«	
  STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  »	
  
IFAG	
  RUN	
  –	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REM...
•  Interac?vité	
  souhaitée	
  
•  Convivialité	
  
•  Créa=vité	
  
•  Téléphones	
  éteints	
  
Principes	
  
STRATÉGIE...
Objec?fs	
  
1.  Réfléchir	
  à	
  la	
  dynamique	
  
des	
  marchés	
  arrivés	
  à	
  
maturité	
  et	
  ultra-­‐
concur...
L’origine	
  de	
  la	
  stratégie	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
...
Deux	
  grandes	
  approches	
  guerrières	
  
La	
  guerre	
  sub=le	
   La	
  guerre	
  brutale	
  
Ruse	
  et	
  influen...
Stratégie	
  des	
  organisa?ons	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  ...
Les	
  grandes	
  dates	
  
1965	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  ...
Méthode	
  LCAG:	
  l’école	
  de	
  Harvard	
  
Business	
  Policy	
  
Learned,	
  Christensen,	
  Andrews	
  et	
  Guth	...
«	
  LCAG	
  »	
  inventent	
  le	
  SWOT	
  
Analyse	
  interne	
  
de	
  l’organisa?on	
  
Analyse	
  externe	
  
de	
  ...
Les	
  grandes	
  dates	
  
1965	
   1985	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
 ...
Dégager	
  un	
  avantage	
  concurren?el	
  durable	
  
«	
  La	
  concurrence	
  est	
  au	
  
centre	
  de	
  la	
  réu...
Des	
  stratégies	
  exclusives	
  
Domina=on	
  par	
  les	
  coûts	
  
	
  
	
  
Proposer	
  une	
  offre	
  dont	
  la	
...
Les	
  grandes	
  dates	
  
1965	
   1985	
   1996	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NO...
The	
  Balanced	
  Scorecard	
  
Balanced	
  Scorecard	
  
Norton	
  et	
  Kaplan	
  
Définir	
  et	
  déployer	
  la	
  
s...
Une	
  démarche	
  et	
  une	
  approche	
  systémique	
  
Une	
  créa=on	
  
de	
  valeur	
  
Objec2fs:	
  ROI,	
  
marge...
Les	
  grandes	
  dates	
  
1965	
   1985	
   1996	
   2005	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
...
L’évolu?on	
  d’une	
  industrie	
  
Innovation	
  
Croissance	
   Maturité	
   Déclin	
  Lancement	
  
Fidélisation	
  
O...
Des marchés encombrés ...
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
18	
  
Avec toujours plus de la même chose
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
...
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
20	
  
L’innova?on-­‐valeur	
  
(«	
  Blue	
  Ocean	
  Strategy	
  »)	
  
W.	
  Chan	
  Kim	
  et	
  Renée	
  Mauborgne	
  
STRAT...
Une	
  autre	
  culture	
  intellectuelle	
  
Un	
  homme	
  asia=que	
   Une	
  femme	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -...
De	
  l’affrontement	
  au	
  contournement	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
...
Un	
  changement	
  de	
  paradigme	
  
•  Tourner	
  le	
  dos	
  à	
  la	
  
concurrence	
  
•  Innover	
  
•  Imaginer	...
Rouge	
  et	
  Bleu	
  
 	
  Limite	
  sa	
  compé??on	
  aux	
  marchés	
  
existants	
  
• 	
  Son	
  objec?f	
  est	
  ...
Les	
  ou?ls	
  conceptuels	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
26	
...
Canevas	
  et	
  Critères	
  stratégiques	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
 ...
Corridor	
   Corridors	
  stratégiques	
  
L’enlisement	
  dans	
  la	
  voie	
  médiane	
  de	
  Michael	
  PORTER	
  
ST...
Grille	
  des	
  4	
  ac?ons	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
29	...
Le	
  losange	
  Innova?on-­‐Valeur	
  
COÛTS	
  
VALEUR	
  POUR	
  
LE	
  CLIENT	
  
Innova?on	
  
Valeur	
  
Baisser	
  ...
Une	
  courbe	
  de	
  valeur	
  divergente	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	...
Cas	
  applica=f	
  
