SlideShare une entreprise Scribd logo
HÉPATITE E
Après les recommandations de l'EASL 1) 2)
1) EASL Clinical Practice Guidelines on hepatitis E virus infection
European Association for the Study of the Liver

J Hepatol 2018;68:1256-1271.
2) Centrées sur les génotypes 3 et 4 endémiques dans les pays développés


Voir aussi le topo sur l'hépatite E dans foiepratique.fr et les lectures recommandées à la

fin de cette présentation
Claude EUGÈNE 1
HÉPATITE E
Recommandations
Dans cet exposé les recommandations
de l'EASL
seront en rouge
Claude EUGÈNE 2
HÉPATITE E
Introduction
Évolution des connaissances sur les virus de l'hépatite E (VHE) depuis une décennie


- Le VHE est endémique dans les pays développés, dont l'Europe 

Europe : VHE = cause la plus fréquente d'hépatite aiguë. 

Devant un tableau d'hépatite aiguë il faut rechercher les virus A, B, C et E
- C'est une zoonose : facteurs de risque principaux : porc mal cuit 1), sanglier, cerf
- En Europe les génotypes prédominants sont le génotype 3 (et à un moindre degré le 4)
.............................................................................................................................
1) Par exemple les saucisses séchées à l'air comme le figatellu (sud de la France)
Claude EUGÈNE 3
HÉPATITE E
Génotypes
8 Génotypes (G)
- G1 et G2

. seulement l'homme. Inde, Afrique, Mexico

. mortalité femme enceinte (25%)

=> unité transplantation du foie si insuffisance hépatique

. transmission féco-orale (eau contaminée)


- G3 et G4 

. porc, sanglier : zoonose => homme

. viande mal cuite ++, contact direct, +/- autres

. Europe


- G3

. divers => lapin et parfois homme


- G5 et G6

. sanglier


- G7 et G8 = chameau (=> un cas humain)

Claude EUGÈNE 4
HÉPATITE E
Épidémiologie
Europe

- environ 2 millions de cas annuels

- zoonose +++ (porc, sanglier...)
France
- environ 2000 cas annuels 1)
- 9 fois sur 10 chez des non voyageurs

- génotype 3 +++
- génotype 4
..............................................................................
1) En France, incidence variable dans le temps et l'espace : anti IgM VHE de
0,4% à 4,6%, plus élevée dans le sud-est et le sud-ouest ("hot-spot" :
incidence 3-4%).
Claude EUGÈNE 5
HÉPATITE E
Aspects cliniques (1/2)
A) Infection aiguë
- VHE génotype 3 : infection le plus souvent silencieuse

- Symptômes < 5% des cas

- Souvent hommes "âgés" (# 60 ans) 1)

- Enzymes hépatiques

- Europe, avec génotype 3 : 

. Risque insuffisance hépatique = faible

. Pas d'augmentation de mortalité maternelle

- Ré-infection possible, habituellement atténuée


....................................................................................................................
1) Peut-être en raison d'un stéatose et/ou d'un fibrose hépatique pré-existante,

plus fréquente que dans le reste de la population
Claude EUGÈNE 6
Claude EUGÈNE
Hépatite aiguë
ou
Poussée inexpliquée d'une maladie du foie
Chercher une hépatite E
7
HÉPATITE E
Aspects cliniques (2/2)
B) Infection chronique
- Définition

. Persistance de la réplication virale : 6 mois
- Facteurs favorisants

. génotype 3 ou 4

. immuno-dépression (transplantation d'organes +++)

(si immuno-dépression : chronicité = 2/3 des cas)


- Symptômes

. 1/3 des cas

. Fatigue surtout

. GGT, ASAT, ALAT :

=> augmentation minime ou modérée

=> parfois N

. Sérologie parfois (-)

Claude EUGÈNE 8
Claude EUGÈNE
Sujet immuno-déprimé
+
anomalies du bilan hépatique
=>
Chercher une hépatite E
(tests moléculaires parfois nécessaires)
9
HÉPATITE E
Manifestations extra-hépatiques (1/3)
A) Neurologiques
- Surtout en Europe avec génotype 3 (et génotype 1 en Asie)


- Sujet immuno-compétent (> 90% des cas)
- Plusieurs entités :
. Amyotrophie neurologique douloureuse 1) 2) (+++)

. Syndrome de Guillain Barré

. Encéphalite/Myélite
. Mononévrites multiples
. Spamodicité de Bell
. Névrite vestibulaire
. Myosite
. Neuropathie périphérique


- Bilan biologique hépatique peu perturbé, voire normal
.............................................................................
1)Souvent bilatérale, plexus brachial, nerf phrénique.

