SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
Télécharger pour lire hors ligne
Centre Hospitalo-Universitaire
Ibn Sina
Le Financement du Système de Santé
(Formation en interne à distance en faveur des candidats
inscrits aux examens d'aptitude professionnelle
2020)
Animé par:
Aziz HANTEM
Cadre financier à l’HER
INTRODUCTION
Système de santé: Ensemble des ressources
humaines, matérielles, informationnelles et financières
ainsi que les institutions et les activités destinées à
assurer la promotion, la protection, la restauration et la
réhabilitation de la santé de la population.
Les activités financières dépassent le simple cadre
des soins (hospitaliers et ambulatoires) et des biens
médicaux pour toucher d’autres secteurs liés à la santé, à
savoir l’enseignement, l’hygiène, la prévention sanitaire
collective et la recherche.
2
3
Qu’est-ce qu’un système de santé idéal ?
✓ Global: Touche à tous les objectifs (prévention, soins très spécialisés).
✓ Accessible: Au niveau géographique et économique.
✓ Efficace: Techniquement et économiquement.
✓ Acceptable: Attentes légitimes du public.
✓ Planifiable et évaluable: Facile à le prévoir et mesurer (via les
indicateurs de santé).
✓ Souple et modifiable: La capacité à s’adapter rapidement en cas
d’émergence de nouveaux besoins.
Le système de santé
Les valeurs essentielles d'un système de soins
L'OMS propose 4 valeurs essentielles, susceptibles de guider l'élaboration et
l'évaluation des systèmes de santé:
◼ La qualité : aptitude du système à fournir des réponses satisfaisantes aux besoins
de santé d'une personne.
◼ L'équité : capacité du système à permettre que toute personne de la population ait
un accès garanti à un ensemble minimal de services appropriés, répondant à ses
besoins, sans discrimination de race, sexe, âge, groupe ethnique ou religieux,
niveau socio-économique...
4
Le système de santé
◼ La pertinence : aptitude du système à agir prioritairement sur les
besoins ou problèmes de santé reconnus comme étant les plus
importants (problèmes prioritaires), et à cibler les services sur les
personnes ou les groupes qui en ont le plus besoin.
◼ L'efficience: capacité du système à faire le meilleur usage possible des
ressources disponibles.
5
Le système de santé
Fonctions du système de santé
◼ Prestation de services de santé : Doit offrir au bon moment et au bon
endroit, à ceux qui en ont besoin des prestations de qualité, en évitant
de gaspiller les ressources.
◼ Personnels de santé: Doivent répondre aux besoins et agir de façon
juste pour atteindre les meilleurs résultats possibles.
◼ Médicaments et vaccins: Doit garantir un accès équitable aux
médicaments essentiels, vaccins et à des technologies de qualité pour
un coût raisonnable.
6
Le système de santé
◼ Système d’information: Doit assurer la production, l’analyse, la
diffusion et l’utilisation d’informations fiables sur les déterminants de
la santé, le fonctionnement du système de santé et l’état de santé de la
population.
◼ Financement des systèmes de santé : L'objectif est d'avoir
suffisamment de moyens pour que la population accède aux services
nécessaires et soit protégée du risque d’appauvrissement lié au
paiement des services de santé.
◼ Direction et gouvernance : Un système de santé suppose l’existence
de cadres stratégiques, de règlementations, un encadrement efficace, et
une attention particulière à la conception des systèmes et à la
transparence.
7
Le système de santé
Les principaux acteurs de tout système de soins
8
Modèles du système de santé
✓ Les systèmes universels dits « Beveridge » (Angleterre,
Espagne, suède, canada …etc.).
✓ Les système professionnels dits « Bismarck » (Allemagne,
France, Belgique, Pays-Bas, Japon ..etc.).
✓ Système hyper libéral (USA, Liban).
✓ Système communiste (Cuba).
✓ Système socialiste en mutation (ex-bloc socialiste)
✓ Système rentier, financé par une ressource naturelle
(Quelques pays du Golf).
9
On peut schématiquement opposer 2 grands modèles de système de
soins
◼ Le système de soins étatique
◼ Le système de soins libéral
1.Le système de soins étatique:
Le système de soins étatique, où l'Etat joue le rôle principal, en
étant à la fois le contrôleur, le planificateur et le financeur de
l'ensemble du dispositif, qui relève ainsi exclusivement du secteur
public: modèle du «système national de santé».
10
Modèles du système de santé
2.Le système de soins libéral
Le système de soins libéral, où le rôle de l'Etat se limite à
la définition des règles du jeu et aux contrôles
réglementaires indispensables et où une large autonomie
est laissée à la fois aux usagers et aux professionnels
offreurs de soins, le financement du système étant assuré
par une offre concurrentielle d'assureurs privés.
Si l'usager a le libre choix de souscrire tel ou tel contrat
d'assurance, son accès au système de soins, qui relève
exclusivement du secteur privé, est conditionné par le type
de contrat souscrit.
11
Modèles du système de santé
Modèle libéral : cas des USA
◼ Caractéristiques
‣ Santé est un capital individuel ;