Stratégie	
  océan	
  bleu	
  appliquée	
  au	
  management	
  stratégique	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  ...
Océan	
  rouge	
  du	
  marché	
  du	
  mobile	
  
en	
  France	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	...
L’approche	
  FREE	
  MOBILE	
  
Des	
  espaces	
  de	
  
distribu?on	
  
opérateurs	
  
Des	
  
inves?ssements	
  
public...
L’océan	
  bleu	
  de	
  FREE	
  MOBILE	
  
Variables	
  reclassées	
  dans	
  l’ordre	
  ERAC	
  STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BL...
Cas	
  applica=f	
  
Stratégie	
  océan	
  bleu	
  appliquée	
  au	
  management	
  stratégique	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  ...
Le	
  vin	
  et	
  son	
  canevas	
  stratégique	
  
Prix	
  	
   Vocabulaire	
   Promo=on	
   Garde	
   Pres=ge	
   Goût	...
[yellow	
  tail]	
  change	
  la	
  donne	
  
Prix Vocabulaire Promotion Garde Prestige Goût
complexe
Facile
à boire
Facil...
[	
  yellow	
  tail	
  ]	
  	
  
	
  	
  
• 	
  	
  	
  faire	
  plaisir,	
  se	
  faire	
  plaisir…	
  avoir	
  du	
  pla...
 Arrivent les copieurs qui poussent le bouchon encore plus
loin…
 On vise les non-consommateurs de vin
 On distribue le pr...
Cas	
  applica=f	
  
Stratégie	
  océan	
  bleu	
  appliquée	
  au	
  management	
  stratégique	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  ...
Déplacer l’univers du cirque
Prix
d’achat
Vedettes
Animaux
Confiserie
Scènes
multiples
Plaisir
Humour
Danger
Émotion
Unicit...
Le	
  tableau	
  ERAC	
  
Exclure	
   Renforcer	
  
Les	
  vedenes	
  
Les	
  numéros	
  d animaux	
  
La	
  vente	
  de	
...
Cas	
  «	
  fil	
  rouge	
  »	
  
Comment	
  l’iPad	
  a	
  généré	
  
un	
  nouvel	
  espace	
  
stratégique	
  
STRATÉGIE...
3	
  exemples	
  
45	
  
SAMSUNG	
  Netbook	
  
N145Plus	
  Blanc	
  	
  
Sony	
  Vaio	
  VPC-­‐SB3L9E	
  
W	
  13,3"	
  L...
L’océan	
  rouge	
  
Variables	
   Sony	
   Samsung	
  
Prix	
   899	
  €	
   239	
  €	
  
Poids	
   1,720	
  kg	
   1,240...
Canevas	
  stratégiques	
  
47	
  
Différencia=on	
  
Low	
  Cost	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS...
L’océan	
  bleu	
  
Variables	
   iPad	
  
Prix	
   489	
  €	
  
Poids	
   0,613	
  kg	
  
Ecran	
   9,7	
  pouces	
  
Dis...
Un	
  océan	
  bleu	
  /	
  portables	
  
49	
  
E R A C
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  ...
Un	
  océan	
  bleu	
  /	
  Netbooks	
  
50	
  
E R A C
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  N...
Cas	
  «	
  fil	
  rouge	
  »	
  
Comment	
  IKEA	
  a	
  généré	
  un	
  
nouvel	
  espace	
  stratégique	
  
STRATÉGIE	
 ...
Quelques	
  informa?ons	
  sur	
  IKEA	
  
	
  Ingvar	
  Kamprad,	
  fondateur	
  d’IKEA	
  
Ingvar 	
   	
  prénom	
  de	...
Chiffre	
  d’affaires	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
53	
  
En	
  un	
  coup	
  d’oeil	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
54	
  
