SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre III
Processus de création d’une entreprise
Projet de création, 3 phases :
– Phase d’étude (de la genèse de l ’idée à l’établissement
d’un business plan)
– Phase de réalisation (depuis la levée des capitaux au
démarrage opérationnel)
– Phase d’exploitation (à partir du premier jour d’activité)
Projet de création d’une entreprise :
« phases et grandes étapes »
Genèse de
l’idée
Business
Plan
Levée de
capitaux
Création Activité
Phase 1 : étude Phase 2 : réalisation Phase 3 :
exploitation
« Trouver la bonne
idée »
« Le bon moment » « Assurer les
bons
moyens »
A- Business Plan
Le business plan est un document de plusieurs pages
qui décrit l'ensemble du projet d'une entreprise :
activité, marché, technologie, marketing, ressources
humaines et plus précisément les dépenses
programmées et les ressources envisagées à court et
moyen terme. Ce document sert principalement à
convaincre les investisseurs de la viabilité d'un projet.
I- La phase d’étude
B- Etude commerciale
a- l’intérêt d’une étude commerciale
L’étude commerciale occupe une place clé dans
l’élaboration de votre projet. Toute la construction de
votre future entreprise va s’appuyer sur les conclusions
de cette étape, qui doit vous permettre :
de bien connaître et comprendre votre marché,
de définir votre stratégie,
de choisir vos actions commerciales.
b- Connaître et Comprendre le marché
 Sur quel marché vous situez-vous (exemple : le marché du loisir) .
 Préciser obligatoirement si le marché est local, régional, national
ou international.
 Adapter le produit à une clientèle ciblée ;
 Vérifier l’existence d’une clientèle cible,
 Ou modifier le produit ou service pour se conformer à la
demande potentielle.
 Il faut recueillir le maximum d’informations concernant les
différents intervenants du marché.
 Préciser la clientèle de ce marché : consommateurs individuels,
collectivités, grossistes, détaillants, administrations, etc. Ainsi que
le pourcentage que représente chaque type de clientèle dans le
marché
 Il faut connaître les concurrents en faisant la distinction entre
directs et indirects :
 Indiquer les caractéristiques générales de ce marché.
Exemples :
Concentration
Multitude de concurrents,
Intensité concurrentielle,
Type de distribution généralement choisi,
Caractéristiques des produits des concurrents, politique
marketing , évolution technologique, ...
 Les principaux aspects à prendre en considération concernant
les concurrents:
-leur ancienneté dans l’activité;
-leur taille exprimée en chiffre d’affaires, effectif du personnel….
-leur couverture géographique;
-la gamme de produits qu’ils proposent;
-les prix de vente;
-la marge commerciale moyenne qu’ils réalisent;
-leur part de marché.
SOURCES D’INFORMATIONS
 Kompass (annuaire B&B);
 Répertoires des chambres de commerce;
 Office marocain de la propriété industrielle et commerciale
OMPIC
 Publications et études se rapportant au secteur d’activité;
 Annuaire statistique du Maroc;
 Annuaires statistiques des organismes nationaux comme l’office
des changes;
 etc.…
c- Méthodes de base d’une étude de marché
L’étude de marché est une notion qui regroupe un
ensemble d’outils et de techniques permettant de
rechercher des données quantitatives et qualitatives sur
un marché et de les analyser, dans le but d’aider à la
prise des décisions concernant un produit ou un service.
Globalement, on distingue 2 grands types d'études de
marché :
· Les études quantitatives
· Les études qualitatives
1- Les études quantitatives:
Les études quantitatives sont basées sur des
méthodes mathématiques ou empiriques. A travers
ces études on cherche des informations chiffrées .
Lorsqu'on veut réaliser une étude marketing il faut le
faire sur un échantillon.
Ce dernier est déterminé à partir de deux possibilités:
Par le recensement ou par le sondage.
Les méthodes probabilistes ou aléatoires:
Méthodes Caractéristiques
Le sondage aléatoire
élémentaire: tirage au
sort simple des individus
de la base de sondage
-bonne représentativité
-nécessité de disposer de la liste
exhaustive de tous les individus
de la base de sondage
-long et coûteux.
Le sondage aléatoire
systématique: tirage au
sort d’individus
régulièrement espacés
dans la base de sondage (
exemple un individu tous
les dix)
-méthode simple
- Possibilité de biais surtout si la
base de sondage est réduite.
Le sondage stratifié: tirage au
sort d’individus dans des
groupes homogènes (strates)
réalisés dans la base de
sondage ( tirer au sort trois
étudiants de chaque classe
d’un lycée)
- Difficulté parfois pour
réaliser les strates,
- Complexe et coûteux
Le sondage en grappes: tirage
au sort ( aléatoire élémentaire)
de grappes dans lesquelles tous
les individus sont interrogés
(tirer au sort dix classes d’un
lycée et interroger tous les
élèves de ces classes)
-Plus simple
- moins fiable
-Moins coûteux
Méthodes empiriques
Elles se caractérisent par le fait que la sélection de
l’échantillon n’est pas aléatoire mais raisonnée.
Méthodes caractéristiques
La méthode des quotas, on
détermine un échantillon
d’individus qui sera
proportionnellement le
reflet de la base de sondage
( interroger 3 cadres supérieurs, 5
cadres moyens, 15 employés…)
-Moins coûteuse
-Plus rapide
-Déterminer les quotas avec des
statistiques récentes,
-Résultats moins précis
La méthode des itinéraires,
où l’on détermine par tirage
au sort les itinéraires des
enquêteurs .
-Se rapproche des conditions du
sondage aléatoire
-Contrôle strict des enquêteurs
(respect des itinéraires).
• La collecte de l’information
- L‘élaboration du questionnaire:
Il y a deux grands types de questions:
 Les questions ouvertes: dans ce type de questions, la
personne interrogée a une liberté totale de s’exprimer.
 Les questions fermées.
- les panels: un panel est un échantillon, représentatif d’une
population donnée, soumis à des enquêtes périodiques.
-les échelles de mesure des attitudes:
permettent d’évaluer des attitudes et des opinions sur des
échelles graduées.
 L'échelle de Likert
L'échelle d'Osgood
* L'échelle de Likert:
Elle consiste à demander à l'enquêté son degré d'accord
parmi cinq propositions:
Exemple: la distribution d'eau et d'électricité est très efficace
au Maroc;
pas du tout d'accord/pas d'accord/sans opinion/ plutôt
d’accord/tout à fait d'accord.
* L'échelle d'Osgood: (échelle sémantique différentielle).
Elle consiste à demander un jugement à l'enquêté en lui
offrant les degrés de réponse.
Exemple: le prix de ce nouvel ordinateur vous paraît:
Élevé bas
1 2 43 5
2- Les études qualitatives
Les études qualitatives permettent d'évaluer
et de comprendre les attitudes les motivations des
consommateurs à l’égard de produits ou de
communications auxquels ils sont exposés.
• Les outils utilisés
-les entretiens individuels,
-les entretiens de groupe,
- les observations.
d- stratégie marketing
 Segmentation
 Ciblage : couple produit – marché
 Positionnement
1- la segmentation
Segmenter un marché consiste à le découper en sous
