est meilleur que 8.8 kPa (Se+Sp 1.68 vs 1.44) Fibroscan groupes concordance en 2-classes (K2)  10 mesures versus <10 mesures  0.41 vs 0.16, p<0.001 TDR 60% versus TDR <60% 0.41 vs 0.20, p<0.001 IQR/Elasticité 30% versus <30% 0.42 vs 0.25, p<0.001
Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (5) n=1109 opérateurs homogènes (Exclusion des n=345 tests « effet opérateur »):  Facteurs associés à la variabilité: Age  (kappa 0.37 pour age >50ans vs 0.50 pour age <50 ans)  NAFLD comme pathologie  (kappa 0.24 vs 0.40 pour d’autres pathologies) forte association entre  IQR/Elasticité et l’élasticité  (R=0.70):  IQR/Elasticité >30% : 15% chez les F0F1 vs 30% F2F3F4 (p<0.0001) BMI  >30kg/m²,  plis  abdominal >30mm et thoracique>15mm,  tour de taille   L’analyse chez les patients n’ayant pas de fibrose (F0):  Sexe masculin  (6kPa vs 5.2 kPa chez les femmes) Steatosis  (+0.9 kPa) Activité  (+1.1 kPa) Poynard et al. PlosOne 2008
Confrontations anatomo-biologico-élasto-cliniques
Homme caucasien, VHB, 28 ans Ag HBe neg,  antiHBe pos Charge virale 6.3 log Plaquettes 213000 Echographie normale
Homme caucasien, VHB, 28 ans
2ème Fibroscan, par un autre opérateur
Conclusion Faux positif du Fibroscan
Homme 58 ans Hépatite chronique C
Fibroscan:  4.5 kPa IQR 8% (nle <30%) TDR 100% 10 LSM valides Pli thoracique 8mm Biopsie 17mm, 2 fragments, A1F1 Faux positif du FibroTest? Homme 58 ans Hépatite chronique C
Homme 58 ans Hépatite chronique C Remplacement par la valeur médiane Hapto= 0.89 g/l
Echographie normale Plaquettes 85000 VO grd 1 TP 87% 2eme Fibroscan 8.6 kPa applicable Homme 58 ans Hépatite chronique C
Conclusion Faux négatif du Fibroscan et de la biopsie
Homme 56 ans , OH: 140 g/j
Fibroscan:  75 kPa IQR <1% (nle <30%) TDR 100% 10 LSM valides Pli thoracique 5 mm PBH transjugulaire :  gradient 16 mmHg  12mm, 4 fragments, A1F2 Faux positif du Fibroscan? Homme 56 ans , OH: 140 g/j
Homme 56 ans , OH: 140 g/j
Echographie dysmorphie Plaquettes 84000 VO grd 2 TP 66% Homme 56 ans , OH: 140 g/j   Résultat après correction:
Conclusion Faux négatif du FibroTest et de la biopsie
 

Contenu connexe

Similaire à Munteanu PréSentation Fibroscan Du 2009 2

Castera pb halternative 4
Castera    pb halternative 4Castera    pb halternative 4
Castera pb halternative 4
odeckmyn
 
Castera du pitie 14 janvier 2014 original
Castera du pitie 14 janvier 2014   originalCastera du pitie 14 janvier 2014   original
Castera du pitie 14 janvier 2014 original
odeckmyn
 
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicalesRadiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
coutte
 
Réirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADSRéirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADS
coutte
 
Castera pb halternative 2
Castera    pb halternative 2Castera    pb halternative 2
Castera pb halternative 2
odeckmyn
 
Co-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHCCo-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHC
Vih.org
 
Transplantation et chc
Transplantation et chcTransplantation et chc
Transplantation et chc
Vincent Di Martino
 
Traitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
TraitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunhaTraitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
Traitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer ColorectauxMétastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Eric Vibert, MD, PhD
 
Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015
Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015
Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015
Eric Vibert, MD, PhD
 