=	
  IKEA	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
55	
  
6	
  pistes	
  pour	
  
créer	
  un	
  océan	
  bleu	
  
Solu?ons	
  alterna?ves	
  
Groupes	
  stratégiques	
  
Chaîne	
 ...
Explorer	
  les	
  alterna?ves	
  
•  Recenser	
  les	
  alterna?ves	
  de	
  
consomma?on	
  
•  Analyser	
  les	
  canev...
Explorer	
  
les	
  groupes	
  stratégiques	
  
•  Recenser	
  les	
  groupes	
  
stratégiques	
  du	
  secteur	
  
•  Ana...
Explorer	
  
la	
  chaîne	
  acheteur-­‐u?lisateur	
  
•  Analyser	
  la	
  chaîne	
  de	
  
distribu?on	
  et	
  de	
  
p...
Explorer	
  les	
  produits	
  
et	
  services	
  complémentaires	
  
•  Par?r	
  de	
  l’offre	
  de	
  base	
  
•  Elargi...
Longue	
  traîne	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
61	
  
Explorer	
  
le	
  contenu	
  émo?onnel	
  et	
  fonc?onnel	
  
•  Si	
  votre	
  marché	
  /	
  offre	
  propose	
  
un	
 ...
Explorer	
  
les	
  grandes	
  tendances	
  
•  Recenser	
  les	
  grandes	
  
tendances	
  
•  Projeter	
  son	
  offre	
 ...
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
  2015	
  
64	
  
Les	
  3	
  cercles	
  de	
  non-­‐clients	
  
STRATÉGIE	
  OCÉAN	
  BLEU	
  -­‐	
  REMY	
  EXELMANS	
  
-­‐	
  NOVEMBRE	
...
Les	
  clients	
  
habituels	
  des	
  jeux	
  
vidéos	
  
Majoritairement	
  des	
  
hommes	
  jeunes	
  de	
  moins	
  
...
Les	
  cercles	
  de	
  non-­‐clients	
  
— Non-­‐clients	
  imminents	
  
Les	
  joueurs	
  hommes	
  de	
  plus	
  de	
...
Une	
  astuce	
  pra?cienne	
  
Mes	
  clients	
  
•  Hommes	
  
•  Jeunes	
  
•  CSP	
  +	
  
•  Parisiens	
  
•  …	
  
M...
DES OUTILS
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015

1 814 vues

Publié le

Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015
Développez une stratégie Océan Bleu à l'ile de la Réunion, se créer d'autres univers stratégiques pour sortir de l'Océan rouge

Publié dans : Marketing
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 814
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
197
Actions
Partages
0
Téléchargements
111
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence Stratégie Océan Bleu IFAG Réunion nov 2015

