La compétence, théorie et pratiques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La compétence, théorie et pratiques

on

  • 8,235 vues

Présentation de Jean-Claude Coulet

Présentation de Jean-Claude Coulet

Statistiques

Vues

Total des vues
8,235
Vues sur SlideShare
6,268
Vues externes
1,967

Actions

J'aime
1
Téléchargements
139
Commentaires
0

5 Ajouts 1,967

http://www.scoop.it 1885
http://keyconet.eun.org 74
https://twitter.com 4
http://translate.googleusercontent.com 2
http://webcache.googleusercontent.com 2

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Adobe PDF

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

La compétence, théorie et pratiques La compétence, théorie et pratiques Presentation Transcript

  • LES COMPÉTENCES CLÉS DANS LÉDUCATION Lancement du réseau européen sur lintégration des compétences clés dans léducation LA COMPÉTENCE Théorie et pratiques Jean-Claude COULET CRPCC, Université Rennes 2 Lyon – IFÉ – Mercredi 9 Mai 2012
  • 1. Positionnement du propos
  • Mon intérêt pour les compétencesØ  Un point de vue ancré en psychologie du développement •  Travaux : dvt cognitif et RdP (Coulet, 1999; Coulet, 1999-2006) •  2001 Mission ENSP (EHESP) : élaboration d’un référentiel de compétences (Coulet & Gosselin, 2002) •  Depuis : plusieurs publications sur la compétence (cf. biblio)Ø  Constat 1 : absence de modèle de la compétence rendant compte des processus en jeu dans : •  la mobilisation des compétences en situation •  la construction des compétences par l’expérienceØ  Constat 2 : prolifération de référentiels construits : •  de façon empirique •  comme outils essentiellement normatifs et prescriptifs ≠ outils de mise à distance et de réflexion sur les activités : ü  quotidiennes ü  professionnelles ü  d’apprentissage
  • PropositionsØ  Un double cadre théorique (Coulet, 2011) •  MADDEC (Modèle d’Analyse Dynamique pour Décrire et Évaluer les Compétences) •  MADIC (Modèle d’Aide au Développement Individuel des Compétences)q Pour élaborer des référentiels de compétences alternatifs •  fondés sur la définition analytique du schème (Vergnaud, 1990) •  intégrant la notion d’artéfact (Rabardel, 1995) •  se déployant sur 3 plans : ü orientation vers l’objet de l’activité ü orientation vers autrui ü orientation vers soiq Pour travailler sur les situations de formation •  Conception (Coulet & Chauvigné, 2005) •  Analyse (Coulet, 2010a)
  • 2. La notion de compétence
  • Compétence : deux types de conceptionsØ  Des conceptions statiques •  une juxtaposition d’éléments : ü  savoirs, savoir-faire, savoir-être ü  connaissances, capacités (aptitudes), attitudes ü  combinaison de ressources •  conduisant à des référentiels "liste d’activités“ ü  avec : “savoir”, “être capable de”, “développe, se fonde sur”Ø  Une conception dynamique •  des éléments fonctionnellement liés, organisant l’activité pour une classe de situations (schème : Vergnaud, 1990) ü  résultats attendus de l’activité (anticipations) ü  modalités de mise en œuvre de l’activité (règles d’action) ü  ajustements en fonction des circonstances (inférences) ü  fondements conceptuels de l’activité (invariants opératoires) •  passant par la médiation d’artéfacts (Rabardel, 1995)
  • Une conception dynamique de la compétence Organisation de l’activité pour une classe de situations potentiel (schème) Vergnaud (1990) mobilisation régulation ActivitéCOMPÉTENCE située artéfacts situation Tâche
  • Définition de la compétenceLa compétence est :une organisation dynamique del’activité mobilisée et régulée par unsujet pour faire face à une tâchedonnée dans une situationdéterminée Coulet (2011)
  • MADDEC (Coulet, 2011) Invariants opératoires Activité productive Inférences Schème Boucle longue Règles d’actionActivité constructive Anticipations Boucle courte ARTÉFACTChangement RÉSULTATS de schème (feed-back)