ensembles distincts, chacun de ces groupes pouvant être
choisi comme cible à atteindre à l’aide d’un marketing mix
spécifique .
Critères de segmentation :
 Géographique
 Socio-démographique
 Psychographiques
 comportement
2- Ciblage
5 stratégies de couverture d’un marché après segmentation :
– Concentration
– Spécialisation par produit
– Spécialisation par marché
– Spécialisation sélective
– Couverture globale.
M1 M2 M3
P1
P2
P3
Concentration :
concentration sur un couple produit-marché :
• Entreprise disposant de ressources limitées.
M
1
M
2
M
3
P1
P2
P3
Spécialisation sélective
On cible les différents segments par des produits
spécifiques
Cette stratégie a pour avantage de réduire les risques
inhérents à un produit ou à un marché
M1 M2 M3
P1
P2
P3
Spécialisation par marché
Plusieurs produits pour le même marché
Notion de gamme de produits
M1 M2 M3
P1
P2
P3
Spécialisation par produit
Entreprise se concentre sur un seul produit
Risque : obsolescence du produit ou changement
des goûts des consommateurs.
M1 M2 M3
P1
P2
P3
Couverture globale
Attaquer l’ensemble des segments avec des
produits spécifiques pour chaque marché
3- Positionnement
Le positionnement correspond à la position qu’occupe un
produit dans l’esprit des consommateurs face à ses
concurrents sur différents critères.
 Le positionnement peut se faire par :
 Le produit
 Le prix
 L’innovation
 Le mode de vente
 L’image symbolique de communication.
E- Les actions commerciales
1- les politiques commerciales
 Politique de produit
 Politique de prix
 Politique de distribution
 Politique de communication
Marketing Mix
Produit
Qualité
Caractéristiques
taille/options
Stylique
Marque
Conditionnement
Garantie, SAV…
Prix
Tarif
Rabais
Remise
Conditions
de paiement
Crédit…
Promotion
Pub, PLV
Force de vente
Promotion des
ventes
Sponsoring
…
Mise en place
Distribution
Points de vente
Stockage,
entreposage
Livraison
2-Autres éléments de la politique
commerciale
Dans votre étude commerciale indiquez aussi tous les éléments
qui vous semblent importants.
 Exemples :
 le créateur connaît déjà les clients,
 il a dans son équipe de départ un représentant bien
introduit,
 une entreprise importante l'aide dans son démarrage
commercial,
 il possède un fichier à jour de la clientèle,
ETUDE COMMERCIALE
Actions commerciales
Comprendre le marché
Stratégie Marketing
OFFRE
DEMANDE
Produit & service
Positionnement
Ciblage
Segmentation
Pub & promotion
Distribution
Prix
C- étude technique
L’étude de faisabilité technique a pour objectif de
déterminer l’ensemble des moyens à mettre en
œuvre pour l’exercice de son activité.
 QUEL OUTIL DE PRODUCTION ?
 QUEL LOCAL POUR L’EXPLOITATION ?
 QUELS MOYENS EN PERSONNEL?
Pour déterminer la capacité de production
prévisionnelle Il faut être très prudent dans son
évaluation: Il est plus facile d'accroître cette capacité
au besoin, que de se débarrasser d'un matériel de
trop.
Le coût du matériel en rapport avec sa qualité et ses
performances est également un critère d'une
importance particulière ;
1- Quel outil de production ?
Le coût d'un matériel n'est pas seulement son
coût d'acquisition, mais également celui de son
entretien sur toute sa durée de vie, la
disponibilité des pièces de rechange et délais
nécessaires pour la remise en marche en cas de
panne .
L'emplacement géographique joue un rôle
déterminant dans la réussite du projet surtout
pour les activités commerciales. Etre près de
sa clientèle et de ses fournisseurs, se situer
dans un endroit qui connaît un trafic
important, peuvent être les gages de succès
d'une affaire.
2- Quel local pour l’exploitation ?
La connaissance des différentes étapes des
processus d'approvisionnement, de stockage,
de transformation et de commercialisation,
vous permettra d'énumérer les postes de
travail à mettre en place dans l'entreprise.
L'effectif du personnel administratif sera
quant à lui, déterminé en fonction des
différentes tâches à effectuer : comptabilité,
informatique, secrétariat, etc.
3- Quels moyens en personnel?
Il faudra également décider d'une grille de
rémunération du personnel, qui tient compte de la
législation du travail en vigueur et des tarifs pratiqués
dans votre secteur d'activité.
D- Etude financière
Cette étude consiste à traduire, en termes
financiers tous les éléments réunis dans les études
commerciale et technique.
L'étude financière permet progressivement de
faire apparaître tous les besoins financiers de
l'entreprise en activité et les possibilités de
ressources qui y correspondent .
 1- Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer le
projet ?
- Evaluer les besoins durables de financement: programme
d’investissement
- Recenser et mettre en regard autant de ressources
financières durables.
 2- Les recettes seront-elles suffisantes pour couvrir les
différentes charges ?
- Le projet est il rentable? C'est le compte de résultat
prévisionnel qui le mettra en évidence.
1- plan de financement initial
La construction du plan de financement initial permet de
savoir à combien se chiffre le projet, de rechercher la
meilleure solution financière pour le réaliser.
Après avoir recensé les besoins et les ressources financières
disponibles, il faut trouver une ou plusieurs solutions pour
les capitaux manquants afin d'équilibrer les deux colonnes
du tableau de financement.
Cette étape vous conduira soit à :
 Demander un crédit d’investissement
 redimensionner votre projet en le modifiant pour
réduire les besoins (par exemple : moins
d'investissements grâce aux recours à la sous-
traitance).
Le plan de financement initial se présente sous la forme d'un
tableau comprenant deux parties :
Investissement Montant % Financement Montant %
- Frais préliminaires
- Terrain
- Constructions
- Aménagements & install.
- Matériel de production
- Matériel de transport
- Mob. & mat. De bureau
- Besoin en FDR de
démarrage
- divers imprévus
- capital (ou apport de
l’exploitation)
- Apports en comptes courants
d’associés
- Subventions d’équipement
- Emprunt (s)
Total Total
FDR de démarrage: fond de roulement de démarrage
 RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT
 DEPOT DE BREVET ET PROPRIETE INDUSTRIELLE
 ESSAIS EN LABORATOIRE
 DROITS D’ENTREE(franchise)
 FRAIS D’ETUDES
Composantes de l’investissement immatériel:
 FRAIS D’ETABLISSEMENT
 TERRAIN
 CONSTRUCTIONS ET AMENAGEMENTS
 MATERIEL DE PRODUCTION (local et/ou importé)
 MATERIEL DE TRANSPORT UTILITAIRE
 MOBILIER ET MATERIEL DE BUREAU
• Les investissements sont à retenir pour leur prix hors taxes
Composantes de l’investissement physique:
2- Compte de résultat prévisionnel
Le compte de résultat est un tableau qui retrace l'activité et
permet, pour chacun des trois premiers exercices, de recenser :
 l'ensemble des dépenses (charges) de l'exercice,
 les recettes (produits) de l'exercice,
 Il faut s'assurer que l'activité dégage un bénéfice suffisant
(reliquat des produits par rapport aux charges).
A 1 A 2 A 3
1. CA production vendue HT Etude Technique
2. CA marchandises vendues HT Etude de Marché
3. CA prestation de services HT