  1. 1. «  STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  »   IFAG  RUN  –  NOVEMBRE  2015   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   1  
  2. 2. •  Interac?vité  souhaitée   •  Convivialité   •  Créa=vité   •  Téléphones  éteints   Principes   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   2  
  3. 3. Objec?fs   1.  Réfléchir  à  la  dynamique   des  marchés  arrivés  à   maturité  et  ultra-­‐ concurren=els   2.  Imaginer  des  scénarios  de   rupture  grâce  à  une   nouvelle  approche   conceptuelle  :  la  stratégie   océan  bleu   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   3  
  4. 4. L’origine  de  la  stratégie   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   4  
  5. 5. Deux  grandes  approches  guerrières   La  guerre  sub=le   La  guerre  brutale   Ruse  et  influence   Organisa?on  et  discipline   «  La  guerre  est  un  acte  de  violence  des2né   à  contraindre  l’adversaire  à  exécuter   notre  volonté.  »   Clausewitz  (1780-­‐1831)   «  L’art  de  la  guerre,  c’est  de  soume;re   l’ennemi  sans  combat.  »   Sun  Tzu  (544-­‐496  av.  J.-­‐C.)   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   5  
  6. 6. Stratégie  des  organisa?ons   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   6  
  7. 7. Les  grandes  dates   1965   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   7  
  8. 8. Méthode  LCAG:  l’école  de  Harvard   Business  Policy   Learned,  Christensen,  Andrews  et  Guth   Savoir  formuler  une   stratégie  à  par=r   d’une  analyse   rigoureuse  du   contexte   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   8  
  9. 9. «  LCAG  »  inventent  le  SWOT   Analyse  interne   de  l’organisa?on   Analyse  externe   de  l’environnement   Ce  que  l’on  peut  faire   Ce  qu’il  faut  faire   forces   faiblesses   opportunités   menaces   Capacités   stratégiques   Facteurs-­‐clés   de  succès   Ac=ons  à   mener   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   9  
  10. 10. Les  grandes  dates   1965   1985   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   10  
  11. 11. Dégager  un  avantage  concurren?el  durable   «  La  concurrence  est  au   centre  de  la  réussite  ou   de  l’échec  des  firmes  ».     Michael  PORTER   Première  phrase  du   premier  chapitre   du  livre   «  l’avantage   concurren?el  »   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   11  
  12. 12. Des  stratégies  exclusives   Domina=on  par  les  coûts       Proposer  une  offre  dont  la  valeur   perçue  est  comparable  à  celle  des   offres  concurrentes,  mais  à  un  prix   inférieur.       Différencia=on     Proposer  une  offre  dont  la  valeur   perçue  est  différente  de  celle  des   offres  des  concurrents.   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   12  
  13. 13. Les  grandes  dates   1965   1985   1996   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   13  
  14. 14. The  Balanced  Scorecard   Balanced  Scorecard   Norton  et  Kaplan   Définir  et  déployer  la   stratégie  avec  une   vision  systémique  de   l’organisa=on   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   14  
  15. 15. Une  démarche  et  une  approche  systémique   Une  créa=on   de  valeur   Objec2fs:  ROI,   marge   Des   collaborateur s  efficaces   Objec2fs:   sa?sfac?on,  Turn-­‐ Over,     L’excellence   opéra=onnell e   Objec2fs:  délais   de  livraison,   qualité  du  SAV   Une  nouvelle   offre   Objec2fs:  part  de   marché,   sa?sfac?on  client   Vision  et   stratégie   Finance   Employés   Process   Client   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   15  
  16. 16. Les  grandes  dates   1965   1985   1996   2005   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   16  
  17. 17. L’évolu?on  d’une  industrie   Innovation   Croissance   Maturité   Déclin  Lancement   Fidélisation   One  to  One   Domination  par  les   coûts   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   17  
  18. 18. Des marchés encombrés ... STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   18  
  19. 19. Avec toujours plus de la même chose STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   19  
  20. 20. STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   20  
  21. 21. L’innova?on-­‐valeur   («  Blue  Ocean  Strategy  »)   W.  Chan  Kim  et  Renée  Mauborgne   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   21  
  22. 22. Une  autre  culture  intellectuelle   Un  homme  asia=que   Une  femme   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   22  
  23. 23. De  l’affrontement  au  contournement   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   23  
  24. 24. Un  changement  de  paradigme   •  Tourner  le  dos  à  la   concurrence   •  Innover   •  Imaginer  des   mouvements   stratégiques  inverses   aux  marchés  existants   •  Aller  «  au-­‐delà  de  la   demande  existante  »   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   24  