  • Trois caractéristiques des compétencesØ  La hiérarchie des schèmes mobilisés IO I RA A IO I RA A IO I RA A Conséquence pour les référentiels : on peut opter pour un ou plusieurs niveaux de grain de descriptionØ  Les trois plans de mobilisation des compétences •  orientation vers l’objet de l’activité ü  pour l’apprenant : ses tâches (RdP, exp., écoute, etc.) •  orientation vers autrui ü  pairs, formateurs, parents, etc. •  orientation vers soi ü  attitude réflexive, estime de soi, sentiment de compétence, etc.Ø  L’activité est médiatisée par des artéfacts
  • 3. Un outil d’élaboration deréférentiels de compétences
  • La description de chaque compétenceDénomination de la compétence : un verbe à l’infinitif + compléments Résultats Modalités Ajustements Fondements Artéfacts visés par de mise en envisageables conceptuels utilisables lactivité œuvre en fonction de de l’activité la spécificité (Règles des situations (Invariants (Anticipations) d’Action) (Inférences) Opératoires)Orientationvers l’objetde l’activitéOrientationvers autruiOrientation vers soi
  • Un exemple : les compétences de l’enseignantDeux compétences génériques de base EnseignantComprendre les Agir, directement ou conduites des indirectement, sur les élèves conduites des élèves Conduites des élèves (schèmes / tâche + situation)
  • Les compétences de l’enseignantCompétence : Comprendre les conduites des élèves Résultats Modalités Ajustements Fondements Artéfacts visés par de mise en envisageables conceptuels utilisables lactivité œuvre en fonction de de l’activité la spécificité (Règles des situations (Invariants (Anticipations) d’Action) (Inférences) Opératoires)Orientationvers l’objet Exemple de contenude l’activitéOrientationvers autruiOrientation vers soi
  • 1.  Comprendre les conduites des élèves (Orientation vers l’objet de l’activité) Résultats visés par lactivité •  Un diagnostic relatif aux compétences de l’élève ou (Anticipations) groupes d’élèves •  … Modalités de mise en œuvre •  Conceptualiser ce que peuvent être les compétences (Règles d’Action) initiales des élèves / à l’objet des apprentissages visés ü  Investiguer des ressources documentaires ü  Se référer aux connaissances didactiques ü  … •  Déployer des méthodes d’investigation •  Analyser les compétences à partir des investigations • … Ajustements envisageables •  La situation donnée (type de discipline, type de tâches, …) en fonction de la spécificité •  Le(s) public(s) concerné(s) •  Les besoins et objectifs visés des situations •  … (Inférences) Fondements conceptuels de •  Les théories et concepts en rapport avec la situation l’activité (pédagogie, didactique, psychologie des apprentissages, …) •  L’expérience professionnelle (Invariants Opératoires) •  … Artéfacts utilisables •  L’observation •  Les tâches d’évaluation •  Les techniques d’investigation orales •  …
  • 4. Les compétences-clés
  • Ø  Définition •  Des compétences considérées comme : « nécessaires à tout individu pour lépanouissement et le développement personnels, la citoyenneté active, lintégration sociale et lemploi » (JO de l’UE L 394)Ø  La liste des compétences-clés (JO de l’UE L 394) 1. Communication dans la langue maternelle 2. Communication en langues étrangères 3. Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies 4. Compétence numérique 5. Apprendre à apprendre 6. Compétences sociales et civiques 7. Esprit dinitiative et dentreprise 8. Sensibilité et expression culturelles
  • Les compétence-clés : analyse critiqueØ  Une liste très hétéroclite… 1.  Communication dans la langue maternelle 1. 2.  Communication en langues étrangères 1. 3.  Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies 2. 4.  Compétence numérique 2. 5.  Apprendre à apprendre 3. 6.  Compétences sociales et civiques 2. 7.  Esprit dinitiative et dentreprise 2. 8.  Sensibilité et expression culturelles 2.Ø  … qui mériterait d’être exprimée différemment 1. communiquer communiquer dans la langue maternelle Orientation communiquer en langues étrangères vers autrui 2. conceptualiser les situations de la vie quotidienne et professionnelle et y résoudre des problèmes d’ordre : Orientation mathématique,scientifique de base, technologique, numérique, vers objets social, civique, économique (entreprise), culturel Orientation 3. développer ses propres compétences (apprendre à apprendre) vers soi