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
odeckmyn
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
coutte
 
Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets AgésRadiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
coutte
 
Cancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietraz
CancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietrazCancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietraz
Cancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietraz
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
coutte
 
Evaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
EvaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiquecevenoEvaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
Evaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Azt2
Azt2Azt2
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaireStratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Eric Vibert, MD, PhD
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
coutte
 

Similaire à Munteanu PréSentation Fibroscan Du 2009 2 (20)

Castera pb halternative 4
Castera    pb halternative 4Castera    pb halternative 4
Castera pb halternative 4
 
Castera du pitie 14 janvier 2014 original
Castera du pitie 14 janvier 2014   originalCastera du pitie 14 janvier 2014   original
Castera du pitie 14 janvier 2014 original
 
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicalesRadiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
 
Réirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADSRéirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADS
 
Castera pb halternative 2
Castera    pb halternative 2Castera    pb halternative 2
Castera pb halternative 2
 
Co-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHCCo-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHC
 
Transplantation et chc
Transplantation et chcTransplantation et chc
Transplantation et chc
 
Traitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
TraitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunhaTraitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
Traitementneoadjuvantpourcancerpancreasresecableasacunha
 
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer ColorectauxMétastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
 
Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015
Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015
Optimisation du traitement chirurgical du CHC - AFEF 2015
 
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
 
Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets AgésRadiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
 
Cancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietraz
CancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietrazCancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietraz
Cancerspancreasborderlinelocalementavancesresultatschirurgiesecondairedpietraz
 
Philippe levy
Philippe levyPhilippe levy
Philippe levy
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
 
Evaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
EvaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiquecevenoEvaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
Evaluerrisquemorbimortalitechirurgiepancreatiqueceveno
 
Azt2
Azt2Azt2
Azt2
 
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaireStratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
 

Plus de odeckmyn

VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfantVHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
odeckmyn
 
Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015
odeckmyn
 
Examen DU - 2014
Examen DU - 2014 Examen DU - 2014
Examen DU - 2014
odeckmyn
 
Thabut beneferadic16
Thabut beneferadic16Thabut beneferadic16
Thabut beneferadic16
odeckmyn
 
Thabut vhc2016duhv
Thabut vhc2016duhvThabut vhc2016duhv
Thabut vhc2016duhv
odeckmyn
 
Du 2016 programme v2 a4
Du 2016 programme v2 a4Du 2016 programme v2 a4
Du 2016 programme v2 a4
odeckmyn
 
Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016
odeckmyn
 
Du 2016 tp biomarkers
Du 2016 tp biomarkersDu 2016 tp biomarkers
Du 2016 tp biomarkers
odeckmyn
 
Zoulim fz traitement vhb du16
Zoulim fz traitement vhb du16 Zoulim fz traitement vhb du16
Zoulim fz traitement vhb du16
odeckmyn
 
Thabut1 vhc tt du16
Thabut1 vhc tt du16Thabut1 vhc tt du16
Thabut1 vhc tt du16
odeckmyn
 
Zoulim2 traitement hépatite b 2016 d uv2
Zoulim2  traitement hépatite b 2016 d uv2Zoulim2  traitement hépatite b 2016 d uv2
Zoulim2 traitement hépatite b 2016 d uv2
odeckmyn
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
odeckmyn
 
Zarski hépatites virales du16 jpz
Zarski hépatites virales du16 jpzZarski hépatites virales du16 jpz
Zarski hépatites virales du16 jpz
odeckmyn
 
Thabut2 vhc vhb du16
Thabut2 vhc  vhb du16Thabut2 vhc  vhb du16
Thabut2 vhc vhb du16
odeckmyn
 
Sos hepatites du16
Sos hepatites du16Sos hepatites du16
Sos hepatites du16
odeckmyn
 
Thibault vha vhe- du16
Thibault vha vhe- du16Thibault vha vhe- du16
Thibault vha vhe- du16
odeckmyn
 