4. Achats (H.T.)
5. Charges d’Exploitation :
5.1. Frais de Personnel
5.2. Impôts et Taxes Taxe d’édilité ,
enregistrement…
5.3. Loyer
5.4. Honoraires
5.5. Entretien
5.6. Transport & Déplacements 0,25 à 1 % C.A.
COMPTE DE RÉSULTAT PRÉVISIONNEL
COMPTE DE RÉSULTAT
PRÉVISIONNEL …suite
A 1 A 2 A 3
6. Frais Financiers CT
7. Frais Financiers L&MT
8.dotations aux
amortissements
9.Résultat Avant Impôts
10. I.S. ou I.R.
12. Résultat Net
ETUDE FINANCIERE
Programme
d’investissement
& plan de
Financement initial
P. I
-Invest. Immatériel
- Invest. Matériel
- BFR
Produits
Indicateurs
&Seuils de
rentabilité
plan de
Financement
A 3 ans
Plan de
Trésorerie
Compte de
Résultats
prévisionnels
Plan de financement
initial
- Ressources durables
- Besoins durables
Charges
Encaissements
Décaissements
Var. ressources
durables
Var. emplois
durables
Rent. commerciale
Rent. financière
Rent. capitaux
Point
Mort
Qtés
vendues
Recettes
Coût
Coûts fixes
Coûts variables
Coût total
Recettes
Point mort
CA à réalisé
pour atteindre
le Point mort
Profit
Graphique du point mort
II- Etapes administratives
Formalité 1 : Certificat négatif
Entreprise
concernée
: Toutes les sociétés commerciales sauf pour
les entreprises individuelles qui n'optent pas
pour une enseigne
Administration
concernée
: Office Marocain de la Propriété Industrielle
et Commerciale représenté au sein du Centre
Régional d'Investissement
Documents
demandés
: - Présenter une demande sur imprimé à
retirer auprès du CRI
- Carte d'identité nationale ou passeport,
- Photocopie de la carte d'identité nationale
ou passeport si l'investisseur se fait
représenter par une autre personne
Frais :  50 Dhs pour la recherche
 100 Dhs pour le certificat négatif
 timbre de quittance de 20 Dhs
N.B :
• Passé un délai d'un mois, les certificats négatifs non
retirés seront annulés.
• Passé un délai d'un an, les certificats négatifs retirés et
non déposés pour inscription au registre du commerce
seront annulés.
Entreprise
concernée
: Toutes les sociétés commerciales
Organes
concernés
: Cabinet Juridique : fiduciaires, notaires,
avocats, experts comptables, conseillers
juridiques etc.
Renseignements
à fournir
: A définir avec le cabinet juridique chargé du
dossier
Frais : - 20 Dhs de frais de timbres pour la
légalisation par feuille
- honoraires du cabinet juridique
- droit d'enregistrement 1,5% du capital
minimum 1000 dhs.
Formalité 2 : Établissement des statuts
(Acte notarié ou sous seing privé)
Entreprise
concernées
: Les sociétés commerciales particulièrement
les SA , SCA.
Organes
concernés
: Cabinet Juridique : fiduciaires , notaires ,
avocats , experts comptables, conseillers
juridiques etc.
Pièces
justificatives
: bulletins de souscription signés par les
souscripteurs
Frais : honoraires du cabinet juridique
Formalité 3 : Établissement des bulletins de souscription
(et le cas échéant des actes d'apport )
Entreprise
concernées
: Les sociétés commerciales particulièrement les
SA,SARL.
Administration
concernée
: Banque
Formalités : Le dépôt doit être effectué dans un délai de 8
jours à compter de la réception des fonds par
la société.
Une attestation de blocage de capital libéré
doit être délivrée par la banque
Pour SA et SARL : blocage de ¼ du montant du
capital libéré
Formalité 4 : Blocage du montant du capital libéré
Pièces
justificatives
: Pour SA : les statuts, certificat négatif,
pièces d'identité, les bulletins de
souscription
Pour SARL : toutes les pièces sauf les
bulletins de souscription.
Entreprise
concernées
: SA, SCA
Organes
concernés
: Cabinet Juridique : fiduciaires, notaires,
avocats, experts comptables, conseillers
juridiques etc.
Forme juridique
de la déclaration
de souscription
et de versement
: - Suivant acte authentique établi par un notaire
- Suivant acte sous seing privé établi par le
cabinet juridique
- Devant être déposé au greffe de tribunal du
lieu du siège social.
Formalité 5 : Établissement des déclarations
Souscription / Versement
Pièces
justificatives
: Les bulletins établis par le notaire et
l'attestation de blocage du capital libéré de la
banque
Frais : honoraires du notaire ou fiduciaire
Entreprise
concernée
:
SA, SARL, SNC, SCS, SCA
Administration
concernée
: Direction Régionale des Impôts représentée au
sein du Centre Régional d'Investissement
Documents à
fournir
: - Pour toutes les sociétés: Dans le mois de
l'acte (30 jours) à compter de la date de
l’établissement
- Pour toutes les sociétés : le contrat de bail ou
l'acte d'acquisition doivent être enregistrés
dans le mois de leur établissement.
Formalité 6 : Dépôt des actes de création et formalités
d'enregistrement
Frais : Pour SA :
- 1,5% du capital, avec un minimum de 1000
dhs plus timbre de 20 dhs par feuille pour les
statuts de la société
- PV de nomination du président et de conseil
d'administration : 200 Dhs
Pour les autres formes :
- 1,5% du capital, avec un minimum de 1000
dhs plus timbre de 20 dhs par feuille pour les
statuts de la société
- PV de nomination du gérant : 200 Dhs
Pour SNC et SCA : quelque soit le montant du
capital, 1000 dhs plus timbre de 20 dhs par
feuille pour les statuts de la société
Pour toutes les sociétés : enregistrement du
contrat de bail : 200 Dhs (délai 30 jours)
Entreprise
concernées
: Pour les entreprises individuelles : Patente, IGR,
TVA
Pour les sociétés commerciales (à l'exception de
la SNC sur option) : Patente, IS, TVA
Administration
concernée
: Direction Régionale des Impôts représenté au
sein du Centre Régional d'Investissement
Documents à
fournir
:
Pour la Patente :
- agrément ou diplôme pour les activités
réglementées
- accord de principe pour les établissements
classés
- le contrat de bail au l'acte d'acquisition ou
attestation de domiciliation par une personne
morale
Formalité 7 : Inscription à la patente et identifiant fiscal
Entreprise
concernées
: Toutes les sociétés commerciales sauf la société en
participation.
Administration
concernée
: Tribunal de Commerce représenté au sein du
Centre Régional d'Investissement
Frais : Pour personnes morales : 350 Dh (Dépôt des
statuts : 200 Dh, immatriculation au RC : 150 Dh)
Pour personnes physiques : 150 Dh.
Formalité 8 : Immatriculation au registre de commerce
Entreprise
concernées
:
Toutes les sociétés commerciales
Administration
concernée
: Caisse Nationale de la Sécurité Sociale
représentée au sein du Centre Régional
d'Investissement
Frais :
Néant
Formalité 9 : Affiliation à la CNSS
Entreprise
concernées
: Toutes les sociétés commerciales
Organes concernés : Journal d'annonces légales
Bulletin officiel
Formalités : Pour les SA,SAS : publication dans un Journal
d'annonces légales avant immatriculation au RC puis
une 2ème publication dans un Journal d'annonces
légales et au Bulletin officiel après immatriculation
Pour les autres formes de sociétés commerciales :
publication dans un Journal d'annonces légales et au
Bulletin officiel après immatriculation au registre de
commerce
Frais : variable
Formalité 10 : Publications officielles…
...au journal d'annonces légales et au bulletin officiel