  25. 25. Rouge  et  Bleu      Limite  sa  compé??on  aux  marchés   existants   •   Son  objec?f  est  de  banre  son   concurrent   •   Exploite  la  demande  existante   •   Fixé  sur  le  rapport  valeur/coût   •   Aligne  l’entreprise  sur  :   différencia?on  ou  bas  prix      Crée  un  marché  sans  compé?teur      Rend  toute  compé??on  inu?le      Créer  et  capte  une  demande   nouvelle      Dépasse  le  rapport  valeur/prix      Aligne  l’entreprise  sur  :   différencia?on  et  bas  prix   Océan  rouge   Océan  bleu   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   25  
  26. 26. Les  ou?ls  conceptuels   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   26  
  27. 27. Canevas  et  Critères  stratégiques   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   27  
  28. 28. Corridor   Corridors  stratégiques   L’enlisement  dans  la  voie  médiane  de  Michael  PORTER   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   28  
  29. 29. Grille  des  4  ac?ons   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   29  
  30. 30. Le  losange  Innova?on-­‐Valeur   COÛTS   VALEUR  POUR   LE  CLIENT   Innova?on   Valeur   Baisser  ses  coûts  en  réduisant     certains  éléments  que  l’industrie     considère  comme  importants     Augmenter  la  valeur  pour  le  client     en  jouant  sur  les  éléments  que     l’industrie  néglige     STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   30  
  31. 31. Une  courbe  de  valeur  divergente   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   31  
  32. 32. Cas  applica=f   Stratégie  océan  bleu  appliquée  au  management  stratégique   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   32  
  33. 33. Océan  rouge  du  marché  du  mobile   en  France   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   33  
  34. 34. L’approche  FREE  MOBILE   Des  espaces  de   distribu?on   opérateurs   Des   inves?ssements   publicitaires   massifs   Des   inves?ssements   réseaux  très  lourds   Vente  à  distance,   prix  économiques   gamme  limitée,   sans  engagement   et  sans  mobile   Buzz  Marke?ng   Un  contrat   d’i?nérance  avec   Orange  et  un   réseau  en  propre   réduit   Une  approche   originale  en  vente   croisée   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   34  
  35. 35. L’océan  bleu  de  FREE  MOBILE   Variables  reclassées  dans  l’ordre  ERAC  STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   35  
  36. 36. Cas  applica=f   Stratégie  océan  bleu  appliquée  au  management  stratégique   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   36  
  37. 37. Le  vin  et  son  canevas  stratégique   Prix     Vocabulaire   Promo=on   Garde   Pres=ge   Goût   complexe   Facile   à  boire   Facile   à  choisir   Amusement   aventure   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   37  
  38. 38. [yellow  tail]  change  la  donne   Prix Vocabulaire Promotion Garde Prestige Goût complexe Facile à boire Facile à choisir Amusement aventure STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   38  
  39. 39. [  yellow  tail  ]         •       faire  plaisir,  se  faire  plaisir…  avoir  du  plaisir…  sans  se  compliquer  la  vie   •     Rapidement  devenue  la  marque  de  vin  importée  no  1  aux  États-­‐Unis   •     De  loin  le  plus  fort  vendeur  de  Merlot     Plaisir  –  Facilité  -­‐  Différencia?on   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   39  
  40. 40.  Arrivent les copieurs qui poussent le bouchon encore plus loin…  On vise les non-consommateurs de vin  On distribue le produit à travers des circuits non traditionnels   .. et les me-too font n’importe quoi STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   40  
  41. 41. Cas  applica=f   Stratégie  océan  bleu  appliquée  au  management  stratégique   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   41  
  42. 42. Déplacer l’univers du cirque Prix d’achat Vedettes Animaux Confiserie Scènes multiples Plaisir Humour Danger Émotion Unicité Thèmes Salles Musique Danses STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   42  
  43. 43. Le  tableau  ERAC   Exclure   Renforcer   Les  vedenes   Les  numéros  d animaux   La  vente  de  confiserie   Plusieurs  pistes   Piste  unique   Abénuer   Créer   Amusement  et  Humour   Émo?ons  et  danger   Des  spectacles  à  thème   Une  ambiance  raffinée   Des  spectacles  renouvelés   Musique  et  danses  de  qualité   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   43  
  44. 44. Cas  «  fil  rouge  »   Comment  l’iPad  a  généré   un  nouvel  espace   stratégique   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   44  
  45. 45. 3  exemples   45   SAMSUNG  Netbook   N145Plus  Blanc     Sony  Vaio  VPC-­‐SB3L9E   W  13,3"  LED  USB  3.0  Blanc     iPad  2  64Go  Wi-­‐Fi  Blanc   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015  