Rosmorduc carninogenese du16
Rosmorduc  carninogenese du16Rosmorduc  carninogenese du16
Rosmorduc carninogenese du16
odeckmyn
 
Roulo tbis vhd-du16
Roulo tbis vhd-du16Roulo tbis vhd-du16
Roulo tbis vhd-du16
odeckmyn
 
Samuel2 hcv lt du16
Samuel2 hcv  lt du16Samuel2 hcv  lt du16
Samuel2 hcv lt du16
odeckmyn
 
Samuel1 hbv lt du16
Samuel1 hbv lt du16Samuel1 hbv lt du16
Samuel1 hbv lt du16
odeckmyn
 

Plus de odeckmyn (20)

VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfantVHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
VHC,VHB : femme enceinte et transmission mère-enfant
 
Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015
 
Examen DU - 2014
Examen DU - 2014 Examen DU - 2014
Examen DU - 2014
 
Thabut beneferadic16
Thabut beneferadic16Thabut beneferadic16
Thabut beneferadic16
 
Thabut vhc2016duhv
Thabut vhc2016duhvThabut vhc2016duhv
Thabut vhc2016duhv
 
Du 2016 programme v2 a4
Du 2016 programme v2 a4Du 2016 programme v2 a4
Du 2016 programme v2 a4
 
Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016Histoire hcv du 2016
Histoire hcv du 2016
 
Du 2016 tp biomarkers
Du 2016 tp biomarkersDu 2016 tp biomarkers
Du 2016 tp biomarkers
 
Zoulim fz traitement vhb du16
Zoulim fz traitement vhb du16 Zoulim fz traitement vhb du16
Zoulim fz traitement vhb du16
 
Thabut1 vhc tt du16
Thabut1 vhc tt du16Thabut1 vhc tt du16
Thabut1 vhc tt du16
 
Zoulim2 traitement hépatite b 2016 d uv2
Zoulim2  traitement hépatite b 2016 d uv2Zoulim2  traitement hépatite b 2016 d uv2
Zoulim2 traitement hépatite b 2016 d uv2
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
 
Zarski hépatites virales du16 jpz
Zarski hépatites virales du16 jpzZarski hépatites virales du16 jpz
Zarski hépatites virales du16 jpz
 
Thabut2 vhc vhb du16
Thabut2 vhc  vhb du16Thabut2 vhc  vhb du16
Thabut2 vhc vhb du16
 
Sos hepatites du16
Sos hepatites du16Sos hepatites du16
Sos hepatites du16
 
Thibault vha vhe- du16
Thibault vha vhe- du16Thibault vha vhe- du16
Thibault vha vhe- du16
 
Rosmorduc carninogenese du16
Rosmorduc  carninogenese du16Rosmorduc  carninogenese du16
Rosmorduc carninogenese du16
 