Contenu connexe

Tendances

Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...
Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...
Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...
Yannick Nkoumou
 
[MÉMOIRE ANNEXES] Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...
[MÉMOIRE ANNEXES]  Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...[MÉMOIRE ANNEXES]  Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...
[MÉMOIRE ANNEXES] Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...
Adrien Bourzat
 
Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme Android pou...
Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme  Android pou...Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme  Android pou...
Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme Android pou...
FatimaElkaddouri
 
E learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégiqueE learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégiquejaouhariii
 
FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...
FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...
FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...
GIVETTE PRUDENCE CHIEGUEN
 
Start up strategy & marketing
Start up strategy & marketing   Start up strategy & marketing
Start up strategy & marketing
Emmanuel GONON
 
Gestion des Risques en Assurance Vie
Gestion des Risques en Assurance Vie Gestion des Risques en Assurance Vie
Gestion des Risques en Assurance Vie
Kais Rekouche
 
Etude pates-et-couscous
Etude pates-et-couscous Etude pates-et-couscous
Etude pates-et-couscous
Salma Lahlou
 
Le marketing mobile
Le marketing mobile Le marketing mobile
Le marketing mobile
Mouna Oubella 🔎
 
La gestion du cycle de projet
La gestion du cycle de projetLa gestion du cycle de projet
La gestion du cycle de projet
Institut Pasteur de Madagascar
 
introduction -Marketing
introduction -Marketing introduction -Marketing
introduction -Marketing Mejdoubi Amal
 
Projet entrepreneurial Sharitiz
Projet entrepreneurial SharitizProjet entrepreneurial Sharitiz
Projet entrepreneurial Sharitiz
Philippe JEAN-BAPTISTE, Executive MBA, MSc, MA
 
Le brief
Le briefLe brief
Etude de Marche
Etude de MarcheEtude de Marche
Etude de Marche
BOUJDI ZOUHEIR
 
Marketing d'Influence
Marketing d'InfluenceMarketing d'Influence
Marketing d'Influence
JIN
 
Exposé stage d'éte
Exposé stage d'éteExposé stage d'éte
Exposé stage d'éte
Rawdha MABROUKI
 
Gcf présentation pfe_final_2
Gcf présentation pfe_final_2Gcf présentation pfe_final_2
Gcf présentation pfe_final_2Bomber Man
 
Outils de fidélisation
Outils de fidélisationOutils de fidélisation
Outils de fidélisationYassine Hafid
 
Présentation des offre Neoxia Maroc
Présentation des offre Neoxia MarocPrésentation des offre Neoxia Maroc
Présentation des offre Neoxia Maroc
Mouhsine LAKHDISSI
 
LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE DES ...
LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE  DES ...LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE  DES ...
LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE DES ...
Daniel Tim's GHEMBU TAKAMHOUO
 

Tendances (20)

Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...
Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...
Amélioration de la qualité de l'expérience client : le cas du Mobile Money au...
 
[MÉMOIRE ANNEXES] Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...
[MÉMOIRE ANNEXES]  Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...[MÉMOIRE ANNEXES]  Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...
[MÉMOIRE ANNEXES] Améliorer l’image de marque d’une entreprise sur les média...
 
Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme Android pou...
Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme  Android pou...Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme  Android pou...
Réalisation d’un guide touristique hors connexion sur plateforme Android pou...
 
E learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégiqueE learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégique
 
FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...
FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...
FINANCEMENT DES MICRO ENTREPRENEURS PAR CROWDFUNDING : ANALYSE DES DETERMINAN...
 
Start up strategy & marketing
Start up strategy & marketing   Start up strategy & marketing
Start up strategy & marketing
 
Gestion des Risques en Assurance Vie
Gestion des Risques en Assurance Vie Gestion des Risques en Assurance Vie
Gestion des Risques en Assurance Vie
 
Etude pates-et-couscous
Etude pates-et-couscous Etude pates-et-couscous
Etude pates-et-couscous
 
Le marketing mobile
Le marketing mobile Le marketing mobile
Le marketing mobile
 
La gestion du cycle de projet
La gestion du cycle de projetLa gestion du cycle de projet
La gestion du cycle de projet
 
introduction -Marketing
introduction -Marketing introduction -Marketing
introduction -Marketing
 
Projet entrepreneurial Sharitiz
Projet entrepreneurial SharitizProjet entrepreneurial Sharitiz
Projet entrepreneurial Sharitiz
 
Le brief
Le briefLe brief
Le brief
 
Etude de Marche
Etude de MarcheEtude de Marche
Etude de Marche
 
Marketing d'Influence
Marketing d'InfluenceMarketing d'Influence
Marketing d'Influence
 
Exposé stage d'éte
Exposé stage d'éteExposé stage d'éte
Exposé stage d'éte
 
Gcf présentation pfe_final_2
Gcf présentation pfe_final_2Gcf présentation pfe_final_2
Gcf présentation pfe_final_2
 
Outils de fidélisation
Outils de fidélisationOutils de fidélisation
Outils de fidélisation
 
Présentation des offre Neoxia Maroc
Présentation des offre Neoxia MarocPrésentation des offre Neoxia Maroc
Présentation des offre Neoxia Maroc
 
LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE DES ...
LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE  DES ...LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE  DES ...
LES DETERMINANTS DE L’USAGE DU MOBILE MONEY DANS L’INCLUSION FINANCIERE DES ...
 