2) Douleurs des 2 épaules chez un homme d'âge moyen + anomalies du bilan

hépatique => rechercher le VHE (fréquemment en cause)
Claude EUGÈNE 10
HÉPATITE E
Manifestations extra-hépatiques (2/3)
B) Atteinte rénale

- Plusieurs types
- Glomérulonéphrite

Sujet immuno-compétent ou immunodéprimé

(transplanté d'organe)
- Glomérulonéphrite membrano-proliférative

+/- cryoglobulinémie
- Glomérulonéphrite membraneuse
- Amélioration possible

Spontanée ou sous traitement



C) Cryoglobulinémie
Claude EUGÈNE 11
HÉPATITE E
Manifestations extra-hépatiques (3/3)
D) Autres manifestations
- Pancréatite
Aiguë, génotype 1 en Asie du sud-est

Pas de cas avec le génotype 3
- Hématologiques

Thrombopénie sévère : génotype 1 et 3

Autres 1)
...................................................................................................
1) Souvent des case reports, références in EASL Clinical Practice

Guidelines on hepatitis E virus infection. European Association for the

Study of the Liver. J Hepatol 2018;68:1256-1271.
Claude EUGÈNE 12
Claude EUGÈNE
Tests pour l'hépatite E
(Même si bilan hépatique normal)
devant
Amyotrophie neurologique douloureuse 1)
Syndrome de Guillain Barré 1)

Encéphalite/Myélite 2)
Protéinurie 2) 3) 4)
.....................................................................
1) Recommandation
2) Suggestion
3) Infection VHE + protéinurie => biopsie rénale
4) Infection VHE chronique + atteinte glomérulaire => traitement antiviral
13
HÉPATITE E
Diagnostic : Quelles méthodes ?
A) Introduction
- Incubation : 15 à 60 jours

- 3 semaines après contamination ARN VHE détectable, sang 1), selles 

(durée jusqu'à 6 semaines)

B) Sérologies

- au moment des symptômes IgM anti-VHE 2)

- peu après : IgG 3)
C) Analyse moléculaire

- Détection de l'ARN du VHE dans le sang ou les selles 4)
- Quantification : utile en cas d'infection chronique (> 3 mois),

permet d'évaluer la réponse à :

1) la baisse d'une immuno-suppression, 

2) un traitement anti-viral
........................................................................................................
1) L'ARN VHE est détectable dans le sang peu avant le début des symptômes.
2) Persistance des IgM : 3 à 4 mois, parfois 1 an.
3) Longue persistance des IgG.
4)Technique particulièrement nécessaire chez le sujet immuno-déprimé, car la sérologie est

souvent (-).
Claude EUGÈNE 14
Claude EUGÈNE
DIAGNOSTIC 1)
COMBINER LES TESTS
Sérologie
+
Biologie moléculaire 2)
.......................................................
1) Devant toute hépatite : en 1ère ligne, même en l'absence de voyage,

ainsi que devant toute suspicion d'hépatite médicamenteuse. 

ou devant un bilan hépatique anormal après une transfusion sanguine.
2) Recommandée en cas d'infection chronique
15
HÉPATITE E
Quand traiter ?
(1/2)
Traitement généralement non nécessaire ...
A/ Hépatite aiguë
=> Guérison spontanée : habituelle 

=> Ribavirine: envisageable devant

- Hépatite aiguë sévère

- Acute-on-chronic liver failure
Claude EUGÈNE 16
HÉPATITE E
Quand traiter ?
(2/2)
B/ Hépatite chronique / immunodépression

