SlideShare une entreprise Scribd logo
Vaccin contre l’influenza (GRIPPE)
Grippe
 Forte fièvre
 Au moins 1 symptôme respiratoire
 Toux
 Mal de gorge
 Rhinorrhée
 Au moins 1 symptôme constitutionnel
 Douleurs musculaires
 Fatigue
 Mal de tête
Grippe
 Tue environ 3500 Canadiens par an
 Les plus malades sont dans les populations suivantes:
 Personnes âgées de 60 ans et plus
 Maladies chroniques: diabète, maladies cardiaques,
pulmonaires et rénales
 Les très jeunes enfants
 Les femmes enceintes
 Les obèses
 Ce sont ces groupes qui sont visés par les programmes
de vaccination
Grippe
 Cette infection des voies respiratoires est due à un
virus qui s’appelle INFLUENZA
 Deux types de virus influenza causent des infections
chez l’humain: l’influenza A et l’influenza B
 En général les épidémies de type A touchent de très
grandes populations (grippe espagnole de 1918). Les
épidémies de type B ont tendance à être plus localisées
 Généralement, le type A rend plus malade
 Différentes souches peuvent circuler simultanément
dans la communauté.
Grippe
 Une infection à un type d’influenza ne protège
aucunement contre un autre type d’influenza
 On peut donc « attraper la grippe » plus d’une fois
dans une saison donnée
 « La maladie dure 7 jours si non traitée et 1 semaine si
traitée »
 La contagiosité tombe nettement après le 5ème jour
Traitement de la grippe
 À donner impérativement dans les deux premiers jours
de la maladie:
 Oseltamivir
 Zanamivir
 Sinon: Tylenol-Advil-sirops contre la toux et on attend
que ça passe
 C’est un VIRUS, les antibiotiques ne fonctionnent pas
Prévention contre la grippe
 VACCINATION
 De loin l’outil le plus efficace
 Sauve beaucoup de journées de maladie, de
souffrances et, surtout, beaucoup de vies
 Gratuit chez les 60 ans et plus, les patients atteints
de maladie chronique ainsi que leur famille et les
travailleurs de la santé
 Très efficace quand la «recette» est bonne
 Mais on n’a pas toujours la bonne «recette»
Vaccins quadrivalents 2016
 La plupart des vaccins contiennent maintenant des
antigènes de 4 souches d’influenza: 2 influenza A et 2
influenza B
 Des infectiologues experts de l’Organisation Mondiale
de la Santé (OMS) se réunissent 1 fois par année pour
déterminer quelles souches seront utilisées pour
l’année à venir dans l’hémisphère nord
 Ils tiennent compte des souches qui ont affecté la
population l’année précédente et de ce qui se passe
dans l’hémisphère sud pour essayer de prédire ce qui
affectera nos populations quand l’hiver sera là.
Vaccins quadrivalents 2016
 Actuellement ce travail de prédiction par les experts de
l’OMS s’effectue 7 à 9 mois AVANT la période de
vaccination qui débute vers le début novembre de
chaque année.
 En 2014-2015, les experts se sont complètement
trompés dans leur prédictions. Cette année, c’est un
peu mieux…
 Deux questions se posent:
 Pourquoi se trompent-ils si ce sont des experts???
 Pourquoi choisir les souches 7 à 9 mois à l’avance?
L’Influenza: fin comme un renard
 Que ce soit le type A ou le type B, c’est toujours le
même virus qui attaque mais avec un déguisement
(structure antigénique) qui change un peu chaque
année. Parfois c’est le déguisement au complet qui
change (H1N1).
 Notre système immunitaire peut reconnaître un virus
qui n’a pas ou peu changé de déguisement. Ainsi, on
est peu ou pas malade si on est exposé.
 Un changement complet de la structure antigénique
rend le virus méconnaissable pour le système
immunitaire et on peut alors être très malade.
Vaccins contre l’influenza
 Quand les souches servant à la fabrication du vaccin
sont bien choisies, les anticorps que nous développons
aident à combattre la maladie et souvent à éviter les
complications.
 Mais le virus peut changer dramatiquement de
déguisement sur une très courte période.