‣ Assurances volontaires (privée) dominant ;
‣ Financement par l’impôt des personnes âgées et
pauvres.
◼ Faiblesse
‣ Ce modèle ne conduit pas à une couverture
universelle, malgré la richesse du pays.
12
Modèle du système national de santé
◼ Caractéristiques
‣ Rapport Beveridgien, logique de l’Etat providence (bien- être
pour tous) ;
‣ Financement par l’impôt ;
‣ Paiement par capitation des médecins généralistes ;
‣ Part marginale du secteur privé ;
‣ Favorise l’équité d’accès aux soins et services de santé.
◼ Faiblesse
‣ Ce modèle ne garantit pas une efficience productive des
prestataires et le patient n’est pas libre de choisir son médecin.
13
Modèle du système salarial
◼ Caractéristiques
‣ Financement par les cotisations sociales ;
‣ Logique Bismarkienne, assurance sociale obligatoire ;
‣ l’Etat intervient pour prendre en charge les indigents ;
‣ Part du secteur privé non négligeable ;
◼ Faiblesse
‣ Ce modèle ne favorise pas ceux qui n’exercent pas
sous un régime de salariat.
14
Modèle « Afrique subsaharienne »
◼ Caractéristiques
‣ Les ménages, par les paiements directs, constituent la principale
source de financement ;
‣ Financement par les cotisations sociales et surtout l’Etat ;
‣ Part privé non négligeable du secteur.
◼ Faiblesses
‣ Ce modèle ne favorise pas l’équité d’accès aux prestations de
soins pour les populations ;
‣ Les ménages paient un lourd tribu pour accéder aux soins de
santé.
15
Comparaison des deux modèles
◼ Logique de type “Beveridge”
◼ Fondée sur la solidarité nationale et l’aide aux plus démunis
◼ Financé par l’impôts, avec un rôle primordial de l’Etat
◼ 2 systèmes de santé indépendants et autonomes : public/privé
◼ Avec dépenses de santé en général plus faibles/autres systèmes
◼ Logique de type “Bismarck”
◼ Fondée sur la solidarité professionnelle
◼ Financée par les cotisations sociales (salariés, employeurs)
◼ Faisant appel à la co-gestion par médecins et caises
◼ Avec dépenses de santé généralement plus élevées/autres systèmes
Systèmes mixtes
(1)
Danemark/Suède/Finlande
◼ Couverture et accès aux soins universels (Beveridge)
◼ Financement à 80% par impôts locaux et nationaux (Beveridge)
◼ Organisation et gestion des soins hospitaliers et ambulatoires
fortement décentralisées (Bismark)
◼ Formules mixtes de rémunérations des médecins (salaire, capitation et
actes)
Effets négatifs
◼ Pb des délais d’attente (faible capacité hopitalière)
◼ Décentralisation -> Pb densité du réseau médical et accès aux soins
Effets positifs
◼ Dépenses de santé inférieures à la moyenne européenne
Espagne/Portugal
◼ Couverture et accès aux soins universels (Beveridge)
◼ Financement à 70% par cotisations sociales (Bismark)
◼ Organisation centralisée des soins en voie de décentralisation
(Beveridge)
Effet négatif
◼ Lourdeur du système admnistratif centralisé (liste d’attente importante)
◼ Difficile consensus entre communautés autonomes, pb gestion
Effet positif
◼ Dépenses de santé inférieures à la moyenne européenne (Espagne)
◼ Bonne démographie médicale
Systèmes mixtes (2)
Pays- Bas
◼ Principe d’une assurance sociale universelle (Beveridge)
◼ Financement par les cotisations sociales (Bismark)
◼ Offre de soins essentiellement privée (bismark)
Effets négatifs
◼ Difficile mise en place des réformes, car système basé sur la concertation
Effets positifs
◼ Stabilisation des dépenses de santé durant la dernière décennie
◼ Concurrence régulée entres les assureurs
Systèmes mixtes
(3)
Modèle Japonais
◼ Offre universelle des soins de base
◼ Financement par les cotisations sociales (assureurs)
◼ Libre choix du médecin
Effets négatifs
◼ pb équité du financement au niveau horizontal
◼ faible satisfaction des connsommateurs/ Europe et Am. Nord
Effets positifs
◼ Dépenses de santé/PIB inférieures celles moyennes des pays
OCDE
◼ Très bons indicateurs de santé : meilleure espérance de vie
mondiale!
Le financement de la santé et ses sous-fonctions
Le financement de la santé: C’est la mobilisation des
ressources financières (la collecte des contributions), la mise en
commun des ressources et l’achat des prestations de soins et
services de santé.
La collecte des contributions: le moyen par lequel le système
de santé reçoit de l’argent des ménages et d’organisations ou
sociétés, ainsi que de donateurs.
La mise en commun des ressources: appelée aussi « fonction
d’assurance » consiste généralement à accumuler et gérer les
revenus de manière que le risque du paiement des soins de santé soit
réparti entre tous les membres du groupe et non pas assumé par
chacun des cotisants.
L’achat: le processus au cours duquel des fonds d’une caisse
sont versés à des prestataires pour que ces derniers fournissent une
série d’intervention sanitaire préalablement définies ou non. 21
Le financement du système de santé dans les différents pays du
monde:
◼ Les pays riches: Dans la plupart des pays à revenu élevé, le système de
financement de la santé assure une couverture de soins universelle, que
ce soit via les impôts ou via une assurance sociale en matière de santé,