En vedette

2.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 82.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 8Hind Bdr
 
Comment Reussir Un Projet
Comment Reussir Un ProjetComment Reussir Un Projet
Comment Reussir Un Projetguest4a5dea
 
Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014
Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014
Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014
Guillaume Hulin
 
Innhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offres
Innhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offresInnhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offres
Innhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offres
Innhotep
 
C4020 : Stratégie Marketing
C4020 : Stratégie MarketingC4020 : Stratégie Marketing
C4020 : Stratégie Marketing
Alexandru Panican
 
Module de Cration d'entreprises
Module de Cration d'entreprisesModule de Cration d'entreprises
Module de Cration d'entreprises
Hejer Zhiri
 
Négociations de Genève, beaucoup de bruit pour rien
Négociations de Genève, beaucoup de bruit pour rienNégociations de Genève, beaucoup de bruit pour rien
Négociations de Genève, beaucoup de bruit pour rienHajer Ajroudi
 
Cours de marketing stratégique (1)
Cours de marketing stratégique (1)Cours de marketing stratégique (1)
Cours de marketing stratégique (1)
Khalil khal
 
Les différentes phases d’un projet - La phase d’initialisation
Les différentes phases d’un projet - La phase d’initialisationLes différentes phases d’un projet - La phase d’initialisation
Les différentes phases d’un projet - La phase d’initialisation
Communauté d'agglomération du Pays de Grasse
 
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entrepriseStart it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
Jeune Pousse d'Assas
 
Compu training
Compu trainingCompu training
Compu training
VioletteJuliette
 
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européenL'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européenRAC-F
 
Extract Séminaire mobilité
Extract Séminaire mobilitéExtract Séminaire mobilité
Extract Séminaire mobilité
AiM Services
 
Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...
Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...
Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...
WydadNews
 
Cuisine tunisienne
Cuisine tunisienneCuisine tunisienne
Cuisine tunisienne
annab1001
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Wilfried Adingra
 
10. e journal mars - avril 2015
10. e journal mars - avril 201510. e journal mars - avril 2015
10. e journal mars - avril 2015Ideotour Vietnam
 
Cartes de noël
Cartes de noëlCartes de noël
Cartes de noëlMoiAmalia
 
Dp union énergétique
Dp union énergétiqueDp union énergétique
Dp union énergétique
RAC-F
 

En vedette (20)

2.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 82.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 8
 
Comment Reussir Un Projet
Comment Reussir Un ProjetComment Reussir Un Projet
Comment Reussir Un Projet
 
Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014
Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014
Ateliers d'Hercule : la gestion d'un projet innovant 11-07-2014
 
Innhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offres
Innhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offresInnhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offres
Innhotep - Entreprise 2.0 : vision, enjeux, offres
 
Creation Entreprise
Creation EntrepriseCreation Entreprise
Creation Entreprise
 
C4020 : Stratégie Marketing
C4020 : Stratégie MarketingC4020 : Stratégie Marketing
C4020 : Stratégie Marketing
 
Module de Cration d'entreprises
Module de Cration d'entreprisesModule de Cration d'entreprises
Module de Cration d'entreprises
 
Négociations de Genève, beaucoup de bruit pour rien
Négociations de Genève, beaucoup de bruit pour rienNégociations de Genève, beaucoup de bruit pour rien
Négociations de Genève, beaucoup de bruit pour rien
 
Cours de marketing stratégique (1)
Cours de marketing stratégique (1)Cours de marketing stratégique (1)
Cours de marketing stratégique (1)
 
Les différentes phases d’un projet - La phase d’initialisation
Les différentes phases d’un projet - La phase d’initialisationLes différentes phases d’un projet - La phase d’initialisation
Les différentes phases d’un projet - La phase d’initialisation
 
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entrepriseStart it up, le Guide à la création d'une entreprise
Start it up, le Guide à la création d'une entreprise
 
Compu training
Compu trainingCompu training
Compu training
 
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européenL'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
 
Extract Séminaire mobilité
Extract Séminaire mobilitéExtract Séminaire mobilité
Extract Séminaire mobilité
 
Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...
Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...
Candidature Driss Chraibi à la présidence du Wydad Athletic Club section Foot...
 
Cuisine tunisienne
Cuisine tunisienneCuisine tunisienne
Cuisine tunisienne
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
 
10. e journal mars - avril 2015
10. e journal mars - avril 201510. e journal mars - avril 2015
10. e journal mars - avril 2015
 
Cartes de noël
Cartes de noëlCartes de noël
Cartes de noël
 
Dp union énergétique
Dp union énergétiqueDp union énergétique
Dp union énergétique
 

Similaire à Chap 3 entrepreneuriat

Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
Paul Angles
 
Les etudes marketing
Les etudes marketingLes etudes marketing
Les etudes marketingTaha Can
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché
Jessy Dos Santos
 
Mkt iii
Mkt iiiMkt iii
Mkt iii
bobonne
 
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieursSéance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Esteban Giner
 
marketing couleur.pdf
marketing couleur.pdfmarketing couleur.pdf
marketing couleur.pdf
ElHmdaui
 
Cours marketing de base s3 2018
Cours marketing de base s3 2018Cours marketing de base s3 2018
Cours marketing de base s3 2018
fikri khalid
 
Etude de arché soukaina ettaki
Etude de arché soukaina ettakiEtude de arché soukaina ettaki
Etude de arché soukaina ettaki
souka ina
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Paul Angles
 
étude de marché ppt
étude de marché pptétude de marché ppt
étude de marché ppt
Mî Rã
 
notion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt ista
notion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt istanotion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt ista
notion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt ista
Gestionnaires Net
 
Marketing strategique
Marketing strategiqueMarketing strategique
Marketing strategique
Omar BE
 
cours mrktng [Enregistrement automatique].pptx
cours mrktng [Enregistrement automatique].pptxcours mrktng [Enregistrement automatique].pptx
cours mrktng [Enregistrement automatique].pptx
TouTa3
 
3.Partie I cours marketing de base
3.Partie I   cours marketing de base3.Partie I   cours marketing de base
3.Partie I cours marketing de base
Nebil MRABET
 
Chapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketingChapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketingRosa Blanka
 

Similaire à Chap 3 entrepreneuriat (20)

Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
 
Les etudes marketing
Les etudes marketingLes etudes marketing
Les etudes marketing
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
 
Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché
 
Etudedemarch
EtudedemarchEtudedemarch
Etudedemarch
 
Mkt iii
Mkt iiiMkt iii
Mkt iii
 
Batir votre étude de marché
Batir votre étude de marchéBatir votre étude de marché
Batir votre étude de marché
 
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieursSéance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
 
marketing couleur.pdf
marketing couleur.pdfmarketing couleur.pdf
marketing couleur.pdf
 
Cours marketing de base s3 2018
Cours marketing de base s3 2018Cours marketing de base s3 2018
Cours marketing de base s3 2018
 
Etude de arché soukaina ettaki
Etude de arché soukaina ettakiEtude de arché soukaina ettaki
Etude de arché soukaina ettaki
 
Asma
AsmaAsma
Asma
 
Etude economique
Etude economiqueEtude economique
Etude economique
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
 
étude de marché ppt
étude de marché pptétude de marché ppt
étude de marché ppt
 
notion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt ista
notion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt istanotion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt ista
notion de base du marketing, pour les gestionnaires. tsge tce ofppt ista
 
Marketing strategique
Marketing strategiqueMarketing strategique
Marketing strategique
 
cours mrktng [Enregistrement automatique].pptx
cours mrktng [Enregistrement automatique].pptxcours mrktng [Enregistrement automatique].pptx
cours mrktng [Enregistrement automatique].pptx
 
3.Partie I cours marketing de base
3.Partie I   cours marketing de base3.Partie I   cours marketing de base
3.Partie I cours marketing de base
 
Chapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketingChapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketing
 

Dernier

Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 

Dernier (8)

Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 

Chap 3 entrepreneuriat

  • 1. Chapitre III Processus de création d’une entreprise
  • 2. Projet de création, 3 phases : – Phase d’étude (de la genèse de l ’idée à l’établissement d’un business plan) – Phase de réalisation (depuis la levée des capitaux au démarrage opérationnel) – Phase d’exploitation (à partir du premier jour d’activité)
  • 3. Projet de création d’une entreprise : « phases et grandes étapes » Genèse de l’idée Business Plan Levée de capitaux Création Activité Phase 1 : étude Phase 2 : réalisation Phase 3 : exploitation « Trouver la bonne idée » « Le bon moment » « Assurer les bons moyens »
  • 4. A- Business Plan Le business plan est un document de plusieurs pages qui décrit l'ensemble du projet d'une entreprise : activité, marché, technologie, marketing, ressources humaines et plus précisément les dépenses programmées et les ressources envisagées à court et moyen terme. Ce document sert principalement à convaincre les investisseurs de la viabilité d'un projet. I- La phase d’étude
  • 5. B- Etude commerciale a- l’intérêt d’une étude commerciale L’étude commerciale occupe une place clé dans l’élaboration de votre projet. Toute la construction de votre future entreprise va s’appuyer sur les conclusions de cette étape, qui doit vous permettre : de bien connaître et comprendre votre marché, de définir votre stratégie, de choisir vos actions commerciales.
  • 6. b- Connaître et Comprendre le marché  Sur quel marché vous situez-vous (exemple : le marché du loisir) .  Préciser obligatoirement si le marché est local, régional, national ou international.  Adapter le produit à une clientèle ciblée ;  Vérifier l’existence d’une clientèle cible,  Ou modifier le produit ou service pour se conformer à la demande potentielle.  Il faut recueillir le maximum d’informations concernant les différents intervenants du marché.  Préciser la clientèle de ce marché : consommateurs individuels, collectivités, grossistes, détaillants, administrations, etc. Ainsi que le pourcentage que représente chaque type de clientèle dans le marché
  • 7.  Il faut connaître les concurrents en faisant la distinction entre directs et indirects :  Indiquer les caractéristiques générales de ce marché. Exemples : Concentration Multitude de concurrents, Intensité concurrentielle, Type de distribution généralement choisi, Caractéristiques des produits des concurrents, politique marketing , évolution technologique, ...
  • 8.  Les principaux aspects à prendre en considération concernant les concurrents: -leur ancienneté dans l’activité; -leur taille exprimée en chiffre d’affaires, effectif du personnel…. -leur couverture géographique; -la gamme de produits qu’ils proposent; -les prix de vente; -la marge commerciale moyenne qu’ils réalisent; -leur part de marché.
  • 9. SOURCES D’INFORMATIONS  Kompass (annuaire B&B);  Répertoires des chambres de commerce;  Office marocain de la propriété industrielle et commerciale OMPIC  Publications et études se rapportant au secteur d’activité;  Annuaire statistique du Maroc;  Annuaires statistiques des organismes nationaux comme l’office des changes;  etc.…
  • 10. c- Méthodes de base d’une étude de marché L’étude de marché est une notion qui regroupe un ensemble d’outils et de techniques permettant de rechercher des données quantitatives et qualitatives sur un marché et de les analyser, dans le but d’aider à la prise des décisions concernant un produit ou un service. Globalement, on distingue 2 grands types d'études de marché : · Les études quantitatives · Les études qualitatives
  • 11. 1- Les études quantitatives: Les études quantitatives sont basées sur des méthodes mathématiques ou empiriques. A travers ces études on cherche des informations chiffrées . Lorsqu'on veut réaliser une étude marketing il faut le faire sur un échantillon. Ce dernier est déterminé à partir de deux possibilités: Par le recensement ou par le sondage.
  • 13. Méthodes Caractéristiques Le sondage aléatoire élémentaire: tirage au sort simple des individus de la base de sondage -bonne représentativité -nécessité de disposer de la liste exhaustive de tous les individus de la base de sondage -long et coûteux. Le sondage aléatoire systématique: tirage au sort d’individus régulièrement espacés dans la base de sondage ( exemple un individu tous les dix) -méthode simple - Possibilité de biais surtout si la base de sondage est réduite.
  • 14. Le sondage stratifié: tirage au sort d’individus dans des groupes homogènes (strates) réalisés dans la base de sondage ( tirer au sort trois étudiants de chaque classe d’un lycée) - Difficulté parfois pour réaliser les strates, - Complexe et coûteux Le sondage en grappes: tirage au sort ( aléatoire élémentaire) de grappes dans lesquelles tous les individus sont interrogés (tirer au sort dix classes d’un lycée et interroger tous les élèves de ces classes) -Plus simple - moins fiable -Moins coûteux
  • 15. Méthodes empiriques Elles se caractérisent par le fait que la sélection de l’échantillon n’est pas aléatoire mais raisonnée. Méthodes caractéristiques La méthode des quotas, on détermine un échantillon d’individus qui sera proportionnellement le reflet de la base de sondage ( interroger 3 cadres supérieurs, 5 cadres moyens, 15 employés…) -Moins coûteuse -Plus rapide -Déterminer les quotas avec des statistiques récentes, -Résultats moins précis La méthode des itinéraires, où l’on détermine par tirage au sort les itinéraires des enquêteurs . -Se rapproche des conditions du sondage aléatoire -Contrôle strict des enquêteurs (respect des itinéraires).
  • 16. • La collecte de l’information - L‘élaboration du questionnaire: Il y a deux grands types de questions:  Les questions ouvertes: dans ce type de questions, la personne interrogée a une liberté totale de s’exprimer.  Les questions fermées. - les panels: un panel est un échantillon, représentatif d’une population donnée, soumis à des enquêtes périodiques. -les échelles de mesure des attitudes: permettent d’évaluer des attitudes et des opinions sur des échelles graduées.  L'échelle de Likert L'échelle d'Osgood
  • 17. * L'échelle de Likert: Elle consiste à demander à l'enquêté son degré d'accord parmi cinq propositions: Exemple: la distribution d'eau et d'électricité est très efficace au Maroc; pas du tout d'accord/pas d'accord/sans opinion/ plutôt d’accord/tout à fait d'accord. * L'échelle d'Osgood: (échelle sémantique différentielle). Elle consiste à demander un jugement à l'enquêté en lui offrant les degrés de réponse. Exemple: le prix de ce nouvel ordinateur vous paraît: Élevé bas 1 2 43 5
  • 18. 2- Les études qualitatives Les études qualitatives permettent d'évaluer et de comprendre les attitudes les motivations des consommateurs à l’égard de produits ou de communications auxquels ils sont exposés.
  • 19. • Les outils utilisés -les entretiens individuels, -les entretiens de groupe, - les observations.
  • 20. d- stratégie marketing  Segmentation  Ciblage : couple produit – marché  Positionnement