Roulo tbis vhd-du16
Roulo tbis vhd-du16Roulo tbis vhd-du16
Roulo tbis vhd-du16
 
Samuel2 hcv lt du16
Samuel2 hcv  lt du16Samuel2 hcv  lt du16
Samuel2 hcv lt du16
 
Samuel1 hbv lt du16
Samuel1 hbv lt du16Samuel1 hbv lt du16
Samuel1 hbv lt du16
 

Munteanu PréSentation Fibroscan Du 2009 2

  • 1. Options d’évaluation de la fibrose hépatique Estimation de la fibrose par l’elastométrie transitoire- Fibroscan Mona Munteanu Biopredictive, France
  • 2. Fibroscan, Echosens France Transducteur ultrasonore Vibreur
  • 3. Réalisation pratique et interprétation des résultats de l’élastométrie Non à jeun Temps d’examen: 5min Pitié Salpêtrière: n=9289 T médian 2.7min (->47min), 10% 25% 50% 75% 90% 2min 2.2min 2.7min 3.9min 6.3min Erreur d’échantillonnage théorique: 1/500 Fibroscan vs 1/50000 biopsie Médiane des 10 mesures valides
  • 4. Elastographie transitoire unidimensionnelle (1-D) hépatique Couplant: un faisceau ultrasonore (5 MHz ) une vibration mécanique basse fréquence (50Hz) appliquée à la surface du corps Principe de l’élastographie : Les milieux traversés sont déformés par l’onde de cisaillement  on détermine le déplacement subi par chaque tissu diffuseur donnant lieu à un écho ultrasonore On calcule la vitesse de l’onde de cisaillement donc l’élasticité L’élasticité hépatique est corrélé à la fibrose hépatique La sonde induit une onde élastique qui se propage dans le foie La vitesse de l’onde est évaluée dans une région située entre 2.5 et 6.5 cm sous la peau
  • 5. Plus le tissu est dur, plus les ondes de cisaillement se propagent vite % -5% 0 5% Elastogramme dt Vitesse de l’onde élastique (m/s) Elasticité (kPa) Profondeur sous la surface de la peau (mm) Temps (ms) dz
  • 6. Exemples V S = 1.1 m/s E ~ 3 kPa V S = 1.7 m/s E ~ 9 kPa V S = 3.6 m/s E ~ 40 kPa
  • 7. Applicabilité - IQR/Elasticité <30% - Taux de Réussite ≥ 60% - 10 mesures valides
  • 8. VHC VIH - VHC
  • 9. Foucher, J et al. Gut 2006;55:403-408 Elasticité hépatique par stade de fibrose (0-4) L’axe verticale est à l’echelle logarithmique. N=711 HCV De Ledinghen et al. JVH 2006 Elasticity (kPa) Metavir fibrosis stage at biopsy N= 72 VIH-VHC
  • 10.  
  • 11. Performances diagnostiques de l’élastométrie au cours de l’hépatite chronique C
  • 12. FibroScan vs FibroTest N=183 HCV Castera et al. Gastroenterology 2005 AUROC: APRI 0.78 FibroTest 0.85 Fibroscan 0.83 FS et FT 0.88
  • 13.  
  • 14. Valeur diagnostique du Fibroscan pour prédire F2-F4 n=546 [n=474 VHC and n=72 VIH-VHC*] Hétérogénéité significative entre les études: Q=11.20, P =0.01 Shaheen et al. AJG 2007 AUC 0.83 (95%IC 0.03-1.00) DOR = diagnostic odds ratio
  • 15. VHB
  • 16. Elasticité hépatique par stade de fibrose (0-4) N= 161 VHB Chan et al. JVH 2009
  • 17.  
  • 18. AUROCs (95%CI) N=161 VHB F0 vs F1234 0.80 (0.68–0.92) F012 vs F34 0.87 (0.82–0.93) F0123 vs F4 0.93 (0.89–0.97)* *p=0.002 vs F0 et p=0.04 vs F2 Chan et al. JVH 2009 AUROCs F0 vs F1234: ALAT normale vs ALAT élevées: 0.88 (0.73–1.0) vs 0.76 (0.61–0.91), P = 0.01