=> Transplanté d'organe

- Réduire l'immunodépression si possible 1)
=> Persistance ARN VHE à 3 mois

- Ribavirine (monothérapie) x 3 mois
Si (-) : (sang et selles) : stop traitement
Si (+) : envisager 3 mois supplémentaires 2)
.............................................................................................
1) Permet d'obtenir une clairance virale soutenue dans environ 30% des cas

2) Transplanté hépatique et non réponse à la ribavirine : envisager un traitement par

l'interféron pegylé alpha
Claude EUGÈNE 17
HÉPATITE E
Quelle prévention ?
- Immunodépression / maladie chronique du foie
Éviter :

Viande mal cuite (porc, sanglier, venaison)

Fruits de mer
- Sujet immunodéprimé

Ne consommer que de la viande cuite à 70° C 1)
........................................................................
1) Le VHE semble détruit par une température de 70° C pendant 2 minutes

(et 80°C pendant 1 minute), alors qu'il résiste à 28 jours de congélation.
Claude EUGÈNE 18
RÉFÉRENCES
EASL Clinical Practice Guidelines on hepatitis E virus infection.
European Association for the Study of the Liver. J Hepatol
2018;68:1256-1271.

Pischke S, Hartl J, PAS SD et al. Hepatitis E virus: Infection
beyond the liver ? J Hepatol 2017;66:1082-1095.
Debing Y, Moradpour D, Neyts J et al. Update on hepatitis E
virology: Implications for clinical practice. J Hepatol
2016;65:200-212.
Claude EUGÈNE 19

Contenu connexe

Tendances

CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)
Claude EUGENE
 
MICI et FOIE.pdf
MICI et FOIE.pdfMICI et FOIE.pdf
MICI et FOIE.pdf
Claude EUGENE
 
Maladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic Traitement
Maladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic TraitementMaladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic Traitement
Maladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic Traitement
Claude EUGENE
 
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
Claude EUGENE
 
Cirrhose décompensée EASL 2018
Cirrhose décompensée EASL 2018Cirrhose décompensée EASL 2018
Cirrhose décompensée EASL 2018
Claude EUGENE
 
Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)
Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)
Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)
Claude EUGENE
 
CHC 23.pdf
CHC 23.pdfCHC 23.pdf
CHC 23.pdf
Claude EUGENE
 
Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...
Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...
Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...
Claude EUGENE
 
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
Claude EUGENE
 
CHC 2022.pdf
CHC 2022.pdfCHC 2022.pdf
CHC 2022.pdf
Claude EUGENE
 
Csp 2021
Csp 2021Csp 2021
Csp 2021
Claude EUGENE
 
CBP 2019
CBP 2019CBP 2019
CBP 2019
Claude EUGENE
 
HEPATITE AIGUE
HEPATITE AIGUEHEPATITE AIGUE
HEPATITE AIGUE
Claude EUGENE
 
Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)
Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)
Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)
Claude EUGENE
 
Maladies vasculaires du foie
Maladies vasculaires du foieMaladies vasculaires du foie
Maladies vasculaires du foie
Claude EUGENE
 
Cirrhose: complications et pronostic en 2018
Cirrhose: complications et pronostic en 2018Cirrhose: complications et pronostic en 2018
Cirrhose: complications et pronostic en 2018
Claude EUGENE
 
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
Claude EUGENE
 
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSEHEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
Claude EUGENE
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Claude EUGENE
 
Coag f4
Coag f4Coag f4
Coag f4
Claude EUGENE
 

Tendances (20)

CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (Signes, diagnostic, traitement)
 
MICI et FOIE.pdf
MICI et FOIE.pdfMICI et FOIE.pdf
MICI et FOIE.pdf
 
Maladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic Traitement
Maladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic TraitementMaladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic Traitement
Maladie de Wilson 2024 Signes Diagnostic Traitement
 
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
HEPATITE B : TRAITEMENT (tenofovir, entecavir, interféron...)
 