 Il est donc facile de se tromper lorsqu’on décide 7 à 9
mois à l’avance quelles souches seront utilisées pour
fabriquer le vaccin
 Pourquoi cette décision cruciale est prise si tôt?
Fabrication d’un vaccin contre la
grippe en 2016
 Il faut identifier les souches intéressantes; 2 A et 2 B
seront retenus
 Il faut préparer et vérifier la souche vaccinale
 Il faut aussi préparer des réactifs pour tester le vaccin
 La production se fait en général sur des œufs de poule
 On extrait les antigènes et on fabrique les vaccins
Le tout prend environ 5 à 7 mois après l’identification
des souches.
Ce délais réduit les chances d’avoir la bonne recette…
Dans un monde idéal..
 Les experts de l’OMS auraient une information
toujours en temps réel quand vient le temps de choisir
les souches à privilégier.
 Le vaccin serait fabriqué juste avant la période de
vaccination.
 À la limite, on fabriquerait même un vaccin sur
demande si on note que l’influenza a soudainement un
nouveau déguisement imprévu!!!
 Voilà pourquoi je viens vous parler d’une nouvelle
façon de fabriquer un vaccin
MEDICAGO
 La plateforme technologique de Medicago mise au
point au Québec.
 Société québécoise dont le siège social est basé à
Québec – 24 000 pieds carrés. Production des lots
pour les études préclinique et clinique.
 Medicago U.S.A., usine basée en Caroline du Nord -
97 000 pieds carrés. Capable de produire jusqu’à 120
millions de doses de vaccin monovalent en cas de
grande épidémie. Production des lots pour les études
cliniques.
MEDICAGO
 Capable de développer des vaccins beaucoup plus
rapidement. En 2009 candidat vaccin prêt en 19 jours
comparativement à 90-120 jours par les autres
manufacturiers
 Utilise des plantes cousines du tabac pour produire
rapidement et à faible coût une quantité considérable
de vaccins en très peu de temps
 Dans les faits, grâce à la technologie développée par
Medicago, on peut avoir une production commerciale
rapidement.
Vidéo
 https://www.youtube.com/watch?feature=player_emb
edded&v=lAk_HkFi9-s
Particule virale
Production du vaccin
 Technologie unique, on produit des VLP
Virus VLP
Production du vaccin
 Le tout est produit à partir d’un plante cousine du
tabac (le muntju). Ça ne se fume pas.
Avantages des VLPs
 Aucunement infectieux car le génome du virus n’est
pas présent dans le vaccin
 Stimule le système immunitaire de 2 façons:
 Immunité humorale (les anticorps)
 Immunité cellulaire (des globules blancs sont stimulés et
tuent le virus si jamais on y est exposé)
Immunité en fonction de l’âge
 Immunité humorale: la capacité de produire des
anticorps de façon efficace diminue avec l’âge
 Il y a un important avantage à développer un vaccin
qui agit aussi pour stimuler l’immunité cellulaire
surtout chez les personnes âgées qui produisent moins
d’anticorps qu’un jeune sujet.
 La production d’anticorps et l’amélioration de
l’immunité cellulaire seront mesurées dans cette étude
Étude clinique
Qui peut participer à cette étude?
 Sujets H ou F de 65 ans et plus
 Autonome
 Pas de maladie grave
 La plupart des maladies communes (diabète, maladie
de la thyroïde, cardiaque) sont acceptées si stables
selon l’investigateur
 Pas de cancer dans les 3 dernières années
 Dernier vaccin contre la grippe le ou avant le 10
décembre 2015
Étude clinique
 5 visites en 209 jours (dont 4 en 21 jours)
 Des téléphones aux 2 mois entre les jours 21 et 209
 Indemnités de déplacement
 Accessibilité à l’équipe de recherche durant l’étude
Une percée majeure en médecine
 Développer un nouveau vaccin efficace en 3 à 4
semaines représente une percée majeure.
 Pourrait théoriquement sauver des millions de vies
 Vous pouvez contribuer au développement de ce
vaccin en participant à cette étude
Profil d’innocuité
 Près de 700 personnes ont reçu le vaccin à ce jour