  • 21. 1- la segmentation Segmenter un marché consiste à le découper en sous ensembles distincts, chacun de ces groupes pouvant être choisi comme cible à atteindre à l’aide d’un marketing mix spécifique . Critères de segmentation :  Géographique  Socio-démographique  Psychographiques  comportement
  • 22. 2- Ciblage 5 stratégies de couverture d’un marché après segmentation : – Concentration – Spécialisation par produit – Spécialisation par marché – Spécialisation sélective – Couverture globale.
  • 23. M1 M2 M3 P1 P2 P3 Concentration : concentration sur un couple produit-marché : • Entreprise disposant de ressources limitées. M 1 M 2 M 3 P1 P2 P3 Spécialisation sélective On cible les différents segments par des produits spécifiques Cette stratégie a pour avantage de réduire les risques inhérents à un produit ou à un marché M1 M2 M3 P1 P2 P3 Spécialisation par marché Plusieurs produits pour le même marché Notion de gamme de produits
  • 24. M1 M2 M3 P1 P2 P3 Spécialisation par produit Entreprise se concentre sur un seul produit Risque : obsolescence du produit ou changement des goûts des consommateurs. M1 M2 M3 P1 P2 P3 Couverture globale Attaquer l’ensemble des segments avec des produits spécifiques pour chaque marché
  • 25. 3- Positionnement Le positionnement correspond à la position qu’occupe un produit dans l’esprit des consommateurs face à ses concurrents sur différents critères.  Le positionnement peut se faire par :  Le produit  Le prix  L’innovation  Le mode de vente  L’image symbolique de communication.
  • 26. E- Les actions commerciales 1- les politiques commerciales  Politique de produit  Politique de prix  Politique de distribution  Politique de communication
  • 27. Marketing Mix Produit Qualité Caractéristiques taille/options Stylique Marque Conditionnement Garantie, SAV… Prix Tarif Rabais Remise Conditions de paiement Crédit… Promotion Pub, PLV Force de vente Promotion des ventes Sponsoring … Mise en place Distribution Points de vente Stockage, entreposage Livraison
  • 28. 2-Autres éléments de la politique commerciale Dans votre étude commerciale indiquez aussi tous les éléments qui vous semblent importants.  Exemples :  le créateur connaît déjà les clients,  il a dans son équipe de départ un représentant bien introduit,  une entreprise importante l'aide dans son démarrage commercial,  il possède un fichier à jour de la clientèle,
  • 29. ETUDE COMMERCIALE Actions commerciales Comprendre le marché Stratégie Marketing OFFRE DEMANDE Produit & service Positionnement Ciblage Segmentation Pub & promotion Distribution Prix
  • 30. C- étude technique L’étude de faisabilité technique a pour objectif de déterminer l’ensemble des moyens à mettre en œuvre pour l’exercice de son activité.  QUEL OUTIL DE PRODUCTION ?  QUEL LOCAL POUR L’EXPLOITATION ?  QUELS MOYENS EN PERSONNEL?
  • 31. Pour déterminer la capacité de production prévisionnelle Il faut être très prudent dans son évaluation: Il est plus facile d'accroître cette capacité au besoin, que de se débarrasser d'un matériel de trop. Le coût du matériel en rapport avec sa qualité et ses performances est également un critère d'une importance particulière ; 1- Quel outil de production ?
  • 32. Le coût d'un matériel n'est pas seulement son coût d'acquisition, mais également celui de son entretien sur toute sa durée de vie, la disponibilité des pièces de rechange et délais nécessaires pour la remise en marche en cas de panne .
  • 33. L'emplacement géographique joue un rôle déterminant dans la réussite du projet surtout pour les activités commerciales. Etre près de sa clientèle et de ses fournisseurs, se situer dans un endroit qui connaît un trafic important, peuvent être les gages de succès d'une affaire. 2- Quel local pour l’exploitation ?
  • 34. La connaissance des différentes étapes des processus d'approvisionnement, de stockage, de transformation et de commercialisation, vous permettra d'énumérer les postes de travail à mettre en place dans l'entreprise. L'effectif du personnel administratif sera quant à lui, déterminé en fonction des différentes tâches à effectuer : comptabilité, informatique, secrétariat, etc. 3- Quels moyens en personnel?
  • 35. Il faudra également décider d'une grille de rémunération du personnel, qui tient compte de la législation du travail en vigueur et des tarifs pratiqués dans votre secteur d'activité.
  • 36. D- Etude financière Cette étude consiste à traduire, en termes financiers tous les éléments réunis dans les études commerciale et technique. L'étude financière permet progressivement de faire apparaître tous les besoins financiers de l'entreprise en activité et les possibilités de ressources qui y correspondent .
  • 37.  1- Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer le projet ? - Evaluer les besoins durables de financement: programme d’investissement - Recenser et mettre en regard autant de ressources financières durables.  2- Les recettes seront-elles suffisantes pour couvrir les différentes charges ? - Le projet est il rentable? C'est le compte de résultat prévisionnel qui le mettra en évidence.
  • 38. 1- plan de financement initial La construction du plan de financement initial permet de savoir à combien se chiffre le projet, de rechercher la meilleure solution financière pour le réaliser. Après avoir recensé les besoins et les ressources financières disponibles, il faut trouver une ou plusieurs solutions pour les capitaux manquants afin d'équilibrer les deux colonnes du tableau de financement. Cette étape vous conduira soit à :  Demander un crédit d’investissement  redimensionner votre projet en le modifiant pour réduire les besoins (par exemple : moins d'investissements grâce aux recours à la sous- traitance).
  • 39. Le plan de financement initial se présente sous la forme d'un tableau comprenant deux parties : Investissement Montant % Financement Montant % - Frais préliminaires - Terrain - Constructions - Aménagements & install. - Matériel de production - Matériel de transport - Mob. & mat. De bureau - Besoin en FDR de démarrage - divers imprévus - capital (ou apport de l’exploitation) - Apports en comptes courants d’associés - Subventions d’équipement - Emprunt (s) Total Total FDR de démarrage: fond de roulement de démarrage
  • 40.  RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT  DEPOT DE BREVET ET PROPRIETE INDUSTRIELLE  ESSAIS EN LABORATOIRE  DROITS D’ENTREE(franchise)  FRAIS D’ETUDES Composantes de l’investissement immatériel:
  • 41.  FRAIS D’ETABLISSEMENT  TERRAIN  CONSTRUCTIONS ET AMENAGEMENTS  MATERIEL DE PRODUCTION (local et/ou importé)  MATERIEL DE TRANSPORT UTILITAIRE  MOBILIER ET MATERIEL DE BUREAU • Les investissements sont à retenir pour leur prix hors taxes Composantes de l’investissement physique:
  • 42. 2- Compte de résultat prévisionnel Le compte de résultat est un tableau qui retrace l'activité et permet, pour chacun des trois premiers exercices, de recenser :  l'ensemble des dépenses (charges) de l'exercice,  les recettes (produits) de l'exercice,  Il faut s'assurer que l'activité dégage un bénéfice suffisant (reliquat des produits par rapport aux charges).