Cirrhose décompensée EASL 2018
Cirrhose décompensée EASL 2018Cirrhose décompensée EASL 2018
Cirrhose décompensée EASL 2018
 
Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)
Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)
Cirrhose et ACLF (Acute-on-Chronic Liver Failure)
 
CHC 23.pdf
CHC 23.pdfCHC 23.pdf
CHC 23.pdf
 
Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...
Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...
Hypertension portale (Recommandations récentes; point particulier sur les thr...
 
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
 
CHC 2022.pdf
CHC 2022.pdfCHC 2022.pdf
CHC 2022.pdf
 
Csp 2021
Csp 2021Csp 2021
Csp 2021
 
CBP 2019
CBP 2019CBP 2019
CBP 2019
 
HEPATITE AIGUE
HEPATITE AIGUEHEPATITE AIGUE
HEPATITE AIGUE
 
Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)
Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)
Steatose metabolique (NAFLD, NASH, MAFLD)
 
Maladies vasculaires du foie
Maladies vasculaires du foieMaladies vasculaires du foie
Maladies vasculaires du foie
 
Cirrhose: complications et pronostic en 2018
Cirrhose: complications et pronostic en 2018Cirrhose: complications et pronostic en 2018
Cirrhose: complications et pronostic en 2018
 
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
CANCER PRIMITIF DU FOIE (CHC). Après les recommandations 2019 du TNCD.
 
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSEHEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
HEMORRAGIES PAR HYPERTENSION PORTALE AU COURS DE LA CIRRHOSE
 
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASLHépatite C Les recommandations de l'EASL
Hépatite C Les recommandations de l'EASL
 
Coag f4
Coag f4Coag f4
Coag f4
 

Similaire à HEPATITE E EASL 2018

Hepatite E
Hepatite EHepatite E
Hepatite E
Claude EUGENE
 
Hépatites virales
Hépatites viralesHépatites virales
Hépatites virales
Claude EUGENE
 
HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020
HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020
HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020
Claude EUGENE
 
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
Claude EUGENE
 
HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)
HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)
HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)
Claude EUGENE
 
Alcool et foie
Alcool et foieAlcool et foie
Alcool et foie
Claude EUGENE
 
Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)
Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)
Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)
Claude EUGENE
 
Bernuau Aaaa 2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009
Bernuau Aaaa   2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009Bernuau Aaaa   2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009
Bernuau Aaaa 2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009
odeckmyn
 
Bernuau 2012 du la pitie hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...
Bernuau 2012  du la pitie  hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...Bernuau 2012  du la pitie  hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...
Bernuau 2012 du la pitie hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...
odeckmyn
 
Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014
odeckmyn
 
Hépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptHépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.ppt
odeckmyn
 
Paludisme (vue de l'Algérie)
Paludisme (vue de l'Algérie)Paludisme (vue de l'Algérie)
Paludisme (vue de l'Algérie)
Elias Akhamouk
 
L hepatite c sophie-métivier
L hepatite c sophie-métivierL hepatite c sophie-métivier
L hepatite c sophie-métivier
soshepatites
 
Hépatopathies aigües virales.ppt
Hépatopathies aigües virales.pptHépatopathies aigües virales.ppt
Hépatopathies aigües virales.ppt
odeckmyn
 
Hepatite auto immune
Hepatite auto immune Hepatite auto immune
Hepatite auto immune
Claude EUGENE
 
Maladies hépatiques rares et transplantation hépatique
Maladies hépatiques rares et transplantation hépatiqueMaladies hépatiques rares et transplantation hépatique
Maladies hépatiques rares et transplantation hépatique
Claude EUGENE
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
Dr Taoufik Djerboua
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
Patou Conrath
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
Patou Conrath
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
benkourdel mohamed
 

Similaire à HEPATITE E EASL 2018 (20)

Hepatite E
Hepatite EHepatite E
Hepatite E
 
Hépatites virales
Hépatites viralesHépatites virales
Hépatites virales
 
HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020
HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020
HEPATITE C Après les recommandations américaines publiées en 2020
 
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
HEPATITES A VIRUS EBV, CMV, HERPES ET QUELQUES AUTRES...
 
HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)
HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)
HEPATITES MEDICAMENTEUSES (après les recommandations de l'EASL)
 
Alcool et foie
Alcool et foieAlcool et foie
Alcool et foie
 
Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)
Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)
Hepatite Delta (signes, diagnostic, traitement)
 
Bernuau Aaaa 2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009
Bernuau Aaaa   2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009Bernuau Aaaa   2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009
Bernuau Aaaa 2 Hepatopathies Aigues Histoire Naturelle Et Risques D Iha Du2009
 
Bernuau 2012 du la pitie hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...
Bernuau 2012  du la pitie  hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...Bernuau 2012  du la pitie  hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...
Bernuau 2012 du la pitie hepatopathies virales aigues histoire naturelle et...
 
Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014
 
Hépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptHépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.ppt
 
Paludisme (vue de l'Algérie)
Paludisme (vue de l'Algérie)Paludisme (vue de l'Algérie)
Paludisme (vue de l'Algérie)
 
L hepatite c sophie-métivier
L hepatite c sophie-métivierL hepatite c sophie-métivier
L hepatite c sophie-métivier
 
Hépatopathies aigües virales.ppt
Hépatopathies aigües virales.pptHépatopathies aigües virales.ppt
Hépatopathies aigües virales.ppt
 
Hepatite auto immune
Hepatite auto immune Hepatite auto immune
Hepatite auto immune
 
Maladies hépatiques rares et transplantation hépatique
Maladies hépatiques rares et transplantation hépatiqueMaladies hépatiques rares et transplantation hépatique
Maladies hépatiques rares et transplantation hépatique
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
 

Plus de Claude EUGENE

Alcool et foie. Prise en charge en 2024.pdf
Alcool et foie. Prise en charge en 2024.pdfAlcool et foie. Prise en charge en 2024.pdf
Alcool et foie. Prise en charge en 2024.pdf
Claude EUGENE
 
augmentation des transaminases (ALAT, ASAT)
augmentation des transaminases  (ALAT, ASAT)augmentation des transaminases  (ALAT, ASAT)
augmentation des transaminases (ALAT, ASAT)
Claude EUGENE
 
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic TraitementTumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Claude EUGENE
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
Claude EUGENE
 
GROSSESSE FOIE 23.pdf
GROSSESSE FOIE 23.pdfGROSSESSE FOIE 23.pdf
GROSSESSE FOIE 23.pdf
Claude EUGENE
 
NAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdfNAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdf
Claude EUGENE
 
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdfHyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Claude EUGENE
 
mucoviscidose 2022.pdf
mucoviscidose 2022.pdfmucoviscidose 2022.pdf
mucoviscidose 2022.pdf
Claude EUGENE
 
Kystes hépatiques Le point en 2022
Kystes hépatiques Le point en 2022Kystes hépatiques Le point en 2022
Kystes hépatiques Le point en 2022
Claude EUGENE
 
FOIE COEUR POUMON.pdf
FOIE COEUR POUMON.pdfFOIE COEUR POUMON.pdf
FOIE COEUR POUMON.pdf
Claude EUGENE
 
Cholangiocarcinome 2022.pdf
Cholangiocarcinome 2022.pdfCholangiocarcinome 2022.pdf
Cholangiocarcinome 2022.pdf
Claude EUGENE
 
grossesse foie 2022.pdf
grossesse foie 2022.pdfgrossesse foie 2022.pdf
grossesse foie 2022.pdf
Claude EUGENE
 
Hyperferritinémie 2021
Hyperferritinémie 2021Hyperferritinémie 2021
Hyperferritinémie 2021
Claude EUGENE
 
Foie et tests non invasifs
Foie et tests non invasifsFoie et tests non invasifs
Foie et tests non invasifs
Claude EUGENE
 
Hépatite delta 2021
Hépatite delta 2021Hépatite delta 2021
Hépatite delta 2021
Claude EUGENE
 
HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)
HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)
HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)
Claude EUGENE
 
Cancers primitifs rares du foie
 Cancers primitifs rares du foie Cancers primitifs rares du foie
Cancers primitifs rares du foie
Claude EUGENE
 

Plus de Claude EUGENE (17)