  • 20. Performances de l’élastométrie pour l’évaluation de la fibrose en dehors de l’hépatite chronique C Marcellin Liver Int 2009, de Ledinghen JAIDS 2006; Coprechot Hepatology 2006; Foucher J Hepatol 2006, de Ledinghen JHepatol 2006
  • 21. Performances de l’élastométrie et seuils pour le diagnostic de cirrhose selon l’etiologie Marcellin Liver Int 2009, Castera Hepatology 2005, Ziol Hepatology 2005, Ganne-Carie Hepatology 2006, Coprechot Hepatology 2006, Foucher Gut 2006,
  • 22. Evaluation de la gravité de la cirrhose
  • 23. Prédiction de la cirrhose et des complications Foucher et al Gut 2006 144 patients F3 F4 étiologie mixte Kazemi et al J Hepatol 2006 165 patients F4 étiologie mixte Elasticité Pas de VO grade 2 ou 3 (0.73) Pas de Child B ou C (0.90) Pas d’antécédent d’ascite (0.89) Pas de CHC (0.81) Pas de hémorragie par RVO (0.89) Pas de VO grade 2 ou 3 (0.83)
  • 24. Fibroscan et Hypertension portale Carrion et al Liver Transpl 2006 124 patients rechute HCV post transplantation hépatique Corrélation entre l’élasticité et le gradient R=0.843 (p<0.001) AUROC = 0.93 pour le diagnostic de gradient >=6mmHg Seuil opimum 8.7kPa (Se 90%, Sp81%, PPV 81%, NPV 90%) AUROC = 0.93 pour hypertension portale significative (>10mmHg)
  • 25. Gradient >20mmHg prédictif de décès chez les RVO But: identifier parmi les RVO les gradients >20mmHg à l’aide du Fibroscan en vu du TIPS N= 28 (exclu les thromboses porte et CHC) 8/28 (18%) ont un gradient >20mmHg: 3/8 élastométrie non applicable (ascite) Corrélation Fibroscan et Gradient de pression hépatique >20mmHg Rudler et al. AASLD 2008 Gradient > 20 mmHg Gradient < 20 mmHg 57± 20 KPa 58 ± 17 KPa P=0.87
  • 26. Evaluation longitudinale du Fibroscan Corrélation avec la réponse virologique Méthodes : biopsie à l’inclusion, Fibroscan pour le suivi des 88 HCV répondeurs (suivis 3.8 ± 2.1 ans, range: 2-13 ans) La régression de la fibrose a été observée chez: 95% patients F2 87% patients F3 68% patients F4 De Ledinghen et al AASLD 2006
  • 27. Validation pédiatrique, sonde spéciale Age moyen 10.7 (Range 1 mois – 20 ans) Etiologies: -Hépatites virales 19 -Mucoviscidose 38 -Atresie biliaire 19 -Autoimmune 8 -Autre 16 De Ledinghen J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2007
  • 28. Autres validations CBP Coprechot Hepatology 2006 Hémochromatose Adhoute et al Gastroenterol Clin Biol. 2008 Psoriasis : Fibrose induite par le methotrexate Gastroenterol Clin Biol. 2008
  • 29. Acoustic Radiation Force Impulse(ARFI) imaging technology N=89 Friedrich-Rust Hepatology 2008 Method F ≥ 2 F ≥ 2 ajusté F ≥ 3 F = 4 AFRI-Imaging 0.81 (0.72 - 0.90) 0.83 0.91 (0.84 - 0.97) 0.91 (0.84 - 0.98) Transient Elastography 0.83 (0.75 - 0.92) 0.85 0.90 (0.83 - 0.97) 0.91 (0.84 - 0.97) FibroTest 0.83 (0.74 - 0.92) 0.85 0.91 (0.85 - 0.97) 0.83 (0.74 - 0.92) APRI 0.75 (0.64 - 0.86) 0.77 0.77 (0.66 – 0.87) 0.70 (0.58 – 0.83)
  • 30. Applicabilité et limites de l’élastométrie
  • 31. Aucune mesure «valide» ou = TDR 0% Principale limite: impossibilité d’obtenir une mesure valide dans ~ 5% des cas (N=9289 5.3% TDR 0 Pitié Salpêtrière 12 janv 2009) N=2114 4.5% TDR 0 BMI >28 kg/m² Odds Ratio (95%CI) : 10.0 (5.7-17.9), p=0.001 En pratique: - ascite - petites espaces intercostales… Foucher et al. Eur J Gastroenterol Hepatol 2006