évitant ainsi aux ménages de payer de leur poche les soins quand ils en
ont besoin.
◼ Les pays pauvres: Les ressources gouvernementales étant limitées, les
ménages contribuent souvent directement au financement de la santé en
payant les soins au moment et à l’endroit où ils sont reçus (système de
tarification des prestataires à la charge des utilisateurs).
22
Le financement de la santé et ses sous-fonctions
23
Acteurs du système
‣ Financeurs du système : Ménages, Entreprises,
Extérieur ;
‣ Intermédiaires de financement : Etat/MS,
Assurances, sécurité sociale, Ménages…. ;
‣ Prestataires de soins et services de santé : Hôpitaux,
centres de santé, cliniques, pharmacies, programmes de
santé;
‣ Consommateurs de soins et services: Ménages,
Entreprises.
Le financement de la santé et ses sous-fonctions
Principales composantes du dispositif de
financement
24
Source de
financement Intermédiaires
Prestataires des
soins et services
Paiement direct
Analyse des modalités
de paiement
Analyse des sources de
financement
Le financement de la santé et ses sous-fonctions
◼ Qui finance le système de santé au Maroc?
◼ Quels sont les acteurs de financement?
25
◼ Le financement public: à travers le recours aux recettes
fiscales
◼ La participation des ménages : La part de la dépense directe
des ménages
◼ La couverture médicale : AMO et RAMED
◼ La participation des employeurs: Les cotisations patronales de
l’AMO
◼ La coopération internationale : Aide internationale sous forme
de dons et de prêts
26
Sources de financement et modalités de paiement
◼ La répartition par nature montre que la part la plus
importante demeure celle des paiements directs des
ménages;
◼ Les recettes fiscales (24,4%), les ménages (50,7%),
l’assurance maladie (22,4%), les employeurs (1,2%), la
coopération internationale et autres (1,3%);
◼ La part de la couverture médicale et des employeurs reste
moyenne.
27
Afin d’alléger la part de la participation des ménages et
assurer un accès équitable aux soins, le Gouvernement s’est
engagé depuis 2002 dans un ambitieux programme de
renforcement de la couverture médicale.
Financement de la santé au Maroc
❑ Un budget inférieur à la moyenne mondiale, à savoir 5,8% contre
10% du PIB;
❑ Le budget 2020 consacre près de 19 milliards de DH au système de
santé, en progression de 14,5% par rapport à 2019;
❑ La subvention spécifique accordée aux hôpitaux pour la prise en
charge des «Ramedistes est insuffisante et irrégulière. Les patients sont
toujours obligés de prendre en charge une partie des frais;
❑ Le taux de couverture au risque maladie (AMO, Ramed et autres
régimes) s’élève à 64% des citoyens contre 16% en 2016;
28
Financement de la santé au Maroc
◼ La dépense moyenne de santé s’établit autour de 188 dollars
US/habitant au Maroc, autour de 2.200 dollars en Turquie, 4.000
dollars en France;
◼ Un tiers de la population ne bénéficie d’aucune couverture au risque
maladie. Il s’agit essentiellement de l’informel et des travailleurs non
salariés.
29
Financement de la santé au Maroc
Une nouvelle stratégie de financement de
santé s’impose
Recommandations de la conférence nationale sur la santé 2019:
❑ Investir davantage dans la santé en tant que secteur productif et économique
pour les générations futures, et non pas uniquement en tant que secteur social;
❑ Unifier les régimes obligatoires d’assurance maladie de base (la mise en place
d’un régime national universel de base);
❑ Séparer les fonctions de gestion financière et de prestation de soins afin
d’optimiser les ressources et renforcer la spécialisation des acteurs;
❑ Garantir la viabilité financière du régime AMO et RAMED par le biais de la
pérennité du financement, et ce, à travers la canalisation des financements
innovants (fiscalité sur les produits nuisibles à la santé par ex)
❑ Renforcer les recettes à affecter au secteur de la santé: élargir l’assiette de la
TVA et dédier le surplus généré aux secteurs sociaux.
30
❑ Augmenter la part du budget du Ministère de la Santé dans le budget de l’Etat
afin de se rapprocher des standards internationaux en la matière ;
❑ Poursuivre l’effort d’exonération de la TVA sur les médicaments (36% de la
dépense des ménages en santé) afin de réduire la charge de soins sur les
citoyens;
❑ Exploiter le Partenariat Public Privé y compris le financement par les
Organismes de Placement en Capital Immobilier en tant que nouveau mode de
financement du secteur de la santé;
❑ Assurer l’équité au niveau du financement en adoptant le même taux de
cotisation pour tous les assurés et le même panier de soins pour l’harmonisation
des régimes et leur convergence ;
❑ Mettre en place un système de péréquation entre les régimes de santé existant au
Maroc ;
❑ Autres.
31
Une nouvelle stratégie de financement de
santé s’impose
32
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdfECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdfelmontaserimane
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1Jamal Ti
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdfssuser93dd14
 
Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersSANAA TOUZAMI
 
La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxعمر الكرماط
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsamoha coursante
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2RACHID MABROUKI
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsJamal Ti
 
Carte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 decCarte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 decJamal Ti
 
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesProgramme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesMehdi Razzok
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)AZOUZ HASNAOUI
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatabdelhaq chnitef
 
Méthodologie d’élaboration du SROS maroc
Méthodologie d’élaboration du SROS marocMéthodologie d’élaboration du SROS maroc
Méthodologie d’élaboration du SROS marocJamal Ti
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Mehdi Razzok
 
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)Mohamed Elmehdi Farsad
 

Tendances (20)

ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdfECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
ECONOMIE-DE-SANTE-COURS-2017 (1).pdf
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
 
Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiers
 
La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeux
 
Le role de siaap
Le role de siaapLe role de siaap
Le role de siaap
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
 
Sns
SnsSns
Sns
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
 
Carte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 decCarte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 dec
 
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesProgramme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carences
 
Les droits du patient
Les droits du patientLes droits du patient
Les droits du patient
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
 
Méthodologie d’élaboration du SROS maroc
Méthodologie d’élaboration du SROS marocMéthodologie d’élaboration du SROS maroc
Méthodologie d’élaboration du SROS maroc
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
 
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
Réglementation de la couverture médicale ( Maroc)
 

Similaire à Le Financement du Système de Santé.pdf

economie de santé et les determinaux.pptx
economie de santé et les determinaux.pptxeconomie de santé et les determinaux.pptx
economie de santé et les determinaux.pptxzourikh2013
 
Le diagnostic du financement de la santé en haïti
Le diagnostic du financement de la santé en haïtiLe diagnostic du financement de la santé en haïti
Le diagnostic du financement de la santé en haïtiHFG Project
 
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »HFG Project
 
L’état des connaissances sur la mobilisation des ressources
L’état des connaissances sur la mobilisation des ressourcesL’état des connaissances sur la mobilisation des ressources
L’état des connaissances sur la mobilisation des ressourcesHFG Project
 
2 ms presentation1 semlali offre de soin
2 ms presentation1 semlali offre de soin2 ms presentation1 semlali offre de soin
2 ms presentation1 semlali offre de soinRachid Boukhrissi
 
Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti ...
Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti   ...Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti   ...
Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti ...HFG Project
 
Programme santé du PDP
Programme santé du PDPProgramme santé du PDP
Programme santé du PDPPDPTunisie
 
Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...
Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...
Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...AssoAbri
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Jamaity
 
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdfCOURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdfSoumiaBouarfa
 
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022Quentin Bonnefoy
 
Une coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegalUne coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegalJoseph Badji
 
Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Société Tripalio
 
Pres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santé
Pres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santéPres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santé
Pres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santéagkelley514
 
La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...
La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...
La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...benj_2
 
L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...
L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...
L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...HFG Project
 

Similaire à Le Financement du Système de Santé.pdf (20)

fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
 
economie de santé et les determinaux.pptx
economie de santé et les determinaux.pptxeconomie de santé et les determinaux.pptx
economie de santé et les determinaux.pptx
 
Le diagnostic du financement de la santé en haïti
Le diagnostic du financement de la santé en haïtiLe diagnostic du financement de la santé en haïti
Le diagnostic du financement de la santé en haïti
 
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
 
L’état des connaissances sur la mobilisation des ressources
L’état des connaissances sur la mobilisation des ressourcesL’état des connaissances sur la mobilisation des ressources
L’état des connaissances sur la mobilisation des ressources
 
Reforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medefReforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medef
 
2 ms presentation1 semlali offre de soin
2 ms presentation1 semlali offre de soin2 ms presentation1 semlali offre de soin
2 ms presentation1 semlali offre de soin
 
Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti ...
Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti   ...Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti   ...
Contribution du programme procare dans le financement de la santé en haïti ...
 
Programme santé du PDP
Programme santé du PDPProgramme santé du PDP
Programme santé du PDP
 
Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...
Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...
Jeudi 12 juin à 11h40 La Stratégie Nationale de Santé et democratie sanitaire...
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
 
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdfCOURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
 
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
 
Une coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegalUne coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegal
 
Conference academique IMT
Conference academique IMTConference academique IMT
Conference academique IMT
 
Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018
 
Pres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santé
Pres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santéPres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santé
Pres 5 Rappel des concepts de la couverture universelle en santé
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...
La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...
La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé (Avis ...
 
L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...
L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...
L’état des connaissances sur l’allocation des ressources (achat et paiement d...
 

Dernier

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 

Dernier (16)