Alcool et foie. Prise en charge en 2024.pdf
Alcool et foie. Prise en charge en 2024.pdfAlcool et foie. Prise en charge en 2024.pdf
Alcool et foie. Prise en charge en 2024.pdf
 
augmentation des transaminases (ALAT, ASAT)
augmentation des transaminases  (ALAT, ASAT)augmentation des transaminases  (ALAT, ASAT)
augmentation des transaminases (ALAT, ASAT)
 
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic TraitementTumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
 
GROSSESSE FOIE 23.pdf
GROSSESSE FOIE 23.pdfGROSSESSE FOIE 23.pdf
GROSSESSE FOIE 23.pdf
 
NAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdfNAFLD COEUR.pdf
NAFLD COEUR.pdf
 
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdfHyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
Hyperferritinémie et hémochromatose 2023.pdf
 
mucoviscidose 2022.pdf
mucoviscidose 2022.pdfmucoviscidose 2022.pdf
mucoviscidose 2022.pdf
 
Kystes hépatiques Le point en 2022
Kystes hépatiques Le point en 2022Kystes hépatiques Le point en 2022
Kystes hépatiques Le point en 2022
 
FOIE COEUR POUMON.pdf
FOIE COEUR POUMON.pdfFOIE COEUR POUMON.pdf
FOIE COEUR POUMON.pdf
 
Cholangiocarcinome 2022.pdf
Cholangiocarcinome 2022.pdfCholangiocarcinome 2022.pdf
Cholangiocarcinome 2022.pdf
 
grossesse foie 2022.pdf
grossesse foie 2022.pdfgrossesse foie 2022.pdf
grossesse foie 2022.pdf
 
Hyperferritinémie 2021
Hyperferritinémie 2021Hyperferritinémie 2021
Hyperferritinémie 2021
 
Foie et tests non invasifs
Foie et tests non invasifsFoie et tests non invasifs
Foie et tests non invasifs
 
Hépatite delta 2021
Hépatite delta 2021Hépatite delta 2021
Hépatite delta 2021
 
HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)
HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)
HYDROTHORAX HEPATIQUE (pleurésie au cours d'une cirrhose)
 
Cancers primitifs rares du foie
 Cancers primitifs rares du foie Cancers primitifs rares du foie
Cancers primitifs rares du foie
 