  • 32. Variabilité liée à l’espace intercostal (1) Tanné et al. JFPD 2006 : 3 points différents sous contrôle échographique, n=213 Différence entre 1er et 2ème point, en cas de discordance: - 1 stade de fibrose: n=48 (23%) - 2 stades de fibrose: n=10 (5%) - 3 stades de fibrose: n=3 (1%) TDR différent chez les discordants ≥ 2 stades : 88% vs 96 %, p=0.033 Ingiliz et al. 2009 in press : 3 points (point recommandé + antérieur + inférieur), n=442 applicabilité plus basse du point recommandé par rapport à un point plus antérieur situé dans le même EIC (69% vs 81%, p<0.0001) (IQR) facteur de variabilité inter -positions: le pli thoracique (P=0.01) concordance plus faible du point recommandé avec le FibroTest pour le diagnostique de fibrose avancée (seuil 7.1kPa)
  • 33. Spécificité 9 points chez les volontaires sains, n=35 FAUX POSITIFS F1 (5.1 kPa) (F2 7.1 kPa) Point Recommandé 33% 7% Facteurs associés aux résultats faux positifs: Points postérieurs OR=11 p=0.04 BMI>29 OR=14 p=0.006 Stéatose OR=36 p=0.0009 Tour de taille OR=11 p<0.0001 Pli abdominal OR=7 p=0.0003 Munteanu et al. DDW 2005 :
  • 34. Valeurs normales N= 318 sujets de la population générale alcool<30 g/j, BMI<30 kg/m2, VHB et VHC negative, ALT< 40 UI/L, GGT < 45 UI/L, ferritine< 350 µg/L, plaquetes > 150 x103/mm3 et VGM<98 µm3 Elasticité moyenne 5.3 (1.5) kPa (range 1.5 – 10.9 kPa) Impact du sexe: 5.4 (2.0) kPa (hommes) vs 4.6 (1.6) kPa (femmes), p<0.01 Impact du syndrome métabolique: 6.4 (0.2) vs 5.3 (0.1), p<0.01 Roulot et al. Hepatology 2006
  • 35. Impact des ALT sur l’élasticité Resultats similaire en cas de flare (ALT >10xVN) Coco et al J V Hep 2007 Chan et al. JVH 2009 P=0.29 P=0.07 P=0.02 n=161 VHB
  • 36. Reproductibilité N=200 patients avec biopsie, étiologies mixtes Coefficients de corrélation intraclasse, inter et intraobservateur = 0.98 Facteurs associés à une moins bonne reproductibilité: Fibrose minime Stéatose (>25% des hépatocytes) BMI >25 kg/m² NB: IQR/Elasticité >30% pas éliminés! Fraquelli et al. Gut 2007
  • 37. Analyse de la concordance pour estimer la variabilité: Impact de l’IQR n=254 avec Biopsies >15mm et Fibroscan (10 mesures valides, TDR >60%) 28 (11%) discordances plus de 2 stades fibrose (p<0.01) Lucidarme et al Hepatology 2007 IQR/Elasticité <0.20 >0.20 Discordances 6% 16% AUROCs F01 vs F234 0.83 0.77 AUROCs F012 vs F34 0.91 0.79 AUROCs F0123 vs F4 0.95 0.86
  • 38. Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (1) Principe : La puissance de concordance entre FibroTest et Fibroscan permet d’identifier les facteurs de variabilité des résultats: Méthodes : AUROCs, Kappa reliabiliy test, Spearman corrélation, R² regression N=1338 population mixte 1. Effet opérateur: IQR/Elasticité >30%: 25% vs 18%, P = 0.0009 AUROC: 0.70 vs 0.80, P = 0.009 Poynard et al. PlosOne 2008
