L’organisation
du digital
3 octobre 2014
Anne Aime
Dirigeante de 2Way Consulting
AGEFI
21 mars 2014
Le cycle « Expert
Digi...
Le contexte (au cas où ce serait nécessaire…)
« Les entreprises les plus matures dans leurs transformations
numériques ont...
Qu’est-ce qu’organiser le digital ?
• Utiliser les outils digitaux pour répondre aux
besoins externes (business) et intern...
Externalisation/internalisation : modèles possibles
Résultats qualitatifs à court et long terme
Budgets rationnalisés
Fidé...
Les prestations externes : accompagnements de
la transformation et sous-traitance
Accompagnement de la transformation
de l...
Les pièges des prestations
• Un prestataire trop pointu ou trop généraliste pour l’organisation, la
maturité de l’entrepri...
RH : des responsabilités cohérentes….
et réalistes!!
Attribuer des responsabilités
réalistes sur le digital => un
prolonge...
Une gouvernance fluide
3 conditions majeures
– Respect des rôles
hiérarchiques du dirigeant au
stagiaire, groupe vs filial...
Dernières recommandations
1. Soyez réalistes
(sur au moins 2 sujets)
• Un réel investissement de votre
part est indispensa...
A propos de l’intervenante, Anne Aime
Anne Aime est la fondatrice et dirigeante de 2Way Consulting,
conférencière et coach...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'organisation du digital en BtoB, par Anne Aime. Cycle Expert digital de L'AGEFI

419 vues

Publié le

Combien de projets digitaux sont freinés ou dégradés, car se heurtent aux insuffisances de l'organisation du digital ? Eclairage, retour d'expérience et recommandations d'expert sur ce sujet stratégique pour la compétitivité des entreprises.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'organisation du digital en BtoB, par Anne Aime. Cycle Expert digital de L'AGEFI