HEPATITE E EASL 2018

  • 1. HÉPATITE E Après les recommandations de l'EASL 1) 2) 1) EASL Clinical Practice Guidelines on hepatitis E virus infection European Association for the Study of the Liver
 J Hepatol 2018;68:1256-1271. 2) Centrées sur les génotypes 3 et 4 endémiques dans les pays développés 
 Voir aussi le topo sur l'hépatite E dans foiepratique.fr et les lectures recommandées à la
 fin de cette présentation Claude EUGÈNE 1
  • 2. HÉPATITE E Recommandations Dans cet exposé les recommandations de l'EASL seront en rouge Claude EUGÈNE 2
  • 3. HÉPATITE E Introduction Évolution des connaissances sur les virus de l'hépatite E (VHE) depuis une décennie 
 - Le VHE est endémique dans les pays développés, dont l'Europe 
 Europe : VHE = cause la plus fréquente d'hépatite aiguë. 
 Devant un tableau d'hépatite aiguë il faut rechercher les virus A, B, C et E - C'est une zoonose : facteurs de risque principaux : porc mal cuit 1), sanglier, cerf - En Europe les génotypes prédominants sont le génotype 3 (et à un moindre degré le 4) ............................................................................................................................. 1) Par exemple les saucisses séchées à l'air comme le figatellu (sud de la France) Claude EUGÈNE 3
  • 4. HÉPATITE E Génotypes 8 Génotypes (G) - G1 et G2
 . seulement l'homme. Inde, Afrique, Mexico
 . mortalité femme enceinte (25%)
 => unité transplantation du foie si insuffisance hépatique
 . transmission féco-orale (eau contaminée) 
 - G3 et G4 
 . porc, sanglier : zoonose => homme
 . viande mal cuite ++, contact direct, +/- autres
 . Europe 
 - G3
 . divers => lapin et parfois homme 
 - G5 et G6
 . sanglier 
 - G7 et G8 = chameau (=> un cas humain)
 Claude EUGÈNE 4
  • 5. HÉPATITE E Épidémiologie Europe
 - environ 2 millions de cas annuels
 - zoonose +++ (porc, sanglier...) France - environ 2000 cas annuels 1) - 9 fois sur 10 chez des non voyageurs
 - génotype 3 +++ - génotype 4 .............................................................................. 1) En France, incidence variable dans le temps et l'espace : anti IgM VHE de 0,4% à 4,6%, plus élevée dans le sud-est et le sud-ouest ("hot-spot" : incidence 3-4%). Claude EUGÈNE 5
  • 6. HÉPATITE E Aspects cliniques (1/2) A) Infection aiguë - VHE génotype 3 : infection le plus souvent silencieuse
 - Symptômes < 5% des cas
 - Souvent hommes "âgés" (# 60 ans) 1)
 - Enzymes hépatiques
 - Europe, avec génotype 3 : 
 . Risque insuffisance hépatique = faible
 . Pas d'augmentation de mortalité maternelle
 - Ré-infection possible, habituellement atténuée 
 .................................................................................................................... 1) Peut-être en raison d'un stéatose et/ou d'un fibrose hépatique pré-existante,
 plus fréquente que dans le reste de la population Claude EUGÈNE 6
  • 7. Claude EUGÈNE Hépatite aiguë ou Poussée inexpliquée d'une maladie du foie Chercher une hépatite E 7
  • 8. HÉPATITE E Aspects cliniques (2/2) B) Infection chronique - Définition
 . Persistance de la réplication virale : 6 mois - Facteurs favorisants
 . génotype 3 ou 4
 . immuno-dépression (transplantation d'organes +++)
 (si immuno-dépression : chronicité = 2/3 des cas) 
 - Symptômes
 . 1/3 des cas
 . Fatigue surtout
 . GGT, ASAT, ALAT :
 => augmentation minime ou modérée
 => parfois N
 . Sérologie parfois (-)
 Claude EUGÈNE 8
  • 9. Claude EUGÈNE Sujet immuno-déprimé + anomalies du bilan hépatique => Chercher une hépatite E (tests moléculaires parfois nécessaires) 9
  • 10. HÉPATITE E Manifestations extra-hépatiques (1/3) A) Neurologiques - Surtout en Europe avec génotype 3 (et génotype 1 en Asie) 
 - Sujet immuno-compétent (> 90% des cas) - Plusieurs entités : . Amyotrophie neurologique douloureuse 1) 2) (+++)
 . Syndrome de Guillain Barré
 . Encéphalite/Myélite . Mononévrites multiples . Spamodicité de Bell . Névrite vestibulaire . Myosite . Neuropathie périphérique 
 - Bilan biologique hépatique peu perturbé, voire normal ............................................................................. 1)Souvent bilatérale, plexus brachial, nerf phrénique.
 2) Douleurs des 2 épaules chez un homme d'âge moyen + anomalies du bilan
 hépatique => rechercher le VHE (fréquemment en cause) Claude EUGÈNE 10
  • 11. HÉPATITE E Manifestations extra-hépatiques (2/3) B) Atteinte rénale
 - Plusieurs types - Glomérulonéphrite
 Sujet immuno-compétent ou immunodéprimé
 (transplanté d'organe) - Glomérulonéphrite membrano-proliférative
 +/- cryoglobulinémie - Glomérulonéphrite membraneuse - Amélioration possible
 Spontanée ou sous traitement
 