Contenu connexe

Tendances

Gaudelus hepb du2015
Gaudelus  hepb du2015Gaudelus  hepb du2015
Gaudelus hepb du2015
odeckmyn
 
Candidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludisme
Candidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludismeCandidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludisme
Candidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?
bttai
 
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
Patou Conrath
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Mehdi Razzok
 
Programme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la RageProgramme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la Rage
Mehdi Razzok
 
Maladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiquesMaladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiques
Clinique vétérinaire 38,5
 
Vaccin méningocoque de sérogroupe B
Vaccin méningocoque de sérogroupe BVaccin méningocoque de sérogroupe B
Vaccin méningocoque de sérogroupe B
Adrian Stefanescu
 
Gaudelus j hepb 2014
Gaudelus j  hepb 2014Gaudelus j  hepb 2014
Gaudelus j hepb 2014
odeckmyn
 
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationRougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Pascal Boulet
 
Le Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post PolioLe Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post Polio
Sandrine Boult
 
Les vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blanc
Les vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blancLes vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blanc
Les vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blanc
Société Tripalio
 
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Laurent MASCARON
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
Mehdi Razzok
 
Les co-infections
Les co-infectionsLes co-infections

Tendances (20)

Gaudelus hepb du2015
Gaudelus  hepb du2015Gaudelus  hepb du2015
Gaudelus hepb du2015
 
Candidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludisme
Candidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludismeCandidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludisme
Candidats vaccins, leurs anticorps et la protection contre le paludisme
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
 
Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?
 
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
 
Programme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la RageProgramme national de lutte contre la Rage
Programme national de lutte contre la Rage
 
Maladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiquesMaladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiques
 
Vaccin méningocoque de sérogroupe B
Vaccin méningocoque de sérogroupe BVaccin méningocoque de sérogroupe B
Vaccin méningocoque de sérogroupe B
 
Gaudelus j hepb 2014
Gaudelus j  hepb 2014Gaudelus j  hepb 2014
Gaudelus j hepb 2014
 
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
 
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationRougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
 
Le Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post PolioLe Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post Polio
 
Les vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blanc
Les vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blancLes vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blanc
Les vaccins et le SRAS : une histoire cousue de fil blanc
 
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
 
Les co-infections
Les co-infectionsLes co-infections
Les co-infections
 

En vedette

G130 いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...
G130  いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...G130  いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...
G130 いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...
Takehiko Ito
 
Mobbing referencias 10 10
Mobbing referencias 10   10Mobbing referencias 10   10
Mobbing referencias 10 10
Kevin Untiveros Diaz
 
Lamina Views
Lamina ViewsLamina Views
Lamina Views
Kelley Culpepper Jr
 
Front Desk Agent Compliments Porfolio
Front Desk Agent Compliments PorfolioFront Desk Agent Compliments Porfolio
Front Desk Agent Compliments Porfolio
Eric Strasser
 
Japon
Japon Japon
Science and engineering courses certificates online.pptx
Science and engineering courses certificates online.pptxScience and engineering courses certificates online.pptx
Science and engineering courses certificates online.pptx
Alan Ramírez Guevara AMRSC
 
Asus
AsusAsus
The Mall Casestudy
The Mall CasestudyThe Mall Casestudy
The Mall Casestudy
David Lister
 
Presentación tarea virtual 2
Presentación tarea virtual 2Presentación tarea virtual 2
Presentación tarea virtual 2
josue gabriel
 
Dem2006 -mirar_el_arte_con_ojos_matematicos
Dem2006  -mirar_el_arte_con_ojos_matematicosDem2006  -mirar_el_arte_con_ojos_matematicos
Dem2006 -mirar_el_arte_con_ojos_matematicos
Jimmy Alex Marcelo Arquíñego
 
Club Fidelizee Atualizada 2016
Club Fidelizee Atualizada 2016Club Fidelizee Atualizada 2016
Club Fidelizee Atualizada 2016
Jose Andre da costa
 
Metodo
MetodoMetodo
Kings Lynn Museum Case Study
Kings Lynn Museum Case StudyKings Lynn Museum Case Study
Kings Lynn Museum Case Study
David Lister
 
G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...
G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...
G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...
Takehiko Ito
 
Ryczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w Polsce
Ryczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w PolsceRyczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w Polsce
Ryczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w Polsce
Adam Abramowicz
 
Apt opinion
Apt opinionApt opinion
Apt opinion
AptOpinion
 
Fish Folly
Fish FollyFish Folly
Fish Folly
Gabrielle Dolbey
 
Deficiência visual
Deficiência visualDeficiência visual
Deficiência visual
wemerson viana
 
Tata motor
Tata motorTata motor

En vedette (20)

G130 いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...
G130  いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...G130  いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...
G130 いとうたけひこ・小平朋江 (2010). マンガ教材『わが家の母はビョーキです』(中村ユキ)読了後の印象と感想のテキストマイニング 日本看護学...
 