  1. 1. L’organisation du digital 3 octobre 2014 Anne Aime Dirigeante de 2Way Consulting AGEFI 21 mars 2014 Le cycle « Expert Digital » de l’AGEFI Devenez un Expert Digital !
  2. 2. Le contexte (au cas où ce serait nécessaire…) « Les entreprises les plus matures dans leurs transformations numériques ont une croissance 6 fois plus élevées que celles les plus en retard »* *Du rattrapage à la transformation - L’aventure numérique, une chance pour la France, Roland Berger, septembre 2014 « Les salariés des entreprises les plus matures expriment un niveau de satisfaction dans leur vie professionnelle 50% plus élevé que ceux des entreprises les moins avancées » « Si 57% des entreprises identifient le numérique comme un axe stratégique à moyen terme, seules 36% d’entre elles ont formalisé une stratégie adaptée » 2
  3. 3. Qu’est-ce qu’organiser le digital ? • Utiliser les outils digitaux pour répondre aux besoins externes (business) et internes (capital humain) de l’entreprise, en revisitant les moyens existants • Les activités digitales sont intégrées harmonieusement dans l’entreprise, à tous les niveaux hiérarchiques Atteindre 2 objectifs 1. Comprendre et accepter qu’il s’agit d’un changement ⇒ Exige un effort et du temps calendaire ⇒ Cela vaut le coup car ce sera mieux après 2. Accepter l’imperfection tout en exigeant et mesurant des avancées en permanence L’approche pertinente • Des prestations externes pertinentes • Des responsables internes identifiés avec de vrais moyens pour accomplir leurs missions • Une gouvernance fluide : outils de pilotage, organe de prise de décision, reporting 3 moyens • Investissement inapproprié => dépense inutile, clients insatisfaits, perte de CA • Projets qui ne démarrent pas, sont interrompus ou sont infinis => rentabilité et time to market • Capital humain => collaborateurs « mal- exploités », absence de vision et d’outil de pilotage pour le dirigeant Les risques d’une organisation défaillante 3
  4. 4. Externalisation/internalisation : modèles possibles Résultats qualitatifs à court et long terme Budgets rationnalisés Fidélisation des équipes Image valorisante pour les clients Le juste équilibre Il faut s’y mettre (!) Implication du dirigeant Un chef de projet indispensable Des méthodes de travail dédiées Evangélisation Résultats d’actions précises visibles Budget maitrisé 100% externalisé L’illusion de ne pas s’en occuper Pas de visibilité sur les résultats globaux Limité au marketing et à la communication opérationnels, qui restent optimisables Budget limité (surtout avec un junior…) Centré sur le marketing/communication 100% internalisé (dpt dédié ou transverse) Peu de volume et de qualité sur les résultats Retard insidieux sur ses concurrents Illusion de faire ce qu’il faut… 1. Les solutions extrêmes sont toujours mauvaises, le juste équilibre dépend de chaque entreprise 2. TOUTES les entreprises ont un historique sur le sujet… et des idées peu claires, incohérentes 3. Les avancées se font en plusieurs temps et forcément sur plusieurs années Avantages Inconvénients 4
  5. 5. Les prestations externes : accompagnements de la transformation et sous-traitance Accompagnement de la transformation de l’entreprise • Qui ? – DG/Comex, – directions marketing, communication, RH – collaborateurs • Comment ? => à la carte – Donner des repères pour transmettre de l’autonomie : expertise, méthode de travail – Aide à la prise de décision – Garantir la direction « business » – Identifier les étapes de travail, un calendrier réaliste, suivre sa réalisation – RH : répartition cohérente des fonctions digitales, recrutement, formation et tutoring – Définition des indicateurs de performance et des outils de pilotage de l’organisation – Identification et gestion des prestataires – Outils de communication interne – Etc. => en fonction des besoins, toujours dans le but de rendre l’entreprise autonome sur le sujet de l’organisation digitale Ce qu’il faut sous-traiter : • De façon permanente • Les expertises qui évoluent vite (ex. partie technique du référencement naturel) • Les besoins ponctuels necessitant méthode et expertise : ex. stratégie de visibilité sur Internet, refonte d’un site internet, conception de newsletter et politique d’emailing… • Les formations • Provisoirement : tout le reste, tant qu’il n’y a personne de compétent en interne 5
  6. 6. Les pièges des prestations • Un prestataire trop pointu ou trop généraliste pour l’organisation, la maturité de l’entreprise • S’endormir avec le prestataire de toujours… se résigner à celui recommandé par le groupe… cumuler les prestataires, en changer en permanence • Se contenter du reporting du prestataire • Sur-estimer l’expert : Le bon expert n’est pas celui qui connait la réponse C’est celui qui a des connaissances, mais surtout un savoir-faire (fruit de l’expérience et de méthodes de travail): - Identifie, réunit et analyse l’ensemble des données nécessaires au traitement d’une question - Anticipe les écueils dans la mise en œuvre, identifie des opportunités - Sait réunir et communiquer auprès des personnes impliquées pour présenter différentes options et aider à la prise de décision 6
  7. 7. RH : des responsabilités cohérentes…. et réalistes!! Attribuer des responsabilités réalistes sur le digital => un prolongement naturel de l’existant • Métier exercé • Personnalité, réseaux internes • Charges de travail, rythme • Reporting et efficacité de la communication Identifier, recruter et intégrer des collaborateurs dédiés au digital, si nécessaire L’ indispensable accompagnement des collaborateurs • Informer, rassurer sur les attendus • Formation et tutoring • Management : montée en compétence métier et générique digital • Team building : conscience et facilitation des projets communs => Tendance actuelle à une intégration du digital dans les métiers, en transverse, avec un pôle fort au marketing/communication (en BtoB) 7
  8. 8. Une gouvernance fluide 3 conditions majeures – Respect des rôles hiérarchiques du dirigeant au stagiaire, groupe vs filiale – Un comité digital, avec réunion mensuelle pour assurer l’avancé des projets – Diffusion des informations et suivi opérationnel dans l’organisation habituelle Les erreurs à éviter – Manque d’implication du dirigeant, autonomie réduite/résignation des directions opérationnelles, sous-exploitation des connaissances des collaborateurs – Noyade dans les enjeux techniques, reporting opérationnel au détriment d’objectif business et d’outils de pilotage 8
  9. 9. Dernières recommandations 1. Soyez réalistes (sur au moins 2 sujets) • Un réel investissement de votre part est indispensable => même si le siège, le Comex, le DG…. brillent (pour l’instant!) par leurs manques d’actions • Une aide extérieure est indispensable pour: – Garantir l’objectif business – Assurer le time to market – Définir et fluidifier la gouvernance des projets 2. Soyez enthousiastes (pour au moins 3 raisons) • Une fois le premier pas franchi, les autres suivent naturellement • Organiser le digital fédère une équipe, c’est apporter des compétences et une énergie nouvelles • Traiter le sujet de fond qu’est l’organisation du digital est le seul moyen pour que les projets voient le jour et soient réussis 9
  10. 10. A propos de l’intervenante, Anne Aime Anne Aime est la fondatrice et dirigeante de 2Way Consulting, conférencière et coach. Elle commence sa carrière en 1998, au sein d’un groupe Internet pionnier du web français (Nomade.fr- LibertySurf) où elle dirige le département business development. En 2001, chez un éditeur de logiciel BtoB, elle découvre l’économie « traditionnelle » et met en œuvre des méthodes d’accompagnement au changement vers le digital. 2Way Consulting est un cabinet de conseil en stratégie et organisation dont la mission est d’aider les entreprises à utiliser le digital pour mieux vendre. Il intervient sur des problématiques digitales : stratégie, webmarketing et communication, réseaux sociaux & e-reputation, organisation. Ses méthodes de travail sont centrées sur le client (externe & interne), prennent en compte les enjeux culturels, et assurent des résultats tangibles et durables. anne@2wayconsulting.fr - 01 77 15 50 67 10

×