 C) Cryoglobulinémie Claude EUGÈNE 11
  • 12. HÉPATITE E Manifestations extra-hépatiques (3/3) D) Autres manifestations - Pancréatite Aiguë, génotype 1 en Asie du sud-est
 Pas de cas avec le génotype 3 - Hématologiques
 Thrombopénie sévère : génotype 1 et 3
 Autres 1) ................................................................................................... 1) Souvent des case reports, références in EASL Clinical Practice
 Guidelines on hepatitis E virus infection. European Association for the
 Study of the Liver. J Hepatol 2018;68:1256-1271. Claude EUGÈNE 12
  • 13. Claude EUGÈNE Tests pour l'hépatite E (Même si bilan hépatique normal) devant Amyotrophie neurologique douloureuse 1) Syndrome de Guillain Barré 1)
 Encéphalite/Myélite 2) Protéinurie 2) 3) 4) ..................................................................... 1) Recommandation 2) Suggestion 3) Infection VHE + protéinurie => biopsie rénale 4) Infection VHE chronique + atteinte glomérulaire => traitement antiviral 13
  • 14. HÉPATITE E Diagnostic : Quelles méthodes ? A) Introduction - Incubation : 15 à 60 jours
 - 3 semaines après contamination ARN VHE détectable, sang 1), selles 
 (durée jusqu'à 6 semaines)
 B) Sérologies
 - au moment des symptômes IgM anti-VHE 2)
 - peu après : IgG 3) C) Analyse moléculaire
 - Détection de l'ARN du VHE dans le sang ou les selles 4) - Quantification : utile en cas d'infection chronique (> 3 mois),
 permet d'évaluer la réponse à :
 1) la baisse d'une immuno-suppression, 
 2) un traitement anti-viral ........................................................................................................ 1) L'ARN VHE est détectable dans le sang peu avant le début des symptômes. 2) Persistance des IgM : 3 à 4 mois, parfois 1 an. 3) Longue persistance des IgG. 4)Technique particulièrement nécessaire chez le sujet immuno-déprimé, car la sérologie est
 souvent (-). Claude EUGÈNE 14
  • 15. Claude EUGÈNE DIAGNOSTIC 1) COMBINER LES TESTS Sérologie + Biologie moléculaire 2) ....................................................... 1) Devant toute hépatite : en 1ère ligne, même en l'absence de voyage,
 ainsi que devant toute suspicion d'hépatite médicamenteuse. 
 ou devant un bilan hépatique anormal après une transfusion sanguine. 2) Recommandée en cas d'infection chronique 15
  • 16. HÉPATITE E Quand traiter ? (1/2) Traitement généralement non nécessaire ... A/ Hépatite aiguë => Guérison spontanée : habituelle 
 => Ribavirine: envisageable devant
 - Hépatite aiguë sévère
 - Acute-on-chronic liver failure Claude EUGÈNE 16
  • 17. HÉPATITE E Quand traiter ? (2/2) B/ Hépatite chronique / immunodépression
 => Transplanté d'organe
 - Réduire l'immunodépression si possible 1) => Persistance ARN VHE à 3 mois
 - Ribavirine (monothérapie) x 3 mois Si (-) : (sang et selles) : stop traitement Si (+) : envisager 3 mois supplémentaires 2) ............................................................................................. 1) Permet d'obtenir une clairance virale soutenue dans environ 30% des cas
 2) Transplanté hépatique et non réponse à la ribavirine : envisager un traitement par
 l'interféron pegylé alpha Claude EUGÈNE 17
  • 18. HÉPATITE E Quelle prévention ? - Immunodépression / maladie chronique du foie Éviter :
 Viande mal cuite (porc, sanglier, venaison)
 Fruits de mer - Sujet immunodéprimé
 Ne consommer que de la viande cuite à 70° C 1) ........................................................................ 1) Le VHE semble détruit par une température de 70° C pendant 2 minutes
 (et 80°C pendant 1 minute), alors qu'il résiste à 28 jours de congélation. Claude EUGÈNE 18
  • 19. RÉFÉRENCES EASL Clinical Practice Guidelines on hepatitis E virus infection. European Association for the Study of the Liver. J Hepatol 2018;68:1256-1271.
 Pischke S, Hartl J, PAS SD et al. Hepatitis E virus: Infection beyond the liver ? J Hepatol 2017;66:1082-1095. Debing Y, Moradpour D, Neyts J et al. Update on hepatitis E virology: Implications for clinical practice. J Hepatol 2016;65:200-212. Claude EUGÈNE 19