Mobbing referencias 10 10
Mobbing referencias 10   10Mobbing referencias 10   10
Mobbing referencias 10 10
 
Lamina Views
Lamina ViewsLamina Views
Lamina Views
 
Front Desk Agent Compliments Porfolio
Front Desk Agent Compliments PorfolioFront Desk Agent Compliments Porfolio
Front Desk Agent Compliments Porfolio
 
Japon
Japon Japon
Japon
 
Science and engineering courses certificates online.pptx
Science and engineering courses certificates online.pptxScience and engineering courses certificates online.pptx
Science and engineering courses certificates online.pptx
 
Asus
AsusAsus
Asus
 
The Mall Casestudy
The Mall CasestudyThe Mall Casestudy
The Mall Casestudy
 
Presentación tarea virtual 2
Presentación tarea virtual 2Presentación tarea virtual 2
Presentación tarea virtual 2
 
Dem2006 -mirar_el_arte_con_ojos_matematicos
Dem2006  -mirar_el_arte_con_ojos_matematicosDem2006  -mirar_el_arte_con_ojos_matematicos
Dem2006 -mirar_el_arte_con_ojos_matematicos
 
Club Fidelizee Atualizada 2016
Club Fidelizee Atualizada 2016Club Fidelizee Atualizada 2016
Club Fidelizee Atualizada 2016
 
Metodo
MetodoMetodo
Metodo
 
Kings Lynn Museum Case Study
Kings Lynn Museum Case StudyKings Lynn Museum Case Study
Kings Lynn Museum Case Study
 
G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...
G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...
G205 いとうたけひこ (2014). 津波と原発の子どもたちの時間的展望への影響: 東日本大震災後の作文のテキストマイニング 第37回生命情報科学会(...
 
Ryczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w Polsce
Ryczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w PolsceRyczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w Polsce
Ryczałtowy ZUS - zabójca miejsc pracy w Polsce
 
Apt opinion
Apt opinionApt opinion
Apt opinion
 
Original copies
Original copiesOriginal copies
Original copies
 
Fish Folly
Fish FollyFish Folly
Fish Folly
 
Deficiência visual
Deficiência visualDeficiência visual
Deficiência visual
 
Tata motor
Tata motorTata motor
Tata motor
 

Similaire à Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)

Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Joris Fagbemiro
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
soshepatites
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
CCMO Mutuelle
 
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plusLivret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
DircomARSBFC
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sida
lara4567
 
Vaccin
VaccinVaccin
Vaccin
UgoNahon
 
Rapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccinRapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccin
Paperjam_redaction
 
A la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludismeA la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1
Mede Space
 
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
RPMaroc
 
La Tuberculose
La TuberculoseLa Tuberculose
La Tuberculose
GreenFacts
 
Vaccins 2017
Vaccins 2017Vaccins 2017
Vaccins 2017
Michel Pailler
 
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccinationLaurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
EdouardHusson
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptx
alex422284
 
infectiologie
infectiologie infectiologie
infectiologie
Patou Conrath
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Ipsos France
 
2021 Edition découverte de la revue Prescrire
2021 Edition découverte de la revue Prescrire 2021 Edition découverte de la revue Prescrire
2021 Edition découverte de la revue Prescrire
Audrey Verdez
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
drmouheb
 
La vaccination midi santé
La vaccination midi santéLa vaccination midi santé
La vaccination midi santé
Paul Daval
 
Chs Grippe 310809
Chs Grippe 310809Chs Grippe 310809
Chs Grippe 310809
pref95
 

Similaire à Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE) (20)

Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
 
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plusLivret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sida
 
Vaccin
VaccinVaccin
Vaccin
 
Rapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccinRapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccin
 
A la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludismeA la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludisme
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1
 
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE (Saison 2010-2011)
 