  46. 46. L’océan  rouge   Variables   Sony   Samsung   Prix   899  €   239  €   Poids   1,720  kg   1,240  kg   Ecran   13,3  pouces   10,1  pouces   Disque  dur   500  Go   250    Go   Connec?vité   10/10   7/10   Clavier   oui   oui   Design   7/10   5/10   Marché   Ordinateurs  portables   Netbooks   46   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015  
  47. 47. Canevas  stratégiques   47   Différencia=on   Low  Cost   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015  
  48. 48. L’océan  bleu   Variables   iPad   Prix   489  €   Poids   0,613  kg   Ecran   9,7  pouces   Disque  dur   64  Go   Connec?vité   3/10   Clavier   Non   Design   9/10   Tac?le   Nouveau   iCloud   Nouveau   AppStore   Nouveau   Marché   Tablenes  tac?les   48   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015  
  49. 49. Un  océan  bleu  /  portables   49   E R A C STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015  
  50. 50. Un  océan  bleu  /  Netbooks   50   E R A C STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015  
  51. 51. Cas  «  fil  rouge  »   Comment  IKEA  a  généré  un   nouvel  espace  stratégique   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   51  
  52. 52. Quelques  informa?ons  sur  IKEA    Ingvar  Kamprad,  fondateur  d’IKEA   Ingvar    prénom  de  fondateur   Kamprad    nom  du   fondateur   Elmtaryd    ferme  du  fondateur   Agunnaryd  village  du  fondateur   L’homme  le  plus   riche  d’Europe   Créa?on:  1943   Arrivée  en  France:  1981     N°1  du  marché  français  en  2011     STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   52  
  53. 53. Chiffre  d’affaires   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   53  
  54. 54. En  un  coup  d’oeil   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   54  
  55. 55. =  IKEA   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   55  
  56. 56. 6  pistes  pour   créer  un  océan  bleu   Solu?ons  alterna?ves   Groupes  stratégiques   Chaîne  acheteur/u?lisateur   Produits/services  complémentaires   Contenu  fonc?onnel/émo?onnel   Grandes  tendances   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   56  
  57. 57. Explorer  les  alterna?ves   •  Recenser  les  alterna?ves  de   consomma?on   •  Analyser  les  canevas  stratégiques  des   alterna?ves   •  Observer  et  intégrer  les  variables   originales  pour  notre  marché   Louer  un   appartement   Aller  à   l’hôtel  Le  concept  d’appart’hôtel   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   57  
  58. 58. Explorer   les  groupes  stratégiques   •  Recenser  les  groupes   stratégiques  du  secteur   •  Analyser  leurs  canevas   stratégiques   •  Mixer  les  variables  («  génie   géné?que  stratégique  »)   +   =   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   58  
  59. 59. Explorer   la  chaîne  acheteur-­‐u?lisateur   •  Analyser  la  chaîne  de   distribu?on  et  de   prescrip?on   •  Imaginer  les  conséquences   de  changements   d’adressage  du  marché   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   59  
  60. 60. Explorer  les  produits   et  services  complémentaires   •  Par?r  de  l’offre  de  base   •  Elargir  l’offre  avec  des   produits  et  services  qui  vont   permenre  d’augmenter  le   panier  d’achat   E.  Leclerc:  un   épicier  de   Landernau   Produits  alimentaires   et  non-­‐alimentaires   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   60  
  61. 61. Longue  traîne   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   61  
  62. 62. Explorer   le  contenu  émo?onnel  et  fonc?onnel   •  Si  votre  marché  /  offre  propose   un  contenu  émo?onnel,  imaginer   une  alterna?ve  fonc?onnelle   •  Et  vice  versa   Emotionnel   Fonctionnel   Fonctionnel   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   62  
  63. 63. Explorer   les  grandes  tendances   •  Recenser  les  grandes   tendances   •  Projeter  son  offre   Télévision  3D   Télévision   Ultra  plate  Télévision  connectée   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   63  
  64. 64. STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   64  
  65. 65. Les  3  cercles  de  non-­‐clients   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   65  
  66. 66. Les  clients   habituels  des  jeux   vidéos   Majoritairement  des   hommes  jeunes  de  moins   de  35  ans  appréciant  les   jeux  de  sports  et  de  combat   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   66  
  67. 67. Les  cercles  de  non-­‐clients   — Non-­‐clients  imminents   Les  joueurs  hommes  de  plus  de  35   ans   — Non-­‐clients  an=   Les  personnes  âgées,  les  femmes,  les   parents   — Non-­‐clients  inexplorés   Les  familles     STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   67  
  68. 68. Une  astuce  pra?cienne   Mes  clients   •  Hommes   •  Jeunes   •  CSP  +   •  Parisiens   •  …   Mes  «  an=-­‐clients  »   •  Femmes   •  Âgés   •  CSP  –   •  Provinciaux   •  …   STRATÉGIE  OCÉAN  BLEU  -­‐  REMY  EXELMANS   -­‐  NOVEMBRE  2015   68  
  69. 69. DES OUTILS

×