Processus carieux

946 vues

Publié le

Processus carieux

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
946
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Processus carieux

  1. 1. I. Définition de la carie II. Etiologies III. Anatomie pathologique IV. Nomenclature des cavités
  2. 2. D’après l’OMS, la carie est un processus pathologique localisé d’origine externe apparaissant après l’éruption, qui s’accompagne d’un ramollissement des tissus durs de la dent et évolue vers la formation de cavités. La carie est le troisième grand fléau de l’humanité après les cancers et les maladies cardiovasculaires.
  3. 3. L’étiologie de la carie dentaire est multifactorielle. Elle se produit sous l’action simultanée de plusieurs facteurs : L’hote La flore L’alimentation Le temps
  4. 4. Le processus carieux concerne toute la population mais à des degrés divers. Il existe des variations importantes de la fréquence de la carie en fonction de certains déterminants comme : ◦ L’origine ethnique:L’existence d’une sensibilité propre à chaque ethnie est difficile à mettre en évidence du fait d’un métissage important. ◦ Le sexe : Les femmes sont plus sensibles à la carie que les hommes. ◦ Les maladies générales : Il n’y a pas d’action directe mais des actions indirectes : le diabète entraîne un taux anormal de sucre ce qui favorise l’apparition de caries. Les maladies entraînant une hyposialie voire une asialie sont indirectement responsables de l’explosion de la carie car les dents sont très fragilisées. ◦ Le tabac ◦ L’émail dentaire en sa forme, sa taille, les différentes structures (sillons, cuspides, fosses…) qui peuvent être difficiles à brosser et deviennent des sites de rétention bacterienne ◦ la salive: Les surfaces dentaires sont baignées de salive. Certaines pathologies peuvent amener à la raréfaction voire la disparition de la salive, ceci entraînant le développement de caries cataclysmiques au niveau des dents. La salive possède des substances tampon luttant contre l’acidité qui, après élimination de la plaque, pourront abaisser le pH. La salive contient également des enzymes bactéricides intervenant dans la digestion de la plaque dentaire.
  5. 5. La présence de différentes bactéries influence le processus carieux. Beaucoup de scientifiques ont essayés; de quantifier cette population : un milligramme de plaque dentaire contient environ 100 millions de bactéries, 1 millilitre de salive contient un nombre moyen de 750 millions de bactéries. La flore saprophyte (contraire de pathogène), c'est-à;-dire ne présentant pas de danger pour l'organisme, est constituée de bactéries qui vivent normalement dans l'organisme. Cependant, en cas de rupture de l'équilibre biologiques, ces bactéries sont susceptibles de devenir pathogènes et donc causer des caries.
  6. 6. Une alimentation cariogène est : ◦ 1. riche en mono et disaccharides, sucres qui sont facilement transformé par les bactéries de la flore buccale en acide lactique (sucre de canne ou sucre de betterave (=> sucrose) que l'on trouve dans le chocolat, les bonbons, les boissons sucrée). ◦ 2. de consistance molle et collante, c'est-à-dire qui colle aux dents et par conséquent, est lentement éliminée par la salive. Le sucre séjourne longtemps dans la cavité buccale et favorise la carie. ◦ 3. riche en sucre et sa consommation est fréquente durant la journée
  7. 7. la fréquence et la durée pendant lesquelles les trois facteurs cités précédemment vont être présents simultanément. Hote Flore Alimentation Temps

×