Le stockage de carbone des prairies permanentes et temporaires, le lien au 4 pour 1000

932 vues

Publié le

L'élevage de ruminants, acteur des solutions climat - Satellite 3R - K. Klumpp et Pascal Carrere (INRA)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
932
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
284
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le stockage de carbone des prairies permanentes et temporaires, le lien au 4 pour 1000

  1. 1. Le stockage de carbone des prairies permanentes et temporaires, le lien au 4 pour 1 000 Katja KLUMPP & Pascal CARRERE 1
  2. 2. Les émissions observées et les scénarios d'émissions 2 Source: Fuss et al 2014; CDIAC; Global Carbon Budget 2014 Les émissions actuelles soutiennent une augmentation de 3,2 - 5,4ºC. -> Une atténuation importante et soutenue est nécessaire pour maintenir < 2 ° C
  3. 3. 3 Nous pouvons réduire les émissions, mais les émissions liées aux systèmes alimentaires mondiaux actuels sont un frein à la stabilisation du climat.* Une nécessité : décarboner l’atmosphère Une voie => accroitre le stockage de C dans le végétaux et sol 4 Population : + 30% depuis 1990 + 35% (9,6 millards) en 2050  Consommation en produits animaux FAO, 2015
  4. 4. Les sols contiennent deux à trois fois plus de carbone que l'atmosphère 4 une augmentation de 3,5 Gt C dans les sols (4‰ sur 800 Gt C sol) peut compenser les émissions futures en (GtC) CIV 2015
  5. 5. Facteurs affectant la MO du sol CLIMAT Usage des sol Pratiques agricoles Type de sol Le carbone dans les sols
  6. 6. Liens avec l’usage des sols (en zone tempérée) Sol et carbone, 2014 ©G.Castagnon Les prairie sont un levier possible
  7. 7. Littérature : le stockage C en prairie (tC/ha/an) 0,12 0,45 0,3 1,6 0,65 1,04 0,54 -0,81 0,56 0,28 1,7 2,53 0,9 1 1,6 2,55 0,37 -2 -1 0 1 2 3 4 5 StockageC(tC/ha/an) Variation considérable liée au climat, à la gestion et au type de végétation Moyenne : 0.9 (±0.25) tC /ha/an Puits C Source C
  8. 8. Effet des pratiques 8 Stock C Litière CO2 1 4 Végétation3 2 • Couverture végétale… • Fertilisation • Rotations prairies Export/import du C + Effluents élevage + Apports composts - Fauche / Pâturage + Restitution (ex : litière ) - decomposition - Labour -Drainage
  9. 9. 9 Quels modes de gestion favorisent le stockage du carbone ? Quel est l’effet du climat sur ce stockage ? Le stockage de C, peut-il compenser les autres émissions (N2O, CH4) ? Effet des pratiques agricoles
  10. 10. 0,71 0,72 0,74 0,67 1,03 0,00 0,20 0,40 0,60 0,80 1,00 1,20 1,40 all Prairie temporaire Prairie permanente Fauche Paturage StockageC(tC/ha/an) Stockage C 10 Médiane = 0.71 ± 0.13 tC/ha/an Soussana & Klumpp 2015 in prep Synthèse des données sur 10 ans et 29 sites EU après 5ans
  11. 11. Stockage C et fertilisation 11 Prairie Temporaire Prairie permanente Fauche Pâturage Puits C Source C Tous La fertilisation modérée semble augmenter le stockage du carbone dans le sol. -50 0 50 100 150 200 250 300 Cstorage(gCm-2.an) zero N >40 kg N
  12. 12. Le stockage de C, peut-il compenser les autres émissions (N2O, CH4) ? Une fertilisation modérée maintiens le stockage du carbone dans le sol et compense d’autres émissions (N2O, CH4). -28 8 -64 19 -16 27 50 101 15 26 75 -100 -50 0 50 100 150 200 all sown permanent mown grazed NGHGB(gC/m-2yr-1) zero N <80 kgN/ha >80 kg N/ha Prairie temporaire Prairie permanente Fauche PâturageTous Puit C Source C
  13. 13. -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 Cstorage(TgC/ha.yr) Herbage use (Tg C/ha.yr) Paturage et Fauche zero N Fauche fertiliser Stockage C et pression d’utilisation il y a t’il des seuils? 13 Puit C Source C En prairie fauchée et fertilisée (intensive) -> augmentation du stockage C jusqu’au un utilisation critique (*) * * (*) utilisation critique
  14. 14. Relation entre l’ intensification et stockage C 14Apres Soussana &Lemaire 2014 Pâturage Fauche Production Animale Production Animal Production biomasse Séquestration du C Intensification de Prairie Stade 1 faible Stade 2 modérée Stade 3 intensive * * * *max de la production
  15. 15. Résumé/ Conclusions/Perspectives 15  Les prairies se comportent comme des puits de carbone En moyenne => 0.7±0.13 Tg C/ha.an  Une exploitation « modérée » (fauche ou pâturage) accroit le stockage du carbone, suite à la stimulation de la production végétale et un prélèvement moindre.  En gestion « intensive », les exportations importantes de C (biomasse) réduisent les apports organiques dans sol ( stockage du C).  En mode « modéré » , le stockage de C dans le sol compense les autres émissions associées à l’ élevage (N2O, CH4) (bilan GES 0.4 Tg C/ha.an).  Le retournement de prairie conduit à une perte importante et rapide de la matière organique du sol.  Une réduction des fréquences de retournement des prairies, évite ainsi un déstockage du C du sol.

×