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 

Le Financement du Système de Santé.pdf

  • 1. Centre Hospitalo-Universitaire Ibn Sina Le Financement du Système de Santé (Formation en interne à distance en faveur des candidats inscrits aux examens d'aptitude professionnelle 2020) Animé par: Aziz HANTEM Cadre financier à l’HER
  • 2. INTRODUCTION Système de santé: Ensemble des ressources humaines, matérielles, informationnelles et financières ainsi que les institutions et les activités destinées à assurer la promotion, la protection, la restauration et la réhabilitation de la santé de la population. Les activités financières dépassent le simple cadre des soins (hospitaliers et ambulatoires) et des biens médicaux pour toucher d’autres secteurs liés à la santé, à savoir l’enseignement, l’hygiène, la prévention sanitaire collective et la recherche. 2
  • 3. 3 Qu’est-ce qu’un système de santé idéal ? ✓ Global: Touche à tous les objectifs (prévention, soins très spécialisés). ✓ Accessible: Au niveau géographique et économique. ✓ Efficace: Techniquement et économiquement. ✓ Acceptable: Attentes légitimes du public. ✓ Planifiable et évaluable: Facile à le prévoir et mesurer (via les indicateurs de santé). ✓ Souple et modifiable: La capacité à s’adapter rapidement en cas d’émergence de nouveaux besoins. Le système de santé
  • 4. Les valeurs essentielles d'un système de soins L'OMS propose 4 valeurs essentielles, susceptibles de guider l'élaboration et l'évaluation des systèmes de santé: ◼ La qualité : aptitude du système à fournir des réponses satisfaisantes aux besoins de santé d'une personne. ◼ L'équité : capacité du système à permettre que toute personne de la population ait un accès garanti à un ensemble minimal de services appropriés, répondant à ses besoins, sans discrimination de race, sexe, âge, groupe ethnique ou religieux, niveau socio-économique... 4 Le système de santé
  • 5. ◼ La pertinence : aptitude du système à agir prioritairement sur les besoins ou problèmes de santé reconnus comme étant les plus importants (problèmes prioritaires), et à cibler les services sur les personnes ou les groupes qui en ont le plus besoin. ◼ L'efficience: capacité du système à faire le meilleur usage possible des ressources disponibles. 5 Le système de santé
  • 6. Fonctions du système de santé ◼ Prestation de services de santé : Doit offrir au bon moment et au bon endroit, à ceux qui en ont besoin des prestations de qualité, en évitant de gaspiller les ressources. ◼ Personnels de santé: Doivent répondre aux besoins et agir de façon juste pour atteindre les meilleurs résultats possibles. ◼ Médicaments et vaccins: Doit garantir un accès équitable aux médicaments essentiels, vaccins et à des technologies de qualité pour un coût raisonnable. 6 Le système de santé
  • 7. ◼ Système d’information: Doit assurer la production, l’analyse, la diffusion et l’utilisation d’informations fiables sur les déterminants de la santé, le fonctionnement du système de santé et l’état de santé de la population. ◼ Financement des systèmes de santé : L'objectif est d'avoir suffisamment de moyens pour que la population accède aux services nécessaires et soit protégée du risque d’appauvrissement lié au paiement des services de santé. ◼ Direction et gouvernance : Un système de santé suppose l’existence de cadres stratégiques, de règlementations, un encadrement efficace, et une attention particulière à la conception des systèmes et à la transparence. 7 Le système de santé
  • 8. Les principaux acteurs de tout système de soins 8
  • 9. Modèles du système de santé ✓ Les systèmes universels dits « Beveridge » (Angleterre, Espagne, suède, canada …etc.). ✓ Les système professionnels dits « Bismarck » (Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Japon ..etc.). ✓ Système hyper libéral (USA, Liban). ✓ Système communiste (Cuba). ✓ Système socialiste en mutation (ex-bloc socialiste) ✓ Système rentier, financé par une ressource naturelle (Quelques pays du Golf). 9
  • 10. On peut schématiquement opposer 2 grands modèles de système de soins ◼ Le système de soins étatique ◼ Le système de soins libéral 1.Le système de soins étatique: Le système de soins étatique, où l'Etat joue le rôle principal, en étant à la fois le contrôleur, le planificateur et le financeur de l'ensemble du dispositif, qui relève ainsi exclusivement du secteur public: modèle du «système national de santé». 10 Modèles du système de santé
  • 11. 2.Le système de soins libéral Le système de soins libéral, où le rôle de l'Etat se limite à la définition des règles du jeu et aux contrôles réglementaires indispensables et où une large autonomie est laissée à la fois aux usagers et aux professionnels offreurs de soins, le financement du système étant assuré par une offre concurrentielle d'assureurs privés. Si l'usager a le libre choix de souscrire tel ou tel contrat d'assurance, son accès au système de soins, qui relève exclusivement du secteur privé, est conditionné par le type de contrat souscrit. 11 Modèles du système de santé