  • 5. Un cadre pour travailler les situations de formation
  • Les compétences de l’enseignant situations Enseignant IO I RA AÉlève Tâche IO I RA A feed-back
  • Conclusion
  • Ø  Enjeux importants pour l’éducation et la formation : •  Décrire les compétences des élèves et des formateurs ü  Pour définir les apprentissages à réaliser ü  Pour optimiser les aides à l’apprentissage (professionnalisation des enseignants) •  Évaluer les compétences des élèves et des formateurs ü  De façon précise ü  Au-delà de leurs seules performances •  Capitaliser de l’expérience grâce à des référentiels ü  Ouverts (≠ prescriptions réglementaires) ü  Élaborés avec (voire par) les enseignants •  Développer les compétences (boucles) et innoverØ  Un risque fort •  Rater l’essentiel (les processus en jeu / mobilisation et construction des compétences) et démobiliserØ  Une nécessité •  Un cadre théorique
  • Références bibliographiquesCoulet, J.C. (1999), Éduquer l’intelligence. Paris : Dunod.Coulet, J.C. (1999-2006), « Développement cognitif », in : M. Deleau (Ed.), Grand Amphi, Psychologie du développement. Paris : Bréal.Coulet, J.-C. (2010 a), « La "référentialisation" des compétences à l’école, conceptions et mises en œuvre », Recherche et formation, 64, 47-62.Coulet, J.C. (2010), « Mobilisation et construction de l’expérience dans un modèle de la compétence ». Travail et apprentissages, 6, 181-198.Coulet, J.C. (2011), « La notion de compétence : un modèle pour décrire, évaluer et développer les compétences ». Le Travail Humain, 74, 1, 1-30.Coulet, J.C. (à paraître), « Des caractéristiques de l’expertise au management des compétences individuelles et collectives ». Management & Avenir.Coulet, J.C. & Chauvigné, C. (2005), « Passer d’un référentiel de compétences à une ingénierie de formation ». Éducation Permanente, 165, 101-113.Coulet, J.C. & Gosselin, P. (2002), Une méthode d’élaboration d’un référentiel de compétences. Un exemple : le référentiel de compétence des directeurs d’écoles paramédicales. Rennes : École Nationale de la Santé Publique.Chauvigné, C. & Coulet, J.C. (2010), « L’approche par compétences : un nouveau paradigme pour la pédagogie universitaire ? ». Revue Française de Pédagogie, 172, 15-28.Rabardel, P. (1995), Les hommes et les technologies ; approche cognitive des instruments contemporains. Paris : A. Colin.Vergnaud, G. (1990). « La théorie des champs conceptuels ». Recherche en didactique des mathématiques, 10, 2/3, 133-170.
  • BO 29 du 20 juillet 2006 La culture scientifique et technologiqueConnaissancesChacun doit donc :● savoir que l’Univers est structuré : du niveau microscopique (atomes, molécules, cellules du vivant) auniveau macroscopique (planètes, étoiles, galaxies) ;CapacitésL’élève doit être capable :● de pratiquer une démarche scientifique :- savoir observer, questionner, formuler une hypothèse et la valider, argumenter, modéliser de façonélémentaire ;- …AttitudesL’appréhension rationnelle des choses développe les attitudes suivantes :- le sens de l’observation ; Les compétences sociales et civiquesConnaissances- savoir ce qui est interdit et ce qui est permis ;-  connaître la distinction entre sphères professionnelle, publique et privée ;- …CapacitésChaque élève doit être capable :- de respecter les règles, notamment le règlement intérieur de l’établissement ;- …AttitudesLa vie en société se fonde sur :- le respect de soi ; le respect des autres (civilité, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes) ; lerespect de l’autre sexe ; le respect de la vie privée ; … retour