  • 43. A 1 A 2 A 3 1. CA production vendue HT Etude Technique 2. CA marchandises vendues HT Etude de Marché 3. CA prestation de services HT 4. Achats (H.T.) 5. Charges d’Exploitation : 5.1. Frais de Personnel 5.2. Impôts et Taxes Taxe d’édilité , enregistrement… 5.3. Loyer 5.4. Honoraires 5.5. Entretien 5.6. Transport & Déplacements 0,25 à 1 % C.A. COMPTE DE RÉSULTAT PRÉVISIONNEL
  • 44. COMPTE DE RÉSULTAT PRÉVISIONNEL …suite A 1 A 2 A 3 6. Frais Financiers CT 7. Frais Financiers L&MT 8.dotations aux amortissements 9.Résultat Avant Impôts 10. I.S. ou I.R. 12. Résultat Net
  • 45. ETUDE FINANCIERE Programme d’investissement & plan de Financement initial P. I -Invest. Immatériel - Invest. Matériel - BFR Produits Indicateurs &Seuils de rentabilité plan de Financement A 3 ans Plan de Trésorerie Compte de Résultats prévisionnels Plan de financement initial - Ressources durables - Besoins durables Charges Encaissements Décaissements Var. ressources durables Var. emplois durables Rent. commerciale Rent. financière Rent. capitaux Point Mort
  • 46. Qtés vendues Recettes Coût Coûts fixes Coûts variables Coût total Recettes Point mort CA à réalisé pour atteindre le Point mort Profit Graphique du point mort
  • 47. II- Etapes administratives Formalité 1 : Certificat négatif Entreprise concernée : Toutes les sociétés commerciales sauf pour les entreprises individuelles qui n'optent pas pour une enseigne Administration concernée : Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale représenté au sein du Centre Régional d'Investissement Documents demandés : - Présenter une demande sur imprimé à retirer auprès du CRI - Carte d'identité nationale ou passeport, - Photocopie de la carte d'identité nationale ou passeport si l'investisseur se fait représenter par une autre personne
  • 48. Frais :  50 Dhs pour la recherche  100 Dhs pour le certificat négatif  timbre de quittance de 20 Dhs N.B : • Passé un délai d'un mois, les certificats négatifs non retirés seront annulés. • Passé un délai d'un an, les certificats négatifs retirés et non déposés pour inscription au registre du commerce seront annulés.
  • 49. Entreprise concernée : Toutes les sociétés commerciales Organes concernés : Cabinet Juridique : fiduciaires, notaires, avocats, experts comptables, conseillers juridiques etc. Renseignements à fournir : A définir avec le cabinet juridique chargé du dossier Frais : - 20 Dhs de frais de timbres pour la légalisation par feuille - honoraires du cabinet juridique - droit d'enregistrement 1,5% du capital minimum 1000 dhs. Formalité 2 : Établissement des statuts (Acte notarié ou sous seing privé)
  • 50. Entreprise concernées : Les sociétés commerciales particulièrement les SA , SCA. Organes concernés : Cabinet Juridique : fiduciaires , notaires , avocats , experts comptables, conseillers juridiques etc. Pièces justificatives : bulletins de souscription signés par les souscripteurs Frais : honoraires du cabinet juridique Formalité 3 : Établissement des bulletins de souscription (et le cas échéant des actes d'apport )
  • 51. Entreprise concernées : Les sociétés commerciales particulièrement les SA,SARL. Administration concernée : Banque Formalités : Le dépôt doit être effectué dans un délai de 8 jours à compter de la réception des fonds par la société. Une attestation de blocage de capital libéré doit être délivrée par la banque Pour SA et SARL : blocage de ¼ du montant du capital libéré Formalité 4 : Blocage du montant du capital libéré
  • 52. Pièces justificatives : Pour SA : les statuts, certificat négatif, pièces d'identité, les bulletins de souscription Pour SARL : toutes les pièces sauf les bulletins de souscription.
  • 53. Entreprise concernées : SA, SCA Organes concernés : Cabinet Juridique : fiduciaires, notaires, avocats, experts comptables, conseillers juridiques etc. Forme juridique de la déclaration de souscription et de versement : - Suivant acte authentique établi par un notaire - Suivant acte sous seing privé établi par le cabinet juridique - Devant être déposé au greffe de tribunal du lieu du siège social. Formalité 5 : Établissement des déclarations Souscription / Versement
  • 54. Pièces justificatives : Les bulletins établis par le notaire et l'attestation de blocage du capital libéré de la banque Frais : honoraires du notaire ou fiduciaire
  • 55. Entreprise concernée : SA, SARL, SNC, SCS, SCA Administration concernée : Direction Régionale des Impôts représentée au sein du Centre Régional d'Investissement Documents à fournir : - Pour toutes les sociétés: Dans le mois de l'acte (30 jours) à compter de la date de l’établissement - Pour toutes les sociétés : le contrat de bail ou l'acte d'acquisition doivent être enregistrés dans le mois de leur établissement. Formalité 6 : Dépôt des actes de création et formalités d'enregistrement
  • 56. Frais : Pour SA : - 1,5% du capital, avec un minimum de 1000 dhs plus timbre de 20 dhs par feuille pour les statuts de la société - PV de nomination du président et de conseil d'administration : 200 Dhs Pour les autres formes : - 1,5% du capital, avec un minimum de 1000 dhs plus timbre de 20 dhs par feuille pour les statuts de la société - PV de nomination du gérant : 200 Dhs Pour SNC et SCA : quelque soit le montant du capital, 1000 dhs plus timbre de 20 dhs par feuille pour les statuts de la société Pour toutes les sociétés : enregistrement du contrat de bail : 200 Dhs (délai 30 jours)
  • 57. Entreprise concernées : Pour les entreprises individuelles : Patente, IGR, TVA Pour les sociétés commerciales (à l'exception de la SNC sur option) : Patente, IS, TVA Administration concernée : Direction Régionale des Impôts représenté au sein du Centre Régional d'Investissement Documents à fournir : Pour la Patente : - agrément ou diplôme pour les activités réglementées - accord de principe pour les établissements classés - le contrat de bail au l'acte d'acquisition ou attestation de domiciliation par une personne morale Formalité 7 : Inscription à la patente et identifiant fiscal
  • 58. Entreprise concernées : Toutes les sociétés commerciales sauf la société en participation. Administration concernée : Tribunal de Commerce représenté au sein du Centre Régional d'Investissement Frais : Pour personnes morales : 350 Dh (Dépôt des statuts : 200 Dh, immatriculation au RC : 150 Dh) Pour personnes physiques : 150 Dh. Formalité 8 : Immatriculation au registre de commerce
  • 59. Entreprise concernées : Toutes les sociétés commerciales Administration concernée : Caisse Nationale de la Sécurité Sociale représentée au sein du Centre Régional d'Investissement Frais : Néant Formalité 9 : Affiliation à la CNSS
  • 60. Entreprise concernées : Toutes les sociétés commerciales Organes concernés : Journal d'annonces légales Bulletin officiel Formalités : Pour les SA,SAS : publication dans un Journal d'annonces légales avant immatriculation au RC puis une 2ème publication dans un Journal d'annonces légales et au Bulletin officiel après immatriculation Pour les autres formes de sociétés commerciales : publication dans un Journal d'annonces légales et au Bulletin officiel après immatriculation au registre de commerce Frais : variable Formalité 10 : Publications officielles… ...au journal d'annonces légales et au bulletin officiel