  • 12. Modèle libéral : cas des USA ◼ Caractéristiques ‣ Santé est un capital individuel ; ‣ Assurances volontaires (privée) dominant ; ‣ Financement par l’impôt des personnes âgées et pauvres. ◼ Faiblesse ‣ Ce modèle ne conduit pas à une couverture universelle, malgré la richesse du pays. 12
  • 13. Modèle du système national de santé ◼ Caractéristiques ‣ Rapport Beveridgien, logique de l’Etat providence (bien- être pour tous) ; ‣ Financement par l’impôt ; ‣ Paiement par capitation des médecins généralistes ; ‣ Part marginale du secteur privé ; ‣ Favorise l’équité d’accès aux soins et services de santé. ◼ Faiblesse ‣ Ce modèle ne garantit pas une efficience productive des prestataires et le patient n’est pas libre de choisir son médecin. 13
  • 14. Modèle du système salarial ◼ Caractéristiques ‣ Financement par les cotisations sociales ; ‣ Logique Bismarkienne, assurance sociale obligatoire ; ‣ l’Etat intervient pour prendre en charge les indigents ; ‣ Part du secteur privé non négligeable ; ◼ Faiblesse ‣ Ce modèle ne favorise pas ceux qui n’exercent pas sous un régime de salariat. 14
  • 15. Modèle « Afrique subsaharienne » ◼ Caractéristiques ‣ Les ménages, par les paiements directs, constituent la principale source de financement ; ‣ Financement par les cotisations sociales et surtout l’Etat ; ‣ Part privé non négligeable du secteur. ◼ Faiblesses ‣ Ce modèle ne favorise pas l’équité d’accès aux prestations de soins pour les populations ; ‣ Les ménages paient un lourd tribu pour accéder aux soins de santé. 15
  • 16. Comparaison des deux modèles ◼ Logique de type “Beveridge” ◼ Fondée sur la solidarité nationale et l’aide aux plus démunis ◼ Financé par l’impôts, avec un rôle primordial de l’Etat ◼ 2 systèmes de santé indépendants et autonomes : public/privé ◼ Avec dépenses de santé en général plus faibles/autres systèmes ◼ Logique de type “Bismarck” ◼ Fondée sur la solidarité professionnelle ◼ Financée par les cotisations sociales (salariés, employeurs) ◼ Faisant appel à la co-gestion par médecins et caises ◼ Avec dépenses de santé généralement plus élevées/autres systèmes
  • 17. Systèmes mixtes (1) Danemark/Suède/Finlande ◼ Couverture et accès aux soins universels (Beveridge) ◼ Financement à 80% par impôts locaux et nationaux (Beveridge) ◼ Organisation et gestion des soins hospitaliers et ambulatoires fortement décentralisées (Bismark) ◼ Formules mixtes de rémunérations des médecins (salaire, capitation et actes) Effets négatifs ◼ Pb des délais d’attente (faible capacité hopitalière) ◼ Décentralisation -> Pb densité du réseau médical et accès aux soins Effets positifs ◼ Dépenses de santé inférieures à la moyenne européenne
  • 18. Espagne/Portugal ◼ Couverture et accès aux soins universels (Beveridge) ◼ Financement à 70% par cotisations sociales (Bismark) ◼ Organisation centralisée des soins en voie de décentralisation (Beveridge) Effet négatif ◼ Lourdeur du système admnistratif centralisé (liste d’attente importante) ◼ Difficile consensus entre communautés autonomes, pb gestion Effet positif ◼ Dépenses de santé inférieures à la moyenne européenne (Espagne) ◼ Bonne démographie médicale Systèmes mixtes (2)
  • 19. Pays- Bas ◼ Principe d’une assurance sociale universelle (Beveridge) ◼ Financement par les cotisations sociales (Bismark) ◼ Offre de soins essentiellement privée (bismark) Effets négatifs ◼ Difficile mise en place des réformes, car système basé sur la concertation Effets positifs ◼ Stabilisation des dépenses de santé durant la dernière décennie ◼ Concurrence régulée entres les assureurs Systèmes mixtes (3)
  • 20. Modèle Japonais ◼ Offre universelle des soins de base ◼ Financement par les cotisations sociales (assureurs) ◼ Libre choix du médecin Effets négatifs ◼ pb équité du financement au niveau horizontal ◼ faible satisfaction des connsommateurs/ Europe et Am. Nord Effets positifs ◼ Dépenses de santé/PIB inférieures celles moyennes des pays OCDE ◼ Très bons indicateurs de santé : meilleure espérance de vie mondiale!
  • 21. Le financement de la santé et ses sous-fonctions Le financement de la santé: C’est la mobilisation des ressources financières (la collecte des contributions), la mise en commun des ressources et l’achat des prestations de soins et services de santé. La collecte des contributions: le moyen par lequel le système de santé reçoit de l’argent des ménages et d’organisations ou sociétés, ainsi que de donateurs. La mise en commun des ressources: appelée aussi « fonction d’assurance » consiste généralement à accumuler et gérer les revenus de manière que le risque du paiement des soins de santé soit réparti entre tous les membres du groupe et non pas assumé par chacun des cotisants. L’achat: le processus au cours duquel des fonds d’une caisse sont versés à des prestataires pour que ces derniers fournissent une série d’intervention sanitaire préalablement définies ou non. 21