La Tuberculose
La TuberculoseLa Tuberculose
La Tuberculose
 
Vaccins 2017
Vaccins 2017Vaccins 2017
Vaccins 2017
 
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccinationLaurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
Laurent Aventin. Lettre ouverte aux évêques de France sur la vaccination
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptx
 
infectiologie
infectiologie infectiologie
infectiologie
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
 
2021 Edition découverte de la revue Prescrire
2021 Edition découverte de la revue Prescrire 2021 Edition découverte de la revue Prescrire
2021 Edition découverte de la revue Prescrire
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
 
La vaccination midi santé
La vaccination midi santéLa vaccination midi santé
La vaccination midi santé
 
Chs Grippe 310809
Chs Grippe 310809Chs Grippe 310809
Chs Grippe 310809
 

Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)

  • 2. Grippe  Forte fièvre  Au moins 1 symptôme respiratoire  Toux  Mal de gorge  Rhinorrhée  Au moins 1 symptôme constitutionnel  Douleurs musculaires  Fatigue  Mal de tête
  • 3. Grippe  Tue environ 3500 Canadiens par an  Les plus malades sont dans les populations suivantes:  Personnes âgées de 60 ans et plus  Maladies chroniques: diabète, maladies cardiaques, pulmonaires et rénales  Les très jeunes enfants  Les femmes enceintes  Les obèses  Ce sont ces groupes qui sont visés par les programmes de vaccination
  • 4. Grippe  Cette infection des voies respiratoires est due à un virus qui s’appelle INFLUENZA  Deux types de virus influenza causent des infections chez l’humain: l’influenza A et l’influenza B  En général les épidémies de type A touchent de très grandes populations (grippe espagnole de 1918). Les épidémies de type B ont tendance à être plus localisées  Généralement, le type A rend plus malade  Différentes souches peuvent circuler simultanément dans la communauté.
  • 5. Grippe  Une infection à un type d’influenza ne protège aucunement contre un autre type d’influenza  On peut donc « attraper la grippe » plus d’une fois dans une saison donnée  « La maladie dure 7 jours si non traitée et 1 semaine si traitée »  La contagiosité tombe nettement après le 5ème jour
  • 6. Traitement de la grippe  À donner impérativement dans les deux premiers jours de la maladie:  Oseltamivir  Zanamivir  Sinon: Tylenol-Advil-sirops contre la toux et on attend que ça passe  C’est un VIRUS, les antibiotiques ne fonctionnent pas
  • 7. Prévention contre la grippe  VACCINATION  De loin l’outil le plus efficace  Sauve beaucoup de journées de maladie, de souffrances et, surtout, beaucoup de vies  Gratuit chez les 60 ans et plus, les patients atteints de maladie chronique ainsi que leur famille et les travailleurs de la santé  Très efficace quand la «recette» est bonne  Mais on n’a pas toujours la bonne «recette»
  • 8. Vaccins quadrivalents 2016  La plupart des vaccins contiennent maintenant des antigènes de 4 souches d’influenza: 2 influenza A et 2 influenza B  Des infectiologues experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se réunissent 1 fois par année pour déterminer quelles souches seront utilisées pour l’année à venir dans l’hémisphère nord  Ils tiennent compte des souches qui ont affecté la population l’année précédente et de ce qui se passe dans l’hémisphère sud pour essayer de prédire ce qui affectera nos populations quand l’hiver sera là.
  • 9. Vaccins quadrivalents 2016  Actuellement ce travail de prédiction par les experts de l’OMS s’effectue 7 à 9 mois AVANT la période de vaccination qui débute vers le début novembre de chaque année.  En 2014-2015, les experts se sont complètement trompés dans leur prédictions. Cette année, c’est un peu mieux…  Deux questions se posent:  Pourquoi se trompent-ils si ce sont des experts???  Pourquoi choisir les souches 7 à 9 mois à l’avance?
  • 10. L’Influenza: fin comme un renard  Que ce soit le type A ou le type B, c’est toujours le même virus qui attaque mais avec un déguisement (structure antigénique) qui change un peu chaque année. Parfois c’est le déguisement au complet qui change (H1N1).  Notre système immunitaire peut reconnaître un virus qui n’a pas ou peu changé de déguisement. Ainsi, on est peu ou pas malade si on est exposé.  Un changement complet de la structure antigénique rend le virus méconnaissable pour le système immunitaire et on peut alors être très malade.