  • 39. Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (2) Patients à risque bas (RB) ont une meilleure concordance entre Fibroscan et FibroTest par rapport à ceux avec risque élevé (RE) Poynard et al. PlosOne 2008 Statistical method Fibroscan RB vs RE Tous p<0.001 FibroTest RB vs RE Tous p<0.001 2-class (K2) concordance 0.40 vs 0.32 0.39 vs 0.15 3-class (K3) concordance 0.32 vs 0.21 0.29 vs 0.16 Spearman correlation coefficient 0.54 vs 0.26 0.44 vs 0.30 AUROC (for advanced fibrosis) 0.78 vs 0.63 0.78 vs 0.68 R² Comparison of regression curves 0.33 vs 0.10 0.22 vs 0.11
  • 40. Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (3) Plus de FAUX NEGATIFS pour le Fibroscan que pour le Fibrotest (OR=7.9 95%CI 2-32, p=0.0002 ) Poynard et al. PlosOne 2008 N= 391 biopsies critères d’applicabilité du Fibroscan AUROCs F01 vs F234 OUI NON Fibroscan 0.72 0.54 FibroTest 0.79 0.72
  • 41. Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (4) Impact des recommendations du fabriquant sur la concordance entre Fibroscan et FibroTest Poynard et al. PlosOne 2008 Parenthèse: Le cut-off de 7.1 kPa est meilleur que 8.8 kPa (Se+Sp 1.68 vs 1.44) Fibroscan groupes concordance en 2-classes (K2) 10 mesures versus <10 mesures 0.41 vs 0.16, p<0.001 TDR 60% versus TDR <60% 0.41 vs 0.20, p<0.001 IQR/Elasticité 30% versus <30% 0.42 vs 0.25, p<0.001
  • 42. Analyse de la concordance pour estimer la variabilité (5) n=1109 opérateurs homogènes (Exclusion des n=345 tests « effet opérateur »): Facteurs associés à la variabilité: Age (kappa 0.37 pour age >50ans vs 0.50 pour age <50 ans) NAFLD comme pathologie (kappa 0.24 vs 0.40 pour d’autres pathologies) forte association entre IQR/Elasticité et l’élasticité (R=0.70): IQR/Elasticité >30% : 15% chez les F0F1 vs 30% F2F3F4 (p<0.0001) BMI >30kg/m², plis abdominal >30mm et thoracique>15mm, tour de taille L’analyse chez les patients n’ayant pas de fibrose (F0): Sexe masculin (6kPa vs 5.2 kPa chez les femmes) Steatosis (+0.9 kPa) Activité (+1.1 kPa) Poynard et al. PlosOne 2008
  • 44. Homme caucasien, VHB, 28 ans Ag HBe neg, antiHBe pos Charge virale 6.3 log Plaquettes 213000 Echographie normale
  • 46. 2ème Fibroscan, par un autre opérateur
  • 47. Conclusion Faux positif du Fibroscan
  • 48. Homme 58 ans Hépatite chronique C
  • 49. Fibroscan: 4.5 kPa IQR 8% (nle <30%) TDR 100% 10 LSM valides Pli thoracique 8mm Biopsie 17mm, 2 fragments, A1F1 Faux positif du FibroTest? Homme 58 ans Hépatite chronique C
  • 50. Homme 58 ans Hépatite chronique C Remplacement par la valeur médiane Hapto= 0.89 g/l
  • 51. Echographie normale Plaquettes 85000 VO grd 1 TP 87% 2eme Fibroscan 8.6 kPa applicable Homme 58 ans Hépatite chronique C
  • 52. Conclusion Faux négatif du Fibroscan et de la biopsie
  • 53. Homme 56 ans , OH: 140 g/j
  • 54. Fibroscan: 75 kPa IQR <1% (nle <30%) TDR 100% 10 LSM valides Pli thoracique 5 mm PBH transjugulaire : gradient 16 mmHg 12mm, 4 fragments, A1F2 Faux positif du Fibroscan? Homme 56 ans , OH: 140 g/j
  • 55. Homme 56 ans , OH: 140 g/j
  • 56. Echographie dysmorphie Plaquettes 84000 VO grd 2 TP 66% Homme 56 ans , OH: 140 g/j Résultat après correction:
  • 57. Conclusion Faux négatif du FibroTest et de la biopsie
  • 58.