  • 22. Le financement du système de santé dans les différents pays du monde: ◼ Les pays riches: Dans la plupart des pays à revenu élevé, le système de financement de la santé assure une couverture de soins universelle, que ce soit via les impôts ou via une assurance sociale en matière de santé, évitant ainsi aux ménages de payer de leur poche les soins quand ils en ont besoin. ◼ Les pays pauvres: Les ressources gouvernementales étant limitées, les ménages contribuent souvent directement au financement de la santé en payant les soins au moment et à l’endroit où ils sont reçus (système de tarification des prestataires à la charge des utilisateurs). 22 Le financement de la santé et ses sous-fonctions
  • 23. 23 Acteurs du système ‣ Financeurs du système : Ménages, Entreprises, Extérieur ; ‣ Intermédiaires de financement : Etat/MS, Assurances, sécurité sociale, Ménages…. ; ‣ Prestataires de soins et services de santé : Hôpitaux, centres de santé, cliniques, pharmacies, programmes de santé; ‣ Consommateurs de soins et services: Ménages, Entreprises. Le financement de la santé et ses sous-fonctions
  • 24. Principales composantes du dispositif de financement 24 Source de financement Intermédiaires Prestataires des soins et services Paiement direct Analyse des modalités de paiement Analyse des sources de financement Le financement de la santé et ses sous-fonctions
  • 25. ◼ Qui finance le système de santé au Maroc? ◼ Quels sont les acteurs de financement? 25
  • 26. ◼ Le financement public: à travers le recours aux recettes fiscales ◼ La participation des ménages : La part de la dépense directe des ménages ◼ La couverture médicale : AMO et RAMED ◼ La participation des employeurs: Les cotisations patronales de l’AMO ◼ La coopération internationale : Aide internationale sous forme de dons et de prêts 26 Sources de financement et modalités de paiement
  • 27. ◼ La répartition par nature montre que la part la plus importante demeure celle des paiements directs des ménages; ◼ Les recettes fiscales (24,4%), les ménages (50,7%), l’assurance maladie (22,4%), les employeurs (1,2%), la coopération internationale et autres (1,3%); ◼ La part de la couverture médicale et des employeurs reste moyenne. 27 Afin d’alléger la part de la participation des ménages et assurer un accès équitable aux soins, le Gouvernement s’est engagé depuis 2002 dans un ambitieux programme de renforcement de la couverture médicale. Financement de la santé au Maroc
  • 28. ❑ Un budget inférieur à la moyenne mondiale, à savoir 5,8% contre 10% du PIB; ❑ Le budget 2020 consacre près de 19 milliards de DH au système de santé, en progression de 14,5% par rapport à 2019; ❑ La subvention spécifique accordée aux hôpitaux pour la prise en charge des «Ramedistes est insuffisante et irrégulière. Les patients sont toujours obligés de prendre en charge une partie des frais; ❑ Le taux de couverture au risque maladie (AMO, Ramed et autres régimes) s’élève à 64% des citoyens contre 16% en 2016; 28 Financement de la santé au Maroc
  • 29. ◼ La dépense moyenne de santé s’établit autour de 188 dollars US/habitant au Maroc, autour de 2.200 dollars en Turquie, 4.000 dollars en France; ◼ Un tiers de la population ne bénéficie d’aucune couverture au risque maladie. Il s’agit essentiellement de l’informel et des travailleurs non salariés. 29 Financement de la santé au Maroc
  • 30. Une nouvelle stratégie de financement de santé s’impose Recommandations de la conférence nationale sur la santé 2019: ❑ Investir davantage dans la santé en tant que secteur productif et économique pour les générations futures, et non pas uniquement en tant que secteur social; ❑ Unifier les régimes obligatoires d’assurance maladie de base (la mise en place d’un régime national universel de base); ❑ Séparer les fonctions de gestion financière et de prestation de soins afin d’optimiser les ressources et renforcer la spécialisation des acteurs; ❑ Garantir la viabilité financière du régime AMO et RAMED par le biais de la pérennité du financement, et ce, à travers la canalisation des financements innovants (fiscalité sur les produits nuisibles à la santé par ex) ❑ Renforcer les recettes à affecter au secteur de la santé: élargir l’assiette de la TVA et dédier le surplus généré aux secteurs sociaux. 30
  • 31. ❑ Augmenter la part du budget du Ministère de la Santé dans le budget de l’Etat afin de se rapprocher des standards internationaux en la matière ; ❑ Poursuivre l’effort d’exonération de la TVA sur les médicaments (36% de la dépense des ménages en santé) afin de réduire la charge de soins sur les citoyens; ❑ Exploiter le Partenariat Public Privé y compris le financement par les Organismes de Placement en Capital Immobilier en tant que nouveau mode de financement du secteur de la santé; ❑ Assurer l’équité au niveau du financement en adoptant le même taux de cotisation pour tous les assurés et le même panier de soins pour l’harmonisation des régimes et leur convergence ; ❑ Mettre en place un système de péréquation entre les régimes de santé existant au Maroc ; ❑ Autres. 31 Une nouvelle stratégie de financement de santé s’impose
  • 32. 32 MERCI POUR VOTRE ATTENTION