  • 11. Vaccins contre l’influenza  Quand les souches servant à la fabrication du vaccin sont bien choisies, les anticorps que nous développons aident à combattre la maladie et souvent à éviter les complications.  Mais le virus peut changer dramatiquement de déguisement sur une très courte période.  Il est donc facile de se tromper lorsqu’on décide 7 à 9 mois à l’avance quelles souches seront utilisées pour fabriquer le vaccin  Pourquoi cette décision cruciale est prise si tôt?
  • 12. Fabrication d’un vaccin contre la grippe en 2016  Il faut identifier les souches intéressantes; 2 A et 2 B seront retenus  Il faut préparer et vérifier la souche vaccinale  Il faut aussi préparer des réactifs pour tester le vaccin  La production se fait en général sur des œufs de poule  On extrait les antigènes et on fabrique les vaccins Le tout prend environ 5 à 7 mois après l’identification des souches. Ce délais réduit les chances d’avoir la bonne recette…
  • 13. Dans un monde idéal..  Les experts de l’OMS auraient une information toujours en temps réel quand vient le temps de choisir les souches à privilégier.  Le vaccin serait fabriqué juste avant la période de vaccination.  À la limite, on fabriquerait même un vaccin sur demande si on note que l’influenza a soudainement un nouveau déguisement imprévu!!!  Voilà pourquoi je viens vous parler d’une nouvelle façon de fabriquer un vaccin
  • 14. MEDICAGO  La plateforme technologique de Medicago mise au point au Québec.  Société québécoise dont le siège social est basé à Québec – 24 000 pieds carrés. Production des lots pour les études préclinique et clinique.  Medicago U.S.A., usine basée en Caroline du Nord - 97 000 pieds carrés. Capable de produire jusqu’à 120 millions de doses de vaccin monovalent en cas de grande épidémie. Production des lots pour les études cliniques.
  • 15. MEDICAGO  Capable de développer des vaccins beaucoup plus rapidement. En 2009 candidat vaccin prêt en 19 jours comparativement à 90-120 jours par les autres manufacturiers  Utilise des plantes cousines du tabac pour produire rapidement et à faible coût une quantité considérable de vaccins en très peu de temps  Dans les faits, grâce à la technologie développée par Medicago, on peut avoir une production commerciale rapidement.
  • 18. Production du vaccin  Technologie unique, on produit des VLP Virus VLP
  • 19. Production du vaccin  Le tout est produit à partir d’un plante cousine du tabac (le muntju). Ça ne se fume pas.
  • 20. Avantages des VLPs  Aucunement infectieux car le génome du virus n’est pas présent dans le vaccin  Stimule le système immunitaire de 2 façons:  Immunité humorale (les anticorps)  Immunité cellulaire (des globules blancs sont stimulés et tuent le virus si jamais on y est exposé)
  • 21. Immunité en fonction de l’âge  Immunité humorale: la capacité de produire des anticorps de façon efficace diminue avec l’âge  Il y a un important avantage à développer un vaccin qui agit aussi pour stimuler l’immunité cellulaire surtout chez les personnes âgées qui produisent moins d’anticorps qu’un jeune sujet.  La production d’anticorps et l’amélioration de l’immunité cellulaire seront mesurées dans cette étude
  • 22. Étude clinique Qui peut participer à cette étude?  Sujets H ou F de 65 ans et plus  Autonome  Pas de maladie grave  La plupart des maladies communes (diabète, maladie de la thyroïde, cardiaque) sont acceptées si stables selon l’investigateur  Pas de cancer dans les 3 dernières années  Dernier vaccin contre la grippe le ou avant le 10 décembre 2015
  • 23. Étude clinique  5 visites en 209 jours (dont 4 en 21 jours)  Des téléphones aux 2 mois entre les jours 21 et 209  Indemnités de déplacement  Accessibilité à l’équipe de recherche durant l’étude
  • 24. Une percée majeure en médecine  Développer un nouveau vaccin efficace en 3 à 4 semaines représente une percée majeure.  Pourrait théoriquement sauver des millions de vies  Vous pouvez contribuer au développement de ce vaccin en participant à cette étude
  • 25. Profil d’innocuité  Près de 700 personnes ont reçu le vaccin à ce jour

Notes de l'éditeur

  1. Canadiens
  2. Not fabriquer Sur demande, not à demande